AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tag Team Tournament round 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Tag Team Tournament round 1   29.11.07 21:42

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock

Rappel : Défis interdits Lundi si aucun défi n'a été effectué avant.


FIN DES DEFIS LUNDI 2 DECEMBRE 20 H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   30.11.07 22:21

I want some money
Give me some money
More money babe
I want some money
Yeah yeah
One more time !


Salut à vous joyeux contribuables !
Vous voulez être riches ? Vous avez le Curriculum Vitae de ma femme de ménage mais vous voulez connaître le train de vie d'un PDG ? Vous en êtes resté au stade du petit cochon rose en faïence et pour vous le livret bleu a été écrit en guise de protestation face à l'oeuvre de Mao Tsé Toung mais vous voulez devenir un vrai requin de la finance et sacrifier des boîtes de la taille de Microsoft sur l'autel de votre fortune personnelle ?
Pour vous, savoir comment Rockfeller a-t-il pu avec 50 cents en poche et en commençant comme cireur de pompes (et je parle au sens propre, hein, parce pour croire que cirer les grolles du Rock peut vous permettre d'avoir un push et réussir votre vie, faut vraiment s'appeler John Cena !) relève de la question existentielle ?
Ne cherchez plus: la fortune à la portée de tous (ou presque), c'est possible ! A l'aide des conseils d'un authentique expert de la finance, un homme qui a tout gagné, transpire le succès par tous les pores, qui avec sa noble stature, son élégance naturelle et son intelligence hors-normes du business, vous aussi devenez un véritable Golden Boy. Faites une ovation à votre coach personnel, the one and only True American Hero, the Wrestling God...


JOHN BRADSHAW LAYFIELD !




Allez, allez, applaudis, toi, derrière ton moniteur, le gros nerd, c'est pas en traînant dans une e-fed à jouer ta star virtuelle pour oublier to existence de grouilleux que tu vas t'élever !
Applaudis, j'ai dit !
SINON DEPUSH !

JBL: Helloooooooooooo, tout le monde ! Merci, merci pour cet accueil si chaleureux, c'est toujours une immense joie pour moi de recevoir la reconnaissance de mes fans. Bienvenue donc dans cette première édition de « the more money now », ou la finance à la portée de tous. Régulièrement, dans ce programme, moi JBL, vous apprendrais les indispensables pour survivre dans ce monde impitoyable qu'est celui des affaires. Et mon premier enseignement ce soir est sans doute ce qu'on peut appeler véritablement la base de mon domaine...
La connaissance de l'autre !
On l'oublie trop souvent, mais même si des élites comme moi, JBL, sont à eux seuls une garantie de succès, faire des affaires consiste en un échange. Que ce soit de produits ou de services, il y a une transaction impliquant nécéssairement au moins une autre personne. La réussite d'une affaire dépend donc nécéssairement de la qualité de la personne avec laquelle vous allez traiter, et l'atout numéro un d'un bon businessman est de savoir la ou les cerner !
Naturellement, je ne vous parle pas de l'échange de poudre blanche chez les métèques de Laredo à la frontière, the Wrestling God a fait ses armes à Wall Street: là-bas, on traite avec des multinationales, la vente d'une action à New York a des conséquences directes à Singapour. C'est pourquoi avant de s'attaquer à l'échelle individuelle, je vais commencer par un cours élémentaire de...


GEOPOLITIQUE !


JBL: Première règle élémentaire de la géopolitique: le monde actuel se divise en deux.
L'ouest...




JBL: Et l'Est.



Ah ben forcément...

JBL: A l'école, pendant le cours primaire, public, on vous apprend à vénérer celui qui a dit un jour « nous sommes tous égaux ». Mais celui qui a dit ça a sorti là la plus grosse connerie de sa vie et de l'histoire de l'humanité: oubliez ce Bullshit tout juste bon pour permettre aux loqueteux du pont de Brooklyn de se raccrocher à un centimètre carré d'espoir et de tenir bon face à l'envie d'alcool ou de suicide, non, nous ne sommes pas tous égaux. Il y a une raison pour laquelle nous avons gagné cette putain de Guerre Froide alors que l'ennemi avait une armée dix fois plus nombreuse et un traître à notre nation situé à peine à 100Kms des côtes de Miami ! Que ce soient la Pologne, la Croatie, la Russie ou la France, les pays de l'Est sont le générateur à misère et d'incompétence de cette planète !

Stop, stop, STOP ! Je le savais que les Américains étaient tous des tanches en Géographie, mais là, je m'insurge contre autant d'inculture ! La France est à l'extrémité de l'Europe Occidentale, donc techniquement, c'est un pays de l'Ouest !

JBL: What ? Avec les prolos qui descendent dans la rue avec des drapeaux rouges, un taux d'alcoolémie digne de figurer dans le Guiness Book, une inculture crasse de l'habituant moyen qui sèche à la question à 500€ à « qui veut gagner des Millions », un championnat de Football et de Basket de 4eme division et un Président dictateur omnipotent, c'est pas un pays de l'Est, ça ?

Mouais...

JBL: La prochaine fois que tu m'interrompt pour des nèfles, Cowboy, la prochaine séquence télé que tu tourneras, ce sera ton remake du projet Blair Witch que tu feras avec ta gentille petite famille dans ta nouvelle maison, au fond des égouts de Newark !
Lorsqu'il s'agira de trouver des clients ou de nouer des partenariats dans la conduite de vos affaires, choisissez l'excellence, faites confiance à la nation qui abrite en son sein les plus brillants intellectuels...




...Issus des Universités d'Harvard, du Santa Monica College ou du Rochester Institue que le monde entier nous envie.



JBL :Mais qui suivent également un programme d'entraînement intensif faisant d'eux, en plus de brillants cerveaux, également de sportifs accomplis et qui à chaque grande compétition, jeux Olympiques, championnats du monde, meetings, jettent avec toute la superbe de la mère patrie notre supériorité à la face du reste du monde.
Tout ce qui fait de notre pays le seul endroit d'où peuvent sortir des êtres exceptionnels, beaux, intelligents, brillants et charismatiques, munis de toutes les qualités pour être des success makers et des dirigeants naturels.




JBL : Face à cela, aucun de ces lopins de terre situés dans ce gigantesque trou du cul du monde laissé par les bolcheviks ne peut produire du positif. It's a fact ! Deux fois plus de territoire et de superficie, une population dix fois supérieure, mais des PIBs dont la somme dépasse à peine ce que peut produire à lui seul l'Ohio, un taux d'analphabétisme de 90% dans la population adulte, une espérance de vie de 50 ans et la cirrhose du foie comme première cause de décès dû à la consommation excessive d'une vodka dont je ne me servirais même pas pour nettoyer mon pare-brise ! La seule chose dont ces métèques ont réussi à se distinguer, c'est la quantité proprement impressionnante d'émigrants qui viennent envahir nos territoires, sans doute poussés par l'idéologie du « American Dream » et y voyant un moyen de sortir de leur bouge, pour finalement finir rattrapé par leur condition de cafards humains et grouiller dans nos métros pour y lancer de leur voix plaintive: « cheais quatres enfants, che n'ai pas travail, che n'ai pas chomage, la charité Messieurs Mesdames ! » !
Croyez-moi, public, la seule réaction à avoir lors d'un face à face avec ces loques est de mettre la main gauche au Portefeuille pour les empêcher de vous le faucher, et la droite sur votre revolver pour leur trouer la peau juste entre les deux yeux dès qu'ils s'enhardiraient un peu trop avec leur couteau suisse à la main !
Ceci est une règle d'or: ne leur faite jamais, JAMAIS, confiance. Que ce soit pour le business, sur le plan personnel, où...


...


Ouh, ça c'est des points de suspensions qui tuent.
A voir le sourire de requin qu'il arbore, on sent qu'il a réservé le meilleur pour la suite !

JBL:...Ou pour le catch professionnel !
Comme vous le savez sans doute tous déjà, bien qu'Irwin soit mon élève, il lui arrive de vouloir défier mes enseignements et de jouer au plus malin, ce qui l'a toujours poussé à prendre des décisions en dépit du bon sens pour mieux faire étalage de son amateurisme. Violer cette règle en a fait partie puisqu'un beau jour, quatres crétins congénitaux issus de ces vastes champs de fumier ont frappé à sa porte, fait la mendicité pour obtenir un contrat...Et face à qui le pourtant Président de la Million Dollar Wrestling Federation a réagi comme le dernier des débutants puisqu'il les a accepté !
Et honnêtement, qu'ont accompli les quatres de la bande à Basile de positif ? Rien ! Un passage à peine remarqué au sein d'OBEY, le clan pourtant numéro 1 de ce business, une perte du seul titre qu'il n'ont jamais détenu dans leur palmarès face à celui qui a laissé son empreinte dans l'histoire de la lutte comme étant l'archétype même du has-been face à qui même Sting ferait figure de Hall of Famer et une présence de plus en plus empoisonnante qui se répand telle la gangrène sur la jambe d'un Somalien blessé par un éclat d'obus !
Or, voilà que suite à un concours de circonstances invraisemblable, l'occasion rêvée d'illustrer mon cours de gestion se présentera pas plus tard que Mardi soir. Au prochain Payback, deux de ces insectes du Tiers-Monde ne vont pas faire face à un lutteur lambda, mais seront confrontés au leadership incarné, au talent, à la grâce. A l'Amérique. Et de la même façon que John Fitzgerald Kennedy a mis fin au règne menacant de Nikita Khrouchtchev en lui éternuant dessus de mépris depuis toute sa hauteur, ces quatres caricatures de catcheurs verront leur progression dans le tournoi tag team stoppée à grands coups de bottine made in Texas par Mister Smackdown, the longest reigning champion, l'élite de la lutte professionnel et plus grand courtier de son époque. Parce que je suis à l'image de mon pays: je domine ! Et même si j'ai comme partenaire la plus grande arnaque de ce business et que je peux lui faire autant confiance qu'à un cul remuant d'emplumé samoan émigré à Hollywood sur un baril de nitroglycérine et même si le ture American hero avait une main attachée dans le dos et un pied menotté à la troisième corde, je passerais ce round de qualification aussi facilement que l'on envoie une lettre à la poste et je renverrais ces émigrés à leur vraie place pour tenir compagnie aux chicanos de l'équipe d'entretien des surfaces


BECAUSE I'M THE WRESTLING...GOD !


Fin de la leçon ?

JBL: Yep, Junior, tu peux couper. A bientôt, public, pour le chapitre deux !

C'est sur cette dernière déclaration que l'image se coupe.
Flash info de dernière minute: on a appris d'une source proche de la famille que suite à la diffusion de la promo de John Cena pour son championnat tag team, le teckel de Paris Hilton a tenté d'ingérer une pilule de cyanure qu'il aurait lui-même déposé dans sa gamelle. Les vétérinaires s'en occupent actuellement dans un centre de désintoxication et travaillent nuit et jour pour éviter le drame tandis qu'un psychologue canin a été recruté à prix d'or pour tenter de comprendre les raisons de son geste. Nous vous tiendrons informés de la suite des évènements dès que possible.
Stay tuned !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   01.12.07 13:55

Boom Boom Boom Yeah
Ce n'est plus le moment de rester inactif derrière son canapé de Has Been du Tiers Monde du Sud de L'Ouest venant de L'est. Fini les petites attaques basses sur les origines, et les comparaisons à deux sous d'une Amérique qui est tellement puissante de part toutes ses facultés, qu'elle utilise ses pouvoirs pour armer ses mêmes pays du tiers-monde pour ensuite, se prendre un gros missile dans le cul. Drôlement fin au final, roi du Hamburger, il passe la plus jeune partie de leur vie a rentrer dans des université, pour en ressortir avec une nouvelle recette d'un Mac Do biologique au plutonium.
Message de la JBB - JBL : Wall Street sa crains, le Pub Winchester c'est mieux !!!

Restons tout de même dans le sujet, pendant que notre bon vieux copain Texan - qui n'a vraisemblablement pas honte d'appartenir au meme état que son EX Partenaire GM Stone Cold - nous balance toute sa thèse sur l'évolution des pays et des esprits humains sous toutes ses formes, et sous tout les angles de la théorie de la relativité de Pierre, Paul et Jacques, et bien nos amis de la Johnny B Brand s'entreprennent à une activité plus seine que d'essayer d'instruire un peuple américain bourrée au George W. Bush. La JBB essaye tout simplement, de sauver leur peau. Juachim dans les vestiaires, essaye de contacter tant bien que mal ses amis dé la OBEY pendant que la Fat & Po connexion prennent connaissance de leurs nouveaux locaux.

Juachim : C'est quand même pas possible ce truc ... Écoute hunter, je te jure qu'on y est pour ri... Hey ... Mais arrête, c'est Ricky qui nous à jouer un mauvais tour. Hun... allo ? ALLO ? Bordel il m'a raccroché au nez.

Polak : Tu crois qu'il y a quoi là dedans ?

Fathom : Franchement, j'en sais absolument rien, déjà la porte à l'air d'être pleine de mystère.

Juachim : Et en plus, impossible, de Joindre Charming & B-Max, René, j'arrête pas de tombé sur son répondeur depuis le Payback, mais c'est quoi ce bordel hein ?

Polak : Tu penses pas qu'il nous faut un plan pour pouvoir se guider là bas ?

Fathom : Un simple Plan ?

Le Groupe : Welcome To My LIIFFE !! Tu tu tutut

Juachim : Ah nan mais d'accord, vous ne m'écoutez même plus. Bon, bah, apparemment, il ne faut compter que sur soi même ici.

Fathom : Nan mais Juachim, t'es pas intriguer par ce qui pourrait se trouver derrière cette porte franchement ? La Ousk quoi, c'est pas le vestiaires de Thierry Henry quoi !!

Polak : Nan mais leurs chaussettes doivent autant puer que les siennes.

Le Groupe : DEGAINE SA RACE !!!

Les trois membres de la Johnny B Brand se regardent, et fixent denouveau la porte des vestiaires de la OUSK. La dernière fois qu'ils on tenter d'infiltrés ce vestiaires, Serge avait tout fait foirer. C'était d'ailleurs le début de l'animosité entre JBL & la JBB. Est ce que cette fois encore, un Super Héros mal luné va venir imposer son grain de sel pour tout faire rater ? I Don't Know But Wenegen Bistoufly !!! Juachim sort un badge spécial OUSK qu'il a reçu suite au Cutting Edge de cette semaine. Puis, fini par ouvrir THE PORTE !!!!

Juachim : Bon les gars, je crois que c'est le moment de faire le point. Vous savez, on a tous une rude épreuve au prochain Payback. Je vais faire équipe, avec zoulou de cuir, et vous vous allez devoir vous battre contre Faf La Rage version Amerika, et le modèle même du Pays le plus torturés de toute la planète.

Polak : On est au courant merci, t'en as pas marre de faire comme si on était des gros débile ?

Juachim : Franchement non, tant que tu ne m'auras pas démontré que tu n'en es pas un.

Fathom : + 1

Oui, ce langage devient un peu une mode, un peu comme les OSEF, ou les LOL dans les conversations à temp réel. Un langage que Ricky devrait bien apprécier en tout cas.

Juachim : En tout cas nous allons rentrer dans un territoire classé "dangereux". Nous pouvons y faire des rencontres plutôt inattendu. Après tout, c'est la OUSK.

Nous ne sommes peu être pas obligé de vous faire un rappel des membres du groupe. Un docteur Nash, un Gay Japonais, une grosse bestiole plutôt agressif accompagné d'un nain cubain fumeur de pétard, et un Geek comme patron. Finalement, la JBB n'aurait elle pas sa place chez eux ?

Fathom : Oué, on pourrait rencontrer des poney sauvage, ou des licornes à la crinière blonde et soyeuse.

Polak : Ou alors, des êtres hybrides et mutant qui crache de l'acide par les yeux et qui nous bouffant l'intérieur des intestins, c'est au choix.

Juachim : Arrêtez un peu vos conneries. Maintenant, il faut rentrer.

Polak : ah mais moi je ne rentre pas là dedans, tu es fou.

Fathom : Pareil, en plus, sa sens bizarrement la framboise. Tu as déjà vu un vestiaire rempli d'homme huilé et transpirant comme des salopio sentir la framboise toi ?

Juachim : C'est vrai que c'est plutôt intimidant, mais nous n'avons pas le choix. Après tout, si nous faisons parti de la OUSK, nous n'avons pas grand chose à craindre. Et sa sera peu être une occasion pour vous d'apprendre de nouvel technique qui vous permettra de défaire John Cena & JBL au prochain Show.

Polak : On apprendras peu être à faire des chanson cool, avec des vrais rimes. Mouahah.

Fathom : Ou alors, on irai avec Nash dans des conventions de Psychologues et on en ressortirai avec plein de thèses dans le crâne, sur les théorie de la mort et de ses alentours, ou encore, pourquoi un Américain ne peut avoir la classe et le talent en même temp !! ( Message ? )

Polak : Et en plus, on aura sûrement droit aux stéroïdes qu'utilise Hébus pour ses matchs !!

Le Groupe : ON VA DEVENIR DES SUR HOMMES !!!

Juachim : Nan mais c'est pas croyable d'entendre des débilité pareil. Bon écoutez, là je regarde ma montre, je vais devoir y aller. Je vais essayer d'aller rattraper René, à cette heure là, il doit être sûrement être sur la route pour le restaurant d'OBEY. Vous, vous vous familiariser un peu avec la culture Ouskienne. Tout ce qu'il y a à savoir, vous l'apprenez, tout ce qu'il a à voir, vous l'observez, je veux que vous deveniez, des Ouskiens. Pis aussi, essayer de convaincre Kevin et Armando d'être sympa avec moi au prochain Payback.

Juachim ne laisse meme pas le temp à ses camarades de lui répondre, que le voila déjà partie. Polak & Fathom se regardent à nouveaux et court dans la direction opposée. Apparemment, il est totalement exclus qu'ils aillent dans le vestiaires de leurs ennemies du moment, sous le simple prétexte qu'un Geek s'est emmerder Geai avoir délirer sur les photos d'IRS.

Polak : Nan mais, pour qui il nous prend. Bon c'est pas parce qu'il est devenu challenger au titre de champion qu'il va nous commander.

Fathom : Exactement. Mais il faut dire ce qu'il faut dire ...

...

...

Polak : Et il faut dire quoi ?

Fathom : Je ne sais pas, mais nous allons le dire sur le ring. Right Now !!!

Coupure ... Mais pas pour longtemps. Quelques minutes plus tard, genre un quart d'heure, la Fat & Po Connexion se retrouve dans les locaux, de l'aréna, du ring de sa RACE ... parce que la JBB, aime Dégainer sa RACE. Nous vous passons cependant les détails fastidieux de leurs entrées qui restent indéfiniment la même. Et nous passons directement à la suite de notre programme.

Fathom : Mesdames et messieurs. C'est av...

Polak : Damoiselle et damoiseaux !!! Petits et Grands, Vielles et Vieux, Handicapé et Homosexuelle, Bornes et Manchots !!

Fathom : Hum, moui, et bien, c'est avec un immense plaisir que nous vous présentons ... les hommes qui remporterons les ceintures par équipes !!

Le Groupe : La Fat & PO Connexion.

Fathom : Oui mes amis, il ne faut pas se leurrer, vous avez du beau monde dans ce tournoi par équipe, si seulement nous retirons Nosferatu. Et Goldust. Et The Rock. Et John Cena. Et JBL. Sans eux, c'est un tournoi qui va prendre de l'ampleur. Ce tournoi sera tout aussi grand que le jour ou j'ai battu Garry Kasparov dans un tournoi d'échec. Mouahah, que de bon vieux souvenir. Laissez moi aussi vous raconter, le fabuleux destin de nos adversaires.

Polak : My Time is Now Wrestling God !!!!

Fathom : Oui, John Cena & JBL ... Les meilleurs ennemis du moment. La Team John John contre la plus burlesques équipe qui n'a jamais vu le jour à la MDWF. Franchement, comment douter du résultat ? Vous avez d'un côté, un Homme qui mise toute sa prestance sur sa limousine à corne et son chapeau, et sur son destin dans la bourse, magique et magnifique. Sans nous rappeler à toute les occasions qu'il lui est possible, qu'il fait parti du passé, car oui, lorsque nous parlons de cette homme ...

JBL

Fathom : Et bien, nous parlons, du plus grand règne de champion du monde, règne qui n'est plus, de son grand talent pour la lutte ? Talent qu'il n'a plus également. On vous parle de l'homme d'affaire, du grand américain qu'il est, et de tout un tas d'auto trophée qu'il s'attribut, mais pourquoi ne pas parler de ce qu'il va devenir après avoir rencontrer, le Big MAN FATHOM !!! Le Dieu de la lutte va rencontrer un homme qui aspire à son titre. Mouhaha

Polak : Si vous pouvez le buzé sa serait cool.

Fathom : JBL est sans aucun doute, un grand homme, mais toute légende fini par tomber. Oui, car il a fini par trouver devant lui, l'homme à qui parler. JBL à la grande gueule que tout le monde rêve d'avoir, mais il se trouve que moi aussi, ja la tchatche, j'ai une kalachnikov dans la bouche. J'étais sur Yahoo Tchat avant moi. Chez Public, à défaut d'avoir une grande démonstration de lutte avec JBL la semaine prochaine, vous aurez le droit à un grand duel, la légende Texane contre l'homme qui deviendra un jour votre DIEU - et sous tout les domaines - Fathom !! Et que pouvons nous dire que John Cena, franchement. Un Rappeur raté, qui fait du social dans la lutte. Un début de carrière qui commence sur les chapeaux de roues, avant de rencontrer, Fathom sur les rings.

Polak : Oué bon j'étais là un peu quand même !!

Fathom : Un Duel digne d'un tremblement de terre, FATHOM & Polak vs JOHN CENA & Shelton Benjamin. John Cena avait la faf ( la rage ) mais il avait l'esprit qui glissait ailleurs. Il a sous estimer la rage polonaise qu'il y avait en nous, et à tout miser sur son collèges médiocre, Shelton BEnjamin dit " La Loose ". Sa carrière a donc pris un tournant décisif. Il a perçu face à FATHOM et a décider ... DE PRENDRE EXEMPLE SUR MOI !!

Polak : Euh ...

Fathom : OUI, je tiens à dire la vérité, je tiens à ce qu'elle éclate au grand jour. John Cena est fan de moi !!!

Polak : Ou de moi.

Fathom : Et depuis, il a décider d'essayer de me surpasser, mais une chose doit être mis au clair, on ne dépasse pas le Fathom, c'est le Fathom qui vous dit si vous le dépassez. John Cena a donc suivi la trace du FUTUR de votre fédération. Il s'est d'abord attaquer à Lestat Dragonheart, comme nous l'avions fait à nos début. Il a marqué son étape en remportant un match contre l'homme aux 1000000000000000000 visages. Ensuite, il a voulu s'attaquer à Hard Gay, comme nous l'avions fait, il a rajouter de la difficulté en s'imposant à René Duprée. Étape qu'il marqua par un succès. John Cena est donc sur la bonne voie pour devenir, un disciple de Fathom. John Cena est promu à un grand avenir donc il a décider de mettre un terme à sa jalousie maladive, et décide de participer au tournoi par équipe, dans lequel, JE ME SUIS INSCRITS !!!

Oué trop cool ta vie.

Fathom : Et pour cela, il a du trouver un partenaire, à la hauteur, John Bradshaw Layfield. JohN Cena a compris qu'il lui fallait quelqu'un de son niveau pour pouvoir battre Fathom & son copain. John Cena savait qu'il ne pouvait pas nous battre en amenant un de ses copains des vestiaires. Il lui a fallu donc le Wrestling God. Mais Fathom sais ce qu'il en retourne, et Fathom peut te dire une chose : Tu n'est pas meilleur que moi.

Fathom s'applaudi tout seul. Polak lui, baille.

Fathom : John Cena est moins fort que le GRAND et L'UNIQUE FATHOM !!! JBL est plus vieux que moi, je procède donc par logique. Et comme personne sur cette TERRE peut venir à bout de ma Légende, je déduis que nous allons remporter ces titres.

Polak : Là je te suis mon pote, dégaine ta race.

Fathom : Mardi, la JBB rendra un jugement Polonais sur Les rimes foireuse de John Cena, et sur l'ego sur dimensionné du boursin ( ou boursier c'est comme vous voulez ) JBL. Uno Dos Tres, comme dans la série Télé. ( Oui, le Fathom est Téléphile ... ). Nous serons alors qualifié pour la final, et la semaine prochaine. Fahom petera la tête à Nosferatu, il petera la tête à son partenaire, il petera la tête à Goldsut, et il pêtera la tête a LE CAILLOU. La Fat & Po Connexion marquera une nouvelle page de l'histoire dans la MDWF. Un nouveaux titre autour de nos hanches, le Hardcore X n'était que la première étape, l'intrusion dans OBEy n'était que le second chapitre, la gloire de notre équipe, qu'un nouveaux tournant dans notre carrière, et l'apologie pour nous, le titre par équipe.

Polak : Oué, Fathom et moi on va vous ...

Fathom : Non parle pas s'il te plait. Alors John Cena, JBL ... Tenez vous prêt. Parce que ....

Hum Hum ...

Fathom : SAVEZ VOUS CE QUE FATHOM VOUS CUISIIIIIIIIIINE ???????

Et les gros yeux. Il n'y a pas à dire, ya que le caillou qui arrive à le faire bien ce truc.
My time is now, gros débile. Dégaine ta Race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   01.12.07 21:40



Une vidéo bien mystérieuse vient d'apparaître à la MDWF, rempli de messages subliminaux drôlement douteux. Une énigme que beaucoup de personne sur le net essaye de découvrir ce que signifie tout ceci.
En tout cas, nous nous retrouvons dans un lieu bien simple, un vestiaires des bâtiments de la MDWF, décoré spécialement pour le "break the stupide code". Et dans ce vestiaire, il n'y a personne pour le moment. Enfin, jusqu'a ... MAINTENANT !!!

IF YOU SMEEEEEL WHAT LE CAILLOU IS COOKING !!!!!

Voila, que Fathom habillé The Rock Style ou plutôt ... Le Caillou Style, rentre dans le vestiaire, et admire le spectacle. Lui qui est qualifié en finale du tournoi, se moque bien de cette phase qui va lui permettre d'avoir de VERITABLE ADVERSAIRE. Cependant, un commentaire de la vidéo qui vient juste d'être diffuser est de mise. Et pour ça, rien de mieux qu'un Juachim.

Juachim : Caillou !! Caillou !! Un commentaire de la vidéo Save_us_2B2

Caillou : LE Caillou n'aime pas ta tronche, le Caillou aime se parler à lui même, car le Caillou se trouve magnifique dans tout ce qu'il fait. Le caillou aime peter la gueule à ses fans et le Caillou, NON, ne commenteras pas cette vidéo, et tu comprends pourquoi ? Non tu ne dois pas comprendre, parce que tu n'a pas été doté comme le Caillou d'un système nerveux aussi développer, et qu'il te faut au moins une mise à jour XP pour que tu comprenne les trois quarts de mes mots. Le caillou à le cheval du peuple qui remue rien qu'a l'electritié qu'il dégage. Le Caillou se moque bien de cette vidéo qui ne parle même pas de LUI, le Caillou se moque aussi de Chris Jéricho qui s'amuse avec les no names comme Santino Marella, Le Caillou se fou de Goldust, car le Caillou il est plus fort que les plus fort, il est le maître des maîtres, le roi des rois - HHH peu aller se faire mettre avec son titre à deux balles, je lui prend parce que je suis le Caillou, j'ai un beau tatouages, mes films sont pour les moins de 10 ans, et seulement pour eux, Le Caillou ne deviendra pas une pseudo star pour les djeunz comme Lorie ou Ozone, Le Caillou vaut largement mieux que tout les no names des pays de l'ouest, de l'est, du nord, du sud, du centre, de l'arrière et de l'avant, le CAILLOU est THE CARRIERE de la MDWF.

Juachim : Oué, et sinon, vous savez qui est derrière cette vidéo ?

Caillou : LE caillou te répondrai bien avec un FOND DE PIERRE ou un COUP DE COUDE DU PEUPLE, mais à la place, il va te dire : LE cameraman. Oui, c'est le Cameraman qui se trouve derrière la camera, d'ailleurs, toi le Cameraman ...

FOND DE PIERRE !!!!!

Attention, les gros yeux



Caillou : IF YOU SMEEEEELL LALALALALALALALLALAALAL WHAT LE CAILLOU IS COOKINGEUH !!!

Oula, c'est toujours impressionnant lorsque le caillou est dans la place. Voila que le Caillou est rejoint par Nosferatu, lui même en personne ( enfin, non c'est pas lui, mais on fait comme ci ). Vient-il pour donner son avis sur la vidéo ?

Juachim : Oh, nous avons que du beau monde ce soir. Monsieur Nosferatu, challenger au titre de champion par équipe, qu'avez vous à nous dire sur cette vidéo énigmatique ?

Nosferatu ( Polak ) : J'ai envie de leur peter la gueule à ses gros fils de pute !!!

Le Caillou : Le caillou n'aime pas la visite du SOUS peuple du SOUS PEUPLE dans la même pièce que lui, sa donne de l'irritation au Caillou. LE Caillou a fortement envie de foutre son PEOPLE FOOT dans TON FUCKING CLOWN ASS !!!!

Nosferatu ( Avec un air d'autoroute ) : JE vais te sucer le sang !!!


( je vais te sucer le sang - TON SANG )

Une bagarre commence entre les deux hommes, Nosferatu réussi à magnifique, plongée canine dans le vent, pendant que le Caillou essaye d'intimider Nosferatu avec ATTAQUE GROS YEUX !!! Un petit " F-U SMELL WHAT THE FUCK IS COOKING " Et un FOND DE PIERRE !!!!!

FOND DE PIERRE !!!!

Nosferatu est au sol, et roule et boule sur le côté ... Le Caillou est debout victorieux, il leve son bras, ferme ses jolies yeux. Et voila qu'on lui balance une guitare. Il l'attrape au vol et ... CAILLOU CONCERT ONE !!!

Caillou : Je suis le grand, et l'ultime caillou
Je vais tous vous défoncez vos petits trou
Bientôt c'est la final du tournoi
Et il n'y en aura que pour MOI OI OI !!!!
Je suis le caillou, je suis le plus fort
Mon partenaire, Goldust est un homme en OR
Je n'aurai jamais besoin de lui
Il va me ralentir, pour moi c'est d'un ennuie.

Le Peuple est une grosse bande de boulet
Si je tends mes fesses, ils viendront tous me l'embrasser
John Cena & JBL sont des loosers
Autant l'un que l'autre, le Caillou leurs inspire la PEUR !!!


MY TIME IS NOW NOW !!!! YOU CAN'T SEE ME !!! JE SUIS CENAZE NAZE NAZE !!!

Un John Cena ( Polak - autres costume ) déboule dans la salle, et donne un FU Coup de la corde à linge sur le Caillou, qui en tombe à la renverse. Il roule et boule comme Nosferatu, et quitte le champ de vision. Juachim, applaudi avec un sourire vraiment débile à toute cette mise en scène moisi. Le John Cena va a ses côté, et commence a montrer ses dent, Gangsta tu l'es ou tu l'es pas.

Juachim : Et bien, monsieur Cena, je vois que vous etes en forme pour votre match mardi, même si tout le monde sais que vous allez perdre. Vous avez quelque chose à dire sur la vidéo diffuser precedement ?

John Cena : Oué.

Juachim : ...

John Cena : YO YO YOOOO. Si j'ai envie de dire qu cette vidéo est le reflet de la vérité. Je l'avoue devant vous ... je suis un Lutteur raté, un Rappeur Raté, un Homme raté, avec une vie de Raté ... et des partenaires raté. Je suis le Raté R Superstar. JE serai d'ailleurs en dédicace chez moi, tout seul avec moi même dans mon domicile, pour des photos de mon chien, dopé au Stéroïdes que les mecs de la MS93 m'ont refilé la semaine dernière. Sinon, et bah, j'aimerais déjà dire à mon partenaire JBL que je suis désolé, pour la futur défaite que je vais lui faire subir. Oué, avec moi, il a toujours perdu, regardez donc Wrestlemania, il était contre moi, il a perdu, alors avec moi, sa sera pas mieux, surtout depuis que je me fais laminé par le roi des NO CONTEST Kevin Nash.

Juachim : Oui, la vidéo reflète une partie de vous. Pis bon, c'est vrai que vous etes vraiment nul en ce moment. C'est à a se demander comment vous avez fait pour rester jusqu'en final du 5 vs 5 du pépévé.

John Cena : Oui, mais en faite, j'ai laissé faire le boulot par tout les autres, surtout par Super Wrestler que j'aime vraiment. Mais c'est aussi une question de chance, mon NON Talent à beaucoup aider à se match, les adversaires se sont fatigué sur moi, et pis voila, les autres n'avait qu'a faire le boulot. Pis dans le DVD de Million Dollar Pumpkins, vous pourrez voir, que René a glissé sur un crachat d'Edge et qu'après, il c'est méchamment mangé sur le sol ... après, j'ai juste à appliquer ma technique favorite, mon enfourchement Spécial, que tout le monde pense être ma prise de finition, mais non. Ensuite, je m'en veux, parce que j'ai un match pour les ceintures par équipe, et c'est pas un hasard, je suis nul, c'est pour ça qu'on ma refuser un challenge pour le titre de champion du monde. Et encore pire, Shelton est passer au dessus de ma faveur pour le titre Wall Street. Si j'avais su, je ne serais pas venu.

DING DING DING DING !! Limousine à corne absente !!!

Voila que c'est JBL qui arrive ( Fathom costume POWA - c'est ça quand on a des moyens ) Et rejoint son partenaire, John Cena.

JBL : Salut John.

John Cena : Salut John.

JBL : Comment va John ?

John Cena : Bien, je déprime un peu parce qu'on va perdre mardi prochain, et toi John ?

JBL : JE suis fatigué, diriger la bande de crétin de la MDWF, ce n’est pas facile, en plus, je dois me charger de donner des cours de bourses à des correspondants Japonais. Depuis le Disobedience LEads to Violence, beaucoup de nippon se sont pris une passion pour le crack. Dernièrement, ils ont envahi le marché des Sushi au beurre, et crois le si tu veux, mais nos connards de compatriote adorent ça. De toute façon, tout ce qui peut les engraisser, ils adorent. Met une vache à coté d'un américain, tu te demande lequel est à mettre dans un champ. John.

Juachim : MEUUUUH !!!

JBL : Sinon, je suis venus ici car, je tiens à protester contre cette vidéo qui nous rabaisse complètement, je ne suis pas un gros naze, et Cena n'est surtout pas un Looser, nous sommes une équipe unique en soi, qui défions toute chose, et qui n'aurons aucun mal à se diriger en final d'un tournoi pourri d'une fédération rempli de Has Been. Le Caillou, c'est pareil pour toi. Vous avez en face de vous le Wrestling God, le modèle de l'Amérique. John.

John Cena : Je sais que tu me détestes parce que je t'ai choisi comme partenaire. Mais BaffTech ne voulait pas de moi. Ni IRS.

JBL : Je comprend que tu veuille copiner avec des gens plus fort que moi, mais moi j'ai vu en toi, un futur tout particulièrement brillant, oui, j'ai vu en toi ...

John Cena : Un point commun sur le nom !!

JBL : NON NON. JE vois en toi, la force. Tu as fait le bon choix à t'adressant à moi, la légende du catch. Tu as sans doute oubliez que j'ai eu le plus règne de champion du monde à Smackdown. Je suis l'ex Champion des Etats-Unis le plus charismatique ...

John Cena : Après MVP, tu es aussi l'homme qui se fait botter le cul a chacune de ses interventions au micro maintenant. Rey Mysterio, BAtista, Undertaker, Stone Cold ... Mick Foley !!! A Quand Hornswoogle.

JBL : Ne me parle pas de cette fédération, ici c'est la MDWF, et je suis de très loin, la légende. J'arrive à faire trembler les locaux de la MDWF rien qu'en étant sur un poste de General Manager. A ton avis qu'est ce qui risque de se passer si je deviens lutteur ?

John Cena : En General Manageur, tu cartonnes. En GM d'une équipe spécifique, tu pers la face contre IRS - au moins 50-50, alors, en tant que lutteur, lorsque tu va devoir t'assumer complètement, et avec moi qui plus est, je pense que tu vas en chier.

JBL : Écoute, Cena, tu n'arriveras pas à me lancer dans le même état de déprime que toi. J’ai pris mes médicaments. Et pis, il faut que tu te redresses, c'est pas parce que tu as limite perdu contre Kevin Nash, alors que nos adversaires du moment ont battu le même soir, Hébus, qu'il faut que tu voit tout en noir.

John Cena : On est de bon ennemis JBL. Tu trouveras toujours les mots qu'il faut pour que j'ai envie de t'exploser la gueule.

Juachim : John & John, la Team Déprime.

Comment voulez vous résister à une équipe comme la JOHNNY B BRAND qui représentent à eux tout seul, les espoirs de la fédération mais aussi, tout l'humour du monde, dans un esprit saint, un corps saint, et un état d'esprit aussi clair que de l'eau de ROCK !!!!
Donc vous qui etes chez vous, si vous deviez parier de l'argent pour ce match de number one contender, et bien mettez vous ça en tête.
JBL = Vieux lutteur, qui va sortir de sa retraite après deux ans d'inactivité, qui semble être aussi intéresser par la tiercé que par la bourse. Wall Street c'est son DADA, moi c'est le Pépito.
JohN Cena = Lutteur Has Been qui a su montré qu'il pouvait tenir tête à Shelton Benjamin et Tim Lonkins, mais qui a toute les raisons de faire pipi dans son bermuda devant ses idoles intimes.
Johnny B Brand = Que de la réussite, que du bonheur, on y retrouve de tout, même de la saucisse de toulouse. Avec un pet de lapin, vous pourrez en rire toute la journée, c'est ça l'effet JBB.

Alors pourquoi hésiter ?

Save_US_2B2

Save_Us_JBB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   02.12.07 2:02

You like it ?
You'll take it !
Si toi, télespectateur assis derrière ton moniteur 15 pouces acheté au rabais à la Rue Montgallet avec ta canette de Ice Tea dans une main, un morceau de pizza froide dans une autre et le clavier marron à force de ne jamais le laver après avoir tapoté dessus comme un Parkinsonien branché en dérivation sur la prise secteur 220 V (au nom du nerd, de la nolife et de la salmonelle, amen !) après avoir désespéré faute de concevoir un avenir professionnel autre que celuie d'ANPEtise diplômé a repris espoir après avoir assisté au premier cours du one and only Wrestling God et te voit désormais en futur requin de la place de la bourse, ne zappe pas: voici venir tout de suite la leçon numéro 2. Pose ton séant Jacquouille et ouvre bien tes esgoudres, voici venir le coach personnel,




JOHN BRADSHAW LAYFIELD !


JBL: Hellooooooooooo everybody ! Merci de vos encouragements et de votre fidélité, place maintenant à la deuxième édition de « the more money now », l'émission qui vous dévoile les secrets d'un bon business man via l'intermédiaire du meilleur d'entre eux, la réussite faite homme, en toute modestie, moi, JBL !
Dans notre édition précédente, nous avons pu voir qu'une bonne affaire passait par de bons partenaires, et que pour les dénicher, il fallait commencer par savoir où les chercher. Passons maintenant comme promis à l'étape suivante, le niveau individuel !
Mise en situation: vous avez été contacté par un collègue homme d'affaires et allez soit lui vendre, soit lui acheter un bien ou un service. Les premiers contacts se sont bien passés, vous avez un bon feeling et y allez le coeur confiant.
Problème aussi important que récurrent: cet homme-là, vous ne l'avez jamais vu, et au sein de vos éventuels proches si toutefois vous en avez encore (ceci fera l'objet d'ailleurs de la leçon numéro 3) il est inconnu au bataillon. Comment dès lors lui faire confiance et être sûrs d'avoir pariés sur le bon cheval ? Voici venir votre cours élémentaire de...

PSYCHOLOGIE HUMAINE


Sans transitions, comme dirait PPD, nous retrouvons JBL au Parking, dans la partie arrière de sa limo, manifestement prêt pour une expédition. Mais toujours habillé de son costume à 15000 $ impeccablement repassé par sa femme de ménage Mexicaine à 2$ de l'heure. Il est comme ça, notre General Manager, toujours élégant et soigné en toutes circonstances. La classe, on l'a ou on ne l'a pas.
La JBB, elle, ne l'a pas.
Cherchez pas les p'tits loups, même en le caricaturant dans la sous-TNA de la MDWF après s'être fringué chez Tati et avoir acheté son chapeau de Cowboy en plastique véritable fabriqué en série à Taiwan, il n'y a qu'un seul True American Hero ! Surtout que lui n'aurait jamais osé se rabaisser jusqu'à se faire manager par Michael « queen of commentators » Cole ! Amateurs !

JBL: Pour illustrer mon précieux enseignement, rien ne vaut une mise en situation. Ayant eu vent de ma réputation des plus flatteuses, un aspirant homme d'affaires a désigné me joindre et me propose une vente de produits à un prix des plus compétitifs ! Intéressé, j'ai entretenu le dialogue, et jusqu'ici tout s'est bien passé. Il m'a fixé rendez-vous pour entamer la deuxième partie des négociations. C'est ici que le cours commence, boys: le lieu de rencontre est en effet très révélateur de la personnalité de votre potentiel sparring partner ! En voiture Simone !

Le chauffeur: C'est Bill, pas Simone !

Regard noir de son « employeur ».

Euh... »Simone »: Tout de suite, patron !

Quelques instants plus tards, nous retrouvons JBL chevauchant son majestueux destrier blanc (celui avec deux cornes au bout). Et le moindre qu'on puisse dire, c'est que son gros engin (je parle de la voiture, tas de pervers, hein !) détonne pas mal dans le décor !



De deux choses l'une: soit le gars dirige une galerie d'art moderne et prépare une expo/rétrospective sur César, le seul artiste au monde à avoir fait fortune en concassant des vieilles voitures, soit, comme qui dirait avec élégance et raffinement, ça craint du boudin puissance dix.
JBL a à peine le temps de sortir de son véhicule qu'il se prend déjà son premier choc psychologique de la journée !

JBL: Oh boy ! Hey, junior, t'es sûr de pas t'être planté ? On a bien dit « à l'angle de la 69eme et de la 99eme rue » ?

« Simone »: Ah, pas de doutes, patron, c'est marqué sur le poteau juste là !

JBL: ...

En effet, ça ne fait aucun doute. C'est bien là que ça se passe. Consternation !
Mais ne vous inquiétez pas, JBL est un vrai pro: il fait face à la caméra, réajuste son costard et sa cravate hermès et se recoiffe de la paume de la main. Il décoche même son sourire labelisé « émail diamant, la magie du blanc »: la classe en toutes circonstances, on vous dit !

JBL: Well, well well... Même à des néophytes tels que vous, ce « décor » parle de lui-même: tout homme d'affaires digne de ce nom doit faire l'effort d'accueillir son client ou vendeur dans un endroit avec un standing. Faire comprendre qu'il est important et que nous sommes prêts à agir en vrai professionnels est la base de notre métier ! Or là, mon futur rendez-vous me convoque dans ce qui, lors de nos contacts précédents, a été décrit comme « chez lui » et j'atterris dans ce...ce...CA ?

Bon là, j'ai pas trouvé d'images sur google suffisamment descriptive et plutôt que d'en être réduit à flasher mes potes de collège avec ma webcam, on ne va pas tomber aussi bas, mieux vaut rien ne montrer du tout. De toutes façons, JBL, c'est pas un no-name, lui, vous savez tous à quoi il ressemble, vous n'aurez donc aucun mal à vous imaginer la tête qu'il tire à la vue de ce spectacle !

« Simone »: Dites, patron, dans le tas de carcasses, j'ai reconnu des ladas et des trabans, plus une skoda. C'est pas sensé venir de l'ex-Union soviétique, ces poubelles roulantes ?

Oh putain, non, n'en rajoutes pas...
Allez, on respire un grand coup et on y va à ce meeting, pas vrai, John ?

JBL: Monsieur Walesa ?

Echo n°1: Mr Walesa ?

Echo n°2: Mr Walesa ?

Trois portières suite à la perturbation sonore: Boum ding ling...

Ca bouge du côté d'un tas de ferraille !

???: Bonchour. Vous Mr. Layfield ?

JBL (qui fait ce qu'il peut pour rester imperturbable, la main serrant très fort la poche droite): Euuuuuuuh, lui-même, mon brave. Je vous serais reconnaissant d'avoir l'obligeance de me mener à Mr Walesa, je vous prie.

???: Ah mais... Moi Walesa, Monsieur ! Enchanté voir enfin vous !

Dit-il en tendant la main droite. Bon là, il déconne, hein ? Il ne pensait pas sérieusement que The Wrestling God allait se rabaisser à lui serre la louche, quand même !
Si ?

JBL: Juste une question, junior, toi et tes oripeaux polluez notre atmosphère depuis combien de temps ?

Walesa: Moi en USA depuis 15 ans, Monsieur ! Moi émigrant de longue date ! Mais moi pas clandestin, Monsieur, moi honnête citoyen ! Travailler dur !

JBL: OK boy, alors, alors laisse-moi te poser une colle à dix dollars: pourquoi après ces 15 putains d'années tu nous la joues petit nègre ? Même le métèque de manager avec son accent à couper au couteau, il cause correctement ! Toi connaître Harraps ? Toi prendre cours de grammaire ? Toi connaître méthode Assimil ?

Walesa: Moi pas savoir lire, Monsieur ! Moi jamais ouvert livre ! Moi avoir dix dollars ?

Ah ouais, quand même...

JBL (de plus en plus estomaqué !) : C'est... ce...c'est une blague ? Me dis pas que t'as jamais feuilleté un bouquin ? Ni même le journal du matin, l'abécédaire de Walt Disney ou un magazine porno ?

Walesa: Moi pas comprendre, Monsieur !

JBL: Oh boy oh boy oh boy, je la refais.. Toi jamais lire ?

Walesa: Non, monsieur.

JBL: Toi jamais allé au ciné, non plus ?

Walesa: Non Monsieur.

JBL: Toi aller au musée et voir une expo ?

Walesa: C'est quoi, « ex peau » ?

JBL: Toi jamais écouter musique ?

Walesa: Moi pas avoir radio qui marche, Monsieur !

JBL: Toi avoir trou noir intellectuel sous le crâne en plus de sentir la pisse ?

Walesa: Moi pas tout comprendre, Monsieur. Mais deviner que ça pas très gentil...

Là, je sens qu'il va vraiment péter un câble !

JBL: OK OK, restons zen. Un homme d'affaire sait rester professionnel en toutes circonstances. Une négociation ayant échouée ne doit pas pour autant femrer les portes à d'autres possibilités. - se retournant vers « son contact »- Certes, Mr Walesa, je reconnais avoir été un peu dur avec vous, mais voyez-vous, il faut me comprendre. Un homme de ma stature a son temps qui est compté ET IL EST EN TRAIN DE ROYALEMENT LE GASPILLER DANS UN TROU DU CUL DE L'AMERIQUE AVEC UN NON-MOINS TROU DU CUL DE PRIMITIF ME CAUSANT DANS SA LANGUE DE PAUVRE ! DESOLE, MOI PAS ROBINSON CRUSOE, MOI PAS AVOIR BESOIN DE VENDREDI !

Walesa: Nous être samedi, Monsieur !

JBL (keep cool, Johnny Boy !): Peu importe, restons-en là, moi au sommet de mon secteur et gagnant mon salaire par la force de mon talent, toi en te reproduisant à la vitesse d'un lapin esseulé dans une clapière avec sa femelle albinos unijambiste pour toucher ta paye en pompant nos allocs. Vie heureux, aies beaucoup d'enfants mais ne t'approche pas de moi à moins de 100 kilomètres ou j'appelle le dératiseur !

Walesa: Moi pas besoin attendre descendants. Moi avoir déjà beaux enfants. Un fils même travailler dans compagnie vous !

Oh non, dites-moi que j'hallucine...

Walesa: Lui d'ailleurs faire face vous. Lui gagner mardi soir parce que moi lui avoir tout appris !

JBL (le sourire même pas forcé, cette fois, si si ! Bon, il est à deux doigts de se plier en deux, mais tout de même): Ah, euh, d'accord. Et je parie que c'est toi qui les inspire pour leurs promos !

Walesa (visiblement flatté !): Oui ! Moi avoir tout scénarisé ! Idée de génie, avec vidéo scriptée et speech Brahma bull, non ? Ca bonne promo ! Toi aimer !

JBL: Ca bonne promo ? Ca bonne promo ? Toi copier apparition de bamboula à plumes et à lunettes fumées made in Indonesia qui lui même copier sur promo de compagnie à vieux schnok ! Ca pas idée de génie ! Ca mimétisme, ça faisable par ni'mporte quel primate ! Expériences scientifiques montrer que chimpanzés apprendre en copiant. Toi chimpanzé ! Quand primates descendre de l'arbre, singe de droite tomber sur ses pieds, puis marcher et évoluer jusqu'à firmament de l'espèce humaine, et singe de gauche se prendre le pied dans la branche et se viander la gueule tête la première contre rocher. Toi descendre de singe de gauche ! Toi comprendre ?

Walesa: Mais Rock bon modèle, même clan que mon fils ! Ca prouver que eux bons !

JBL: Non, Albert Einstein, ça pas prouver que eux bons, ça prouver que eux sans imagination ni personnalité. Ca prouver que eux suiveurs, et moi pas suiveur, moi leader de ce business, moi faire la pluie et le beau temps, moi ouvrir la marche ! Et moi m'essuyer les bottes sur le crâne tondu de babouin made in Hawai, et si moi écraser original, moi pas avoir peur de copie surtout quand copie mal faite et avoir charisme de poisson mort !

Walesa: Toi perdre. Toi vieux et gros, et ami toi être rappeur raté !

Wah, ça être...*touss touss* putain, mine de rien, l'inculture crasse, c'est dangereux, j'ai bien cru avoir été contaminé par cette saloperie ! Ca c'est de la répartie, du vrai Michel Audiard, on sent le gars avec de la finesse d'esprit quand même et qui s'est fait une culture catch sur le forum d'RTL9 ou de semcatch. Allez, c'est bon, mon gars, tu peux l'avouer, c'était toi, Billgoldbergdu18 ? StoneColddu93 ? Non, je sais... GaelCenadu 76 ! Même sens du discours constructif, même pertinence, j't'ai grillé, coco ! Quand on a déjà la tête vide, c'est sûr que rien ne peut en ressortir !
Bon, et si on mettait fin au massacre ? Pitié, John, mes yeux et mes oreilles saines, ce n'est même plus un match qualificatif, là, c'est une mission de salubrité publique !

JBL: Ok, Vendredi. Moi gagner contre pouilleux de tes entrailles mardi soir et aussi simplement que ceci...

CLOTHELINE FROM HELL !
Ah putain, ça fait du bien, quand même !

JBL: Bon, assez perdu de temps. En voiture Simone, direction la chambre de décontamination, nettoyage niveau trois ! Je dois être en pleine forme pour mon retour sur les rings, et rien qu'à l'idée d'avoir pu toucher autant de misère crasse, j'en suis déjà malade !

Fin de la leçon, les kids. Moralité: ne faites jamais confiance aux types de l'Est.
Flash info de dernière minute: après le visionnage de la promo de John Cena, le meilleur ami de Jean-Paul Belmondo (dénommé "Kiki") a mis fin à ses jours avec le pistolet fétiche de son maître (celui-là même qu'il utilisait dans «Borsalino »). Nous adressons toutes nos condoléances à son propriétaire.


Dernière édition par le 02.12.07 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   02.12.07 4:09

C'est la loose ces derniers temps à la Pognon Federation… Et on ne peut pas dire que le cas soit bien différent dans la tête de notre pote à tous: John "La plus grosse star parmi les stars" Cena ! Le pauvre homme est abattu. On le retrouve dans sa loge. La Télé toujours allumée, diffusant les images de ses anciens main event gagnés en boucle à la WWE. Cependant il ne prête pas attention une seule seconde à toute ces idioties, il fait les 100 pas, John chercherait-il un plan ? Non c'est impossible ! Un plan pour quoi ? C'est John Cena merde ! Le Rock puissance 50 ! Pas besoin de plan, pas besoin de stratégie, pas besoin d'apprendre ni de savoir, un bon FU et c'est régler.

Cena: Bon faut que je trouve une solution moi…

O-K… oubliez ce que j'viens de dire… notre grand champ' a en effet besoin d'un plan. Mais c'est pardonnable ! Il faut l'excuser notre homme, il n'a plus gagner un match depuis 15 jours. Il a perdu son manager le Dr Nash Bis et voilà qu'il s'associe à l'homme qui veut briser sa carrière: le tyrannique JBL !

Cena (toujours en train de faire les 100 pas dans la piole): C'est décider ! Je vais aller trouver JBL de ce pas pour m'assurer qu'il soit de mon côté contre la bande à basile. De toute façon il me le doit ! Et puis je pourrais toujours prétexter l'excuse bidon du, on devient amis et on casse la gueule à Rock-E ensemble. Ouais ! Ouais allez ! Ca va bien passer ça, je le sens !!

Et le rappeur semble décider, il ouvre la porte de sa loge pour sortir retrouver Jee Bay mais il entre en collision avec un homme qui se trouvait juste derrière !



Orlando: Hi Cena !

Cena: Jordan ? Qu'est-ce que tu fou là ?

Orlando: Et bien Cena, il faut que tu sache que…

Cena: Attend attend ! C'est quoi ton prénom steu plait, j'arrive bien à retenir celui de ton cousin Mickäel, mais le tiens j'ai du mal.

Orlando: Orlando…

La blague méritait d'être faîte ! Continuons !

Orlando: Sachez Cena, que John Layfield vous offre l'opportunité de votre vie ! Il semble prendre à cœur le faite que vous ayez voulu faire équipe avec lui. Vous lui donnez l'opportunité de revenir sur le ring. Lui, il vous donne l'opportunité de vous en écarter.

Cena: What ?

Stone Cold (qui passait par là): Faut vraiment arrêter le plagiat… (FAPW, FAJW, RWO ou FAWG, j'me souviens plus, si vous passez par là) … sinon Stunner et coup de bière dans le front !

Orlando: Enfin, je dis ça de manière précipité peut être, mais le père Layfield ne vous a pas encore foutu à la porte. Non non !
Rappelez vous du terrible match Team IRS vs Team JBL


Cena: Ouais je me rappel, j'ai étais le dernier homme debout quand même - dit il en redressant les épaules.

Orlando: Non pas celui là, l'autre ! Avec The Great Khali et toussa…

Cena: Ca me dit rien… je m'occupe pas de la carrière des autres. Chacun ces oignons comme on dit !

Orlando: Voyons Cena, faut progresser dans la vie. Et JBL a proposé secrètement quelques contrat suite au PPV Million Dollar Pumpkins, disons qu'il a prit le meilleur des deux équipes et ceux ci vous attendent actuellement dans le gymnase ! Ils seront les futurs membres du Chain Gang !!!

WHAT ?! (Désolé Austin) JBL aurait recruté les nouveaux membres du Chain Gang pour Cena ? Qu'est-ce que c'est que ces histoires encore ? Tentons d'en savoir plus !

Cena: Hein quoi ? Mon pote John qui fait ça ? C'est un jolie geste de sa part, mais n'ayant pas vue les participants du match dont tu m'as parlé tout à l'heure, je me demande bien sur quoi je vais tomber. Sûrement du bon, du très bon même ! Mais vue que j'ai tendance à être exigeant, les goûts de JBL ne seront peut être pas les miens.

Orlando: Plus le temps de vous posez de questions, je vous emmène les voir immédiatement.

Cena: T'es un marrant toi… J'ai un emploi du temps assez charger Orlando, j'irais les voir quand j'aurais 5 minutes. Un athlète comme moi à un entraînement quotidien à appliquer s'il veut rester au top. Une pompe en moins ou en trop, et c'est tout mon processus vital qui en prend un coup !
Il y a actuellement 14 médecins tous indépendant les uns des autres qui travaillent jour et nuit pour s'assurer que mon entraînement soit l'idéal, un parfait sur mesure avec mes capacités et mes limites. Et toi tu me demandes de venir faire la fête au gymnase comme si j'étais un simple étudiant qui se permet de sécher 2 cours sur 3 ! Rigolo va !


Mais Jordan n'écoutez pas, il chope le bras du Champ' et le tire jusqu'au gymnase où l'attend ses nouveau élèves.

Etrange cette histoire. Monsieur Layfield qui place d'office des catcheurs juste bon à pousser la MDWF encore plus vite vers le fond, dans le Chain Gang ? Ceci ne serait-il pas un complot très bien monté par le GM tout puissant pour créer des soucies en plus à son "partenaire" (entre guillemet vous avez vue) ? Si vous voulez mon avis, je pense que oui.


6 loges, 17 "Non mais attend" et 36 FU qui se perdent - plus tard… Dans le gymnase.

Orlando: Voilà Cena, on y est, bon John Layfield n'a gardé que 4 hommes sur les 10. Vous allez les trouver, ils sont tous là. Sauf Mark Henry, il a été recruté en premier et fera bien partie de l'équipe, en attendant il est en train de tirer des camions à la corde dehors (on devient par le World Strongest Man en mangeant une certaine marque de céréale tous les quatre matins, faut arrêtez les pubs débiles !)
Bon allez, moi je file aux vestiaires, j'ai un coup de file urgent à passer.


Cena: Mark Henry ??? On parle bien du Henry de la WWE ? C'est quoi le délire… il faisait partie du meilleurs des deux équipes, t'es sur ?

Mais là encore Orlando faisait semblant de ne pas écouter Cena et se fait la belle, laissant notre pauvre rappeur. On entend quelques bruits un peu partout autour de lui, les 4 gaillards doivent déjà avoir débuter leur entraînement, notre Marine regarde à droite, rien… à gauche, rien… derrière lui, Orlando qui entre dans le vestiaire… devant, rien à part une montagne de machine, en l'air… tiens il y a la tête de Great Khali qui dépasse. Cena court le rejoindre.

Cena: Hey Khali ! Je cherche 3 hommes qui seront mes futurs alliées, des mecs costauds, rapide, charismatique et super branché, bref des mecs comme moi quoi ! Tu les aurais pas vue ?

Khali: BAFTEK BAFTEK

Soudain un petit homme apparaît.

Petit homme: Ce que le Great Khali dit, c'est qu'il a beaucoup de respect pour monsieur Layfield, il est honoré de la proposition qu'il lui à faîte mais s'il a accepté, c'est avant tout pour travailler à vos côtés. Le Great Khali a dit qu'il était prêt à se donner à fond !

Cena: Ah ouais ? J'aurais pourtant jurer qu'il cherchait à dévoiler l'identité d'une personne nouvellement recruter à la MDWF…
Bon oublies cette blague débile… T'es quand même pas en train de me dire que Khali fait parties des mecs que Jee Bay a recruté pour bosser au sein de "MON" clan !?


Pas de réponse… Soudain tout s'arrête ! Plus personne ne parle, une ambiance d'horreur envahit la salle. La lumière ne passe plus par les vitres, les néons ne reflètent plus aucune lumière et de la fumée rouge apparaît du sol jusqu'au torse de nos 3 amis (enfin Khali ça lui arrive presque au genou).

AH AH AH AH !! I'm coming… to GETCHA !!! Ah ah ah !!
Attention ! Une espèce de truc avec plein de vers gluant dans sa bouche apparaît en jonchant le sol. C'est la panique ! Khali tel un éléphant qui craint les souris entame une énorme crise de panique. Pour le petit homme traducteur, c'est terminé, on a tous deviné qu'il va être bouffé le premier ! Tant pis pour lui. Et l'espèce de truc avec deux fois moins de vers dans la bouche (il en a mangeait la moitié entre temps) se redresse, il fixe étrangement le petit traducteur qui pousse des cries de panique ! FU FU FU FU FU FU !!! MON DIEU BIG FU !!! Il m'a fallu plus de temps pour le dire que pour qu'il le fasse. L'espèce de truc est mort.

Petit homme: Pourquoi t'as fait ça ?

Khali: POLAKO POLAKO

Cena: Tu gueulais à l'aide… sans moi tu serais partie rejoindre une bonne dizaine de vers dans son estomac.

Petit homme: Mais non… c'était le troisième membre du Chain Gang ! Il apparaît toujours comme ça, c'est normal.

Cena: Bin pourquoi tu gueulais comme un con alors ?

Petit homme: J'essayais d'expliquer à Khali que la Johnny B.Brand sont des lutteurs, il a tendance à les confondre avec les chicanos de l'équipe d'entretien des surfaces Wink

Ca sent pas bon pour Cena ! Vue l'expression de son visage, on se demande si les recrue de JBL sont vraiment à son goût…

Cena: Bon tous les deux vous permettez… Il faut que j'appelle Orlando, j'ai deux mots à lui dire et aussi j'aimerais savoir qui est le dernier membre du Chain Gang à avoir été sélectionné.

Allez courage John ! Le dernier est sûrement une perle rare. Il va rattraper le niveau des autres, c'est sûr ! Probablement un technicien hors paire. Ou une montagne de charisme qui va attirer des hordes de fans en plus. Comme le dirait Fatal dans sa chanson avec Vito "Non Non ne désespère pas !"

Cena: Bip Bip (Non Cena ne dit pas Bip Bip, c'est le téléphone !)

Ouais Orlando … Ouais … Je trouve pas le dernier membre de mon équipe et aussi j'aurais voulu te dire que … Attend ! … Mais j'ai un truc à te dire ! … C'est important, c'est important, c'est important, tu m'écoutes à la fin ? … Allô ? allô ???!!!

Bip Bip

Bordel il est con ce type ! Je suis sûr qu'il a fait exprès de pas me laisser en placer une… Quoi qu'il en soit je sais désormais qui est le dernier homme de l'équipe.
Il s'agit de Virgil et le bonhomme est débordé… séance d'autographe et tous ça… Bon je le connais pas du tout, paraît qu'il est de la vieille école. Mais s'il est débordé lors d'une séance d'autographe, c'est plutôt bon signe !



…Effectivement…


Cena: Allez Khali, on va pas perdre de temps. On passe tout de suite à l'entraînement. Tu va t'installer sur cette machine de muscu et me montrer combien tu peux soulever.

Khali: FATATO FATATO !

Petit homme: Ce qui Khali dit, c'est qu'il pense être assez fort pour porter la machine entière à bout de bras.

Cena: Vraiment ? Monsieur est si balèze que ça. Prend la pose un peu pour voir ce que ça donne.



Cena: Bon j'avoue… Pas la peine de muscler d'avantage. On va travailler tes points faible ! Le talent au micro et la rapidité !!

Mais à ce moment là, on voit Mark Henry derrière la vitre qui pousse un hurlement digne d'un bœuf en période de rut. Le bonhomme porte une citerne (non non je rigole pas) à bout de bras depuis la cour situé à côté du gymnase et balance celle ci contre le gymnase dans un dernier effort !

Cena: Mais il est con ????!!!! ???!!!

BOUMMMMMM !!!


Tout prend feu ! Le gymnase est envahit par les flammes. Et voilà que Henry tente de nous expliquer pourquoi il a fait ça.

Mark Henry: Hmmmm !

OK ça roule. Bonne excuse, t'es pardonné mon gros. En attendant Khali prend les choses en mains, il a trouvé tout seul les extincteurs attaché au mur et tente de s'en servir pour diminuer les flammes. Seul inconvénient, il ne comprend pas comment une certaine mousse doit sortir du bazar. Alors il le tient d'une main et avec l'autre donne des coups dessus, avec la tranche de la main (son FINISH !!!) pauvre extincteur.
Cena voit toute la scène, complètement sans voix, il semble se demander si finalement pour entrer à la MDWF ça ne serait pas mieux de faire comme partout en demandant au minimum un Bac comme diplôme, pour éviter d'embaucher de tel crétin.
John numéro 1 quitte le gymnase et va dans les vestiaires, il cherche Orlando afin de lui annoncer qu'il refuse catégoriquement de prendre en charge ces mecs là et de les introduire dans le Chain Gang. Mais Orlando est introuvable.

Cena: Orlando ! Ohhh ! Orlando !!! … Y'a quelqu'un ?

Pas dé réponse…

Cena: Ohh c'est pas marrant… On croirait un scénario de mauvais film d'épouvante là ! Je flippe ! Répondez merde !

Soudain…

Une petit voix qui ressemble à celle d'Orlando: Chute ! Il va nous entendre !

Cena se rapproche, la voix provient d'une petite pièce qu'il n'a pas encore visité, 3..2..1… CENA OUVRE LA PORTE !

Cena: OHHHHHH mon DIEU !!! Orlando !!!! Qu'est-ce que tu fous avec Juachim ??????



Orlando: Euhhhh rien ! Rien du tout !!

Cena: Monsieur "J'suis amoureux d'Alice" Mon cul !! Il doit bien s'en penser des choses avec Fathom et Polak. Pas étonnant que le petit Serge ait vite décampé pour débuter avec un nouveau style de gimmick gai.

Et Cena reclaque la porte, laissant les deux tourtereaux à leur occupation. Mais le rappaire se souvient qu'il n'a pas dit l'essentiel à Jordan… A propos de l'incendie et de son refus.
Il ouvre de nouveau la porte et soudain… !!

Juachim: Hiiiiiiiii !!!

Orlando: Tu pourrais pas frapper merde !!!!

Spoiler:
 

Cena reclaque la porte aussitôt. Le pauvre a probablement perdu la vue ! Espérons qu'il soit en état de lutter malgré tout au prochain Payback.

Cena (se frottant les yeux à deux mains): Merde j'ai toujours pas dis ce que je voulais dire … … … oh et puis merde… ils ont d'autre chats à fouetter je pense.

Juachim (qu'on entend depuis l'extérieur de la pièce): Ohhh oui fouette moi Orlando !!! Grand fou, fouette encore j'adore ça !

Cena (tout frissonnant): Brrrrr brrrrr brrrrrrr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   02.12.07 12:02

Tout en bas du building d'OBEY ...
Oui, nos amis sont maintenant interdit d'accès, et tout ça, à cause des magouilles de Ricky The Geek. On peut vous assurez que sa les énerves un peu de ne plus pouvoir entrer dans les lieus. Après tout, ils sont OUSK sur la papier maintenant, mais OBEy dans l'âme. Ou pas. Juachim et le reste de la Brand tentent de rentrer de force. Mais le gardien de la porte est bien plus solide à nos attaques que nous le pensions. Peu importe quel type de piège nous tentons de le faire tomber, il ne réagit pas. Il ne laisse passer personne, c'est un vrai pro.



Quel charisme, j'ai envie de l'appeler Roger.

Juachim : Nan mais allez, écoute Roger, si tu nous laisse passer, on dira qu'on ta tabasser, comme ça, tu n'auras pas à rougir de ta défaillance. D'accord ?



Juachim : Arrête de me regarder comme ça, j'aime pas ce genre de regard.

Polak : Nan mais arête, il a une volonté de fer ce mec.

Fathom : Fichons le camp.

[color=#0040e0]??? : Pssssss !!![.color]

... Moment de recul de la part de la JBB. Ils entendent quelques chose sifflet derrière les buissons sur le côté du bâtiment. Mais ils ne voient rien. Puis, le bruit recommence. Juachim se retourne et voit des petits yeux dans les buissons. Polak & Fathom rejoignent Juachim.

Juachim : Euh ... Oui ? Vous nous voulez quelque chose ?

??? : Vous voulez entrer dans le building c'est ça ?

Juachim : Bah oué, mais Roger là, il est implacable, pas moyen de négocier.

??? : Alors, venez avec moi, il y a une entrer secrète par derrière.

Juachim : Ah ? Et bien, on vous suit, c'est parti.

Polak : J'espère que c'est un pas un violeur.

L'homme mystérieux se lève et on peut voir qu'il est habillé d'un Imperméable de la tête au pied, il cache son visage par un chapeau et des lunettes très très moches. Et tel un serpent, il longe les murs. Les membres de la JBB le suivent de façon plutôt, ouverte. Oué, eux, marche tout à ait normalement, tout en débattant sur l'identité possible de l'homme mystère. Entre Fathom qui parie sur " Pascal Bataille ", Polak qui parie du " Jacques Chirac " et Juachim qui pense à " Alice ", on en est je pense, très loin du compte.

??? : Voila, nous y sommes.

Juachim : Mais, c'est la sortie de secours ça !

??? : Oui, mais personne ne pense à la prendre.

Juachim : C’est pas faux, mais pourquoi nous aider ?

??? : Et bien, j'étais dans les locaux avant, et il me faut une "couverture" maintenant pour rentrer.

Polak : Bah vous faites bien de parler de couverture, avec un imper ... mouahah

Fathom : Qu'il est con.

Juachim : Nan, bah écoutez monsieur, on va vous aider à rentrer puisque vous avez été bien sympa avec nous.

??? : Je vous en serez reconnaissant, un jour.

La Johnny B Brand et l'inconnu rentre dans les bâtiments, et se dirige tous, vers l'ascenseur principal. Bizarrement, l'homme mystère connait bien plus les lieus que la JBB elle même. L'homme à l'imper et la JBB montent donc dans l'ascenseur et appuie

40eme étages.

Juachim : Mais c'est pas le bureau de Mr Fatu ça ?

??? : Plus exactement, c'est son bureau. J'ai un petit compte à régler avec lui.

Juachim : Ah bah sa tombe bien, nous on doit lui parler des passes. Il faut qu'il nous en donne des nouveaux. Parce que je sais pas si vous etes au courant de ce qui nous arrive, mais nous sommes la Johnny B Brand, et nous avons été victime d'un ...

??? : Je me fiche de ce que vous avais fait, de ce que vous faites, et de ce que vous ferez.

Polak : He il pourrait nous causer mieux le...

??? : Écoute Polnareff, tu me lâche la grappe. Je vous ai fait rentrer, vous m'avez fait rentrer, on est quitte. Ce n’est pas parce qu'on est dans le même ascenseur qu'il est obligé de faire la causette. Alors, tu t'occupes de tes affaires, je m'occupe des miennes, et les moutons seront bien gardés !!!

Polak : Ouaah, mais l'autre.

L'ambiance devient un peu plus tendu. Mais heureusement, nous sommes arrivés. Les membres de la Johnny B Brand sortent de l'ascenseur les premiers, pendant que notre homme mystère jubile dans son coin, tout seul. Juachim et les autres ne peuvent pas s'empêcher de penser qu'ils ont fait rentrer un fou. C'est avec une vitesse folle que les trois zigotos courent vers le bureau de Mr FAtu.

TOC TOC TOC ( trop cool les bruits de la porte )

Mr Fatu : Oué entrez !!

Juachim : Fattuuuuuuuuuu !!!

Mr Fatu : Oh bordel, mais vous n'étiez pas interdit d'accès vous ?

Juachim : bah sii, enfin, je me disais, comment sa se fait, qu'on peut plus rentrer dans le building ? Vous avez posté un gardien maintenant devant la porte !! Pis bon, je t'avoue que depuis l'histoire avec Ricky nous sommes un ...

Mr Fatu : Mais je m'en contre fiche de tes histoires.

Juachim est triste, personne ne l'écoute.

Mr Fatu : Si on prend toute ses mesures, c'est parce que depuis quelques jours, nous recevons des lettres de menaces. Et nous pensons que sa a un rapport avec vous. Depuis quelques semaines, vous vous coltiner les membres de la OUSK dans les baskets, votre copain super héros s'attire les foudres d'OBEY, ce n’est pas bon pour l'image, et avec vos antécédents, on se pose des questions. Donc on vous a interdit l'accès du building pendant quelques semaines, le temp de régler tout ça. Mais dites moi plutôt.

Polak : Moi Plutôt !

Mr Fatu : Comment vous avez fait pour rentrer ? Roger est pourtant bon dans son domaine.

Juachim : Bah en faite, on a été guidé par un homme, il était fort sympathique au départ, mais depuis qu'on a pris l'ascenseur ensemble, il est devenu un peu désagréable, et super bizarre.

Mr Fatu : Un homme ? Quel homme ?

??? : MOI AHAHAHA !!!

Mr Fatu : Oh putain, vous l'avez fait rentrer ?? Bande d'abruti fini.

Juachim : Pourquoi, c'est qui ?

Mr Fatu : Mais c'est EDGE bande de crétin !!!

Edge : Surprise !!! Je viens pour me venger Fatu, toi qui étais si bon avec moi, toi qui m'as soutenu le long de ma prestigieuse carrière de champion, tu as osé me trahir, en t'associant avec mon brother René Duprée. Rock-E, René, et tout les membres d'OBEY se sont retourné contre moi, le champion du monde. Tout le monde, même toi, je n'aurais jamais pensé ça de toi, tu n'es qu'un filon. Et maintenant, c'est l'heure de la vengeance !! DE LA VANGEANCE !!!

Mr Fatu : Mais qu'est ce que ...

Edge ouvre son imper, et on y découvre une bombe. Des putains de C4 entouré autour d'Edge. Il est devenu complètement fou.

Le groupe ( voix de gonzesse ) : AAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH

Edge : La ferme. Vous trois, je vous ais accueilli dans mon humble demeure. Je vous ais fait rentrer dans OBEY alors que vous n'étiez que de vulgaires pseudo lutteur qui aspirer à un respect face au jobber de la fédération. Vous trois, je vous ai tout donné, je vous ai offert la chance de votre vie. Et en retour, que m'avez vous offert ? VOus m'avez donné le droit de devenir dingue. Vous vous etes moqué de moi, vous n'avez pas chercher à comprendre ce que c'était que la douleur d'être observé par tout le monde. Oui, tout le monde voulait ma ceinture, tout le monde y aspirer, et vous aussi aujourd'hui, vous la voulez. Vous etes aussi ambitieux que moi, vous voulez le beurre, l'argent du beurre, et le cul de la crémière avouez. Le titre de champion du monde, le titre par équipe. Vous allez vous aussi sombrez dans la parano.

Juachim : Nan mais n'importe ....

Edge : TAIS-TOI !!!! Tu ne peux pas comprendre ce que c'est que d'être, le RATING BOOSTER de la fédération, tu ne peux pas comprendre ce que c'est de porter une ceinture de champion du monde. Tu ne sais pas ce que c'est un champion redouté de tous, le meilleur parmi les meilleurs. Et tu ne le sauras sans doute jamais, car l'homme qui m'a battu, Hard Gay, te vaincras toi aussi, et l'équipe JBL/Cena fera de même avec vous deux Dumb & Dumber. Vous ne valez rien sans OBEY, vous ne valez rien tout seul.

Mr Fatu : Bon maintenant sa suffit.

Mr Fatu appuie sur un bouton de sécurité, et voila qu'un objet tombe du plafond. C'EST ROGER !!!

Il tombe directement sur Edge et le désarme quasiment, quelle force se Roger. Juachim et le reste de la BRAND saute sur Edge pour l'empêcher d'appuyer sur le bouton. C'est un truc de malade, il faut neutraliser l'ex champion du monde, avec du C4 autour de lui. Très délicat, et quasiment impossible. MR Fatu se mêle à la fête, et après avoir bataillé pendant quelques secondes avec Edge, ils finissent par lui retirer son arme. Fathom & Polak, sont placé sur lui de façon à ce qu'il ne puisse plus bouger.
Quelques minutes plus tard, la sécurité arrive pour emporter Edge en dehors du bâtiment.

Edge : Je me vengerais !! Vous entendez ?? Vous n'avez pas fini d'entendre parler du Rated R SuperStar !!! Vous allez tous souffrir. Vous m'avez trahi ... AHAHAHAHAHA

Mr Fatu : Complètement dingo celui là. Faites moi penser à faire saisir sa maison pour remettre une couche.

Juachim : N'empêche, j'ai eu franchement les boules.

Le Groupe : DEGAINE TA RACE EDGE & SHOULDER !!!

Juachim : Bon maintenant que ça c'est régler, on va pouvoir r'avoir nos badge ?

Mr Fatu : Hors de question.

Juachim : Mais pourquoi ça ?

Mr Fatu : Vous avez manquer de nous tuer tous en introduisant Edge dans les locaux, et vous voulez que nous vous donnions un accès plus ouvert au building ? Mais vous etes complètement malade. Après, vous allez faire rentrer qui hein ? Cm Punk ? Carlos Fischer ? Lestat Dragonheart ? Non, maintenant vous dégagez !!

Juachim : Hey, mais nous sommes toujours des membres d'OBEY, et tu dois êtres notre coach de vie je te rappelle. Nous sommes des challengers aux titres, tu nous dois un peu plus de...

Mr Fatu : Considération ? Pour le moment, il n'y a que toi Juachim qui est Challenger officiel, et tu fais équipe avec ton ennemi. Si je te coach, je le coach aussi, et c'est pas le genre de la maison. Ensuite, Polak & Fathom ne sont qu'aspirant au challenge. Ils ne sont pas encore les challengers officiels, alors pour le moment, je n'ai rien à faire avec vous. Nan mais vous vous rendez compte ? Vous pensez que je vais coacher Shelton lui qui à la chance d'avoir un challenger pour être challenger ? Ici, c'est tout ou rien, on ne fait pas dans la dentelle. Alors, vous ESSAYERAI de me recontacter, lorsque vous aurez décider de la jouer un peu plus à la mode "OBEY". Moi je veux de la castagne, du sang, et tout ce qui a fait notre marque de fabrique.

Juachim : Mais c'est tout simplement injuste !!

Mr Fatu : Injuste ? Attendez, vous faites conneries, sur conneries. Ça, c'est votre marque de fabrique, mais nous, on est ordonné, on fait dans la distinction. HHH & René ont réussi a se démarquer de part leurs classes, ils sont champion aujourd'hui, et c'est pas pour rien. Donc vous avez une chance de me prouver que vous n'etes pas des bon à rien, à vouloir faire les fortes têtes tout les jours, et gâcher vos chances au dernier moment. JBL & Cena vs Polak & Fathom, c'est votre dernière chance.

...

Polak : Moi je ne suis pas d'accord, je vais t'éventrer avec un pied de biche moi.

Mr Fatu appuie sur un nouveau bouton. C'EST ROGER !!!

Juachim : Ah non non, pas ROGER NON. On a compris, on a compris.

Polak : Cena & JBL on en fait notre affaire.

Fathom : +1

Mr Fatu : C'est bien, maintenant dégagez.

La Johnny B brand partent sans plus attendre. Faut dire ce qu'il faut, Roger est vachement puissant. C'est ainsi que notre scène se fini. un Edge encore plus rageux qu'avant, la vengeance aux bords des lèvres, un Rikishi toujours aussi vicieux, la JBB toujours aussi conne.
Un Tag team Match qui se promet d'être épique. Et au moins, on connait tout les membres des équipes ( Masked One message ? )

Une dernière chose à dire avant de partir ? Oui, Dégaine Ta Race. NON ...

FAUT PAS FAIRE CHIER ROGER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   02.12.07 20:52

J'aime les chiens et le poulet
Le saucisson, le cassoulet
Le boeuf, le Porc, le Jambon
L'huile de fois de morue et les bonbons.

Everybody listen ahah ... to me. Vous etes entraîner dans une vie de noix de st jacques ? Et vous avez envie de changer ça. Vous voulez vivre le rêve américain version customiser glandeur ? Vous avez tous revers d'être comme certains hommes, payer à ne rien faire, mais vous ne supporter pas de rester assis sans bouger le petit doigt. Vous préférer repasser votre linge en écoutent radio Jéricho plutôt que de passer la journée devant la télé à mater la saison 5 de Nip/Tuck ? Et vous vous demandez franchement comment changé ça.
Et bien faites appel à un coach personnel. Un homme dont le destin était déjà pré destiné à la glande magistrale. Un homme dont la phrase recurante est " chérie va me chercher une bière " ou encore " Oh, je me laverai plus tard, tout ce qui n'est pas fait aujourd'hui, sera fait demain ". Et bien, vous pouvez vous vanter de voir cette publicité, car des hommes de ce calibre existent. Oui, et ils sont là pour vous. POUR VOUS.
Applaudissez alors en chair et en os, tout beau, tout chaud ...

JUACHIM



Le maître de la vie facile, sans argent et sans amis ( enfin presque )
Juachim est le modèle type d'un homme qui n'a rien pour réussir dans la vie, qui n'a rien pour lui, et qui n'a pas d'argent. Juachim est un homme comme les autres, mais qui par la grâce de son cerveau sur développer et de ses calembours foireux, à réussi a percer dans le business de la lutte ( oui, faut pas que être gros et musclé et savoir faire un saut périlleux arrière pour réussir - Khali for exemple ).

Juachim : Bonsoir à toute et à tous. Vous etes heureux de me voir ? La plupart de ce côté ( clin d'oeil à JBL & John Cena ) diront que non, mais vous n'etes pas là pour les écouter et devenir des maîtres dans la finance social du guetto, vous etes là parce que vous en avez assez de speeder toute la journée à vouloir être, une personne parfaite, une femme ou un mari parfait(e), un employer de bureau qui n'a rien à se reprocher, bref un modèle dans tout les domaines et qui fait chier la plupart de ses copains. Pour ça, vous allez me suivre pendant toute cette interventions, et je vais vous donner les conseils qu'il faut suivre si vous voulez devenir quelqu'un d'insociable avec la haute société, quelqu'un qui jureras sur la bible pour pouvoir se payer un coup de vodka un samedi soir pendant que tout vos potes iront en boîte danser la tecktonik.
Vous voulez une vie triste et dépressif, si vous suivez mes conseils, vous pourrez vivre le rêve de toute personne heureuse, devenir ... comme nous, la Johnny B Brand.


Leçon 01 : Ce que tu manges, tu le deviens.


Juachim : Pour commencer, toi le petit bourgeois, tu t'arraches les cheveux à chaque repas parce que tu manges du cinq étoile dans des restaurant qui pourrait t'arracher la peau du cul si il le voudraient ? Et bien, cette leçon est pour toi. Ce que tu manges, tu le deviens, et pour preuve. Une personne chique comme JBL ( pfff, raté dla vie ) se nourrira en partie de repas classé Jean Pierre Koff, du genre Pot au feu bourgeois, caviar en entré, en plat principal avec de la terrine de canard d'Australie et en dessert, des profiteroles du chef, sauce chocolat venu des Antilles, et du kangourou comme viande imposé. Un repas qui pourrait te coùter au moins 15 fois ta baraques, n'est qu'un vulgaire hors-d’œuvre pour les JBL & cie. Alors fait comme nous. Force toi à manger des pâtes à midi et le soir, et si tu es en forme, prends en au petit déjeuner. Nourrie toi de Pépito des que tu pues, engraisse toi avec des Kebab et des Durum des que tu peux. Tu as prévu un repas chez Claude et Sylvie ? Annule et va prendre un bon gros geulton avec les trois gros bourrins qui traîne dans ta rue. Mange ce qu'ils mangent, et deviens toi aussi, un gros porcs ... mais distingué.

Juachim : Un petit rappel pour toi jeune ami ?




Juachim : Le repas de chez Claude ? Laisse le à JBL, qu'il passe du temp à table et qu'il ne digère pas son poisson pêcher au îles caïman, ensuite emporter au sud de l'Afrique se faire écailler, et renvoyer dans son putain d'estomac. Laisse lui la chance de s'intoxiqué comme il le faut avec NOTRE MAL BOUFFE. Un repas chez Claude ?

PAS BIEN.



JUachim : Un plat de pâtes dans une casserole pas lavé depuis trois jours, avec des assiette où tu peux encore deviné ce que tu as mangé la semaine dernière dedans, il y a bien plus de marge. Grâce à ça, tu deviendras quelqu'un qui néglige sa nourriture, qui pourrait confondre un filet de tabac avec des restes de viande hachés. Le plat de pâtes ?

BIEN.

Leçon 02 : Le sommeil dictes ta vie.


Juachim : Voila, maintenant que tu es devenu un gros porcs à force de manger gras et trop salé, il faut continuer sur cette lancé et devenir quelqu'un de méchant, qui à des rides sous les yeux, et qui pue de la gueule. Pour ça, le sommeil t'aidera. Oui, le sommeil mes amis. Voyez vous, aujourd'hui, le sommeil dicte notre vie. Dormez ne serai-ce que quelques heures en moins, et toute votre humeur sera changé, vous pouvez passer du plus gentil docteur Jeckyl avec 8 heures de sommeil par nuit, au plus terrifiant Mr Hyde qui lui n'a dormi que 3 heures et encore, parce qu'il s'est fait réveiller par la chienne de la voisine ( où alors, c'était la voisine qui est une chienne ). Pour ça, pour dormir convenablement, il vous faut forcement, un LIT convenable. Un lieu où vous vous sentez à l'aise, où dormir est un véritable plaisir. Et bien cessez tout ceci, et si vous voulez devenir comme nous, commencez par rompre avec ce rythme de vie. Vous vous devez de vivre à la dure, et de dormir là ou vous ne pouvez généralement pas dormir. Privilégié le sommeil à même le sol, plutôt que de dormir sur un lit de chez Epeda, avec double matelas bon pour ton dos.
Une vie déséquilibrée se résume à un sommeil instable, à des coups de barres toutes les heures, et à l'humeur de Mr Banner lorsqu'il se retient de pas peter tout vert.
Des hommes comme JBL ou John Cena eut, vivent dans ce luxe, ils dorment bien, et ça se voit, ils mènent une vie de pacha. mais la vie, se n'est pas, regarder ce que les autres font et être payer, ce n'est pas, intervenir sur un ring, parler 10 minutes et empocher 1000 dollars de la seconde. La vrai vie, c'est, roter, peter, et avoir la colique parce que tu te fait à toit tout seul un décalage horaire monstrueux. Vie la nuit, et dort le jour. Fais ce que tu peux pour détruire ton rythme de vie. Ne devient pas comme ses hommes qui finiront par pleurer parce que Ginette ne leur a pas apporter leurs cafés.




Juachim : Donc les chambres des plus grand hôtel, ton lit qui est si doux et si moelleux, tu le fou à la poubelle, tu demandes à tes éboueurs de le détruire, tu va voir le mec de chez orangina rouge de lui foutre un coup de tronçonneuse dessus, POURQUOI ? PARCE QUE. La chambre et le lit 5 étoiles ?

PAS BIEN.



Juachim : Dort comme cet homme sur un banc public après t'être bourrée la gueule. Fais toi mal au dos en dormant dans des lieux improbables. Essaye dans les toilettes ou dans les compartiments à baguages. Devient toi aussi une loque humaine parce que tu ne dort pas assez, devient toi aussi, un glandeur parfait, qui n'a rien à envier aux autres pouilleux. Dort sur un banc.

BIEN.

Leçon 03 : L'argent ne fait pas le bonheur.


Juachim : Mais y il contribue. Pour notre dernière leçon les amis, nous vous devons le meilleur. J'entends souvent dire que l'argent était un synonyme de pouvoir, et bien tout ceci est faux. Pour cet exemple, je n'aurais besoin que de citer deux noms. John Cena & la Johnny B Brand. Dans le premier cas, cette homme est voué a être riche un jour ou l'autre de part n'importe quel moyen, mais il fera partie de cette catégorie d'homme à qui le futur ne reservera rien de bon. Il sera voué à un echec social de part son ennuie. Le genre d'homme qui pour s'instruire, regarde les chaines culturel et apprend les blagues de Bernad Pivot pour paraître classe, le genre d'homme qui ira se payer la toute derniere machine à massage corse, dans le magasin le plus chere de la capital. Le genre d'homme qui vaut pas un pet de lapin, et qui à la premiere occasion, et au premier pépin, se verrai etre mis dans la ligne de mire des federaux. Un homme de ce genre, si il est riche, c'est qu'il y a un probleme. Quand à moi et au reste de mon équipe. Nous ne gagnions que très peur, d'ailleurs pour ce que je fais, je ne recevrai aucun salaires ( je te brulerai ta bagnioles Ted, je te le jure ) mais ce n'est pas pour autant que la gloire, le succès, le pouvoir lui même n'est pas de mon côté. Je suis le challenger au titre le plus prestigieux de cette fédération, et tout ça, par la simple force de ma glantitude. John Cena lui, est enroulé dans un perpétuelle engrange qui tourne en rond. Sa carrière est l'équivalence de la mémoire d'un poisson rouge, elle n'aura durée que trois secondes, et recommencera dans le meme trajet tout le restant de sa vie. John Cena est bloqué, et JBL s'occupe de ça pour en retenir toutes les gloires. L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue.
Si tu as de l'argent comme moi, et non comme eux, amuse toi avec. Achète toi des jeux pourris à 60 euros sur des consoles que tu auras fini en deux jours, et revends les à moitié prix dans des boutiques qui te prendront grave pour des cons. Ou alors encore mieux, jette l'argent dans les fontaines en espérant que le dieu de ci ou le dieu de mi, daigne écoutez tes problèmes de merdes. Ou alors ...




Juachim : Colle l'argent qui te reste ( vraiment la petite monnaie ) sur ton torse. Amuse tes amis en leur démontrant que tu as des compétences inutiles cachés. Montre leurs que toi aussi tu peux être débile, montre toi aussi un degrés en dessous de la moyenne. Devient un citoyens moyen qui n'auras aucun privilèges sur les taxes et les impôts. Devient un citoyens que le gouvernement pourra piéger comme un gland. Devient toi aussi quelqu'un qui passe sa vie sur les ordinateurs et qui ne pourra pas payer sa facture Yahoo parce qu'il à tout cracher pour s'acheter de l'héroïne. Car oui, devenir quelqu'un de ce type est signé un arrêt de mort, à petit feu. Tu sombreras toi aussi dans l'alcoolisme abusif, tu te drogueras, et tu finiras mort à 27 ans ( même si tu es déjà plus âgée ), retrouvé dans ton vomie entre la 5eme et la 6eme rue du petit four. Une rue remplie de prostituer. Avoir de l'argent et même beaucoup ...

PAS BIEN.

Juachim : Ne pas en avoir, et menez la vie de tout homme dépressif et suicidaire.

BIEN.

Juachim : Et bien voila, grâce à moi, vous etes devenu quelqu'un à plaindre, qui pourrait crever demain, que même les chien irait pisser sur votre tombe. Vous etes enfin devenu quelqu'un à qui le monde n'ouvrira jamais aucune porte. Dans notre prochaine émission, on vous aidera à paraître Homosexuel et Pédophile aux yeux des moins 70 ans. On vous apprendra entre autres à planter vos bijoux de famille dans le café des retraités, mais aussi à jouer au Monopoli avec vos fesses.
Nous briserons mêmes les tabous en vous poussant même à avoir des rapports sexuels avec des animaux morts.
Vous pensiez être quelqu'un d'abominable ? Attendez la semaine prochaine. Ici Juachim à vous les studios.


Et voila que se termine cette édition très spéciale d'un show hors du commun. Tout les cutting Edge, Les Chain Gang TV ou les JBL Talk to you sur toutes les chaînes de la planète ne vaut pas un gras de ce qui vient de se passer. Nous pensons sûrement que la direction n'approuvera pas du tout cette redondance d'émission qui pourrait au bout d'un certain, amener la population mondial a se réduire de moitié.
Juachim à la bonne parole, menez une vie de merde, c'est tout un art, et en plus, sa se cultive.

La Johnny B Brand, c'est comme le balai, si tu en retournes un, tu peux nettoyer le sol avec.
Dégaine Ta Race.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   03.12.07 6:37

Pfiiiiou… Dur la vie quand on s'appelle John et qu'il faut suivre le parcours de ses alliés et ennemis. On en voit des conneries insupportables dit dont ! Heureusement ce n'est pas de l'effort complètement inutile non plus, maintenant on sait que Polak et Fathom sont des fils de "cas sociaux". M'enfin bon, perdre autant de temps juste pour découvrir un truc qu'on aurait facilement pu deviner avec un bon sens de l'observation et de la logique… ça fait mal au derrière - pour reprendre le style de langage des autres (vous voyez très bien de qui je parle !)…
Et en prime, Cena a complètement chamboulé son rythme d'entraînement à cause d'une mauvaise blague de son nouveau pote Jee-Bay. C'est vrai qu'entraîner Khali et regardez Henry faire du lever et tirage de camion c'était vachement plus important que se préparer à l'un des plus gros matchs Tag Team de la MDWF…

"Plus gros match Tag Team" pourquoi me demanderez vous ?
Parce que c'est le grand retour du Wrestling God sur le ring ? Bien sur que non…
Parce que la Fat & Po connexion nous ont promit leur première vrai performance catchesque ? Sûrement pas non plus !
Mais tout simplement parce que c'est la première fois depuis son arrivé que John (le vrai) a un match de près (ou de loin, comme vous préférez) pour une Championship Belt !

Une overdose de speech débile et un gros besoin de repos avant la bataille. Voilà deux bonnes raisons qui font que notre Champ' préfère allez se coucher ce soir plutôt qu'aller ajouter son grain de sel à un débat stérile. Et puis soyons franc, les monologue en plein centre du ring pour qualifier ses futurs adversaire de tous les noms d'oiseau possible, ça gave tous le monde … (sauf quand c'est le Rock qui le fait, PS: j'espère qu'il a toujours son avis à dire sur les vainqueurs des combats)

Le Marine se tourne, se retourne, se reretourne encore une fois. Le sommeil ne vient pas (pourtant il n'a toujours pas adopté le style de vie de la Johnny B.Brand)


Si vous voyez ce que je veux dire …


Quelques chose turlupine notre champion… fermer la porte à clef, c'est fait… se laver les dents, c'est fait… offrir une boîte de chocolat à JBL en guise d'amitié, c'est pas fait mais c'était pas primordial de toute façon… mettre la K7 dans le magnétoscope pour enregistre la rediff de la Star Ac avec Sevan qui chante auprès de Fifty Cent, c'est fait !
RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRonnnnnnnnnnnnnnnnnfle !!! Cena tombe enfin dans le sommeil.
Un sommeil doux, léger et calme. Il dort bien le garçon, demain il sera en forme pour aller au magasin acheter le nouveau T-Shirt des Lakers.

MAIS SOUDAIN…

???: Hiiiiii !!

???: Heeeeeey !!

???: Kikoo !!

Cena: Hein ? que ? qui ? quoi ???

J… Non évitons les répétions… avec Bradshaw et Cena, on entend trop souvent le nom "John" C'est énervant à la longue, appelons le alors "Super John.
Super John donc, se précipite sur sa lampe de chevet pour voir ce qui se passe dans sa piole. Et là surprise !!

Un homme qui ressemble à rien se tient debout juste devant Super John !



Cena remonte les couvertures jusqu'au dessus de sa bouche pour se cacher le plus possible. Et en y regardant d'un peu mieux il voit deux autres hommes derrière le premier.



Cena (mal à l'aise vue la situation et l'air étrange de ces nouveaux colocataires): Qu'est-ce que vous me voulez ? Pourquoi vous êtes là ?

Le groupe: Nous sommes la Johnny B.Brand !!! Dégaine ton slip !!! hi hi hi !

Juachim (celui qui ressemble à Tortue): Bon alors mon cokinou, qu'est-ce que c'est que ce boulot ? On écoute pas nos cours ?

Polak (le Blond): Ben dit dont, heureusement qu'on s'est caché sous son lit pour le surprendre, pas vrai les garçons ? euhhh les filles j'voulais dire ! Hi hi hi !

Le groupe: Hi hi hi ! Dégaine ton sexe Johnny gros malin !

Fathom (le dernier): Rohhh arrêtez vous allez nous l'effrayez. Laissez au moins le temps à Juju de lui expliquez ce qui se passe à ce jolie jeune homme.

Clin d'œil de Fathom à Cena

Juachim (sur un ton sévère mais peu viril quand même): Bon alors grand vilain ! Nous on fait des émissions pour apprendre aux gens à bien se tenir, et on te surprend à allez couché à 22 heures du soir ? C'est pas bien mon grand !

Polak: Allez Johnny, nous fais pas ce coup là, on va s'occuper de ton mode de vie et après on sort ! J'ai envie de faire la folle moi ce soir !

Le groupe: Dégaine ton porte monnaie, tu nous invite à boire un cocktail Hi hi hi !

Polak: Ohh la la, j'trouve qu'on va trop loin les filles !

Fathom: Allez Hop hop hop …

A ces mots, Cena ressert immédiatement les cuisses.

Fathom: … Hop, AU BOULOT !

Et le trio se met en action, dans un premier temps il retire les couverture du lit de notre Champ' pour le forcer à quitter le plumard. On prend ses jolie chaussons en satin pour les remplacer immédiatement par des pantoufles "Simpsons".
On regarde tous ce qui traîne en dessous le lit. Une bonne douzaine de bijoux en argent. HOP POUBELLE ! Et immédiatement remplacer par des pendentifs en ficelle et animaux en plastique au bout, sortie de sa poche par Fathom. On trouve également une mitraillette authentique que le frère de Cena lui a ramené de la guerre contre l'Irak. HOP PAR LA FENETRE (peu importe qu'il soit chargé ou pas) et immédiatement remplacé par un pistolet à bille même pas charger.

Dehors on entend.

Dinu: Ohhhh Alex, regarde ce que moi avoir trouver parterre.

Alexandru: Ca être vraiment génial, toi tirer sur moi comme film du cinéma.

Le petit Roumain s'exécute…

Dinu: Alex, comment toi faire couler sang de ta tête ?

Une voiture de police passe par là et s'arrête sur le champs voyant un petit garçon avec 3 balles dans le front. Au même moment, une bande de jeune attirer par le bruit regarde la scène au loin.

Jeune numéro 1: Mes frères ! Regardez ce qu'on encore fait ces sales keufs ! Ils ont tué nos petit cousins ! Allons brûler la voiture du maire et couper les couilles du chien de ma prof de français !

Emeute en colère: OUAIIIIIIS !!!

De retour dans la chambre du Champ', où la JBB continue son œuvre en triant les affaires propres de Cena pour les remplacer par de la camelote.

Polak: Qu'est-ce que c'est que ce quartier, y'a un tel boucan roh la la. Ferme la fenêtre Fafa, on s'entend plus penser dit dont !

Et Fathom ferme la fenêtre après avoir balancer la collection de couteaux de chasse de Cena, qui attérissent comme par hazard sur l'émeute en colère.

Emeute en colère: Dieux nous balance des armes !!! Dieu est avec nous ! Dieu nous soutiens mes frères !

Juachim: Vraiment c'est dégueux toutes ces peintures sur les murs… Ca ressemble pas à ton style mon John. Faut immédiatement remplacer tous ça par des jolies affiches qu'on a ramassé tout à l'heure dans la rue. Ca sera plus ton style en plus.

Et après 10 minutes d'arrachage de punaise.

Polak: Aïe !

Juachim: Qu'est-ce qui t'arrives mon loulou ?

Polak: J'me suis coupé avec une feuille de papier.

Juachim: Vite va passer un coup d'eau froide dessus, et quand tu reviens demande à Johnny de faire un pti bizoux pour que ça cicatrise mieux.

Clin d'œil de Juju à Cena ! Super John a l'air répugné mais ne peux rien faire d'autre que de constater les dégâts.

Polak: Et voilà le travail ! C'est pas mieux comme ça mon Johnny ? Répond en toute franchise, tu peux être intime avec nous hein Chouchou !

Le Groupe: Dégaine Popole ! Ah ah ah hi hi !

Et voici les nouvelles affiches recouvrant les mûrs.





Juachim: Ah vraiment ya pas… C'est tout à fait ce qu'il fallait pour redonner de la couleur et de l'envie.

Fathom: Bon les filles, on reste là à se tourner les pouces ou on attaque le reste. On a encore du pain sur la planche dit dont.

Juachim: C'est vrai ça Fafa, dans notre émission que Johnny n'a probablement pas regardé vue son style de vie, on a parlé de l'argent qui ne faisait pas le bonheur.

Polak: Vue qu'on a dégager tous ce qui avait de la valeur dans la piole, c'est fait !

Juachim: Du sommeil qu'il fallait éviter de trop consommer.

Polak: Etant donné qu'on va passé la nuit avec Johnny à bosser comme des p'tites folles, c'est régler également.

Juachim: Mais la dernière leçon à respecter, c'est l'alimentation ma grande. Et ça on a pas encore fait. C'est pas bien, il y a des fessées qui se perde. Fafa, va donc dans la cuisine pour préparer un bon repas à Cenanounet. Je suppose qu'il doit avoir un p'tit creux, un bel étalons comme ça en plein milieux de la nuit.

Cena (qui retrouve peu à peu la parole): Non non c'est bon, j'ai déjà dîner. Au restaurant en plus, j'ai vraiment plus faim. Merci quand même.

Polak: Ohh la la, c'est bien la peine de se décarcasser, aucune reconnaissance chez le client. T'as vue ça Juju ?

Juachim: T'as pas tord toi dit dont. On refuse pas une invitation. Allez Fafa, montre à ce petit rigolo qui nous prend pour des cruches de quoi on est capable. Avec nous pas besoin de restaurant chic, on mange bon avec des aliments de base.

Fathom: Si vous me cherchez je suis dans la cuisine ! Au faîte Cena, il est où ton pain de mie Top Budget ? C'est le meilleurs du marché

Juachim: Quant à nous on perd pas de temps, on va filer avec ma blonde dans ta salle de bain, il doit probablement y avoir du boulot.

Les 3 Queers (ou appelez ça comme vous voudrez) quitte la chambre laissant Cena seul. Celui ci profite de la situation pour s'attaquer à ces nouveaux posters. Il tente d'en arracher un quand soudain Fafa refait surface avec une assiettes pleine.

Fathom: Voilà mon coquinou, le dîner est servit.



Cena regarde Fathom d'un air misérable, il semble implorer la pitié. Son regard exprime le "Non par pitié me fais pas manger ça !" Mais Fafa ne fais pas gaffe à l'expression facial de Super John, il se contente d'avoir un grand sourire en tendant l'assiette. Super John se résigne, il n'a pas la force de lutter contre ceux qui aurait pu jouer dans la cage aux folles. Il saisit l'assiette, regarde l'hamburger et…

Cena: Serait-il possible d'avoir une serviette ?

Fathom (toujours aves son grand sourire): N'y pense même pas !

Super John rebaisse la tête, il saisit le monstre à deux mains. SPLASH grosse tâche de sauce tomate sur le lit. Le porte à sa bouche. SPLASH grosse tâche de mayonnaise sur le T-Shirt. Et alors que Cena va commettre l'irréparable…

Juachim (qui revient de la salle de bain, accompagné de Polak): Dis dont mon grand ! Qu'est-ce que c'est que ces toilettes ? J'en reviens, le siège rabaissé, le rouleau de papier toilette à peine entamé et des lingettes nettoyantes spécial main sensible poser sur le petit meuble.

Polak commence à sangloter.

Juachim: Voilà ! T'es fière de toi ! Tu gâche tous notre boulot ! On fait des émissions exprès pour des gens comme toi et tu prend pas la peine d'écouter les conseils qu'on donne. Nan vraiment j'suis pas contente. Explique lui Fafa… … ah nan pis dit rien ! C'est à moi de lui faire la leçon nah mais !
Alors Johnny, moi jt'aime bien, t'es quelqu'un d'adorable, je t'apprécie énormément mais c'est pas en vivant comme une petite princesse que tu vas réussir à faire quelques choses d'intéressant de ta vie.


Et voilà qu'à ces mots Juachim prend Cena dans ses bras pour un … … CALIN !!! BEURK !!
Polak et Fathom touché par la scène rejoigne à leur tour le lit pour un gros câlin collectif.
Cena se débat, il veut bien être polit mais y'a des limites ! Il se débat encore, et encore ! Il est bloqué ! Soudain on entend la porte d'entré qui s'ouvre, deux hommes sont en train de parler, Super John reconnaît leur voix, il s'agit de JBL et Rock-E !!

JBL: Mais si je te dis que Cena a une collection de couteau de chasse ! Il va bien accepter de te le montrer t'inquiète.

The Rock: Don't "pointe du doigt" The Rock like that ! The Rock est grand, The Rock est puissant, The Rock est le monde et le peuple sont ses morpions !

JBL: A qui tu veux faire croire ça ? I, JBL, a écrit un livre pour expliquer le succès de la fortune même pour les incultes et les sans talents. Avec mon livre même le premier fils de la plage qui entre dans ce pays pourra connaître le même succès que toi.

Et voilà que JBL et Rock-E qui marcher tout en discutant entre dans la pièce où il y a "câlin général". Les deux GM reste planter là. Outré, choqué, apeuré aussi.

The Rock: J'ai vue qu'il passait un bon film au ciné, on devrait allez le voir maintenant !

JBL: Oui… OUI oui !! Tout à fait ! Bon nous on va au ciné ! Aurevoir tous le monde !

Et les deux repartent en courant. Cena toujours bloqué tente de les rappeler à l'aide mais voilà que…
VOUFFFF

Peuf peuf peuf !! Cena se redresse, il fait nuit, il ne voit rien ! Il allume la lumière et remarque de jolie peinture recouvrant ces mûrs.

Cena: oooooooufffff !!! Quel cauchemar !!

Tu l'as dis Champ' ! Ca ne lui était plus arrivé depuis longtemps. Serais-ce un signe ? Super John ferait mieux d'aller consulter rapidement, le Dr Nash Bis est toujours sous contrat à la MDWF, et puis en cette période de fin d'année, les deux vont bien trouver moyen de se réconcilier, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   03.12.07 19:59

Lundi soir, heure du dîner. Et l'heure aussi de répondre à cette question existentielle qui ne cesse de torturer Josiane, ménagère de cinquante ans au salon de coiffure tandis qu'elle discute avec sa grande copine , un « Ici Paris » à la main: comment vivent les riches ?
Avec quoi peuvent-ils bien se nourrir ?
Mesdames, ne bougez plus, la MDWF (loisir préféré de vos gentils maris) va y répondre ici et maintenant, en direct et en couleurs. Avec l'aide de l'archétype de l'homme qui valait trois Millards rien que dans la poche gauche du pantalon que vous connaissez tous (non, vraiment, vous ne voyez as qui c'est , tas de mauvais ! Bon, chuis d'humeur sympa, ce soir, je vous donne deux indicces: il est Texan et il détartre sa dentition trois fois par mois. Oui, ausis souvent que ça, comme le dit le dicton, il faut souffrir pour être belle !).

JBL (au serveur): Et vous me recommandez quelle cuvée pour la côte de Boeuf, junior ?

Perso, j'aurais bien dit un château-Latour de 1968, mais je m'y connais autant en vignes que Shelton Benjamin s'y connait en lutte. De toutes façons, tel que je le connais, il n'en voudrait même pas: c'est pas Américain, ce truc !

Le serveur: Et bien...

Mais pas de réponse, car...

Hiiiiiiiiiiiiii Yahhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!
Your time is up, my time is now
You can't see me, my time is now
It's the franchise, boy I'm shinin' now
You can't see me, my time is now !


Musique d'entrée qui retentit en plein milieu du restaurant. C'est ça la Technologie mes amis. A souligné au passage qu'enfin grâce à un partenaire de choix, on aura les bonnes répliques du Theme à Cena dans l'un de ses défis. C'est tout bénéf ce soir ! C'est du grans show, et qui sait ? Le serveur pourra peut être même espérer un pourboire de Jee-Bay.
Attention je vois le champ' qui apparaît ladies and gentlemen, en effet "He (The Champ') is here !" Le T-Shirt des Lakers sur le dos et les deux bras levés en signe du taureau, le rappaire entre dans la place sous sa musique d'entrée. Petit signe provocateur au client assis sur le petit balcon avec les chandelles sur la table. Oui comme vous pouvez constater, maintenant, où qu'ils aillent, les lutteurs de la MDWF débutent leur promo de la même façon qu'ils entrent sur le ring. C'est nouveau, ça vient de sortir !



JBL: Mais...

John Cena: Yo, 3 heures que je squouate à droite à gauche le quartier pour rechercher mon pote John !
En tout cas merci de m'inviter à ta table, c'est ce genre de remarque que j'affectionne.
Toi tu me fais goûter à ton mode de vie et bientôt je te ferais voir le miens.
On est en passe de devenir une vrai Tag Team, n'est-ce pas chère voisin ?


Cena retire son pull tout en parlant et passe son vêtement au serveur pour qu'il aille l'accrocher au porte manteau. De son côté, JBL semble des plus gêné, visiblement l'arrivé de son ami John n'étais pas prévu dans le menu.

Le serveur: M...Monsieur, je regrette, mais il est écrit à l'entrée « tenue correcte exigée. Je vous seraisreconnaissant de bien vouloir sortir et de revenir dans notre établissement quand vous serez, comment dirais-je...-Il dévisage Cena de la tête aux pieds. « Le bouillon », dans le petit Nicolas, ça vous dit quelque chose ? Alors vous devriez avoir une bonne idée de la chose...- plus en conformité avec nos exigeances minimales...

John Cena: Plus en conformité avec vos exigences minimales tu dis ?
C'est la meilleurs celle là, je suis l'invité de marque ici
Et à peine arriver on veut me faire quitter les lieux
Explique leur toi Jee Bay qui je suis, bon dieux !


JBL: Euh, ben c'est que...

[b]John Cena:
Voilà qui couronne le tout !
Mon Tag Partner pas capable d'assurer pour un sous.
Si t'es pas même pas fichu d'assurer mes arrières dans ce fichu restaurant…
Le tournoi Tag Team on peut l'oublier, tu comprends ?


Le serveur: Monsieur, cessez d'aggraver votre cas et d'importuner un de nos meilleurs clients. Je vous prierais de bien vouloir sortir ou je serais dans l'obligation d'appeler la sécurité !

La sécurité ? Ce mot résonne comme une menace aux oreilles de John (celui concerné). Et ça tombe bien puisque s'en est une. Monumentale erreur, Jack Slater... Pas besoin de rime tordu pour faire face à ce genre de problème. La scène qui va suivre suffira à calmer ses ardeurs.

Monumentale erreur, Jack Slater...

FU ! FU du du steward sur la table avec la belle nappe toute blanche et fraîchement repassée de John n°2 !
Du coup on peut oublier le pourboire dont on parler tout à l'heure.

JBL: !!!

John Cena: T'en fais une tête dis dont.
T'es quand même pas en train de flipper pour si peu d'action.


JBL: Une minute, Cowboy. Je ne vois pas en quoi je devrais être tendu pour ce match: je n'ai plus rien à prouver, je suis déjà au sommet de la pyramide, dans ce business. Même Irwin n'a pas su résister ! Que m'apporterait de plus ce trophée ? C'est plutôt à d'autres de se faire un sang d'encre à l'heure qu'il est !

John Cena (se mettant à califourchon sur une chaise prise dans la table d'à côté. Du pur velours, le machin, soit dit en passant !):on écoute John. On va arrêter là les discours en mode "Je viens de la rue" car tu risquerais de pas tout saisir. Mais tu ne m'apprend rien dans tous ce que tu me dis là, toi et moi on a déjà eu cette discussion tellement de fois. Mais au delà de la bagarre du "Qui a le plus à perdre entre nous deux", je me doute que tu seras à la hauteur lors de Payback, ou du moins que t'essaierais de l'être. J'ai pleinement confiance Partner' !

JBL: Why so ?

[b]John Cena :
Depuis le temps que tu nous bassines avec tes Wrestling God par si, longest reigning in smackdown history par là. Tous le monde a compris que tu ne raterais ton retour dans le ring pour rien au monde. Et encore moins contre des fils d'immigré contre qui tu te bas depuis ta tendre enfance.

JBL: Grrrrrrrmgngngngngng...

Ah, on touche un point sensible !
Mais il n'a pas le temps de continuer:

Steward n°2: Ces messieurs ont-il fait leur choix ?

JBL: Certainement, mon brave. Pour moi, ce sera votre spécialité maison. Et un rouge noir de Dallas, cuvée 1930.

Steward n°2: Monsieur veut certainement penser à la côte de bison grillée et sa chapelure maison accompagnée de notre poêlée. Un excellent choix ! Et pour Monsieur ?

John Cena: Maxi Best Of Frite Coca et un Muffin siou plaît.

Steward n°2 (un peu...surpris): Plaît-il ?

John Cena (il persiste et signe, le cochon !): Qu'est-ce qui cloche encore avec moi ? T'es sourd espèce de …

JBL (déjà las): Faites, faites...

Steward n°2 (ruisselant de sueur): C'est que....euh... Euh, certaiement, tout de suite, Monsieur !

Une fois le larbin reparti en quatrième vitesse en direction des cuisines (avec une performance pareille, Bip Bip peut se rhabiller !)

JBL: Bon, t'as gagné ! Mais ça, c'est juste pour les qualificatives, rien ne m'oblige à persister en finale !

John Cena: Oh allons, je perdrais la face devant The Rock ? Moi JBL perdre devant mon nemesis, ce serait une mauvaise blague. T'y crois pas une seule seconde.
Allons John, moi je m'en fou des Rock, Polak et autre Joke dans le genre. Ce qui compte avant tout c'est ma futur ceinture.

JBL:...

Johnny B (pas Brand !) voudrait bie répliquer, mais curieusement, aucun son ne sort de sa bouche. Hey, la régie, je crois qu'il vient de comprendre que c'est lui qui s'est fait entuber !


Et John se relève, ramasse son pull que le serveur à laisser tombé par terre suite au FU encaissé. Il va laisser JBL méditer la dessus encore un peu.
Et une nouvelle fois, les deux John se quittent en ayant eu l'occasion de montrer devant nous tout leur amour réciproque, rien que pour toi public !
Prochain épisode de votre nouvelle série rose: Mardi soir, à Payback !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tag Team Tournament round 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tag Team Tournament round 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stardom Goddesses of Stardom Tag Team Tournament: Day 4 du 11.11.16 | Résultats
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Prospect & Farm team NYI
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: