AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   24.01.08 20:14

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock

Rappel : Défis interdits Lundi si aucun défi n'a été effectué avant.

FIN DES DEFIS MERCREDI 30 JANVIER 20 H

Pundjabi Prison Match :

Chaque défi devra inclure une liste de mots prédéterminée par Ted, IRS, JBL ou The Rock. Comme, en quelque sorte, un Steel Cage Match ou un Hell in the Cell. A un détail près: ce ne sont pas dix mots lancés n'importe comment et n'ayant aucun rapport entre eux qu'il faudra inclure, mais dix que vous piocherez vous-même au sein d'un thème qui vous sera donné. Par exemple, on pourra vous demander de placer « dix films réalisés et/ou interprétés par Clint Eastwood », « dix noms de gâteaux », « dix ustensiles trouvés habituellement sur le bureau », « dix noms d'armes », ce peut être potentiellement tout et n'importe quoi. Au défi suivant, un autre « thème » vous sera imposé duquel vous devrez tirer dix mots et ainsi de suite...

Vous avez le droit à 3 défis chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   25.01.08 8:02

Premier thème : Street Fighter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   25.01.08 23:30

We will not witness this anymore
This is the end for you my friend
I can't forgive, I won't forget
on and on, we sing our songs and
on and on, the wars wage on and
on and on, we sing our songs for more
for more


Dimanche 3 Février, dans un peu moins de 9 jours, tout est fini. Adieu veau, vaches, cochons, couvées, pognon, barbus obèses, plantes vertes lustrées au pento et plantées dans des vases ornés de bretelles rouges, ça aura duré deux ans, il y aura eu des hauts, des bas, des travers, des engueulades, des prises de porte (dans tous les sens du terme !) mais au bout de ces un peu plus de deux ans, on aura bien rigolé quand même !
Dans ces conditions, on peut se demander quel est l'intérêt d'avoir un match de championnat, en particulier pour le Million Dollar Title. C'est vrai, supposons (je dis bien supposons) qu'Hébus remporte son match contre les World's Aparts du pauvre montés comme des Dhalsim et qu'il gagne de ce fait la zolie ceinture, combien de temps durera son règne ? Pas même une poignée de secondes, le temps que le rideau s'abatte, qu'on ferme boutique et que Carl Woodward parte faire la manche dans le métro de New York. Pourtant, le « seul et unique triple Million Dollar Champ' », ça le fait sur un CV, et vu que le manager Cubain et son protégé aussi conventionnel que peut l'être Mel Gibson dans un cours d'aérobic sont des pros, ils iront jusq'au bout. Et prendront ce match avec tout le sérieux qu'il convient !
C'est sans doute pourquoi on les retrouve à battifoler dans le Hall d'un de ces innombrables Gratte-Ciels à New York...


La secrétaire: Bonjour Messieurs, que puis-je pour vous ?

AAE: Buenos dias, senorita. Mon nom es Armando Alejandro Estrrrrrrrrrrrrrada, ha ha ! Me et mon cliente souhaiterions voir el Presidente de cette compagnie. Por affaires.

La poufiasse secrétaire: Je regrette, mais Mr. Le Président est en réunion, je ne peux pas le déranger pour le moment. Vous avez rendez-vous ?

AAE (hésitant): Euh, et byen...Precisamente ! Nous faisons partie de cette réunion de la plus haute importancia, veuillez nous annoncer et nous montrer el chemin au plus vite ! C'est un enjeu capital !

La grognasse secrétaire, sceptique: Ca, voyez-vous, Monsieur...Escalade ?

AAE: Estrada !

La radasse secrétaire: Oui, certes...Mr. Alhambra, voyez-vous, ça m'étonnerait. Vous ne figurez même pas sur la liste des personnalités attendues par Mr. Le Président. Je vous demanderais donc de bien vouloir sortir.

AAE (un peu moins poli): Je me suis mal fait comprendre...Veuillez nous indiquer el camino, je vous prie, mon cliente et me sommes des hommes pressés !

La secrétaire, cette conne charmante personne: Hi hi hi, vous voulez rire !

Les phalanges d'Hébus, craquant dangereusement dans deux poings fermés se frottant mutuellement l'une contre l'autre avec des intentions pas très claires: Crak.

Echo n°1: Crak.

Echo n°2: Crak.

Echo n°3: Crak.

Oui, le hall d'accueil est vaste. Et ça dure encore comme ça pendant une bonne minute, avant que ça ne retombe dans un silence littéralement abyssal...

L'autre pétasse en tailleur et chignon la charmante secrétaire, un peu moins sûre d'elle: Si...sixième étage, première porte à gauche !

Round 1, winner are: Hébus et Armando !
Sitôt dit, sitôt fait, nos Laurel et Hardy de la MDWF se retrouvent devant le bureau d' »El Presidente ». T'ention, c'est le Big boss, quand même, le seul maître à bord après Dieu dans la bâtisse. Ca exige un minimum de respect, on entre dans son pré carré avec DE-FE-RENCE !

La porte, après avoir reçu un violent Big Boot sur le battant: BLAM !

Moui, bon, comme ça, ça marche aussi...
Pour le coup, nous voilà enfin pour le face-à-face tant attendu: Hébus et Estrada versus le Président !

Le PDG de la boîte (le nez contre le bureau): ZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzzzz...

Et comme vous pouvez le voir, il est effectivement en pleine réunion !

AAE (se raclant la gorge): Hum hum hum.... NIKOLAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!

Hébus: ONKR !

Putain, c'est qu'il fait mal aux oreilles, ce con !
Au moins, ça a marché: le Président sort brutalement de son « meeting » et fait face aux deux « invités VIP ». Et ce n'est pas un inconnu, le salopiot !



Non, tu ne rêves pas gamin ! C'est bien le seul l'unique, l'aussi célébrissime que redoutable Nikolai Volkoff !
...
Comment ça, « c'est qui, Nikolai Machin » ? Mec, je te parle du top heel des années 70, celui qui a squatté les main events pendant quasiment toute sa carrière et qui a fait un match mémorable contre Bruno Sammartino au Madison Square Garden ! Non, ça ne te dit toujours rien ?
Comment ça, c'est qui, « Bruno Sammartino » ? Il ne vaut pas mieux que John Cena ? Putain, on sent la culture catchesque, là, tu m'étonnes que Ricky Steamboat se soit fait snobber au Zénith avec des conos pareils, tiens...
Bref, comme vous pouvez le voir, il est toujours vivant, notre Zangief du Hall of Fame. Et il a l'air plutôt en forme, en plus ! Bon, certes, son physique tient plus du sumo sous tranxène que du catcheur sous stéroïdes, mais pour quelqu'un de son âge, il est plutôt bon pied bon oeil: la vodka, en fait, ça conserve !

Nikolai Volkoff: Ah, c'est toi Armando ! Quel bon vent t'amènes ? C'est sympa de profiter d'un de tes déplacements pour venir payer une visite au vieux Nikolai Volkoff ! Mais je te l'ai dit pourtant 100 fois: je suis un homme occupé, prends d'abord un rendez-vous avec ma secrétaire !

AAE: Disculpan me de te déranger en pleine « réunion d'affaires », Niko, ma mon cliente et me avons come qui dirait un « petit problème ». Por el dernier Pay Per View de l'historia de cette compagnie, nous devons affronter quatres pelos issus des « pais de l'Est », et malgré leur très faible nivel apparent, on ne peut pas vraiment decir que nos rencontres ont...siempre tourné en notre faveur. Et je n'aime pas ça ! Ce serait contre un verdad adversaire de valeur, je comprendrais, ma là, quatres errores de casting éduquées par el fils caché de Carlos et de Carla Bruni (et ce n'est pas vraiment el mejor dans les dos qu'il a retenu) qui arrivent à tenir tête à mon campeon dont el palmarès n'est plus à presentar, c'est un bug ! Il doit y aber un truc, un secret que vous vous partagez entre vous autres, et ce secret, je veux le conocer, Nikolai ! Tu me dois byen ça ! Et entre victimes du communismes, on peut se serrer les coudes !

Nikolai Volkoff (navré): Un secret ? Niet ! Tu n'y es pas du tout, et dans le plus pur des hasards où il y en aurait un, il y aurait peu de chances que je le connaisse ! Aurais-tu oublié que Gorbatchev n'était même pas encore devenu président de l'URSS que j'avais déjà mis le pied aux Etats-Unis ? Je suis comme toi, Armando, un ressortissant nourri au « stars and bars » !

AAE (se demandant déjà s'il n'avait pas fait le voyage pour rien): Super, muchas gracias...

Nikolai Volkoff: Et puis ça fait une éternité que je ne fréquente plus le monde de la lutte. Regarde ce que je suis: PDG d'une maison de production de disques ! Les rings, les divas, tout ça, c'est comme cette coup de champagne en cristal après avoir bu dedans: prozit !-Il jette le verre derrière lui, comme le veut « la tradition »- Si tu espérais un « entraînement spécial » de ton camarade poulain, c'est raté. Mais je peux quand même t'aider, d'une certaine façon...

AAE (qui reprend un peu espoir...un peu): Dis siempre...

Nikolai Volkoff: J'ai vu ta rivalité avec le camarade Juachim et ses soldats, ils ont une chose que toi tu n'as pas en ce moment: l'ascendant psychologique. C'est une situation plutôt inédite te concernant, vu que d'habitude, c'est le contraire !

AAE (semblant surpris): L'ascendant psychologique ? De quoi ? Tu te fouts de ma boca, c'est ça ? Pour avoir un ascendant psychologique, il faut déjà en avoir une ! T'as regardé leurs apparitions à la télé ? Les « j'attaque la veuve et l'orphelin » de Super Branleur et son hadoken fantôme en finish move ? Les « toi-mêmes » de Johnny Bob aussi gras que sa ceinture abdominale ? Les recyclages à tout va ? C'est du plein de vide, Nikolai, tu vas pas me dire que tu cautionnes ça, mierda ! Me qui pensait aber affaire à un pro...

Nikolai Volkoff: C'est là que tu te trompes, Armando ! Regarde quel est mon plus beau succès ici aux Etats-Unis...

Il montre une photo encadrée sur le mur



AAE (vert...Oui, unCubain bronzé devenir vert, c'est pôssible !On ne vous raconte pas la putain de réaction physiologique enclenchée par cette vision d'horreur qu'il a fallu pour en arriver là, par contre): Puta, dites-me que ce n'est pas vrai: pas les Bratisla Boys ! C'est un poisson d'Avril en avance, c'est ça ?

Nikolai Volkoff : Quoi, tu vas me faire le coup du « c'est la négation de toute valeur artistique inhérente à la chanson » ? Tu crois que je ne le sais pas ? Et je te répondrais: « Et alors ? » Ils ont une qualité qui moi m'intéresse en tant que producteur: ils vendent !
Et cela pour une bonne raison: ils correspondent parfaitement à la logique de notre époque ! Pourquoi crois-tu que lea tecktonik, qui n'a rien d'exceptionnel et ne fait qu'emprunter des mauvais tics à droite à gauche tout en surfant sur la nostalgie des années 80 est vue comme une révolution culturelle ? Pourquoi le dernier « Devil May Cry » de Capcom, beat them all archi classique dans sa conception sera-t-il encore un best seller ?
Ce ne sont ni les vieillards bedonnants comme moi ni les esprits évolués comme toi qui constituent la moyenne qui constituent un public, que ce soient celui des concerts ou celui des shows de catch. Le public, c'est le Jean-Kevin de douze ans trois quarts qui ferait passer Macaulay Culkin pour un candidat au concours Lépine, c'est la petite collégienne à la recherche de « mecs trop cools », brefs, avec ces gens-là, on ne fait pas dans l'intellectuel ou le profond ! Humour de maternelle, répartie grasse, philosophie de jardin d'enfant et prétentiard creux, c'est ça, la combo qui marche ! Blanka et sa nurse sous acide, c'est out !


AAE: Et donc tu es en train de me decir que ce qui marche de nos dias, c'est le niais ?

Nikolai Volkoff: Ce qui marche, c'est « l'accessible instantanément » ! Triste époque, mais on fait avec !

AAE: Muy byen, ma je ne vois siempre pas le rapport...

Nikolai Volkoff: Le rapport, il est sous tes yeux, camarade. Tu as en face de toi un adversaire faible, monté comme un myopathe et au discours abêtissant. Mais qui, en bien ou en mal, fait réagir: ils ont même failli remporter l'award de la meilleure progression. De ce fait, ils se pensent bons et se sentent importants. Ils sont en pleine confiance, ils ont la baraka ! A l'inverse, toi, tes dons managériaux et ta machine de guerre êtes plus doués, mais pour le public, vous êtes deux ringards. Ils se foutent de vous. Vos moindres faits et gestes font autant d'effet qu'un pet de mouche sur un lac de Sibérie, et ça, consciemment ou non, ça vous mine ! Vous avez « la poisse », de « la malchance », vous vous faites avoir connement de match en match !

AAE: Je n'avais pas vu les cosas sous cet angle...Et dans ce cas, qu'est-on supposés faire ?

Nikolai Volkoff: La meilleure chose à faire, camarade: vous remettre dans le coup ! Il faut que l'Estrada et le Hébus de l'an 2008 soient plus en symbiose avec leur temps ! D'ailleurs, pour ton « copain », j'ai déjà une idée. Je parlais de tecktonic tout à l'heure, avec sa tignasse, il suffirait d'un peu de gel et d'un relooking vestimentaire et je pourrais en faire un mètre-étalon du genre !

AAE (horrifié): De la QUOI ? PAS CUESTION? PLUTOT MOURIR !

Hébus (d'une voix curieusement...mélancolique): Buh...

AAE: Como ça, « buh » ? Qu'est-ce que t'essayes de me decir ?
...
Hé, ces historias de vie secrète, les news du type avec le bonzai sur la cabeza, c'est juste un tejido de conneries, pas vrai ? Ce sont des rumeurs, c'est ça, des RUMEURS !


Nikolai Volkoff (satisfait): Bien...Armando, cette semaine, je vais être ton producteur. Je vais faire de toi l'égal d'une star d'Endemol, un canon de la mode et ce grâce à ou malgré toi ! Le jour du match, la tendance sera inversée, ce sera toi et ton « cliente » que l'on viendra voir et ce sera au tour de la bande des 4 de se sentir minable ! Quand vous deux aurez remporté le titre pur la troisième fois, tu te précipiteras pour me remercier ! Sur ce, par ici, camarade, nous avons du boulot...

Nikolai Volkoff est-il vraiment le « Miranda Priestley » de la jeunesse Américaine ?
Estrada retrouvera-t-il sa superbe en tant que manipulateur d'opinions ?
Hébus a-t-il vraiment une attirance pour la tecktonik ?

Philippe Chéreau: La suite au prochain numéro !

Christophe Agius: Je te kiffe en Mister Green, toi...

Philippe Chéreau: Arrêtes, cette fois, ce n'est même pas drôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   25.01.08 23:34

Et la petite explication qui va avec:
Dhalsim, Blanka, Zangief --> Persos de Street Fighter
Capcom --> Boîte d'édition de la célèbre saga
Combo --> Manoeuvre typique d'un jeu comme Street Fighter consistant à enchaîner les frappes sans interruption (l'enchaînement étant comptabilisé sous la forme de "hits")
Round --> UN match de Street Fighter se remporte en une victoire sur deux rounds.
Gorbatchev --> Lorsque "street fighter II" est gagné avec Zangief, on peut voir celui-ci célébrer sa victoire...avec Gorbatchev (à l'époque le Président de l'URSS).
Sumo --> référence à E. honda
Petite lycéenne --> Référence à Sakura, perso de "Street Fighter alpha" et qui réapparaitra par la suite
Hadoken --> la "ptite boule" de Ryu et Ken.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   26.01.08 10:36

C'est une soirée très spéciale qui se déroule devant nos écrans. La caméra de la MDWF se trouve cette fois ci, dans un lieu assez inhabituel pour des promos TV et surtout pour le plus grand pay per view de l'histoire. Nous sommes tout simplement dans le lieu de prédilection du challenger du champion du monde - dans les bois. Autour d'un feu de camp, les trois membres de la Johnny B Brand - Polak, Fathom & Juachim se retrouvent, pour un dernier moment de détente, sûrement le dernier.

Juachim : Les amis, c'est l'heure du grand duel, nous avons tant espéré pouvoir participer à un événement de ce genre, et nous y sommes enfin, alors il est hors de question de faillir à notre tâche. Si je vous ai amenés ici ce soir, c'est que vous puissez vous imprégner de la force dont Hébus utilise pour chacun de ces matches. Il vient des bois, et c'est sûrement cet environnements qui à fait de lui ce qu'il était, et non, un cubain au goût chiatique, il faudrait que je lui montre ce que c'est que la classe.
Comme je vous l'ai dit, il faut s'imprégner de cette force, mais tout en restant le plus zen possible, c'est pourquoi nous allons rester dans les grandes traditions du feu de camps.


Polak & Fathom : Marchmalo Time !!!

Juachim : Arf, oui, mais en plus de tout cela, je vais vous raconter, une petite histoire bien sympathique.

Polak : Pff, une histoire, je savais que j'aurai du ramener ma PS2 ... Quel galère !!!

Juachim : C'est l'histoire, d'un jeune homme, grand beau et fort, qui se baladait souvent avec ses amis. Ils étaient considérés comme inséparable, comme les doigts de la main. Puis un jour, nos amis se trouvèrent un joli travail dans une boîte qu'il n'aurait jamais pensé faire partie. Une bande de gros gigolo, voila l'image qui en ressortais au départ, personne ne les prenais au sérieux, et tout le monde sous estimer leur facultés. Mais un jour, l'un deux à fait le grand pas, et leurs carrière a changer ce jour là. Depuis, les gens commencèrent à les regarder avec autre chose que du mépris. Au fil du temp, nos amis enchaînèrent les gloires et les richesses. Aujourd'hui, l'un d'eux est au top du top. Et qui dit être au top du top, dit également menace. Une menace gros comme une maison se tient au dessus de sa tête. Et la seule chose qui pourrait tout faire foirer, c'est justement ces amis qui ont toujours était là pour lui !!! Jolie histoire non ?

Polak : Et il devient quoi ton bonhomme ?

Fathom : Débile, tu vois bien que c'est de nous qu'il parle.

Juachim : Exactement, je vous ai amené dans ces lieux pour que vous vous disiez bien, que c'est la dernière fois qu'on passe un moment tranquille. La vie est un jeu et notre dernière partie va se jouer très bientôt. Et je ne veux pas que deux petites merdes qui passent leurs vies à jouer à cache cache me rendent la tâche encore plus difficile. Notre défis, c'est pas un mec en collant de cuire qui aime se taper les fesses, ce n'est pas non plus une pointure de la haute chevelure, mais un gros bestio de 2 mètres, qui avec un seul crie pourrait faire peur a la plus féroce des bêtes.

Polak : Oué, mais on l'a déjà battu, pas de problème dans ce cas, tu veux qu'on refasse une chronique sur catchexpress ?

Juachim : Hum, tu n'as pas l'air de très bien comprendre. Je vais donc parler avec ton langage. Vois-tu, Hébus est un peu comme.. Blanca du jeu Street Fighter, tu vois ? Et bien, si nous l'avons battu la dernière fois, c'est sûrement parce qu'il avait manger quelque chose de périmé, ou qu'il n'avait pas assez dormi, mais là, la menace est réel, et si nous ne voulons pas avoir de gros gros ennuie, il nous faut nous prepaprer à fond.

Polak : Ou sinon, il peut nous mordre

Fathom : Il peut devenir tout vert avec des poils orange

Polak : Nous électrocuté

Juachim : Ou tout simplement voler mon OR si précieux. Donc nous avons qu'une seule solution, nous devons être prêt à faire face à la lutte finale. Demain matin, on se retrouve tout dans la salle d'entraînement de la Johnny B Cave, et nous devrons être prêt à faire face à la menace d'Hébus Blanca.

Polak : Oué, bah au moins, sa mérite d'être clair ... je vais m’entraîner deux fois plus sur la console

Fathom : Moi je peux faire appel à la force des étoiles tu sais, un jour je suis aller dans l'espace avec Homer Simpson, oui oui, c'est vrai, tu peux demander à ma mère, elle a la compile du voyage en DVD HDDC !!

Juachim : Non Non, demain, c'est entraînement, physique, avec des Kimonos et tout. Bon les gars, je vous souhaite une bonne nuit, et on se dit à demain.

C'est sur cette annonce d'un entraînement encore plus particulier que les autres, nos amis de la JBB se prépareront à la lutte final, de l'homme le plus stupide de la planète, qui ne repose que sur la chance et son expérience au jeux vidéo, contre le petit nain cubain lubrique qui passe son temp à farfouiller dans tout les cabinet d'avocat et d'association pour enfant pauvre avec une bête aussi stupide que Matt Demon. C'est la grande bataille que tout le monde a rêvé de voir. Ou pas.
En attendant, voici la phrase philosophique du jour. ENJOY

JCVD : Le corps fonctionne à une certaine vitesse. Et c'est la vitesse de la pensée, qui est la vitesse la plus rapide au monde. Alors quand tu penses et que tu envoies, d'ici, là-bas, dans le futur, une question, et si elle s'accroche et que tu as finalement reçu ce vent, cette chose qui te dit que je vais réussir, tu n'as plus qu'a te comporter, comment cette chose c'est réaliser dans le futur. C'est à dire, quand je m'amène dans un bureau, et que je dit au mec que je suis une star, j'avais déjà reçu la réponse avant la question, alors quand tu te comportes comme une star, n'étant pas une star, tôt ou tard, tu deviens une star ...

Voila, nous sommes le lendemain de la veille du jour ou nous devons être. Dur Dur de suivre ?
La Johnny B Brand est quasi au complète dans sa salle d'entraînement. Nous avons décidé de la jouer simplement aujourd'hui. Juachim est devant un rétro projecteur, Polak & Fathom eux, sont habillés de façon, très ... Kung Fu Fighting. Il s'agit de leur de vérité, alors Daniel San, es-tu prêt ?

Juachim : Bon chers amis, pour que vous puissiez bien comprendre à qui on a à faire, je vous ai réaliser ce petit montage. Voici, l'homme qui tient en laisse, le bon vieux Hébus dans son emprise infernal, et qu essayer de le rendre de plus en plus hargneux chaque jour. Je vous présente ...



Armando Alejandro Bison.


Juachim : Comme ça, je suis sure que vous compreniez à quel point la menace est grande. Si je vous avez dit, que c'était un petit nain avec des lunettes de soleil et un accent pourri qui détient la force, vous n'auriez rien capter.

Fathom : Bah à vrai dire, moi je ne fais pas trop une grande différence.

Polak : Bah en fate, moi j'ai compris la gravité de la chose. Fathom, imagine toi, que nous, on est des Jedi ... Alors Armando lui, c'est un partisan pour la gloire de Darth Vador.

Fathom : Ça n'a aucun sens ce que tu dis. Les jedis ne font pas de catch, ils jouent au manoku !!!

Juachim : Bref, vous devez vous mettre en tête que j'ai passer beaucoup trop de temp derrière des lumières qui n'était pas les miennes pour me la faire enlever le jour om je suis devenu la Star des Stars.

JCVD : Oui maiscomportes comme si tu te une star, alors que tu n'en es pas une, tôt ou t..

Juachim : Oui Oui. En attendant. J'ai ce qu'il veut ? Cette ceinture de champion du monde. Et votre mission, c'est d'empêcher cette brute épaisse d'Hébus de me la dérober.

Le Groupe : ...

Juachim : Polak, je vais te faire une image, et tu va la traduire à Fathom. Imagine, que je suis le Général Guile de ton jeu. Et que cette ceinture, c'est Charlie. Et bien, tout comme dans ton jeux, tu dois essayer d'empêcher Hébus Blance et Armando Bison de me séparer de mon meilleur ami !! Tu as compris.

Polak : 5 sur 5.

Juachim : Pourquoi je ne lui avais jamais parlé comme ça avant moi.

Polak : Fatou, pour être clair, Juachim, c'est un Jedi. Et l'empereur Armando Vador, veut s'emparer de son sabre laser !!

Fathom : Mais un sabre Laser c'est comme un slip, c'est personnel !!!

Juachim : OUI VOILA !!! Alors votre mission si vous l'acceptez, c'est de vous entraîner durement pour que ma défense soit des plus sécurisante le Jour J, le jour où moi, Juachim devra faire face avec la force du Hadouh au général Bison !!! Le Jour J ou moi Juachim le Jedi, je devrais faire face à Darth Estrada !!!
LES AMIS !! NOTRE ENTRAINEMENT COMMENCE !!!!


Et c'est ainsi que le dur moment physique doit commencer pour nos amis. Alors à la mode de chez nous, et à celle de la JBB, nous allons vous faire passer tout ceci, en musique.

Comme un homme
Sois plus violent que le cours du torrent
Comme un homme
Sois plus puissant que les ouragans
Comme un homme
Sois plus ardant que le feux des volcans
Secret comme les nuit de lune de l'Orient

Polak : HADOUKEN !!!

Oui, je sais, c'est une dur transition entre ses paroles magnifique d'une chanson terriblement interpréter par la JBB et les cris d'un Polak enrager qui se croit vraiment dans un jeux vidéo. Mais la journée est fini, et nous devons maintenant laisser passer l'instant présent, qui nous rapproche un peu plus chaque jour du pay Per View.

Fathom : On c'est bien marrer quand même !!!

Polak : Oué, j'adore faire semblant d'être un Street Fighter, j'ai même cru un instant que je pouvais faire exploser les gens en leur touchant leur crâne !!

Fathom : Ca c'est Ken le survivant !!

Polak : Si tu veux.

Juachim: Je suis fière de vous, grâce à tout vos efforts, notre bataille n'en sera que plus spectaculaire Dimanche Prochain. All About Money 3 sera le lieu de la consécration éternel de JUACHIM !!!! MOUAHAHAH

Polak : De nous un peu quand même hein !!

Juachim : Oui, si tu veux !!!

Polak : N'empêche, avec tout ça, je me suis fait des putains de film !!!

Fathom : Comme quoi ?

Polak : J'imagine Johnny Bob en Akuma, après tout, c'est notre maître, qui nous a tout appris !!! C'est un peu le Obi Wan Kenobie des Jedi !!

Fathom : Classe !!

Juachim : Je doute un peu quand même.

... Et oui ... c'est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   26.01.08 10:44

Recap Street Fighter

Armando Bison : Petit clin d'oeil au Boss de pratiquement tout les Street Fighter.
Kimonos : Habillement de ce cher Ryu et de ce cher Ken.
Hadouken : Boule d'energie lancé par Ryu et Ken
Jeu : Street Fighter c'est bien un jeux à la base cag.
La Force du Hadouh : Un peu le côté Osbcur de l'art Martial qu'enseigne Akuma, et qu'a egalement appris, Ryu et KEn dans Street Fighter Alpha le film.
Akuma : Gros personne du jeux - si je me souviens bien, c'est le Maîre, du Maître de Ryu et Ken
Jean Claude Van Dam : Il a jouer le rôle du Général guile dans le film Street Fighter.
PS2 : Un des nombreux support qui a acceuilli les jeux Street Fighter.
Hébus Blanca : Personnage du jeux.
Charlie & Guile : Deux soldats, les meilleurs amis qui puissent exister. Charlie trouve la mort en essayant de retenir Bison dans la fin d'un des jeux. La fin du général Guile etant considerer comme la fin officiel du jeux, et ceux des autres personnages comme accessoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   26.01.08 11:40

Second thème : Retour vers le futur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   26.01.08 23:35

Amis télespectateurs, re-bonsoir ! Pour ceux qui auraient raté l'épisode précédent (c'est-à-dire ceux qui ont oublié de faire joujou avec la molette de la souris pour lire les messages au-dessus), faisons un bref point sur la situation: hésitant quand à la façon d'aborder son match contre Juachim et ses trois clinges issus des pays de l'Est, accrochés tel un morpion sur le Million Dollar Title qu'il souille avec ses pattes qu'Hébus a été désigné pour épouiller, Estrada est allé payer une petite visite à un de ses amis du même coin géographiquement parlant. Celui-ci, producteur de disques, tel un Timbaland se repenchant sur la nouvelle carrière de Michael Jackson, il s'est donné pour mission de faire (ou plutôt refaire) d'Hébus et de son manager des stars, et leur donner ce qui leur a fait défaut ces derniers temps sur leurs ennemis: l'ascendant psychologique.
C'est ainsi en plein « travail » qu'on les retrouve à bord du véhicule présidentiel...

AAE: Honnêtement, amigo, je suis déçu: me qui pensait que tu étais el PDG d'une grande boîte, je me figurais que tu roulais en Limousine, pas dans une vieja DeLorean tout juste buena por la casse !

Nikolai Volkoff: Ca s'appelle de la discrétion, camarade ! A force de dominer le secteur, j'ai fait quelques envieux et il y en a bien plusieurs qui aimeraient me faire « disparaître dans un malheureux accident ». Une rolls ou une limo, ce serait trop voyant, autant dessiner une cible sur la vitre arrière et marquer « tirez ici » ! Alors que qui se douterait qu'un homme d'affaires influent tel que moi se trouverait dans cette poubelle roulante ? Puis bon, Armando, ça me rappelle ma jeunesse, quand j'étais encore un jeune ressortissant cherchant l'asile politique et que j'avais mis le pied à Manhattan avec même pas cinq cents en poche ! Tu peux me comprendre, t'as connu ça, aussi, après tout !

AAE: C'est pas faux...

Nikolai Volkoff: Et si tu te relaxais un peu, maintenant ? T'es tout tendu ! Prends exemple sur ton copain, lui sur la banquette arrière, il est tout relax ! Il ne s'en fait pas le moins du monde pour cette petite émission...

AAE: Ma c'est que je ne la sens pas, cette emisión ! L'idée de me faire filmer dans ma vida quotidienne en permanence me révulse. J'ai droit à un peu d'intimité ! Et quel est l'interés de se montrer à la télé en train de dormir o de se laver les dents ? C'est d'une banalidad affligeante !

Nikolai Volkoff: C'est de la télé de proximité, Armando ! C'est ça qui marche aujourd'hui ! T'as vu les promos de la JBB ? JBB dans leur appartement au salon en train de glander devant la télé, en train de jouer à la PS2, la JBB dans sa chambre en train de lire des comic books, la JBB en train de flooder sur le net, la JBB en balade en fôret, la JBB découvrant en DivX les plaisirs adultes avec Estelle Desanges et Clara Morgane -ça, par contre, ça n'a pas été diffusé, MDWF TV tient à garder son public !-...

AAE: Ma c'est quoi l'intérêt, ils n'ont pas passé l'âge de « Pauline à la plage » ?N'importe cuale Joe Schmoe en fait autant dans sa vida de tous les dias ! Ce n'est instructif en nada, et ce n'est même pas divirtiendo. La seule cosa qu'ils réussissent à demostrar est qu'ils sont d'une affligeante banalidad ! Et un Million Dollar Campeon, ce n'est pas censé être banal, c'est une cinturon qui est supposé aber été attribuée à des luchadores d'exception ! Juachim détenant cet honneur, ce n'est pas una récompense, c'est un Hold-Up !

Nikolai Volkoff: Encore une fois, camarade, tu ne veux pas comprendre. Ce qui est important de nos jours, ce n'est pas le contenu, c'est le contenant ! Et ce genre de programmes, même si c'est plein de vide, c'est ce qui parle aux jeunes ! En regardant leurs conneries à la télé, ils ont le sentiment de passer une soirée entre potes. Et vu le niveau intellectuel, ils n'ont même pas besoin d'avoir encore hautement avancé dans leur cursus universitaire: s'ils n'ont pas de conversation, ceux d'en face non plus: ils arrêteront de passer pour les beaufs de service qu'on invite en soirée uniquement par charité, ça leur donne l'illusion d'être au moins normaux voire même finalement intelligents ! Un vrai antidépresseur en puissance !

AAE (percevant une réalité dont il ne soupçonnait même pas l'étendue): Puta, ça va loin...

Nikolai Volkoff: Camarade, je suis là ni plus ni moins pour t'aider à combattre l'adversaire par ses propres armes. Et notre équipe technique a été très discrète, tu verras, on n'a pas du tout fichu le bazar dans ton « home » douillet. Juste quelques petits...réaménagements...

Là, ça y est, Armando est VRAIMENT inquiet !

AAE: Como ça, « quelques réaménagements » ?

Nikolai Volkoff: Enfin, Armando, ne me regarde pas comme ça. C'était pour le bien de tes promos ! Non parce qu'entre nous, il est bien sympathique ton baisenville, mais on avait quand même l'impression de vivre au siècle dernier. Il fallait rajeunir ! Et je ne me suis pas fichu de toi, pour la redécoration, j'ai fait appel à un VRAI spécialiste ! Un gars que je connais depuis 20 ans, je lui fais confiance comme à ma propre mère !

AAE: Un hombre que tu connais depuis 20 ans...-*paf, illumination ! * Ah no ! Ne me dis pas que c'est lui !

Nikolai Volkoff: Qui d'autre ? C'est une science en la matière, un vrai doctorat es modernisation d'habitat ! On le surnomme même « Doc » dans la boîte ! Avec lui, aucune reconversion n'a jamais échouée, son slogan le dit lui-même: son nom est synonyme de progrès ! Et sur ma demande, il a fait le déplacement depuis Hill Valley tout spécialement !

AAE: C'est troppo d'honneur...

Si tu t'appelles mélancolie...

Nikolai Volkoff: Eh ben t'en tires une tête ! On dirait que tu as vu la mort en face ! Je suis sûr que tu seras agréablement surpris !

AAE: Si je ne découvre pas un de tes horribles aquariums éclairés par lumière nera, je considérerais déjà que ce serait une buena surprise ! Sérieusement, là-dedans, tes pescados sont tellement fluorescents qu'on dirait que tu leur donne à bouffer du plutonium !

Nikolai Volkoff: Pas de soucis avec ça ! Et assez bavassé, nous sommes arrivés, tu découvriras bien tout ça par toi-même. Veuillez nous déposer ici, Marty.

Ben quoi ? Ne faites pas comme si vous étiez surpris, aussi. Volkoff se déplace peut-être en vieille DeLorean, mais c'est un PDG, il a les moyens de se payer un chauffeur. Faudrait pas déconner, non plus !

Plus tard, devant le palier de sa porte, le « spécialiste » les attend de pied ferme...



Comme quoi, non, on ne vous avait pas menti: ils se connaissent bien depuis 20 ans au moins. Par contre, pour le reste, ça va être à vous de voir !

Iron Sheik: Allah soit loués ! Vous êtes vivants et en pleine forme, on dirait !

AAE: Muchas gracias de s'en être souciés, c'est vrai qu'à bord de son bolide à l'autre, il y avait de quoi sérieusement s'inquiéter !

Iron Sheik: Euh, j'ai raté quelque chose ?

Nikolai Volkoff: Laisses tomber, Hossein, pour résumer la chose en une ligne, on va dire que le « petit programme » qu'on a prévu l'inquiètes un peu.

Iron Sheik: Il n'y a pourtant vraiment pas de quoi ! La bicoque était un peu terne, mais les gars et moi, on s'est surpassés, Allah m'en est témoin ! C'est la pointe de la pointe, maintenant. Une vraie chambre d'un habitant du 21eme siècle, désormais, il ne suit plus la mode, il la précède !

Nikolai Volkoff: Et maintenant, c'est l'heure d'inaugurer, camarade ! 3, 2, 1... Bienvenue chez toi !

La porte s'ouvre et...
Et...
Une longue minute s'écoule. Non, personne n'est mort, du moins pas physiquement. Jusqu'à ce que le silence soit rompu par « l'habitant » du lieu en question:

AAE: Nom de Zeus !

Tiens, j'ai encore balancé la formule magique: ça ne mérite pas un push, ça, le Carlos wanabee ?

Iron Sheik: J'étais sûr que ça vous plairait !

AAE: Ce...C'est...C'est un bug, c'est ça ? Je suis tombé dans une faille spatio-temporelle et je suis entré dans la quatrième dimensión ?

Iron Sheik: Par Allah, tu m'avais prévenu: avec lui, il va y avoir du boulot !

Nikolai Volkoff: T'en fais pas, Hossein, je le connais, il saura s'y faire. Et son protégé a l'air plus ouvert d'esprit, lui !

En mode Franck Pitiot, on dirait bien « c'est pas faux » ! L'homme des bois est visiblement à la fois intrigué et intéressé par ce changement d'environnement. On dirait un bambin déballant ses cadeaux de Noël.
Son manager, lui, ressemble à un cadavre: c'est la nuit des morts-vivants version salsa !

AAE: Ma table de noche en bois, ma gravure de Compay Segundo, mes costumes taillés sur medida remplacés par un mobilier Ikea, un poster de Lorie découpé dans « Picsou Magazine », des jogging et des gorras Von Dutch ! Monstres ! Nada que ça, ça mérite un procès !

Nikolai Volkoff: Camarade, te voilà devenu une nouvelle icône de la jeunesse de notre pays. Fais-moi confiance, ça va marcher du tonnerre: en moins de trois jours, on ne jurera plus que par toi !

AAE: Je veux byen faire un esfuerzo, ma il y a des limites au parjure, cuando même ! Je suis quelqu'un qui a la classe, me: quitte à me faire rodar 24heures sur 24, je n'ai pas en plus envie de ressembler à una marioneta amorphe évadée d'un mauvais clip de rap ! Et d'abord, c'est quoi cet espèce de carpette en métal kitch qui fouette la retina, devant la télé ?

Iron Sheik: On appelle ça un DDR.

AAE: Ma qu'est-ce que vient foutre Page là-dedans ? Il faut que je me tape des has-been en guest-stars, aussi ?

Nikolai Volkoff: Pas DDP, DDR ! Considère ça comme une sorte de tapis de danse. Tu allumes ta télé, fais jouer une musique J-Pop et dois mettre les pieds sur les bonnes cases et en rythme. Même pour un gars comme toi sorti tout droit de la planète Mars, ça ne doit pas être bien dûr à cerner ! Tiens, d'ailleurs, ton copain lui a l'air de maîtriser, regardes !

Et le spectacle vaut, euh...le détour, en effet. Hébus, qui semble avoir fait ça quasiment toute sa vie, allume le jeu, appuie sur la pédale X en haut à gauche jusqu'à sélectionner une musique...et il danse, le cochon ! Se trémoussant comme un pantin désarticulé en faisant mine de se recoiffer avec les mains (paraît que c'est comme ça qu'ils font, les d'jeunz, maintenant ! Ca ne ressemble à rien, mais c'est nouveau, et c'est fashion !), il a le rythme de la musique technoïde dans la peau, en plus ! Ca sent le futur hit sur youtube !

AAE: O_O

Ceci dit, ça ne dure pas très longtemps: après cinq minutes de mauvais traitements pédestres, le tapis de DDR finit par lâcher.

Nikolai Volkoff: Hossein ! C'est quoi cette camelote ? Me dis pas que t'as encore acheté de la contrefaçon !

Iron Sheik: Je n'y peux rien si nous sommes en restriction budgétaire ! Mais c'est du Lybien, ils sont supposés faire du matosse de qualité, là-bas !

Après ce choc émotionnel intense (et la promesse faite à lui-même de demander à son copain Russe s'il n'a pas aussi des tueurs à gages dans ses relations pour offrir un contrat sur la tête de Ricky the Geek pour avoir osé enseigner à son poulain de pareilles horreurs), Estrada se laisse coacher par Nikolai Volkoff, pour le tournage des premières séquences façon « lutteur d l'an 2008 ».

Nikolai Volkoff: Bon, camarade, je t'explique. On va enclencher les caméras, mais dans l'immédiait, tu ne changes rien à tes habitudes: tu fais comme d'habitude, quand on n'est pas là, et tu en profites pour t'habituer à ton nouveau matériel. C'est tout ! Juste une seule chose: il faudra qu'à un moment ou à un autre, tu places cette phrase sur cette fiche-ci...

AAE: Ce... Ca ? Ma c'est complètement crétin ! C'est vide de sens ! Je vais avoir l'air de quoi, me, en récitant ça en direct ?

Nikolai Volkoff: Mais tu es complètement bouché, ce n'est pas possible autrement ! Combien de fois te faudra-t-il le dire: le contenu n'a aucune importance, de nos jours, le public ne fait attention que sur le contenant ! C'est pas original, ca ne veut rien dire, c'est plus balourd qu'atre chose mais si ça se veut profond et que c'est dit d'une manière appropriée, alors pour l'audience, ce SERA profond ! Hossein, montre-lui un peu sur sa nouvelle télé !

Et c'est parti pour un séance zapping ! Point positif: il est vrai que le poste de télé tout neuf change dans le bon sens du machin tout poussiéreux qu'Estrada avait gardé avec lui jusqu'à présent: un reliquat de l'époque où la OUSK vivait dans un garage, avec une image en noir et blanc et à moitié bouffée par la « neige », mais qui avait fini par avoir une certaine valeur affective.
Top, c'est parti !



Sly: Si j'ai changé, si vous … vous avez changé … Et bien tout le monde peut changer !

-ZAP !-



Fred Williamson: Ma patience a des limites mais il ne faut pas exagérer ! 

Note de l'auteur: et en plus, il l'a vraiment dite. TRUE STORY !



Un glandu nerd et nolifeux filmant sa non-vie par sa webcam: La vie est un jeu et notre dernière partie va se jouer très bientôt.

Nikolai Volkoff: Alors, convaincu ?

AAE: Si...Ma no ! Nikolai, jusqu'ici j'ai fait pas mal de concesiones, ma trop, c'est trop ! Je refuse de dire una connerie pareille !

Nikolai Volkoff: Mais bordel, camarade, pense à ta promo ! Je suis un ami, j'essaye de t'aider malgré mon emploi du temps de ministre et toi, t'as ien trouvé de mieux que de nous enchaîner les caprices de gamin pourri-gâté !

On vous épargnera la suite de la discussion, plutôt animée entre les deux anciens habitants de pays communistes. Pour enchaîner sur la conclusion, faite par the Iron Sheik lui-même, dépité devant ce triste spectacle:

Iron Sheik: Qu'Allah nous vienne en aide !

Hébus et Estrada parviendront-ils à tourner cette promo sans heurts ?
Cela aura-t-il un impact sur « le public jeune de la MDWF » ?
Hébus va-t-il finir par laisser libre cours à ses pulsions de danseur de Tecktonik ?
La suite au prochain numéro !


Dernière édition par le 26.01.08 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   26.01.08 23:43

Petite explication de la liste pas de Schindler:
- Marty --> de Marty McFly, non, vraiment, vous ne vous en doutiez pas, hein ? Surprised
- DeLorean --> La voiture de Doc Brown changée en machine à voyager dans le temps
- Paradoxe spatio-temporel: bin's arrivant suite aux multiples voyages dans le temps de Marty et doc (il y en a un paquet Smile )
- Morpion --> Insulte utilisée par Biff Tannen contre Marty.
- Hill Valley --> La ville où se situe l'intrigue.
- "Son nom est synonyme de progrès" --> Slogan utilisé par Goldie Wilson pour tenter de se faire élire maire.
- Plutonium --> Carburant utilisé pour la DeLorean
- Lybiens --> Propriétaires du plutonium, qui tueront Doc dans le 1er épisode.
- Doc --> Surnom du Dr Emmet Brown
- "Nom de Zeus" --> exclamation favorite du doc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   27.01.08 17:25

Sur nos écrans mesdames et messieurs, la programmation d'une série revient enfin.
Vous en avez rêver, et bien la JBB l'a RE-fait. Nous pouvons lire sur le générique, cette chose suivante :

La Havana Production présente
Une émission agréé par la Million Dollar Wrestling Federation

ESTRADA ALLUME LA TELE


Non, vous ne rêvez pas, votre cubain préférer, à enfin raccrocher les contrats de son Molosse et repris en main la télécommande des personnes les plus feignantes du monde. Et c'est avec une grande joie, que nous allons suivre ce soir, cette épopée nouvelle.

Chaîne n°01 : MCM Musical

Vous etes bien sur la Radio Tour FL !! La Radio qui Bouge bouge bouge, et tout de suite, nous recevons, des hommes talentueux, qui se trouve etre les stars d'hier, d'aujourd'hui et de demain, avec de la chance, dans deux jours encore. Après notre émission spéciale sur Jeremy Chatlain, ou Jean Pascal, et notre édition spéciale sur Hilarie Clinton, nous nous retrouvons en présence de la Johnny B Brand. Célèbre équipe de catch, en possession de quelque chose qu'Hébus n'aura plus jamais ( MESSAAAAGE !!! )

Juachim : Yo comme le disais si bien mon oncle, ne mets pas tes mains dans le feu, je ne t’emmènerais jamais te soigner.

Monsieur Juachim, vous avez été pour nous et durant tout cette année, un symbole vivant de la musique Américaine, vous avez succéder à Jay-Z, 50 Cent, Kevin Federline, et également O-Zone, vous avez quelque chose à ajouter à cette gloire si fulgurante ? Quelqu'un à remercier ?

Juachim : A vrai dire, j'ai toujours adorer la musique, et depuis tout petit, mon papa m'initier à la culture Polonaise, dont Loepold Stokowski en faisait partie. Je pense qu'il m'a beaucoup inspiré, et si aujourd'hui il serait toujours vivant, j'aurais aimé faire un duo avec lui. MAis sinon, je doit beaucoup à l'émission Slovaque, Kazoo le chien fou. C'est grâce à lui que l'instinct de la parodie musical m'est venu en tête.

Et c'est aussi grâce à tout ceci que vous avez pus vous inspirer ce personnage dont vous utilisez les traits aujourd'hui dans le monde du catch.

Juachim : Oui, les modèles du type, stéroïdes était tellement utiliser, et des gimmick ridicules traîner tellement dans ces couloirs que j'ai décider de rehausser un peu la barre de la banalité avec un catcheur chantant. Mon coach perso, Ernest The Cat Miller m'a beaucoup aidé d'ailleur.



Juachim : Qu'est ce que je t'aime toi.

Et vous n'avez pas envie de remercier vos coéquipier avec lequel vous avait réalisé tellement de tube, comme " La vie du chat " , " J'aime les Chiens " , " Ne pleure pas petit Oiseau ". Vous avez d'ailleurs débuté avec eux sous le thème de la Rage Polonaise, qui a fait un carton dans tout les Box Office, dépassant même les chansons de Jillian Hall à cet instant.

Juachim : Je doit bien avouer que nous avons une imagination débordante, d'ailleurs, dans notre prochain album, nous allons chanter " la Valse de la Petite Sauterelle " qui devrait parler entre autre de ... Sauterelle, et de Barbecue de temps en temp.

Nom de Zeus !!! Autant que j'ai entendue des énormités par fois, que cette musique me donne déjà des petits frissons. Un dernier mot pour la fin de notre émission ?

Juachim : Je m'aime.

Merci, et tout de suite, une version tecktonik de Illona ...

______________________________________________________________________________

Chaine n°02 : EuroSport 9

( L'intonation de la voix de cette personne n'atteint pas les 10 mots par minutes, alors veuillez lire cette séquence narratrice avec la plus grande lenteur que vous le pouvez merci )
Bonjour ... tout le monde. Et Bien ...Venue dans une nouvelle émission de ... " 100 à L'heure " avec Aujourd'... hui, des lutteurs pro, qui vont ... vachement vite pour ... faire des truc bien. Et bien, bonjour messieurs Fathom & ....

.... Polak. Comme vous le savez... La culture Française télévisé est très basé Lutte ... Pro. Et nous ... Comptons bien vous ... montrer que nous ... connaissons tous de votre ... Métier.

Le Groupe : Dégaine Ta Race Guella, ON est parti pour le show, c’est partie le stade est chaud !!!

Tout d'abord, j'ai ... entendu dire, que des prises plus violente que la ... Manchette Européenne avait été autoriser dans votre Milieu. Pouvez vous confirmer ... Et si OUI, assez lentement pour que je puisse... Tout écrire.

Polak : J'en connais un qui n'a pas bu son café.

Fathom : Ou son chocolat

Polak : Ou son Cappuccino

Fathom : Ou son Déca

Polak : Ou son Moca

Fathom : Ou euh ..

Polak : KAMOULOX !!!!

Fathom : Et merde.

Vous ... Etes trop speed pour moi les gars. Alors pour rentrer ... en contact avec des gens ... aussi speed que vous... On a un nouvel invité ... Voici ... Michael J Fox !!!



MJF : Yé man

Polak : Oh putain le coup de vieux !!!

Fathom : Détruire une race de martiens lui réussi pas mouahah.

Polak : Il ne pourrait pas essayer de retourner dans le temp pour rajeunir ?

MJF : Bande de petits vauriens, je pourrais vous démonter à coup de canne dans le popotin moi !! Mais c'est quoi cette jeunesse à deux sous ? De mon temp, on ne parler pas aux aînés comme ça.

Polak : De ton temp on danser le disco, on portait des pantalons patte deph' et on se contenrer d'un chewing-gum et des lunette de mouches pour avoir l'air cool !!

MJF : Et on jouer du Johnny B Goode les gars !!

Fathom : Oué bah aujourd'hui, pour avoir l'air cool, on doit tabasser des vielles dames, être passer par la case prison, et dire tsé à chaque fin de phrase !!!

Polak : Et danser la tecktonik aussi !!

Fathom : Hébus suit bien la mode.

MJF : JE vais vous apprendre moi - je vais vous collez une belle correction que vous en avez jamais eu !!! A moins que vous soyez des mauviettes !!!

Le Groupe : Personne, je dis bien personne ne nous traite de mauviettes !!!!

NExt Week : Johnny B Brand vs Michael J. Fox.

______________________________________________________________________________

Chaine n°03 : Cinéma Cablé

Aujourd'hui nous retombons dans le mythe de la conquête de l'ouest, là où tant de bataille à eu lieu, entre les peau rouge et la cavalerie. Là ou la loi du plus fort et de rigueur. Nous nous retrouvons bien entendu dans le Far West !!!

Juachim : Écoutez moi bien shérif, je pense qu'il n'y a pas de place dans cette vile pour nous deux !!!

Estrada : Ma tou a bueno fait de préciser el situation auprès du plus grandé sheriff de tout el casa mondo. Je te propose una duel où le losser partira dans una cercueil de bois !!

Croque-mitaine IRS : Puis-je prendre vos mesures messieurs ?

Estrada : Mais nous allons choisir una challenger de taille pour notre duel !! JE te présente, El Tarlo Cavaliero Hébus !!!

Hébus : MOUAAAAAAARF !!! ( trop bien ce film quand même )

Juachim : Ah oué, bah moi je fais appel à mon pote de toujours ... Clint Eastwood!!!


I know what you're thinking. Did he fire on six shots or only five ?


Mais qu'elle film de malaaade !!!!

______________________________________________________________________________

Chaine n°04 : Culture TV

Et c'est avec un immense honneur que nous accueillons les savants du XXIeme siècle. La Johnny B Brand. C'est avec une grande surprise que chacun de ces lutteurs pro ( et nous savons à quel point sa peut être stupide un catcheur - Hébus, te sent pas trop visé non plus hein, je peux aussi parler de KKK ) on reçu un prix Nobel sur leurs inventions. Et c'est avec une grande joie que nous commençons avec Juachim

Juachim : Trop aimable, alors c'est pour vous que je présente ma toute dernière invention, le téléphone portable multifonction, qui fait épilateur de Gros Poil, Tasse de Cacao Chaude autoroutière, Pile & Conseiller Financier. J'ai penser à ça en regardant un épisode de plus belle la vie. Et j'ai remarqué qu'il n'y avait pas assez de chose inutile dans notre société.

Et votre portable multifonction, ne fait pas téléphone ?

Juachim : ...

Il ne le fais pas c'est ça !!

Juachim : Oué bah on ne peut pas penser à tout hein, je ne m’appelle pas Einstein non plus !!!

Bon, passons, monsieur Fathom ?

Fathom : alors moi c'est simple, ce n'est pas une invention approprement parler, c'est plutôt une inventions dans un livres que je viens d'écrire. Je l'ai intitulé, 20 Milieux sous les mers, et il s'agit d'une aventure incroyable sous la mer, avec une machine qui peut nous emmené dans des profondeurs encore aujourd'hui inexploré, et cette machine que j'ai appelée le Nautilus est ...

Vous savez que c'est déjà un roman écrit par Jules Verne ?

Fathom : ...

...

Fathom : Vous etes vachement cultivés quand même !!! Je ne pensais pas que vous alliez tout découvrir aussi vite !!!

Nan mais appelez moi con. Passons à notre ami Polak ?

Polak ; Oué, alors contrairement à mes débiles de copains, j'ai inventé un truc totalement innovant, et que j'ai repris d'un film. Je vous ai donc reconstitué une vrai Delorean Volante qui peut voyager dans le temp MOUAHAHAH !!

Juachim : Généralement, c'est Fathom qui nous sort ce genre de connerie.

Polak : C'est pas une connerie, j'ai vu l'avenir mon gars !! L'avenir !!! Tu te rends compte ?

Juachim : Et qu'est ce que tu as vu en clair ?

Polak : La MDWF va fermer la semaine prochaine !!

...

ZIP ZIP
LA télé est enfin éteinte. Pour de bon ?



Polak : J'ai vu le futur - Hébus va perdre. Pas de bol, et en plus, il va manger Estrada !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   27.01.08 17:30

Explication

Delorean : Voiture utilisé durant les trois volets de retour vers le futur pour voyager dans le temp.
Far West : Lieu utiliser dans le troisieme Volets
Nom De Zeus : Expression utilisé mainte et mainte fois par le Doc
Einstein ; Nom du chien du Doc
Clint Eastwood : Dans Retour vers le futur 3, Marty McFly doit se trouver un nom de cow boy, et il choisi, clint.
Michael J. Fox : Acteur qui interprete MArty Mc Fly
Jules VErne : Deux choses - auteur favoris du Doc dont il fera l'eloge dans le troisieme volet encore une fois, + le nom de ses deux enfants, Jules et Verne.
Molosse : Toujours dans le troisieme, Molosse estl'ancêtre de Biff Tannen.
Personne ne me traite de mauviette : Replique de Marty MC Fly dans tout les films Back to the Futur
Loepold Stokowski : Les realisateurs du film, se sont inspiré de ce chef d'orchestre ( Leopold ) ainsi que d'Albert Einstein pour mettre en place le personne du docteur Brown.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   27.01.08 21:02

Allez zou, troisième et dernièr thème.

hm....

Les stars des films X

hehe Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   28.01.08 22:06

Chers Amis, nous nous retrouvons pour le grand moment, la final, et sans doute, la dernière promo télévisuel de la Johnny B Brand avant le grand match, le grand Punjabi Prison Match. C'est avec une grande tristesse que la Johnny B. Brand se réuni aujourd'hui, autour d'une table, pour faire le point sur tout, et surtout sur RIEN !!! Juachim, tient aussi fort qu'il peut la ceinture de la MDWF, tandis que Polak, Fathom et Serge sont aussi placés autour de cette table, se regardant les uns les autres. LE leader du groupe ce décide à parler.

Juachim : Et bien, les amis, je pense que nous sommes arriver au point de non retour. C'est notre dernier moment ici, et j'espère qu'avec cette promo, en plus d'avoir la chance de reprendre mon titre dimanche, j'espère que le staff de la chaîne nous décernera le prix de la Meilleure scène de groupe.

Serge: Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis triste de savoir que nous sommes déjà à la fin de notre belle collaboration.

Juachim : Nous aurons vécu une belle aventure, et nous aurons bien rigolé quand même !!

Polak : Oué je me souviendrai toujours des moments que nous avons partagé.

Fathom : Pareil ... Sa me fend le coeur.

Juachim : Je pense alors qu'il est temp de faire un tour de table, de ce qui aura été notre année de Révélations. Nous avons trouvé un Job plus que convenable, nous nous sommes fait des amis ...

Le Groupe : Ou pas !

Juachim : ... Nous avons conquis le coeur de millions de fans sur la planète, et nous avons eu une carrière très charismatique. Je suis très fière de moi ... euh de nous pardon. Je pense qu'aujourd'hui, nous pouvons enfin dire ce que nous avons tous sur le coeur. Afin d'être arrivé en tant qu'amis, et de repartir aussi souder que nous sommes arrivée, même si j'ai eu une carrière plutôt brillante comparée à vous !!

Polak : Parle pour toi, je suis sure qu'avec les tendances Bi-Sexuelles de Fatou, on aurait pu rentrer dans un cadre télévisuel plus important à la télévision.

Fathom : Mais merde, arrête ça !!! Ce con, il dit ça à chaque fois que j'ai un coup en préparations !! Non, mais voila quoi, c'est bon, je me souviendrais toujours le jour où tu t'es amené devant JBL, et que tu lui à demander si il voulait voir ton père Noël ... Nan mais c'est fou ça !!!

Serge : JBL c'était un bon copain, j'ai bien aimé travailler pour lui, d'ailleurs c'est grâce à lui si Juachim est champion aujourd'hui. On lui doit une fière chandelle !!

Fathom : C'est grâce à lui aussi que nous avions perdu la chance d'être champion par équipe !! On lui doit rien du tout !!!

Juachim : Commençons par le commencement, nous devons tout de même beaucoup à Johnny Bob. Au défaut d'avoir été là auprès de nous tout au long de notre carrière maigrichonne, on ne peut pas dire qu'il nous à laisser dans une merde insurmontable, regarde, avec cette or autour de ma taille, on a jamais été autant apprécier !!! C'est grâce à lui qu'on à eu ce job, c'est grâce à lui que nous sommes monter si haut, et c'est grâce à son départ que nous avons pus passer de simple Jobber à titre personnel pour Lestat Dragonheart à Main Eventer confirmé avec un titre majeur à la clé.

Polak : Aaaah, Lestat. J'ai une Déclarations à faire : Lestat Dragonheart est un gros con !!!

Fathom : Toi t'es toujours aussi cru dans tes paroles. Non, moi à part un caractères de chiens, il été assez sympa je trouve. Bon mes combats contre lui n'auront jamais été aussi performants que ceux que j'ai eu contre la pègre de Gotham City, mais bon !!

Serge : Jamais tu me feras croire que tu as été à Gotham City !!!

Fathom : Et tu veux parier combien ?

Serge : J'ai tolérer un tas de choses chez toi, j'ai tolérer le jour où tu m'as dit que tu as avait réaliser un croquis de la nouvelle Clio en deux minutes chronométrer par Paolo Penso , dans une piscine !! J'ai tolérer le fait que tu me dit, que Julian Andretti avait été un de tes élèves ... J'ai tolérer lorsque tu m'as dit que tu était la réincarnation de Gandhi, De Napoléon et d'un chat ... Mais jamais tu n'enlèvera la gloire de mon ami Bruce Wayne !!! Jamais tu entends ?

Fathom : Bruce Wayne est un bon copain tu sais, c'est moi qui lui ai cousu son costume de batman. C'est meme moi qui lui ai trouvé Robin, dans un cirque de pauvre !! Une belle histoire, tu veux l'entendre ?

Serge : ...

Juachim : Vous en avez des choses à vous dire c'est dingue. Vous parlez de Lestat et des autres, mais moi, celui que j'aurai toujours aimé affronter, c'est René Duprée. On a été copain avec lui dans la OBEY, mais avec son délire obsessionnel avec Edge, c'est devenu invivable, c'est limite si il ne faut pas remercier Ricky de son contrat cracké !!!

Polak : A cause de ce connard, on a été obliger de bosser avec l'autre Gay !!! JE déteste les GAY !!! Les chips au vinaigre, et LEd Zeppelin ... Et dans cette ordre !!!!

Juachim : Oué nan mais toi, à part, sauter des gonzesses plus jeunes que toi, regarder Heroes, et dire que t'aimes pas les gay, tu fous rien de tes journées. Tiens d'ailleurs j'y pense, t'as jamais rien fais pour nous. En faite, t'as toujours était qu'un gros merdeux, qui parles comme un malpoli, et qui nous à toujours foutu une honte monumentale car il n'a jamais été foutu de s'inculquer la moindre éducation culturelle. Même pas en regardant Pyramide à la téloche !! Non monsieur, c'est fait une éducation avec le Jerry Springer Show !!

Polak : Et Alors, moi je tais jamais engueuler parce qu'au lieu de bosser et à m'aider à avoir une image moins pourris, monsieur regarder Projet X de long de large et surtout de travers !! Canal + c'est con des fois !!!

Fathom : Comment, il t'a défoncé !!!

Juachim : Ah oué ?? Et bah ... bah toi même !!!

Serge : Nan mais vous ne foutez pas sur la tronche. N'oubliez pas qu'il faut rester soudé pour combattre Hébus et Armando. Jusqu'a maintenant, ils s'en sortent bien !!

Juachim : Ça veut dire quoi ça, tu n'as pas confiance en moi, tu crois que je vais tomber Red devant Hébus, et que je vais le laisser me prendre ma jolie ceinture qui me va si bien, tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'au coude mon pauvre vieux !!! Je vais l'anéantir, le pulvériser, le désintégrer. Il va tellement souffrir qu'il préférera retourner 10 fois dans son affrontement contre la French Connexion dans le Flammes of Phoenix !!! Il se sentira encore plus honteux que le jour où The Rock l'a déposséder de sa ceinture dans se Ladder Match de Légende.

Fathom : C'est une bonne vision des choses. Le Ladder Match a quand même était une belle période. Bon, moins bien que le jour où nous sommes arrivés, mais bon, c'était la bonne période de la MDWF; Beaucoup e Lutteur ... Beaucoup de MAUVAIS LUTTEUR !!!

Polak : On aura beaucoup appris d'eux aussi !! Heureusement qu'on n’a jamais compté que sur nous même !!!

Juachim : Tu as surtout appris à compter sur tes doigts pauvre tâche !!

Polak : Toi, ça fait longtemps que tu n'as pas saigner de nez !!

Fathom : Ce que je veux dire, regarder un peu, nous sommes en haut de l'affiche, alors que beaucoup pourrait être à notre place, BaffTech, The Rock René Duprée, Edge !!

Juachim : Edge ? Tu ne crois pas qu'il a déjà assez été en haut de l'affiche celui là. Avec un titre du meilleur champion du monde, du plus long règne, des prises d'antennes les plus regarder, et une quasi invincibilités dans ces matchs, et sans compter dans la fédération adverse et ces segments Raw Sex avec Lita ... Désolé, mais je pense qu'i; a déjà bien vécu le salop !!! C'est tres bien où il est, et si il ne voulait pas décoller, il n'avait qu'à pas perdre contre Hard Gay à point c'est tout !!!

Serge : Moi je l'aimais bien, il avait des beaux cheveux !!!

Polak : J'en ai des beaux aussi

Le Groupe : ...

Juachim : Bien. En tout cas je suis bien content de parler de tout ça avec vous maintenant. Pas que nous ne nous reverrons plus, au contraire, mais au moins, plusieurs personne qui ne sont pas censés nous entendre, le pourront. ahah, qu'est ce que c'est bon d'être vicieux !!! Je pense que nous allons pouvoir commencer à nous dire au revoir et à nous prepaprer au grand jeux non ?

Le Groupe : DEGAINE TA RACE

Juachim : Alors, un dernier mots pour cette caméra si curieuse en ce Lundi soir ?

Polak : J'aurai tant aimé être accepté dans le AVN Hall of Fame ( référence importante à la fin du texte pour la compréhension des quelques lignes qui vont suivre ) un jour. A défaut de l'être dans celui de la MDWF, vu que je me suis trimballé des gros glands tout le long de ma carrière.

Fathom : Oui, c'est certain que tu aurais percé dans ce domaine Polak.

Polak : J'aime pas comment tu te moques de moi, tu crois que je ne pourrais pas y accéder ?

Fathom : Je n'ai pas dit ça, mais je pense plutôt que jamais aucune personne ne t'aurai permis de faire ce qu'il faut pour percer dans le domaine. MOUAHAHAH

Polak : Nan mais il se croit marrant cette enfoirés !! Et tu crois peu être que quelqu'un aurait accepté hein, monsieur gros malin ??

Fathom : Par mes grosses lunettes, par ma grosses qu*** bien sure que oui, ça se voit que tu ne me connais pas encore assez mon pauvre, à 17 ans j'avais déjà eu 150 partenaires différents, c'est pour dire !!

Polak : J'aurai toujours été un glandu, toi t'auras toujours été un mytho !!

Fathom : Petit con.

Serge : Moi ce que je regretterais toute ma vie, c'est de n'avoir jamais pu m'affirmer en tant que Serge, et de m'être toujours cacher derrière vous, ou derrière le masque du Super Wrestler. J'aurai tant aimé pouvoir faire de grande chose ... j'aurais tant aimé pouvoir me battre contre les grand sans trembler.

Juachim : C'est vrai que de ce point de vue, tu auras été une petite fiotte du début à la fin. Même Shelton Benjamin te faisait peur, alors que lui, à peur tout court de se présenter au MDWF Awards de peur de se ridiculiser, c'est sur qu'avec un manageur qui apprend les multiplications, c'est dur. Surtout après le passage de sa maman.

Serge : ...

Juachim : Mais ne t'inquiète pas, vaux mieux se cacher que de paraître ridicule. Ça beaucoup de monde ne l'ont pas encore compris !!!

Fathom : Espèce de connard, je t'avais deja dit, que jamais je n'ai fais l'amour à un ours en peluche !!!

Polak : Ah oué, bah va dire ça à Teddy L'ours Brun qui est sous tout lit !!! GROS PERVERS !!!

Juachim : Tu vois ce que je veux dire hein.

Serge : Oui. Et toi tu n'as pas un mot à dire à la caméra avant de partir ?

Juachim : Ce que je préfèrent, ce sont les cigarettes blondes ... et les femmes brunes !!

Serge : Quoi ?

Juachim : Rien ... J'ai eu une absence, mais c'est bon.

Voila, et c'est ainsi que nous laissons nos amis partir sur la dernière note de leurs voyages. La MDWF à accueilli une équipe de loufoque, qui aura été critiqué tout les jours, et pas un seul instant ne leur a été consacré autrement que par la critique, pourtant, il va bien falloir qu'un jour, les plus grands esprits de la MDWF se le disent, ils sont, et seront à tout jamais, des champions. Et Hébus sera le dernière exemple parmi tant d'autre, parmi, Lestat, Don Robert, KEvin Nash, Hard Gay, Black Jay Brawler, Edge, Goldust, John Cena, Shelton Benjamin, et Hébus lui même à plusieurs reprises. La JBB sais à qui ils ont à faire, mais ce qui n'est pas le cas du camp adverse.

Au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   28.01.08 22:13

Recap de la Porno List.

AVN Hall Of Fame : Cérémonie qui honore les personnalité de l'industrie pornographique.
Raw Sex : Film de l'actrice Porno Jenna Haze
150 partenaires à 17 ans : Ce qu'affirme l'actrice Missy Monroe avant de rentrer dans l'industrie de la pornographie.
Bi-Sexuelles : Caratceres bien réelle en plus du virtuel de l'actrice Jill Kelly. Elle est bel et bien Bi-Sexuelles et ce n'est pas un trait particulier de ces films.
Je prefere les cigarettes blondes ... et les femmes brunes : Citation favorites de l'actrice Lanny Barbie.
Projet X : Un des films de Clara Morgan.
Declarations : Nom de l'album de musique de l'ex actrice porno Clara Morgan.
French Connexion : Un des films de l'actrice Kastumi.
Julian andretti : Marie de l'actrice porno Lanny Barbie, lui même acteur porno.
Meilleur Scène de groupe : Titre decerné durant les ceremonies, entre autres obtenue par Kastumi en 2005 à Las Vegas.

Voila. Et bien merci, et bon Pay Per View à tous. Je suis tres heureux de combattre contre toi Hébus pour notre tout dernier match. C'est assez symbolique pour moi, car tu a été aussi l'homme qui m'a "donner" ma toute premiere victoire dans cette fédérations, et aussi l'un des plus gros défis, et sans doute, l'un des meilleur feuder de la MDWF.
Bonne chance à toi vieux compères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   28.01.08 23:54

Amis télespectateurs, bonsoir !
Bienvenue une nouvelle fois sur MDWF TV pour suivre votre programme phare de la semaine, et les amateurs de star-system vont être une nouvelle fois comblés. Il est bel et bien question de faire d'un candidat la nouvelle vedette incontournable, mais à un détail près: le candidat (ou plutôt LES candidats) en question ne sont pas totalement inconnus à la base, ils ont même été des célébrités au top du business mais ils auraient quelque peu besoin d'être « remis dans le coup ». Et malgré des débuts plutôt difficiles, il semble y avoir quelques signes de progrès. Voyez plutôt...

AAE: Muy byen, j'y serais enfin arrivé à la faire, cette promo !

Nikolai Volkoff: Tu vois bien que ce n'était pas si difficile, camarade !

The Iron Sheik: N'empêche, tu n'aurais pas du céder, Nikolai. Je persiste à dire qu'il aurait du la lire, la petite phrase !

AAE: Ma tu sais de ce que j'en fais, de ta petite phrase ?

Nikolai Volkoff: Et pourtant, il n'a pas tort ! Crois-moi, camarade, ce qu'on fait là, c'est pour ton bien !

AAE: C'est por mon byen, c'est por mon byen... A d'autres ! Je ne suis pas un de ces adolescentes prépubères encore au stade de la crevaison des boutons d'acnée devant una photo de Tracy Lords en string ! J'ai de l'experiencia, me, je m'y connais en manipulación des médias ! Me et mon cliente, on a cuando même raflé dos awards ! Dont celui d'el mejor manager !

Nikolai Volkoff: Je sais, je sais, et celui de meilleur champion hardcore X...

The Iron Sheik:...Remis par Val Venis.

AAE: Mucho drôle, Super Mario, t'as fait l'école du rire ? C'est le viagra qui t'excite ?

Nikolai Volkoff: Maintenant ça suffit, camarade ! On peut savoir ce qu'il t'a fait mon collègue pour que tu l'aies dans le nez de cette façon ? Percevrais-je un certain racisme latent ? Je ne te connaissais pas comme ça, tu commences sérieusement à me décevoir !

AAE: Ca n'a aucun rapport avec ses foutus orígenes ! Tu sais ce qu'il m'a fait, Nikolai ? Tu sais seulement ce qu'il m'a fait ? En voulant « rénover » ma planque, cet Einstein a viré ma commode personal sans même aber pris le temps de la vider ! Il y avait todo ce que j'avais de plus précieux, là-dedans ! Ma colección de cigares de grand cru (ceux que je n'exhibe jamais en public !), mes enregistrements vidéos de ma carrera à la OVW et mon petit coffre-fort avec la bague de fiancailles de ma madre (el seul souvenir d'elle que j'ai gardé), plus la rolex que mon padre avait gardé au poignet sur son lit de muerte et qu'il m'avait destinée ! Faut quand même être con por aber balancé mes bijoux de famille par la fenêtre !

The Iron Sheik: Qu'Allah me pardonne: tu m'avais demandé de faire vite, Nikolai, et certains de mes gars n'ont pas du faire tellement dans le détail !

Nikolai Volkoff: C'est pas grave, Hossein, je prendrais ce dommage collatéral à ma charge. Camarade, j'espère que tu es prêt: ta première promo ayant été montée et diffusée, il faut passer à l'étape suivante: la rencontre avec ton public !

AAE (à lui-même): Cuando je pense que pendant ce tiempo, en face, ce sont exu qui se calquent sur mes promos...

Tiens, c'est vrai, ça, vous ne connaissez pas la dernière ? Pendant qu'Estrada se casse le cul à suivre les conseils de « spécialistes » pour pénétrer le terrain médiatique de la Johnny B. Brand, en face, c'estla JBB qui calque ses promos sur lui: pas plus tard qu'hier après-midi, ils nous ont offert une diffusion d' »Estrada allume la télé » ! Ironique, n'est-ce pas ?
En même temps, ce n'est pas non plus comme si c'était complètement imprévisible: le resuçage/repompage/recrachage/remake complètement purgé de sa substance, c'est un peu devenu leur spécialité. JBL, the Rock, Edge et maintenant Hébus, tout le monde y est passé ! Ca c'est de la créativité, on sent les mecs qui ne sont pas du tout des suiveurs ! C'est encore une de tes brillantes idées, Johnny Bob ? Ce n'est pas pour faire le Roger Murtaugh, mais on est trop vieux pour ce genre de conneries, là, ces merdes, c'était bien pour le côté « coup médiatique «  dans la division mid card pour doper l'audience de la MDWF en brassant dans le public shooté à « le Mouv' » et « Fun radio » et se donner une image tout public, mais là, on parle quand même du Million Dollar Championship, bordel ! Le plus haut grade de ce business, la ceinture qui couronne la crème de la crème, pour la mériter et la conserver, il faut se sortir les doigts du fion, innover, faire preuve de personnalité. Et y aller carrément, aussi: le catch, c'est pas « vie ma vie » ou « American Pie », c'est ta guerre mon colonel, il faut rentrer dedans: pour en ressortir vainqueur, il faut en avoir dans le pantalon !
Bref, fermons la parenthèse, je m'égare (Montparnasse),revenons à nos chèvres.
Nous retrouvons donc Armando, son « cliente » et ses « conseillers » dans une conférence de presse. Et il semblerait que les travaux des deux vieux de la vieille ont eu leur effet porté leurs fruits: devant le stand s'est amassé tout un public. Moyenne d'âge: 15 à 18 ans. Face à eux, Armando a l'impression d'être tel le pur Jules César, toge blanche et cheveu lustré, mettant le pied dans la Gaule et rencontrant ses habitants arborant leur fière pilosité nasale et coiffés comme des dessous de bras, ou d'être le missionaire du monde civilisé venu répandre la lumière dans le monde sauvage. Ce n'est pas un meeting, c'est un choc culturel.

AAE: Je...Je ne peux pas.

Nikolai Volkoff: Ah non, pas toi ! Ne me dis pas qu'avec ton habitude de la scène, tu as le trac !

AAE: Ma mets-te à ma place ! Rien que cette « conferencia » suffit à détruire todo mes valeurs ! Je veux byen aber un esprit ouvert, ma là, c'est au-dessus de mes forces !

The Iron Sheik: Nikolai, on devrait envoyer son protégé, lui a l'air d'avoir très bien intégré nos enseignements !

AAE: AH NO !

Nikolai Volkoff: C'est toi ou lui. Si toi ne peux pas le faire...

AAE: Si vous me faites un coup pareil, cette vez, te et l'autre sagouin, tout est fini entre nous, Nikolai !

The Iron Sheik: Mais je ne vois vraiment pas ce qui vous gêne, moi !

Ben en fait, ce qui le gêne, notre Armando, c'est que son poulain, maintenant, ressemble un petit peu à ça:



Bon, ne faites pas un arrêt cardiaque tout de suite, je vous rassure quand même un petit peu: ce n'est pas COMPLETEMENT ça non plus. Pour arriver à un résultat pareil, il aurait fallu l'épiler touffe par touffe, le priver de nourriture pendant trois semaines et lui retirer chirurgicalement de la fibre musculaire. Autant dire que même le principal intéressé n'aurait pas été prêt à autant de sacrifices. Mais l'idée est là.
Là où ca devient particulièrement embêtant, par contre, c'est au niveau du pantalon. Dans le milieu, on les aime plutôt serrés, et loin d'être aussi androgyne que le « tektoniké standard », notre chaînon manquant est animal jusqu'au bout. Il est monté comme un cheval, le gusse, Rocco Siffredi n'a qu'à bien se tenir ! Du coup, ce qui relève d'une norme vestimentaire chez les uns passe dans son cas pour un attentat à la pudeur. En plus, ce n'est pas top génial pour marcher !
Littéralement pris entre Charybde et Scylla, notre Cubain de manager se résigne:

AAE: Muy byen...*soupir* Hem hem...Euh, yo ! Buenos dias les teupos, ça farte ? Mon nom es Armando Estrada (note de l'auteur: P'tain, il ne l'a même pas fait, cette fois !) et j'ai le groove ! Si l'un d'entre vous se sent de tchatcher, qu'il n'hésite pas ! C'est la teuf, ce soir, il y en aura por todo le mundo !

Mmmh...
La réaction est un peu hésitante. Un vieux qui fait le jeune, ça craint un peu quand même. Quelques uns tentent quand même une approche. L'un d'eux scanne le costume (qui lui reste toujours aussi inégalable que décalé par rapport à son « époque »).

Djeun'z n°1: Wah la tehon ! Ses fringues sont encore plus craignosses qu'à la télé !

Djeun'z n°2: Hé, mec, t'as un skyblog ?

AAE: Un quoi ?

Djeun'z n°1: Hé, t'es ouf ? T'imagines s'il le faisait, Tu crois qu'il y aurait des noobs pour lâcher des coms ?

AAE: Somebody helps me ! (Non, Serge, pas besoin d'appeler Gilbert Collard, c'est un pur hasard !)

Nikolai Volkoff: Ne désespères pas, camarade, t'as quand même réussi à établir le premier contact ! Rentre dans leur jeu, maintenant !

Djeun'z n°1: Hé, mec, tu sais qu'il y a à peine une semaine quand mon teupo a ouvert son forum, j'ai créé un bot uniquement pour le polluer avec des sites de cul ?

Djeunz' n°2: Arrêtes, ça c'est un truc de noob ! Moi j''t'ai balancé aux flics en t'accusant d'avoir fait un strip-tease devant Disneyland Paris déguisé en Mickey avec un slip canard sur les oreilles !

Djeun'z n°1: J'te défies de jouer à Street Fighter avec un tapis DDR !

Note de l'auteur: celle-là, par contre, je l'ai vraiment faite. Et ça fait mal aux mains...

AAE: Euh...

Djeun'z : Ben quoi, papy, tu trouves pas ça fun ?

AAE: Bah, euh...no. C'est surtout con.

Djeun'z n°2: Ben et alors ? Plus c'est con, plus c'est fun ! Brice de Nice, c'est fun ! Eric et ramzy, c'est trop d'la bombe de balle !

AAE: Ah no, ce n'est pas porque un film est con qu'il est forcément divertido ! Byen au contraire...

Pour la suite du débat, rendez-vous dans la rubrique ciné de Catch Révolution !
(Z'y va, comment j'en profite pour faire de la pub gratosse, en plus !)

Nikolai Volkoff (à la vision de la tournure que prend les débats): Houston, on a un problème...

The Iron Sheik: Non, moi, c'est Hossein, pas Houston !

Nikolai Volkoff: C'est vrai que le camarade Armando a raison: à côté de toi, les papiers carambars, ça passe pour le prix Goncourt !

The Iron Sheik (venant d'assister à un miracle): PAR ALLAH ! NOUS SOMMES SAUVES !

Oulah, on dirait vraiment qu'il a vu le prophète, lui !

Nikolai Volkoff regardant dans la même direction): Qu'est-ce que t'as repéré, toi enc... Hé, mais c'est l'idée, ça ! Avec ça, on va tout de suite détourner leur attention et marquer des points ! Camarade, laisse tomber ton chat msn en live, on va définitivement faire péter l'audimat !

Travelling de la caméra, s'il vous plait...Voilààààààààà, maintenant on peut réaliser quelle est la vision qui a fait grimper les deux ancêtres du catch reconvertis au septième ciel: une bataille de tecktonik, rien que pour eux, en direct et en couleurs (et bien flashy, les couleurs ! Ca fait vraiment mauvais revival des années 80 !)
L'effet est immédiat: le plus sensible à cette mouvance décadente des temps modernes se ramène immédiatement sur la piste et entame le duel ! One, two three, en rythme, fight !

Hébus: Poum tsim poum tsim poum tsim poum...

Petite note de l'auteur: il ne vous reste plus qu'à imaginer les gestes qui vont avec !

Les danseurs de tecktonik:





Oulah, il ne semble pas l'avoir super bien pris. C'est qu'il y croyait vraiment, le poilu: pour un peu, on avait au moins réussi à caser un des lutteurs de la fédération après la fermeture. El Natural el tektonikman, ça, ça aurait été de la reconversion !


Hébus:...

L'un d'eux ose s'approcher pour “étudier” son adversaire. Et malgré la différence de taille qui ne joue pas vraiment en sa faveur, il ne manque pas de morgue, le fils caché de Thiefaine et de Jean-Michel Jarre par fécondation in vitro !
Hébus semble moyennement apprécier ce qu'il tient pour sans doute une de ses pires vexations personnelles...

Hébus:...


BLAM !

Hébus: ...(toujours)

Les danseurs de tek':...

Nikolai Volkoff et The Iron Sheik:...

Mr Sandwhich: Chaud, les beignets, chauds !

Y'en aura toujours un pour casser l'ambiance !
En tout cas, Armando, lui, il est content !

Nikolai Volkoff: C'est quoi cette banane aux lèvres, camarade ? Tu ne vois pas que ça ne peut pas être pire ? Notre promo est fichue ! Donc ton match est fichu !

AAE: Rectificacion, senor. Si mon cliente et me avions voulu prender el minimum de risques face à un adversaire qui ne nous a pas siempre réussii, nous n'avons JAMAIS été fichus. Juachim et sa clique à cabezas à claques nous ont parfois résisté, mais dans les grandes occasions, ils n'ont jamais eu le dessus. Jamais ! Notre période en tant que campeon Hardcore X le prouve ! Quand à la natura de l'aide que tu nous a apportée, elle était sur el plan du mindgame, de la guerra psychologique, por attirer de nuevo l'attencion du public et en imposer. Por ce point-là, je vous suggère de tendre l'oreille...

En effet, les clameurs montent vite au sein des spectateurs. “C'est qui, ce sauvage ?”, “Putain, commet il l'a démonté, l'autre ! D'un seul coup de bras !”, “Hé, je l'ai pas déjà vu à la télé ?” “Si, il passe de temps en temps dans le truc de catch !” “Vous craignez, mecs, c'est celui qui va se taper la JBB pour la ceinture !” “Tu déconnes ?”, “Sérieux ! Dans une cage en bambou, en plus !”, “Putain, mais c'est hardcore ! Les quatres autres contre ce monstre, ça va être la boucherie !”

AAE (qui a enfin retrouvé ses couleurs !): Nikolai, même si j'ai vécu la semana la plus éprouvante de ma vida depuis byen, byen longtemps, je vais te remercier ! Si ! Là où tant d'altros sont partis en aucune connaissance de cause attribuer des victorias faciles à ces cuatros “Alliage” du pobro, nous aurons eu, me et mon cliente, l'ocasión de veder como vit et pense l'autre côté de la barrière. Par rapport à eux, leur vision plus qu'approximative de la realdad des choses et leur incompetencia congénitale, c'est un avantage certain et inestimable. Un nada les amuse, un nada les impressionne....et un nada les fera basculer définitivamente dans l'oubli de ceux qui pendant toute leur carrera n'auront été qu'une parenthèse dans l'historia de ce business ! Vous irez veder de ma part le revendeur, je m'assurerais personalmente que vus assistiez à cette finale déjà historique dans el carré VIP !

HA HA !


Fin de la retransmission. Pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   29.01.08 0:03

Et hop, la liste des mots !

Rocco Siffredi, Tracy Lords --> Des stars du X qu'on ne présente plus !
Val Venis: Catcheur de la WWE qui, avant de se lancer dans le business...a été une star du X !
Le cul: Pattie corporelle promise à une inspection en profondeur de la part de la star du X ou chez la star du X, selon son sexe...et ses tendances ! Se dit aussi du genre cinématographique pour lequel la star du X exerce ses talents ("un film de cul").
Viagra: Petit remède miracle que l'on donne aux stars du X en manque d'inspiration.
Bijoux de famille: Nom politiquement correct donné à l'outil de travail de la star du X quand elle est de sexe masculin.
En avoir dans le pantalon, être monté comme un cheval: Elements les plus importants sur le CV d'une star du X
La gaule: état dans lequel se trouve la star du X avant son interprétation...
Missionnaire: Position utilisée parfois la star du X quand il interprète une scène.

Citation :
Voila. Et bien merci, et bon Pay Per View à tous. Je suis tres heureux de combattre contre toi Hébus pour notre tout dernier match. C'est assez symbolique pour moi, car tu a été aussi l'homme qui m'a "donner" ma toute premiere victoire dans cette fédérations, et aussi l'un des plus gros défis, et sans doute, l'un des meilleur feuder de la MDWF.
Bonne chance à toi vieux compères.

Yo, pareillement. ca aura été un match bien cool, comme tous ceux qu'on aura déjà eu ensemble (et il y en a eu un certain nombre). Ton palmarès n'est pas volé, tu l'as mérité Smile
Sur ce, à bientôt, ici pour encore un peu, et peut-être ailleurs sur un fofo de catch Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Punjabi Prison Match: Juachim vs Hébus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Match amical sénior pour le 28/11
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: