AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Old School vs New School

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Old School vs New School   24.01.08 20:09

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock


FIN DES DEFIS MERCREDI 30 JANVIER 20 H

Survivor series match
Combat en 5 vs 5, match par élimination: la dernière équipe encore présente remporte la victoire.

Un seul défi par lutteur

Equipe olschool:
The Rock
Bafftech
Edge
IRS
Carlito

Equipe new school
Elvis Suprême
Razor Ramon hard Gay
Black Jay Brawler
Ted DiBiase
René Duprée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Old School vs New School   27.01.08 20:53

Tout en haut du building de Mister OBEY, René Duprée est là, et bien là d’ailleurs. Non il ne scrute pas les fourmis dont le seul fait de gloire est d’être contemporain de l’homme le plus brillant qui soit, oui, lui René Duprée, The French Phenom. Mais là n’est pas la question, il pense au match qui l’attend incessamment sous peu. Un match d’une grande beauté puisqu’il mettra le français face à son ancien mentor, Edge. Oui cet être abject pensant plus à ses propres besoins, qu’aux besoins de ses partenaires et normalement amis. Personnes qu’il prenait un malin plaisir à traiter comme de la merde sous prétexte qu’il était le clan, puisque c’est lui qui avait la ceinture. Il a vu qu’il n’aurait pas dû jouer ce jeu là un peu trop tard …

Tout à coup une alarme retentit, enfin là techniquement c’est juste pour dire qu’il y a un visiteur qui attend à l’entrée de l’immeuble. Une sonnette quoi … Mais ici rien n’est pareil, c’est la voix d’Elvis qui fait patienter les visiteurs. Elvis Presley hein, pas Elvis Suprême.
Duprée descend donc jusqu’à la salle de contrôle afin de voir l’identité de celui qui est là. Il faut dire qu’il est surpris, depuis Fatu, personne n’est venu lui rendre visite … Au vu du traitement que le français a fait subir au samoan, on peut comprendre cela aisément.
Un paquet de Pépitos dans la main, une barbe fournie, c’est le propriétaire de la MDWF. L’ancien président, un homme apprécié et contre qui il n’a jamais rien fait, c’est le Million Dollar Man Ted Di Biase.
Duprée lui ouvre alors les portes de sa modeste demeure et le rejoint à l’accueil.


Ted Di Biase : Eh bien, on se croirait à la poste ici …

René Duprée : Bah je sais pas … Niveau attente, je suis tout seul donc le temps que je vérifie ça prend du temps mais il faut aussi voir que je ne suis pas payé pour cela … Que me vaut l’honneur de votre visite ?

Teddy Biase : Tu as vu lors de la cérémonie des Awards, il y aura un match entre IRS et moi. Je sais que tu ne te sens pas concerné mais sache que ce match est un Survivor Series Match.

Se remémorant ses anciens matchs à éliminations, le français se souvient de ses prestations plus ou moins abouties mais qui en deux participations jamais ne lui permirent de sortit vainqueur d’un tel match. L’occasion ou jamais lors de cette ultime représentation ? C’est ce qu’il doit se dire puisqu’il invite l’ancien président à prendre place dans l’ascenseur qui les mène tout droit Tout en haut du building de Mister OBEY. Là dans la salle des trophées, la conversation peut reprendre.


RD : Et qu’est-ce que j’ai à y gagner ? J’ai un autre match autrement plus important à préparer moi … Je me dois de battre Edge et CM Punk dans ce qui sera notre dernier match … Le match ultime qui me permettra de montrer que je leur était bien supérieur, que mes différentes victoires n’étaient pas dues à un errement de leur part.

TDB : Vois-tu, de par un ami à moi j’ai eu la composition de l’équipe d’IRS. Et je pense que plus que quiconque, tu te dois de te retrouver dans mon équipe tant tu apprécies follement tous les membres qu’il a choisi. Car déjà à la base il est dedans, lui IRS.

RD : Oui … Avec tous les coups foireux qu’il m’a fait depuis que je suis à la tête d’OBEY, je ne peux que reconnaître que l’embarrasser me réjouirait au plus haut point … Et puis cela me permettra aussi de lui montrer que je méritais réellement plus que Edge le fait d’être son allié … IRS qui ne m’a jamais remercié de lui avoir épargné une défaite honteuse lors de ce dernier match à éliminations … Match où Edge n’était que l’ombre de lui-même et que j’ai fait paraître bon en lui laissant les éliminations …

TDB : Il y a aussi Carlito … L’homme qui faisait parti de la meilleure équipe de toute l’histoire de la MDWF, toujours d’après IRS.

RD : Oui, j’ai entendu cette blague plusieurs fois … Oui je profiterais de ce match pour prouver au monde entier que j’étais la meilleure équipe de la MDWF, que Carlito ne devait ce statut qu’à son partenaire tout comme B-Max ne profitait que de moi. Mais il est vrai que plus tu annonces mes adversaires et plus j’ai envie de te rejoindre, je te l’avoues.

TDB : Tu as raison et ce n’est bien entendu pas fini du tout puisque il y a aussi Bafftech, le meilleur catcheur français, le véritable pionnier de la lutte Outre-atlantique, comme le rappelle souvent ce cher IRS.

RD : … Foutaises … Bafftech ne vaut plus rien du tout, il a été bon, a pu s’emparer du titre Million Dollar mais c’est bien parce qu’à cette époque je n’étais pas là. Tout le monde a pu voir au cours de la semaine passée à quel point la comparaison entre lui et moi s’arrête à notre nationalité tant il n’a pas suivi la distance dans ce match où j’ai vaincu Edge et CM Punk … Là aussi, ce match pourrait être le match qui enlèverais de la tête de chacun que Bafftech était un grand champion doublé d’un grand lutteur, il avait le charisme d’une huître, un peu à la manière d’un John Cena. Et d’ailleurs comme lui, il a fui.

TDB : L’avant dernier membre est un home que tu connais bien puisqu’il s’agit de l’ancien patron d’OBEY, l’homme qui est à Hollywood ce que le couteau est à la purée, The Rock.

RD : Intéressant tout cela. Réellement intéressant. Je vais pouvoir lui montrer qu’il a fait une sacrée erreur en préférant Edge à moi … Il aurait du préférer la droiture du français à la fourberie de Scapin. Je lui prouverais également que je ne suis plus le même que l’homme qu’il a affronté à notre unique affrontement, lors de ce match à l’échelle qui m’a fait me révéler au monde en tenant tête à lui et à Hébus. Sans réussite hélas puisque jamais je n’eu ce titre qui passe de mains en mains en accélérant encore un peu plus la décadence de cette fédération … Lui qui m’avait promis un match revanche que jamais il ne m’offrit … Lui qui jamais ne tint la seule promesse qu’il me fit … Encore lors de ce match, j’ai la possibilité de tout prouver, de tout montrer, de mettre les gens face à leurs erreurs de jugement. Monsieur Di Biase, quels que soit le dernier membre de l’équipe d’IRS, je peux vous dire que Mister OBEY a rejoint la vôtre et qu’il portera haut votre étendard jusqu’à ce que la victoire soit avec nous. Et elle le sera !


TDB : Eh bien je me réjouis de cela ! Mais sache qu’avec ce dernier nom, ta présence au sein de l’équipe nouvelle génération que je suis en train de monter ne faisait tout simplement aucun doute puisque ce dernier nom est celui de ton pire ennemi, l’homme qui se fait désormais appelé Kojak.

RD : Edge … Tu as raison, si le moindre doute toujours me taraudait, ce nom aurait fait s’envoler toutes les hésitations qui auraient encore été en moi … Affronter Edge deux fois en une soirée … Et surtout, le battre deux fois … Quelle joie immense cela dit être … Je le saurais enfin … Je le saurais lors de l’ultime show de la MDWF, lors de ce merveilleux PPV qu’est All About Money, troisième du nom. L’affrontement homérique qui aura vu s’opposer Edge et René Duprée durant si longtemps prendra fin, non pas dans un match déjà trois stages of Hell, mais bien dans deux matchs, la ceinture Hardcore-X que je porte sera bien en jeu mais il y a surtout une question d’honneur. Qui peut se surpasser une dernière fois … La dernière marche à franchir … Ted, je suis heureux de t’annoncer que ma décision finale pour te représenter est positive et qui plus est que je ferais tout pour que tu l’emportes !!
Mais dis-moi, qui d’autres portera tes couleurs ?


TDB : Euh … Tout d’abord à tout seigneur, tout honneur. Il y a l’homme qui jamais n’a perdu un match lorsque sa ceinture était en jeu, l’homme qui a eu le lus long règne en tant que champion par équipe mais aussi que champion tout court puisqu’il est aussi celui qui a eu le plus de temps une ceinture autour de ses hanches. L’homme qui est parvenu a retiré la ceinture de champion Hardcore du pelage calciné d’Hébus dans ce qui restera comme un des matchs les plus violents de notre histoire. Cet homme est le lutteur qui représente l’excellence à la française à travers le monde. Boss du plus gros clan de toute l’histoire de la fédération. Un véritable phénomène …

RD : Ouais c’est bon j’ai compris … Je suis tout seul pour le moment. C’est cela ?

TDB : Non !! Il y aussi l’ancien président de la fédération. Ancien partenaire de IRS dans la Money Inc. Celui qui bien que toujours en vacances à Hawaï était toujours parmi les membres du staff préféré des lutteurs. L’homme qui mange des Pépitos …

RD : Okay … il n’y a donc que toi et moi … Même face à des loosers tels que eux choisis par IRS ce ne sera pas évident tu sais ... Va encore trouver trois autres personnes pour assurer la victoire. Déjà là, sur le papier nous serons favoris mais à cinq contre cinq, plus aucun doute ne sera possible. Attends j’ai encore quelques contacts. IRS se base sur l’expérience avec son équipe de vieux croûtons séniles n’étant plus montés sur un ring depuis des décennies. Nous allons continuer sur notre lancée en mettant sur pied une équipe qui pouvait être le renouveau de la fédération, cette équipe sera donc l’équipe nouvelle génération. Lors du précédent match Survivor Series, à par moi, un autre homme a marqué le match de son empreinte, qui ?

TDB : Tu ne me parles quand même pas de ce type en pleine crise de l’adolescence qui passe des heures devant son miroir à se mater se disant qu’il est le plus beau ?

RD : Non je ne parlais pas de John Cena, mais bien du nouveau Punisher, Black Jay Brawler. En plus pour l’avoir affronté lors du King Of The Ring, je peux te dire qu’il a progressé le petit … Une recrue de choix. Il ne lâchera pas l’affaire et fera tout pour te prouver que tu as eu raison de le prendre. Coriace et dur sur l’homme en plus d’une bonne technique. Il nous le faut.

TDB : Bonne idée et en plus c’est sur qu’il acceptera puisque Titan et Don Robert furent invités avec les honneurs lors de la récente cérémonie des Awards. Oui, une bien bonne idée. Mais qui dit Punisher, Obey dit Ousk, non ?

RD : Oui je pense aussi … Qui dans ce clan peut être appelé membre de la nouvelle génération ? Razor Ramon Hard Gay me paraît se poser là en porte à faux …

TDB : Il n’acceptera jamais de venir si tu es là …

RD : Détrompe toi … A l’époque je recevais des messages de lui tous les jours me disant de lâcher OBEY, de le rejoindre et de devenir le futur challenger au titre de Edge … J’ai refusé en effet, mais n’oublie pas non plus que Razor Ramon Hard Gay a battu Edge grâce à mon intervention. Alors il a toujours un petit service à me rendre, et il acceptera donc d’être dans ce match.

TDB : Oui, et avec lui à nos côtés nous pourrons avoir aussi Elvis Suprême. L’homme qui jadis avec toi a mis à mal notre autorité de par son côté anarchiste visant à renverser notre pouvoir pourtant pas si totalitaire que celui d’IRS actuellement … Je suis sûr qu’il prendra cette nouvelle mission à cœur et qu’il nous aidera à voguer vers une victoire qui avec une équipe si talentueuse ne saurait nous échapper.

RD : Oui, en espérant que cette fois, il sera exact au rendez-vous. Si cette équipe vient à être mise effectivement sur pied, rien ne nous empêchera de vaincre l’équipe rachitique et dépassée qu’IRS monte de bric et de broc … Il a dû faire le tour des asiles, des décharges, des cimetières et des hospices de vieillesses pour monter cette équipe regroupant le plus mauvais des acteurs de tous les temps, l’homme qui trouve que Fabien Barthez a la plus belle chevelure du bizness, l’homme qui a fait croire qu’il avait écrit un livre alors que jamais il ne nous le montra réellement et l’homme que l’on a vu au moins autant que ce bon vieux MVP. Oui notre équipe sera meilleure que la leur …

TDB : Je te tiens au courant, en tout cas merci, je me servirais de ton nom pour les faire adhérer au projet.

Et Duprée raccompagne le vieux barbu hors du building. Une fois remonté tout en haut du building de Mister OBEY, Duprée suit la limousine sortir du parking et se diriger vers le quartier général de la MDWF, oui une grande journée s’annonçait pour le président … Et que dire des jours suivants pour lui, René Duprée, l’homme qui fais toujours plus de matchs … L’homme qui se rie de la fatigue et qui sourit à la compétition. L’homme pour qui l’adrénaline est un composant essentiel de la vie. Oui il va devoir s’entraîner, quoi qu’on en dise il sera bien seul sur le ring lors de All About Money III.
Quelques temps plus tard, le téléphone pleure pas mais sonne.


TDB : René ? Oui c’est bon, le match est officialisé. Oui. Les équipes que je t’ai données. Cela va être grandiose. Le PPV final qui nous permettra de rentrer dans la légende. Des lutteurs de folies, déjà dans la légende face à de jeunes loups ambitieux. J’ai hâte d’y être ! Entraîne toi bien champion, un autre match t’attend.

Le jour J. Enfin, le moment tant attendu arrive. Un match de rêve que tant de personnes à travers le monde attendent. Un affrontement qui attire la foule, la salle est comble. Etant dans l’équipe Ted Di Biase le français se fait applaudir pour la première, et sans doute la dernière, fois. La tension est palpable, le match débute enfin. Une heure plus tard tout est fini, il y a eu un vainqueur, une équipe l’a emportée brillamment, les membres fêtant cette grande victoire sur le ring. Puis enfin s’en vont en direction des backstages sous les cris de la foule.
Huées ou applaudissements ? Je ne vous le dirais pas, je vous laisse imaginer la fin que vous souhaitez.
Le match suivant peut démarrer, le premier lutteur arrive et vire les restes de la fête improvisée qui vient de se finir. Quelle idée de laisser traîner des paquets de Pépito …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Old School vs New School   29.01.08 22:36

Suite à sa dernière apparition ( http://jesaispas.activebb.net/million-dollar-ring-f1/3-stages-of-hell-edge-vs-cm-punk-vs-dupree-t5078.htmeh ouais, faut suivre tas de cons) Edge, qui est provisoirement libéré du sortilège vaudou qui l’oblige à parler français, s’est décidé à entrer en contact avec son bon ami de toujours Irwin R. Schyster, afin de savoir si ce dernier ne pourrait pas le pistonner pour sa reconversion post-MDWF. Pour se faire, comme précédemment il utilise cette formidable invention qu’est le téléphone.

drriiiiing drrrrring

Dans les couloirs de la MDWF Tower, la sonnerie du téléphone rompt un silence pesant. IRS, caché derrière son bureau renversé au milieu du couloir, un casque militaire sur la tête, en sursaute presque. Il réussit à progresser de quelques mètres en rampant au milieu des débris qui peuplent désormais le couloir. Malheureusement c’est trop tard, la sonnerie a alerté Dibiase qui à l’aide de son lance roquette fétiche envoie une salve en plein sur la planque d’IRS !



Ouf ! Heureusement le missile ne fait que froler le président, puis il va exploser la baie vitrée avant d’aller exploser dans l’immeuble d’en face habitée par la Societé Générale. Ah quand on a pas de chance…
IRS décroche.

IRS : Allo ? Oui ?! Déclinez votre identité.

Edge : Euh salut boss, c’est Edge.

IRS : Ah c’est toi.

Edge : Ouais… ça roule Irwin ? Ambiance studieuse dans les locaux de la MDWF pour la der ? Vous avez peut être commencer à faire vos cartons peut être ?

IRS : … on peut dire ça comme ça.

Edge : Cool ! En fait, je me demandais, tu comptes faire quoi après la MDWF ?

IRS : Je sais pas, je suis un peu tendu en ce moment. Excuse moi deux minutes.

IRS fait une roulade sur le coté pour éviter JBL, un lance flamme dans une main, sa statuette de meilleur staffman dans l’autre, qui tente de faire cramer son bureau. Le président parvient à se réfugier dans un conduit d’aération et poursuit la conversation.

IRS : En fait oui, tout ça, la MDWF, ça m’a un peu épuisé. Peut être que je vais graver mon intégrale de Bob Dylan et que je vais prendre la route, qui sait en chemin je découvrirai peut être la sagesse.

Edge : Ah c’est cool, t’auras un baluchon et tout comme dans Remi Sans Familles ? Enfin avant de partir, j’aimerais savoir, t’aurais pas encore deux trois contacts dans le milieu, histoire de me trouver un job dans une fed quelque part ?

IRS : J’aurais été ravi de t’aider mais mon carnet d’adresse vient de brûler.

Edge : Ah merde.

IRS : Mais oui, je pourrais surement te donner un coup de main. D’ailleurs, ça te dirait pas de m’en donner un aussi ?

Edge : Mais bien entendu.

IRS : Voilà, c’est un peu tendu en ce moment au bureau. J’aimerais bien botter le cul de Ted Dibiase. Je pense constituer une équipe pour m’en charger, on va se faire un trip ancienne contre une nouvelle génération, et prouver à ces petits cons qu’ils valent rien. Ca te dirait d’en faire parti ?

Edge : C'est-à-dire que j’ai déjà trois matchs de programmés mais…

IRS : Parfait ! Excuse moi, mais ça va couper.

En effet, à l’extérieur de la MDWF Tower, Ted Dibiase, un bandeau rouge sur la tête, vient de déchirer les câbles de téléphoniques qui étaient reliés à l’immeuble, le tout avec ses dents. IRS profite du fait qu’il soit à découvert pour lui lancer une grenade depuis sa fenêtre. Y’en a qui se marrent bien hein ?

Edge : Et merde !

Jim : Ca c’est pas de chance !

Edge : T’es toujours là toi ?

Jim : Non, je suis réparti avec CM Punk , il a besoin de moi pour sa prochaine promo.

Edge : LOL2008. Sacré Jim va. Bon en tout cas j’ai toujours pas de job et en plus me voilà avec un autre match de merde sur le dos.

Jim : Peut être que si ta performance est convaincante IRS te donnera un dernier coup de pouce… désespère pas va.

Edge : Ouais, remarque. Y’a qui dans la team en face ?

Jim, qui se connecte par internet grâce à son Iphone : D’après MDWF.Com, Ted Dibiase lui-même, René Duprée, Black Jay Brawler, Razor Ramon HG et… Elvis Supreme !

Edge : Ah ouais, représenter la nouvelle génération avec Ted Dibiase et Elvis Supreme fallait oser…

Jim : En plus y’a encore Duprée…

Edge : Ouais en y pensant le lien entre des types comme Duprée et Elvis Supreme est évident… dans le genre éternel espoir qui peine à confirmer, on a pas fait mieux ! Ils sont fait du même bois, y’a pas de doutes.

Jim : Puis y’a HG aussi !

Edge : Ah oui HG… l’imposteur qui a réussi à détruire la MDWF à lui tout seul.

Jim : Plus fort que Jerôme Kerviel !

Edge : Et c’est aussi et surtout l’homme qui m’a pris mon titre… quoique, son succès est plutôt passé inaperçu, ce n’était pas la victoire d’HG mais bien la chute d’Edge. Chute provoquée par cette petite salope de Duprée justement ! Finalement qui se souviendra qu’HG a été champion, ou même qui il était tout simplement ? C’était une mode passagère à la con, un peu comme si on avait filé le titre à Scotty too Hotty ou Hornswoggle dans une autre fédération bien connue…

Jim : Ouais personne s’en rappellera ! Pas plus que Black Jay Brawler !

Edge : Qui ?

Jim : Non laisse tomber.

Edge : Ouais… en gros ça va être du gâteau.

Jim : Mmmh, un gâteau…

Et oui, c’est bon les gâteaux ! Ce sera la morale de ce second défi. La suite... après.

*défi réalisé avec l'aimable participation d'IRS*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Old School vs New School   30.01.08 14:50

Cher petit papa Noël,

Voila je t'écris pour te dire que je t'aime beaucoup, et que j'aime beaucoup ma famille aussi. Mais ce que j'aime le plus, c'est quand même l'argent. Alors pour ce Noël 1960, j'aimerais te demander deux choses. la première, c'est de l'argent bien sur. Mais j'en veux beaucoup, et tout de suite. A toi de voir comment tu peux m'en donner. Essaye de pas faire quelque chose d'illégal quand même. (Je te précise tout de suite que je n'ai pas envie d'hériter tout de suite, fais gaffe je vais garder une photocopie de cette lettre)

La deuxième chose, ça serait que je devienne célèbre, enfin très célèbre plutôt. La célébrité amène de l'argent, je le sais, tout le monde le sait. Le truc qui serait bien, c'est de m'investir dans le catch, j'aime bien ça et papa se débrouille plutôt pas mal la dedans. La chose qui m'embête, c'est que à part la WWWF il n'y a rien qui puisse m'accueillir, et je pense personnellement que la WWWF n'ira jamais très loin. (un peu comme cette invention la, "l'ordinateur", les deux n'ont aucun avenir.) J'aimerais un jour avoir une fédération rien qu'à moi et à personne d'autre. Même pour mon meilleur ami à bretelles, je l'aime même pas trop en fait. Tout le monde à l'école l'appelle Milhouse, mais je comprends pas pourquoi. (Si tu pouvais m'expliquer en passant...)


Alors j'ai déjà une idée pour ma fédération. Tu pourra bien sur venir y catcher quand tu veux, on en fera un challenge pour que tout le monde puisse enfin te voir. On pourrait l'appeler "la fédération de l'Argent" ou quelque chose dans le genre, à toi de voir, perso j'ai pas dis.

Papa Noël, n'oublie pas non plus de donner naissance à une nouvelle génération de catcheurs que je puisse exploi.... engager à moindres frais pour devenir encore plus riche. J'ai la aussi quelques idées si tu veux :

Un catcheur chauve mais chevelu
Une star de cinéma mais pas trop connu quand même. Un peu comme James Dean.
Un mec qui aime les fruits, même si il aime pas trop catcher. Moi j'aime bien les fruits, donc on pourrait devenir ami en plus.
Un gars tout nul qui écrit des livres, parce qu'il faut bien des catcheurs tapis un peu partout.

Voila, j'espère que tu m'écouteras et que tu me ferras parvenir mes cadeaux dans les plus brefs délais.

Merci Papa Noël.

PS : T'aimerais pas les hommes toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Old School vs New School   

Revenir en haut Aller en bas
 
Old School vs New School
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» St. Jean Bosco School will triple number of students & get clean water
» Symbol School - Partenariat
» 01.02/06.L.Old School. Quand Roxie n'est pas là, la souris danse
» 01.02/01.L.Old School - Conseil de guerre
» After School Midnighters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: