AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tout ce que vous n'avez pas vu à Payback...

Aller en bas 
AuteurMessage
Carl Woodward

avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Tout ce que vous n'avez pas vu à Payback...   23.01.08 22:57

...Et croyez-le, il y en a des choses !
Le dernier show de l'histoire de la MDWF a peut-être semblé pauvre à la télé mais dans les coulisses et hors-caméra, c'était la bérézina ! Entre les folles rumeurs, les incidents non encore officiels et les déclarations à la presse, on tient là un vrai roman que l'on va essayer de vous présenter de façon synthétique...

John Cena / JBL: je t'aime moi non plus
Comme vous n'êtes pas sans l'ignorer, John Cena et John Bradshaw Layfield sont, depuis le 21 décembre de l'année dernière, champions par équipe. Il est également connu comme le loup blanc que les deux ne sont pas vraiment les meilleurs amis du monde.
Ce qu'on sait moins, en revanche, est que leur "amitié" a pris un nouveau tournant. Lors du Payback ayant précédé le "Friday Night's Hold-Up", John Cena, après avoir remporté son match de qualification, s'est fait brutalement rattraper par son passé, ce qui, à terme lui a coûté tout espoir de carrière solo. La faute à Vince McMahon, l'invité surprise du show...et JBL, qui a négocié in extremis le maintien du John, l'autre, au sein de la MDWF jusqu'à au moins All About Money III. De là à lui attribuer la responsabilité de cette expulsion du King of the Ring malgré sa qualification, il n'y avait qu'un pas que John (celui avec Cena comme nom de famille) n'a pas hésité une seule seconde à franchir de sa reebok à air comprimé. Et lors du dernier Payback de l'histoire du show, après des vacances quelques peu rallongées, le rappaire a décidé de payer une petite visite hors-caméras à son sparring partner préféré. La discussion a été tout de suite très cordiale, comprenez par là que ça hurlait jusqu'à Vladivostok et que ça s'est fini par un bon gros FU en plein sur le bureau en acajou vendu à plusieurs centaines de milliers de dollars !
Ayant eu vent de l'incident, et n'ayant sous la main aucun prétendant au titre par équipes, IRS a littéralement sauté sur l'occasion de remplir la carte du dernier PPV et d'en profiter pour avoir une chance d'assister au massacre de son "fidèle bras droit": vous l'avez compris, à "All About Money III", ce sera...

John Cena vs John "Bradshaw" Layfield" !



Million Dollar Championship: promesse tenue
Lors d'un segment, puis d'un dark match ayant opposé Juachim à Hébus (résultat: no contest), la promesse d'Estrada faite à la JBB et au public de la MDWF de révéler au public et à son adversaire la stipulation du match a été tenue: et il n'avait pas menti quand il avait affirmé que cette stipulation "avait déjà fait date dans l'histoire de la MDWF" puisqu'il s'agira d'un PUNJABI PRISON MATCH !.
Voilà qui devrait ravir les fans de l'homme des bois, ce dernier s'étant toujours senti plutôt à l'aise dans ce genre de matchs. Et qui devrait offrir au champion en titre un véritable challenge.
Quand à savoir pourquoi la chaîne a coupé cela au montage malgré l' impact sur l'audience et le prix des cases publicitaires que cela aurait pu avoir, nul ne le sait. Un rapport avec l'aventure de Charming X Treme toujours pas digérée par le diffuseur, peut-être ?

Wall Street Championship et 3 stages of Hell: fera, fera pas ?
Alors que la chose semblait quasiment entendue entre HHH et Black Jay Brawler à propos du match devant les opposer pour le Wall Street Title, tout ne sera peut-être pas aussi simple.
En effet, en premier lieu, Payback a été le théâtre du come-back d'une ancienne figure de la MDWF: CTHN429, l'homme aux dés, et quand aux raisons de son retour express pour le dernier PPV de la fédération, elles ont été annoncées de façon on ne peut plus clairs: remettre la main sur le titre dont il a été sans doute le représentant le plus célèbre !
Et même s'il peut sembler "gonflé" de donner un tel shot à un revenant qui n'a pas mis les pieds sur le ring depuis plusieurs mois, l'affiche est telle que comme le dirait un Don Vito C., entrepreneur en Sicile: « c'est une proposition que l'on ne peut pas refuser. ». Même si rien n'est encore officiel, il est donc peu probable de ne pas le voir participer à cet événement.
De plus, comme si cela ne suffisait pas, des rumeurs disent aussi qu'un quatrième larron pourrait se joindre à la petite fête. A son sujet, un seul indice: ce serait une personne avec qui HHH aurait également entretenu d' »étroites relations qui ne se sont jamais vraiment conclues... ».

Wall Street toujours: et pour la stipu ?
J'y viens, mec, j'y viens !
Donc, en second lieu, quand bien même le « 3 stages of hell » semblait bien parti entre les deux lutteurs, cette proposition de stipulation...a été refusée !
Motif ? Un autre « 3 stages of Hell » (ou plutôt, en l'occurence, un « 4 stages of Hell «) était déjà en préparation pour le match qui devrait voir s'opposer Edge, René Duprée et CM Punk. Et même si rien n'en avais jamais filtré, la décision couvait depuis plusieurs semaines, voire même mois (en tout cas, bien avant la trêve hivernale). Il apparaît donc difficile à la veille du PPV de remettre tout cela en question.
Toutefois, la volonté réelle de Black Jay Brawler et de Triple H d'en découdre de plusieurs manères différentes dans une même soirée n'a échappé à personne au sein du staff, qui s'en serait voulu de les priver d'une telle joie. Comment alors répondre à leur demande tout en évitant de faire doublon ? Après un vra génocide de bouteilles thermos remplis de café noir et une production industrielle de jus de crâne au sein de la direction, JBL (le roi de la paperasse) aurait trouvé la solution en exhumant une vieille stipulation depuis oubliée de tous et datant de « Backlash 2001 », un PPV d'une certaine fédération-dont-il-est-interdit-de-prononcer-le-nom-ici-et-dont-on dira-simplement-qu'elle-est-dirigée-par-un-vieux-croulant-qui-marche-en-canard. Cette stipulation répond au doux nom de « Duchesse of Queensbury » et obéit au principe suivant: les lutteurs s'affrontent dans un match dont les règles peuvent changer à tout moment. Et on insistera lourdement sur le « à tout moment » ! Parking Lot Brawl, Hell in a Cell, First Finisher, lingerie pillow, TOUT peut arriver. Le vainqueur de ce match totalement imprévisible sera donc celui qui saura se montrer le plus régulier, le plus créatif et ayant la meilleure faculté d'adaptation. Vous voilà prévenus !


Ted DiBiase vs IRS: des suites
Si vous avez regardé la soirée des Awards, vous n'aurez certainement pas raté la violente shoot promo de notre PDG et ce qui s'en est suivi. Certains se sont étonnés qu'après des propos aussi violents, il n'y ait pas eu la moindre réaction. Il n'en est rien...

En effet, ce petit « discours » a été extrêmement mal perçu par une bonne partie du roster (les « jeunes » en question », pour ne rien cacher), qui ont perçu cette attaque comme une véritable injustice. A l'inverse, les « piliers » de la fédération se sont reconnus dans les propos du Président qui se montre enfin à nouveau solidaire avec eux. La tension n'a depuis eu de cesse de grandir et la sortie proche du livre de Bafftech sur les coulisses de l'industrie n'arrange rien. De folles rumeurs circulent en effet quand à son contenu, mettant particulèrement à mal la vieille garde du business: il y serait notamment mentionné que Hébus étant l'oncle du coiffeur du chauffeur de taxi de la nièce du jardinier du voisin du gendre de Ted Dibiase, lui et son manager auraient acquis le droit de participer aux réunions de la « team créative » et en profiterait autant que possible pour être le maître des « backstage politics » et asseoir sa domination de cette manière, au détriment des autres lutteurs. Que The Rock, Edge et CM Punk auraient constitué une sorte de « tribunal » des backstages qui passerait en jugement tous les autres collègues de lé fédération et « condamnerait » tous ceux qu'ils auraient eu dans le nez d'une façon ou d'une autre. Jarek Alon aurait été de ceux qui en auraient fait les frais, d'où son départ. Il se dit aussi que Titan, après l'obtention de son titre, n'aurait éprouvé plus aucun intérêt pour son sport et serait resté uniquement pour l'argent., jusqu'à ce qu'il ait obtenu une proposition de la part de la NHL avec un chèque rempli de zéros le poussant à partir sans aucun remords. CTHN429 serait également revenu après nsa longue absence des rings et après avoir échoué à assurer sa reconversion en tant que chanteur de Heavy Metal: la fédération lui aurait fait une offre très généreuse, pensant que sa venue contribuerait à la rehausse des ratings. Tout ça et bien d'autres horreurs qu'on n'ose même pas mentionner ici...

Cela va-t-il avoir des conséquences sur le show à venir ? Ce qui est sûr est que le dernier PPV de la MDWF se réalisera sous haute tension !

C'est tout pour ce soir, et c'est déjà pas mal ! Stay tuned...

Carl Woodward.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tout ce que vous n'avez pas vu à Payback...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci à vous pour tout ce que vous avez fait pour moi.
» Vous n'avez pas compris le Seigneur des Anneaux si...
» Vous m'avez fait trop mal.
» Est-ce que vous m'avez oublié?
» Tome 9 - Ce que vous en avez pensé ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Wall Street Academy :: News-
Sauter vers: