AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vos meilleurs défis !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Vos meilleurs défis !   12.02.08 7:20

quels sont d'après vous, vos meilleurs défis ??

Bien entendu vous pouvez aussi donner vos avis sur les défis choisis par les autres membres !!

IRS, Ted sont les bienvenus pour donner leur avis maintenant que c'est fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvis Supreme

avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   13.02.08 17:42

J'ai la flemme de chercher, je vais prendre le dernier que j'ai fait.

(Les caméras de la MDWF sont là
aujourd’hui pour voir se lever THE KING Elvis Supreme, un réveil royal
à la Louis XIV, c’est vrai que Titan pourrait se sentir concerné par
ces réveils royal où tout le monde est là pour te voir te lever mais
quand on dort dans la rue ça compte pas. Bref Elvis Supreme se réveille
dans son lit KING SIZE, Edge se réveille parfois dans d’autre lit alors
qu’il s’est couché autre part c’est pour ça que je le précise. Le roi
du Rock’n’Roll’n’Wrestling semble se sentir bizarre, OH NON il se lève
du pied gauche mais direct marche dans la merde à côté de son lit
toujours du pied gauche, on a apprit dans une promo d’Elvis Supreme que
ce dernier garder le chien de Michel Drucker c’est pour ça, donc le
bonheur annule le malheur c’est bon Elvis Supreme peut commencer une
journée vierge sans sort maléfique. Après deux, trois gargarisme pour
chauffer sa voix, Elvis Supreme se fait direct interviewer par un
journaliste avant même d’avoir bu son litre quotidien de Sunny Delight,
on le sait car dans une promo d’Edge, l’espion d’OBEY, avait fait les
poubelles du KING de la MDWF.)


Philippe Manœuvre (Le
plus rock’n’roll des journalistes) : Le journal « Le Conard Enchaîné »
a révélé ce matin qu’un autre espion OBEY vous surveillez, il s’agirait
de The Rock, on sait que vous êtes la menace n°1 du futur main event de
Virtua Games II, tout le monde s’en aperçoit mais vous ne trouvez pas
que tout ça est trop pour un seul homme ?

Narrateur des défis d’Edge : OH C’EST MA QUESTION !

Elvis
Supreme : Elvis Supreme a mal à la boule à facette ce matin alors
calmez vous les gas ! Il me faut même un SPACEfon et un HOLLYDOLLYprane
dans mon verre de Sunny Delight ce matin, même si j’ai pas prit de
médicaments depuis la mort d’Elvis Presley, je me sens tout bizarre,
même très faible. Et puis c’est quoi cette histoire avec The Rock …

(Un silence total se fait dans la chambre !)

Narrateur des défis d’Edge : Bah quoi ?

Tout les journalistes présents : TA GUEULE !

Elvis Supreme : THE ROCK !

Elvis Supreme : WHAT ?

Elvis Supreme : THE ROCK !

Elvis Supreme : WHAT ?

Elvis Supreme : ThE ROck !

Elvis Supreme : WHAT ?

Elvis Supreme : the ROCK !

Elvis Supreme : WHAT ?

Elvis Supreme : tHE ROCk !

Elvis Supreme : WHAT ?

(C’est
très bizarre de voir Elvis Supreme se parlait à lui-même, pire que la
double personnalité de Titan, en plus il se prend pour Steve Austin, il
perd de la personnalité. Elvis Supreme, après ce cataclysme
psychologique, s’écroule sur son lit en sueur … NON Elvis Presley est
déjà mort, mais pas ELVIS SUPREME quand même !)


Elvis
Supreme : Je crois que je suis très malade aujourd’hui, c’est la
première fois que mon corps accepte de prononcer le mot « THE ROCK » !
J’ai quand même pas les amygdales à quelques jours de mon match !? Je
serais même capable de reconnaître Renée Duprée dans la rue … Non le
mal est plus profond, j’ai même oublié la quatrième strophe d’ « I
Can’t help falling in love » d’Elvis Presley … j’ai même une grosse
envie de relire les notes de voyages du Che Guevara !

(Elvis Supreme se passe la main dans les cheveux d’Esméralda, puis se passe la main dans les cheveux.)

Elvis
Supreme : WHAT A GIGOLO ?! Aujourd’hui pour la première, j’ai même
besoin de mettre du gel pour faire tenir ma banane … C’est quoi la
prochaine étape, quand je montrais sur la troisième corde de mon match
de mardi pour faire le Mekka Toad Splash …

Elvis Supreme : Le WHAT ?

Elvis Supreme : Enfin ma prise de finition sur The Rock, et si je l’oubliais ! Il faut que je prie …

(Elvis
Supreme se rend dans la chapelle de son jardin qu’il a fait construire,
s’agenoue devant Elvis Presley crucifiait sur une tablette de JUVAMINE.
Il fait le signe de croix « Au nom du Presley, d’Elvis et de MY WAY,
AME’n’ROLL ! ».)


Elvis
Supreme : KING que m’arrive t’il ? J’ai pourtant refusé un duo avec
Tracy Chapman, j’ai insulté tous mes adversaires de mardi. Aides moi !

(Une
lumière blanche très important apparaît devant Elvis Supreme, et un peu
comme dans la tête de Titan, une voix résonne de nulle part … c’est la
voix d’Elvis Presley !)


Elvis Presley : Cher Elvis
Supreme, mon fils, Titan en avait marre que tout ses rites sataniques,
égorgement de grenouilles, suspension de testicules au dessus de son
lit et autres incantation ne marchent pas, il ne parvenait jamais à
gagner contre les meilleurs, même si avant les matchs il se prenait
pour un prof de tennis, oui c’est sa troisième personnalité, et mettait
un somnifère dans la gourde de ses adversaires mais malgré tout ça, ça
ne marchait pas, Titan, de son vrai nom Jacques Gouttier, se ramassait
toujours lamentablement sur cette dernière marche et ces derniers jours
il ne croyait même plus en les forces occultes qui l’ont toujours
porter, il a même déclaré à Paul Bearer en plus de sa crise
d’adolescence « Tu t’es bien foutu de la gueule du Taker, tu fais
pareil avec moi, c’est ça ? C’était toi le manager de Lolo Ferrari et
tu veux me siliconer à mort pour faire de moi une bête de foire ? »…
Désespéré, Titan s’est tourné vers un marabout, ce dernier lui a
fournit des poupées vaudous pour jeter des sorts contre ses
adversaires, et cette fois-ci ça a marché : Les trois lutteurs OBEY ont
le syndrome Bioman de Bernard Minet où tu dois chanter le générique de
Bioman tout le restant de ta vie et bien The Rock, Edge et Renée Duprée
ont fait l’exploit de répéter la même promo d’avant match, quelle
créativité, alors qu’ils déclarent se démarquer de la masse, c’est donc
le sort que leur a jeté Titan, Hébus et Estrada ont mangé à la même
table et toi ton sort : Que tu redeviennes Supreme tout court !

(Elvis
Supreme s’écroule par terre en larmes et bouges comme un verre dans
tous les sens comme s’il était possédé, on se croirait à un concert
Evangélique mais rassures toi Elvis Supreme : « ELVIS PRESLEY EST TON
SEIGNEUR ! »)


Elvis Presley : Si tu veux que le sort
s’estompe …Il faut que tu retrouves cette poupée vaudou, la tienne, et
que tu la détruises ! Et ce message s’autodétruira dans vingt secondes …

(Elvis Supreme sort en courant de la chapelle et BOUM ! Explosion de la chapelle.)

Elvis
Supreme : Où je pourrais retrouver cette poupée ? Titan va l’offrir à
un orphelin qui va me marier avec ACTION MAN The Rock si je ne me
dépêche pas …

(On se retrouve à Hollywood, Elvis Supreme
marche sur Hollywood Boulevard, il aperçoit une étoile sur le béton qui
a été gravé au couteau où on peut lire le nom d’Edge. Elvis Supreme
rentre dans un magasin qui est un peu la brocante des objets de Stars,
une brosse à dent qui a appartenu à Kane (Marrant d’être dentiste un
moment et d’avoir des chicots aussi dégueulasses !) la brosse à dent
semble comme neuve, NON ça ne l’intéresse pas ! Une poche de silicone
d’Anna Nicole Smith, NON PLUS ! Un béret de Samuel L. Jackson … ouais …
NON ! Un scénario qu’à jetée Spielberg à la poubelle, GENIAL une
affaire en or mais il y voit le nom de Dwayne Johnson, il comprend
alors pourquoi on la jeté à la poubelle donc pas ça aussi ! Et là il
tombe sur une poupée à l’effigie d’Elvis Presley avec les yeux bandés …)


Elvis Supreme : C’est quoi ça ?

Vendeur
: Euh … Je sais pas encore l’histoire que je vais lui donner à cet
objet pour être sincère mais c’est un catcheur de la MDWF qui me l’a
vendu après je sais pas si j’en tirerai beaucoup d’argent de vendre
cette objet en disant que ça a appartenu à Titan …

Elvis Supreme : TITAN ?

Vendeur
: Ouais il me l’a vendu vite fait, il voulait du cash pour aller
acheter des capotes, apparemment Sonia Jarelli était bourré et il
voulait en profiter, c’était son jour de chance !

Elvis
Supreme : Titan, d’habitude c’est un vendeur de spirituel mais là il a
plus été vendeur de spiritueux pour bourrer Sonia … Chacun sa technique
enfin j’achète … enfin je vous l’échange contre … un objet assez
précieux, un traversin où Elvis Presley a posé sa tête, côté 156
dollars sur l’Argus Presley, Okay ?

Vendeur : Affaire conclus !

(Elvis Supreme s’empare de l’objet et sort dehors quand une voix résonne dans sa tête.)

Edge : J’ai envies de toi !

(Merde la pensée d’Elvis Supreme était réglé sur le canal 45587 Hz Cibi des routiers, il règle sa pensée.)

Elvis
Presley : Si tu veux que le sort s’estompe …Il faut que tu retrouves
cette poupée vaudou, la tienne, et que tu la détruises !

(Elvis
Supreme prend la poupée et l’avale entièrement en une seule bouchée,
les talents de broyeur d’Elvis Supreme ont fait fort puisque ce dernier
se met à trémousser et enchaîne les déhanchés comme dans le bon vieux
temps, c’est sûr le KING est de retour.)


Elvis Supreme
: ROCK’N’ROLL … DWAYNE JOHNSON … RENEE QUI ? ... ARMAGEDDON FROM
MEMPHIS ... I’M BACK IN THE BUSINESS ! Ah quel fourbe ce Titan ...

(En fait y a un gas avec une perruque de David Bowie qui regarde Elvis Supreme.)

Elvis
Supreme : Comme on est immunisé contre ses discours qui nous endorment,
au passage je comprend pourquoi Paul Bearer a les yeux autant cernés,
il se trouve des façons de faire encore moins sport, il croyait
débrancher mon micro XLR SENHEISER en plein concert mais j’ai su réagir
et ouais le KING ne peut mourir qu’une fois ! YEAH ! Avant de
t’attaquer à mon existence Titan, exerces toi à travailler la tienne
même si Edge peut dire « Titan je crois vraiment qu’il existe, que
c’est un personnage réel et pas inventé, des fois je me retourne même
plusieurs fois dans ma chambre pour voir s’il est pas là ! » VERYDICK
RIVERS, moi je crois pas en toi une seule seconde, en tout cas pour moi
t’es rien d’autre qu’un être humain normal, avec une date de péremption
surment dépassée, qu’a été berné par Paul Bearer, escroc en la matière
! T’es un frustré de la vie qui sait pas se satisfaire de son statut
d’être humain, un peu à l’image de ton clan The Punishers, tu voyais
que t’étais oublié entre OBEY et OUSK alors vite faut que je crée une
coalition … Methodcobra, X-treme Rémi, Titan … ça sonne bien la loose
team, prêt à tout pour exister même à être ridicule ! EVERYBODY WITH
ME, tout ça pour dire que je crois pas en ton jeu et je parlerais pas
de ton nouveau costume de pirate, tu te caches derrière un mysticisme
qu’est qu’apparent sinon pourquoi tu perdrais tout le temps tout tes
grands matchs ? Et de toute façon il n’y a qu’une seule personne
mystérieussseee dans le WORLD OF WRESTLING c’est Papa Shongo because
Papa Shongo was a rolling stone, OKAY ?
Tu te pleins que je n’ai
rien donné quand j’étais dans un match contre toi et bien c’est simple
tu m’emmerdes, tu sais je suis fan du KING Elvis, pas de choses comme
Tokyo Hotel ou toutes ses merdes …
AGAIN, comme je l’ai dit à Edge,
je choisis mes matchs, quand le KING se donne, il se donne vraiment, et
ce match pour le Million Dollar Title je l’ai choisit et je sais que
malgré que face à toi, ce sera un peu comme un concert à l’EUROVISION
avec des adversaires déguisés aussi bizarrement que toi mais quand j’ai
choisit quelque chose je suis prêt à tout endurer pour parvenir à mes
fins …

Pas tous ont cette envie boulimique d’exister comme le
membre inconnu des Who : Renée Duprée. Un catcheur dans un slip, c’est
tout ce que représente Renée Duprée, c’est vrai qu’à chaque fois que je
le vois je crois voir une publicité pour les textiles DIM : ça c’est du
charisme de champion de natation ! En tant que combattant c’est du
Titan, enfin du Lestat : A chaque fois qu’il a eu une chance à la
Million Dollar Belt, toujours pistonné, d’abord par la WCF et là par
OBEY, il a toujours perdu et continuera à perdre, c’est dans ce
révélateur qu’est un match pour la ceinture Million Dollar qu’on voit
les grands champions, comme par hasard je suis entouré de mecs qu’on
déjà eu leurs chances comme Edge, Duprée ou Titan et qu’on toujours
perdu et ils vont me faire croire que cette fois-ci ils vont gagner !
C’est toujours le même disque …

D’ailleurs ce même disque a son
MP3 : Edge ! Celui qu’on reconnaît être Dwayne Johnson en moins bonne
qualité (VERYDICK RIVERS : Quand Dwayne Johnson re-sort d’on ne sait où
ce mauvais souvenir de Cthn429 à Elvis Supreme, Edge se sent obliger de
faire pareil après.) et encore certains croient tomber sur un FAKE
porno en le télécharger sur Kazaa mais non Edge THAT’S JUST IT. Edge,
le « JUST BRING IT » de Dwayne Johnson, le sbire de celui qui blague
sur les Emophiles, (Elvis Supreme se met au diapason sur l’humour de
Dwayne Johnson.), celui que Dwayne Johnson aime appeler son « homme de
main » …
Il a montré la voix à ses copains d’OBEY : Faites comme
Dwayne Johnson, on pourra peut être avoir les mêmes résultats. Quand
Titan a trop de personnalité, Edge en manque : Mettez vous d’accord les
gas. Et donc comme Dwayne Johnson se prend pour une star, Edge fait son
Hollywood chewing-gum.

(Elvis Supreme remarque que le
gas avec la perruque de David Bowie qui l’écoutait n’est plus là, Elvis
Supreme fait comme si de rien n’était et quitte les lieux QUAND …NON
C’EST PAS POSSIBLE ! LA TERRE S’ARRETE DE TOURNEE ! MILES DAVIS SE
REMET A JOUER DU JAZZ POUR CRIER SA TRISTESSE ! LE SOLEIL NE BRILLE
PLUS ! Elvis Supreme a croisé sur le trottoir d’en face le regard de
quelqu’un …c’est l’ennemi jurée d’Elvis Supreme, c’est DICK RIVERS !
Sur Hollywood Boulevard sont réunit le « + » et le « - », les deux
forces contraires qui permettent le magnétisme de la terre ! Le moment
est intense, Elvis Supreme est face à Dick Rivers, le fameux « instant
d’éternité » dont parlait The Rock, que va t’il se passer ? Tout le
monde revoit sa vie défilée devant ses yeux comme à l’heure de sa mort,
Edge voit la vie du Rock défilée, Renée Duprée voit la vie d’un
inconnu, Titan invente la vie qu’il voit et perd à la fin comme
d’habitude pour le titre mondial, seul chose qu’il n’arrive pas encore
à maîtriser, The Rock voit sa vie défilée : Encore un film de merde !,
Hébus se revoit courir dans un champ. Bref l’instant est tragique,
quand deux forces contraires et opposées se retrouvent, ça explose !
Les deux ROCKERS se rapprochent et il y a de l’électricité dans l’air,
c’est pas une vulgaire rencontre impossible entre Christina Aguilera et
Britney Spears, presque une rencontre impossible aussi violente triple
threat menace entre Marcelo Rios, Cyril Rool et Frank Jurietti (Jeu,
Set et match Elvis Supreme ! Je te laisse Félicien Edge, trop facile !)
il y a vraiment de l’électricité dans l’air, The Rock doit enfin
comprendre ce que ça veut dire !)


Dick Rivers : Nous voilà enfin face à face enflure !

(Avant
l’un des combats le plus important de sa carrière pour le Million
Dollar Title, Elvis Supreme va devoir livrer le combat le plus
important de sa carrière !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvis Supreme

avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   13.02.08 17:43

Dick Rivers : On a des comptes à régler tout les deux maudit ROCKER !

(On
va assister à Elvis Supreme Vs Dick Rivers. Le combat rêvé de Don King,
la suite idéale du film préféré de Titan car il s’y reconnaît dans le
personnage joué par Jean Claude Vandamme dans « Le Grand Tournoi », un
bref rappel du synopsis certifié Verydick Rivers :
En 1925,
Christophe Dubois, acrobate de rue, est le leader d'un groupe
d'orphelins qui vivent de rapine. Leur dernière prise, une mallette
remplie d'argent dérobée à un gangster, va bouleverser sa vie. Retrouvé
par les trafiquants, Christophe s'enfuit et se cache dans les cales
d'un cargo en partance pour l'Extreme-Orient. Découvert par l'équipage,
il est enchainé puis libéré par des pirates qui écument les côtes
chinoises. Lord Dobbs, leur chef, remarque l'extraordinaire aptitude de
Christophe au combat et décide d'un faire un champion de combats
clandestins.

Les japonais sont fous, fous, fous pour ce combat qui va relayer en terme de violence DBZ à la case Teletoon.)


Dick
Rivers : Mais avant que je te corrige comme aucun de tes adversaires de
mardi ne le feraient, j’ai des choses à t’avouer espèce de FUCKING BLUE
BOY !

Elvis Supreme : C’est toi le FUCKING BLUE BOY … Moi je suis le FUCKING WHITE BOY !

Dick
Rivers : J’ai trafiqué mon histoire pour ma carrière de Rocker, ça
aurait pas marché autrement, je sais que c’est pas bien mais c’est
purement marketing. En fait j’ai passé mon enfance à Brooklyn, puis
j’ai voulu me lancer dans le Rock’n’Roll. Conscient que mon nom Dwayne
Johnson ne serait pas vendeur, j’ai changé de nom pour m’appeler Flex
Kavana ! Puis finalement Pidlaoan Rock … puis Brahma Bull ! Puis
People's Champion puis The Great One ! Puis The Corporate Champion !
Puis The Most Electrifying Man in sports entertainment ! J’ai corrigé
en The Most Electrifying Man in sports and entertainment ! Puis The
People's Choice ! Puis Rocky ! Puis Rocky Maivia, en hommage à mon père
mais mon père a dit qu’il avait trop honte alors j’ai changé avec The
Rock … En fait à chaque changement de nom, ça marchait jamais dans le
milieu du Rock’n’roll donc j’ai finalement choisit le nom de … DICK
RIVERS ! Ouais ça en jette mais Elvis Presley a su me devancer ! Comme
tu peux le remarquer, mardi prochain tu affronteras à nouveau un The
Rock … Oui il y a un problème dans l’espace temps du Rock’n’roll :
Elvis Presley The King a vécu et pourtant toi Elvis Supreme The King tu
revis sa vie, J’ai vécu moi Dick Rivers et pourtant The Rock va revivre
ma vie, Marilyn Monroe a vécu et pourtant Edge va revivre sa vie …
Comment ça Marilyn Monroe n’a rien à voir avec le ROCK’N’ROLL ? Passé
sur une bouche de métro et montrait sa culotte c’est Rock’N’Roll !
Enfin voilà en plus des The Rock, t’en croiseras toujours, dans la
famille c’est pas des mères qu’on a mais de vraies
Marie-Lyza-Presley-couches-toi-là, je te rappelle que je suis cousin
avec Samu, Yokozuna, Jimmy Snuka Jr, Rikishi, Rosey et Umaga, mon oncle
c’est Jimmy « Superfly » Snuka …

Elvis Supreme : Bon t’es là pour me faire l’oracle ou pour te battre connard ?!

Dick Rivers : Si tu me bats, tu battras deux fois The Rock mais si je te bats, tu perdras deux fois contre The Rock !

(Elvis
Supreme empoigne Dick Rivers et le projette contre le restaurant Planet
Hollywood, la façade s’écroule à cause de la puissance de la projection
mesurée à 478 km/s, Elvis Supreme a dores et déjà gagné le record du
monde de vitesse de lancé de Dick Rivers alors que ce dernier se trouve
sous les gravas de la façade. Un mec déguisé en Mister Mercure (Alors
Edge t’abandonne !?) demande à Dick Rivers s’il va bien, ce dernier se
relève sans répondre et court vers Elvis Supreme mais le neo-KING
l’évite et Dick Rivers continue de courir et traverse le mur du
restaurant d’en face, puis un suivant, il traverse un nouveau mur d’un
restaurant puis un autre avant de sauter dans le vide. Pas de chance
Dick Rivers avait signé un accord avec Levi’s (Blague Edge inside !)
pour en faire la pub pendant son combat contre Elvis Supreme, ceci lui
a été fatale. Elvis Supreme ne fête pas sa victoire alors qu’il vient
de gagner le plus important combat de sa vie. On peut entendre Dick
Rivers criait au loin « Je reviendrrrraiiiiisss … ».)


Elvis
Supreme : J’ai échappé à la nouvel lubie de Titan : Le maraboutage,
j’ai vaincu Dick Rivers, vraiment plus rien ne peut m’arrêter ! Une
invasion d’Aliens ?! J’ai battu Daft Punk et Slip Knot dans le top 50 !
Je suis invincible, je le sais, je le dis et je vous le prouverais pas
comme Jamiroquai en défonçant 300 paparazzis dans « Dynasty Warriors »
sur PS2, je vous le prouverais en gagnant la Million Dollar Belt ce
mardi …

(Pendant qu’Elvis Supreme fait l’apologie de sa
personne, le narrateur des promos de Dwayne Johnson regarde la scène au
loin et commence réellement à flipper. Elvis Supreme se retourne et
l’aperçoit … il se met à la courser, Elvis Supreme regarde un peu MDWF
TV. Le KING du footing, comme l’a expliqué Michel Drucker dans son
dernier livre, n’a pas trop de mal à rattraper le narrateur des promos
de Dwayne Johnson et Elvis Supreme lui pique son MACBOOK, Dwayne
Johnson est une merde mais la classe quand même ! Le narrateur des
promos de Dwayne Johnson s’enfuit, le trouillard, pas d’humour pas de
courage il en serait presque suisse ! Elvis Supreme allume l’ordinateur
portable de l’espion de Dwayne Johnson … Mot de passe : ******* ! Okay,
facile. Bon sur le bureau du système exploitation OSX, Elvis Supreme
trouve pas mal de photos de Clara Morgane, 1 puceau de plus, des
conversations secrètes sur MSB avec le narrateur des promos d’IRS (Une
vraie franc maçonnerie les narrateurs de promos !), World of Warcraft,
puceau et no-life ! Un dossier de l’intégral de Jean Jacques Goldman
(Verydick Rivers SHAME : cf Topic « Dis-moi ce que t'écoutes, je te
dirais qui tu es » et bien moi je te le dis, t’es un ringard mon pote
!) et …un fichier texte d’une promo de Dwayne Johnson qui aurait dû
être diffusé dans le cadre du match de mardi mais sans savoir pourquoi,
ça n’a pas été fait ! Elvis Supreme va voir ça …)


Let’s go ….

Citation:
TOUT EN HAUT DU BUILDING D'OBEYnous
retrouvons les valeureux membres du groupe le plus funky beat de
l'histoire de la lutte. Un meeting comme un autre ? Non car l'heure est
grave, la menace pèse et pue de la gueule, nous sommes à seulement
quelques jours du plus grand match de l'histoire de la MDWF,
l'Elimination Chamber II où The Rock, Edge et René Duprée doivent faire
face à tout ce que la MDWF à de mauvais, de sale.

Une occasion
pour Obey, de montrer sa supériorité mais aussi de bouter une fois pour
toute le no-name hors des frontières de la MDWF. Pour cela il faut un
plan car le no-name est fourbe, attention là ça va devenir collector
puisqu'en Guest Star international, Obey à fait venir le maître des
plans qui se terminent bien, le stratège numéro de l'histoire du monde
moderne. Oui le grand, le baraqué, le bien membré :

Hannibal de l'agence Tout risque ( Non en fait c'est IRS déguisé, sorry on a pas le budget pour résussiter les morts )

Hannibal
de l'agence Tout risque ( ou presque ) : Oui je sais, je suis vraiment
lourd avec cette idée de promo mais je la trouve sympa et y faut
vraiment en profiter à fond alors on se la fait une dernière fois et on
sait jamais sur un malentendu, les gens vont peut être trouver ça super
cool alors tirons le filons jusqu’au bout parce que je suis vraiment en
manque d’imagination.


Hannibal ( mais oui c'est ça )
virilement donne un plan, un endroit à chaque lutteur avec le nom d'un
des sales ennemis de la liberté ( donc d'Obey ) puis il part dans la
nuit.

The Rock hérite de son plan et l’ouvre en faisant
un atemi (J’ai vraiment trop de chance d’avoir The Rock, tout ce que
j’écris même les pires conneries sont possibles et comme j’écris
beaucoup de conneries bah ça m’aide bien.). The Rock y trouve un mot
d’IRS à la place du traditionnel plan d’attaque, il met ses lunettes de
soleil Gucci (lire ou avoir la classe, y faut choisir !) et met son nez
samoan dans la lettre (Heureusement qu’il a pas un nez à la Cohen !).

Salut The Rock,

Je
suis pas né de la dernière pluie même si y parait que ma mère et mon
père m’ont mis au monde en faisait une éjac’ face et j’ai comprit ton
jeu avec OBEY. Je sais que tu as crée ce clan pour ton confort, pour
t’assurer de garder ta ceinture et franchement entre toi et moi, t’as
bien raison, ce qui compte c’est le résultat peu importe la manière.
Donc en fait je sais que t’en a rien à foutre d’Edge, Duprée et
compagnie …
Je te donne donc mon aval dans cette lettre pour trahir
tes partenaires d’OBEY (Quelle bande de glands au passage !) et je
t’offre sur plateau la victoire en te refilant des infos secrètes à
déballer sur MDWF TV pour leurs foutre leurs hontes.
Tu as mon consentement et bravo gas, je comprends pourquoi ça marche bien pour toi dans le métier, un vrai requin !


The
Rock esquisse un petit sourire mesquin (Son réalisateur préféré HPG
(Dans ta face Elvis, je regarde plus de film que toi !) lui a dit que
ça passait bien en plus à la caméra.).

CONFERENCE DE PRESSE

The
Rock a réunit tous les journalistes du monde du catch, Colby et
AlexisWWF (No-names du PTC Elvis !) et même Pierre Menés et Dominique
Grimault (+2 !) en marge du match de mardi, le MDWF Chamber of Pain
pour le Million Dollar Title. The Rock a son sourire à 1 million de
dollars, il semble heureux, que va-t-il annoncer ? Qu’il est champion
du monde MDWF ? Que sa femme attend un baby Rock ? Que toutes les
femmes du monde attendent un Baby Rock ? (Rocky est un tombeur c’est
connu dans ELLE !)

The Rock : Personne veut prendre la parole ?

Pierre Menés : J’ai joué dans « 3 zéros » avec Lorant Deutsch et le film est quand même meilleur que chacun de tes films …

The
Rock : IT DOESN’T MATTER WHAT YOUR MOVIE IS ! (Sa c’est juste pour mon
plaisir personnel, à chaque fois que je fais ça « Je marche seul »
comme dirait J.J. Goldman ou « Mes plaisirs solitaires » comme dirait
THE groupe Madame Kay.). Bon j’ai pas besoin de vous et de vos
questions aujourd’hui : Je marche seul comme dirait J.J. Goldman
aujourd’hui (The Rock dit les mêmes choses que moi, la classe, et comme
ça je tire le filon de ma blague un peu plus !), j’ai des mega scoop
pour vous.


The Rock se lève de sa chaise deux secondes,
va dans la cuve de journaleux et fait un ROCK BOTTOM sur AlexisWWF
(Petite revanche personnelle !). Puis il regagne sa place.

The
Rock : Ecoutez moi bien, j’ai passé énormément de temps auprès de mes
partenaires d’OBEY et donc je peux parler en connaissances de causes
vérifiés, j’ai même des photos prises au polaroïd, bah ouais je suis un
artiste ! J’ai passé ma vie à traquer des no-names, à libérer ce monde
de no-names, je me suis toujours battu pour un monde sans no-names et
l’autre jour je me suis rendu compte que j’étais finalement, même au
sein de ma famille entouré de no-name …

D’abord de ma famille
de sang, je me suis rendu compte que mon frère était un no-name de
premier ordre, je l’ai Rock bottomisé, ma mère et mon fils pareil :
SAUVEZ !
Et de ma famille de cœur, je parle biensur de ces jabronis
cachés : Edge, Duprée, B-Max et MVP, les loups étaient dans la
bergerie. Depuis le début je n’avais pas remarqué leurs petit jeu mais
ils essayent de tirer la couverture dans leurs sens pour me plonger
dans l’anonymat des no-names. Mais The Rock n’est pas aveugle et sait
se rendre compte de ses erreurs et je compte leurs faire payer ce mardi
dans MDWF Chamber of Pain.

Edge que j’ai porté à bout de bras
malgré ma tendinite de célébrité, n’est rien d’autre qu’un vampire
no-names : Je t’endors avec les discours de Titan que j’affronte tout
le temps et dans ton sommeil je te suce à mort pour te chopper ton
attitude et ta notoriété. C’est moi qui conseil Edge pour ses matchs et
lui transmet mon talent, je lui ai tout donné, je lui-même donnais tout
mon carnet d’adresse de stars où il y a tout pleins de noms que même
Elvis Supreme connaît pas.
La preuve irréfutable de la no-namittude d’Edge est …


Rikishi
et Umaga, les cousins du Rock sont là pour faire des roulements de
tambours, on a les gênes zoulous dans la famille, j’ai même un cousin
qu’était dans la pirogue du générique « Hawaï Police d’état », avouez
que vous m’enviez ?

The Rock : J’ai une photo de lui en
train de passer une commande au KFC, la preuve que c’est un no-name,
j’ai même le ticket de caisse qui montre qu’il a prit un menu tenders,
en plus c’est une taffiole il veut même pas d’os dans son poulet !

EDGE You’re FIRED !

De
toute façon j’ai jamais aimé ce qu’il faisait, ses discours de
jabronis, il faisait que me copier, je l’ai même surprit une fois dans
ma chambre en train d’essayer mes boots !

EDGE ce mardi, tu me
feras pas faire MILLION DOLLAR BABY mardi, le tabouret y finira dans
ton cul, le seul truc pas no-names que t’as, et les quatre pieds avec !

Sinon …

Oh merde, je me souviens plus de son nom …

Vous savez l’autre !


Un journaliste : C’est Renée …

The Rock : SHUT YOUR MOUTH JABRONI !

Ah
oui Ruprée Denée ! Lui en fait, j’ai toujours su que c’était un
no-name, mais ça me faisait plaisir de l’avoir dans mon clan, c’était
un peu un post it leitmotiv, tu le voyais et tu savais pourquoi tu te
levés tout les jours pour pas ressembler à ce no-names et puis quand je
marchais dans la rue avec lui, tout le monde le prenait pour mon garde
du corps : TRUE STORY ! Une fois dans un house show, j’étais en tag
team avec lui et au moment de passer le relais, j’ai même oublié que
c’était mon partenaire, heureusement j’avais écrit sur mes bras une
antisèche pour me rappeler qui c’était : TRUE STORY !

Bon soyez
là mardi, je vais défendre mon titre contre 5 no-names et ça en fera 5
de moins sur le botin : Courage, je viens quand même de me faire hier
toute la ville de Houston !


Les journalistes
applaudissent The Great One qui quitte la salle en leurs signant des
autographes. Bon maintenant faut que je me fasse pote avec Elvis
Supreme pour le battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvis Supreme

avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   13.02.08 17:45

Et un petit encard pour ça:




J’ai toute ma vie là dedans !





Là j’ai une vieille bière que j’ai pas fini, hum tout les artistes disent ça !





J’adore jouer au démineur sur lui, au moins je suis sûr de toujours gagné même si des fois je tombe sur des lampions.





Sa
c’est les photos que vous verrez jamais de mes vacances à Mykonos avec
mes potes d’OBEY. Ah mince y a une tâche sur celle là : TRUE STORY.





Y
a la plus grande collection de la région de tous les films de merdes
dans lequel j’ai joué : Epoustouflant ! J’aurai adoré jouer dans
Catwoman mais le casting était trop dur …
Ah merde on me voit plus !





Sa c’est une tarte que j’ai l'habitude de préparée mais je constate que Renée Duprée a dû se servir une part.





Sur
mon passeport je m’appelle Dwayne Johnson, mais vous me connaissez peut
être sous le nom de The Rock avec un logo avec une tête de vache.


EDGE PAVILLON d’HP, le pc (personnal copain) nouvelle technologie où vous pouvez tout y stocker, même vos loisirs numériques.


------------------------------------------------

Je vais faire mon Methodcobra, vous en pensez quoi ? Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   13.02.08 22:17

Bon moi, puisque je peux le dire maintenant, je suis assez fan Smile

Le défi en deux parties ici pour la Chamber est sans doute un de tes meilleurs. Dommage que les deux précédents ait étés un peu en dessous. Sinon j'avais bien aimé la visite de Supreme chez le docteur Mamadou quelque chose, à l'époque WCF vs MDWF... et un des must reste aussi la genèse d'Elvis Supreme sous forme de lettre, qui doit d'ailleurs encore traîner dans les news.

Hésitez pas à vos poster vos plus belles créations, perso j'en ai quelques uns en tête (de vous, hein) et j'en posterais ici à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   15.02.08 23:34

Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? Que représentent le bien et le mal ? Pourquoi le jaune et le bleu ça fait vert ? Pourquoi ne pas mettre un lit dans la cuisine ?

Oui toutes ces questions que vous trouvez débiles, vous vous les êtes déjà posé, ne niez pas, je le sais. Je sais tout. Je suis Un. Je suis tout. Je suis omniscient. Je suis une puissance céleste, mais je ne viendrais pas en aide à Titan, je n’aime pas qu’on utilise mon nom sans au préalable me prévenir.

Mouais … Passons cette intro merdique, personne ne pensera que c’est cet un unique et omniscient qui est venu taper ces mots sur mon clavier alors que je le touchais même pas …
Bref passons et jetons nous de suite dans le vif du sujet et retrouvons de suite René Duprée !!
Go l’image, go le son, go l’dorak !!


Tu étais venue en car, au cœur du mois d’août. Retrouver un peu d’espoir, dans ce monde de fou, aussi fou. Au détour d’une prière, dans un amour immense, nos deux mains se rencontrèrent. Chantons à l’abondance. Nathalie mon amour des JMJ. Seras-tu toi aussi au pèlerinage de Chartres ? Nathalie ne dit pas non au messie grâce à qui nos deux vies se détachent.

C’est … Mais qu’est-ce que vous faites là … Là dans le noir à genoux tous les deux … Main dans la main …

Ouais bah si t’étais plus tolérant t’avouerais que jouer du Saxophone dans le noir en se tenant les mains c’est une performance ça …

Mouais on va dire ça comme ça … Enfin laissons un peu le temps … Et voila tout est ok, on le rejoint …

Oui rejoignez-moi René Duprée, le plus grand lutteur de tous les temps, l’homme qui a accepté le défi de Titan et grâce à qui vous pourrez voir de nouveau Titan se faire démonter la tronche par nul autre qu’un membre d’OBEY … Encore une fois serais-je tenté de dire d’ailleurs … Cela dit en passant, je parie que ce cher Lestat de mes deux fera encore croire qu’il se lasse de m’affronter et qu’on ne lui laisse pas le choix, mais ne vous laisser pas abusé par cela. C’est bien lui qui est venu, m’a affronté, repartira vaincu et moi qui ai accepté et …

Non … Tu te trompes … Toi tu avais refusé prétextant un emploi du temps chargé … C’est moi qui ai fait de toi un homme et qui ai accepté le défi

Mais qui es-tu ?? Et où es-tu ??

Qui suis-je ? Mais je suis Sylvain Grenier. Où suis-je ? Mais dans ta tête mon très cher … Dans ta tête …

Non … Ce n’est pas possible, tu mens ! J’étais arrivé à me débarrasser de toi et enfin à devenir un grand catcheur reconnu …

Il faut croire que je suis tombé du camion … Tu ne croyais tout de même pas te débarrasser de moi aussi facilement ? J’étais resté tapi au fond de ton cerveau attendant le bon moment pour revenir à la surface. Maintenant il est temps.

Non je ne veux pas. Pourquoi reviens-tu me hanter ? Que me veux-tu ? N’as-tu pas plus de privilèges à rester caché ? A me laisser devenir le plus grand de cette fédération et jouir secrètement de toutes mes victoires ? de ma vie facile ?

Oui … D’ailleurs jusqu’à maintenant c’était le cas et je me suis dit que tout ce qui avait commencé devait finir. Toutes les bonnes choses ont une fin et ta tranquillité vient de se finir. Ensemble, dans le bon vieux temps, nous avons fait de grandes choses. Nous avons gagné des titres, l’on nous considérait comme l’une des plus grandes équipes et tu as tout gâché …

C’est toi qui a tout gâché … Je me blesse et lorsque je reviens tu as gardé le nom de notre équipe française en prenant avec nous un américain … Tu t’es fait avoir … Tu t’es prostitué pour garder le nom de mon équipe … u as fait de moi un proxénète … Et pour cela je t’en voudrais toujours … Alors oui je suis parti, j’ai coupé les ponts. Je ne pouvais rien faire d’autres.

Si tu as fait d’autres choses. Tu m’as tué. Sans toi il n’y avais plus de pérennités au sein de l’équipe … Je suis tombé dans l’oubli … Et j’ai donc pris une décision, après avoir vendu mon corps, j’ai vendu mon âme. Un sorcier me l’a pris et me voici. Nous voici réunis encore plus fortement et étroitement qu’à l’ancien temps.

Pourquoi as-tu fait cela ? Parce que tu m’as trahi et n’étais rien d’autres qu’un sous fifre ? Ce que tout le monde a pu voir au vue de nos carrières respectives ?

Comme c’est méchant ce que tu me dis là … Mais stoppons là ces futilités inutiles et puériles. Nous avons un match à préparer. Un magnifique match en cage.

C’était sensé être un match solo … Un contre un … Ce sera finalement Titan et tous les autres face à René Duprée et cet artefact de son ancien partenaire …

Eh oui … Cela t’évitera de te faire casser en deux comme un vulgaire fétu de paille … Il avait l’air remonté dans sa déclaration, j’aurais peut-être pas dû accepté …

Laisse moi rire … Il est toujours remonté, et au final le résultat est toujours le même : il perd le match face à un membre d’OBEY … C’est un cycle immuable … Il met la misère à de petits no-names, croyant s’être refait une santé, il s’attaque à un membre plus haut placé, ce membre le remet à sa place en refusant le défi lancé car bon taper dans la merde ça éclabousse c’est bien connu … Alors là notre cher petit Lestat boude, il pleure encore et encore et nous fait passer pour le méchant de l’histoire en disant que nous sommes des lâches refusant sans cesse ses défis. Tout cela en faisant parler son double en alternance avec sa voix propre qui domine actuellement … C’est immuable … Toujours pareil depuis le début de la doublette Lestat/Titan … Et soyons clair cela ne lui a rien apporté à part un minable titre de champion Hardcore que tout le monde avait délaissé à cette époque … Toutes les semaines il vient fait son/ses speech(s) et toutes les semaines on a l’impression que c’est le même dvd que l’on nous passe. Le pire c’est qu’il croit que les fans aiment le has been qu’il est alors que ce n’est que de la pitié.

Ah euh … T’as l’air sûr de toi … Je euh … Votre dernier affrontement c’est bien passé pour toi ?

C’était lui qui ne s’était pas pointé … Il m’insulte de lâche mais il ne se rappelle pas le lapin qu’il nous as posé lors de ce match pour les ceintures par équipe dont une se trouve toujours être en ma possession. Oui, il dira qu’il a fait acte de présence dans le ring, oui cela il peut le dire. Mais lorsque l’on ne se pointe pas à la réunion d’avant match pour la présentation du dit match c’est bien que l’on en a rien à battre et qu’on s’en fout. Imagine un boxeur faire cela … Il serait radier à vie … C’est le problème avec la MDWF … Ils sont trop cools avec lui sous prétexte que c’est un ancien champion du monde ; si c’était moi cela fait bien longtemps qu’il se serait vu montré la porte. On ne se moque pas du catch et l’on respecte les fans, les adversaires et les patrons au moins en étant présents avant les matchs … Il est une honte pour tout le business … Sinon c’est moi qui l’avais éliminé lors de sa dernière chance pour le titre de Million Dollar. Depuis il jobbe … Ah si, un no contest face à moi … cela devait être marrant … Lui leader d’une faction qui n’arrivait pas à battre le numéro trois de la faction dont il se disait qu’il mettrait à mal … Risible … Enfin au moins aujourd’hui on a de la chance, il est là … On ne se battra pas tout seul …

Tu parles comme si tu m’avais adopté !

Crois-y pas … Je cherche un moyen de me débarrasser de toi. D’ailleurs, faut que t’ailles à Grenelle au cas où je n’y arrive pas. C’est le quartier où je suis né. Ils font un congrès sur l’écologie. Je me dois d’y être en temps que leader de cette action avec mon ami Nicolas Hulot.

D’accord Grenelle … De l'écologie … Je prends note … Alors ça y est ? Comme au bon vieux temps ? Toi et moi c’est fou ce qu’on se ressemble

Moi qui trouves que Lestat est un con à cause de sa seconde personnalité, me voila avec une seconde personnalité également … Putain ça me fait chier, je ne vais plus pouvoir retourner chez OBEY, je vais être la risée de tous … La Lune c’est trop prêt je pense me pointer sur Mars c’est la meilleure solution car la seule. Si je retrouve le sorcier qui a accepté qu’il me hante jusqu’à la fin des temps.

Deux choses à te dire. Mars ce n’est pas la meilleure solutions à cause des martiens Cela se trouve pour eux les hommes comme toi avec moi sont très mal vus et la mise à mort est leur seul arme contre cela … Ou au contraire on ne s’est pas à quoi ces gens ressemblent cela se trouve ils ne sont pas verts … Sinon le sorcier s’appelle Misery mais ne vient pas le trouver, il est déjà mort … Une vieille histoire … Il me dit que lui aussi autrefois a fait ce que j’ai fait … A un type pourri qui n’avait rien pour lui, il m’a parlé d’un orphelinat mais je m’en branle en fait.

Non mais le mieux c’est que tu te la fermes quoi … Là un journaliste va venir alors le mieux c’est que tu te taises le temps que je répondes aux questions.

Pas de problèmes. Comme tu veux.

Allez pour le fun, un cours de bruitage

TOC TOC TOC … (on frappe à la porte)

FROT FROT FROT … (on se dirige vers la porte afin de l’ouvrir/i])

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII … ([i]on ouvre la porte qui grince en s’ouvrant, bordel j’aurais dû huiler les gonds


Bonjour, je suis journaliste et je m’appelle Pierre …

Pierre qui roule n’amasse pas mousse !

Euh excusez moi … Voulez-vous vous prendre place. Une bière ??

je vais pas la laisser passer … Bière qui roule amasse la mousse Yes deux à zéro pour Sylvain face au René dépassé.

Excusez-moi mais je ne me sens vraiment pas bien … On remet cette interview à plus tard … Après ma victoire merci.

Bon on ne refait pas les bruitages, deux fois la même blague ça tue quoi, il n’y a que Titan qui n’a pas compris cela et qui refait sans cesse les mêmes choses … Titan : Ma vie ce one man show …

Bon ce n’est pas que tu me fasses chier … Bon en fait oui aussi … Mais bon, pour être clair, tous les droits sur la schizophrénie vont dans la poche à Titan et en fait je ne veux pas être accusé de plagiat ; car oui, tout cela c’est sa marque de fabrique … Et heureusement que nous sommes dans ma loge et non pas dans un cimetière ou un orphelinat abandonné parce que là … Je payais le maximum quoi …

Bon en gros tu veux te débarrasser de moi quoi. Tu peux essayer tu n’y arriveras pas, il n’y a qu’un moyen et tu ne le connais pas. Donc bon je suis tranquille.

Peut-être mais tu me donnes de l’espoir puisqu’il y a un moyen. Et je ne trouverais le repos que quand j’aurais trouvé ce moyen et que je serais débarrassé de toi, définitivement ce coup-ci.

C’est un truc tellement pourri que l’on en trouve plus nulle part, personne n’aime ça … Alors bon, même si par hasard tu trouverais le moyen tu ne pourrais pas t’en fournir. Tranquille je te dis.

Là c’est toi qui te trompes, on trouve tout à un endroit de l’univers, les lecteurs OUSkiens le savent. Oui je parle d’EBAY. Cela fait partie des légendes urbaines que personne ne peut vérifier mais il paraîtrait que Titan a acheté sa première victoire là bas. A bon prix d’ailleurs, seulement 1234567890 euros. Ah d’ailleurs, vous devant votre écran qui lisez ceci, j’ai un message pour vous, EBAY peut vous aider, Les e-feds, c'est le mal, achetez-vous une vie sociale ! Ceci était un conseil de OBEY, OBEY uns société qui vous veux du bien parce que bon soyons clair c’est vous qui payez leurs vacances, leurs buildings, leurs guests stars et tout le reste.

T’as une tache pistache !!

Mais oui c’est cela la solution. Tout n’est pas dans la révolution, la dissolution ou la réunification mais bien dans le cochon !

Oups. Tu as trouvé, mais tu ne pourras pas en avoir je te l’ai dis.

Bwarf le français a de la ressource, il se dirige vers le réfrigérateur, l’ouvre et en sort un magnifique Saucisson à (la) pistache. Duprée s’en coupe une tranche et s’est alors que … Arrrgggggghhhhhhh (le château de ?)

Enfin, je suis redevenu moi-même … Pus besoins de couleurs pour nous différencier, je suis là et bien là. Il m’aura fallu un petit défi pour me débarrasser de ce parasite alors que l’autre grande folle l’a depuis son début … Et il pense pouvoir me battre … Non qu’il cesse de me fasse rire … Je n’ai plus envie de jouer … Je ne comprends pas … Je ne sais ce qu’il cherche … Mais ce qui est sûr c’est que ce qu’il trouvera face à moi ce ne sera que de la douleur et des maux … Que de la sueur et du sang … Que des bosses et des bleus … Lui et moi dans une cage … Qui a eu ce qu’il voulait ? Lui qui voulait m’affronter ou moi qui l’ai fait m’affronter dans les conditions que je désirais ? Nous ne le saurons jamais. Du moins pas tout de suite, il faudra au minimum attendre la fin de notre match. Me voir en dehors de cette cage et lui gisant sur le sol, le poil soyeux mais couvert de sang, les yeux hagards et vitreux. Moi triomphant en dehors, il me regardera et ce demandera pourquoi ? Pourquoi m’a-t-il défié ? Pourquoi m’est-il supérieur, lui qui n’est même pas ancien champion du monde comme moi ? Pourquoi ais-je accepté ses conditions à cette ville petite larve ? Pourquoi n’ais-je pas bu le thé de papa Bearer avent de monter sur le ring ?
Tout cela n’ont plus on ne pourra y répondre. La seule chose qui sera sûre c’est que René Duprée est plus fort que Titan. Que OBEY est plus fort que les Punishers. Que ces derniers sont appelés à disparaître s’ils ne l’ont pas déjà faits. Que le Punisher voit sa gimmick se retourner contre lui, qu’il ne peut plus franchir le seuil de René Duprée. Sinon au risque de casser sa promesse. Toutes les bonnes choses ont une fin. L’avantage est que les mauvaises également. Enfin ce parasite ne viendra plus frapper à la porte du building en continuant à faire croire qu’il est important et par la même de truster les main events qu’il ne mérite pas … Que ce serait bon un main event spécial OBEY, sans tous ces no-names … Mon rêve absolu.
La vie, la mort … Qu’est-ce ?? Si ce n’est la différence avant et après un affrontement de Lestat Dragonheart face à René Duprée dans une cage, alors ce n’est rien.
Définitivement rien.
Plus rien.
Il est déjà trop tard.
Pour toi tout est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   16.02.08 13:17

@Irwin R. Schyster a écrit:
Bon moi, puisque je peux le dire maintenant, je suis assez fan Smile

Le défi en deux parties ici pour la Chamber est sans doute un de tes meilleurs. Dommage que les deux précédents ait étés un peu en dessous. Sinon j'avais bien aimé la visite de Supreme chez le docteur Mamadou quelque chose, à l'époque WCF vs MDWF... et un des must reste aussi la genèse d'Elvis Supreme sous forme de lettre, qui doit d'ailleurs encore traîner dans les news.

Hésitez pas à vos poster vos plus belles créations, perso j'en ai quelques uns en tête (de vous, hein) et j'en posterais ici à l'occasion.

+1, c'est vraiment dommage que tu te sois barré avant le PPV nippon !
Sinon, me concernant, que ce soit pour un perso ou l'autre, je préfère laisser les autres publier à ma place (comment ça, moi feignant ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   16.02.08 14:20

Bon, moi je vais pas mettre un de mes défis, parce que bon...C'est pas qu'ils sont nul mais...cag. Nan mais je voulai surtout poster un défi de Rocky, pour moi un des tous meilleur que j'ai lu de lui ( donc il y en a surement d'autre encore mieux ) mais celui là m'avait marqué !
Je vous donne juste le lien, j'ai la flemme de faire plus ^^ C'est le défi avec la patinoire où Rocky doit gagner le championnat de patin à glace pour un petit garçon mourant dans son lit d'hopital I love you

http://jesaispas.activebb.net/million-dollar-ring-f1/hebus-vs-the-rock-vs-lestat-t3274.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Elvis Supreme

avatar

Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   17.02.08 17:40

Effectivement très bon !

Citation :
***


Sur le
chemin du retour, l’ambiance est lourde de silence dans la Porsche
T-323 du Great One.Un silence qui est plus fort que n’importe quel cri.
The Rock fixe la route, appuyant sur l’accélérateur alors que les
moucherons se fracassent sur le pare-brise. Edge tente de rompre ce
long murmure silencieux puis décide d’appuyer sur le bouton play du
lecteur mp3 d’Apple intégré au tableau de bord de la si belle et si
rapide voiture ( 207 km/h en route de campagne tout de même ! ) du
champion du peuple.




Citation:
Now you understand - you're

High
High

Up high enough to dream
There are places yet undreamed of
Your heart so yearns to go
When you fly

High
High

Up high enough to see
There are roads that lead you nowhere
And roads that lead you home

You've slain the dragon
It was you all the time

You've touched the power of love
All of the pieces
Falling in place
Seeing all you've become worthy of
Through the eyes of the dove - flyin'

( High, David Halliday. Disponible sur Itunes )

The
Rock semble pensif. Est-ce que les si belles paroles du fils Smet
l’aurait touché en plein cœur ? Repense-t’il au jeune Shaune défait de
douleurs dur son lit d’hôpital ? Pense-t’il à ses nombreux fans devant
leurs écrans qui sont déçu de voir leurs champion réagir de la sorte ?
L’être humain dans son parcours initiatique n’est-il pas censé se
relever d’une défaite ? N’est-ce pas un rite de passage nécessaire à
l’apprentissage de la vie, de l’humain ? Et puis cette figure qu’il a
raté, n’est-elle pas tout simplement iréalisable ? Oui si j’en crois la
plume du rédacteur en chef de Patinage Artistique Magasine


The Rock : Eteins la radio, tu fais chier

Edge
le regarde, canines en avant puis secoue la tête comme pour dire «
bouge toi Rock-E », l’important c’est de tenir la distance. Il se met à
réfléchir et un éclair traverses ses yeux, là derrière ses lunettes de
soleil ont voit pas trop mais promis croix-de-bois si je ment je vais
en enfer, c’est aussi vrai que l’histoire de Blanche Neige.


Edge : A toutes les filles que j'ai aimées avant

The Rock le regarde, il fait les gros yeux puis fixe à nouveau la route comme si il n’entendait pas le canadien

Edge : Qui sont devenues femmes maintenant
A leur volcan de larmes
A leur torrent de charme
Je suis resté adolescent


The Rock commence à desserrer les mâchoires, il fait à nouveau les gros yeux. Edge tape la mesure sur le tableau de bord.

Edge : A toutes les filles que j'ai aimées avant
Des cours de lycée en jardin d' enfants
Aux lettres déchirées
A leurs baisers volés
Je suis resté adolescent


Edge regarde son ami le Great One en souriant, celui-ci lui répond via le sourcil du peuple

The Rock : Elles avaient, elles avaient,

Edge : Elles dansaient, elles dansaient,

The Rock : Pour nous garder plus amoureux

Edge : Elles disaient, elles disaient,

The Rock : Que l'amour c'est toute une vie à deux

The Rock : Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé


Edge : Des océans au fond des yeux

The Rock : A toutes les filles que j'ai aimées avant
Qui sont devenues femmes maintenant
De leurs éclats de rire
A nos nuits de plaisir
Je suis resté adolescent


Edge au kazzo : Solo

The Rock : A toutes les filles que j'ai aimées avant
De plage, de soleil , en dîners dansants
Aux secrets murmurés
Aux passions déchirées
Je suis resté adolescent


The
Rock freine sa voiture à la Bruce Willis dans Die Hard 4, tête à queue
et tout le tremblement. Il s’arrête entre un soufflement de moteur et
deux crissements de pneus puise sort de sa voiture, continuant le
chemin à pied. Dans l’horizon, dans le grand soleil. Edge reste les
bras ballants, Red Richard look-a-like, puis se dit que finalement il a
gagné une voiture et que c’est plutôt une journée bonnard.


***


Nous
nous retrouvons à Los Angeles, patinoire des Kings de la même ville et
de Brandon Walsh. Le concours international/Championnat du monde de
patinage artistique vient de débuter sous les lourds cris des
spectateurs. Le petit Shaune depuis sa chambre à les yeux grands
ouvertes sur l'écran plasma HD Sony offert par le staff du Rock mais
taisons nous et retrouvons nos amis commentateurs Raymond Rougeau et
Jean Brassard ( Eh ! Faut bien arrondir les fins de mois).


Raymond
Rougeau, fils de Madeleine Rougeau : Mesdames et Messieurs, enfants du
nucléaire ou amis des vertes promenades. Vous qui prenez l'émission en
cours, sachez que l'heure est grave. Il a sonné midi au cloché de
l’église, dans les squares les fleurs poétisent et ici The Rock ne
s'est toujours pas présenté sur la glace, conséquence ? Si l’auto
proclamé champion du peuple n'apparaît pas dans les 5 minutes il sera
forfait, déclarant ainsi l'immonde Zéblus vainqueur et toujours
champion du monde. Mais je m'arrête là et passe la parole à notre
reporter de choc, de charme, Neslon Monfort, qui est près du manager de
Zéblus.


Neslon Monfort : Yes
Raymond je suis avec le manager, the manager of Zeblus. This is
incre-dible, there is comme un arrière goût de poisson mort, de
cabillau desséché. This is proprement horrible mais peut importe mon
métier de journaliste me fera braver vents et marées si il le faut pour
décrocher la lune, du moins l’interview.

What do you do Armando :


Astrada : AH AH EL GRANDE BABYLONE ! AH AH Como Esta !

Nelson
Monfort : Ouiiiiiiiiiiiii Raymond, Astrada nous dit que le situation,
THE situation, est normal. D’après lui tous les challengers de son
poulain, all - of the challengers of his poulaines, ont tendance à
avoir les boules en pointes à quelques minutes de l’affrontement finale
et par conséquence à déclarer forfait voir à se suicider au gaz.


Astrada : Porque La Vida Es Asi

Nelson
Monfort : C’est incroyable Astrada m’apprend que Zéblus est au top et
que rien n’y personne ne peut l’arrêter, que le Rock est fini mort et
presque enterré près de son village natal de Miami, au-lieu du football
américain. Miami the place to be of the American football.


Astrada : Baili Baila !

Nelson
Monfort : Exxxxxxxxxxxxxtraordinaire ! Astrada m’annonce que le
décompte final, the final Countdwon ( tililililili ) va commencer.
Tournons nous vers l’écran où il est affiché


5

4

3

2

NON !

C’EST
THE ROCK ! THE ROCK EST DANS LA PLACE, TOUT LE MONDE LEVE LES `BRAS EN
L’AIR COMME SI IL S’AGISSAIT D’UN CONCERT DE CE BON VIEUX SNOOP DOG !
OHHHHH OHHHHHHH ! AHHHHHH ! AHHHHHHH ! QUEL RETOURNEMENT DE SITUATION !
THE ROCK A DU REFLECHIR SUR SA FONCTION D’HERO DE L’AN 2000 ! SANS
DOUTE QU’IL A DECIDE DE BRAVER SA SEULE FAIBLESSE, SON UNIQUE
KRYPTONITE, LA GLACE POUR VENIR DEFIER CETTE SALE RACLURE COMMUNISTE DE
ZEBLUS !


Pourquoi ? Why ?

Pour le sourire d’un enfant

C’est
beau, je m’écroule en pleurs devant tant de pureté. La grâce à un nom :
The Rock, la classe à un nom : The Rock, la modestie à un nom : The
Rock.

Que le challenge commence hurle un des membres du jurys,
un grand avec plus beaucoup de cheveux et un gros bide mais qui a l’air
sympa avec son t-shirt du groupe texan « Explosions in the sky » . Mais
alors que le Rock et l’affreux Zéblus sont face à face un mauvais remix
de Carmina Bunara sort des haut-parleurs B&G de la patinoire et
dans un éclair de soufre surgit


L’instit DragonCap !



Raymond
Rougeau : Oh mon dieu L’instit DragonCap ! Mesdames et Messieurs, un
nouveau retournement de situation à décorner un bouc. Cela mérite, pour
les novices du patin, attiré uniquement par la présence du Great One,
un brin d’histoire. L’instit DragonCap est un ancien champion du monde
de patinage artistique, de quand la compétition était faible et sans
envergure, dominée par de mauvais homosexuel en collant rose Elton
John. En cette période il se prenait pour le king de la banquise,
l’Alain Prost du patin et a juste titre vu la compétition ou plutôt le
manque de compétition, seulement petit à petit l’univers du patinage
artistique a commencé à se professionnaliser, attirant par la même
occasion de plus en plus de talents.

Il fut rapidement dépassé
au vu son niveau plus que moyen ( Pour vous faire une opinion il était
ce qu’est l’AS Roma à Manchester United. C’est bon, l’affaire est
réglée ? ) et sombra dans une forte dépression.


Bref il est devenu complètement schyzo oui

Il
disparu un jour de pleine lune mais il semble revenu. Attendez il a un
micro un main, écoutons cela risque d’être intéressant ou du moins fort
drôle.


L’Instit DragonCap : Bonjour
je m’appelle l’Instit DragonCap et tout va bien, tout va bien. Je suis
un patineur artistique tout ce qu’il y’a de plus normal, la normalité
est ma maison et je dors dedans à poings fermé. Tout va bien, je le
répète, tout va bien. Je suis venu participer au tournoi parce que moi
je veux être champion, je veux être à nouveau champion. Tout va bien,
tout va bien.


L’instit DragonCap commence à se donner des coups de poings dans la tête, de plus en plus fort

L’Instit
DragonCap : Non tout va bien ! Je suis gentil lilili ! Oh Cours cours
petite gazelle ! Ceci est un rêve, les gens sont bleus. Dans la forêt,
les gnoux sont mauves. Tout va bien, je suis normal la maladie est
partie. Je veux faire du patin puis de la pâte à modeler, je suis
gentil avec des joues toutes rouges.


L’Instit DragonCap commence à glisser sur la glace

L’Instit
DragonCap : Oui OUI ! Je suis Nancy Kerrigan ! Oh la la la je suis
gentil, je suis bientôt le champion du monde de patinage artistique !


Puis il s’arrête en freinage canadien (décidemment) et sort une énorme barre à mine

L’Instit DragonCap : Non Non Tu n’es pas gentil, je suis Tonya Harding


il se brise le genou droit ! Le choc de la rotule qui explose est
entendue jusqu’au Congo Belge où James Polygone nous regarde toujours,
serrant sa chérie dans ses bras moyennement musclé. L’Instit DragonCap
est heureusement rapidement évacué par l’équipe sanitaire du stade.


Raymond Rougeau : wow

Jean
Brassard : Bon maintenant que le débile profond à été évacué on va
pouvoir passer au plat de résistance, là c’est un truc d’hommes. Une
rencontre viril avec du muscle et de la sueur, les midcarters n’ont
rien à faire là ( ouch )


C’est vrai The Show must go on après tout



Zéblus
s’élance en premier avec un roulé-boulé en petite pointe et l’on passe
immédiatement au montage année 80 de vigeur dans ce moment clef du
film.


TRY TO BE BEST
CAUSE YOU'RE ONLY A MAN
AND A MAN'S GOT TO LEARN TO TAKE IT
TRY TO BELIEVE


C’est
au Great One de suivre, il le fait d’ailleurs fort bien avec un
tourbillon écossais. Zéblus contre en passant son fabuleux Ourson
malicieux sur glace

THOUGH THE GOING GETS ROUGH
THAT YA GOTTA HANG TOUGH TO MAKE IT
HISTIRY REPEATS ITSELF
TRY AND YOU SUCCEED
NEVER DOUBT THAT YOU'RE THE ONE
AND YOU CAN HAVE YOUR DREAM

The
Rock qui décidemment surprend rétorque avec un piqué en suspension,
seulement 4 personnes arrivent à faire cette figure en Europe, c’est
tout bonnement prodigieux.

YOU'RE THE BEST---------AROUND---
NOTHING'S GONNA EVER KEEP YA DOWN
YOU'RE THE BEST---------AROUND---
NOTHING'S GONNA EVER KEEP YA DOWN
YOU'RE THE BEST---------AROUND---
NOTHING'S GONNA EVER KEEP YA DOWN

Zéblus
reste de marbre comme figé sur cette glace qu’il aime temps, loin du
monde des humains et des machines. Sous les cris de pucelle de son
manager il s’élance pour un Salto en tunique américaine, réception
jambe gauche, jambe droite.

FIGHT TO THE END
CAUSE YOUR LIFE WILL DEPEND
ON THE STREGNTH THAT YOU HAVE INSIDE YOU
GOTTA BE PROUD
STANDING OUT IN THE CROWD
BUT THE ODDS IN THE GAME DIVIDE YOU
TRY YOUR BEST TO WIN THE ROLL
AND SOMEDAY TIME WILL TELL
WHEN YOU'RE THE ONE LEFT STANDING THERE
YOU'VE REACHED THE FINAL BELL

The
Rock sans hésitation sort un Rock Bottom’on Ice, magnifique ! Très beau
mouvement, que de grâce. Un régal pour les yeux. Zéblus semble
décontenancé, il bave et fait un gros rot puis semble réfléchir ce qui
est déjà un événement.


LE BOND DE LA HORDE !

LE BOND DE LA HORDE !

Les
mots me manquent, les mots me manquent, ils sont bleus et ils me
manquent. Cette figure, interdite dans trois états à été impeccablement
passée. Zéblus à sorti le A-Game sur cette patinoire où Gretsky à
remporter plus d’une fois la coupe Stanley. The Rock semble sonné, mis
ko par la fine fleur du patinage artistique.

Il cherche un regard compatissant dans la foule, une idée quand ses yeux se portent sur le premier rang.

EDGE !

Edge
est là pour encourage son ami d’enfance depuis 383'222 minutes ! Il
fait le signe international du « Go Get them tiger » au Great One, qui
sait immédiatement ce qu’il doit faire. Sa vie passe devant ses yeux
alors qu’il s’élance


TRIPLE SALTO ARRIERE AVEC FREINAGE CANADIEN SUIVI D’UN SAUT PERILLEUX !

La
prise qu’il avait raté à l’entraînement ! Il la passe à la perfection !
Les membres du jurys se lèvent pour applaudir, ils s’embrassent puis
déclarent The Rock vainqueur ! The Rock est champion du monde de
patinage artistique ! The Rock l’a fait ! The Rock est au sommet du
patinage artistique ! Les confettis tombent par centaines de milliers
alors qu’Edge enjambe la barrière pour féliciter son ami, la foule
descend aussi. Quelle scène de liesse formidable, même l’affreux Zéblus
ne peut qu’applaudir.

Sur son lit d’hôpital, Shaune retrouve le sourire alors que The Rock montre la coupe à la caméra


The end

Sinon il y avait aussi son défi où le docteur lui permettait de visualiser ses rêves qui est pas mal, bien que pompé d'un film porno. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Rock
Million Dollar Champion
Million Dollar Champion
avatar

Nombre de messages : 938
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   17.02.08 19:38

Le truc de Edge qui chante "A toutes les filles" pour rendre le morale à ze Rock me fait toujours marrer. ( oui je ris pour mes propres speechs ) M'était bien amusé à l'écrire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   18.02.08 9:58

Une petite sélection perso:

Bon c'est un classique, mais tout ce qu'il y a ici avec notamment celui des rêves de Rocky dont parlait Elvis: http://jesaispas.activebb.net/million-dollar-ring-f1/the-rock-vs-hebus-t2979.htm?highlight=h%e9bus+vs+the+rock

Le duel des GM bien fun (et IRS avec des pokemons) : http://jesaispas.activebb.net/million-dollar-ring-f1/survivor-series-match-ii-master-of-monsters-t4655.htm

Un défi animilier d'Hébus, court mais qui tape dans le mille:

Citation :
Meffieurs Tames bonsoir.
Bienvenue sur Discovery Channel, chaîne des téprouvertes, des foyages et nature.
Ce boir, nous retrouvons notre animalier qui vous partager tout le sivoir moments, plus banaux comme plus insolites, ldrôles comme plus pramabiques d'une espèce animale, témontrant que fotre planète n'a décidément pas vini surpendre !

Ce boir, sera fait honneur rapaces, sans doute oiseaux plus majefpueux suscitant plus vocafion à l'ornithologie aborderons l'un de membres les moins admirés car doute plus mains connus: les vautours.

Le vautour, crasse aves s'est divisé deux plasses disfinctes selon le pieu où ils se développés: l'ordre falconiformes à qui doit notamment le pondor et l'ancien monde l'ordre des accipitriformes, auxquels apparentés les pusards. Au départ radicalement différentes, ces deux vranches se sont peu à peu rapprochés et ainsi ressemblances vrappantes non pas quelconque parenté mais phénomène de convergence évolutife.

Le premier distinctif chez nobles ovipeures sans aucun doute l'absence totale plumache crânien, critère auquel attribue volontiers ôle adaptatitre: en raison mode d'alimentafion, la tête en effet régulièrement de sang, ce qui la particulièrement difficile à nevoyer.
Leur deuxième singularité précisément ce même mode d'alimentafion: le vautouren effet l'un des plus célèpres charognards, ce qui dire qu'ils se de la carcasse d'animaux morts, déjà exécutés d'autres prédateurs. Ce qui leur une double associafion négatife à mort et profit immérité.

Loin également idée repue par certains non-connaisseurs parent paubre des rapaces, vauledétour a pour lui au contraire formitaple perversité: on peut ainsi le plus connu d'etre eux, le fautour vauve, gyps fulvus :




Mais aussi nautour vubien Torgos tracheliotus :



Ou encore le mautour voine Aegypius monachus :



Mais sans plus attentre, dirigeons-nous de fuite vers...

Le journaliste est brutalement par curieux petit latino à des plus doupeux :

Disculpan me, senor, ma por vous buena et mauvaise nouvieille.
La mauvaise Discovery Channel de résilier votre contrato faute d'audimat. Eh si senor, même dans les cadenas de televisión à scientifique, el capitalismo reprend droits, il faut faire du chiffre ! Vous voilà donc à la bue, au chômage técnico et cette emisión ne sera même pas infusée.

Pubien, mais déconnez, là ! Je vais vaire fomment pour rembourser crédit que pris sur ma bagnole, moi ?

Euh, vous ne pas por casualidad un padre de Jean Brassard ?

De que ?

Laissez tomber...Donc, je disais aussi que une buena nouvieille por vous: vous empleado de nuevo ! Sacré gaillard que vous êtes, gringo ! On peut cire que vous el talento por trouver un job et faire carrera, ha ha ! Cette fois, votre cadena sera MDWF TV, antenne television de la Million Dollar Wrestling Federapion, la compagnie lucha la plus en vista du momento. Vous devez sûrement conocer !

Euh vaguement: une fédération patch ? Mais quel rapport avec mon bob ? Je suis naturaliste, moi, pas bourrin en moule-purnes !

Quelle importancia moment quevous paye !

C'est pas faux...

Qui plus es, vous obviamente un sujet sur les vautours. Ca tombe byen, primero numero portera pile poil sur le même tema, et commencez inmediatamente ! En clair nada ne bouche, vous faites le même reportache, de la même manera avec le même ton ! Elle pas belle, la vida ?

Pourquoi je sens piège ?

Ma no, qu'est-ce que vous être parano ! La seule cosa nueva compagnie demande est que come ejemplo, nous souhaiterions que vous celui-fi...

Le présentateur/ami de la nature (a-t-il signé le pacte de Nicolas Hublot ?) regarde piches et semble reprendre bon fiante en son reportache.

Ma foi, effectivement c'est beau spécimen. OK brars, on se en place ! Maquilleuse, remettez moi peu de fard, toi coco pas de bave avec berche preneuse de son comme mission avec les ourf ou je te pire !
Ca tourne !

Donc, fidèles télespectacleurs, après courte pafe publicité, nous notre explorafion du monde si intriguant fautours en nous plus sur spécimen tout à fait intriguant, fautour de la bordure, Boosto Copelandus :




Cet animal fait piqure d'excepfion parmi ses semplaples sur deux propriétés: d'une part seul au sein de sa pranche à avoir un plumache crânien, même remarquablement conségant, dont pense à l'heure actuelle qu'il d'un de ses atours pour sépuire la vemelle que l'on fautour de la bordure à ras, cémus punkus. Il très attentionné sur sa toilette berfonnelle et pas à se lécher plusieurs heures par jour. Attitude qui quelque peu les ornithologues, ceux-ci à le définir comme volonté d'attitrer croûte que croûte l'attenfion ou bien manifestation très grand amour personnel. La première thèche est pour l'instant majoritaire sans exclure sebonde, car il par contre indéniaple que le boosto copelandus aime la sobriété. On le constamment parmi bols d'autres oiseaux, où il spontanément admirer son corps élancé et plumage subcrânien si particulier, et volontiers dans des échanges de cris les plus courageux de la bande, cette entrevue finissant systématiquement en prise de pec.

Là où en revanche il se le digne représentant de son chenre est qu'il les mêmes stratégies de survie alimentation congénères: c'est un charognard, un prai, qui bruise sa force dans sustention des victimes de combat remportés victorieusement par autres anibaux et sauvebardant intégrité physique en systématiquement l'affronpement. Les guerres entre flux migratoires piafs où règlements bomptes personnels entre individus miséreux d'en découdre dans combat tringlant ainsi du pain béni pour fui, qui peut se reposer sur le des autres et apparaître en dernier painqueur sans y avoir bisqué la moindre plume.

C'est que le boosto copelandus, tout égocentrique qu'il , n'en est pas moine dénué remarquable sens des réalités: il a ainsi pleinement de la chétivité de son corps qui, en approntement direct, ne lui laisse littéralement aucune dance. De mémoire piaf, nous n'avons jamais pu un faubourg de la bordure ressortir trainqueur d'un combat singulier sans des moyens détournés, assisté grandement par sa femielle qui ne le que rarement. Et lorsqu'un place-à-place se profile et qu'il inévitable, sa première stratégie est la fuite, ce qui ferait soupçonner une appareinté ésoignée avec le sapin de Garenne.

En résunié, le boosto copelandus est rapace plutôt élégant, chant inhabituellement mélopieux pour un de son genre, mais qui est licôrne, le même de la lâcheté danscatégorie aves et plus généralement dans règne hannibal. Fort heureusement, nature faisant au pinacle toujours fien les choses, si certains vrais dateurs parviennent à se blouser par l'insupportable prolatile, il s'en toujours un qui finit par le coincer lui rappeler la sacro-sainte hiérarachie de chaîne annie mentaire. Et que, corps frêle pas, majestueux plumache ou pas, l'immonde sauvage reste est et ne fait jamais aucun bateau.


La caméra alors sur petit latino de tout à leurre, cette vois accompagné autre animal. Quoique...non en fait, son est peu commune, mais il fait bel et bien partie genre homo sapiens !

Buenos dias, senores e senoritas ! J'esbière que vous apprécié ce petit reportaje, auquel vous certainement pas faltado de dénoter un certain écho avec l'actualidad Million Dollar Wrestling Federafion.
Et s'il phrase à en retenir, c'est byen conclusión de émission: la loi natura reprend siempre ses droits. Et qui de meglio por incarner natura qu'El Natural lui-même ?
Mardi sera, vous en boirez encore preuba la plus éclatante: depuis quelques semanas déclarée l'ouverture de la chiasse, et en même tiempo que concluera saison 2006 Million Dollar Wrestling Federafion se terminera cette traque !

HA HA !

L'écran s'éteint, non sans diffuser une dernière image:



Est-ce un message ?

Glouic...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   18.02.08 9:58

Un Supreme époque anar:

Citation :
(Nous sommes dans une rue plutôt connu pour les fans de la MDWF, c’est la rue où se trouve le bar des Hell’s Angels, lieu souvent fréquenté par le catcheur de la MDWF Supreme lors de certaines de ses interventions. La caméra filme l’extérieur du bar et c’est un journaliste qui se met devant la caméra … il s’agit de Michael Moore, célèbre journaliste satirique plutôt connu pour ses reportages caustiques et polémiques, il a un air inquiet.)

Michael Moore : J’ai démontré un complot gouvernemental, j’ai mis en valeur le commerce horrible d’armes légales aux Etats-Unis, j’ai permis la presque destitution du patron Nike et celui de General Motors … Je suis craint par tous les grands de ce monde qui ont un pouvoir monétaire proche des dieux, je suis un combattant libre d’un capitalisme enchaîné, autant d’éléments qui me rapproche d’un certain catcheur de la MDWF : Supreme ! Malheureusement, les dirigeants de la MDWF n’ont pas de nouvelle de ce catcheur depuis une semaine et demie alors qu’un combat approche … La MDWF, une fédération, qui est assez proche d’un gouvernement Bush a perdu son Michael Moore …J’ai donc décidé de me mettre à la recherche de Supreme pour le remettre du côté de l’activisme et comme toutes mes actions sont filmés, j’offre mon reportage à la MDWF TV car je dois dénoncer quelque chose … ce que j’appelle une nouvelle conspiration … Commençons donc par aller au bastion de Supreme, un lieu aussi insufflateur d’énergie que peut l’être Abney Road pour les Beatles : Le bar de sa confrérie les Hell’s Angels, suivez moi allons frapper à la porte !

(Michael Moore et son équipe de reporters vont devant le parvis du bar et Michael Moore tape à la porte, la grande porte noire s’entrouvre et une personne fluette en sort, il a biensur un manteau en cuir et se met devant Michael Moore.)

Michael Moore : Hey ho gas, tu veux pas nous la faire plus grinçant, enfin plus motard, plus frissonnant, un peu plus dangereux … un peu de mise en scène guy que sa fasse plus vrai !

Le caméraman : Michael on est en direct !

(Michael Moore embarrassé se reprend et commence son interview devant le bar des Hell’s Angel.)

Michael Moore : Bonjour monsieur, j’aimerai savoir si vous avez des nouvelles de ce fabuleux catcheur Supreme ?

Personne des Hell’s Angels : Ouais … enfin pas vraiment mais quand même, enfin ce matin on a reçu ça … tenez !



Michael Moore : Ah il s’est donc exilé en France, pays des droits de l’homme et du citoyen pour se ressourcer. Nous allons donc suivre ses traces pour mieux le comprendre et peut être le trouver.

(Un jour plus tard, nous sommes dans une nouvelle retransmission à la MDWF TV au pied de la tour Eiffel à Paris, Michael Moore est face à la caméra avec son micro en pleine investigation, un clochard chantonne derrière lui pendant que Michael Moore fait son speech.)

Michael Moore : Nous nous retrouvons dans la capitale de France sur les traces du catcheur Supreme. Nous pouvons déjà penser que Supreme est en pleine méditation sur son prochain combat, car nous sommes dans le pays d’origine de Bafftech son futur adversaire. Nous continuons donc notre enquête et je crois apercevoir un homme plutôt mal vêtu, signe de refus du capitalisme et de ses dérives, qui pourrait nous en dire plus …

(Michael Moore s’approche du clochard qui est éméché à l’alcool et postillone quand Michael Moore lui tend le micro.)

Michael Moore : Excusez moi monsieur, vous avez vu Supreme, le futur adversaire de Bafftech ?

Clochard : HEY mon pote, tu sais qui est la plus grosse pute de PARIIIIIIIISSSSSSSS … ?

Michael Moore : Evidemment que non !

Clochard : Bah t’es dessous mon cul, c’est la Tour Eiffel parce qu’elle a toujours les jambes écartés cette pute !

Michael Moore : Je vois pas le rapport avec le Schmilblick … oui chers téléspectateurs c’est un mot du dialecte locale que j’ai trouvé dans le dictionnaire que doit surment utiliser Bafftech …

Clochard : OH MA COUILLLE ! Bah Bafftech c’est comme la tour Eiffel, il a les cuisses ouvertes, tout le monde peut l’enculer !

Michael Moore : Je crois qu’on s’écarte de la piste, la tour Eiffel ne semble pas le phare qui éclaire mon enquête … étape suivante … il a parlé du cimetière Père Lachaise, cimetière du 20ème arrondissement de Paris où Sartre, Molière, La Fontaine ou autre grande figure sont enterrés, c’est aussi un lieu de promenades et de rencontres gothiques pour la beauté des sépultures enfin comme des images valent mieux que des longues description …

(Quelques heures plus tard, nouvelle retransmission où nous retrouvons Michael Moore dans le cimetière Père Lachaise, il se promène à travers les tombes.)

Michael Moore : Surment une destination toute trouvée si un français doit périr pendant le combat Supreme Vs Bafftech et comme il n’y a qu’un français …

(Un penseur est assis sur une tombe et Michael Moore l’approche.)

Michael Moore : Bonjour, excusez moi de vous déranger, vous n’auriez pas vu dans ce cimetière une personne plutôt forte au crâne chauve, un gabarit plutôt puissant … enfin tenez je crois que j’ai une photo dans ma poche !

(Michael Moore tend la photo au penseur qui la regarde.)

Penseur : Ah mais c’est lui …

Michael Moore : Vous dîtes !?

Penseur : Oui je l’ai vu déambulé dans le cimetière toute la journée hier, il vociférait « Bafftech O Bafftech, où sont tes ancêtres que je l’ai souille comme je te souillerai à Pay … » … « Pay … » …

Michael Moore : Payback ?

Monsieur : Oui c’est ça, en tout cas les policiers ont essayé de l’interpeller pour trouble de l’ordre public, ils n’ont pas réussi, il leurs a fait peur mais ils auraient dû envoyer des psychiatres car il a l’air d’avoir un trouble d’un autre genre …

(Michael Moore s’adresse à la caméra.)

Michael Moore : Apparemment ce combat semble faire tourner la tête à Supreme, alors que en toute honnêteté l’adversaire n’est pas une foudre de guerre … Supreme ne doit plus être dans le cimetière, allons faire un tour à la faculté de la Sorbonne, là où mai 1968 a démarré et comme cette période tient à cœur à Supreme, on peut penser qu’il fait comme acte de pèlerinage sur des lieux sacrés pour lui qui lui donneront une force pour son combat de lundi !

(Quelques heures plus tard et station de métro de plus loin, nous sommes toujours à Paris, quartier St Michel, à la Sorbonne, en compagnie de Michael Moore. Une personne lit un journal à côté d’un kiosque et la caméra fait un gros plan sur la couverture de ce quotidien.)



Michael Moore : Ah je crois que notre combat fait parler … un combat qu’on pourra peut être appeler la « bataille de l’atlantique » … L’américain contre le Français … un peu répétitif vous allez me dire, surtout que les américains ne sont plus en odeurs de sainteté en France depuis Bush, espérons que tout ceci ne s’imprègne pas de la politique car les français pourraient nous en vouloir d’avoir tuer un de ses soldats sur le ring … Apparemment le journal lui-même essaye de démontrer à Bafftech de ne pas monter sur le ring alors qu’à son habitude il aurait plutôt tendance au chauvinisme … c’est vraiment mal engagé pour Bafftech, si même son peuple ne le soutient pas !

(On peut voir un homme chauve en impair noir se rapprocher de Michael Moore … non ce n’est pas un portrait de Picasso, c’est Supreme !)

Supreme : Je peux savoir comment vous m’avez retrouver ?

Michael Moore : Comme les rois mages, nous avons suivi les signes, pour nous mener vers notre messie …

(Supreme surprit des paroles de Michael Moore qui semble se laisser aller à l’emphase.)

Supreme : Bon vous savez, pourtant j’évite les caméras, Ted Dibiase s’est un peu plus enfoncer dans la dictature et à imposer pour ce combat des quotas de temps de paroles, un peu comme en politique … Je trouve ça scandaleux et donc pour contrer je fais acte d’opposition en ne donnant aucun mots mais nan il faut que vous me retrouviez, même à l’autre bout … l’autre bout du monde du catch … Ouais il faut dire que c’est pas ici que le catch est né en Europe et ça se voit ! Tout le monde sait que l’Europe c’est pas le top niveau catch, c’est vrai quoi, on peut pas dire que les cadors sont présents ici … bon biensur il y a ce fameux et indémontable concept d’ « exception française » avec André The Giant … mais le principe d’une exception c’est qu’elle est souvent rare et on peut dire souvent seul alors il y en a eu une, je doute que Bafftech ne le soit une nouvelle fois, je vais lui montrer qu’il aurait mieux fait de rester de danser avec la gloire nationale Flesh Gordon … c’est sûr que lui comparer à Ric Flair ou Hogan sa fait quelque chose alors oui sa va être un match étendard de son pays France, USA … mais bon on sait tous qu’il n’y a que les chinois qui gagnent tout le temps au ping pong !

Michael Moore : Mais Supreme, si vous savez tous ça, alors pourquoi on vous retrouve ici à Paris !? … je dirais même aux musettes !?

Supreme : Attends Michael, tu sais que je ne me satisfaits pas que de battre mon adversaire … je veux plus, je veux lui faire vraiment mal, le faire souffrir … alors il n’y a rien de pire que de s’attaquer aux racines même, c’est toujours comme ça que tu affaiblis n’importe quelle chose !

Michael Moore : Tu n’as donc pas prit l’air à cause de ton dernier match ?

Supreme : Nan tu vois mon dernier match c’était contre Hébus, je devais gagner mais sans l’autre buse de manager, ma victoire aurait eu lieu ; mais quand tu vois qu’aujourd’hui Hébus est champion de la MDWF, sa me fait doucement rire, la place qu’il a est usurpé, il doit se sentir mal de porter un titre qui devrait être sur mon épaule … bon en tout cas grâce à Ted je continue mon parcours à la MDWF … mon parcours exotique … un fou, un géant con, un mi-homme mi-bête donc fou avec son complément manager, un français maintenant, on continue dans la thématique ! Je m’y suis habitué … je suis le psychiatre de cette fédération … être français c’est être fou et il n’y a que cette figure française Obélix pour rejeter son mal sur les autres !

Michael Moore : Vous revenez ce soir aux Etats-Unis avec moi dans l’avion ?

Supreme : Ouais, en tant que catcheur, on s’emmerde ici, les français ont le cul coincé, je comprend pourquoi Bafftech s’il se croit catcheur s’est exilé enfin on ne change pas les gènes et ça il va le voir sur le ring le limaçon ! Et je vais le renvoyer direct au panthéon … pas pour la renommé mais juste pour l’utilisation du cercueil à des fins mortuaires ! Je compte pas faire les même erreurs qu’avec Hébus, si je fais trop l’étourdis comme l’autre jour et que sa fini par un match nul, ce qui devrait être interdit sur un ring d’ailleurs, et bien il pourrait se retrouver champion du monde le con ! Et en plus vu comment les français sont lâches, sa serait pas étonnant !

Michael Moore : Vos seules motivations pour ce combat c’est donc qu’il est français ?

Supreme : C’est largement suffisant … Et ce n’est que réciproque, déjà que je hais de nombreux américains alors imaginer un français et puis c’est normal de détester les français … les américains détestent les français, les allemands détestent les français, les colonisés détestent les français … les italiens détestent les français …

Michael Moore : Oui d’ailleurs en parlant d’italiens, vous n’avez pas peur de ce fameux « coup de boule » ?

Supreme : Mais pourquoi … mais pourquoi … mais pourquoi … AHAHAHAHAH ! Nan sérieux au catch, le « coup de boule » c’est une des prises les plus primitives, c’est comme avoir peur d’un coup de poing, enfin bon avec la chevelure de rêve que peut avoir Bafftech, ses cheveux atténueront le choc … à moins qu’il est du gel FX studio line béton … ah le français est raffiné et sensible … tout ce qu’un ring ignore voire peut lui porter défaut !

Michael Moore : Mais il a été formé dans une école de catch américain : la OVW, il a donc une culture de catch américain …

Supreme : AHAHAHAH … Etre éduqué par une succursale de la WWE … enfin woké pour apprendre le business mais pas pour apprendre à lutter, tout le monde sait que c’est dans le circuit indépendant qu’on se crée voire même dans la rue enfin ça c’est pour la race des champions comme moi ! « VOUS ETES JAMAIS FATIGUE ?! MOI NON PLUS ! » : C’est l’idole française de ce pays Jojo Hallyday qui m’a apprit ça … T’as vu les pauvs gas !

Michael Moore : Et on a vu que ce qui vous a mis en difficulté lors du dernier combat, c’était l’aide extérieur apporté par le manager d’Hébus …

Supreme : Ouais … ouais … je sais … le Silence Sampler, ouais je ne connais pas cette bande de groupies mais je ne fais jamais deux fois les mêmes erreurs, s’il y a tentative d’intervention extérieur … enfin je la jouerais surment pas française en faisant Vichy … moi ce sera la résistance … ah merde c’est Français sa aussi … enfin non pas la résistance … car je n’aurai pas abdiquer … ce sera plutôt ACTION DIRECTE … c’est français sa aussi !? … Putain ils sont habitué aux problèmes eux mais ils ne retiennent jamais la leçon et petit Bafftech ne connaît pas bien son histoire, donc il va répéter la même chose que ses ancêtres !

(Michael Moore se tourne vers la caméra.)

Michael Moore : Nous avons donc réussi notre mission à retrouver Supreme et comme j’obtiens toujours mes fins et mes desseins sont cachés, vous avez vu que Supreme est une arme de destruction massive dissimulé sous un catcheur … C’EST UN COMPLOT !

Supreme : Mais qu’est ce que tu racontes l’ahuri !?

(La retransmission se termine sur les images d’un Supreme qui empoigne Michael Moore sur les trottoirs de Paris.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   18.02.08 9:59

Et enfin la rencontre Taker/The Rock avec le meurtre des parents de Titan en bonus:

Citation :
TOUT EN HAUT DU BUILDING D'OBEY nous retrouvons les valeureux membres du groupe le plus funky beat de l'histoire de la lutte. Un meeting comme un autre ? Non car l'heure est grave, la menace pèse et pue de la gueule, nous sommes à seulement quelques jours du plus grand match de l'histoire de la MDWF, l'Elimination Chamber II où The Rock, Edge et René Duprée doivent faire face à tout ce que la MDWF à de mauvais, de sale.

Une occasion pour Obey, de montrer sa supériorité mais aussi de bouter une fois pour toute le no-name hors des frontières de la MDWF. Pour cela il faut un plan car le no-name est fourbe, attention là ça va devenir collector puisqu'en Guest Star international, Obey à fait venir le maître des plans qui se terminent bien, le stratège numéro de l'histoire du monde moderne. Oui le grand, le baraqué, le bien membré :

Hannibal de l'agence Tout risque ( Non en fait c'est IRS déguisé, sorry on a pas le budget pour résussiter les morts )

Hannibal de l'agence Tout risque ( ou presque ) : Oui je sais déception je ne suis pas déguisé ( il y croit à son rôle le con ) mais le temps presse mes amis, au fait je vous ai dis que je vous trouve génial ? Vous êtes les plus grands, oui le temps presse j'ai deux secondes pour vous dire que je dois aller sauver Barracuda d'un cancer et surtout ce soir c'est fiesta à la Hannibal House, Futé amène des putes, tu veux venir toi avec ta combinaison spatiale ? Bon alors le plan, c'est très simple je vous propose d'éliminer vos adversaires AVANT le match et oui, c'est du win-win.

Pour vous puisque vous gagnez et donc conservez la ceinture dans vos rangs et surtout pour les spectateurs car ils n'auront pas à voir lutter de mauvais catcheurs incapable de faire un Michinoku Driver II mais auront la chance d'assister à un match 100%Obey, la classe ! Je vous propose même de vous séparer histoire de gagner du temps et de l'argent, vous allez d'ailleurs bientôt recevoir ma facture, quoi ? Une notre de frais au nom de la MDWF ? All-right je vous tape dans la main. Allez en bonus, je vous donne les endroits où ces raclures se cachent.


Hannibal ( mais oui c'est ça ) virilement donne un plan, un endroit à chaque lutteur avec le nom d'un des sales ennemis de la liberté ( donc d'Obey ) puis il part dans la nuit.[/size]

Autre coin du globe, un rot d’Hébus et quelques heures plus tard. Eh oui les apaches, au grand jeu du qui va casser la tête à qui, le Rock est tombé sur le midcarter anciennement nommé Titan. Pas de chance pour le Great One, tomber sur Titan c’est un peu comme coucher avec Paris Hilton, c’est facile, on passe dans le journal people de Canal+ mais ensuite on vomit et puis la visite chez le médecin ce fait nécessaire parce qu’il faut l’avouer c’est jamais un bon signe de pisser vert. (Marrant qu’on compare Léstat DragonHeart a une petite pute, lui qui bouffe à tous les râteliers. Souviens toi la WCF, le Silence Sampler, Startrek, Jarek Wallon, la mode des chemises à carreaux, Take That. Il a en a racolé). On en était où ? Ah oui le Rock, champion du monde MDWF, plus grand catcheur ayant posé les pieds sur un ring a comme mission d’éliminer l Léstat Dragonball ( qui devient gros, ne jamais l'oublier ) avant même le combat de Virtua Games II.D’après Hanninal (mais oui bien sûr), le veule se trouverait ici :



Cimetière des plantes en pot, endroit favori de Titan juste après le Parc Astérix ( Trivia : Saviez-vous que Hébus avant d’être recueilli par Estrada à bossé deux ans comme Obélix ? TRUE STORY, il était payé en sciure d’arbre et coffrets des aventures de George de la Jungle ). Bein va falloir que The Rock y rentre mais avant il se contemple dans le rétroviseur de sa limousine, car oui comme le dit bien Jabba The Hut Elvis Supreme, The Rock est image, en fait non The Rock sublime l’ image. Car The Rock PEUT être image contrairement à ce gros porc immonde qui lui se veut substance et actes. Non sérieusement c’est Pablo Escobar qui se fout d’Al Capone ? Le Bouboule de la MDWF il veut faire avaler ses donut’s sucrés a qui ? Ce gras du bide à encore un ego plus important que celui du Great One et d’Edge réuni, qu’est-ce qu’il ferait pas pour un brin de lumière. Non non rendez-vous compte, le difforme passe de catcheur Hardcore donc mauvais (Défaite contre CHTN429 AHAHAHAHAHAHAHAH !!) à révolutionnaire de gala (Bravo pour l’invasion WCF en passant, chapeau bas. Viva Zapata ! Le Ché doit se retourner dans sa tombe.) puis finalement à sosie d’Elvis version derniers jours de sa vie, quand il était boursouflé, déformé et dépressif ! Et c’est Titan le cinglé de la bande ? Le ventru se balade en putain de sosie d’Elvis ! Il se baladerait à poil une guirlande de Noël dans le cul et un t-shirt Bob l’Eponge Collector Edition qu’il ne pourrait être moins en demande d’attention. Lui si il ne termine pas dans des pornos allemands à se faire chier dessus par des chèvres, pendant qu’un sosie de Joseph Goebbels l’encule, je suis plus le narrateur des stars.

One Day you’ll be beautiful!

Bref le Rock se regarde les muscles dans le rétroviseur de sa voiture, fait les gros yeux et rentre en Moonwalk dans le cimetière. Faut dire qu’il est relax, il va affronter Léstat Poilàgratter pas l’armée des 300, il a de la marge le Great One. A un moment, il a faillit envoyer son majordome au charbon, un chic type genre Alfred dans Batman en plus Bath. Le combat aurait été plus égal.

« Les portes de l’enfer sont ouvertes du soir au matin, glissante est la descente, facile est le chemin »

The Rock se retourne immédiatement, les poings fermés prêt à bondir tel un tigre qui aurait des superpouvoirs. Il s’attendait à tous le Great One, à tous sauf à ça :



The Rock : Oh putain c’est pas vrai !

The Undertaker : Rocky ?

The Rock : Le seul, l’unique

The Undertaker : Oh mais c’est pas vrai. Putain qu’est-ce que tu fais là ? T’as pas changé mon con, les lunette de soleil, le petit blouson. Rhoo la la j’ai plein d’image qui me remonte à la tête. Tu te souviens notre match à Madison Square Garden, quand ils avaient fait démolir les murs pour pouvoir faire rentrer plus de spectateurs ?

The Rock : Yes, RockBottom, 1,2,3

The Undertaker : Ah ouais merde j’avais perdu, m’était même fait exploser la mâchoire. Et celui en plein Alaska, il était incroyable celui-ci, me souviens qu’un eskimo c’était donné la mort après histoire de garde une image d’éternité comme il disait, les rires.

The Rock : The Rock s’en rappelle. RockBottom, 1,2,3, la fumée qui se dissipe toussa, toujours champion du monde

The Undertaker : Je t’ai jamais battu ?

The Rock : Tu veux la vérité ?

The Undertaker : Bah non on s’en fout, j’ai toujours vu que tu étais meilleur, des types comme toi il y’en a pas dans toutes les rues, Michael Jordan, Rodger Federer, Diego Maradona. Moi j’étais content d’être là, je touchais du fric, je combattais contre ZE Légende. Good Times ! Eh et je vois que ça marche bien pour toi sur le ring

The Rock : Still the best, hard as a bull

The Undertaker : Bon faut aussi dire que niveau compétition c’est pas Byzance, j’ai maté les shows et entre le loser poilu que tu utilises une fois par mois comme paillasson et l’ancien guérilleros reconverti dans le mauvais karaoké ça ne m’étonne pas de te voir champion, lui j’ai jamais vu ça, on dirait le rejeton caché entre The Blue Meanie et le Sandman, Enter la connerie humaine oui.Enfin le pire c’est tout de même le type que je suis venu chercher ce soir, Léstat DragonHeart

The Rock : Wow wow wow tu connais ce no-name ?

The Undertaker : Si je connais ce merdeux ? Putain ce con je suis venu lui expliquer ma façon de penser, je sais que la copie est la meilleure des flatteries mais faut pas pousser le DeadMan dans un parterre de chanteurs chrétiens. Il est à fond dans ma période gants violets ce mou du gland, il m’a tout piqué. Laisse moi te dire qu’il va falloir qu’il paye les royalties, faut pas prendre le biker de la mort pour Bubba Ray Duddley. Moi on me pique pas mon nom, mon blaze, on me vole pas mes trademarks où on termine six pieds sous terre et pas le temps de parcourir la route 66 en automobile verte.

Ma période gants violets en plus ... Putain j’étais défoncé du soir au matin à cette époque, il y’a des moments si tu regardes les k7 de mes matchs je suis tellement à l’ouest que je vends aucuns coups, NO-SOLD complet, à un moment j’affrontais Barry Horrowitz j’ai crû que c’était ET l’extra-terrestre. J’ai terminé par lui filer mon portable et 30 dollars pour qu’il rentre à la maison. Et ce con ne trouve que cette période à me piquer ? Figure toi que je l’ai entendu se justifier comme quoi il ne me copiait pas et blablahblah

Putain il a le gros Paulie comme manager, il fait la moitié des ses promos dans des cimentières. Sur le ring il est lent comme Stéphane Chapuisat (touche ton cul avec ton Jay-Jay Okocha Fat Elvis, ça c’est du name dropping que même Breat Easton Ellis il l’oserait pas ) lors de l’Euro 2004 et surtout il est incapable de porter un Michinoku Driver II. Il lui faut quoi ? Ok c’est vrai il n’a pas pris mon thème d’entrée et il à un plus gros cul que moi, il faut que je lui envoie un bristol en guise de remerciements ? Bref ce demeuré me prend pour un con, je vais donc lui enfoncer mes pieds dans son fessier J - Lo Look-a-like histoire qu’il voit de quel bois un VRAI Deadman se chauffe. Donc me voilà, d’après mes indics. Il est dans la cabane là-bas, le show peut commencer.


The Rock : Ok no worries, tu es arrivé le premier. The Rock respecte ça, allez le Great One a plus qu’à te serer la main et retour à la maison

The Undertaker tend sa main gantée de noire, tout muscle dehors, The Rock fait les gros yeux, il regarde la caméra. On fast-forwarde hein vu qu’on connaît la suite ( Ils sont cons tout de même ces catcheurs, ils se font tous avoir. Pas étonnant qu’aucuns membres de cette profession n’a reçu de prix nobel. Hébus a reçu le prix de la plus belle fourrure, mais c’était au salon érotique de l’animal de compagnie alors ça compte moyen. D’ailleurs la MDWF a pas surfé sur ce coup publicitaire)

Le Great One est maintenant face à la cabane, il sent l’électricité dans l’air.


The Rock ouvre la porte … Mais face à lui ne se présente pas Léstat Dragonheart mais un coupe de vieilles personnes, un homme et une femme, enchaînés au mur, bâillonné. L’image est horrible, le ciel s’alourdi, un hiboux tombe d’un arbre, bref ce n’est pas beau à voir ( En parlant de ce qui n’est pas beau à voir, Check this out : )



Et oui une photo de Fat Elvis dans son boulot de nuit, strip-teaseur ( Vous alliez tout de même pas croire qu’il arrivait à vivre avec ses gains à la MDWF non ? Oui ? Et bien non, ça ne paye pas d’être un curtain jerker )

C’est quand même dégueulasse l’aventure humaine quand on voit pareille image

Bon pour les deux lecteurs qui n’ont pas refermés cette page ou qui n’ont pas fait d’embolie cérébrale au vu de ce cliché, sachez que l’histoire continue puisque NOTRE champion, le Great One enlève le bâillon des deux vieux


L’homme : PUTAIN DE TA MERE ! SALOPE ! SALOPE ! GRR !

La Femme : Ne crie pas Françis tu vas te faire une attaque cardiaque, pense aux arcs-en-ciel, aux petits lutins, à toutes ces belles choses qui peuplent ce monde

L’homme : TU PEUX TE LES FOUTRE AU CUL TES ARCS-EN-CIEL SUCEUSE DE BITE ! AU CAS OÙ T’AURAIS PAS REMARQUE ON EST ATTACHE COMME DES ANIMAUX SAUVAGES VIELLE GARCE ! TOUT çA A CAUSE DE TON DEGENERE DE FILS ! SAC A MERDE !

La Femme : Mais tu ne peux pas parler de ton fils comme cela

L’homme : MAIS FERME TA GUEULE GARAGE A BITES, FERME TA GUEULE ! CE N’EST PAS MON FILS, CE N’EST PLUS MON FILS. CE TROU DU CUL TERMINE A LA PISSE NOUS A ENFERME ICI, PUTAIN CES PROPRES PARENTS ! ET TU SAIS POURQUOI SALOPE ? TU SAIS POURQUOI VIEILLE GROGNASSE ? PARCE QUE PARCE QU’A SA QUESTION « DIS PAPA TU CROIS QUE J’AI UNE CHANCE DE BATTRE THE ROCK ? », MA REPONSE FÙT « TU VOIS CETTE BOUTEILLE DE LAIT ? J’AI PLUS DE CHANCE DE ME LA FOUTRE DANS LE CUL QUE DE TE VOIR UN JOUR REUSSIR A NE SERAIT-CE QUE FROLER LA VICTOIRE FACE AU GREAT ONE, PETITE MERDE ! T’ES UN BON A RIEN, TERMINE A LA PISSE ET AU COCA ZERO COMME TON Q.I . DE LOUTRE RACLURE »

La Femme : Oh non ne dis pas ça Lestat est un peu perturbé mais il a bon fond

The Rock fait les gros yeux à cette immense révélation. Ces deux vieux sont donc les parents de la bête de la MDWF ?

L’homme : ET TON CUL IL A BON FOND SALOPE ?

La Femme : Réglons cela autour d’un bon thé avec des biscômes veux-tu ? Monsieur The Rock pouvez-vous nous détachez ?

The Rock : Non The Rock peut pas vous détachez, The Rock vous demande de fermez vos

L’homme : GUEULE ET CONNAITRE VOS ROLES LALALALA !

La Femme : N’interromps pas le Great One Françis, ce n’est pas poli

L’homme : VA TE FAIRE ENCULER CONNASSE, JE REPETE VA TE FAIRE ENCULER

La Femme : Tu perds la raison Françis

L’homme : IMMONDE TRUIE

BLAM Coup de pelle sur la tête ( on entendra plus sa grande gueule )

La Femme : Mais ? C’est vous qui avez fais ça Monsieur the Rock ? Ce n’est pas très gentil

The Rock : The Rock est à deux doigts de t’envoyer ton cher et tendre si tu continues. On est pas dans la petite maison dans la prairie. The Rock comprend le pourquoi de la double personnalité de Léstat Lovercraft, influençable comme il est ( Mais oui lecteur souviens toi de sa folle histoire d’amuuuur avec Bafftech, l’idole des emo kids ). A force d’être pris en sandwich ( Non je ne posterais pas les photos du triangle Hébus/Estrada/Fat Elvis, la victoire à ses limites ) entre maman bisounours et papa Fatalis il y’a de quoi devenir timbré. Cela dit le Rock ne va pas prendre pitié, balance moi la cachette de ton cinglé de fils

La Femme : Non vous voulez lui faire du mal

The Rock réfléchit, il fait les gros yeux car il a un plan. Dans le dernier épisode de The Shield, la mafia arménienne pour se venger de McKay et de sa Strike Team préfère déglinguer la famille du bon Vic, c’est là que la vraie vengeance se passe et puis niveau point de heel, c’est quatre rond bleu sur le coups. Marianne James ne trouverait rien à redire

BLAM COUP DE PELLE DROIT SUR LA TETE DE LA MAMAN DRAGONHEART !

Le Great One regarde le carnage, nous sort un de ses sourires à 3'000 000 de dollars puis rouvre la porte de la cabane du pécheur, il referme la même porte. Une manière de passer entre les choses connues et celles qui restent à découvrir. Sue ce The Rock rejoint la base

Sinon récemment j'ai bien aimé le défi d'Hébus inspiré d'un Jour sans Fin pour le tournoi.
Pour les miens je préfère penser que vous vous en souvenez et que vous allez en poster à ma place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   22.02.08 12:55

Bon, à mon tour de poster.
Hommage directe à la rated R supastar !

Citation :
TOUT EN HAUT DU BUILDING D'OBEY
Nous retrouvons les valeureux membres du groupe le plus funky beat de l'histoire de la lutte. Un meeting comme un autre ? Non car l'heure est grave, la menace pèse et pue de la gueule, nous sommes à seulement quelques jours du plus grand match de l'histoire de la MDWF, l'Elimination Chamber II où The Rock, Edge et René Duprée doivent faire face à tout ce que la MDWF à de mauvais, de sale.

Une occasion pour Obey, de montrer sa supériorité mais aussi de bouter une fois pour toute le no-name hors des frontières de la MDWF. Pour cela il faut un plan car le no-name est fourbe, attention là ça va devenir collector puisqu'en Guest Star international, Obey à fait venir le maître des plans qui se terminent bien, le stratège numéro de l'histoire du monde moderne. Oui le grand, le baraqué, le bien membré :

Hannibal de l'agence Tout risque ( Non en fait c'est IRS déguisé, sorry on a pas le budget pour ressusciter les morts )


Hannibal de l'agence Tout risque ( ou presque ) : Oui je sais déception je ne suis pas déguisé ( il y croit à son rôle le con ) mais le temps presse mes amis, au fait je vous ai dis que je vous trouve génial ? Vous êtes les plus grands, oui le temps presse j'ai deux secondes pour vous dire que je dois aller sauver Barracuda d'un cancer et surtout ce soir c'est fiesta à la Hannibal House, Futé amène des putes, tu veux venir toi avec ta combinaison spatiale ? Bon alors le plan, c'est très simple je vous propose d'éliminer vos adversaires AVANT le match et oui, c'est du win-win.

Pour vous puisque vous gagnez et donc conservez la ceinture dans vos rangs et surtout pour les spectateurs car ils n'auront pas à voir lutter de mauvais catcheurs incapable de faire un Michinoku Driver II mais auront la chance d'assister à un match 100%Obey, la classe ! Je vous propose même de vous séparer histoire de gagner du temps et de l'argent, vous allez d'ailleurs bientôt recevoir ma facture, quoi ? Une notre de frais au nom de la MDWF ? All-right je vous tape dans la main. Allez en bonus, je vous donne les endroits où ces raclures se cachent.


Hannibal ( mais oui c'est ça ) virilement donne un plan, un endroit à chaque lutteur avec le nom d'un des sales ennemis de la liberté ( donc d'Obey ) puis il part dans la nuit. Et là pouf il se casse la gueule lol. (ça c'est l'exclu de la version Edge, profitez)

Edge ouvre son dossier. Moteur, ça tourne !






Acte I : Viva Las Vegas.

Il est deux heures du matin et je n'arrive pas à dormir. Les néons de la rue éclairent ma chambre d’hôtel de flashes verts et bleus. Je verse la fin de la bouteille de bourbon dans mon verre sale, posé sur ma table de travail, jonché de dossiers, de traces d'alcool et les auréoles, jamais nettoyées, y forment une sorte de motif abstrait.
Le bourbon a un goût amer ce soir. Je me cale dans mon fauteuil, et je contemple les photos sur le mur. « Elvis Supreme », c’est la cible de cette mission. Terroriste international, à ce qu’il parait. Il s’était notamment illustré par le kidnapping du PDG de la multinationale MDWF, et avait tenté de prendre le contrôle de celle-ci pour dominer le monde. J’ai déjà eu l’occasion de me frotter à Elvis Supreme, c’est même moi qui l’avait coffré à l’époque. Si j’ai pu développer une certaine sympathie pour quelques uns de mes adversaires récurrents, comme ce bon vieux Lestat, on ne peut pas en dire autant pour Elvis. Ce gros tas avec son sourire de vendeur de bagnoles d’occaz, il aimait faire le malin et nous tourner en ridicule, et ça avait tendance à m’irriter. Mais de toute façon Elvis, tout le monde le sait dans le métier, c’est « que de la gueule. » Il veut se donner des airs de terroriste international alors qu’il a jamais braqué que des épiceries. Jamais un gros coup réussit, pas un. Une vraie farce ce type. Ses anciens complices ont bien eu le temps de s’en rendre compte d’ailleurs, je pense à Duprée et à Max, qui après avoir étés arrêtés ont mis leurs talents à notre service. Ils doivent eux aussi être en mission en ce moment, je me demande bien dans quel coin pourri de cette planète et à la recherche de quel taré.

Mais revenons à Elvis Supreme. Ca fait un moment qu’il s’est échappé de taule, mais qu’il est insaisissable. Pour passer incognito, il se déguiserait en sosie d’Elvis Presley. Une idée grotesque, et le plus fou c’est que ça marche. De toute façon, niveau discrétion il a fait ses preuves : Il ne se manifeste que très rarement, juste deux trois apparitions, deux trois coups médiatiques de temps en temps, histoire de dire « faîtes gaffe, je suis toujours là, et bientôt ça va péter. » Et ça pète rarement, pour pas dire jamais.
Mais là, à l’heure ou je vous parle, on l’aurait enfin repéré. Ici, à Las Vegas. Las Vegas, évidemment. Quel meilleur endroit pour passer inaperçu pour un sosie du King ?
Je ne savais pas pourquoi j’étais sur cette mission. C’est vrai, j’avais déjà arrêté Elvis mais nous n’avions pas plus de liens que ça, je pensais plutôt qu’on me mettrait de nouveau sur la piste de Lestat, ce tueur schizophrène et son obsession de la justice, qui ne s’en prenait qu’aux « méchants », du sous Se7en en gros, le sous texte religieux en moins. Je me rappelle quand il avait essayé d’assassiner cet acteur, un héros d’action hollywoodien un peu frimeur, bien bronzé et musclé, adepte des soirées people. Un bel échec pour lui. Lui que j’avais coffré tant de fois, et qui était actuellement en liberté. Va savoir qui est sur l’affaire à ma place. C’est Irwin R. Schyster qui décide de qui fait quoi. Irwin R. Schyster, le patron, un ami aussi. Froid et calculateur, sans aucun scrupule, totalement dénué d'humour avec ses allures de comptable dans un film sur la mafia... quand j’y pense, je me demande ce qui nous lie. Quoiqu’il en soit, je suis son homme de confiance, sans doute celui qu’il préfère de toute la bande. Et il m’a mis sur la piste d’Elvis, il a sans doute ses raisons. Inutile de se poser plus de questions, je suis là pour faire le job.

Le verre de bourbon est vide, et je vérifie dans les tiroirs si je n'y aurais pas oublié une flasque. Ne trouvant rien, je m'allume une marlboro et tente un rond de fumée. Raté. Je décide finalement de me pencher sur les dossiers posés sur mon bureau. Elvis Supreme serait donc en ville, dans un hôtel. On l’aurait vu entrer et sortir de celui-ci, et de très nombreuses fois en plus. Plutôt louche. Mais j’imagine que les sources sont vérifiées. Tout ce que j’ai à faire, c’est aller à cet hôtel et le coffrer. S’il confirme sa réputation ça devrait vraiment être facile. Allez, puisque je n’arrive pas à dormir, autant ne pas perdre mon temps à me saouler dans ma chambre. Allons-y. J’écrase mon mégot en dessous de ma table, et je le jette par la fenêtre. Je classe et range mes dossiers, avant d’enfiler mon imperméable et mon feutre. Je sors de ma chambre, puis de l’hôtel.

Acte II : Hound Dog.

Me voilà dans la rue. Il pleut dans les rues éclairées par les néons des casinos, des clubs, des hôtels de luxe et tout cette foire qu’on trouve à Las Vegas. Je m’allume une clope, à l’ombre de mon chapeau, puis je poursuis ma progression. Je m’arrête devant une vitrine, interpellé par le spectacle qui se déroule sur les multiples écrans de télévision postés derrière elle. C’est un combat de catch. Un grand molosse aux cheveux grisonnants est aux prises avec un autre grand type avec de longs cheveux blonds, mais qui fait clairement gringalet à coté du premier. Intrigué, je suis un peu le déroulement du combat. Agacé par les provocations du blondinet, la grosse brute grisonnante s’énerve et passe sa colère dessus. Alors qu’on pensait qu’il n’allait en faire qu’une bouchée, le blondinet revient dans le coup avec une ruse, et réussit à l’emporter sur le fil. Fier de sa fourberie, il s’empresse de déguerpir du ring, un grand sourire arrogant sur son visage… le type est presque mort de rire alors que la grosse brute passe sa colère en martelant le ring de coups de poing. Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression d’avoir vu cette scène 100 fois. Bref. Je continue mon bonhomme de chemin jusqu’à arriver à l’hôtel qu’on m’a indiqué. Je jette ma clope par terre et entre en poussant les lourdes portes tournantes. Une fois dans le hall, je me dirige vers la réception. Je demande si Lester Grimes est là. D’après mes dossiers, c’est sous ce nom qu’Elvis Supreme a réservé sa chambre. Le type me dit qu’il est sorti y’a quelques heures. Bon. S’il est sorti, je me dis autant l’attendre ici. Je me dirige vers le bar et commande un nouveau verre de bourbon. Je m’assois à un tabouret, et je sirote mon bourbon tout en écoutant ce que le type au piano est entrain de jouer. Je rêvasse un peu. Je repense à mes derniers échecs, ça n’arrive pas à me sortir de la tête depuis maintenant des semaines. Hébus. Mi homme mi bête. L’ennemi public numéro 1 à l’époque, on m’avait mis sur l’affaire. L’occasion pour moi d’obtenir la promotion que j’attendais depuis des mois, la grosse opportunité de ma carrière. Et j’ai foiré. Complètement, et même plusieurs fois de suite, à chaque fois il m’a échappé. Finalement, c’est mon pote Rocky qui a mis la main dessus. Et c’est lui qui a eu la promotion. Rocky est un chouette type, peut être le plus doué de nous tous et il ne l’a pas volée cette promotion, mais pourtant quand j’y pense, je ne peux pas m’empêcher d’être amer.

« Joue moi encore ça » je dis au pianiste, en lui balançant une pièce. Je m’allume une nouvelle clope, puis je décide de me changer les idées, je fixe le hall d’entrée, en attendant de voir le gros Elvis se pointer. Celui là je vais pas le rater. Les minutes passent, et rien, juste des flambeurs qui reviennent à leur chambre, après s’être ruinés ou bien avoir gagné le gros lot. Quitte ou double. Trop impatient, je décide de monter jusqu’à sa chambre et de l’y attendre là bas, dès qu’il ouvrira la porte, je lui sauterais dessus. Ca me fera du bien de passer mes nerfs sur ce gros tas, et aussi massif soit-il, je sais que je vaux mieux que lui en baston. Je vide mon verre, écrase ma clope dans le cendrier et me dirige vers l’ascenseur. Chambre 67 d’après mes dossiers. J’y suis. Je ne fais pas dans la dentelle : un gros coup de pied dans la porte, et elle cède. Me voilà dans l’antre d’Elvis Supreme. Tout porte à croire que mes informations étaient bonnes : poster de Che Guevara sur le mur, emballages de hamburgers qui jonchent le sol, intégrale d’Elvis Presley en CD, costumes, perruques, mode d’emploi pour construire des bombes à l’aide de divers produits ménagers, et dans le lit, je trouve même des poils. Pas des poils d’être humain normal, des poils d’Hébus. Oui, Elvis Supreme et Hébus s’étaient alliés depuis quelques temps, pour semer la terreur à deux, j’avais oublié de vous le préciser. Et apparemment la bête avait logée ici elle aussi. Je deviens étrangement nerveux en y pensant. « Bon dieu, reprend toi ! » me dis-je. Il n’est pas si terrible que ça, et de toute façon, il y a presque aucune chance qu’il soit encore ici, sinon mes infos l’auraient mentionné. Il a du retourné se cacher dans sa jungle ce con, voilà tout.

J'entends des pas dans l'escalier. Le plus silencieusement possible, je me plaque contre le mur près de la porte et je sors mon revolver de mon imper. Mon revolver, ce bon vieux revolver qui m'a si souvent sauvé la vie.
La porte s’ouvre… une personne s’avance dans l’ombre. Je le laisse passer, puis je surgis et je lui donne un grand coup de pied dans le dos, il tombe à terre. Je le braque maintenant avec mon revolver. « Retourne toi, connard ! » Il s’exécute. « Merde ! » Teddy Long. Ce n’était pas Elvis Supreme mais Teddy Long, son ancien employeur dans le milieu du crime. Teddy Long avait donné l’opportunité à Elvis de kidnapper Dibiase, et lui avait aussi fourni du matériel, des hommes, vous savez, Duprée, Max, Hunter… il avait même convaincu Lestat de les rejoindre pour l’opération finale. Elvis Supreme, suite à l’échec de cette opération, c’était montré bien peu reconnaissant envers « T’Lo » et avait même essayé de le faire tuer, dans sa cellule. Je me doute déjà de sa réponse mais je lui demande quand même ce qu’il fout là…. « Je suis là pour la même raison que toi, pour lui faire la peau. S’il te plait, laisse moi me le faire ! ». « C’est ça ouai, que je lui dis, celui là il est pour moi, et toi, tu vas retourner au placard ». Je le fouille, tout en gardant mon canon pointé sur lui, je le désarme, je le bâillonne puis je le menotte au lit. M’occuperais de lui plus tard, y’a plus urgent. Je regarde l’heure, il est déjà 4h et toujours pas de Supreme. Bizarre. Je me demande si je n’ai pas manqué de discrétion, peut être qu’il m’a repéré et qu’il a pris la fuite. Je décide de retourner en bas, dans le hall… et je me dirige vers le type de la réception.

Acte III : A Little Less Conversation, a little more action

« Excusez moi. Toujours pas de Lester Grimes à l’horizon ? »

Le Réceptionniste : Oh, si monsieur. Il est rentré tout à l’heure. Il est dans la salle de réception là bas. Ils sont tous là.

« Tous ? » je ne comprends pas ce qu’il a voulu dire mais je ne m’attarde pas sur le sujet. Je me dirige d’un pas ferme vers la porte menant à la salle que m’a indiqué le type. Je pose ma main sur la crosse de mon revolver à travers mon imperméable, puis j’ouvre la porte.

« Qu’est-ce que c’est que ces conneries ?! »

Congrès annuel des sosies d’Elvis Presley!
C’est ce qu’il y a marqué sur une grande bande au plafond. Et la salle est remplie de sosies d’Elvis Presley, tous entrain de discuter. Ils sont au moins 50 ! J’agrippe brusquement par le col le premier que je vois…

« Où est-il ? Où est Elvis Supreme ? »

Elvis#45 : Hey, ne marche pas sur mes chaussures bleues en daim !

Je lui balance une droite, énervé par tout ce cirque. J’en attrape un autre et je le menace, même question.

Elvis#12 : Ne sois pas cruel. Traite moi bien.

« Où est Elvis Supreme ? »

Elvis#12 : J’en sais rien moi.

« Menteur. Parle. »

Elvis#12 : Honey… i’ve never lied to you.

En plus ils se foutent de ma gueule. Je balance celui là au loin. J’en attrape un autre, un grassouillet, je crois reconnaître l’homme que je cherche, je l’agrippe fermement.

« Rend toi ! »

Elvis : Oh oui… j’étais si seul que j’ai cru mourir, à l’hôtel des cœurs brisés. Tous mes rêves se réalisent. Aime toi tendre, aime moi vrai.*
merci à google pour la traduction

Je rêve ou il me fait du gringue celui là ? En tout cas je l’ai en face de moi et ce n’est pas Elvis Supreme, je lui balance une bonne droite pour la forme. J’observe la salle, pas d’Elvis Supreme, et je comprends que je me suis fait piéger, ce lâche s’est barré…

Conclusion

J’ai échoué. Ce petit malin d’Elvis Supreme m’a eu, pour l’instant du moins. Pas grave. Je viens de recevoir une lettre ce matin, on me retire l’affaire. Je n’y pense déjà plus, je sais que mon remplaçant n’aura pas de mal à l’arrêter. Et apparemment, Irwin m’accorde toujours sa confiance, puisque je prends une nouvelle affaire en main, plus importante encore. Hébus. L’heure de la vengeance a sonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   22.02.08 12:57

Citation :
TOUT EN HAUT DU SOMMET DU MONDE DU BUILDING D’OBEY TOP OF THE WORLD
Nouvelle réunion au sommet entre ceux qui vont finir tous les trois en derniers sur le ring mardi et qui vont sans doute régler leur compte à Puissance 4, le jeu familial sponsorisé par OBEY. Le narrateur d’Edge se sentant souillé après avoir été utilisé par Elvis Supreme, il n’est pas là aujourd’hui, je le remplace. Puis de toute façon si on colle encore la même intro, futé comme il est Bouboule va en profiter pour dire « hey vous faîtes tous la même promo ! ». Quel petit malin celui là, il en rate pas une pour insulter l’intelligence du staff qui aura tout le temps de constater la variété et la richesse du travail d’OBEY cette semaine. Bisous IRS.
Bref, entrons dans le vif du sujet donc, voilà qu’IRS prend la parole au milieu du brouhaha, toujours déguisé en Hannibal.

IRS/Hannibal : Bon du calme ! Regardons sur le Millio-Tron le profil de la cible N°15487.

Citation :


Real Name : Lestat Dragonheart (c’est ça, fous toi de ma gueule)

AKA : Titan, The Punisher

Phrase favorite: Ne franchissez pas le seuil…

Pathologie : Schizophrénie, dédoublement de la personnalité.

Alliés connus : Paul Bearer, Steel, X-Treme Rémi, Tim Lonkins, MethodCobra, , Jarek Alon, Sonia Jarelli, BaffTech et Babar le roi des éléphants. (mais on n’est pas surs de l’existence réelle des deux derniers)

Points forts :
- N’a pas peur du ridicule.
- A le don d’endormir ses adversaires rien qu’en leur parlant.
- S’il perd mardi, il pourra toujours se rabattra sur la catégorie Tag Team, sans même avoir à trouver de partenaire.
- Bon contact avec les enfants.

Point faibles :
- N’a pas peur du ridicule.
- Instable.
- Encore moins drôle qu’IRS.
- Pas terrible sur terre battue.
- Edge. Surtout Edge en fait.

Le portrait de Titan fait beaucoup parler (rire ?) dans la salle mais IRS calme l’assistance en tapant avec sa règle sur la table.

IRS/Hannibal : Bon, d’après nos dernières infos après les derniers évènements, fou de rage, il serait allé se réfugier dans son ancien orphelinat désormais abandonné, près d’une forêt dans le sud de la France, pour vivre en hermite. Seul problème : il est trop con pour capter le principe d’hermite et il a amené toute sa bande de potes avec lui histoire de pas trop se faire chier. En plus l’OBEY-Jet ne peut pas vous déposer sur l’endroit même, va donc falloir faire une petite randonnée de quelques jours. C’est trop dangereux pour un homme seul, j’aimerais donc deux trois volontaires pour former une équipe de Ghost Busters bien comme il faut.

Edge: C’est moi qui fait Bill Murray !

B-Max : Même pas peur ! Je viens.

René Duprée : Moi j’aurais bien voulu, mais seulement si je vais en France j’aurais du mal à rester incognito, y’aura toujours une foule hystérique entrain de me courir après, du coup d’être alerté de ma venue et de s’enfuir alors…

MVP : Moi ça me va. Allons nous faire l’Undertaker !

Crusher, entrain de jouer le thème d’Edge au piano : Je viens aussi !

IRS/Hannibal : Allez, c’est bon !



Jour 1 :
Me voilà donc en pleine forêt, dans le sud de la France en compagnie de B-Max, MVP et Crusher. Si le sang froid de Max et la force physique de Crusher sont utiles à notre progression on ne peut pas en dire autant d’MVP. Ca faisait à peine 10 minutes qu’on était sur place qu’il commençait déjà à se plaindre parce que y’avait pas de réseau. En plus, ce con est persuadé qu’on va chercher l’Undertaker. Il nous a même concocté un plan, un truc super complexe qu’il a du nous expliquer en 30 bonnes minutes, comme quoi on devait d’abord essayer de s’emparer de son urne pendant qu’il dormait dans son cercueil, pour le contrôler et le ramener à la maison sans problèmes. J’ai cru que j’allais le tuer. En tout cas, cette petite escapade dans la nature me fait du bien et me permet de faire le point après les évènements qui se sont enchaînés depuis quelques semaines : ma défaite contre Hébus, la prise du titre de The Rock, la victoire pour le titre HMLAP au Mexique, la sélection pour la Chamber…je crois qu’après tout ça, j’ai changé (©, ça porte chance de dire ça) je me sens enfin mature et prêt pour le titre suprême. J’ai su tirer les leçons de mes échecs contre Hébus, j’ai su rebondir et enfin remporter un championnat du monde. Je suis sans doute dans la meilleure forme de ma carrière et je me dis aussi que quelque part c’est sans doute ma dernière chance. Après cette Chamber, si Rock-E reste champion ou si Duprée prend le titre (j’ai déjà rayé les mentions inutiles) je ne pourrais pas les affronter un à un, ça n’aurait pas de sens à l’heure ou nous devons rester unis et sur la même ligne pour se débarrasser des gêneurs. Tiens, à propos de gêneurs, on ne tarde pas à tomber sur le premier. Apparemment Lestat a posté quelques lieutenants dans la forêt pour nous empêcher d’arriver jusqu’à lui. Nous voilà devant un type en treillis, appuyé contre un arbre. Il se dresse devant nous…



C’est Jarek Alon ! Qu’on appelle aussi dans le métier Jarek Godwin, pas parce qu’il vient d’une ferme et qu’il danse bras dessus bras dessous avec Hilbilly Jim mais parce qu’il a la fâcheuse tendance à atteindre le point Godwin.(définition wikipedia pour toi Titan : http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_godwin )
Ca arrive environ à chacune de ses interventions. Ah oui et quand il en a marre, il vous accuse d’avoir violé quelqu’un à la sortie d’une boîte de nuit, le tout dans le but de construire un centre de remise en forme nautique à la place de l’orphelinat de Titan. Cherchez pas à comprendre. Jarek c’est ça, et c’est pour ça qu’on est bien content de plus le voir. Il me prend à part et s’adresse à moi.

Jarek Alon : Bonjour je suis Jarek Alon, ancien soldat du Mossad en Israël. Comme je suis juif je n’aime pas les nazis. (putain on sent le mec callé en histoire, ça rigole pas ça c’est un perso avec une excellente psychologie)
Es tu un nazi ?

Edge: Non.

Jarek Alon : MENSONGES ! Tu es aux bottes de ce dictateur en herbe d’IRS, la réincarnation d’Hitler. OBEY m’a tout l’air d’être une de ses milices personnelles, créée pour faire régner la terreur et asseoir un régime fasciste à la MDWF. Je vais m’énerver. Je vais tous vous tuer les nazis. Je vais sortir mon petit couteau et je vais tous vous égorger en un éclair comme John Rambo, j’ai appris ça au Mossad. Attendez, je vais chercher mon couteau.

BAM COUP DE CHAISE !
Ce pauvre con a même pas eu le temps de fouiller dans son sac qu’il vient de se faire dégommer par un gros coup de chaise, bien comme il faut. Nazi toi-même, fils de pute ! Il nous fera plus chier de si tôt le Eric Bana en moche.

Jour 2 :
Après s’être débarrassé d’Alon, on a installé notre camp. Crusher a coupé quelques arbres à mains nues et nous a construit une cabane. Enfin une cabane, en fait ça ressemblait plus à une espèce de petite villa. Il nous a même fait une fontaine devant l’entrée, ou était representés moi entrain de donner un coup de chaise à Titan. Et c’est par le front (ouvert) du gros Lestat que l’eau coulait. Il est doué quand même ce type. On a donc passé une assez bonne nuit, même pas de moustique, pas de bruit effrayant comme on peut en entendre la nuit vu que les pièces étaient insonorisés, sérieux on était loin du trip Blair Witch prévu, y’a pas à dire on est pas des branques à OBEY. VERYDICKRIVERS ! Merde, encore cette tendance à piquer la personnalité des autres qui me revient, je devrais peut être consulter Didier Destal vous savez le psychiatre aux cheveux bleus de Loft Story 1 ! (Edge : 4564 – Elvis Supreme : 0)
Nous continuons notre balade dans la forêt. A un moment, on a croisé un loup, blessé. J’ai pu admirer la noblesse de cet animal entrain de mourir et j’ai eu un instant de sympathie pour Hébus, qui est en ce moment dans la même situation. Spéciale dédicace d’ailleurs au « Et vas-y que j'ai battu machin qui a battu truc donc je suis plus fort que truc, j'ai battu Titan qui a failli battre Hébus qui m'a pourtant battu, je ne comprend pas, c'est as logique, je devrais être plus fort qu'Hébus, patati patata...Même quand il se défend de ressasser le passé, ça revient fatalement sur le tapis. « Ah non, ne comptez pas sur moi pour vous reparler comme toujours de la foi où... ». Ah ben si, tu viens d'en reparler. » mon petit Estrada, j’imagine que c’est to qui est auteur de çai, je me demande bien ou tu as pu me voir dire ça cette semaine ou même récemment, et quand tu ressors des arguments de matchs vieux de 3 mois, ça se voit que c’est un peu à coté de la plaque hein ! Puis me piquer mes trucs de film noir et de Bernard Lavilliers, bof aussi. Bref la tristesse m’a envahit quelques minutes puis l’idée de voir Hébus crever dans une marre de sang et ne pas polluer les ondes d’un énième règne chiant comme la mort me redonne finalement une certaine joie de vivre. Joie de vivre interrompue quand nous tombons sur un nouvel adversaire…enfin une nouvelle.



Sonia Jarelli ! Sonia c’est la nana de Jarek. Enfin pas sa nana, on sait pas trop si ils baisent mais en tout cas c’est sa petite protégée. Et ça se voit étant donné qu’elle est au moins aussi conne que lui. Son truc à elle c’est le girls power, et traiter tout le monde de misogynes et de phallocrates. Edge s’avance vers elle mais elle le stoppe net…

Sonia : If you wanna be my lover, you gotta get with my friends !

Edge: Hein ?

Sonia : Spice up your life !

Putain la conne, elle est encore retombée dans son trip Spice Girls.

Edge: Ecoute Sonia, écarte toi, je n’ai pas envie de frapper une faible femme.

Sonia : Misogyne, phallocrate !

Edge: T’énerve pas fillette.

Sonia : Je ne suis pas énervée je suis en colère. Il y a des colères qui sont saines. Non je ne me calmerais pas, pas tant qu’il y aura de telles injustices. Je suis au moins aussi forte que toi. J’ai battu CM Punk et j’ai été Million Dollar Champion, MOI.

Edge: Tu pensais que c’était un argument qui me toucherais peut être ?

Ouais ben elle avait vu juste. Je lui balance une claque à cette pouffiasse. Million Dollar Champion, mon cul ! La pauvre s’effondre comme une grosse vache sur le sol, presque en pleurs.

Sonia : Je vais me venger. Je t’envoie le nouveau monstre destructeur des Punishers… STEEL !

Oh merde ça c’est pas un cadeau. Je l’ai déjà vu le gars, on dirait un mélange du Great Khali et de Bobby Lashley fait dans le même laboratoire ou a été conçu Hébus, c’est vous dire. Je me met derrière Crusher, arguant qu’un combat Big Man vs Big Man pourrait être sympa… on s’attend à le voir débarquer à tout moment de derrière un arbre ou un buisson.



Sonia : Merde, ça fait la deuxième fois qu’il nous fait le coup…bon ben si c’est ça… voilà X-Treme Rémi et MethodCobra !

OBEY, tous en chœur : AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !

Sonia : Tim Lonkins alors ?

OBEY : AAAAAAAAAAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !

Finalement, Sonia Jarelli prend la fuite, toujours en pleurs. Après cette bonne tranche de rigolade je donne une accolade à mes deux potes Max et Crusher. C’est à ce moment que je remarque qu’on a perdu MVP dans la forêt. Tant pis, il s’en sortira, c’est un dur, il a fait 9 ans de prison rappelons le. Puis on va pas perdre de temps à le chercher, car nous voilà arrivé devant l’orphelinat, à l’orée des bois. Le lieu a l’air vachement accueillant, on comprend pourquoi certains sont devenus tarés. (enfin avoir des parents tellement cons qu’on veut les faire passer pour mort depuis des années n’aide pas non plus)



Pas trop rassurés (sauf Max bien sûr) on entre dans l’orphelinat, dans lequel on avance prudemment, inspectant tous les recoins. Au menu peluches poussiéreuses, dessins d’enfants déchirés, vélo à petites roulettes remplies de toiles d’araignée… oh tiens, un DVD « The History of the Undertaker qui lui a l’air tout neuf, bizarre. Bref, on continue la visite et je ne vais pas vous faire les détails mais pendant le parcours on a croisé un certains Franck dit « Le Dragon de l’Occident », un type en bas de kimono qui se prenait pour un maître des arts martiaux. Crusher l’a mis dans les vapes d’une clothesline portée sans élan et on a continué sans trop se demander ce qu’il pouvait faire là. Puis enfin TOUT EN HAUT DE L’ORPHELINAT nous tombons enfin sur Lestat, enfin Titan, en plein dilemme sur la nouvelle déco de sa chambre.

Titan : Bleu marine !

Lestat : Non bleu azur !

Titan : Marine !

Lestat : Azur !

Titan : MARINE !! JE VAIS TE DECHIRER TA RACE OH MON FRERE !!

Lestat : Ne t’énerve pas oh mon frère, je te respecte tu sais comme je respecte mon grand ami BaffTech et je veux que nous cohabitions en paix. AZUR !!

Oulah pas tous les jours facile d’être dans la peau de Titan, dire que certains pensaient avoir des problèmes de couples. Si vous arrivez pas à suivre Evil Titan est en bleu foncé et Good Titan est en bleu clair, c’est comme dans Spider Man 3 quand Peter Parker est méchant il a une mèche rebelle, on peut pas se tromper.

Edge: Excusez moi de vous interrompre…

Titan & Lestat : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! PAS LUI !

B-Max : Je suis là aussi !

Paul Bearer : Espèce de Playmobil ! Hihihi.

Il était ou lui ? N’empêche que Crusher vient de lui envoyer une droite qui le fait directement passer par la fenêtre, une chute mortelle de 31 étages. Mais vous en fait pas, Bearer est sacrément résistant, on l’enterrerait sous plusieurs litres de goudron qu’il s’en sortirait ce con. Occupons nous désormais de Titan, qui est maintenant recroquevillé en position foetale entrain de crier « Edge n’existe pas, il est dans ma tête, il est dans ma tête ! ».

Edge: Bon allez, au boulot les mecs, sortez vos pack de protons, et n’oubliez pas : ne jamais croiser les effluves, parce que c’est mal !

Quelques minutes plus tard et aucune résistance voilà que Titan est capturé une bonne fois pour toute.
Trop facile cette mission quand même. Puis avec Titan en taule dans le Building d’OBEY, j’aurais pas l’occasion de l’humilier pour la 754ème fois mardi. Je m’en lasserais décidemment jamais. Je le libère ? Ouais allez, je me sens de bonne humeur, j’ai envie de faire des cadeaux à nos futurs adversaires malheureux de la Chamber, soyons beaux vainqueurs. Tiens petit cadeau pour Elvis aussi:


Can’t touch this ©

à mardi bande de cons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   14.03.13 11:51

Comme ils sont de nouveaux accessibles, je trouve que le Chamber of ain avait un niveau de fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BaffTech
Retraité
avatar

Nombre de messages : 1567
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   14.03.13 17:22

@René Duprée a écrit:
Comme ils sont de nouveaux accessibles, je trouve que le Chamber of ain avait un niveau de fou !

Tu peux nous mettre le(s) lien(s)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafftech.com
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   15.03.13 8:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   23.03.13 10:01

Je n'aurais jamais du relire mes défis ... Je comprend pourquoi Elvis me déteste maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   06.01.15 13:48

@Black Jay Brawler a écrit:
Bon, moi je vais pas mettre un de mes défis, parce que bon...C'est pas qu'ils sont nul mais...cag. Nan mais je voulai surtout poster un défi de Rocky, pour moi un des tous meilleur que j'ai lu de lui ( donc il y en a surement d'autre encore mieux ) mais celui là m'avait marqué !
Je vous donne juste le lien, j'ai la flemme de faire plus ^^ C'est le défi avec la patinoire où Rocky doit gagner le championnat de patin à glace pour un petit garçon mourant dans son lit d'hopital  I love you

http://jesaispas.activebb.net/million-dollar-ring-f1/hebus-vs-the-rock-vs-lestat-t3274.htm

Définitivement celui la est dans le top 3 mondial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
R.R Hard Gay

avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   06.01.15 23:19

C'est gay.

Hm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   07.03.15 9:12

http://jesaispas.activebb.net/t4921-million-dollar-championship-hg-vs-juachim

Vous m'avez brisé les noix avec ce défi !! ( Je n'ai pas eu le courage de le relire )
Toujours à penser que c'était un coup préparer alors que non, je n'avais tout simplement aucune vie à l'époque Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   18.03.15 16:16

perso, j'ai jamais eu le courage de le lire non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   24.05.15 21:19

Il y en a tellement que je n'ai pas eu le courage de lire également, y compris dans mes propres combats O_O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos meilleurs défis !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos meilleurs défis !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Meilleurs voeux a Pprikko
» JdR : Racontez-nous vos meilleurs campagne ou meilleur moment comme joueur.
» [24/06/11] Vidéo des meilleurs moments de l'E3 2011
» Elisez vos meilleurs Rps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Catégorie HS :: Au Bar Tabac-
Sauter vers: