AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh   01.11.07 20:32

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock

Rappel : Défis interdits Lundi si aucun défi n'a été effectué avant.

FIN DES DEFIS MERCREDI 7 NOVEMBRE 20 H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh   02.11.07 10:29

Tu as du Courrier Pauv' Tâche.

Juachim : Oh putain, dur le réveil ...

Vendredi 2 novembre. C'est une autres magnifiques journée qui commence dans la belle ville de la JBB City ( nan mais c'est pas vrai de toute façon, il fait tout gris, sa caille dehors, et en plus, ils sont un bronx pas possible ) et nos amis de la JBB sont là ... ils sont TOUJOURS LA !!!! LE Pay Per View de la MDW étant en marche, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, même si nos adversaires sont : Un Roi, d'une notion que nous n'arrivons toujours pas à définir, et un homme gros .... TRES TRES GROS, mais qui est assez rigolo. Un Match digne de l'humour tordu et tordant de la Johnny B Brand.
Juachim, se lève donc de bon matin, le moral aussi élevé qu'un Aigle dans les cieux.

Juachim : J'ai mal au crâne ... chier ...

Ou pas.
La nuit dernière, c'était Halloween pour certain, et je pense que nos amis de la JOHNNY B Brand ne se sont pas privé pour s'amuser comme des petits fous. Des bonbons à s'en faire peter le bide. Un peu de boisson ... du jus de pomme qui pique et autres truc et astuce qui te permettront à toi aussi, de passer la nuit au Water Closed. Juachim, Polak & Fathom ont donc passé la nuit à effrayer, à bouffer comme des porcs et sa souler la gueule comme jamais.

Juachim : Mais, en plus, il n'y a meme pas de courier.

Nan, c'était seulement ma petite feinte - au moins vous etes réveiller.

Juachim : Parle pour toi.

Soudain, nous pouvons entendre quelque bruit dans la salle principal de la JBB Cave. Juachim, la tête dans le cul et le cul dans le brouillard, se dirige dans la pièce en question, en traînant les pieds, en crachant tout ce qui était intrus dans sa bouche. Bref une vrai loque humaine. Une fois dans la pièce principale, Juachim essaye de s'étonner, il voit Fathom faire de la GYM.

Juachim : Mais bon, dieu, qu'est ce que tu fais. Tu as vu l'heure ?

Oula, faut pas parler trop vite, sa risque de ressortir.

Fathom : DTR Juachim ( Degaine Ta Race en jargon polonais ) Alors tu as passer une bonne nuit ?

Juachim : Nan mais, comment tu peux ... blurp ... faire ça le matin ...

Fathom : Quoi ? La GYM ? Bah je ne sais pas, j'en fais depuis que j'ai 2 ans, donc on ne change pas les bonnes habitudes. A ton avis comment j'ai fait pour avoir ce magnifique corps de rêve, tout en muscle et en muscle ?

Juachim : Sa fait deux fois muscle ... Tu es sûr que tu es pas encore un peu pompette ?

Fathom : Non pas du tout, mais par contre fait gaffe, j'ai laisser traîner un éléphant rose dans la buanderie.

Juachim : Mais qu'est ce que tu racontes ? On a pas de buanderie.

Fathom : Blublulblublu.

Juachim : Moué, je vois le genre.

Juachim se met assis alors que Fathom commence à speeder de plus en plus sur sa Gym. Avant de faire un putain de saut périlleux arrière et de se viander comme une grosse grosse merde. Juachim secoue la tête tellement il commence a regretter d'avoir coller un match à ces deux loustics. Un match ? Oh merde, prise de conscience 15 heures, tu ferais mieux d'aller te recoucher. LE leader de la JBB vient de se rappeler qu'ils ont un match au PPV. Bon, ils savent très bien que d'ici là, ils auront bien le temp de décuver, mais bon. Ce n’est pas une raison.

Attention ça va vite : Claque Claque, Jus de Pomme qui pique ... et merde ... Juachim se lève, il va vers Fathom, grosse tarte dans sa tronche, Fathom qui rigole. Au moins il va bien.

Juachim : Aller réveille toi.

Fathom : Mais euuh, laisse moi.

Juachim : Aller, tu es un grand garçons maintenant. Tu assumes. Tu as fait la fête hier, il fallait y penser avant, maintenant GEt Up Stand all U... BLUAAARPP !!!

Et oué, on t'avait dit de ne pas parler trop fort. Paye ta galette de pomme de Terre sur le sol. Et qui va nettoyer hein ? Serge est parti, il n'y a plus de bonne poire pour ramasser vos saloperies. Décidément, ce n’est pas le bon jour pour la Johnny B Brand. Juachim fini par s'étaler à son tour sur Fathom. Et les deux s'endorment à nouveaux.

Pendant ce temp là, c'est le noir complet pour Polak. Nous pensons que c'est celui qui à le plus consommer durant cette soirée. Des poussées de fièvres se font voir. Il transpire et il grimace drôlement dans son lit deux places, prêt à accueillir toute gonzesse possible.

.... Toute ... toute toute toute toute toute toute toute ...

Polak : Hein quoi quoi ?? NAAAAAAAN !!!

.... Gonzesse possible ( ne vous inquiétez pas, nous venons simplement de rentrer dans un des cauchemars Halloweenien de Polak - je vous prierez donc d'éloigner les personnes sensible de devant cette écran, certaine scène pourront être choquante - si c'est pas déjà fait d’ailleurs )

Polak : Mais qu'est ce qui se passe ...

Big Show : COUCOU mon coquin

Polak : OH PUTAIN LE BIG SHOW !!!

Quelle horreur, le Big Show, en petite nuisette, des cheveux long bouclé, du rouge a lèvres, mais que ce passe-t-il ? Polak est allongé dans son lit ... QUOI ? Non non, il est menottés à son lit, Big Show à côté de lui. Argh, j'imagine même pas ce qui à du se passer cette nuit.

Polak : Mais relâche moi espèce de gros porcs avant que je fasse du boudin entier avec ta tonne de ... argh, mais comment c'est possible que sa pendouille comme ça hein ?

Big Show : Héhé. Mais tu ne t'en es pas soucié hier. Tu es un vrai petit lapin. Bisous Bisous.

Polak : NAAAAAANN NAAAAN AIDER MOI !!!!

Carlos : Quelqu'un à demander de l'aide ?

Polak : Fischer ? Mais qu'est ce que tu fou dans ma chambre ?

Carlos : JE viens cueillir des champignons bien sûr.

Soudain, le lit de Polak se trouve être dans une plaine, et putain qu'il fait froid, même dans les cauchemars. Et là, les yeux de Polak viennent de s'ouvrir à leur grand maximum lorsqu'il voit ... Carlos & Big Show danser comme deux ballerines ensembles. Quel rêve horrible. Big Show s'arrêtent et regarde de nouveau son bien aimé Polak. Polak lui essaye par tout les moyens de se libérer, mais sans succès. Big Show revient, le pas gracieux, tel un effet papillons chacun de ses pas e retransmet dans le pays du soleil levant en tsunami.

Polak : Mais ... qu'est ce que tu va me faire ? Hein Hein ?

Big Show : Moi ? Rien du tout. J'ai déjà eu tout ce que je voulais cette nuit. Humm Grrr

Polak : AH MON DIEU QUELLE HORREUR.

MEnace X : Etes vous prêt pour la cérémonie ?

Encore un changement d'endroit. Cette fois nous sommes dans une église. Menace X est habillé comme un curé. Polak, tout de noir vêtu, un costume chic choc de chez maxime, et Big Show, robe rose, tel une princesse. Carlos Fischer, cueillant les champignons, oui toujours. Juachim & Fathom sont présent du côté du marier. Il semblerait qu'ils jouent le papa et la maman dans cette histoire.

Polak : Nan mais aidez moi bande d'abruti !!!

Juachim : Regarde notre enfant, il a l'air si épanoui

Polak : RAAAAAHH JE VAIS VOUS PETEZ LA GUUUEEEUULLLLEEE !!!

Fathom : Oui, cette femme a réussi à faire de lui, un homme très bien.

MEnace X : Si nous pouvons commencer. Nous sommes ici dans les liens sacrés du mariage, où nous allons réunir, Polak & Big Show ici présent. Étant donné que je n'ai absolument pas la moindre idée de ce qu'il faut dire, on va directement passer aux bisous bisous.

Polak : Et les voeux ? Et l'échange des alliances ? Et le Oui je le veux ?

Big Show : Moi aussi je le veux.

MEnace X : Et bien voila, tout s'arrange.

Polak : RAAAH MAIS NOOON. LAISSEZ MOI !!!

Menace X : Vous pouvez embrasser la marié monsieur.

Polak : Mais NON !!! NAAAN !!!

Big Show : Viens me faire un bisous bisous mon cochonou.

Quel effroyable spectacle. Mais heureusement. Polak réussi à sortir de ce rêve maudit. Mais le voila maintenant dans une savane africaine. Oulaaaa Oulaaa ... sa commence vraiment à devenir chelou.

Blouu Blouuu ...

Citation :


Autruche : Bah quoi ? Il y a un problème ?
Polak : AAAAAAAAAH UN LAMAAAAAA !!!!!
Autruche : Je suis une autruche petit gueux.
Polak : Mais qu'est ce que je fais là bon sang. Laissez moi sortir.
Autruche : Mais pour aller où ? Nous venons de te libérer de se monde contrôler par les machines. Tout ce que tu à vécu jusqu'a maintenant n'était qu'un rêve, la Johnny B brand, la fédération de catch, le vomis de Juachim, tout n'est qu'illusion. Dans ce monde, nous sommes tous habillé comme des clodos, on a que du tapioca à bouffer et nous sommes exterminé par des humains.
Polak : Mais je suis un humain !!!
Autruche : Tu as le sens de l'humour drôlement développer pour un des nôtres !!
Polak : Un des votre ?







Polak : OUAAAAAAAAAHHHHHH



Autruche : Tu es des nôtres tu es des nôtres, tu es des nôtres, tu es des nôtres ...

Polak : NAAAAN NAAAAN NAAAANNNN


Blou Blou Blouuuuu ...

Tout se mélange dans sa tête, le Big Show, MEnace X, Carlos Fischer. Des lamas. ENFIN LE REVEILLE. Polak est dans une voiture. Juachim au collant, complètement affolé, Fathom tenant la main de Polak. Polak se réveille et se demande bien ce qu'il se passe. Fathom & Juachim se sentent alors bien soulager.

Polak : Mais merde, qu'est ce qu'il se passe ?

Juachim : Ah enfin tu te réveille. Putain, tu respirais plus. On a eu les boules de notre vie.

Polak : Bah je suis là maintenant, lâche ma main Fathom. Espece de grosse pédales.

Fathom : Aah, il est vraiment de retour. Purée qu'est ce qu'on a eu peur.

Polak : oué, bah maintenant on peu... OUAAAAAAH

Juachim : Quoi ?

Polak : TU AS VU LA TAILLE DE CE PUTAIN DE POULET ??? AAAAAAAAH
...

AAAAAAAAHHHHHHH ...

Polak : Hein Hein Quoi ?

De retour dans la chambre. Polak transpirant comme jamais. Il semblerait que cette fois, se soit la fin du cauchemar. Polak essaye de se lever et se dirige vers la grande salle. Titubant de tous les côtés, il rentre dans la salle. Et quel fut sa surprise lorsqu'il contempla le spectacle d'un Fathom, le sourire d'un Joker, avec sur celui ci, un Juachim complètement mort bourrée, plein de saloperie autour d'eux. Polak se frotte les yeux, pensant que c'est encore un rêve.

Polak : Hey les gars !!!

Fathom & Juachim, le sommeil léger, se réveille, ils ont tous la tête mal placé.

Polak : Franchement ...

Juachim : Plus jamais.

Fathom: Comment cette lourdasses de Big Show peut arriver à un tel poids en bouffant, et n'ayant jamais de BAD comme ça.

Juachim : Oué bah moi, Halloween, nan merci.

Le Groupe : PLUS JAMAIS DE BONBONS !!!

Tout est bien qui fini bien. Tout le monde est réveillé, c'est une dure semaine qui commence pour la JBB. Big Show & MEnace X n'ont qu'a bien se tenir, la Johnny B brand est bel et bien présente, et qu'est ce qu'on dit ?

DEGAINE TA RACE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh   03.11.07 21:11

Cette chronique se déroule dans un temp, où le temp lui meme n'existait pas, ni les chroniques d'ailleurs. C'était un temp où la vie n'avait peut de valeur, où le sang coulait par barriques entières. Un temp où les modem n'atteignait meme pas 29Kb par minutes. Mais, cette période fut écourter par un ROI, un roi qui amena, la paix, la joie de vivre, le calme et la tranquillité à tout les peuples. Ce roi, se nommai ... MENACE X. Un nom tout aussi ridicule que l'idée d'un monde en paix, alors que les brigands, et autres malfrats de la planète, régnait en tant que maître à prêcher la violence. Mais bon, si tout un peuple décide d'élire un mou au pouvoir ... En tout cas. Cette paix royale ne durera pas, car un groupe d'homme réussira à renverser ce havre de paix. Un groupe de trois vaillants guerriers, travaillant pour le simple goût de la chair découpé au contact des lames encore chaude. Et cette histoire, nous racontera, la périlleuse, et méprisante aventures, des trois hommes que nous appellerons ...La Johnny B Brand.

Nous nous retrouvons sur le royaume de Menace X. Les peuples sont heureux de vivre et préparent les fêtes de l'hiver qui arrivera d'ici peu de temp. Mais aujourd'hui n'est pas un jour comme un autre, car, la garde royal a surpris, un homme se faufilant tel un voleur, dans la cour du roi, couteau à la main. Cette homme, se nommait Juachim. Quel sont ces intensions ? Nous n'allons pas tarder à le savoir.

Après avoir été capturer par la garde royal, Juachim, fut rendu immédiatement devant le roi, qui l'attendait avec pied ferme, et sourire débile coller au visage. Contrairement à toute dictature d'un roi, où la noblesse et les punitions aux traîtres étaient requises, le bon Roi MEnace X invita Juachim à sa table. Une fois arriver devant lui, le roi décida de demander la raison des agissements de cette homme.

Menace X : Petit vaurien, comment vous nommez vous ?

Juachim : Alors déjà, le vaurien, il t'emmerde, et il te dira pas son nom.

MEnace X : Nous partons d'un mauvais pied tout les deux. JE ne suis pas ton ennemi, je suis simplement ici à cette table, se repas devant nos yeux, prêt à être dévoré, pour savoir, quelles ont été les raison de cette infiltrations digne du plus grand des truands.

Juachim : Fastoch, je dois te tuer.

MEnace X : Plait-il ?

Juachim : Oué, normalement, je devais vous attendre dans la tourelle nord, je me serai fait passer pour un petit paysans du coin qui attendais son bon roi, pour une simple courbette, et là tu vois, je t'aurais pris par la gorge, tu vois. Ensuite, je t'aurai mis ma lame au niveau de la ... tu vois là le tit truc ...

Menace X : Oui, oui je vois.

Juachim : Après, bien sûr, j'aurai commencer comme un boucher, n'essayant meme pas de te faire souffrir non non non, mais seulement apres, avoir vu votre sang couler à flot, je vous aurez terminer au rasoir. De tel façon à ce que je puisse passer les morceau de votre corps à travers la serrure de votre chambre.

Reine Cristine : Mais quel honte d'agir comme ceci !!!! Messirs MEnace X. Vous aller me faire le plaisir de mettre cette erreur de la nature dans les cachots, pain sec et eau ... nan, même pas, vous ne le nourrissez pas. Je veux qu'il regrette les paroles qu'il a oser vous proférer.

Menace X : Mais ma dulcinée, vous pensez bien que c'est contre ma relation avec le pouvoir. La violence n'engendre que la violence. Non, je vais plutôt simplement punir notre bon petit homme, de façon à ce qu'il comprenne que si il veut quelque chose, il n'est pas obligé d'agir comme un voyou.

Reine Cristine : Mais il voulez vous tuer !!! VOUS TU-ER !!!

Menace X : Et alors, moi j'ai toujours rêver d'avoir de vrai amis, et le fait de ne pas en avoir à t-il fait que je suis devenu un homme malhonnête ? Non. Alors donnons une chance à cet homme. Qu'en pensez vous ?

Juachim : Moi je pense qu'il te manque une sacré case. Attend toi que mes potes de la cité viennent te payer la gueule.

Menace X : Vous etes fort plaisant. Alors ce que nous allons faire, c'est terminé le repas ensemble. Ensuite je vous collerai à la plonge dans les cuisines de mon vaste château avec mon Goûteur personnel.

Big Show : Salut.

Juachim : avec cette barrique ? Nan mais vous plaisantez j'espère. Hey je vous préviens, vous me laissez seul avec lui, il va finir rôtie sur le grill. Moi j'sui un fou, attend.

Menace X : AHAHAH. Cette home me plait bien. Vite, vite ma chère Cristine, faite appeler le bouffon tant que je suis encore dans une humeur festive. Mouaha, que tout ceci est jouasse.

La Reine Cristine, consterné par tout ce qu'elle a pu entendre, appel sous les ordres de son bon mari, le Bouffon ... le Bouffon Carlos Fischer. Un jongleur médiocre, un piètre rieur, cet homme est bon à ramasser des os et à les lécher sans prêter forte attention. Le repas se déroule comme à la convenance du roi, Juachim se tient presque tranquille, n'essayant qu'une fois d'aller enfourné une fourchette dans le gosier du Roi, vite arrêter par la garde. Le repas fini, la garde et le goûteur personnel du roi ainsi que Juachim se dirigent vers les cuisines, où ce dernier devra purger sa peine. Un bon roi ne mérite pas d'avoir des ennemis comme Juachim. Mais le monde est mal fait.

Durant leur petite escapade dans le château, Juachim vit une demoiselle. La plus belle demoiselle que ce monde de brute a pus lui laisser entrevoir. Les cheveux d'un brun magnifique, une peau aussi lisse que les fesses d'un bébé, et une ligne de corps aussi parfaite que la prostituée du coin.

Big Show : AHAH, elle a l'air de te plaire, la petit Alice.

Juachim : Alice vous dites ?

Big Show : OUII, c'est la nièce du ROI. Elle est accompagné de son futur, un espèce de sous fifres, aguiché d'un nom à couché dehors, quelque chose comme Hard Gay. Notre bon roi c'est montré fort belliqueux pour ce mariage arrangé.

Juachim : Pourquoi arrangé ?

Big Show : Ah, notre Roi ne sais pas dire non aux requêtes du peuple. Et un jour, Hard Gay est venu demander la main de la demoiselle Alice. Menace X notre roi, ne virent qu'une seule solution, accepter la demande de cette homme, sans réellement savoir ce qu'en pensais la jeune et frêle petite femme. LE mariage est prévu pour cette semaine, durant une cérémonie où tout le beau monde sera convié. Une grande fête.

Juachim : Donc ... alice ne veux pas épouser Hard Gay ?

Big Show : A vrai dire, je n'en sais rien, mais elle qui a taper dans le gratin, et sans mauvais jeux de mots dut au fait que je sois goutteur, je pense que passer à ce genre de menus, sa ne doit pas lui faire claquer des fesses.

Juachim après avoir entendu toute cette histoire, se demanda si, il serai possible de changer le pauvre futur de cette demoiselle. Juachim est tombé amoureux, et il se dit, dans son petit coeur de pierre et dans sa petite tête vide, que lui seul peut rendre heureuse mademoiselle Alice. Tuer le Roi, gagner le Coeur de la demoiselle, et purger sa peine. Voila les lourdes tâches que notre homme devra accomplir, et qui fera de lui, une légende.

Après avoir travailler durement pour le roi cette soirée, Juachim s'est mérité du repos. Dormant dans la grange située dans le village, gardé par quelques hommes du Roi, Juachim s'endort tranquillement, ces pensées tournées vers son soleil. Alice ... Alice .... AU FEUX !!!
Juachim se relève et voit quelque signaux de fumée. La grange est en feux ... Mais pas moyen de s'échapper, la porte est coincé. La garde avait tout prévu. Serait-ce un complot du roi pour brûler l'homme qui a voulu mettre fin à ses jours ? Non, il est bien trop stupide pour ça. Alors serait-ce la Reine qui se venge de l'affront subit ? Non, elle est bien trop conne aussi celle-la. Mais alors ?

CRAC !!

La porte s'ouvre violement. Et voila que deux silhouettes se forment parmi les braises du feu. Le visage de Juachim s'éclaire alors d'un sourire et s'aperçoit qu'il s’agit en faite, de ces compagnons d'armes. D'un côté, nous avons Polak - ou " sa passe ou sa casse " il a toujours été de nature très violente, il perdrai les pédales pour un oui comme pour un nous. Dans un conflit, ne lui marchai pas sur les pieds sous peine d'atterrir avec un oeil en moins la seconde qui suis. Et le compagnon qui se trouve à ses côtés ? Frères Fathom, dit Fatou. Malgré son air gentil, ses bonnes grosses joues et tout le tintouin, c'est une machine. Vous pensez bien que de traiter des affaires avec un tueur, ne ramènent pas nos deux hommes en odeur de sainteté.

Juachim : Ahah mes compagnons, vous m'avez fait une peur bleue.

Polak : Nique sa race le Garde, je lui explose sa gueule à coup de hache moi. Jsui un fou ... UN FOUUU UN FOUUU UN FOUUUU

Juachim : Il a pas encore mangé c'est ça ?

Fathom : Bah non, on pas eu le temp de s'arrêter. On a appris que tu avais échoué dans la tentative de Putsch. Alors, on c'est dit que Deux autres pairs de bras pourrait t'aider à accomplir ta mission. Camarade.

Juachim : Sa tombe bien, car en plus d'avoir à assassiné le roi, je doit aussi me taper ... euh ... gagner le coeur d'une demoiselle de la cour.

Polak : Et ... elle est bonne ?

Juachim : Oh une putain de bonasse.

Fathom : Que Dieu te bénisse Juachim, mais il faudrait penser à oeuvrer pour notre sécurité. le feu va avertir la populasse. Elle ne va pas tarder à s'ameuter dans note direction.

Fathom, Polak & Juachim s'enfuirent donc en direction du château. L'aventure continue de plus belle avec nos amis qui se sont tous retrouvé. Au plus grand désarrois de ce connard de roi. Vraiment bête comme ces pieds en plus. Mama Guella.

Arrivé au château, Juachim & sa petite troupe se dirigea directement dans la salle du trône, où le roi terminait quelque doléances de son personnel. Juachim rentre dans la salle en proclamant son envie d'en découdre avec Lopette X - le Roi à la main de velours. Menace X balance d'un air effrayer, un gigantesques " AU SECOUUUUR " ... Mais Polak s'étant chargé des gardes, aucun moyen pour lui de s'en sortir. Juachim sort alors un couteau qu'il avait subtilisé dans la cuisine auparavant. Il s'approche doucement du roi. Mais voila que surgit des baffons de la salle, le goûteur, le Big Show. Dandinant comme un poulet pour attaquer Juachim, c'est Frere Fathom qui prie la disposition de s'en occuper. Le Big Show sort alors son arme secrète, le couteau de boucher, tandis que Fathom reste dans la simplicité ... La massue avec un boulet à pique. Une rotation, et en plein dans ta gueule.

DEGAINE TA RACE

Juachim s'approche encore et encore du roi, jusqu'a ce que la reine s'interpose.

Reine Cristine : Laissez la vie sauf à mon mari, un homme si bon ne mérite pas de mourir.

Juachim : Et toi du conne, tu crois que tu le mérite, c'est peu être toi qui affaiblie la violence sur cette Terre. Écoute, la violence c'est la vie, et cette tête de noeud ne s'en rend pas compte. Alors j'espère qu'un couteau dans le dos va lui remettre les idées en place.

Menace X : Épargnez ma vie, j'ai épargné la votre.

Juachim : Mais du con, tu as toujours pas compris que c'était mon boulot de te tuer ? Ce n’est pas de ma faute si à la naissance on t'a doté du Q.I d'une saucisse.

Juachim dans un dernière élan de sagesse, pris une grande respiration et planta son épée en plein coeur du roi. La Reine poussa un cri. Cri que Polak fut un plaisir de taire. Petit coquin va. Après avoir tuer le roi, le goûteur au sol, le crâne fendu en deux, Juachim se dirigea vers la tour où se trouve la demoiselle Alice. Une fois arriver à sa porte, il n'attendit pas plus longtemps pour la défoncer à coup de pied. Cette demoiselle était sur son lit, en chemise de nuit. Les mains recouvrant sa poitrine divine. Les babines de Juachim en frétillé d'avance, les yeux aussi gros que ceux d'un pervers prêt à sauter sur une proie.

Demoiselle Alice : Que puis-je pour vous ?

Juachim : Demoiselle Alice, devenez ma femme ... OU JE VOUS PROMETS QUE VOTRE FUTUR J'EN FAIS MON REPAS

Demoiselle Alice : Bah euh si vous voulez ... mais c'est pas mon mari, et en plus ... je n'aime pas les hommes.

Juachim : Quoi ?

Demoiselle Alice : Je n'aime pas les hommes. Je préfère les femmes.

----------

Polak : Attend ça veut dire qu'elle est lesbiche ? Elle broute des gazons ?

Juachim : Malheureusement oui,mais ça, c'est dans le bouquin.

Oui au cas où vous ne l'auriez pas compris, nous sommes revenus à la réalité. Une histoire conter par Juachim pour ses camarades avant de se coucher. Juachim reprend.

Juachim : Enfin, si tu veux, on peut changer la donne hein. On peut dire que c'était une grosse chiennasse, et qu'elle était chaude comme la braise. Enfin, en tout cas, dans le royaume ce paisible royaume, le roi est mort ce soir. Le voyous dit vient ma belle viens ma gazelle, je vais te faire l'amour ce soir et blablabla

Fathom : Elle est jolie ton histoire.

Polak : Oué, vraiment.

Juachim : N'empêche, je sais pas si j'ai exagérer sur le côté débile du roi

Fathom : Tu crois qu'il est plus subtil en vrai ?

Juachim : Ah non non. Moi je dirais plutôt que j'ai exagérer, j'ai trop été gentil. Non, en vrai, sa doit être une furie ce mec. Pas de soucis.

JBB la force est avec toi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh   05.11.07 0:08

Hg : avant que le topic ne ferme - je tiens à remercier Menace X & Big Show de cette concurence qui m'aura vraiment mis au bout de mes ressources. J'adore feuder avec moi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tag team Match: Johnny B. Brand vs Menace X & The Big Sh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gauntlet Tag Team Match.
» Tag Team match [short]
» Main Event Tag Team Match Alberto Del Rio & Ted DiBiase Vs Justin Gabriel & Rey Mysterio
» 6 Men Raw VS Smackdown Tag Team Match.
» 1*Sheamus en colère[Perte de team-Match-Rock et enfin Sting]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: