AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Payback 4 Décembre 2007

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

?
France
64%
 64% [ 9 ]
Italie
7%
 7% [ 1 ]
Pays-Bas
0%
 0% [ 0 ]
Les gitans
29%
 29% [ 4 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 21:43

«Money Money Money» des ABBA se met à jouer dans une aréna encore une fois pleine à craquer ! On est à guichets fermés ce soir et les fans de la MDWF ont décidé de tous venir assister à ce show en masse !! La camera balaye la foule qui est très électrisante ce soir !! Comme d’habitude le traditionnel lâché de billets à l’effigie de Ted Dibiase est de rigueur ce soir et en échange, ce sont carrément des paquets Pépito dédicacés qui sont à retirer à la boutique !! On peut lire ça et là sur les pancartes des petits mots tels que « Les flics ont tués ma grand mère », « JBL IS GOD », « Ted DiBiase part » ou encore « Fuck You». La salle est fin prête et les hostilités vont bientôt commencer, retrouvons nos commentateurs favoris !

Carl : Bonsoir chers amis, bonsoir Jean et bonsoir Raymond !

Jean : Bonsoir à tous et bienvenue pour ce show!

Raymond : Bienvenue à tous !

Carl : Alors gros programme ce soir. Il y aura des matchs et des segments et on sera appelé en coulisse et tout ça tout ça !

Jean : Et on commence ?

Raymond : Allons y !

Citation :
BAM ! Une portière dans la face une ! Puis The Game r'ouvre la porte, Super Wrestler semble inconscient...Triple H le sort de là, et, malgré les remontrances de l'arbitre, lui afflige une dernière peine ! UNE PEDEGREE SUR LE SOL !!! Tombé...

1...
2...
3 !!!

WINNER: Triple H

Citation :
BAM ! Une portière dans la face une ! Puis The Game r'ouvre la porte, Super Wrestler semble inconscient...Triple H le sort de là, et, malgré les remontrances de l'arbitre, lui afflige une dernière peine ! UNE PEDEGREE SUR LE SOL !!! Tombé...

1...
2...
3 !!!

WINNER: Triple H

Citation :
BAM ! Une portière dans la face une ! Puis The Game r'ouvre la porte, Super Wrestler semble inconscient...Triple H le sort de là, et, malgré les remontrances de l'arbitre, lui afflige une dernière peine ! UNE PEDEGREE SUR LE SOL !!! Tombé...

1...
2...
3 !!!

WINNER: Triple H

Citation :
BAM ! Une portière dans la face une ! Puis The Game r'ouvre la porte, Super Wrestler semble inconscient...Triple H le sort de là, et, malgré les remontrances de l'arbitre, lui afflige une dernière peine ! UNE PEDEGREE SUR LE SOL !!! Tombé...

1...
2...
3 !!!

WINNER: Triple H

Serge : Je ne comprends pas ce qui s'est passé. Mes super pouvoirs m'ont-ils abandonné ? Non c'est impossible, j'ai travaillé tellement dur pour atteindre ce niveau. J'ai passé tant de temp à préparer mon arrivé, c'est impossible que la justice ne soit pas de mon côté. Il y a du avoir un problème.

??? : Le problème, c'est tout simplement toi.

Quelqu'un se trouve derrière Serge, et lorsque celui ci se retourne, surprise, c'est Juachim, seul.

Serge : Qu'est ce que tu me veux.

Juachim : Venu te proposer mes services. Je veux, que tu reviennes dans la JBB, et que l'équipe soit denouveau au complète.

Serge : Prend moi pour un idiot. Je t'ai déjà répété mille et mille fois que nos aventures étaient finies, j'ai quitté la Johnny B Brand, et ce n’est sûrement pas pour vous rejoindre au petit coup de travers.

Juachim : Mais justement, tu ne trouves pas que c'est le signe du destin ? Les seuls matchs que tu as gagnés, c'était sous notre bonne présence. Super Wrestler a battu Jason Fighting, parce que nous étions toujours là. Super Wrestler a éliminé Edge du Survivor Series match, parce qu'il était entouré de 4 autres lutteurs. Et Super Wrestler a perdu contre HHH dans un Parking Lot Brawl Match, parce qu'il était tout seul. Tu avais déjà battu HHH auparavant, c'est parce que nous étions là. Serge, écoutes moi. Toi, tout comme Polak, Fathom ou encore moi, nous ne sommes pas designer à rentrer dans le solo. Nous ne sommes pas des lutteurs qualifiés et entraîner. Si nous avons survécu ici, c'est parce que nous étions ensemble, une équipe soudé qui a toujours sur faire face à l'adversité ensemble. Ce n'est pas pour rien que nous en sommes arrivés à là aujourd'hui. Nous possédons une technique unique en tout genre. Nous pouvons vaincre n'importe quel adversaire, si nous restons uni, et toi, tu as fait preuve du cas échéant. HHH a été TON épée de Damoclès. Il t'as prouvé inconsciemment, que tu n'étais pas fait pour être seul. Tu es venu en tant que membres de la Johnny B Brand, tu dois rester membre de la Johnny B Brand.

Serge : ...

Juachim : Serge, relève toi, et dit moi, que toi ou Super Wrestler, fait parti intégrante à nouveaux, de la Johnny B Brand. Nous vivons tous dans notre galère, et nous nous devons du soutient mutuelle. Toi avec ta carrière solo, nous avec la Ousk. Fathom & Polak pour la ceinture par équipe, et moi avec Hard Gay. A nous quatre, nous reviendrons au top. Comme nous l'avons été.

Serge : ...

Juachim tend sa main en guise d'amitié. Un message sincère qui se solde par, une poigné de main avec Serge.
Serge signe-t-il son retour dans la Johnny B Brand ? Il semblerait bien que oui. Super Wrestler rendra à nouveaux son jugement, mais sous la rage polonaise. Une toute nouvelle ère commence, la Johnny B Brand est de nouveaux au complète. Et sa ne peut que signifier qu'une seul chose. Vous allez vraiment Dégainez votre race maintenant.

Coupure.

Carl : Il s’en est pas remis !

Jean : Je vois ça !

Raymond : Regardez qui voila !

[quote="Nosferatu"]New Born retentit dans l’aréna Nosferatu fait quelque pas lentement sur le milliontron traînant sa mallette suivit de son manageur et ami Tremere, il ne fait aucun signe au publique et rentre sur le ring pendant que Tremere prend un micro mais Nosferatu le lui arrache des mains et fixe le vide pendant quelque secondes et lève sa mallette pendant une trentaine de secondes et la lâche au milieu du ring avec un regard de dégoût.

Nosferatu : J’ai une petite question pour les dirigent, est que je suis ici pour faire de la charité?? NON!!!! Je ne suis dans cette fed pour me crever le cul à gagner des matchs pour ensuite donner un titre à un autre gars si des titres c’est son choix et c’est son taff pas le mien.
Donc une fois de plus la direction de cette fédération est loin, d’être au top et à ce que je vois j’ai gagner cette récompense et je reçois ce truc merdique je sais pas quel stagiaire en à eut l’idée mais qu’il ne me rencontre pas dans les couloirs.

Mais le pire c’est si j’aurais fais ce match je serais face à qui un putin de business match qui en à rien à foutre de se sport qui pense qu’à ses tunes et avec un partenaire qui lui va bien ou un groupe de polonais avec un cerveau pour je sais pas combien de blaireau. Pour ensuite tomber en finale face aux catcheur le plus kitsch de l’histoire depuis Doink, Goldust. Et une star de cinéma qui à une tête aussi gros qu’une pastèque.

Ben moi ce je ne veux pas, combattre des gars de ce genre c’est pas mon truc, j’ai de l’amour pour se sport pas comme ces gars. J’ai voué ma vie aux catch j’ai soufferts pour vous pour cette fed et me voila récompenser. C’est la goutte qui fait déborder le vase qui était déjà bien plein. Quand on voit à qui la fed donne le spot light sa me donne envie de vomir alors que je mérite cent fois plus que ces gars parce que je ne suis pas.

Un Business man
Un Rappeur
Un Boys Band
Une Star

Je suis un CATCHEUR


Nosferatu quitte le ring le visage des mauvais jour et part en backstage sous une réaction mitigée du publique, laissant Tremere seul qui ne comprend plus rien et qui quitte aussi le ring laissant la mallette seule au milieu du ring.

Carl : Il a rien dis.

Jean : Tant pis pour lui.

Raymond : Regardez qui voila !


La bombe humaine
Tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Juste a cote du cœur
La bombe humaine
C'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
Prendre en main ton destin
C'est la fin, la fin


A cette musique désormais connue le public commence à huer vers le tytantron où se dresse déjà la silhouette du French Tippler René Duprée.
Il fait tournoyer en l’air un drapeau français et monte rapidement sur le ring.
Duprée regarde tout autour de lui et sourit tandis que la foule le hue.

La musique de Air Crash retentit dans l’Arena. Air Crash court vers le ring. Il y rentre et va dans le coin du ring. Il salue la foule et fait un salto arrière.


Les deux hommes s’observent. L’un est le Champion Hardcore-X et l’autre est un nouveau qui a de l’ambition. Il faut avoir de l’ambition pour faire son premier match contre un champion. Ambition ou inconscience ? Le match va nous le montrer. René Duprée montre sa ceinture. Il est sûr de lui. Normal, il a de l’expérience depuis le temps. Air Cra$h ne l’entend pas de cette façon et se jette sur son adversaire. Il lui donne une droite. René répond et la bataille éclate. Air Cra$h prend l’ascendant. Une droite, deux droites et René est dans les cordes. Air Cra$h se projette dans les cordes et fonce sur René. Il lui fait un Dropkick en plein dans son torse. René passe par-dessus la troisième corde. Air Cra$h, amateur de Hardcore, ne perd pas une seconde et descend du ring. Il regarde sous le ring et lance tout ce qu’il trouve sur le ring. Tables, Chaises, Echelles, …mais aussi une boule de Bowling, une Bate de Baseball, une peluche de Ted Dibiase, des punaises…quoi une Peluche de Ted ?!!

Raymond : Qui a fait cette blague ?

Jean : Je ne sais pas…mais…on dirait la peluche de …

Carl : Je la cherchais partout !!!

Raymond :

Jean :

La peluche est de la partie. On peut parier qu’elle va prendre chère !! C’est la dure loi du Hardcore. Enfin bon, Air Cra$h remonte sur le rebord du ring. Il salue la foule, mais ne regarde pas ses arrières !! La foule crie pour avertir notre homme, mais c’est trop tard. René s’est remis et fait un saut, tel un surhomme, et fait une violente Clothesline dans la nuque à Air Cra$h ! Ce dernier fait un salto, comment me direz-vous ? Eh bien, comme dans son entrée, mais dans l’autre sens. Il passe par-dessus la troisième corde et revient dans le ring. René monte sur le ring. Il relève Air Cra$h. Il le lance dans les cordes et lui met un Clothesline ! Il relève Air Cra$h et c’est parti pour une Dupré Plex ! Il fait retomber Air Cra$h durement sur un chaise. Ce dernier se tient le dos ! René lui fait un Standing SpineBuster par la suite sur la même chaise! René veut en finir et tente le tombé.

1

2

Et dégagement de Air Cra$h. Même si c’est son premier match, il ne va pas se laisser faire. René sourit. Il relève Air Cra$h mais ce dernier le contre. Il lui donne deux coups de coude dans le ventre, René se plie sous les coups. Air Cra$h se relève et se lance dans les cordes. René l’attend pour faire un surpassement, mais Air Cra$h l’a vu venir et lui fait un Tornado DDT sur la même chaise que tout à l’heure. Air Cra$h regarde les armes sur le ring. Il a le choix : Echelle, punaises, Bate de Baseball …Ted la peluche !! Il prend finalement la bate de baseball. René se remet peu à peu du choc. Mais Air Cra$h se précipite et l’attaque dans le dos avec la bate. René prend un coup, deux coups et esquive le troisième. Il met une balayette à Air Cra$h. Les deux sont parterre. Air Cra$h se relève en premier. René le seconde. Le deux se regardent. Et c’est parti pour le show…euh pour une bataille de droites. Cette fois-ci, c’est René qui emmène Air Cra$h. Il l’emmène dans le coin. Il part pour des atemis. Et 1, et 2, et …non, pas 3. Air Cra$h esquive et met René dans le coin. Il donne des droites, des gauches….c’est c’est parti pour un coup de pied, mais René l’intercepte ! Qu’à cela ne tienne ! Enzugiri ! René est sonné et tombe comme une masse. Air Cra$h prend le sac de punaise et en disperse sur le ring. Mais il met trop de temps. René se relève ! Air Cra$h panique ! Il recule. René semble énervé ! Il avance. Air Cra$h recule et tombe parterre. A côté de lui, il y a une chaise. Il prend la chaise et la lance sur Duprée ! Duprée l’esquive. Air Cra$h tâtonne derrière lui et trouve : Ted la peluche. Il la lance sur Duprée ! Duprée choppe la peluche et la décapite.

Raymond : Il est dans pitié !!

Jean : Et alors !

Air Cra$h se relève. René court vers Air Cra$h pour lui faire une Clothesline, mais Air Cra$h recule tellement qu’il marche sur la boule de bowling, évitant par la même occasion le coup de René. En tombant en arrière, il met involontairement un coup dans le ventre à René. René se plie. Air Cra$h en profite pour lui faire un Twist of fate. Air Cra$h prend l’échelle et l’installe. Il monte péniblement. Il est prêt pour un Five Star Frog Splash…mais René l’OBEYsien récupère ! Il monte de l’autre côté. Arrivé tout en haut, une bataille de droites. René prend l’avantage. Air Cra$h vacille. René le monte tout en haut et…

Loire Valley Driver du haut de l’échelle sur les punaises !

René y va pour le pin !

1
2
3 !

Victoire et toujours champion Hardcore X : René Duprée.

Raymond : Quelle violence !

Jean : Normal !

Raymond : Et maintenant ?

Jean : Zou, en coulisses ! !


Dernière édition par le 04.12.07 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 21:44

C’est une belle journée, les oiseaux chantent, le soleil brille et je n’ai vu ni Carlos Pêcheur ni son nouveau poteau le fumeur de ce que vous savez. Bref le paradis sans aucunes odeurs de fumée. Fumer … La dernière fois que j’ai fait cela c’était du cubain, ouaip j’ai fumé un petit cubain … Fort bon d‘ailleurs, je ne suis pas expert mais ce filtre en forme de chapeau devait être du nec le plus ultra. Le bon temps … Quelle bonne époque cela était … Il n’y avait pas tous ces problèmes que j’ai actuellement. Mais maintenant je suis champion Hardcore-X … D’ailleurs j’ai maintenant tous les droits même celui de rentrer dans ce bureau gardée par cette moche porte maintenue par des bretelles rouges.

IR$ : Hey quel est le connard qui ose.. ? Ah c’est toi René. Alors comment va depuis qu’Edge est parti ?

Duprée : Cela fait un peu bizarre de ne plus se faire insulter de merde pendant toute la sainte journée mais on s’y fait assez vite finalement.

IR$ : Mmmh oui oui … Je suis tout à fait d’accord avec toi mon cher Duprée....

Mais on dirait qu’il se fout de son plus grand atout qui l’a empêché d’être ridicule il y a fort peu de temps dans un match Survivor Series.

Duprée : En fait je suis venu te voir pour te demander de me rendre un service … En souvenir du passé … En fait je veux que les matchs du Hardcore-X Challenge deviennent des matchs avec des règles françaises. Ce serait cool mecton n’oublions pas que c’est dans ce genre de match que j’ai battu Edge le Ratings Booster.

IR$ : Oui... pourquoi pas. Ca serait une bonne idée. He vais voir ce que je peux faire... enfin ce que je peux faire, c'est tout bien évidemment, je suis le président !

Et Duprée quitte le bureau sur cette dernière bonne parole. Il est quand même sacrément sympa avec ceux qui le sont avec lui le patron.

Raymond : Et on part d’un segment vers un autre !

Jean : Pourquoi Carl ne parles plus ? !

Raymond : Parce qu’il est noir.

Jean : … !

A quoi s'occupent les riches ? Comment les milliardaires meublent-ils leur temps libre entre deux licensiement d'employés trop peu productifs et la vente d'actions de General Motors ? Voilà typiquement le genre de questions qui intéressent la ménagère de moins de 50 ans et fait les choux gras de ces vraies perles de journalisme qu'on appelle « tabloïds ». Et c'est à ce genre de questions que la MDWF va répondre, ici, ce soir et maintenant !
Pas de panique, on ne zappe pas, nous ne sommes pas tombés aussi bas au point d'avoir embauché Stéphane Bern. C'est juste le MillioTron qui s'allume et nous présente tout ça en live, avec dans le rôle du Millardaire John bradahw Layfield himself (un rôle taillé sur mesure !) et dans le rôle du loisir pour riches...le parcours de golf ! Ambiance sélect sur le gazon, ici on n'accueille pas du petit peuple !


La réception: Votre caddy arrive tout de suite, Mr. Layfield.

Et il ne ments pas, le bougre: un bruit de roulettes, un petit bonhomme en pantalon écossais tenant un sac rempli de club, ça correspond bien à priori à la définition du « caddy » décrite dans le petit Robert. Mais y'a comme qui dirait une couille dans le potage...

JBL: Hello, Preston Blading ! Qui t'a permis d'entrer ? C'est que c'ets un club privé, ici, on n'acueille pas forcément le premier péquin venu. Je te suggère de te rendre à la sécurité pour qu'ils te renvoient sans faire d'histoire, je suis dans un bon jour, je serais même disposé à te couvrir !

Black Jay Brawler :Oh come on Johnny ! Je suis Black Jay Brawler ! Mais tu peux m'appeler Jason Fighting bien sur ! Entre nous pas de chichi...Et je n'ai en aucun cas l'intention de partir, aujourd'hui The new punisher est à tes services ! Je suis ton cady !

JBL: (incrédule):...Corny gag ! Bien joué, Black Jay Branleur, tu m'auras fait sourire. Mais mon départ est dans moins de cinq minutes, et je n'ai pas de temps à te consacrer. Si c'est pour une augmentation, tu connais déjà la réponse. Pour toute autre demande, fais comme tout le monde, laisse un mot à ma secrétaire et j'y répondrais...quand j'y penserais. See ya, boy.

Puis se tournant vers le réceptionniste:

JBL: Bien. Si vous voulez bien me présenter à mon caddy maintenant, s'il vous plait, avant que je pense à me désister de mon abonnement.

Le réceptionniste: Mais, Monsieur Layfield, C'EST votre caddy ! Il a accompagné l'émir du Katar ce matin et ce dernier en a été très satisfait. Il suffisait de voir le niveau de son généreux pourboire...

Le co-GM jette un oeil à son pantalon: la poche gauche semble plutôt bien remplie, et son expertise en la matière ne le trompe pas: c'est du billet vert !

Black Jay Brawler: Allez Johnny ! Ai confiance en moi merde ! C'est pas parce que je suis catcheur que je ne peux pas aimer ce sport ! Et en plus je m'y connais attention ! On m'appèle le Mike Tyson du golf, l'étalon ecossais, bref ! Tu auras compris que je ne suis pas un novice en la matière...

Le réceptionniste: Avant que vous ne me le demandiez, je confirme, c'est écrit dans notre registre !

Black Jay Brawler: J'espère que t'es prêts, notre départ est le suivant !

Et c'est ainsi que, contre toute attente, JBL est accompagné du Punisher pour un de ses loisirs favoris ! Y'a pas, entre ça et John cena en tag team partner pour le tournoi des ceintures par équipes, il cultive un art consumé de se faire des copains en ce moment, le père John !
Nous voilà maintenant au trou numéro un, c'est l'heure du drive. Il fait beau, le vent souffle peu, les conditions sont idéales pour envoyer valser la balle au trou, en un coup direct. Hop hop hop, le club swingue, à la une, à la deux...

...

Wah, joli tir ! Ca c'est du missile ou je m'y connais pas ! Il a de sacrés beaux restes le GM texan !
Quel dommage que ce qu'il ait envoyé soit une belle escalope de terre et de gazon, ça aurait été la balle que le coup aurait été proprement magnifique.


Black Jay Brawler: Oula...Tu visais quoi au juste ? Allez Johnny, concentres-toi, tu peux le faire, le tout c'est d'être zen ! Tout repose la dessus dans ce sport ! Mais tu m'as l'air un peu tendu...Quelques chose ne vas pas ???

JBL: Euh, mmmh, oui, sûrement.. (il m'énerve, il m'énerve !)

Inutile de vous précier que la suite est à l'avenant: en un quart d'heure et deux trous de golf, il vient de détruire toute une soirée d'efforts de Manolo le jardinier pour maintenir la pelouse bien lisse et bien verte ! Le pauvre en ferait même un arrêt cardiaque, tiens !
Drive du trou numéro trois: stop, finita la comedia, on arrête les frais. JBL pose son club et va voir « son caddy », face to face.


JBL: Ok, Black Jay Branleur, à moi, on ne me la fait pas. Je sais que tu es autant caddy que moi cantatrice des Harlem Gospel Singers et que tu as sûrement blousé le clapin de la réception en bidouillant son carnet. Et que tu es là pour tout sauf me regarder jouer. Plutôt que de pourrir nos après-midi respectives, si on en venait au fait ?

Black Jay Brawler: Bon...je vois que je ne plus rester dans l'ombre plus longtemps...On dirait pas comme ça Johnny, mais ton cerveau n'est pas encore très rouillé...Bon, déjà on arrête les "Black Jay branleur", c'est Jason, Jay, ou alors Black Jay Brawler "the new punisher" si tu veux...Mais bon, je suis pas là pour t'apprendre mon nom, il faut qu'on parle buziness...

JBL: Hell, et tu t'es donné tout ce mal ? Comme je te l'ai dit y'a pas une demi-heure...
Black Jay Brawler: What the fuck ??? Hey Johnny ! Je t'ai laissé au moins une dizaine de message, et j'attends encore la réponse ! Et à chaque fois que je parviens à parler à ta charmante secrétaire, elle m'envoie chier parce que tu es sois-disant en réunion ! Alors j'ai pris le taureau par les cornes comme on dit, et je suis venu te voir directement sur ton..."lieu de travail"...Mais t'inquietes Johnny John, je sais tres bien pourquoi tu m'évites ! A te te te ! Ne nie pas, j'ai remarqué que nos...relations, déjà pas très chaleureuse par le passé, sont devenu encore plus distante ! Et ce, depuis un certains match d'un certains PPV...

JBL: (résigné): Soit. Après tout, Cena et le groupe Alliage ont eu leurs petits cadeaux, je suppose que je ne peux rien faire contre. Go on !

Black Jay Brawler:Ah enfin une parole sensé qui sort de la bouche du gros wrestling frog ! Alors John, par un hasard tout à fait hasardeux, alors que je recherchais ce que je pourais bien te demander en échange de notre victoire au PPV, j'ai eu vent d'un certains king of the ring tournament ! C'est simple je veux en faire parti ! Nan John, ne prend pas cet air rassuré, je ne veux pas JUSTE en faire parti, je suis pas Jo le rigolo, je veux être direct en final ! Pas de match de qualification pour moi !

JBL: ...

Longue minute de silence, à peine perçé par le bruit du vent sur les feuilles (on fait dans le poétique, ce soir, pas vrai ?)

JBL: Impossible...

Black Jay Brawler: What the fuck ? Nan nan Johnny ! Je crois que tu m'as pas bien compris, tu as promis à tout le monde un petit quelque chose si on gagnait, tu l'as donné à tout le monde ! Tu as même donné une place de N°1 contender pour le titre suprem à une bande de plancton, et qui plus est, à celui des 4 qui s'habille en colant...Donc je vois pas comment tu aurais le choix ! Ma proposition est largement acceptable espèce de gros tas égoïste ! ( joli comme insulte ! )

JBL: : ..Pour une finale, ce serait trop. Pour une demi-finale, no problem !

Black Jay Brawler, après quelques secondes de réflexion:...Tu es difficile en affaire Johnny ! Enfin bon, j'imagine que c'est le métier de GM qui te donne ce don...Bon j'accepte ! On a un deal ! Allez, je te laisse Johnny, j'ai pas que ça à faire moi, de jouer les cady de ce sport de bourges ! Tiens, ( il s'adress à un petit homme...) Et Manolo ! Ca te dis un bon pourboire pour payer le manger de tes 8 goss ? Ben viens ici ! Mon ami le wrestling frog est plein de tunes ! ( se retournant vers JBL ) Bonne fin de parcours Monsieur Layfield !

Manolo, le caddy : Bonjour, senor, moi Manolo, caddy expert depuis plous de dix ans, à votre service !
Sur ces dernières paroles, le Punisher « prend congé » du co-General Manager.
Allez savoir pourquoi, notre JBL national ne semble pas avoir retrouvé le sourire pour autant. Aurait-il un encore un problème avec son caddy ?
Bon parcours, Mr. Layfield !


Raymond : Bon on va passer de suite au prochain match.

Carl : C’est lequel ?

Jean : Je sais pas. C’est lequel Raymond ?

Raymond : Heu…

Carl : Ok, c’est super comment vous etes pro !

Jean : Oh c’est bon toi.

De ce qu'il se passe, décidemment on ne leur laisse pas une seule seconde de répit. Le silence commence à se faire, quand tout à coup...


AOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH !

Tell the boys with guts to come in the ring tonight
Don't care about the rulebook because you make your own rules
You don't have to takes to fill they shoes
See, it's just a crowd pleaser,
On the ground I leave ya
You're the first never makin' emenies with these soldiers
Don't turn your back on the Wolfpac
Don't turn your back on the Wolfpac
Don't turn your back on the Wolfpac
Don't turn your back on the Wolfpac
You might wind up in a body bag !



Cela ne peut signifier qu'une chose : l'arrivée du seule et unique, Big Sexy, Kevin Nash !! Le voilà qui se pointe sous le PognonTron, le sourire aux lèvres face à l'accueil que lui réserve les fans. Le tout nouveau membre de Ousk descend tranquillement la rampe, saluant ses fans du fameux geste du WolfPack (une sorte de signe du taureau à une main, si vous voyez le truc). Il arrive aux abords du ring, monte sur l'appron, et enjambe comme à son habitude la 3ème corde, avant de refaire, mais plus puissament cette fois, le signe du WolfPack. Très zen, comme à son habitude, il se laisse choir sur les cordes du ring, se recoiffe (Edge, sort de ce corps !) et attend pépère l'arrivée de son adversaire.

…Welcome to the jungle !

C’est autour de la célèbre chanson des Guns'n Roses de retentir dans l'arène, et désormais le public, ou du moins une bonne partie de celui-ci sait d'office ce qu'elle représente à la MDWF. D'ou la réaction immédiate, mais néanmoins toujours autant partagée pour ce lutteur venu d'ailleurs et au style sans comparaison possible avec le reste du roster et son manager, excité, crapuleux mais jusqu'ici efficace.


Dernière édition par le 04.12.07 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 21:44

L'entrée suit toujours le même protocole, immuable: Hébus fait son entrée, courbé en avant, les avant-bras touchant le sol et le regard parlant pour lui, précédé de Estrada.Montrant Rémi & René du doigt il semble donner les dernières consignes à son poulain. Les deux hommes montent sur le ring.

Raymond : Voici l'équipe de la OUSK...

Upside, inside out she's livin la vida loca
She'll push and pull you down, livin la vida loca
Her lips are devil red and her skin's the color mocha
She will wear you out livin la vida loca Come On!
Livin la vida loca, Come on!
She's livin la vida loca.

Viva la vida loca de Ricky Martin retentit dans l’arène tout entière… Hard Gay apparaît en dessous du Milliotron suivit de Alice Suzuki et fait son déhanché habituel dans le vent ! Il continue de marcher vers le ring en faisant des mouvements dont il a le secret et finit par monter sur le ring. Il enlève sa ceinture Wall Street et la montre au public, la donne à l'arbitre puis refais quelques mouvements histoire d'augmenter de quelques degrés la chaleur ambiante

DEGAINE TA RACE
LA RAGE POLONAISE
JE VIENS DE VARCOVIE
JE VIENS DE CRACOVIE
LA RAGE POLONAISE MEC
C'EST TOUT LES JOURS QUE TU LA VIES
LA RAGE POLONAISE MEC

C'est sous cette musique que les membres de la JBB entre sur le ring. Apres quelques rituel où ils peuvent à la fois s'attirer l'amour et a la fois la haine du public, le groupe dirigé par Johnny Bob rentrent sur le ring, et est pretent pour le match. Degaine Ta Race Mec, si tu crois valoir mieux que nous ? Et bah ... Nous on est MIIIIEEUUX d'abooooord ! NA !!!


Raymond : Et voici...euh...

Carl : L'équipe de la OUSK.

Jean : Cette fois, c'en est trop. Désolé, les gars, j'ai beau être un serviteur dé voué de la MDWF depuis plus de vingt ans et endurer tous les coups durs de mon métier par amour pour mon business, trop c'est trop. Merde, y'a des limites à l'atteinte de la dignité humaine, quand même !

Carl : Jean, mais qu'est-ce que... Fais pas le con, Jean, il reste encore trois semaine avant la paye du mois, c'est pas le moment de se faire virer !

Raymond : Il est parti ? C'est vrai ? Il est parti ? YEEEEEEEEEEEEEHAH ! Enfin seuls, bébés !

Carl : (Jeannot, reviens, j'ai peur !)

Dong !

La cloche sonne, c'est l'heure du début des hostilités, pour le premier match 100% OUSK de l'histoire de la fédé: au moins, quel que soit le résultat, on sait de quel côté sera le vainqueur !
Par contre, pour savoir qui va entamer le match, ça s'annonce plus compliqué: on a beau avoir quelques différents depuis que Ricky a décidé de se passer de la consultation de ses « employés » pour faire le recrutement, mais on reste potes, quand même: on ne va pas commencer à se taper dessus ! Du côté de la team des poilus, c'ets le plus fourni des deux qui commence, à savoir l'ex-Million Dollar Champion. Du côté de la team des imberbes, ça palabre déjà un peu plus, on sent de la dissention. Hard Gay est mis en avant, presque poussé par son partenaire particulier mais au moment où le combat commence, il fait brusquement l'échange et c'est Juachim qui se retrouve entre les cordes, ! Du coup, pas de remords, ca va taper, chérie !
Le membre de la JBB a beau se dire et se répéter que la semaine dernière, ils sont bien venus à bout du grand tas de poils, il lui fait quand même un peu peur, le Monsieur. Euh, bonjour, ô grand homme, moi ami ! Ca marche pas ? Moi donner cadeaux ? Non plus.

Carl : Tout compte fait, Jeannnot ne rate pas grand chose. Je comprends pourquoi il s'est barré, maintenant...

Puis là, comme si quelqu'un venait de prononcer trois fois le nom « candyman », Juachim se décide à passer à l'action: avec des types comme Lestat, il en a vu d'autres, et lui et ses potes l'ont quand même battu pas plus tard que la semaine dernière, bordel de -tuuuuuuuuut- ! Allez hop, cette fois, on frappe !
Boum, ah ben pas très bonne idée, il a de la puissance, ce couillon. Pas grave, Juachim est remonté, il est décidé à y aller, il fonce ventre à terre...stoppé net par les deux bras du géant qui le retiennent au niveau de la taille et le poussent violemment entre les cordes ! Comme retour à la réalité, c'est du violent, et ce n'est pa fini ! Une droite ! Deux droites ! Trois droites, Quatres droites ! Y'aurait pas eu l'arbitre pour l'arrêter dans sa frénésie qu'on n'aurait même plus eu besoin des jivaros pour faire collection de têtes réduites !
Hébus s'éloigne, se positionne de l'autre côté du ring, frotte du pied contre le sol et fonce ! C'est parti pour une tentative d'avalanche, impact dans trois...deux...un...
Impact !

Raymond : Ca a fait un joli « la », dites donc !

Carl : Impressionnant, comme choc, ça aurait vraiment fait mal si ça avait atterri sur un lutteur !

Contre le poteau ! Le thorax de l'homme des bois dit bonjour au turnbuckle et Juachim en profite pour faire le changement: c'est Hard Gay qui rentre sur le ring. C'est à nouveau un face à face entre les presque meilleurs amis du monde ! Danbs le feu de l'action, Hébus ne prête même pas attention et est à deux doigts...non un doigt et demi en fait de coller une giroflée à cinq branches monumentale au japonais, qui évite de justesse !
Des cris stridents s'échappent du ringside, et une oreille experte pourra y déceler quelques signes d'un fort accent hispanique: inutile de dire de qui ca vient, ni que l'intéressé essaye probablement de lui expliquer que même s'il est en face ce soir, c'est un dilemen shakespearien qui se présente: taper ? Pas taper ? La victoire à quel prix ? Ce qui a le don d'agacer quelque peu l'autre poilu de service, probablement moins enclin à se poser de questions: après tout, il n'a pas hésité à taper sur son meilleur copain Scott Hall ! L'agitation du manager se faisant de plus en plus grandissante, ça a fini par attirer l'attention de l'arbitre: tout ce qu'il fallait à Juachim pour faire le tag avec hadogay et frapper la bestiole...par là où ça fait mal !
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOW !

Raymond : A croire qu'il se serait entraîné avec son nouveau copain avant le match: vl'a qu'il lui pique son panel de prises !

Carl : Surtout que si « ca » est d'une taille proportionnelle au reste du corps, il a du avoir une belle prise !

Tu l'as dit bouffi ! El Natural est littérallement plié en deux, et même si son cri semble aussi imperméable que le reste de son dialecte, pas besoin d'un interprête spécifique pour deviner que ça signifie « maman, j'ai mal ! ». C'est l'occasion ou jamais: Juachim peut cette fois librement lui foncer dessus, lui sauter au niveau de la tête et lui tenir le cou, les deux jambes pliées en avant... Dégaine ta race !
Dégaine ta race déjà porté à ce moment du match: comme on le dirait des habitantes de la capitale Egyptienne un jour de canicule, les Cairotes sont cuites !

1
2

Non, quand même pas. Qu'à cela ne tienne, le coup reste bien porté et ça luii a fait mal au nez, à l'autre bestio. Profitant du fait qu'il soit allongé, Juachim lui attrape une jambe, puis l'autre et les tord en un sharpshooter: bien porté, en plus: va falloir penser à changer de critiques à son égarde, ce gars-là EST un lutteur, et ça se voit ! El Natural souffre, et ça se voit (et ça s'entends, aussi ! On a du emmener le preneur de son d'urgence à l'infirmerie, le pauvre a eu un tympan déchiré !). Mais il en a vu d'autres, et il a de la ressource, le bonhomme: les cordes ne sont pas loin, il tire avec la main droite, il tire, il tire (meuh non, ce n'est pas ce que vous croyez !)... et il n'a finalement pas beaucoup de ma à la rattraper. Mais le spectacle ne s'arrête pas là pour autant: Juachim refusant de lâcher les jambes malgré les injonctions de l'arbitre, Hébus les plie...et soulève le JBBophile pour le faire passer :

Agius et Chéreau : Par-dessus la troisième corde !

Va dire bonjour au ringside, Moscovite de mes deux ! Après avoir quelque peu forcé sur ses membres inférieurs, le gros tas de poils souffre quelque peu et semble boitiller en marchant: c'est bien connu, les grands escoriffes sont souvent douillets vers cette partie du corps ! Tout en sautillant, il se dirige vers ton tag partner, qui lui ne demandait que ça depuis un sacré bon bout de temps maintenant. De l'autre côté, Juachim fait le tag avec Hard Gay et on a droit maintenant à un combat Japon vs Amérique ! A vue de pif, je dirais bien qu'il faut un Hard Gay et demi pour avoir la hauteur d'un Nash, autant dire que les choses ne s'annoncent pas forcément très bien pour certains. Les deux se toisent: ils sont du même clan, logent ensemble, dinent ensemble, sortent ensemble (non, ils ne font pas CA aussi ensemble, bande d'esprits mal placés !), frappera ? Frappera pas ? Big Sexy nous la jouera-t-il comme face au Hulkster en se laissant tomber après un gros coup de doigt ?
Il le regarde un instant, puis, faisant face à la caméra, semble hausser les épaules...

BLAM ! Coup de genou dans le bide !

Bon bah, non. Pas d'amitié qui tiennent: n'y voit rien de personnel, Sumitani, mais une victoire, c'est une victoire ! Et c'est un Sumitani plié en deux comme une crevette sur un sushi que Big Kev' pousse presque négligemment contre le poteau du ring. Si vous aviez mal pour lui après la rotule qu'il vient de se prendre dans le ventre, ce n'est pas fini !
Un coup de genou ! Un deuxième ! Un troisiéme ! Diesel s'éloigne un peu, prend le visage de son adversaire du soir entre le pouce et l'index et....coup de coude ! Deuxième ! Troisième ! Un homme à terre, un homme à terre ! Peinard, sûr de son coup, le coéquipier de l'homme des bois s'éloigne et s'accorde une petite pause. Puis il se recoiffe, aussi (on voit que certains anciens de la MDWF désormais disparus ont gardé des fans !). Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai un match à gagner, alors on va s'y remettre quand même ! Toujours de sa démarche nonchalante, il se redirige vers Hadogay et se prépare à l'aggripper... non ! A la denrière minute, le Japonais se glisse sous la taille de son collègue OUSKien, se redresse derrière son dos alors que le grand chevelu est toujours penché et...

...


Mesdames et Messieurs, en raison du caractère familial des shows que nous vous diffusons à cadence hebdomadaire, la chaîne s'apprête à couper momentanément la retransmission afin de ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes. Vite Roger, coupe-moi ça, ce foutu jap' saute déjà sur lui et...

Missile Dropkick !
Ah ben non, tiens. J'aurais juré pourtant que...OK c'est bon Roger, tu peux disposer ! Je disais donc...Kevin Nash est désormais à terre, le nez le premier contre le poteau du ring au niveau de la première corde: Hadogay s'élance dans les cordes, revient sur le géant, saute et... bronco buster ! Oui, au niveau de la nuque, je sais que c'est pas comme ça que ça se fait d'habitude, mais ça s'appelle un bronco buster quand même ! Ce n'est pas fini pour autant, Sumitani escalade le poteau du ring au niveau de la première, puis de la deuxième et enfin de la troisième corde...il saute et atterrit les deux jambes jointes toujours dans la nuque de Kevin Nash ! Cette fois, c'est sûr: la cabeza en aura vraiment pris pour son grade : ca va tourner sec les pilules de paracétamol en backstages ! Hadogay profite du temps mort pour prendre le temps de s'offrir une « cheap pop » de la part du public: le déhanché magique, ça fait toujours son effet, c'est imparable !
Big Kev se relève, il est temps de faire le changement: au tour de Juachim de faire face à la muraille de Chine version cool. Et il connait la technique, désormais: face aux personnes de une fois et demi sa taille, le mouvement imparable est le...

Dégaine ta race !
Et deux genous dans le pif, deux !
C'est parti pour le tombé.
1
2
3

!



... Non, pas trois, le Kev' a mis le pied sur la corde. C'est ça l'avantage d'avoir des grandes jambes, fils !

C'est un avantage, c'est vrai, mais c'est aussi un inconvénient !
Juachim est furieux et le fait savoir illico presto, il prend son élan et retombe à califourchon sur la jambe de Nash qui grimace de douleur !
Sans aller jusqu'à un torsion Sid Viciesque, on peut dire que la jambe a subi une sacrée pression tout à coup... Nash la retire vite fait des cordes et se traîne au milieu du ring...

Bien mal lui en prend car Juachim fond aussitôt sur lui et s'acharne sur la jambe endolorie !

Carl : C'est la tactique qu'il faut avec un grand ! Le rendre petit !

Raymond : C'est débile, s'il devient petit... C'est plus la tactique adaptée du coup...

Jean : Je crois que ce qui fait le plus peur, c'est de savoir qu'il était lutteur avant ça...


Dernière édition par le 04.12.07 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 21:44

Coups de coude à répétition, coups de pieds, Juachim s'en donne à coeur joie et Nash déguste...
Jusqu'à ce que le Big Sexy ait un regain d'énergie, un second souffle comme on dit...
Il donne à présente des coups d'avant bras dans le ventre de Juachim qui commence à s'essouffler niveau coups de pieds. ce n'est pas encore la grande forme mais ça permet à nash de petit à petit se redresser...
Mais Juachim balance ses jambes en avant tout à coup et effectue son "Dégaine Ta race", le backbreaker inversé !
Ouch !

Nash retombe comme une masse et Juachim le couvre immédiatement !
1..
2..


... et 3 !!

Vainqueurs par tombé : Hard Gay et Juachim

Raymond : Et ben c'était quand même un beau match ça Madame !

Jean : Je sais pas à qui tu parles mais pour une fois je suis d'accord..

Carl : +1 ..

Raymond : Mouais, si vous voulez mon avis…

Jean : Non ! On s'en tape de ton avis !

Raymond : Ben voyons ! Et depuis quand tu parles pour nous deux toi d'ab…

Ce qui empêche Raymond de finir sa phrase, c'est une musique qui déboule à fond les ballons dans les speakers !

WEEEEEEEEEYYYYYYY !!!
Heeeeere is the (la musique s'emballe et se transforme peu à peu en un rythme plus … latin) New Wrestling Revelation !
The truth will be unmasked
When the Masked One cares
The secrets lay down, hacked
When the Masked One Airs


Jean : C'est moi où ça ne veut rien dire les paroles là ?!

Carl : Bien sûr que ça ne veut rien dire ! T'as déjà écouté une chanson des ABBA ? C'est le rythme qui compte ! Le groove yeah !

Jean : C'est moi où le groove est pourri là ?!

Carl : Yeaaah ! C'est pas faux…

Raymond : Ah, y a pas à dire, ils ont vraiment le rythme dans la peau tous ces africains et ces mexicains…

Jean : Espèce de raciste !

Carl : Yeaaah ! C'est pas faux…


Pendant que nos 3 amis nous refont un dialogue aussi intéressant qu'une interview de K (yeah, ol' good time)… Sur le milliotron apparaît la bonne bouille (masquée) du lutteur masqué avant de laisser place à une nouvelle mystérieuse citation…
"[…]Sans oublier que le Big Show lui-même était intéressé par cette stratégie… Enfin, tout ça, c'était bien avant que certaines autres alliances se forment entre la direction et les vestiaires… Saviez-vous que ces associations non dites touchaient tous les membres corrompus de la ligue ? Le nom du Big Show n'avait finalement rien d'étonnant, dans ce contexte là, mais on ne peut pas vraiment dire la même chose de[…]"

Raymond : Il y a de l'eau dans le gaz entre le Big Show et l'homme masqué ?

Jean : T'étais là au denier payback Raymond ?

WEEEEEEEEEYYYYYYY !!!
Heeeeere is the Biiigg Shoooowww


La musique n'a pas le temps de jouer plus longtemps. Nous sommes directement plongés dans les couloirs de la MDWF, desquels on entend un grognement assez immonde. La caméra se rapprochant, on peut voir le Big Show, un papier froissé dans les mains, donner de grands coups de poings dans un casier métallique.
Courageux, mais pas téméraire, le caméraman s'éloigne…

Raymond : Non, je crois vraiment qu'il y a de l'eau dans le gaz entre le Big Show et l'homme masqué !

Carl : Ouais, en même temps ça nous apprend pas grand chose… Vu comment le Big Show a un traitement de faveur depuis son arrivée, ça ne m'étonne pas qu'il soit copain-copain avec quelqu'un de la direction… Il vient pas à tous les shows, des fois il fait même faux bond alors qu'il est prévu…

Jean : Ouais, enfin à sa décharge, j'ai entendu qu'il avait certains problèmes de santé…

Carl : C'est possible aussi…Mais en fait, je m'en fous du Big Show, je voudrais bien savoir qui est l'autre lutteur à la fin de la citation…

Raymond : Moi, j'ai une petite idée !

Carl : Ah oui ? Tu m'intéresses…

Raymond : Sans façon, je suis hétéro moi ! Straight comme CM Punk !

Jean : Il veut dire qu'il aimerait connaître ta petite idée…

Raymond : Aaaaah ! n fait ce serait une sorte d'immense feuille d'érable en papier tue-mouche ! Ca permettrait de chopper les malfaiteurs et la police montée pourrait…

Carl : C'est bon, tais-toi Raymond, c'est une super idée mais tu vas la garder pour plus tard…

Raymond : C'est toi qui vois…

Jean : C'est tout vu ! Vite, la suite !…


Dernière édition par le 04.12.07 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:01


New Born de Muse retentit dans l’aréna de la MDWF, l’écran du milliontron montre les meilleurs moment de la carrière de Nosferatu. Après un moment d’attente Nosfertu se montre devant le milliontron et donne quelque coups dans le vide et avance tranquillement vers le ring en levant les bras et disant tout sorte de chose au publique et il fait place au milieu du ring en écartant les bras façon Raven et se met dans le coin en attendant le combat.

Behold the King, the King of Kings.
On your knees dog. All hail.

Bow down to the, bow down to the King.
Bow down to the, bow down to the King.


La musique du Game, du Cerebral Assassin, du King of Kings, et surtout du Wall Street Champion…Triple H retentit dans l'Arena. Triple H arrive sous le titantron avec sa ceinture sur l’épaule. Triple H s'avance vers le ring avec une bouteille à la main ! Il monte sur le ring et fait ses gestes habituels.
Une partie de la foule est en délire l’autre le siffle!! Il monte au quatre coins du ring et salue la foule.


...

Jean : Il en manque pas un ?

Raymond : Ou est Shelton ??

Une vidéo démarre alors sur le Milliotron. On voit les couloirs de la MDWF, et soudain, Shelton Benjamin, par terre, ensanglanté, entourné de gens qui se pressent pour voir ce qu'il s'est passé.

Carl : Racisme !!

Jean : C'est clair que c'est dégueulasse ! Mais peut on reellement considérer les jobbers comme une race a part entiere ?

...

Bref ! Démarrons le match qui devient donc un Single match ( notons un peu au passage le sourire de Triple H ). Et ca se tourne autour, et c'est parti pour le contact. HHH prend aussitôt l'avantage par sa force, Headlock. Nosferatu vise aussitôt le ventre. Coup de coude. Deuxieme. Triple H le lache. Nosferatu se propulse dans les cordes, Clothesline. Esquivée par the Game qui se projette lui aussi dans les cordes, en meme temps que Nosferatu. Le deux reviennent en courant en meme temps, ils se rencontrent au centre du ring, Double Clothesline ! Les deux hommes sonta u sol, et se relève en meme temps. Droite du Game, réplique du vampire. Nouvelle droite du King of Kings, esquivée. Nosferatu est dans le dos de HHH, kick dans l'arriere de la jambe. HHH tombe. HHH commence a se relever, Nosferatu s'est projeté dans les cordes et VLAN ! Low Dropkick dans ta gueule. Nosferatu se jette pour le cover, 1... 2... Trop tôt, beaucoup trop tôt !Nosferatu relève son adversaire... Manchette a l'européenne. HHH recule jusqu'aux cordes, Nosferatu lui attrape le bras, le projette dans les cordes, la projection est renversée, Nosfe rebondit, revient vers HHH qui l'attrape en Spinebus... NON ! DDT du vampire. Qui relève son adversaire... Et l'envoie dans un coin. Monte sur la deuxieme corde, fait signe a la foule qu'il va commencer la séie de 10. Il monte sa main, l'abat, la foule compte 1... Et Nosferatu ne frappe pas, il regarde la foule et leur montre son doigt du milieu. Une série de huées fuse, Nosferatu monte sur la troisieme corde, et s'elance pour un Hurracanrame... POWERBOMB de HHH !!! Nosferatu aurait-il perdu trop de temps ? En tout cas HHH va pas s'en plaindre, il se projette déja dans les cordes et... Descente du genou ! Il le relève, lui attrape le bras, le tire vers lui en meme temps qu'il applique une solide Clothesline. Il le relève a nouveau, projectiond ans les cordes... Qui se clot sur un coup de coude violent dans la tête. HHH se pavane un peu, il aime dominer le jeu ! Il relève Nosferatu... Back Suplex ! Avec maintien en l'air... VLAN ! Nosferatu roule hors du ring pour récupérer. Mais HHH ne l'entend pas de cette oreil, il descend du ring, se dirige vers le vampire... Qui lui fait un Croc-en-jambes, et OH ! La tete de HHH tombe directement sur les escaliers en métal. L'impact est terrible. Nosferatu sourit, la vache ! Triple H c'est mère Théresa a coté de ce type ! Nosferatu remonte HHH sur le ring. Cover.

1...
2...

ET non... HHH se dégage, qu'a cela ne tienne ! Nosferatu le relève et... T-Bone Suplex ! Nosferatu relève rapidement son adversaire, mais celui-ci résiste, droite dans ta guele, gauche dans ta gueule, Nosferatu réplique, Genou dans ton bide. Manchette, HHH est acculé dans un coin. Nosferatu prend de l'élan, Clothesline ! HHH s'écarte du coin en titubant, Nosferatu court dans les cordes derrière lui, Headlock Bulldog. Ensuite il court dans les cordes, saute sur la premiere, prend apui et rebondit vers son adversaire en Legdrop... Et non ! HHH s'écarte. Nosferatu se relève rapidement en se tenant la cuisse, mais HHH attaque aussitôt, HHH Smash ! Nosferatu se mange le genou de son adversaire en pleine machoire. Il se relève tout de meme aussitôt, et cette fois il reprend l'initiative. Et met une baffe dans la gueule du Game, celui-ci se tient la joue, regarde un instant Nosferatu avec un regarde de Dwayne Jhonson, puis se jette sur Nosferatu comme une bete sauvage, celui-ci esquive, puis donne un kick retourné dans le ventre. Il projette ensuite the Game dans les cordes, projection renversée, Nosferatu revient et SPINEBUSTER ! Bien porté cette fois. HHH est déchainé, il posé rapidement, puis le relève, et lui met une droite dans la gueule qui le fait s'effondrer d'un coup. Il se relève encore, il en a pas encore assez mangé ? Coup de pied dans le ventre ! Il est en position, pour le PEDIGR... NON ! Suprassement. Nosferatu est a genoux... HHH se relève, court dans les cordes et... JUMPING LEG LARIAT de Nosferatu. HHH se relève péniblement, Scoop Slam de Nosferatu, suivi d'un relèvement puis Samoan Drop. Et Nosferatu semble pret a en finir... Il attend que HHH se releve... Ca y est... CHockslam ! NON ! HHH lui met un coup de pied ou vous pensez, Nosferatu est plié en deux. Il lui met la tete entre ses jambes... PEDIGREE !!!

1...
2...

3 !!!

Vainqueur : Triple H

Later the same night, IRS & Duprée se croisent à nouveau dans un couloir...

IR$ : Hey Duprée ! C’est bon tout a été mis en place. Il y aura des disqualifications, l’arbitre aura un rôle a jouer bref tout ce que tu voulais. Evidemment cela n’a pas été sans mal, un match Hardcore sans armes, la pilule fut dure a faire passée. Mais je suis arrivé à un bon compromis. Du moins je crois...

Duprée : Toi faire des compromis, j’aurais bien aimé voir cela.

IR$ : Tu verras le résultat en tout cas. Tu voulais un match sans armes ? Tu l’as. Tes adversaires eux viennent dans le match Hardcore pour avoir un match avec des armes: ils l’ont aussi ! Comme cela tout le monde est content de son président, non ? Ce soir tu n'auras donc pas le droit d'utilise d'armes, tes adversaires eux pourront s'en donner à coeur joie si ça leur chante !

Duprée : Quoi ?! Mais pourquoi ? J’ai tout fait pour t’aider, je me suis même coltiné un Edge parano et colérique pour te donner la meilleure chance de victoire lors du Survivor Series Match et tu me remercies comme ça ?

IR$ : Tiens justement, Edge le grand parananoïaque, parlons-en. N'aurait-il pas été poussé à bout par le reste d'OBEY justement ? Une équipe qui enchaine les défaites, un gourou manipulateur, un jeune arriviste arrogant, prétentieux et incapable d’attendre son tour et voulant tout, tout de suite.... ça doit peser sur les nerfs...

Duprée : Quoi ? Alors là tu t’égares complètement ! Je veux bien croire que tu préfères les blondes aux hommes mais il y a des limites. Je te rappellerais que si je suis ici c’est bien parce que le vieux barbu et toi me voliez absolument, la preuve même c’est que vous m’avez obligé à rendre ma ceinture de champion WCF. Et pour le Edge parano cela a commencé lors de son premier affrontement avec le japonais tout de cuir vêtu. Et c’est à partir de là que tout a commencé à se dégrader, nous étions unis sans lui.

IR$ : Trop tard pour les explications, je ne veux plus rien avoir à faire avec toi et ta bande d'incapables qui se revendiquent de "l'esprit OBEY" mais n'arrivent pas à la cheville de Rock-E ou Edge. En passant je te rappelle qu'en plus de ta défense de titre tu as un handicap match ce soir... qui lui aussi bénificiera d'une stipulation particulière... ce sera un "No Loire Valley Driver Match" !

Et IR$ s’en va en se marrant tandis que Duprée reste interloqué sur place. Il se dirige finalement là où son destin lui dit d’aller.

Raymond : Mais bordel, on a même pas le temps de parler ce soir ! Après le match de Triple H, on a direct enchainé en coulisse ! On nous prend pour des cons !

Carl : T’en es un toi en même temps…

Jean : Big up à Elvis

Raymond : Quoi ?

Carl : On passe au prochain match, qu'est-ce que vous en pensez ?

Jean: Oui ça vaut mieux.

Raymond: Et pour une fois le match n'est pas avantagé pour l'un des membres de OBEY puisque Duprée doit faire face à deux ennemis. C'est une très bonne chose au passage.


[color=green]La salle est plongée dans l'obscurité. "My mother says" démarre. Les percusion et le sythé commencent à jouer puis, peu après, les lumieres le long de la rampe clignotent lentement pendant que Carlos, sous le titantron mais les bras en croix comme un chanteur motivant les spectateurs tout en bougant la tête.
Lorsque le reste des instruments se lencent, Carlos descend rampe dans la meme position. une fois sur le ring, il intensifie les mouvements de ses bras puis saute sur pce avec le poing en l'air toujours en rythme avec la musique.

Le thème de Manny Ace retentit dans l'aréna, le garçon apparaît avec un bédo à la main.
Il descend la rampe très lentement, cool attitude ! Je crois reconnaître du Carlito dans sa manière de bouger. Il tire une dernière latte avant d'éteindre sa cigarette qui fait rire puis entre dans le ring. Quelques fans féminine du premier rang se penche pour ramasser le mégot. Manny deviendrait-il populaire ?

Et Soudain…


Dernière édition par le 04.12.07 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:02

La bombe humaine
Tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Juste a cote du cœur
La bombe humaine
C'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
Prendre en main ton destin
C'est la fin, la fin


A cette musique désormais connue le public commence à huer vers le Millio'Tron où se dresse déjà la silhouette du French Trippler René Duprée.
Il fait tournoyer en l’air un drapeau français et monte rapidement sur le ring.
Duprée regarde tout autour de lui et sourit tandis que la foule le hue.[/color]

Carl : Qui est notre arbitre ce soir ?

Jean: Pancho.T, l'officiel en chef de la fédération !

Raymond: Je croyais que c'était Michel.P

Jean: T'as craqué toi ! Pourquoi pas le nouveau ZZ Top de la MDWF en leader d'Obey tant qu'on y est.

DING DING DING (arrêtez de bouger la tête Christophe) L'arbitre fait débuter le match alors que Duprée vient à peine de poser son drapeau français dans le coin du ring. De leur côté les deux nouveau copains entame une espèce de tchéke urbain super branché. On finit par comprendre au bout de quelques secondes qu'il n'était pas en train de se saluer mais plutôt en train de faire un petit jeu pour savoir qui commencera le match en premier.
C'est Carlos qui ressort vainqueur ! (C'est rare de lire cette phrase à la MDWF, n'est-ce pas ?) et Manny Ace passe derrière les cordes.
René face à face avec son ennemi Carlos, les deux se connaissent bien, c'est loin d'être leur premier affrontement. Mais pour une fois, c'est Fisher qui part favoris étant donné la stipulation. Handicap match et interdiction de Loire Valley Driver pour Duprée !

Le contact se fait ! Carlos et Duprée se tiennent chacun par les épaules et tente d'acculer l'adversaire dans le coin. Carlos semble prendre un léger avantage puisque Duprée recule de deux pas. Mais c'est en faîte une feinte, Duprée se laisse tomber en arrière, toujours en tenant Fisher si bien qu'il lui applique une planchette japonaise. Carlos se relève et court sur René pour lui porter une Clothline, le Français s'abaisse et bras à la volé ! Carlos grogne un peu et se relève à nouveau et deuxième prise de contact entre les deux hommes. Duprée qui cette y va sérieusement, accule Carlos dans le coin, l'arbitre Pancho.T demande à Duprée de lâcher prise et commence le compte.

1
2
3
4
5

Ohhh faut LACHER DUPREE ! L'arbitre pour séparer les deux hommes passe entre les deux de manière accroupie et Duprée en profite pour placer une droite dans le menton de son adversaire qui retombe aussi sec sur le plancher du ring (à la manière du Nature Boy).
Duprée profite de la situation pour nous faire une démonstration de danse, ce qui a le don d'enrager quelques fans du premier rang qui siffle autant qu'ils peuvent le champion Hardcore X !

Raymond: Bouuuuuug !!

Jean: Don't Boo Duprée, il domine un match Handicap !

Manny Ace toujours dans son coin, met ses mains en porte voix pour interpeller Duprée, celui ci se rapproche pour lui foutre une droite mais Manny Ace descend pour se cacher derrière les escaliers en métal. Duprée le regarde et pousse un jolie "pffff" avec le sourire et se retourne MAIS !!! Carlos en a profité pour se remettre sur pied et entame une série de droite et gauche dans la tête du Français. Celui ci met ses mains comme les boxers pour contrer au maximum les coups mais Carlos en profite pour appliquer un DDT !

Jean: Au mon Dieu !!!

Raymond: Bien joué Manny et Carlos ! Jolie intervention de l'un qui redonne l'avantage à l'autre !

Carl : Ouais, c'est une équipe quoi.

Carlos tente le tombé ! Le premier du match !
1
.
2

DEGAGEMENT !

Duprée se lève son bras droit tout en secouant la tête pour reprendre connaissance. Fisher ne perd pas une seconde et se jette, tel un rugbyman en fin de course, sur Manny Ace pour le relai !
La jeune caille fait son entrée et profite que Duprée soit encore au sol pour lui mettre une série de 5 droites en pleine tête. Ace s'élance dans les cordes, à son rythme !

Carl : Regardez moi ces jeunes avec leur baggy et leur casquette à l'envers… Ca avance à 2 à l'heure

Et lorsqu'il revient se laisse tombé pour un Knee Drop non pas dans le visage mais dans le haut du torse. Duprée a le souffle coupé et crache une partie de ses poumons dans le ring.
Manny relève Duprée et le bloque dans le coin où se trouve Carlos, il font le relais et les deux hommes porte une Double Suplex sur le Français. Carlos qui est de nouveau l'homme légal retente un pinfall. L'arbitre Pancho.T effectue un glissé, main levé et 1…2… Dégagement !

Carl : Deux fois en 1 match que Carlos réalise un compte de deux, c'est rare.

Raymond: En même temps c'est que Duprée en face.

Jean: "Que" ? T'as craqué toi…

Carlos repasse immédiatement le relai avec Manny Ace. Des changements rapides, ainsi aucun des deux n'a le temps de s'essouffler. C'est la solution parfaite pour garder l'avantage sur Duprée, on se demande comment le français va revenir dans le combat.
Manny attend que René se remette sur pied pour lui porter un Dropkick en plein sternum ! Et l'homme de la rue y va maintenant de quelques bon Football Kick dans les côtes du Champion.

Raymond: Passage à tabac sur Duprée !

Jean: Il n'y a que le résultat final qui compte.

Manny Ace relève son adversaire par les cheveux et lui place quelques bon coup de genou au visage. Manny Ace a apprit le combat dans les quartiers, et ça se voit. Il aurait fait un très bon combattant MMA d'ailleurs, mais bon, je rappelle qu'il ne pèse que 70 kilos, ça peut être un frein. Manny place la tête de Duprée sous son bras et pousse un crie pour annoncer la venue du DDT !
Mais voilà que le French Trippler réussit à ressortir se tête, donne une giffle à Manny Ace et le jette en l'air en l'attrapant par en dessous les bras pour le réceptionner en Spinebuster !!!

Jean: Voilà !!!

Duprée a quand même du mal à se remettre sur pied. Manny Ace lui a les bras en croix au centre du ring. Duprée le relève et le projette dans les cordes. POWERSLAM !! Cover

1
2

Intervention de Carlos qui brise le pinfall ! Duprée enchaîne alors les droites au visage de Fisher tandis que Manny reprend doucement connaissance.
Dupree Plex sur Fisher !! Nan c'est contré !! Fisher retombe bien sur ses pied et pousse Duprée contre les corde pour le rattraper en BackCraker ! Manny Ace est enfin remit sur pied, il vient aider Fisher a balancer Duprée dans les cordes pour une prise à deux, mais Duprée revient en double Clothline !! Fisher et Ace sont à terre.
L'arbitre Pancho.T fait rouler Manny Ace en dessous les cordes pour qu'il ne reste qu'un de l'équipe dans le ring.

Carl : Qu'est-ce qu'il fou ce con d'arbitre ? C'est Manny Ace l'homme légal ! Pas Carlos !

Jean: L'erreur est humaine, mais je reconnais que cet arbitre est spécialement idiot !

Manny Ace est donc KO en dehors du ring pendant que Duprée attrape Fisher pour une Reverse Suplex (Souplesse normal sauf qu'il tombe en avant au lieu de tomber sur le dos) Fisher se met en boule au centre du ring pour se protéger le ventre, et Duprée y va pour le French Tickler suivit par le elbow Drop dans la nuque. On relève Fisher et Duprée bomb !!

Cover…
1
2

33333 !!!

Vainqueur by Pinfall sur Carlos Fisher: René Duprée

Raymond: Je proteste ! Duprée n'a pas pinné l'homme légal et en plus il a utilisé son Finish, ce qui lui était interdit !

Jean: Rectification, c'est le Loire Valley Driver qui était interdit, et non pas le Duprée Bomb. Et pour finir René n'est pas responsable de l'incompétence de l'arbitre…

Carl : Je suis toujours objectif, mais pour une fois je donne raison à Jean, Carlos et Manny bien qu'ayant eu l'avantage un petit moment, ne font pas le poids face au Main Eventeur de cette company !

Puis les ténèbres. Les lumières de la salle s'éteignent, la foule sort les portables.

IF YOU SMELL LALALA WHAT THE ROCK IS COOKIN'

Il ne faut à la foule qu'un dixième de seconde à la foule pour réagir à la musique d'entrée du Great One ( pour comparaison Léstat DragonBall se serait déà fait dessus et serait sur le point d'accuser un complot franc maçons/manager du McDonald's ), bref la foule hue

Et de plus belle quand le Millio-o-Tron s'éclaire de ses plus belles lumières. Et ouais les sphinx, ze Great One n'est pas dans la place. Il est LIVE en direct depuis, pas un tournage de film ou encore une réception VIP P.Diddy Style mais tout simplement de chez Flunch.

Mais bordel que fait le champion du Peuple chez Flunch ?


Bein si tu fermais bien ta gueule, on pourrait savoir.

The Rock : EH! Shut up, don't boo the Great One ! Quoi ? Vous vous demandez pourquoi le Great One n'est pas là ce soir devant vous, pourquoi il n'est pas LIVE sur le ring entrain d'électriser l'atmosphère comme seul il peut le faire, pourquoi il n'est pas backstage entrain de bastonner du no-name, casser des têtes de jobbers ( insérez votre losers favoris ici ).

WHY ?

Because ze Rock a faim. Yeah, ze Rock était en direction du show mais alors à peine il avait mis le pied dans sa limousine, il s'est senti avoir envie de casser la croute. Alors bon, à choisir entre venir faire le singe devant trois connards de spectateurs et remplir son bide, le Rock a choisi, direction le premier resto que le Rock fait fermer pour son unique attention, yeah le Rock mange pas avec le petit peuple. En gros fuck off la foule et fuck off les fans qui étaient venu pour le Great One, le champion du peuple fait ce qu'il veut quand il veut.

Le Rock a rendez vous à Payback ?

Quoi ? Au même moment passe un épisode de K2000 ? Et bien le Rock peut très bien choisir de rester tranquilles à la casa à mater les frisettes de David Hasseloff. Déjà c'est mieux que de voir la tronche de cake de Goldust ou de voir Hard Gay machin-chose courir dans les vestiaires tel la grosse efféminée qu'il est.

Eh! Hard-Gay manche à bateau, Vincent McDoom a appelé, il aimerait savoir si ils font les mêmes habits ... Ouais bref ta gueule. Bon c'est pas toussa mais le repas du Rock est prêt. Eh! Don't boo ze Rock, vous allez pouvoir reprendre la suite de votre programme, c'est quoi Juaquim qui annonce à Ricky the Geek son intention de voir d'autres personnes ?

Loleuro2008

Un conseil du Great One, zappez sur la 3 ils repassent un vieille épisode de l'Instit où Novak apprend à un orphelin que le gros con qui vient lui raconter des histoires avant de dormir n'est pas son père mais un croisement lointain entre un gros cul et un ytpe qui se prend pour l'Undertaker. Yeah only apparition cinématographique de Léstat Dragonball, une belle daube à l'image de sa carrière.

Par contre la semaine prochaine hésitez pas à revenir MDWF Style, le Great One sera là. C'est officiel, c'est signé. Les gens du Rock ont rencontré en plus grand secret les gens du mec masqué qui fait chier le People's champion, quand le Rock dit les gens du mec faut pensez à sa mère. une mocheté au physique d'Hébus et à la personnalité de Fat Elvis, superbe génétique.

Bref next week, only in MDWF : THE ROCK VS MASKED MAN !

Il paraît que c'est Bafftech. On devrait avoir une ou deux descente d'organes. Quoi ? Comment ça vous avez pas de choucroute royale chez Flunch ? Eh! Vous savez à qui vous parler ? Il va falloir connaître votre rôle


Fade to black/coupure/retour au show

Non en fait le milli-o-tron se rallume

The Rock : Ouais Ouais vos gueules, shit pardon le Rock à oubliez de parler de la futur fermeture de la fédération. Ouais il paraît que ça fait monter les tours aux wanabbes Tokyo Hotel de la JBB. Come on les gars, sérieusement, fumez encore plus de crack. Comment vous pensez qu'une fédération qui propose comme main-event, John Cenaze vs Hard Core Gay 2000 peut continuer à faire du business ? Impossible, c'est scientifique. Les gens sont cons mains quand même. Souvent quand on ouvre sa porte au facteur mais que celui-ci est en fait un copain de Chtn33,2, on se retrouve rapidement à se faire chier. Vieux proverbe d'un pote indien du Great One.

See ya next week tas de cons


Cette fois fade to black. La foule hue un peu quand même mais on s'en fout, on sait que finalement on est tous une gande famille non ? Un peu comme les Cosby.

Carl : Et bien nous allons pouvoir passer à un match de J !

Raymond : Un match de J ?!
Tu veux dire un match par équipe ?


Jean : Non, il veut dire un match de J Raymond… JBL, John Cena, la JBB, que des J quoi !

Raymond : Comprends pas...

Carl : ...

Jean : Je te comprends Carl… Ca fait peur qu’il ne comprenne même pas ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:02

Carl : Non... Ce qui me fait peur, c’est que toi, tu aies compris…

Raymond : Comprends pas...

Jean : ...

[/quote]

Hiiiiiiiiiiiiii Yahhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!
My time is now, you can't see me, my time is now... NOW !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!



Après tous ces bruitages musicaux, Cena apparaît enfin en haut de la rampe, il regarde à gauche et à droite, il a le regard méchant et parle tout bas comme s'il insultait chaque personne du public qu'il voit. D'un seul coup il lève ses poing en l'air, les ressert l'un contre l'autre et lève un doigt de chaque main pour faire les cornes du Taureau !!
JBL lui emboîte le pas, la mine quelque peu déconfite, comme dégoûté par ce qui lui arrive…

Cena le regarde et sourit largement puis montre ce qui écrit sur son T-Shirt avec sa main droite et descend la rampe presque en courant. JBL le montre du doigt et balance les bras en signe de résignation, il descend lui-aussi la rampe, mais à une allure beaucoup plus modérée.
Derrière, on peut voir un Orlando Jordan qui passe timidement une tête derrière le milliotron et envoie… non je ne rêve pas, envoie des baisers à son ex-patron !

JBL jette un œil en arrière et finit pas accélérer le pas à son retour, si bien qu’il se retrouve sur le ring avant Cena. Ce dernier regarde à son tour vers le milliotron et, après une grimace étrange, se glisse à l'intérieur du ring et monte sur l'un des coins pour refaire le signe du Taureau avec ses mains.

Cena se place enfin au centre du ring, puis fait mine de menacer l'arbitre avec son doigt tandis que JBL, lui, menace Orlando et lui indique sans détour qu’il ferait mieux de ne plus montrer sa tête.

Orlando met un peu de temps à comprendre le message mais une immense paluche l’agrippe par le coup et le ramène en coulisses alors qu’on peut entendre une énorme voix couvrir la musique du rappeur en s’exclamant un espèce de BAAAAAAAAAAAAAFFFFTEEEEEKKKK !


Raymond : C’est une entrée assez joviale...

Jean : C’est une entrée pourrie tu veux dire !

Raymond : Ben nan, dans “pourri”, y a pas de J !

Carl : Wow putain...

Raymond : Ben quoi ? Qu’est-ce que j’ai dit ?

I'M A WRESTLIIIING GOD !!!! AND YOU CAN'T SEE ME !!!!



DEGAINE TA RACE
JBL & John Cena auront des adidas
On vient de Varsovie, on vient de Cracovie
La Rage Polonaise mec c'est tout les jours que tu l'as vie.
SAVE_US_//JBB


Une provoc comme il le faut, la vidéo du Save Us JBB retenti dans l'aréna à nouveaux, c'est ainsi que se présente nos amis de la Johnny B Brand, dans des petites voitures à moteur ( BWO or MExicools Style ). La particularité de ces petites voitures, c'est qu'elle sont au couleur militaires, et orné de belle cornes de taureau. Polak tient dans sa bouche, des fausses dents en faux or, un peu me gangsta du coin, un jolie tatouages " maman je t'aime " sur le bras, c'est du jolie. Fathom lui porte un joli chapeau qui doit bien mesurer son 40 centimètres de hauteur. Je ne comprends pas du tout pourquoi ils font ça mais bon. Une fois arrivé près du ring, les deux hommes se lèvent et ont peux apercevoir des jolies ceintures en carton, imitation vraiment très naze de celle de la MDWF. La JOHNNY B BRAND prochains championne par équipe ? Mais oui, come on, dans la vie tout est possible, tout est réalisable, c'est la MATMUT QUI ASSURE !!!



Raymond : C’est une entrée assez joyeuse...

Jean : Ouais, ouais, c’est bon, on arrête de commenter les entrées… !

Carl : Let’s get reaaady to...

Jean : Ta gueule toi-aussi !
Allez, ça commence !


Carl (se tournant vers Raymond) : Qu’est-ce qu’il a notre Jeannot ?...

Raymond : Je sais pas, mais il est pas Jouasse ! Pourtant, c’est en J !

Carl : Wow, putain...

Sur le ring, c’est une ambiance au moins aussi tendue que l’on peut observer depuis nos bancs. JBL et John Cena paraissent se méfier autant l’un de l’autre que de leurs adversaires et n’arrêtent pas de se lancer des regards en coin, comme pour épier leurs moindres faiblesses.
En face, et bien que bien unis au sein de la JBB, Fathom et Polak continuent à se lancer des invectives en polonais. On ne sait pas vraiment s’ils s’engueulent ou s’ils s’encouragent mais ça fait peur à l’arbitre en tous cas…

Ce dernier examine tant bien que mal qu’aucune arme ne se cache dans les bottines des lutteurs… Il confisque au passage un bout de fromage que Polak gardait au fond d’une poche, jugeant que cela aurait pu avantager … l’équipe des Johns…

Après ces vérifications d’usage, la cloche peut enfin sonner !
C’est JBL qui est resté au centre du ring tandis que Cena le pointe du doigt comme pour lui dire « Dis-donc toi, c’est pas toi que j’ai aperçu avec ma sœur hier soir ?! » … Layfield fait face à Polak, qui n’a pas compris le but de la fouille de l’arbitre et qui tente de lui expliquer qu’il a besoin de forces pour combattre…

Peu importe, fini le temps des arguments, le combat commence !
JBL envoie une baffe en plein visage du polonais en guise de préambule… Polak recule surpris, regarde son partenaire, impuissant, derrière les cordes et réplique d’un bon gros coup de poing !
Bloqué par JBL, qui en envoie un à son tour !
Bloqué par Polak qui lance son autre poing dans le face de son adversaire !
JBL encaisse mais réplique ! Polak fait de même… C’est parti !
Une véritable foire d’empoigne, coup de poing sur coup de poing, on assisté à un combat très technique… S’ils n’avaient pas tous deux des cheveux, on croirait assister à un combat Goldberg contre Goldberg ! Mais, ce ne sont peut-être QUE des coups de poing, mais ce sont des coups qui portent ! Johnny Bob, se cache le visage à l’extérieur tandis que les deux partenaires respectifs des combattants miment de véritables tactiques de boxeurs pour encourager leur camp !
C’est JBL qui semble prendre l’avantage et accule Polak vers les cordes… Polak trébuche et se retrouve assis sur la deuxième corde, moment opportun pour JBL qui va tenter un 61… Non je déconne, JBL balance juste un pauvre coup de pied dans les côte des Polak avant de tenter un dropkick à basse altitude !
Polak esquive et JBL passe entre les cordes pour se retrouver à l’extérieur du ring !

Fathom esquisse le signe de la swanton bomb, comme Jeff Hardy mais s’écrase finalement sur JBL avec un simple coup d’avant bras… Simple mais douloureux !
L’arbitre intervient tandis que Cena se prend la tête à deux mains…

JBL remonte sur le ring et esquive une tentative de corde à linge de Polak. JBL se retourne alors et délivre, lui-même, un magnifique coup de la corde à linge qui envoie son adversaire au tapis !

Jean : C’est à la limite du Comedy Match par moments !

Raymond : Bah, moi je trouve ça assez viril dans l’ensemble !

Carl : C’est bien ce qu’il dit Raymond... C’est bien ce qu’il dit…

Raymond : Comprends pas...

Polak s’est fait surprendre mais retrouve très vite ses esprits, il baragouine quelque chose à l’intention de son compagnon qui fronce les sourcils (Rock-e staaaaaiiiiile). Polak se retourne alors illico et balance son poing dans l’abdomen du texan qui accuse le coup, le souffle visiblement coupé.

L’arbitre s’approche et engueule le pauvre Polak en lui disant que les coups bas sont interdits. Non, mais quel con cet arbitre ! C’était même pas un coup bas d’abord ! Non mais quel con, je vous jure !

Bref, ça donne le temps à JBL de récupérer un peu et il prend son élan dans les cordes… Polak l’esquive, une fois en baissant la tête, puis une deuxième fois en faisant un saut par dessus le General Manager. Au troisième voyage, Polak tente un bras à la volée, c’est contré par JBL qui tente, lui-même, un bras à la volée, encore contré par Polak, qui tente un autre bras à la volée ! Oui, mais voilà, c’est contré ! Et JBL tente, … tenez-vous bien, quel suspense… tenez-vous mieux, on voit tout là ! Un autre bras à la volée !
Encore contré !

Jean : J’ai compris ! C’est un balet ! En hommage à Maurice Béjart !

Carl : Je crois que le seul balai qu’on a ici, il est dans un endroit très sombre et très étroit…

Raymond : Où ça ?...

Carl : Mais DANS TON CUL Raymond ! Et bien profond ! Chat bite, pas le droit à la retouche !…

Raymond : ...

Jean : C’est malin, il va bouder maintenant !

Raymond : Comprends pas ...

Pendant que Raymond apprend la vie, Polak et JBL, de fil en aiguille, se retrouvent dans le coin des polonais, au grand bonheur de Fathom qui profite de chaque moment où l’arbitre a la tête tournée pour envoyer des coups d’avant bras dans le dos de JBL tandis que Polak se livre à un festival d’atémis ! festival qui se concrétise par un magnifique monochrome sur le thème du rouge entre les deux pectoraux du pauvre texan !
A notre grande surprise, John Cena gueule à l’arbitre que c’est injuste (il y tient peut-être à ce match en fin de compte) et que son pauvre compagnon n’avait pas besoin de ça pour être un fardeau (ah je me disais aussi) !

Polak, finit d’ailleurs par passer la main légalement dans le ring à Fathom qui entre de manière assez spectaculaire dans le feu de l’action. En effet, après s’être fait taper dans la paume de la main par son polonais de partenaire, fathom, d’un élégant saut de batracien, se retrouve à pieds joints sur la deuxième corde, encore un petit saut et le voilà qui part en huricanrana sur JBL … et qui le réussit !

JBL est étendu au centre du ring ! L’occasion idéale pour tenter un tombé !
1..
2..

Non, dégagement de JBL qui soulève son épaule droite (attention, ce détail n’est absolument pas important pour la suite) au grand soulagement de Cena qui commençait tout juste à se faire un hors d’œuvre du turnbuckle !

Fathom est fou de rage (polonaise) et crie à l’arbitre qu’il ne sait pas compter assez vite ! Polak confirme ses dire et mime le « 1, 2, 3 » alors que la foule finit le compte par « Un pacito par la te Maria ! » Folle ambiance ce soir, ou public de merde, c’est selon !

JBL se relève, visiblement un peu ébranlé par le mauvais traitement qu'il vient de subir. Fathom redirige aussitôt son attention vers lui et l'aide à finir son mouvement en l'agrippant par le cou et en portant un collier de tête. JBL tente de se dégager en donnant de puissants coups d'avant-bras dans le dos de son tortionnaire mais Fathom tient bon et resserre l'étreinte.
Après quelques secondes de douloureuses grimaces, l'impensable arrive, JBL se laisse glisser en arrière et entraîne avec lui le polonais ! Le mouvement se termine en une espèce de tentative de planchette japonaise inversée qui expulse Fathom sur le tapis du ring tandis que le texan rampe jusqu'aux cordes pour se remettre de ses émotions… Fathom ne veut pas en rester là et revient comme une trombe vers on adversaire qui se retourne à temps et l'accueille avec une fourchette dans les yeux. Puis JBL se relève rapidement et effectue un croc-en-jambe sur le polonais, et se donne ainsi le temps de lui envoyer un bon petit coup de pied derrière la nuque avant d'aller faire le changement !

John Cena arrive comme une furie sur le ring et Fathom, déjà debout et passablement énervé par le dernier coup de pied, se prend un sacré coup de la corde à linge ! Le polonais se relève aussitôt, la rage au ventre mais s'en prend un autre… et encore un autre !
Cena monte sur la troisième corde et lui délivre un diving leg drop ! Cena tente le tombé !
1..


Dernière édition par le 04.12.07 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:03

2..

Non, Polak intervient avec un coup de pied derrière la nuque et fait casser le compte. Fathom et lui projettent le rappeur dans les cordes au grand dam de l'arbitre (qui a oublié de l'ouvrir cette fois) et tentent une double corde à linge, … esquivée par Cena qui rebondit dans les cordes et administre, à son tour, un double coup de la corde à linge aux polonais. Malgré tout, Polak esquive quasiment le coup et attrape aussitôt Cena par derrière et lui administre une puissante backsuplex … avant d'être mis dehors par l'arbitre..
Cena et Fathom sont donc tous deux (sur un bateau, fathom tombe à l'eau, qui est-…) à terre. Mais Cena, qui vient à peine d'entrer sur le ring, est plus frais et se relève plus vite que son adversaire. Fathom tente de rejoindre son coin mais Cena l'en empêche en se saisissant de son pantalon et exécute un très beau neckbreaker. Puis Cena enchaîne avec une backsuplex, en regardant Polak du coin de l'œil.
Cena harangue maintenant la foule tandis que Fathom se tient les lombaires au tapis. John se rapproche alors de lui et lui fait le signe du "You can't see me", signe que Fathom interprète à sa façon puisqu'il lui lance une fourchette dans les yeux, aussitôt réprimandé par l'arbitre…

Cena recule un peu pendant que le polonais se remet péniblement sur pieds. Fathom se lance dans les cordes et revient pour un coup de bélier mais Cena anticipe et c'est un retentissant powerslam qui vient recoller le polonais au tapis ! Cena se couche sur lui !
1..
2..
Non, encore une fois, Polak est sur le ring et vient enlever Cena de là. L'arbitre le bloque alors et le raccompagne derrière les cordes…

Jean : Heureusement qu'il est là Polak, le match serait déjà fini je crois sinon !

Raymond : Mouais c'est malhonnête ça ! C'est petit même !...

Carl : CTB ! MOUAHAHAHAHAH

Raymond : Hein ? Comprends pas...

Jean : T'as trop traîné avec Ricky The Geek mon pauvre Carl.. Par contre, toi, Raymond, tu devrais peut-être aller faire un stage chez la Ousk …

Peu importe qui parle djeun's… Cena est furieux après Polak qui continue à le narguer depuis son coin, en se tenant bien à la cordelette pour montrer à l'arbitre qu'il est sage et obéissant.
Fathom se relève tout doucement et s'approche à petits pas de Cena… Et… Blam !!! Un coup entre les gambettes !
Les yeux du rappeurs font un tour sur lui-même et il passe en une fraction de seconde dans la catégorie "chanteuse de variétés"…
John se recroqueville et tombe à genoux tandis que Fathom se traîne péniblement jusqu'à son coin pour faire le changement avec Polak !
C'est fait !
Ce dernier entre en trombe dans le ring (oui je sais, je dis ça tout le temps), et commence une véritable partie de "à toi, à moi" avec Cena sur le thème des multiples possibilités de donner un coup de poing. Polak a une méthode très … polonaise tandis que John Cena nous la joue plus classique… C'est finalement le classicisme qui prend le dessus avec un John Cena qui prend l'avantage et parvient à envoyer Polak dans le coin ! S'ensuit alors un 5 Shuffle Knuckles qui laisse Polak sur le carreau !

Cena prend le temps de discuter (enfin c'est un bien grand mot pour un monologue peu suivi) avec la foule, laissant tout le temps à son adversaire de se remettre de ses émotions. Alors ça c'est un truc formidable dans le catch… C'est comme dans ces vieux films d'action où le méchant explique au gentil tout son plan machiavélique au lieu de le tuer tout de suite et de l'appliquer, ce plan !
Bref… Cena s'amuse avec le public tandis que JBL (tiens, on l'avait presque oublié) lui demande de venir faire le changement… Cena s'approche du coin et va lui taper la main quand, au dernier moment, il se ravise et se passe la main dans les cheveux (enfin ce qu'il en reste) en éclatant de rire. JBL apprécie moyennement et apprécie encore moins le fait que Polak vienne délivrer un magistral coup de genou atomique par derrière à John Cena qui quitte précipitamment le ring, entre la 2ème et la 3ème corde !

Raymond : Ca lui apprendra à faire le malin !

Jean : Bah attends, il a bien le droit de prendre soin de lui-aussi… Il devait avoir un truc qui le gênait sur la tête…

Carl : Mais oui… Et la marmotte...

Raymond : La marmotte ? Quelle marmotte ?
Putain, je comprends rien aujourd'hui ?!


Carl : Aujourd'hui seulement ?

Jean (quasiment en même temps que Carl) : QUE aujourd'hui ?!

Raymond : Ouais, c'est bon, ça va…

Fathom est venu rejoindre Cena à l'extérieur du ring et lui applique une solide corde à linge avant de le projeter contre l'escalier de métal… Et l'arbitre,… ben tiens, c'est vrai ça, il est où l'arbitre ? Il discute avec Polak qui semble lui expliquer le pourquoi du fromage !
On croit rêver !
Fathom finit par remettre Cena au milieu du ring… Polak le regarde bien calmement avant de s'effondrer subitement dans une descente de la cuisse qui broierait le cou d'un petit castor. Oui mais voilà, Il a beau entretenir des relations particulières avec les canards, Cena n'est pas un castor et ça ne suffit pas à le maintenir au sol.
Néanmoins, Cena souffre quelque peu du dos, suite à sa rencontre avec l'escalier, et regarde son coin où JBL exulte.
Mais Polak ne lui lasse pas l'occasion de s'y rendre, il le tamponne avec frénésie (comme dans un pogo en fait) dans ce qui semble être une tentative de coups de bélier sans élan (pas l'animal hein). Voyant que cela produit autant d'effet que la description peut vous le laisser supposer, Polak part dans les cordes et revient avec un vrai coup de bélier cette fois. Cena recule mais ne tombe pas. Polak repart dans les cordes et s'en vient pour un nouveau coup de bélier… Cena s'y prépare et bande tous ses muscles. Ce qui ne sert strictement à rien puisque Polak change ses plans au dernier moment et finit son attaque en baseball slide, donnant au passage un violent coup d'avant bras dans l'abdomen du rappeur.
Cena, surpris, vacille et s'écroule !
Polak monte immédiatement sur la 3ème corde et s'élance pour un coup de coude !
Mais John est assez lucide pour esquiver la charge d'une roulade qui l'amène pile devant son partenaire. Cena semble vouloir passer le relai mais, cette fois encore, change la course de son bras au dernier instant. Qu'importe, JBL lui administre une violente gifle et devient l'homme légal sur le ring, au grand désarroi de Polak qui avait entamé une manœuvre de petit paquet sur le rappeur.

Maintenant à terre et tenant le pantalon de John Cena, Polak se reçoit une volée de coups de pieds de la part de JBL qui trépignait d'impatience !
Fathom s'invite sur le ring mais se reçoit une charge du texan qui vient à sa rencontre à la manière d'un footballer américain.
Fathom à terre, JBL se retourne et repart en direction de Polak mais il est stoppé net par un John cena furibond qui le repousse et lui demande de justifier la claque qu'il s'est prise !

JBL le repousse à son tour… Mais l'explication entre les deux John n'ira pas plus loin, Fathom et Polak se jettent sur eux (chacun le sien) à grands coups de pieds et d'avant-bras !

Raymond : J'ai compris !!

Jean : T'as compris quoi ?!

Carl : Arrête Raymond, tu me fais peur !

Raymond : Mais si ! Ecoutez-ça!
JBL, John Cena, la JBB !!


Jean : Ouais et ben ?!

Raymond : Ils sont tous fans de la ligue Japonaise ! La J ligue !!
C'est pour ça qu'on a un match de J !!


Jean : Wow putain…

Carl : Saint James Brown, priez pour nous, pauvres pêcheurs…

Raymond : Ben quoi ??!!

Rien Raymond, rien du tout. Et puis d'ailleurs on s'en fout, ce qui est important c'est ce qui se passe dans le ring ! Un véritable phoutoir avec un grand P (®LOL2008) !
Polak se déchaîne sur John Cena, enfourchement, Souplesse arrière !
Il envoie John dans les cordes et le redescend brutalement avec un énorme spinebuster !
Fathom n'est pas en reste, lui-aussi enchaîne les coups d'éclat sur le General Manager ! DDT, Belly to belly suplex !
Le voici maintenant qui le projette dans les cordes et le réceptionne avec un surpassement qui laisse le texan retomber lourdement sur le tapis !

Les deux membres de la JBB sont en furie ! Polak relève Cena mais ce dernier ne veut pas se laisser faire et envoie une série de coups de poing au visage de Polak… Mais ce dernier sursaute comme feu Tatanka (ah, il n'est pas mort me dit-on, au temps pour moi) et entame sa rage polonaise…. Coups de poing, coups de pieds, tout y passe, et se finit avec un énorme big boot en pleine poitrine de Cena (on ne vise pas toujours comme on le voudrait). Polak tente le tombé !
1..
2..

Non, l'arbitre arrête le compte, réalisant que Cena n'est pas l'homme légal sur le ring !
Polak le prend alors à partie !

De l'autre côté du ring Fathom a tenté d'en finir avec JBL en le plaçant pour une running Powerbomb. Mais le texan se débat et finit par se dégager des épaules du polonais, l'envoyant conter fleurette au turnbuckle avant de le finir avec un puissant reverse DDT !

Carl : Y a plus d'action dans ce ring dans les 5 dernières minutes que pendant tout le reste du match !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:03

Raymond : C'est pas pour cafter mais je crois que le booker est en train de faire ça sur son temps de travail et qu'il a des scrupules à se faire payer par sa boîte pour ça…

Jean : Et alors ? Comprends pas…

Carl : Ah, non ! Tu ne vas pas t'y mettre non plus !

Raymond : Et alors, il est temps d'abréger tout ça…

Abréger, couper court, c'est bien l'idée qui trotte dans la tête de nos lutteurs depuis quelques minutes…
Et JBL, qui vient de laisser Fathom sur le carreau, profite de l'inattention de Polak pour l'appeler de loin !
Polak se retourne et, voyant fondre sur lui le texan dans une tentative évidente de clotheline from hell, se recule précipitamment, trébuchant sur Cena, encore à terre. JBL loupe alors le coche et passe par-dessus Polak puis par-dessous la troisième corde, se fracasant la mâchoire contre les barricades à l'extérieur…

Polak ne comprend pas vraiment ce qui s'est passé mais sent que l'occasion est venue d'en finir. Il relève alors John Cena et s'apprête à lui délivrer une sorte de twist of faith !

Carl : Attends, il a pas encore compris que c'était JBL, l'homme légal ?!

Raymond : bah, il est polonais, il comprend pas…

Jean : Pourquoi ? T'habites à Cracovie toi ?!
C'est juste de la logique, si Cena est ko, il pourra s'occuper de JBL sans craindre d'intervention…


Carl : Admettons…

Le problème, ce n'est pas vraiment de l'admettre, c'est d'y parvenir ! Et malheureusement pour lui, Cena n'est pas complètement hors course et contre la manœuvre avec un … fond de pierre ! Puis tente le tombé, n'étant peut-être pas si loin du "hors-course" tout compte fait !
1..
2..

Nan, vous y avez cru hein ?
L'arbitre ne prend même pas la peine de compter et les regarde avec ce dédain qu'ont les hommes de pouvoir dans les situations qu'ils pensent comprendre…

Cena reste couché sur Polak qui est en proie à quelques spasmes de douleur.
Pendant ce temps-là, JBL remonte sur le ring, à peu près en même temps que Fathom se relève… Mais pas pour longtemps puisqu'à peine les pieds de JBL posés sur le tapis, Fathom se prend une clotheline from hell qui l'envoie, sinon ad patres, rejoindre les doux bras de Johnny "Morphée" Bob !
Polak se relève péniblement de son côté, et projette Cena, qui se remettait sur pieds également, contre l'arbitre, dans le coin du ring.

Polak défait alors sa ceinture et la fait tournoyer en direction du texan !
JBL tente de l'attraper au vol mais Polak est plus rapide et lui enserre vite le cou !

Cena, s'ébrouant la tête et voyant ce qui se passe, fonce vers Polak et lui en sert une bien ferme entre les grelots !
Le pauvre Polak casse alors curieusement et immédiatement son étranglement sur JBL et tombe à genoux sur le tapis du ring.
JBL, qui reculait en se tenant le cou, voit une occasion trop belle, prend son élan et .. Clotheline from hell encore une fois !
Clotheline qui décapite littéralement Polak, en position de prière qui s'écroule sur ses cuisses.
JBL se couche sur lui tandis que Cena va chercher l'arbitre et le pousse en direction des deux hommes.

C'est le tombé !
1..
2..

… et 3 !!!

Vainqueurs (et qualifiés pour la suite du tournoi Tag Team) : JBL & John Cena

La musique de JBL retentit. Cena et JBL se fixent d'une drôle de façon pendant que l'arbitre leur lève le bras à tous deux en signe de victoire…

Raymond : C'est du vol, ils étaient à deux contre un !

Jean : Ah, ben non Raymond, c'était du deux contre deux… dans certains milieux, on appelle même ça des matchs par équipe…

Carl : Je confirme…

Raymond : Bande de nazes... Je vous méprise !

Carl : Ca veut dire que tu viendras plus t'incruster à la cantine avec nous ? Que tu ne demanderas plus à Jean d'aller poser des questions à la direction à ta place ? Que tu ne viendras plus avec nous…

Raymond : Oui c'est bon, j'ai compris... Je vous aime !

Jean : Merde, t'es lourd Carl, on avait presque réussi…

Carl : Et ben en attendant c'est les deux Johns qui ont réussi et qui se qualifient pour la suite… je sais pas vous mais moi ça me ferait bizarre de voir ces deux-là champions…

Jean : Ouais, enfin surtout de les voir champions… ensemble !…

Carl : Oui, c'est ce que je voulais dire…

Raymond : C'est marrant ça, John et John… En plus contre la JBB, on aurait pu appeler ça le match des J, tiens !

Carl :

Jean :

Carl : Bonne semaine les amis et reposez-vous bien… Nous, on va en avoir besoin…

Raymond : Ah bon ? Moi je suis en pleine forme !

Jean : C'est pour ça que tu dois te reposer Raymond, c'est pour ça… A la prochaine fois les amis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:04

Bon show à tous.
N'oubliez pas de nous noter, et de critiquer ou féliciter notre travail ainsi que celui de nos bookers. Merci à tous les bookers.

Les commentaires et la mise en page ont été fait par Ted DiBiase Les affiches ont été faites par Homer .

Crédits

La maison ne fait pas crédit, désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
BaffTech
Retraité
avatar

Nombre de messages : 1567
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:33

J'aime bien les crédits Smile

Mais j'ai bien aimé le show dans l'ensemble aussi Smile
C'est pas un grand show, mais ça se lit bien... avec encore beaucoup de segments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafftech.com
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:48

Bon j'ai lut les 3/4 du show, et c'est pas si mal malgré que le show soit un peu court...Mais bon...Comme d'ab de bon segment ( notamment celui de Rocky ^^ le "loleuro2008" m'a marqué ^^ ) et un bon main event.

8.5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:50

Puisque y'a pas de crédits j'en profite pour remercier HHH qui m'a dépanné pour le booking, et les autres aussi d'ailleurs, Shelton, JBL, Cena et BaffTech Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 22:54

un bon payback, des matchs sympas, de bons segments !!

seuls bémols me concernant :

un segment dans la nature^^
et mon parking lot qui se retrouve sur l ering ... tant pis, il était bien booké comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 23:12

Bon bah, moi je vais casser le trip mais...

C'est toujours un bon show et ça se boit toujours comme du petit lait (c'est ça qui est bien avec la MDWF...ah, déjà dit ?). Mais là, c'est un mauvais payback. Peut-être que c'est moi qui suis devenu exigeant mais faut quand même reconnaitre qu'on a été habitués à mieux. Sad
Peu de matchs (tous bien bookés, heureusement, notamment le main event par Baffy que j'aimerais lire plus souvent), des segments sympathiques mais pas "exceptionnels" (même l'apparition du Rock s'est faite en demi-teinte !) et alors qu'il ne reste plus qu'un seul Payback avant le PPV, et pas n'importe lequel en plus, il n'y a aucune folie, aucun tournant décisif, pas un seul truc qui nous ferait dire "tiens, là, ca devient intéressant, j'vais suivre ça la semaine prochaine !" On sent que la fédé est en réelle méforme en ce moment: ça appelle à un putain de rebond dès jeudi prochain si nous voulons sauver un tant soit peu les meubles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 23:18

Je plussoie quand même Hébus, c'est toujours de bonne facture mais ça manque un peu de vie, voir d'envie. On dirait que tout le monde "fait le job" en attendant tranquillement la fin, dont on vous a - je l'admet - rabaché depuis quelques semaines qu'elle était iminente.

Enfin est-ce qu'on peut y faire quelque chose ? La fed a toujours reposé sur un noyau dur, beaucoup de cadres sont déjà partis, l'envie et la motivation baisse de semaine en semaine... ça sent un peu la fin de cycle. C'est malheureux mais bon, ce genre de jeu n'est pas faire pour durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BaffTech
Retraité
avatar

Nombre de messages : 1567
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   04.12.07 23:34

Pas faux. Pour ce que dit Hébus mais aussi ce que dit IRS.

Le show est pas ce qui s'est fait de mieux même s'il y a quand même de la qualité... mais c'est pas la grande MDWF devant laquelle on pouvait se dire "putain, si c'était comme ça à la WWE de temps en temps, ça me déplairait pas !", là, on est plutôt dans le "c'est pas trop mal, ça pourrait passer à la télé"...

Mais c'est vrai aussi que, passé un moment, on finit par se lasser de ce genre de jeu...

C'est peut-être juste qu'on vieillit...

Perso, booker pour ce show, ça a surtout été l'occasion de passer une demie heure tranquille au taff en faisant semblant de bosser et sans pour autant aller glandouiller sur internet et donc risquer de se faire chopper Smile Mais bon, si tout le monde a le même genre de motivation, ça craint :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bafftech.com
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:02

Si on me permet un petit commentaire (ne vous en faites pas, je ne demande pas à faire un retour), je trouve quand même que le show reste "complet". Je m'explique, il est clair qu'il y a moins de monde, vous avez pu voir que malgré mon renvoi, on me permet tout de même de continuer à suivre la MDWF (merci quand même). Et je trouve courageux que ceux qui restent se battent pour continuer à faire vivre cette Fédération. On assiste de plus en plus au phénomène où à chaque show, quelques-uns combattent dans deux combats ; cette semaine, il y a eu quoi, troiq ou quatre double combats ?
C'est compréhensible que ce soit démotivant, surtout que la Fed vit depuis deux ans maintenant, et que le travail effectué est de moins en moins reconnu, enfin soutenu serait plus approprié. Toutefois, the Show must go on, et s'ils restent des membres actifs, il reste de l'espoir. Peut-être qu'il y a moins de matchs par semaine, mais il en reste cette semaine encore quatre, c'est la moyenne d'un Show de la WWE si on compare. Les segments restent bien présents tout de même. La communauté que vous êtes se réduit peut-être, mais elle existe toujours, donc continuer de perdurer entre vous. Ca fait moins de boulot par semaine, et ça peut laisser plus de temps pour développer des segments, ou d'autres aspects. Après, c'est sûr qu'au bout d'un moment, on lâche du lest, la vie est faite de pleins de rebondissements. Voilà, je ne vous embête plus, mais je trouverai dommage que la MDWF disparaisse, elle reste le meilleur niveau que j'ai trouvé.
Bon courage à vous tous, même si vous n'en avez pas tellement besoin, vous continuez de prouver chaque semaine que vous en débordez, en ce cas bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Carlos Fisher

avatar

Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:03

jolis matchs. Je penses que si Manny avait defié avant lundi, on aurait pus gagner (ses defis ont l'air plutot bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:17

Comme je l'ai dit sur le forum du staff c'est évident qu'on pourrait encore continuer comme ça un bon moment, mais au bout d'un moment plus le nombre de gens travaillant sur un show est réduit plus la part de travail est grande, fatiguante et la lassitude s'installe de plus en plus.

Puis tout simplement, faire "tout ça" pour 10 personnes plus ou moins investies, c'est quand même pas beaucoup... on est clairement sur une pente descendante, c'est plus profond qu'une simple mauvaise passe comme on a pu en connaître et il faut aussi savoir s'arrêter à temps, avant de sombrer complètement.

Enfin aucune décision n'est prise pour le moment... ce sont justes des observations. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:21

C'est quand même louable de continuer à faire du boulot malgré la mauvaise tendance du moment, mais ça n'engage que moi. Je pense qu'avant de prendre toute décision, il serait souhaitable d'en parler avec tous les membres, d'ouvrir un topic afin de demander l'avis de tout le monde. Ce serait par exemple un bon moyen pour vous de voir qui reste motiver, et de répertorier en quelques sortes à combien se monte le nombre de lutteurs actifs. Je crois qu'il faut aussi noter qu'on approche de la période de Noël (bon certes la situation n'est pas forcément récente) et que pendant cette période, outre la fête en elle-même, il me semble que c'est la période de partiels pour les étudiants non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:25

ouip ce sont les partiels, je confirme ce gros souci !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:30

Je conçois que ce sont les partiels et que ça n'aide vraiment pas.
Mais là, faut quand même reconnaitre que le niveau de fréquentation (ou plutôt de non-fréquentation) est quand même historique, on n'a jamais vu ça. Et d'autre part, il est vrai aussi que rares, très rares sont les e-feds qui tiennent le coup plus de deux ans, je crois qu'on a fait bonne figure en la matière.

Après, reste toujours l'éternel dilemne: est-ce qu'on persiste et signe en ayant usé la corde au maximum pour fermer dans un quasi anonymat une e-fed exhangue et n'ayant plus grand chose à voir avec ce qui a fait sa renommée ou bien il vaut mieux cloturer au bon moment tant qu'on peut encore le faire, avec la tête haute et dans un dernier vrai grand show ? Là est la question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:34

En tout cas croyez pas que ce soit facile pour nous non plus, après deux ans c'est vraiment un crève coeur de devoir fermer la boutique, c'est quand même notre bébé et c'est vrai que tous ensemble (j'inclus tous ceux qui ont étés actifs à n'importe quel moment) on a réussi à faire de belles choses. On a pas non plus perdu notre envie mais comme le dit JBL, la question est de savoir quand s'arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   05.12.07 0:36

Effectivement, tu marques un point. Je crois qu'il y a une grosse décision à prendre, vous vous en doutez de toute façon. Mais vraiment, je trouve ça dommage. Quand on fait le tour des E-Feds, on peut se rendre compte que ce monde plaît encore, attire encore des fans, surtout qu'en France, il semble y avoir un nouvel engouement pour le catch....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Payback 4 Décembre 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Payback 4 Décembre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RAW - 3 décembre 2007 (Résultats)
» RAW - 10 décembre 2007 (Résultats)
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: La télévision-
Sauter vers: