AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Payback 30 Octobre 2007

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Oui ?
Marseille
27%
 27% [ 4 ]
Metz
27%
 27% [ 4 ]
Ta gole !
46%
 46% [ 7 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:22

"Money Money Money" des ABBA se fait entendre dans toute l'aréna qui est Sould Out pour le dernier show avant Million Dollar Pumpkins. De grandes célébrités sont là ce soir, comme Ozzy Osbourne grand fan du Compte Mordekai ou encore Snoop Dog, venu pour assister au performance incroyable de Carlos Fischer. La caméra et les faisceau lumineux balaye la foule, et nous montre un peuple en forme pou un show de folie. Une fois n'est pas coutume, ce sont des lâchés de billets à l'effigie de Ted Dibiase qui font oeuvre d'ouverture du show. Ce soir, vous pourrez avoir en échange des traditionnel billet, un sachet de poil d'Hébus ou la laque fixante des cheveux de Carl Woodward. Et si vous n'etes pas trop radin, vous pourrez meme effectuer l'achat d'un faux Bagui John Cena pour pouvoir lui payer des fonds pour ses promos. On peut lire dans le public des pancartes du style " Ted en colère c'est comme l'équipe de France de rugby contre les argentin - c'est une catastrophe ", " Juachim put des pieds ", " Alice je t'aime ", " K le retour " ou encore " Victoria is my Dad "



Mais retrouvons sans plus tarder nos commentateurs favoris.

Carl : Bonsoir chers amis, bonsoir Jean et bonsoir Raymond !

Jean : Bonsoir à tous et bienvenue pour ce show!

Raymond : Bienvenue à tous !

Carl : Alors gros programme ce soir. Il y aura des matchs et des segments et on sera appelé en coulisse et tout ça tout ça !

Jean : T’as déjà dis ça la semaine dernière non ? ?

Raymond : Oui mais on s’en fout les amis ! On commence le show ?

Carl : C’est parti !

Nous retrouvons a présent Crusher dans les coulisses de la MDWF et il est en compagnie d'un caméraman qui fait un gros plan sur le visage du "Criminal".

Crusher: Eh bien bonjour a vous tous bandes de minables, vous ai je manqué? À vrai dire je m'en fiche, car ce n'ai pas vous qui m'importent, mais bien Kevin Nash. Alors "Big Daddy Cool" la semaine passé tandis que j'écoutais Payback depuis ma chambre d'hotel en floride pour une semaine de vacances de pures bonheure en compagnie de charmantes demoiselles, j'ai crue voir que tu m'avais lancé un défi dans un steel cage. Dommage pour toi je n'étais pas sur les lieux. Toute fois, sache ceci, tu veux un morceau du grand Crusher eh bien tu aura ta chance par contre ton idée de "steel cage" tu peux te la mettre ou je pense car si tu veux te mesurer au "Criminal" tu devra aussi participer a mon petit jeux c'est pourquoi je t'invite personnellement a te présenter a mon prochain "5 minutes in jail" qui aura lieu après Million Dollars Pumkins II et ne t'en fais pas, B-Max ne viendra pas t'attaquer et je ne refuserai pas ta candidature car après tout c'est moi même qui t'invite. En espèrant te revoir très bientot.

Après ce petit discourt, Crusher fait une pose musculaire qui vient tirer des cries d'histérie de la part des demoiselles dans le public.

Jean : On a eu le droit à du Crusher donc.

Raymond : Et maintenant on va avoir droit à un match entre Shelton Benjamin & Alex Twin !

Carl : Ca part de suite !


!!! TOTAL BLACKOUT !!!

Jean : Hey qui a éteins la lumière ???

Raymond : Purée, on voit rien la !!

Carl : Tant mieux remarque ..

(Après quelques minutes)

Jean : Quem’s !!

Raymond : Et merde !!

Carl : Vous commentez pas le match ??

Jean : Bah non, on sait que Shelton Benjamin a gagné, c’est tout..

Raymond : Et puis on va aller en coulisse en attendant le retour de la lumière…

Carl : Ok…

Vainqueur : Shelton Benjamin

Nous retrouvons Irwin R. Schyster dans son bureau, toujours entrain de s’occuper du recrutement de son équipe pour le PPV. Sauf que là, il est au téléphone…

IRS : Quoi ? … Mais non ! Ecoute je ne pouvais pas vraiment faire autrement, j’ai besoin d’argument de poids si je ne veux pas perdre la face contre ce petit con prétentieux…. Ecoute Edge… quoi ? Le reste de l’équipe ? Pour l’instant Crusher, Charming X-Treme… comment ça mieux ? Ce sont tes partenaires d’OBEY je te rappelle… quoi, tu vas venir à l’arène ce soir pour qu’on parle ? Ecoute, je ne reviendrai pas en arrière mais si tu y tiens…

Soudain, on frappe à la porte du président.

IRS : Excuse moi deux minutes, on frappe à la porte. Entrez !

Ce n’est nul autre que… Goldust, qui fait son apparition dans le bureau d’IRS ! Ce dernier est plus que surpris de voir l’excentrique nouveau venu de la MDWF débarquer dans son bureau avec tout son attirail à faire pâlir David Bowie lui-même.

Goldust : Ce n’est pas le bureau de The Rock ?

IRS : J’ai fait des UV récemment pour que tu me poses la question ? Non ce n’est pas le bureau de The Rock, et d’ailleurs il est actuellement en congé.

Goldust : Quel dommage… j’avais hâte de lui faire de mon… *Goldust expire longuement, mettant ses lèvres maquillées de noir en avant*

IRS, grimaçant de dégout devant ce numéro : De ton… ?

Goldust : Admiration. Admiration pour sa splendide carrière hollywoodienne… un catcheur reconverti avec tant de succès dans le 7ème art, je l’avoue, ça me rend quelque peu jaloux ! Mais je suis beau joueur, et j’aurais été ravi… et très excité… de le rencontrer. Et qui sait, peut être qu’il aurait pu m’avoir un petit rôle…

IRS : Oui qui sait hein… ben ce sera pour une prochaine fois.

Soudain, un éclair passe par la tête d’IRS (ça fait mal) et il retient the Bizarre One dans son bureau.

IRS : Hey, attend deux minutes. Je sais peut être comment tu pourrais faire bonne impression à Rock-E… tu étais peut être au courant qu’il devait constituer une équipe de 5 personnes, pour affronter une autre équipe représentant notre autre GM, JBL… il se trouve qu’avec son congé, je me retrouve responsable de son équipe, et qu’il y reste quelques places de libre… je suis sûr que The Rock apprécierait beaucoup que tu m’aides, et par conséquent que tu l’aides aussi, à remporter cette victoire !

Goldust : Mmmh… la proposition est intéressante…

IRS affiche son sourire le plus carnacier alors que Goldust lui répond avec son regard le plus pervers, dans une scène qui pourrait bien heurter la sensibilité des plus jeunes. Le 3ème membre de la Team IRS semble tout trouvé

Raymond : Et bah voila, un membre pour l’équipe de IRS !

Jean : Bonne nouvelle ça

Raymond : Pour lui, perso moi je m’en fous.

Jean : Ok ok, tiens bah on va retrouver Goldust de suite pour son match !


L’aréna est plongé dans le noir et le Millinotron s’allume, une vidéo apparaît.
Y5J
Y4J
Y3J
Y2J
BREAK DOWN THE WALL

Chris Jericho apparait sous l’écran géant et fais route lentement vers le ring, il montre ses muscles à qui veut voir c’est à dire juste une poignée de femme en chaleur (dont celle de Ted et de JBL).

C’est maintenant au tour de Goldust de faire son entrée vers le ring, « shattered Dreams production » apparaît à l’écran, Goldust fait son chemin vers le ring sous les applaudissements de l’aréna.


Les deux lutteurs sont maintenant face à face et le match peut commencer.

Goldust s’approche de Jericho qui ne cesse de faire son fier en étant à quelque centimètre de son adversaire…Mais tout le monde connaît les tendances de Goldust…Il embrasse Jericho puis le jette à terre, Chris Jericho n’en croit pas ses yeux et se relève immédiatement pour se venger, il donne une série de coups de poing à son adversaire puis le jette contre les cordes, il tente la clothline mais Goldust passe en dessous le bras de Jericho, rebondit contre les cordes et fait une clothline à Jericho ! Il tente tout de suite le tombé…

1..
2..

Chris Jericho lève l’épaule, mais Goldust n’abandonne pas et enchaîne avec un armbar, Jericho n’abandonne pas et se lève petit à petit, jusqu'à être debout, mais Goldust rapplique avec un DDT, il relève Jericho, le met sur son dos…Atomic drop ! Jericho se tient les valseuses et il a de quoi ! Goldust remet Jericho sur son dos…

Jean : Ah nan pas encore !

Et refait un nouvel atomic drop

Raymond : J’en ai mal pour lui

Goldust continue son horrible travail en faisant un testicular claw…

Jean : Mais mon Dieu c’est typique des Gays que de viser cette partie là du corps ?

En effet, Goldust semble vouloir travailler les testicules de l’ami canadien qui ne semble plus être capable de répliquer contre l’homme d’or qui a de quoi le mettre tranquillement sur le coin !

Raymond : Et bien apparemment nous allons encore avoir droit au Shattered Dreams !

Goldust vient se mettre sur le coin adverse…Cours vers Jericho et…donne un énorme coups de genoux dans ce qui reste de ses…boules ?
Jericho s’effondre par terre et Goldust tente le tombé

..1

..2

..3

Vainqueur : Goldust

Carl :Première victoire pour Goldust !

Jean : Euh t’es sur de ça ? Il a déjà du gagner d’autres trucs avant…

Carl :Mais oui Jean, et la carotte je la mets dans le papier d’alu…

Jean : Je vais te la mettre dans le c..

Raymond : OK OK !! On n’a pas le temps de vous écouter tous les deux, on va passer à la suite

Des flammes, les ténèbres, des démons... Nous sommes en enfer ! Soudain, un homme apparaît sur l'écran, il s'agît de Charming X-Treme!

Charming: Bonjour à vous tous qui me regardez fixement en ce momement même ! Bon, bien entendue je ne suis pas en enfer, c'est un fond... C'était pour donner un style plus... Punishers si je puis dire. Soit, je ne suis pas ici pour vous parlez d'eux, mais plutôt d'un des leurs, l'homme contre qui j'ai perdus il y a de ça deux semaines, BJB ! Le pauvre ne dois pas savoir à quoi s'attendre ! Je l'ai sous-éstimer, ça ne se reproduiras plus ! Je serais à 100% de mes capacités physiques et mental !
C'est pourquoi au PPV ce seras toi contre moi ! En One VS One !


Dernière édition par le 30.10.07 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:22

Réalisateur: Coupez ! Magnifique Charming, c'est cool, on envoie ça à la MDWF et il le diffuseront !

Charming: Okay ! J'espère que BJB le verras tout de même...

Carl : On revient en direct maintenant et…

No more sorrow surgit de nul part ! Jay arrive sous le millitron, et monte dans le ring

BJB : Alors Rémi on en a pas eu assez, on en redemande ! Et bien tu l'as ton match pour le PPV

Le public réagit favorablement à cette annonce !

BJB : Mais tu sais quoi, j'ai une grande envie de te punir, de te passer l'envie de m'affronter une bonne foie pour toute ! Et c'est pour ça que lors du PPV, je voudrais t'affronter dans un match a stipulation, un match qui donnera envi à tout fan de me voir de foutre la branlé de ta vie ! Un match qui attirera beaucoup de gens, afin que ta défaite n'en soit que plus grande ! Et ce match, je veux qu'il soit…

Bloum !
Qu'il soit...rien du tout: le MillioTron vient de s'allumer. Une sorte de neige apparait sur l'écran, puis l'image deveint de plus en plus nette, pour faire apparaitre ce qui ressemble à deux listings. Ceux-ci commençant à être bien connus:

Team IRS:
- Edge
- Crusher
- Charming X Treme

Team JBL:
- John Cena
- Super Wrestler

La caméra recule et on peut très bien alors voir qu'il s'agissait en fait de deux moniteurs dans un bureau.
Une voix on ne peut plus identifiable, d'une silhouette n'appartenant certainement pas à Neo (ou alors, Keanu Reeves a cédé à la mode du Stetson blanc !) se fait alors entendre. Here comes JBL !

JBL : Un match spécial, huh ? Et bien écoutes ça, Jay. Il semblerait que si match spécial il y a, il ne puisse se faire avant le prochain Payback, au minimum. Ton grand copain Charming X Treme a été retenu en tant que serviteur du Président félon, et il ne sera certainement plus dispo pour une rivalité individuelle sans enjeu. Sorry boy !
A moins...

A moins que l'on apporte une petite correction à tout ceci, et que tu ne te battes plus seulement pour une vengance personnelle mais pour servir un idéal, un but, représentés par le plus grand des hommes. Pour cela, une seule petite correction suffit !


Travelling sur l'un des deux écrans, nouvelle séance de neige et ré-uppage de l'image, et un nouveau nom apparait sur une liste:

Team JBL:
- John Cena
- Super Wrestler
- Black Jay Brawler

JBL : Félicitations, junior. Tu viens de devenir un loyal serviteur du one and only Wrestling... God !

Le Flouzotron s'éteint devant un Punisher quelque peu perplexe. Ce n'était visiblement pas tout à fait ce qu'il avait prévu.
Black Jay hésites quelque peu, regarde une dernière fois le public, puis l'écran éteint.

Son regard se durcit: apparemment, sa décision est prise: il vient de hocher la tête, c'est un oui. Pour lui, c'est officiel, Black Jay sera du Survivor Series match, et il a choisi son camp !

Jean : Et voila deux membres de plus, ce match commence à prendre une bonne allure je pense.

Raymond : Oui, on a tous appris en même temps que Jean savait penser, c’est fou quand même. Je me demande où va le monde ?

Carl: Moi je me demande comment vous faites pour pas vous tuer sous la douche.

Jean : On prends pas notre douche ensemble !

Raymond : Plus depuis que Jean se rase plus les jambes en tout cas !

Carl: OHHHHHHHHHHH !! Je préfère regarde le prochain match !


Le MillioTron affiche de la neige. On peut entendre Demon Speeding de Rob Zombie retentir dans l'aréna. Sous le titantron apparaissent la grande silhouette de A-Dogg accompagné du large Maximum Capacity. Tous deux marchent en direction du ring à la même allure sous le huée du public. Maximum Capacity, Hamburger à la main et affligé par la haine du public, il leurs lance son Sandwich et continue sa marcche. A-Dogg court et grimpe dans le ring et s'asseoit sur la seconde corde pour laisser le passage au corps de Max. Ken monte sur un coin et lève un bras tandis que son accolyte narque le public. A-Dogg rejoint finalement son partenaire au centre du ring.

Menace X fait ensuite son entrée jusqu'au ring accompagné de sa manageuse. Il monte sur le ring face au mastodonte lui servant d'adversaire.


Le contact se fait directement et c'est Max Cap qui prend l'avantage en projetant son adversaire de l'autre côté du ring rien que par la force des bras ! Menace X n'aime pas du tout cette situation et décide de se projeter dans les cordes, mais Max Cap l'attrappe... Vient dans mes bras que j't'écrase ! Powerslam modifié de la part du mangeur d'hamburgers ! Black Hole Slam donc ! Menace X a mal au dos, et ça se voit sur son visage qu'il souffre le pauvre ! Max Cap profite que son adversaire est toujours au sol pour lui porter une descente de la cuisse (Et quelle cuisse !)... Menace X est dans de sales draps apparemment ! Surtout que Max Cap montre sur les cordes !! Mais malheureusement pour lui, il est très lent... Et à peine arrivé sur la deuxième corde, Menace X est, difficilement debout... Mais debout quand même ! Il court vers Maximum Capacity qui se tient de dos sur la deuxième corde, Menace X se place en dessous... NON !! IL NE VA PAS TENTER CA !! ... ROLLING POWERBOMB de Menace X !! LE RING A TREMBLE, L'ARENE TOUTE ENTIERE A TREMBLEE CE SOIR !! Tout le monde est incroyablement étonné de la prise de Menace X, qu'il a porté avec succès sur son adversaire qui est tout aussi surpris, et groggy pour le coup !

Jean : Incroyable...

Raymond : J'ai toujours su que ce petit savait faire quelque chose.

Carl: Un coup de chance les mecs. Regardez sur le ring.

Et Carl a raison, voici Max Cap qui se relève ! Menace X grimace à cette vue et revient vers son adversaire pour lui porter quelques coups de pied afin qu'il reste au sol, mais rien n'y fait, Maximum Capacity continue de se relever ! Il est maintenant debout face à Menace X... Menace X tente une droite, mais Maximum Capacity répond d'un monstrueux coup de boule qui fait s'effondrer son adversaire ! Il rampe jusqu'au coin, Max Cap le suit et Menace X tente un coup de pied dans l'abdomen (Après s'être relevé biensûr), mais il semble avoir visé un peu plus bas... L'arbitre le réprimande mais Menace X profite encore une fois de la situation pour monter sur la deuxième corde et porter un Flying Clothesline ! Max Cap tombe en position assise, mais il n'est pas encore hors d'état de nuire ! Car il se relève encore une fois ! Menace X tente un bionic elbow mais Max Cap sourit... Il attrape Menace X par la gorge des deux mains... Puis l'écrase violemment au sol !! Le choc est très dur... Max Cap va de l'autre côté du ring en marchant sur son adversaire (Outch), puis prend appuis sur les cordes pour porter une descente du genou mais Menace X a roulé sur le côté, et Maximum Capacity s'éclate le genou sur le ring !!

Raymond : Je n'y ai pas cru une seule seconde.

Menace X tente un coup de pied dans la face de son adversaire, mais il semble que son adversaire n'aie absolument rien senti ! Il attrape la jambe de Menace X d'ailleurs ! Il se relève et tient toujours la jambe de Menace X qui tente un enzugueri, mais ça ne touche que le torse de Max Cap qui recule de quelques pas, Menace X se saisit de l'occasion pour monter à la troisième vitesse sur la troisième corde puis porter un saut de l'ange au monstre, mais ce dernier le réceptionne en plein vol ! Il le maintiend quelques secondes puis... FALL AWAY SLAM DANS LE COIN DU RING ! Faut pas le faire chier le gros ! Menace X hurle de douleur... L'arbitre vient voir s'il peut continuer le combat.. Mais Maximum Capacity pousse l'arbitre et traine Menace X au milieu du ring par les jambes...

Carl: Ca sent mauvais pour le prétendu roi...

Raymond : Le pauvre... Je ne voudrais pas être à sa place...

Jean : Ecrase !! Ecrase !!

Maximum Capacity donne quelques coups de pied sur le torse du pauvre Menace X complètement étendu sur le tablier du ring... Ce dernier toise la foule puis monte sur la première corde, puis la deuxième corde... Il se tourne du côté de Menace X, toujours les bras en croix au centre du ring... BURGER SPLASH !! The Burger Splash est porté par Maximum Capacity ! Menace X est tout ratatiné au centre du ring, Maximum Capacity n'a pas bougé et est toujours étalé sur sa victime... L'arbitre vient pour compter...

1...
2...
3...

Vainqueur: Maximum Capacity

Jean : Une victoire pour le gros de la MDWF !

Raymond : Encore une défaite pour Menace X n’empêche.

Carl: Non mais sérieusement, vous preniez vos douches ensemble ?

Jean : C’est quoi la suite Raymond ?

Raymond : Je crois qu’on va aller en coulisse !

Carl: Allo, test micro, un deux, un deux !

Jean : Y’a des interférences sur la ligne je crois.

Raymond : Oui, comme si c’était une petite merde qui parlait !

Carl: ….

Nous sommes dans les vestiaires des Punishers…
L’ambiance est un peu houleuse ici, c’est la guerre des nerfs, tout le monde discute de l’avenir à Million Dollar Pumpkins…

BJB : On ne peut pas rester les bras croisés à regarder ce qu’il se passe Lestat ! C’est un peu notre avenir qui est en jeu ! Tu imagines si les membres d’OBEY remportent le combat, s’en ai définitivement fini de la MDWF tel que nous la connaissons !

Lestat : JBL est aussi peu digne de confiance que The Rock et compagnie, enfin, je veux dire IRS maintenant. On ne peut pas prendre part à un combat qui ne nous concerne pas Jay !

Don Robert : C’est un peu vrai Jay…
Qui te dit que JBL respecte un quelconque engagement envers ses poulains si nous prenons part à la lutte.
Désolé mon ami, mais je crois qu’il veut mieux rester en dehors du conflit. Même Ousk ne se sent pas concerné, on ne peut pas s’en mêler.

BJB : Il s’agit tout de même d’OBEY ! Lestat, je te rappelle que Edge sera du combat, tu crois que Cena aura une chance contre lui, surtout en se coltinant un Shelton Benjamin ou un Carlos Fisher. Et encore, ce ne sont que quelques noms, mais il n’y a pas foule dans le clan Bradshaw !

Lestat : Il n’y a pas plus de monde du côté de OBEY…

BJB : Allons donc ! Tu crois vraiment que OBEY va rester les bras croisés ? Tout le monde va faire bloc pour aider IRS et Edge. Et une fois de plus, ce sont eux qui vont prendre le dessus. Et on s’en souviendra de quoi ? Que les Punishers et Ousk ne se sont même pas bougés pour faire changer ça ! Désolé, mais je ne vais pas rester à ne rien faire. Je représenterai les Punishers pendant ce combat !

Sur ce BJB sort des vestiaires plutôt énervé, en claquant bien sûr la porte…

Lestat : Il est encore jeune et impétueux ! Il comprendra par la suite.

… : En même temps, il n’a pas tort !

Lestat et Don Robert se tournent vers la personne qui vient d’entrer dans les vestiaires ! C’est le Juge Bearer ! Il est de retour à la MDWF et auprès de ses poulains. Même Harvey l’accompagne pour l’occasion.

Bearer : Tu me déçois Lestat, je ne me souviens pas de toi négligeant une occasion de régler son compte à Edge ou à tout autre membre d’OBEY ! Vous les Punishers les enfants, et vous vous devez de faire respecter l’ordre ici ! L’avez-vous oublié ?

Harvey : Ils l’ont pas oublié, ils ont tout simplement peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:23

Titan : Tu ne vas pas les laisser te parler comme ça, hein ? Et il y a Edge, c’est le moment de lui montrer à quel point l’union de l’opposition peut être forte !
Je n’ai pas confiance dans ce combat. Rien que le fait que ce Super Wrestler, malgré la volonté qu’il présente à s’allier à nous, soit du combat de notre côté me fait tiqué ! Il est bien possible que le petit soit un piège ! C’est bien le mode opératoire de OBEY ça !

Don Robert : On ne peut pas prendre ce combat à la légère et plonger tête baissée sans calculer tous les paramètres. Encore une fois, je ne vois pas vraiment en quoi ce conflit nous concerne…

Lestat : JBL ne m’a jamais apprécié, et d’ailleurs m’a toujours plutôt dénigré ! Et aujourd’hui, on me demande de me joindre à lui, c’est le monde à l’envers ! Mais ne pense pas à lui, mais plutôt à la vengeance, je te dis que c’est notre chance mon pote !
Non, décidément, je ne suis pas convaincu que notre présence ait un quelconque intérêt.

Don Robert : Black Jay nous représentera, ça ira très bien…
Nous devons aujourd’hui nous concentrer sur nos impératifs ! Je pense que OBEY s’intéresse de nouveau aux titres par équipe, et il va falloir défendre notre bien si chèrement gagné !

Bearer : Vous oubliez votre mission première…
Je suis un peu déçu, je vais aller appuyer Black Jay dans sa démarche dans ce cas…

Bernardo se met à s’agiter frénétiquement devant Don Robert, et son expression en dit plutôt long.

Don Robert : Non, ce n’est pas l’envie qui me manque de botter encore un peu las nalgas d’OBEY, mais pas pour un homme qui n’en a rien à foutre des Punishers. A-t-il pris notre partie lorsque le tournoi pour le Wall Street a été ouvert ? Non, à la place, ce sont deux membres d’OBEY qui sont encore avantagés, je trouve ça lamentable. Si nous ne faisons pas attention, bientôt, tous les titres seront dans ce clan maudit, et là, plus rien ne pourra se soustraire à leur autorité. Ils sont suffisamment arrogants à mon goût !

Lestat : Oui, c’est vrai ! Il y en a assez d’avoir du OBEY à toutes les sauces, ça devient lassant ! Mais de là à s'impliquer dans ce combat, je ne pense que ce soit intéressant, car quelle que soit l'issue, les choses ne vont pas vraiment changées à la MDWF...
Je crois que notre choix est définitivement fait ! Non, tu ne peux pas te rabaisser ainsi ! Ce n’est pas toi, Lestat ! Tu ne recules devant aucun défi, même si je ne te pousse pas ! Et cette fois, tu te rétractes ! En fait, justement, le fait qu’il y ait Edge, c’est ça qui te pousse à rester à ta place. Tu crois que tu ne peux gagner, car tu n’es jamais parvenu à la faire ! Tu crois que tu es encore maudit c’est ça ! Conjure le sort Lestat, et permets nous de lui tordre le corps dans tous les sens, qu’il sache qu’il n’est pas à l’abri d’un retour de ta part ! Je ne sais pas…

Jean : On parie que le prochain match va être pourri ?

Carl : Pari tenu ! Voila 25 dollars.

Jean : Dis donc t’es riche toi !

Carl : J’ai pas une voiture à payer.

Jean : ….

Carl : Next match s’il vous plait Serge !


L'entrée commence avec la lumière de l'arène qui devient sombre et la caméra fix l'écran géant et le thème de Born in a burrial gown par Cradle of filth commence à jouer et on voit des flames apparaître quand qu'un trône apparait sur le stage et quand que Mordekai se lève les flames dispairaisse et il enlève son habit de druide et il lève ses deux bras dans les airs et fait apparaître 2 tonerre qui finisse en flame à la booker T après quand que Mordekai se dirige sur les rampes on voit de la fumée apparaître. Il avance lentement en direction sur le ring et une fois rendu sur le ring les lumières commence à devenir sombre et Mordekai lève ses deux bras dans les airs et quand il est descend quatres flames qui éclaire un peu l'aréna commence à appaître et après il attend son adversaire.

No more sorrow de Linkin Park retentit dans l'arena ! Jay se tien en dessous du miilitron sans bouger, tête baissé...Il attend quelques peut, puis enlêve sa capuche avec énergi et avance vers le ring assez rapidement. Il ne prend pas la peine de monter par les escalier, et passe entre la 2em et la 3em corde. Une fois dans le ring, il monte sur un des turnbuckle et salut ses fans, et n'hésite pas à faire quelques mauvais gestes à ceux qui l'insultent. Puis il redescend et attend son adversaire en faisant quelques échauffement...

Ready steady can't hold me back
Ready steady give me good luck
Ready steady never look back
Let's get started ready steady go

Et c'est The GTO qui fait son apparition,
Accompagné de sa "bécanne",
Il s'avance vers le ring, en fait le tour,
Descend de sa moto puis monte sur le ring,
Monte sur la deuxième corde d'un des coins et salue la foule!


DING DING DING

Le match débute sans que le trio est le temps de dire quoi que ce soit, et ça commence fort, avec un BJB survolté qui donne un puissant coup de la corde à linge sur GTO qui tombe, Mordekai fonce sur BJB et tente un spear, BJB l’esquive, ce dernier lui porte un violent coup de coude tandis que celui si était au sol, BJB relève GTO et lui porte une magnifique souplesse arrière ! Il part ensuite vers Mordekai qui lui était debout, lui donne un coup de pied dans l’abdomen et lui porte un DDT ! BJB est le roi du ring pour le moment, GTO s’est relevé ! Il court vers BJB mais ce dernier l’a vu venir et lui porte un Spine buster ! Il le finis en lui donnant quelques coups de pieds dans le dos. Il monte sur la troisième corde et porte une Leg Drop dans la nuque de Mordekai toujours à terre, il fait maintenant le signe de la fin et porte son Black Crash sur GTO ! Il tente le tomber.
1...
2...
TROIS !

Victoire de BJB via pin.


Carl : J’avais raison ! Jean tu me dois 25$ !

Jean : Et merde !

Jean : Bon bah voila quoi …

Raymond : Et si on passait à la suite les copains ?

Carl : Je veux bien, et c’est quoi ?

Jean : Je sais pas moi, tu sais toi ?

Raymond : Non, je ne sais pas moi, tu sais toi ?

Carl : ….

Nous retournons dans les vestiaires de la MDWF. Le Show continue de plus belle, et nous retrouvons sans plus tarder, Juachim, membre de la JBB ( et ça, je vous le dit, vous en mangez tout me temp ) papier à la main, habillé chic choc, la classe dallas. Il se dirige on ne sais où dans les locaux de la MDWF. Juachim marmonne dans sa barbe, et commence un peu à trembloter de toute part. Il fini par s'arrêter devant une porte. Mais qui ou quoi se cache derrière cette meme porte ?

Juachim : Du courage mon gars, c'est la chance de ta vie ... Pfiouuu.

Juachim met un genou au sol devant cette porte, déplie le papier qu'il tient en main, et prend une grande respiration.

Juachim : J'espère qu'on ne m'a dit de connerie. Allez c'est parti. ALICE !!!

Bon, on a notre réponse.

Juachim : Alice, ma belle Alice, je sais que tu m'entend, tu dois sûrement être en train de te laver les cheveux, ou de te manucurer les ongles de pieds, mais je tenais à venir te voir, en gage de mon amour sincère et véritable. Je prend le temp de la cohut provoqué par Serge pour venir te dévoilé mes sentiments. Alice, écoute, ceci est pour toi.

Juachim tremblote encore un peu, il regarde que personne ne vient aux alentours. Il manquerait plus que Hadogay, ou son signe savant et son drogué anonymes viennent l'interrompes.

Juachim : Oh Alice, Alice, Pourquoi es-tu Alice ? Renie ton clan et abdique ton hadogay; ou, si tu ne le veux pas, jure de m'aimer, et je ne serai plus gêné de te voir à la prise de cet obsédé du poil fessier. Ton nom seul est mon ennemi. Tu n'es pas une Ousk , tu es toi-même. Qu'est-ce qu'un Ousk ? Ce n'est ni une main, ni un pied, ni un bras, ni un visage, ni rien qui fasse partie d'un homme... Oh ! Sois quelque autre nom ! Qu'y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom. Ainsi, quand Alice ne s'appellerait plus Alice, elle conserverait encore les chères perfections qu'elle possède ... Alice, renonce à ton clan, et, à la place de ce clan qui ne fait pas partie de toi, prends-moi tout entier.

On entend quelqu'un tousser derrière la porte. Drôlement viril pour être celui d'une femme ...

Juachim : ... euh ... Mon oreille n'a pas encore aspiré cent paroles proférées par cette voix, et pourtant j'en reconnais le son. N'es-tu pas Alice et un membre de la OUSK ?

La porte s'ouvre et effectivement, ce n'est pas Alice Suzuki, mais Carlos Fischer. Juachim le regarde avec effrois, et se lève d'un seul bond.

Juachim : Oh NON ... OH NOOON !!! Bordel de MERDE !!!!

Juachim s'en va dégoûté, énervé, tout ce que vous voulez qui terminerai en er. Carlos Fischer, lui le regarde, mais ne comprend pas trop ce qu'il se passe. Il regarde Juachim s'en aller.

Coupure.

Jean : JBB is on fire !

Raymond : Ouais bof, enfin bref.

Carl : Et sinon on a le droit à un match la ou pas ?

Jean : Non je crois pas, on va retourner en coulisse.

Raymond : Oh non…

Carl : Pas mieux !

Tout en bas du building de la OUSK...

On vous avait montré la semaine dernière que la remise du QG du gang contenait au moins une bonne grosse pile de vieux bouquins aux sujets tous moins catholiques les uns que les autres. Ce qu'on ne savait pas est qu'il y a encore pleiiiiiiiiiiiiiiiin d'autres choses à en tirer de tout ce bordel, toutes aussi invraisemblables les unes que les autres. Et notamment...un jeu de cartes Pokémon. Si si ! Pour mettre des trucs sur le Ctulhu, Nosferatu seigneur de la nuit et Bulizarre ou Dracofeu dans le même panier, le type qui leur a refilé la planque devait être un sacré drôle d'oiseau...
En tout cas, il y en a un à qui le jeu a encore moins échappé que les autres: c'est Alice Suzuki. Ca vous étonne ? hé, une Japonaise pas fan des Pokémon, c'est comme un Ecossais qui ne boit pas de Whisky: on appelle ça "un mythe" ! Et la connaissant, on ne vous étonnera pas en vous disant qu'elle a aussitôt, euh..."gentiment mais fermement" demandé qu'une bonne âme daigne commencer une partie avec elle sur le champs. Et qui c'est qui en écope ?

AAE : Ma c'est quoi, ça ? Alice, j'ai du trabajo, mon cliente et me avons quelque cosa de mucho sérieux sur la planche, j'ai autre chose à fiche que de paumer de mon précieux tiempo à ces délires débiles débilitants ! No ma franchement, à ton âge... Tu vas pas me decir que tu regardes encore des dessins animés à 20 piges passées, si ?

Bon, par contre, l'axiome "tout Cubain est forcément fan des Pokémons" est loin d'être vérifié, lui...

Alice Suzuki : Bon écoute mon grand cubain, je veux pas te donner te leçon mais bon faut que tu saches que les mangas au Japon n'ont pas du tout les mêmes cibles que mangamerde qui sont diffusés dans les autres pays du monde ! En effet, il existe beaucoup de Mangas pour adulte, si tu ne me crois pas, je t'invite à aller dans l'appartement de cet abrutis de Hard Gay et tu comrpendra très vite ce que je veux dire !! Puis sinon je ne te parle pas du dessin pokémon mais bel et bien du jeu de carte Pokémon, ce jeu de carte c'est un peu comme le jeu de carte Magic mais en plus simple ! Et oui Papi, finis les jeux de carte qui date de quand t'étais sur la photo de classe de Jésus comme le solitaire ou le Poker !

AAE : Muy byen, muy byen, ma UNE SEULE partie. Et je ne connais pas du tout les règles !

Alice Suzuki : OKAYYYYY !!! Ler règles sont super simple mon Pablo tu vas voir ! Alors c'est super simple, les pokémons sont divisés en plusieurs éléments, eau, terre, feu, vent, alors par exemple les pokémons eau sont plus fort que les feu mais les feux sont plus fort que les terre mais les terre sont plus fort que les eau, donc c'est super technique ! Le but est de tuer tous les monstres de l'adversaire et cela en faisant des super attaques spéciales !

Et chose improbable (mais à la OUSK, on n'en est plus à une de près, hein !), voilà Armando qui se met aux Pokémons ! Faut enregistrer, Serge, ça va devenir collector !
Quelques minutes après, la partie vient à peine de commencer et pourtant ça sent déjà le sapin pour quelqu'un...

Alice Suzuki : YEahhh !!! Alors maintenant je met mon Dracofeu niveau 120 en mode défense et je joue Tortank grâce à ma carte face cachée qui était l'invocation de l'eau qui me permet de sortir un monstre d'un niveau supérieur au double de la racine carrée de tes monstres de moins d'un mètre 80 ! Ce qui me permet de lancer directement ma super attaque grâce à sa fusion avec mon autre monstre eau sur le terrain !! Canon à Eau ! Mon attaque est tellement puissante que grâce à ça je tue tous tes monstres sur le terrain même le monstre terre car celui avait une capacité amphibique inférieur à 200 alors que la puissance de mon Tortank est de 360 !

AAE : Ah bah, si c'est come ça dès le début, ma partie ne va vraiment pas être longue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:23

échauffement, je veux juste te montrer deux trois trucs histoire de te roder et pour qu'on puisse faire de vrais combats ensuite ! [/color]

AAE : Ma...

Alice Suzuki : Y'a pas de ma qué OKAYYY ? Je suis sur que tu vas bien t'amuser alors respire un gros coup sa te fera du bien, on est constamment sous pression alors pour une fois qu'on peut se détendre on va pas cracher dans la soupe non plus...Et puis comment te dire...C'est une bonne excuse pour avoir un tête à tête non ? Ne me dis surtout pas qu'un petit rendez-vous avec une femme te déplais me trompe-je mon petit Cubinounet ?

[color:58c9=BLUE:58c9]AAE : Ah, ma vu sous cet angle...

Bah tiens ! On a beau être manager et avoir un emploi du temps de ministre, on n'en reste pas moins homme (surtout quand on est latino !).

Alice Suzuki (distribuant les cartes pour un nouveau round): D'ailleurs je voudrais profiter de cette occasion pour te poser une petite question Armandinou, je peux ?

AAE : Je suis toute ouie !

Ouh, là, ça l'intéresse, huhuhu ! Il arbore une de ces bananes, le cochon...

Alice Suzuki : Ben voilà mon Armi...J'ai l'impression que tu nous cache quelque chose vois-tu...

Ah, là, il ne sourit plus !

AAE : Quelque... Je ne vois pas du tout de quoi tu veux hablar !

[color:58c9=red:58c9]Alice Suzuki : Fais pas ta sainte nitouche ! Et si je te dis "René Duprée", alors ? Comment ça se fait que du jour au lendemain, tu lui aies accordé son rematch sans sourciller c'est pas vraiment ton genre Armando ça !? Et c'était quoi la maison poulaga dans notre maison ? Je veux des explications et tout de suite !

[color:58c9=BLUE:58c9]AAE : Si tu as autant suivi l'affaire, alors tu en sais suffisamment: no, je ne suis pas blanc come un linge, dans mon passé j'ai fait quelques idioteces ma tout ça c'est fini, fin de l'historia. C'est trois fois nada !

BLAM !

Non, pas fin de l'histoire, apparemment ! Les cartes sont toutes tombées par terre sous le choc !

Alice Suzuki (le poing encore sur la table): HEY HO !! Comment ça "Fin de l'histoire" ?! Vas-y je t'en pris, appel moi Jambon pendant que tu y ai ! Ne me fais pas passer pour plus débile que je ne le suis déjà Armando ! Je veux tout savoir ! Tu ne quittera pas cette pièce temps que tu ne m'aura pas tout raconter ! Suis-je bien claire ?

AAE:...

Bon, là, ça ne rigole plus. Le Cubain n'a plus le choix, il va devoir se mettre à table (ouh, la vanne à deux balles !).

AAE : OK, Ok...Ca remonte de cuando j'étais jeune et que je venais tout juste de débarquer en America. Je venais d'échapper à la dictature de mon pais et j'avais encore des rêves pleins la cabeza; Notamment ce fameux "American Dream" ! Ma j'ai vite compris una cosa en mettant les pies à Miami, en Floride, la primera ville que j'ai croisé. Ce rêve americano, il existe byen...ma pas por tout le monde. Por y goûter, il fallait être blanco, et de preferencia d'origine britannique, un WASP comme ils disent si byen eux-même. Le simple fait de venir d'Italia, de Francia, o pire, de Rusia vous fermait déjà quelques puertas, alors por un "bronzé" come me, venant d'un pais communiste et avec la maîtrise de l'Ingles que tu connais, je te laisse imaginer...

Alice Suzuki : Je sais bien...En tant que Japonaise, tu m'apprends pas grand chose non plus donc cesses avec tes galigeades et passe tout de suite au moment le plus intéressant...

AAE : Byen...Donc alors que je traînais dans les rues et que je crevais de hambre, j'ai eu connaissance d'un réseau d'émigrés cubanos, come me, et ceux-ci m'ont rapidemente proposé un boulot stable, correctement remunerado et j'avais même droit à un petit logement. L'impensable por quelqu'un de ma condición ! Todo ce que j'avais à faire, c'était de distribuer... un poco de poudre blanche.

Une minute de silence s'écoule (non, personne n'est mort !).

Alice Suzuki : ...Euh...C'est une blague ou quoi Armando...Tu te rends compte de ce que tu es en train de me dire...T'ES EN TRAIN DE ME DIRE QUE T'AS DEALER !! Mais...mais...J'y crois pas là...Tu te rend compte Armando...MAIS !! Est ce que tu te tend compte ?!

AAE : Epargne-me ton discours moralisateur, Alice, je me demande vraiment ce que tu aurais fait à ma place. Ceci dit, ne va pas crecer que je n'en ai pas honte, au contraire, j'ai du mal à me veder dans la glace le matin quelques fois. Je ne te demande pas de me pardonner, ma seulement de ne pas me juger.
D'autant plus que todo ceci est terminé. Suite à un "coup de chance" quelque part. A force de vivoter de mon petit tráfico, je me suis fait pincer par la policia, qui ma relâché faute de pruebas, après m'aber, come ils le disent eux-même, "mis à la disposition de la justice". Le fait d'aber cotoyé quelques autres malfrats m'a permis de veder dans quelle voie je m'étais dirigée, et ce n'était pas joli-joli. J'ai donc todo plaqué, j'ai quitté la Floride por ne jamais y retourner, et mes pas m'ont guidé jusqu'à l'Ohio...où se trouve la Ohio Valley Wrestling. Tu connais la suite...


A nouveau, une minute de silence (mais non, personne n'est mort, on vous dit !).

Alice Suzuki : Euh ouais...Mais y'a quelques chose qui me chagrine vois-tu...Si tout cela appartient bel et bien au passé, pourquoi cèdes-tu quand même au chantage du français...Tu ne devrais avoir plus rien à craindre non ?

AAE : Facile. Dans la loi americana, il y a ce qu'on appelle un "délai de prescription": avant celui-ci, tu restes encore potencialmente à la merci de la justice. Après celui-ci, tu es libre come l'air et peux enfin dormir sur tes quatros oreilles. En ce qui me concerne, ce délai expire... dans une semana, le sera de "Million Dollar Pumpkins" (Note de l'auteur: oh ben ça alors, comme de par hasard !). Or, René Duprée a réuni suffisamment de pruebas por me faire plonger d'ici là, je n'ai donc pas eu le choix !

Alice, depuis que tu as intégré la OUSK, tu as pu veder que nous n'étions pas forcément des saints, que l'on contournait el règlement fácilmente, et que face à certains choix, ce n'est pas, come dire...el scrupule qui nous étouffe. Ma avec OBEY, on atteint une autre dimensión: eux, c'est la mafia, la pieuvre, la gangrène de ce business. Tant que persona ne les aura envoyés sur les roses, ils continueront à pourrir nos vies, et en ce momento, nous sommes les seuls à poder le faire. A "Where it all begins again", nous avons failli réussir, lorsque mon campeon a gardé son titre et que Hadogay a été à dos doigts de mettre la main sur le Million Dollar Championship. A "Million Dollar Pumpkins", nous avons encore l'oportunidad de le faire. Cette fois, il ne faudra pas la louper ! De mon côté, puisque la dernière vez, l'aber enterré n'a pas suffi, cette vez, je l'enverrai dans les flammes de l'enfer: il l'aura, son combate en one to one, ma ce sera un FLAMES OF THE PHOENIX !


Au fur et à mesure de son discours, Estrada prend un air de plus en plus dément, c'en ferait limite peur. On ne vous raconte même pas à quoi il ressemble à la fin de son monologue !

Alice Suzuki : Sa tombe bien que tu dises ça parce que Hard Gay m'a parlé d'un autre style de match mais entre lui et Edge...Masaki a apprécié moyen que Edge lui écrase les boules la semaine dernière donc apparemment il a proposé un Hair vs Hair match à Edge...Histoire de toucher lui aussi un élément légendaire de Edge...Edge va être humilier lorsqu'il sera chauve...

Hard Gay : DOMOOOOOOOOOOOOOOOOO LOS AMIGOOOOSSS HADOGAYYYY DESUUUUUUUUUUU

Aucun des deux manageurs ne réagit.

Hard Gay : OOOOKKKAAYYYYYYY !!! So So So So So...Je suis venu ici histoire de voir comment vont mes petits chouchous en sucre mais apparemment sa n'a pas l'air d'être la grande forme dans les environs...Sa vous dis un petit strip Tease ?

Alice Suzuki : ...

AAE : ...

Hard Gay : ...

Alice Suzuki : Dis moi ! T'as pas autre chose à faire que de nous emmerder ?! Je te rappel que t'as un match contre Edge la semaine prochaine ! Alors si tu veux pas te faire défoncer la croupe une fois de plus, t'as intérêt de te la bouger sec parce que je te préviens que cette fois-ci j'irais pas te ramasser comme une vielle chaussette ! Je suis pas le père Noël alors va bosser !

Hard Gay : Okay vielle pot Okay...Pas besoin de t'exciter comme ça j'y vais...

Hard Gay s'en va alors comme un petit garçon a qui sa mère vient de demander d'aller faire ses devoirs...

Alice Suzuki : Et au fait Armando...

AAE : Si ?

Alice Suzuki : Je t'ai baisé !

AAE : ?!

Alice Suzuki : Je contre ton Lippoutou avec mon super Poissonroi niveau 85 et j'invoque son attaque suprême "Aile qui fait bobo" qui me permet de faire venir un monstre de mon choix, et je choisis mon super Pikachu niveau 782 a qui je demande l'attaque éclair foudroyant ! Et voila je t'ai battu !

AAE : Mierda !

Jean : AH il est marrante cette Estrada !

Raymond : Ah ah !!

Carl : ….

Jean : Ma qué ? Jé peux parler comme jé peux !

Raymond :

Carl :

Jean :

Raymond : ….

Carl : Putains de micros !


Behold the King, the King of Kings.
On your knees dog. All hail.

Bow down to the, bow down to the King.
Bow down to the, bow down to the King.


La musique du Game, du Cerebral Assassin, du King of Kings, Triple H retentit dans l'Arena. Triple H arrive sous le titantron. Triple H s'avance vers le ring avec une bouteille à la main ! Il monte sur le ring et fait ses gestes habituels.
Une partie de la foule est en délire l’autre le siffle!! Il monte au quatre coins du ring et salue la foule.

GO !!

Can you feel it, the perfect day
Scratch the leaved, the paper tears
The world I'm feeling start giving away
A perfect day, a perfect day

Suddenly your rule the universe
Everything was shapeles is now clear
I visualize like a drop of sound
I am The Man Without Fear


La musique de B-Max retentit dans l'arène toute entière... Ce dernier apparaît en dessous du titantron... Il sourit... Purity apparaît à ses côtés. B-Max montre du doigt sa ceinture se trouvant autour de sa taille, puis ils s'avancent tranquillement vers le ring narguant les quelques fans tendant leurs mains... Ils montent ensuite sur le ring passant entre la 2ème et la 3ème corde, Purity elle passant entre la 1ère et la 2ème, B-Max fait son taunt sur le coin droit pendant que Purity elle, va en faire autant dans le coin opposé... B-Max enlève la ceinture de champion par équipe de sa taille et la lève pour la présenter à la foule... Il descend ensuite du coin, et rejoint sa manageuse... B-Max et sa compagne attendent alors le début du match.

La musique du Big Daddy Cool retentit dans l’Arena. Il s’avance vers le ring d’un air très calme. Il monte sur le ring et regarde la foule. Il lève son bras et la foule est en délire.


Jean : Cela va être un match comme je les aime !

Raymond : Tsss ! Deux membres d’OBEY dans le ring, ça sent l’arnaque !

Carl : Avant de juger, regardez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:24

Triple H, étant l’arbitre du match, commence par fouiller les deux lutteurs pour voir s’ils ne cachent pas des armes. Oui, Triple H fait appliquer les règles, ça vous surprend ? Moi aussi ! Triple H fait signe de faire sonner la cloche. Mais non, pas Raymond ! Le match commence. Les lutteurs se font face. Ils s’examinent. B-Max et Nash se sont fait vivre un enfer durant ses dernières semaines. Triple H a aussi participé à cette altercation. Nash débute tout de suite le combat en sautant sur le Rock ! Il lui met une série de droites. Nash l’emmène dans le coin. Il le projette dans l’autre coin mais il se fait contrer. C’est B-Max qui le projette. Nash est dans le coin. B-Max s’apprête à lui faire une clothesline mais Nash le contre avec un Big Boot. B-Max se tient le front. Nash le relève et le remet dans le coin. Il commence à lui mettre une série de coups de genoux dans le ventre. Et de 1, et de 2, et de 3…Triple H compte et lui de lâcher B-Max car il est dans les cordes. Nash donne un dernier coup de genoux dans le ventre à B-Max.. B-Max est à terre. Nash se met dans le coin opposé. B-Max se relève difficilement. Nash s’élance pour lui faire une Clothesline mais B-Max reprend ses esprits, et met un STO à Nash !

Raymond : Quelle puissance !

Jean : C’est normal ! Cela ne devrait pas étonner. C’est un membre d’OBEY !

Carl : S’il était aussi fort, ils auraient toutes les ceintures.

Jean : Euh..Euh…et bien…

Carl : Tu nous en diras tant!

B-Max reprend des couleurs. Il prend son temps et reprend son souffle. Mais le temps qu’il reprenne son souffle, Nash a aussi eu le temps de souffler. Les deux se regardent et c’est parti pour une épreuve de force. Personne ne veut lâcher. Mais Nash prend peu à peu le dessus. Il emmène B-Max dans les cordes. Triple H n’a d’autre choix de dire à Nash de le lâcher. Nash maintient quelques secondes et lâche. Mais il baisse sa garde et B-Max en profite pour lui mettre un coup de coude dans les côtes….puis deux, puis trois. B-Max se lance dans les cordes pour un Shoulder Block Mais Nash esquive et fait un surpassement à B-Max. B-Max se tient le dos. Nash ne perd pas une minute. Il choppe B-Max et lui fait un Sidewalk Slam. Nash attaque le dos de B-Max, ce qui serait idéal pour le Jacknife PowerBomb. Nash relève B-Max et le lance dans les cordes. Il s’apprête à faire un surpassement mais B-Max lui saute dessus et lui fait un Double-Arm DDT ! Les deux sont à terre. Le public est ravi du spectacle. Triple H les regarde, admiratif. Les deux se relèvent après quelques secondes. B-Max enchaîne avec droites. Il lance Nash dans un coin du ring avec toutes ses forces. (Ça doit faire mal !) Nash percute le coin de plein fouet mais ne tombe pas. Il avance d’un mètre en se tenant le dos. B-max fonce vers lui pour lui mettre un coup de coude dans le front, mais Nash esquive. B-max n’a pas vu Triple H derrière et s’arrête juste à temps. B-Max et triple H se regarde et souffle. Mais Nash, opportuniste, choppe B-Max en Roll-up. Triple H fait le compte.

1
.
.
.
2
.
.
Dégagement de B-Max !

Raymond : Oulah, B-Max a eu chaud aux fesses !

Jean : Je savais bien que B-Max n’allait pas se faire avoir comme ça.

Carl : Raymond, ne parlez pas de fesses comme ça. Hard Gay n’est pas loin !

Nash se relève et regarde B-Max et lui dit que ce n’est pas passé loin. B-Max se relève et s’énerve. Il fonce sur Nash et le plaque au sol. Il l’enchaîne de droites, et de droites, et de droites…mais que fait la police. Triple H arrive et enlève son collègue. Il lui dit qu’il n’a pas le droit de frapper points fermés. Nash se tient la mâchoire. Il se relève mais à peine est-il eu le temps de se remettre que B-Max se rejette sur lui. Nash descend du ring pour reprendre ses esprits mais ce n’est pas du goût de B-Max. B-Max le rejoint. Il le prend par la tête et l’amène au niveau des escaliers. Il tente de lui fracasser le crâne mais Nash contre et envoie directement la tête de B-Max dans les escaliers ! Il gagne quelques précieuses secondes. Cela lui laisse le temps de remonter sur le ring. B-Max reprend vite ses esprits. Il remonte sur le ring. Il voit que Nash vacille et se lance dans les cordes pour une Clothesline digne des plus grands…rien à voir avec celle de JBL…Mais Nash a fait semblant de paraître mal et choppe B-Max au niveau de la gorge. Il le regarde avec un grand sourire. C’est parti pour un Chokeslam. Nash tente le tombé.

1
.
.
.
2
.
.
2,99995

Dégagement de B-Max. C’est un miracle. Nash n’arrive pas à le croire. Il s’arrache les cheveux. Il se lève et regarde Triple H. il se plaint d’un décompte trop lent. Triple h dit qu’il est là pour faire respecter le règlement et qu’il a compté normalement. Nash et HHH continue de se crier dessus. Mais B-Max a repris conscience. Il voit la situation. Il se lève et donne un bon coup de coude dans le dos à Nash. Il le retourne le regarde dans les yeux et Unprettier !

1
.
.
.
2
.
.
.
3
Pinfall !

Jean : B-Max gagne la première manche !

Raymond : Il en faut deux pour gagner !

Carl : Bien vu Raymond ! Perspicace.

Nash reprend ses esprits et voit qu’il vient de se faire avoir ! Ce qu’il l’énerve passablement ! Et nous assistons à un combat de droites des plus féroces. Mais chaque droite de Nash est de plus en plus puissante ! B-Max commence à être déconnecté de notre planète sous les impacts des droites de Nash. Nash lance B-Max dans les cordes et l’accueille avec sa chausse taille 56 en plein dans le front à B-Max. Vu l’impact, c’est limite si nous n’avons pas la marque des chaussures à Nash sur le front à B-Max. Nash relève B-Max et le lance dans le coin. Il lui saute dessus et lui mettre un Clothesline. Il l’enchaîne avec des coups de genoux dans le ventre. Triple H regarde Nash et lui dit de se calmer. Nash se reprend et arrête sa série de coup de genoux. Il ramène B-Max au milieu du ring et le lance dans les cordes. Il compte l’accueillir avec un surpassement, mais B-Max esquive et passe au dessus de nash. Il se projette dans les cordes pour mettre un joli coup de coude dans la nuque de Nash, mais Nash se retourne et met un coin de genoux dans les boyaux de B-Max. Coup qui calme B-Max. Nash le met en Jacknife PowerBomb. B-Max n’est pas à même de régir. Jacknife porté.

1
.
.
.
2
.
.
.
3
Pinfall.

Raymond : Et le match est relancé.

Jean : Nyen, nyen, nyen.

Carl : tu n’as pas fini de faire des nyens à chaque fois qu’un membre d’OBEY va être en difficulté ce soir !

Raymond (en souriant et en imitant Jean) : Nyen !

Les deux lutteurs sont maintenant à égalité. Ils donnent vraiment tout dans ce match. Cela leur fait une manche partout. Il en reste une dernière pour décider du vainqueur. Mais ils sont à bout de force. Ce n’est pas le match le plus facile qu’il ait fait mais bon, celui-ci est déterminant pour affronter l’arbitre de ce match, à savoir Triple H pour la ceinture Wall Street !
Les deux ne perdent pas l’objectif de vu et malgré tout ce qu’ils ont enduré, ils se relèvent. Nash qui est un peu plus frais, va vers B-Max. il compte continuer d’abîmer le dos de B-Max. Il compte retenter un Sidewalk Slam sur B-Max. Il commence à le porter mais B-Max se débat et donne plusieurs coups dans le dos à Nash. Nash cède sous la pression des coups. B-max se lève, se lance dans les cordes et donne un Big Boot danss le dos à Nash. B-max ne perd pas une seconde. Il se jette sur Nash et c’est parti pour « It's dead time ». Nash souffre mais ne lâche pas. B-Max fait pression. Nash souffre toujours. Triple h regarde Nash et lui demande s’il abandonne. Nash n’en fait rien et réuni toutes ses forces. Il se relève et soulève B-Max par la même occasion. Il court en arrière et plaque B-Max dans le coin. Il se retourne et met B-Max sur la troisième corde. Il lui donne des droites. Il part pour en mettre 10. Mais il s’arrête à 5. B-Max a la tête dans le brouillard. Nash se met en position pour…mais que fait-il, il le met sur ses épaules pour le mettre en Jacknife. Nash s’avance vers le milieu du ring, mais B-Max lui donne des coups sur la tête. Nash vacille au vu du poids de B-Max, mais ne tombe pas... jusqu'à ce qu'HHH lui applique un rapide et discret croche pied ! B-Max joue l’acrobate et…B-Cutter, dans le mouvement !. Il ramène littéralement la tête de Nash sur le sol. QUEL IMPACT !!!!!! HHH siffle, l'air de rien alors que B-Max a tout juste l’esprit de faire le tombé.

1
.
.
.
2
.
.
.
3

Vainqueur et aspirant au titre Wall Street : B-Max !

Triple H relève B-Max et le félicite.

Jean : Hourra, le titre Wall Street va terminer chez OBEY.

Raymond : Tsss, c’est la seule chose qu’ils vont avoir au PPV !

Carl : Qui vivra, verra !

Jean : Oui oui c’est ça.

Raymond : Bon la suite les amis ?

Carl : Ok, mais je sais pas c’est quoi.

Jean : Et tu dis être un professionnel ?

Tout là haut, plus haut que le sommet du monde. Oui là où se réunissent les Dieux. Oui le mont Olympe. Enfin non, là ce serait plutôt le building d’OBEY.
Bon je reprends alors.

Tout en haut du building d’OBEY il y a une réunion au sommet. C’est le français qui a la parole et qui parle de Million Dollar Pumpkins.

Alors vous avez vu ? Je savais que je le ferais plier le cubain. Le match est signé. Je l’ai tellement agacé qu’il veut carrément que l’on se batte dans un "Flames Of Phénix". Enfin, lui forcément il propose cela car ce ne sera pas lui dans le combat. Lui ne risque rien puisqu’il envoie à l’abattoir son chien de chasse. Alors bon forcément il peut dire ou faire ce qu’il veut, l’autre obéira toujours puisque de toute manière il ne sait même pas ce qu’on attend de lui. Et il se laisse embobiner. Tout ce que je sais, c’est qu’au Pay Per View Million Dollar Pumpkins ce sera René Duprée vs Hébus dans le match le plus violent jamais fait à la Million Dollar Wrestling Federation, deux hommes se battrons dans un "Flames Of Phénix" l’un tombera dans l’oubli tandis que l’autre se verra ressuscité et un nouvel élan bénéfique sera offert à sa carrière.

Je ne sais qui sortira vainqueur de ce combat. Mais ce coup-ci l’expérience d’Hébus ne lui servira à rien. Ce coup-ci, il n’y aura ni champion ni challenger.

Juste un homme qui a réussi à obtenir ce qu’il voulait par la ruse et un pseudo homme qui ne comprend même pas ce qu’il se passe.

Alors réjouissons nous, car nous tous aurons ce que nous méritons lors du PPV. Réjouissons nous car OBEY sera bientôt de retour au sommet.

Laissons là la débauche commencer, laissons les s’amuser, là se trouvent nos futurs dieux.

Jean : Les flammes de phénix en PPV ? Ca va être beau ça !

Raymond : Ouais ! Mais j’aimerais pas être le booker !

Carl : Kayfabe !!!!!!!!

Jean :

Raymond : Tiens on nous appelle en coulisse encore !

Nouveau passage par le bureau du prez. Comme promis, Edge est arrivé et il n’est pas content. Il entre dans le bureau en trombe et sans frapper à la porte (mais qui le fait ?) et s’adresse directement à IRS.

Edge : Irwin c’est quoi ce bordel ? Je défends mon titre, je défends et même mon intégrité capillaire et tu me colle sans me demander mon avis un deuxième combat dans la soirée ?

IRS : Je reconnais que j’ai agis de façon un poil précipitée, mais il est important de remettre cet abruti de JBL à sa place. Puis ça va te rappeler le bon vieux temps, quand tu étais mon « nettoyeur »…

Edge : Tu vois ce qu’il y a sur mon épaule ? C’est le Million Dollar Championship. Entre l’époque où j’étais un jeune lutteur ambitieux qui jouais les nettoyeurs pour le boss et maintenant, il s’en est passé des choses. Je pensais que tu pourrais donner ce job ingrat à un autre… sincèrement j’ai d’autres chats à fouetter là.

IRS : Adam… pourquoi donner le job à un autre ? Tu es le meilleur dans ce domaine. Tu es le meilleur dans tous les domaines d’ailleurs. Notre équipe aura besoin de toi.

Edge : Je…

C’est alors qu’Edge est interrompu par René Duprée, qui fait irruption dans la pièce, son éternel sourire arrogant au visage. Edge se retourne et fixe Duprée des yeux, pas l’air franchement ravi que le français vienne interrompre cette importante discussion.

Edge : Tu veux bien nous laisser seul René, on a une…

Duprée : Attends, attends. J’étais dans les parages et j’ai entendu votre conversation…

Edge : C’est bien, tu veux une perruque afro et un micro pour te lancer dans une nouvelle carrière ? Allez, s’il te plait, va te prendre un petit café –oui je sais ils sont dégueulasses ici aux USA – et laisse nous, j’ai VRAIMENT…

Duprée : Pour une fois, je te demande quelques secondes d’attention. Tu peux faire cet effort non ? Je voulais juste te faire savoir, à toi mais aussi à IRS… que je suis disponible si vous avez besoin de moi dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:24

Duprée : Tu vas avoir un match important, et moi aussi d’ailleurs. Je suis ton frère d’arme après tout… et je suis prêt à embarquer dans la même galère ! De plus avec deux lutteurs de notre niveau, la tache sera facilitée et on pourra garder assez de jus pour un second match.

Edge : C’est… gentil. Je sais pas quoi dire d'autre. Merci, mec.

Duprée : De rien. Après tout ça fait un moment qu’OBEY n’a pas démontré au reste de la fed que son point fort restait son unité, ainsi que la solidarité sans faille qui régnait dans le groupe. Crusher, Charming, toi et moi… OBEY au grand complet ou presque pour défendre les intérêts de celui qui sait si bien défendre les nôtres, et ce depuis le début… tout est à sa place non ?

Duprée tend une main à Edge. Ce dernier, qui pourrait facilement être qualifié de plus grand salopard que la MDWF ait jamais portée en son sein, semble et c’est assez exceptionnel, ému de la dévotion de Duprée. Il hoche de la tête lentement, serre la main du français et une accolade chaleureuse entre le leader d’OBEY et son plus fidèle bras droit s’en suit. Un sourire illumine le visage du boss…

IRS : Bien… on dirait que le problème est réglé, je me trompe ?

Les regards d’Edge et Duprée, toujours aussi souriant et fixant son partenaire dans les yeux, ne laissent aucun doute à ce sujet.

IRS : Nous voilà donc au grand complet… !

La caméra coupe.

Jean : Et bah on l’a l’équipe d’IRS !

Raymond : Ca ressemble beaucoup à OBEY cette équipe.

Carl : Tant mieux, on aura un bon match !

Jean : Bon taisez vous, il arrive !!


Hiiiiiiiiiiiiii Yahhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!
My time is now, you can't see me, my time is now... NOW !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!

Après tous ces bruitages musical, Cena apparait enfin en haut de la rampe, il regarde à gauche et à droite, il a le regard méchant et parle tout bas comme s'il insulté chaque personne du public qu'il voit. D'un seul coup il lève ses poing en l'air, les ressert l'un contre l'autre et lève un doigt de chaque main pour faire les cornes du Taureau !! Ensuite il montre ce qui écrit sur son T-Shirt avec sa main droite et descend la rampe presque en courant.
Il glisse à l'intérieur du ring et monte sur l'un des coin pour refaire le signe du Taureau avec ses mains. Ensuite il se place au centre du ring et semble menacer l'arbitre avec son doigt.

Viva la vida loca de Ricky Martin retentit dans l’arène tout entière… Hard Gay apparaît en dessous du Milliotron suivit de Alice Suzuki et fait son déhanché habituel dans le vent ! Il continue de marcher vers le ring en faisant des mouvements dont il a le secret et finit par monter sur le ring. Il enlève sa ceinture Wall Street et la montre au public, la donne à l'arbitre puis refais quelques mouvements histoire d'augmenter de quelques degrés la chaleur ambiante

La bombe humaine
Tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Juste a cote du cœur
La bombe humaine
C'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
Prendre en main ton destin
C'est la fin, la fin

A cette musique désormais connue le public commence à huer vers le tytantron où se dresse déjà la silhouette du French Tippler René Duprée.
Il fait tournoyer en l’air un drapeau français et monte rapidement sur le ring.
Duprée regarde tout autour de lui et sourit tandis que la foule le hue.


Les trois hommes sont sur le ring. Hard Gay, le challenger au titre de champion du monde observe avec allégresse ses deux adversaires de la soirée. John Cena lui essaye de ne pas se faire remarquer auprès du membre de la OUSK. René Duprée lui réagi comme son compère de la OUSK, sont regard plein d'enthousiasme pour le début du match. L'arbitre aujourd'hui est Michel P. et il fait bon de le faire remarquer car on ne parle pas assez des arbitres dans cet univers, pourtant sans eux, vous seriez bien dans la merde. En attendant, le match peut commencer et l'arbitre fait sonner la cloche.

Ding Ding Ding !!!

C'est parti le match peut commencer. Hard Gay commence d'emblée avec un petit mouvement du bassin, mais John Cena à vite reconnu son ennemi et saute sur Hard Gay qui n'a vraiment rien vu venir. René Duprée sort du ring et attend patiemment. John Cena donne des coups de poings dans le visage du Hadogay, qui se fait acculer dans le coin, et sans vouloir en dire trop, je pense que celui ci aime se faire acculer. John Cena, ramène alors Hard Gay au milieu du ring avant de porter une Suplex. Une fois la prise porter, notre Chain Gainger ( on va dire ça comme ça ) se place au dessus du Hard Gay et le frappe à nouveau au visage. Hard Gay essaye de se défendre tant bien que mal, et à trouver la technique qui tue dans un moment où beaucoup de mouvement lui est impossible ... LA MAIN AU CUL. Hard Gay palpe généreusement les fesses de John Cena qui le lâche immédiatement et court vers un coin du ring.

Hard Gay : Domoooo WOOOOOOO

Le public semble apprécier les petits touche personnelle du challenger au titre de champion du monde. Et comme petite touche, les fesses de Cena ce n’est pas rien. René Duprée remonte sur le ring, et se jette à son tour sur le membre de la OUSK, et arrive avec un coup de pied en pleine poitrine. Hard Gay est au sol, et René veut déjà tenter un tomber. Michel P. Notre arbitre, effectue un jolie glisser, main levé pour le tombé.

1,
Dégagement du Hadogay. John Cena est déjà de retour, remis de ses émotions et agrippe René Duprée, et lui porte quelque coup de genou dans l'abdomen. Hard Gay essaye de ramper vers les deux hommes et commence à passer sa main entre les jambes de René Duprée.

Jean : Qu'est ce qu'il nous fait le mangeur de sushi là ?

Raymond : Ohlala les clichés. Tu me déçois Jean

Hard Gay effleure alors très brièvement les parties intimes de John Cena qui sursaute, René Duprée profite de ce lapse de temp pour porter un coup de la corde à linge à Cena. The Champ ( enfin ) is DOWN. Hard Gay se relève et donne des petits coups de pieds sur les fesses de René, qui se retourne et donne une grosse baffe(Tech) sur Hard Gay. L'ex champion Wall Street n'a pas l'air d'apprécier et se jette sur René Duprée. Il frappe violemment le French Trippler avant de lui porter une HAdogay no Suplex. René est au sol, hard Gay est debout, il se retourne maintenant vers Cena, et va pour le relever. John Cena essaye de se débattre pour ne pas avoir d'autre attouchement douteux, mais Hard Gay prend le dessus, et donne un coup de tête. Surprenant venant de lui. Coup de coude, coup de coude, coup de genou. Hard Gay prend la tête de John Cena avec un main, brandi l'autre vers les cieux, un sourire au lèvre ... Testicular Claw !!!! John Cena hurle comme il n'a jamais hurlé durant toute sa jeune vie. Les prises de bites de Ric Flair c'est rien comparé aux attouchements du Hadogay. Un vrai plaisir pour lui, une vraie soumission pour John Cena. Michel P, notre arbitre, vient demander à John Cena si il veut abandonner. Mais écoutez plutôt ce que le Champ a à dire sur la question ...

John Cena : AAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH !!!

Je crois que c'est clair, nous on comprend rien. René Duprée vient à la rescousse de John Cena pour ne pas perdre son match et porte sur Hard Gay, une German Suplex. Hard Gay est projeter vers l'extérieur du ring. John Cena lui souffre comme jamais au milieu du ring. René Duprée retourne sur Cena et tente un tombé.

1,
2,

Dégagement in extremis de John John. René Duprée n'attend pas la semaine des quatre jeudi pour relever son adversaire et commencer une série d'attaque. Il porte ensuite une manchette porté à l'européenne, se projette dans les cordes, y va d'un jolie coup de genou dans la face de John Cena qui ne tombe pas, René continue sa projection, et lorsqu'il se retrouve de nouveaux devant John Cena, porte un coup de la corde à linge magistral, mais il ne termine pas sa route la dessus, il continue de courir et ... OOOHHHHH ...

René saute au dessus de la troisième corde et atterri sur Hard Gay. Le choc est violent tout le monde est au sol, sauf ? Sauf Michel P notre arbitre bien sur qui descend du ring pour voir si tout le monde va bien. René se relève immédiatement et monte sur les cordes. Une fois sur la troisième, il serait tenter de faire un petit menuet, mais je pense pas que les cordes soit de cette avis. René prend alors son envole pour un diving Elbow drop directement sur John Cena. Une fois la prise porté, René Duprée se relève et effectue cette fois ci, le Menuet Français Spécial OBEy version 2007 !! Une merveille qui fera bientôt parti des enseignements de la Star Academy après la tectonique. René retente encore une fois un tombé sur John Cena.

1,
2,
Encore un dégagement de John Cena. René Duprée souris et passe sa main dans ses cheveux. Il se relève et va se reposer sur les cordes. John Cena commence à se relever doucement, René se met en position, et est prêt à l'accueillir comme il se doit. John Cena est enfin debout. René Duprée commence à courir, il est prêt, il est chaud, et il est beau c'est le big bot de Re... NON ...

SOOOOOOOPERKICK DE HARD GAY EN PLEINE FACE DE RENE. René pris par surprise, ne fait qu'un tour avant de s'écraser au sol. JohN Cena veut tout de suite se défendre et donne un coup de poing sur Hadogay, celui ci répond avec un coup de poing. C'est en vois-tu en voila de chaque côté, Hard Gay prend l'avantage quelque seconde avant de se faire prendre par surprise John Cena se relève, c'est merveilleux, le public est aux aboies. Cena montre bien au public ses à son tour par John Cena, qui passe derrière lui et lui porte son Back Suplex Powerbomb. 5 doigts, un petit passage devant sa main ...

Public : You Can't See Me !!!

John Cena part dans les cordes, et ATTENTION. René c'est relevé et prend en pleine course le John Cena et lui porte son Duprée Driver.

Jean : John Cena est Tabou, OBEy en viendra à bout.

Raymond : Faut arrêter de lui faire manger des sandwich aux beurres d'arachide, il est surexcité après.

Tout le monde est au sol, René n'est pas encore tout à fait remis de l'attaque du Hard Gay, ce dernier lui est toujours au sol, mais moins groggy que ces deux adversaires. L'arbitre ne sais pas où donner de la tête, alors il décide de laisser faire et d'aller prendre un café chez Monica, le bar qui rend gaga. Non ce n’est pas vrai. Hard Gay commence à se relever doucement, et décide de passer au niveau supérieur. Il sort du ring, et se dirige vers le gars qui fait sonner la cloche. Le poussant sur le côté, Hard Gay emprunte sa jolie chaise bien chauffée par ses grosses fesses. Hard Gay regarde ces deux adversaires gisant sur le sol comme des vers de terre. Il remonte sur le ring, la chaise en main. Je pense que vous savez ce qu'il va se passer. René Duprée commence à se relever, Hard Gay, lève sa chaise, il est prêt à donner un concert privé au french Phenom de la MDWF. Quand soudain ...

I Think You know me ...

L'intro de " L.A Lurder Motel " démarre en trombe dans l'aréna, qui est soudainement plongée dans le noir. Des flashs crépitent de partout alors qu'un faisceau lumineux entoure l'entrée menant au ring, juste sous l'écran géant.


Raymond : Dites moi pas que c'est pas vrai ??

Jean : OBEY OBEY OBEY !!!!

Personne n'arrive. Hard Gay a le regard figé sur la rampe d'accès. La lumière se rallume et c'est alors que nous pouvons apercevoir, que partout dans le public, des mouvements de troupes se font. C'EST OBEY OBEY AU GRAND COMPLET !! D'un côté, B-Max qui s'amène vers le ring, de l'autre Crusher. Il y a même MVP. Charming X-Treme est là lui aussi. Les membres d'Obey sont là pour aider René Duprée. Hard Gay les attend de pied ferme avec sa chaise bleue. De chaque côté de l'aréna, un membre d'OBEY, Charming arrive à la hauteur ring, pareil pour Crusher. B-MAx lui aussi atteint finalement les abords du ring et se tient prêt a rentrer a la moindre occasion. MVP est le premier, il se jette dans le tas. Hard Gay le voit arriver et y va d'un jolie HomeRun qui lui décroche la tête. B-Max monte sur le ring à toute vitesse, suivi de Crusher & de Charming. B-Max saute sur Hard Gay et l'attaque avec des coups de poing dans le visage. Charming & Crusher partent pour des coups de pieds. René Duprée s'est relevé et admire le travail. B-MAX relève alors Hard Gay, et le laisse devant le French Trippler, qui lui porte un Loire Valley Driver. Hard Gay est maintenant au sol et il y restera. Charming & Crusher s'occupe de mettre en dehors du ring notre homme. B-Max reste sur le ring avec son ex coéquipier et voit Cena. Max se dit qu'il peut aussi aider sur ce côté. Il agrippe Cena par la nuque, mais René lui fait signe de s'en aller. Il pourra s'occuper de lui tout seul.

Jean : Profite en, sa sera facile avec eux !! OBEY OBEY

Charming & Crusher ramènent Hard Gay dans les back. Je pense que le match se fini ici pour le hadogay. B-MAx regarde René et essaye de le forcer à vouloir mettre un terme a ce match. Mais René refuse. John Cena profite de ce moment pour reprendre ces esprits, et HOP ... Il prend B-Max sur ces épaules, René n'a pas le temp de réagir. F-U SUR B-MAX !!!! René arrive trop tard, mais il porte un coup de pied, mode Randy Orton dans le visage de John Cena. B-Max roule en dehors du ring. John Cena vs René Duprée. C'est maintenant que tout se joue.

René se tient prêt pour la suite du challenge qui l'opposera au chef du Chain Gaing. John Cena se relève doucement en se tenant le visage. Il fait mine de ne rien voir. René pris au jeu, décide d'attaquer une nouvelle fois. Ce dernier court vers son adversaire, mais est pris par surprise par Cena qui le porte sur ses épaules, et se prépare pour un second F-U. René à la vista t se dégage avec des coup de coude dans la mâchoire de Cena. René une fois sorti de cette prise, tente de porter une prise de soumission à la tête de Cena. Une prise du sommeil plus exactement. Mais Cena aussi est vif, il court vers les cordes et fait mine de passer entre la seconde et la troisième, ce qui déstabilise le français qui passe par dessus la troisième corde. JohN Cena retourne au milieu du ring et va prendre la chaise que Hard Gay a laisser derrière lui. Il l'a prend et se dirige vers le bords du ring où René l'attend. Cena jette alors la chaise directement sur le visage de René qui s'écrase directement sur les barrières de sécurité. L'arbitre demande a Cena de rester sur le ring, en attendant que René revienne. Cena n'écoute pas le moindre mot de Michel P. Notre arbitre, et décide de lui désobéir et de descendre. René l'attend et lui porte un aveuglement. Cena recule, titube, mais ne tombe pas ( hommage a un booker de talent ) René prend la tête de Cena, le fait tourner autour de lui avant de le projeter dans les marches en fer du ring. Le choc est très dur. Cena remonte les épaules. René prend son élan, et se tient prêt à foncer directement sur John.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:25

Jean : Vous sentez ça ?

Raymond : De quoi ?

Jean : Ça sent la victoire d'OBEY.

René court vers son adversaire et lui applique un violent coup de pied dans l'épaule. Les escaliers se déboîtent, et Cena tombe au sol, se tenant l'épaule. Priant sûrement pour que le match se finisse au plus vite. René place un petit menuet devant un publique qui a plus une envie de lui cracher dessus. Après ce petit pas de danse, René retourne voir Cena et le relève. Cena se dégage frappe le visage de René qui prend la mouche, veut placer un coup de la corde à linge, mais Cena effectue un croque en jambe, ce qui fait tomber René directement sur les marches des escaliers. OUCh sa doit faire mal quand même. John Cena n'attend pas que le temp passe, et monte sur les barrières de sécurité. Il manque de se casser la figure car un fanatique d'Obey ne supporte pas le traitement qu'il afflige au français. John Cena regarde son publique, et saute directement sur le visage de René qui prenait le temp de reprendre ses esprits. DIVING LEG DROP des barrières de Sécurité, le visage de René qui s'écrase sur les marches encore une fois.

Michel P, l'arbitre descend et vient voir l'état de René, qui commence à saigner. La lèvre en sang et l'arcade sourcilière ouverte, l'arbitre demande à René si il veut abandonner. Hors de question, répond le français. John Cena pousse Michel P. ( qui sera une star bientôt ) et se prend de nouveau à René. Il place un joli coup de coude dans le visage de René, et le projette directement dans les mêmes barrières de sécurité. Cena se dirige alors prêt de la table des commentateurs, et commence à la dépouiller de tout ce qu'elle contient.

Jean : Au voleuuuur !!! Au voleuuuuur !!!!

John Cena prépare la table, sûrement pour la faire goûter à notre bonhomme d'Obey. John Cena retourne chercher René et se dirige ensuite vers la table. John Cena donne quelque coup d'avant bras sur le dos de René avant de le prendre encore une fois en F-U. LE publique se lève, il est survolté et attend la suite. OBEY s'écrasant sur la table en miette. Mais NON, René se dégage encore une fois en portant des coups de poings sur le visage de John Cena. René dégager, il pousse alors Cena sur la table, le dos s'écrase contre la table, John Cena se plie en deux. René prend un peu d'élan, et part pour un nouveaux coup de la corde à linge ... Esquivé par John Cena ... Il le prend su ... F-U !!! F-U !!!!!

BAAAAMMM !!!!

René passe à travers la table des commentateurs. John Cena est à genou et son visage exprime une joie certaine. La victoire est proche. Il rampe vers René et se place dessus pour le tombé.

Jean : Et non espèce de gros malin, tu peux pas faire le tombé à l'extérieur du ring.

John Cena, une fois s'être rendu compte de sa bêtise, relève René difficilement et l'amène vers le ring. Une fois tout deux sur le tapis du ring, John Cena repart pour le tombé. Michel P, remonte sur le ring, et commence le décompte de trois.

1,
2,

DEGAGEMENT DE RENE DUPREE !!!! In extremis. John Cena n'en croit pas ses yeux. L'arbitre lui, commence a montrer de la fatigue. Grosse feignasse va. Jean, Raymond & Carl se retrouve sans table. John Cena se relève, mais tombe prêt des cordes. Le match est rude, il est violent, mais ne sera rien comparé au 5 vs 5 de Million Dollar Pumpkins. René commence à se relever doucement, John Cena fait de même. LEs deux lutteurs sont maintenant debout. Les deux entre en contact avec une série de coup de poing et de coup de pied mal placé. René prend le dessus, et projette John Cena dans les cordes. Lorsque celui ci revient, René place un coup de coude, qui fait tomber Cena, mais il se relève rapidement. René veut enchaîner avec un nouveau coup de la corde à linge, que Cena évite. Ce dernier veut tenter à son tour un coup de la corde à linge, éviter aussi par René, qui surprend son adversaire et lui porte un Standing Spinebuster !!!! René tente ensuite un tombé.

1,
2,

Dégagement de John Cena.

Le match continue sans tarder. René se place sur Cena et lui donne une série de coup de poing, Cena pousse René sur le côté, et c'est à son tour d'attaquer René. CATFIGHT CATFIGHT !!! Les deux adversaires se poussent mutuellement et se relève. LEs deux hommes prenent de l'élan dans les cordes et portent un double coup de la corde à linge qui les remets au sol. Le publique applaudi la prestation des deux hommes. Malgré les OBEY sucks de la moitié du public et les nananana nananana hey hey hey goodbye de l'autre pour john, le match reste électrisant. John Cena est le premier a se relever, suivi de très prêt par René. John Cena prend son élan encore une fois dans les cordes avant d'enchaîner avec un coup de bélier. René est au sol pour quelque seconde. L'enchaînement recommence encore une fois. John Cena attend que René se relève pour lui porter un Bulldog dont il a le secret. John Cena est dans un second souffle, il relève encore une fois René et lui porte son Back Suplex Powerbomb. Attention, Cena est de nouveau la main en l'air ...

Jean : Nan mais c'est du déjà vu ça ... You can't see me, mais quel chiotte.

Raymond : Un peu de respect pour les membres de nos patrons.

Jean : Rien du tout !!!

John Cena met sa main devant lui ... suivi du peuple qui ...

Public : YOU CAN'T SEE ME !!!

Jean : Et voila, comment apprivoiser n'importe qui. Porter des bagui et secouer votre main devant votre figure. Sa relève pas d'un bon Booker T tout ça.

John Cena se projette dans les cordes, et ... 5 Knuckles SHOT en plein dans la face de René Duprée. John Cena se place pour sa prise de finition que vous connaissez tous maintenant. René se relève doucement, et lorsqu'il se retourne ... F-U DE JOHN CENA !!!!

Et bah NON, René retourne la prise ... DUPREE BOMB !!! La prise de finition de René sorti de nul part ... René tente le tombé, Michel P. dont il est bon de rappeler la présence, fait bien son boulot et hop ...

1,
2,
3 !!!

Nous allons aux bois. MAIS NON NOOOOOOON !!! JohN Cena avait mis son pied sur la corde, ce qui casse le tout. Quel malheur pour René qui pensait avoir la victoire. Le membre d'OBEY tombe sur ces genoux. Le match continue donc de plus belle, avec les dernières ressources de nos lutteurs. René Duprée sort du ring et va chercher un objet. Il ressort alors vicieusement, le copain de son ami The Game ... LA MASSUE. Il décide d'en finir une bonne fois pour toute avec Cena. Michel P vient pour lui retirer la massue, mais René refuse et par un élan de rage, PORTE UN GROS COUP DE MASSUE SUR LE CRANE DE L'ARBITRE !!!

AH bah non, pas Michel P. C'était le seul qui valait le coup dans le match, une prestance magnifique, un boulot exemplaire ... pff c'est vraiment n'importe quoi ce match. René à la massue en main, et attend que Cena se relève. Le regarde vicieux de René transperce le corps de John Cena, qui n'a pas l'air de se douter de ce qu'il l'attend. René n'attend pas une seconde de plus et porte UN COUP DE MASSUE DANS LE VISAGE DE JOHN CENA !!! NON, Cana fait semblant de tomber, et avec un balayage de la jambe fait tomber également René et ... STFU STFU !!!!!!

La prise est porté, René ne peut rien faire, l'arbitre est KO, et personne n'a l'air de se soucier de ce qui se passe. John afflige une pression énorme sur René qui souffre le martyre. René s'avance durement vers les cordes, mais en vain. Il tape, il tape. René Duprée abandonne !! Mais il n'y a pas d'arbitre pour coir ce qu'il se passe. John Cena brise la prise et essaye de réveiller Michel P. ( meme KO on entend parler de lui, quel star, quel homme ) John cena n'arrive à rien et fait signe qu'on amène un nouvel arbitre. En attendant John relève René, qui se dégage se met à genou, et prote un LOW BLOW. Le regarde de Cena ne fait qu'un tour, et il tombe au sol. René Duprée, qui a mal à la jambe, décide de laisser tomber la manière forte avec la massue. Apparemment, ça ne lui réussi pas. Il décide d'affliger la même médecine à son adversaire. René porte alors à son Tour un STFU ( très mal porté - c'est pas Cena donc bon ). John Cena souffre également et comprend maintenant ce que ressent ses adversaires.

Il ne faut pas très longtemps pour que le membre de la Team JBL fasse les gestes qu'il faut, et abandonne à son tour. René sais pertinemment que l'arbitre ne se réveillera pas, mais décide de garder la prise, en attendant un nouvel arbitre. La foule commence à se lever, on ne sais pas pourquoi. René ne voit pas ce qu'il se passe. Soudain, il se sent tirer vers l'arrière. Mais que ce passe-t-il ??

Jean : Nan mais c'est de la triche !!!

Raymond : Voila notre justiciers.

René se relève, et veut voir le visage de la personne qui vient de casser la prise. C'est JBL !! The Wrestling God en tenue d'arbitre. René ne sais pas quoi dire. JBL monte sur le ring et lui fait signe qu'il ne peut rien lui faire, déjà qu'il est le GM de la fédération à la moindre attaque, des tonnes de problème peut arriver au French Trippler, mais cette fois, c'est l'arbitre. Un coup dur pour René. LE français se retourne et veut continuer le match ...


F-U DE JOHN CENA !!!!


Encore une fois, Cena porte sa prise de finition sur René Duprée, prise sorti de nulle part. John enchaîne directement avec le STFU. René doit se dire que la chance n'est pas de son côté. John Cena porte une pression encore plus grande que la première. Jbl se met au niveau du visage de René et le nargue. Plus qu'une seule solution, l'abdication. René doit se résigner. Mais non, il tient bon, il tient bon.

Jean : Regarder qui arrive !!!!

Raymond : Mais ? C'est IRS ?

Oui, IRS commence à venir vers le ring, le plus rapidement possible, sûrement pour aider son poulain. La sonne cloche. TROP TARD ... RENE A ABANDONNE !!!! Jbl fait les signes - le match est fini. La caméra regarde René qui tape le sol en guise d'abandon. Cena lâche la prise. IRS manifeste sa colère en agitant les bras. JBL aide John Cena à se relever, et lui lève les bas.

Vainqueur via Submission : John Cena !!!

JBL félicité le tout premier membre de son équipe. Pendant que René souffre au milieu du ring. Irs ne peut s'empêcher de pester les hommes qui sont debout. John Cena vient de marquer un gros coup, en battant, le challenger du titre de champion du monde ainsi que le challenger au titre Hardcore.

Jean : Vite il faut aller en coulisse !!

Raymond : Calme toi, parle un peu de la victoire du rappeur John Cena ! Comment t’as trouvé le match Carl ?

Carl : Les coulisses, vite !!

Tout en haut du Building...de la MDWF (avouez que vous y avez cru, hein !). Bon, en fait juste dans les backstages, nous nous retrouvons dans le bureau d'un des deux General Managers. Celui qui est encore présent pour ne pas le citer. Toujours fidèle à lui-même, il arbore son sourire photogénique face à la caméra mais pas besoin de passer la bande de 8mm au labo de Gil Grissom pour détecter le fait que ce visage de façade cache quelque chose...
Il est contrarié, le John.
Nous sommes à une semaine du Pay Per View "Million Dollar Pumpkins", la grande explication est pour bientôt, et son équipe comporte déjà trois noms...Trois noms, oui, mais il faut une équipe de cinq d'ici ce soir: on n'a pas encore le compte ! Le genre de problèmes qui pourrait peut-être s'arranger...


Driiiiiiiiiiiing !

Tiens, ils ont enfin remis la sonnette en marche !

JBL: Entr...

Mais "l'invité" n'attend même pas la permission !

JBL: Oh, Hellooooooooo, euh, hem...Lestat, c'est ça ? Oui, le Jeanne d'Arc de la MDWF, ancien Million Dollar Champion et actuel détenteur du Tag Team Title en compagnie de son copain Julio Iglesias. Bienvenue dans mon bureau, tu ne le croiras peut-être jamais, mais ça me fait plaisir de te voir !
Non, non, ne dis rien, je sais exactement pourquoi tu es là. Tu es comme tout le monde au courant pour ce match de 5 vs 5, tu n'as aucun plan particulier et encore moins de match prévu pour ce rendez-vous alors qu'il n'y a pas si longtemps, tu faisais la pluie et le beau temps dans cette fédération. Décidément, quoi que tu fasses, tu n'en finis pas de descendre. Mais tu t'es dit "mais au fait, il y a une guerre entre l'un des General Managers et le Président de cette fédération, et en soutenant le bon cheval j'aurais des appuis bien placés. L'idéal pour relancer ma carrière et enfin faire partie à nouveau des head honchos de la MDWF ! Et ça fera mon match pour le Pay Per View, il faut que j'en sois !". A partir de là, la solution s'est imposée d'elle-même: il n'y avait qu'un seul parti de valable, celui détenu par le véritable homme fort de cette fédération et futur vainqueur de ce duel, John "Bradshaw" Layfield ! Smart move, il se pourrait même que je marche et te fasses signer !

Lestat: Pour une personne qui cherche encore du soutien, je te trouve bien sûr de toi JBL. Qu’est-ce qui te fait croire que je suis ici pour venir te proposer mon aide. A vrai dire, Don Robert et moi sommes un peu fatigués de toutes ces semaines à combattre sans relâche alors que certains Champions se la coulent douce !
D’ailleurs, je venais voir si pour le PPV, il n’y a pas d’aspirants au titre, pour être sûr de pouvoir partir en congés tranquillement, sans remord. Et je vois que personne n’ose nous défier, hein, et il en sera tout autant après notre combat de ce soir !...

Tu vois JBL, tu me fais quand même rire, tu es tellement persuadé que j’allais ramper à tes pieds que tu restes aussi hautain qu’avant, sans même te soucier de ton avenir. Les Punishers étaient peut-être une alternative, mais en ce moment même, je doute fort de leur participation !

D’ailleurs, qu’est-ce qui te fait croire que si je signe avec toi, je serai du côté des vainqueurs, je te rappelle que notre cher Champion en personne va défendre les couleurs de IRS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:25

JBL: Mais parce qu'avec moi, Lesty, c'est toujours comme ça que ça se termine ! J'ai été Mister Smackdown, j'ai battu tous ceux qui ont tenté de se mettre en travers de mon chemin: Eddie Guerrero, The Undertaker, Kurt Angle, The Big Show, puis Stone Cold Steve Austin et dernièrement The Rock. Oui, parfaitement, The Rock ! Monsieur "aloha Samoa" a eu l'instinct de conservation qui s'est mis en marche, il a rapidement compris qu'en se mesurant face au Wrestling God, lui et son équipe allaient se briser comme la vague marine sur le rocher. Son rush, ce serait Waterloo ! Il a donc pris la fuite et acheté le premier avion pour observer le massacre depuis sa hutte en paille. On ne peut pas faire mieux comme aveu de faiblesse, il a donc déjà perdu. Et puisque Irwin n'a pas su se retenir et a décidé de prendre sa place, il sera le prochain sur la liste. Personne ne peut tenir face à moi, JBL !

Lestat: Voyez-vous ça ! Tu me donnes presque l’eau à la bouche…
Mais cette flotte, elle me donne plutôt envie de vomir ! Saches une chose John, je n’ai pas confiance en IRS, je n’ai pas confiance en The Rock, et je n’ai pas confiance en toi ! Rien n’est fait pour que les Punishers aient une chance de s’illustrer. Les trophées que nous obtenons, ce n’est que grâce à la sueur de notre front !
Mais dès que l’on peut nous rabaisser, on vote pour, et tu n’as rien fait pour arranger ça !
Oh ne fronce pas les sourcils, je peux te citer un exemple très récent : John Cena ! Qu’as-tu à dire pour justifier ce qu’il s’est passé ?

JBL: Screwjob !

Lestat: Tiens donc, tu serais prêt à vendre ton âme au diable pour t’assurer la victoire. Mais tu n’es pas homme à te rabaisser, et à me lécher les bottes. C’est pourquoi, j’aimerai savoir une chose : ce que tu ferais pour nous si nous t’aidons, et pour le savoir, il n’y a qu’une chose à faire, participer à cette guerre du Staff. Le souci, ce que nous n’avons aucun intérêt à te défendre, si ce n’est faire perdurer notre mission ! La mission que nous dicte le Plus Haut jour après jour ! Il est vrai que nous pourrions prendre un gros ascendant sur OBEY en participant à ce combat… et depuis que Edge a été annoncé du côté de la maison IRS, j’ai un petit truc interne qui me démange je te laisse imaginer…
Mais si l’envie nous prend de participer à ce combat, il faut bien qu’une chose entre dans ton esprit, et ne le quitte pas ! En aucun nous serons tes soldats, en aucun cas nous serons la Team JBL ! Jamais les Punishers ne se rabaisseront à t’aider à quoique ce soit ! Si nous apparaissons, c’est seulement pour servir nos propres intérêts, et si la victoire nous sourit, tu nous serais alors redevable, et tu peux compter sur moi pour te rappeler au quotidien cet état de fait ! M’as-tu bien compris John ?

JBL: Vois ça comme tu veux, tough boy, mais dans les faits, cela ne change absolument rien. Si tu veux y participer et profiter d'un peu de mes largesses à l'issue du combat, tu deviendras d'abord un membre de la "team JBL". Et en tant que tel, ce sera moi que tu représentes, ma position, ma vérité, ma vision de ce business. Tu seras un de mes partisans, tu travailleras en mon nom et moi je serais la lumière qui éclaireras ton chemin. Tu t'y feras très bien à l'idée, après tout, d'autres l'ont déjà fait avant toi ! Si tu tiens à renverser OBEY et le primitif qui est à sa tête, tu n'as tout simplement pas le choix: tu seras avec moi. Mais je sais que tu ne pourras pas refuser !

Lestat: C’est là que tu es dans l’erreur Johnny ! Je n’ai pas accepté d’être de ce combat. Rappelle toi, que je n’ai pas d’intérêt à t’aider. Je casse du OBEY quand ça me chante, fais le bilan de ces dernières semaines, les Punishers ont obtenu bien plus de victoires sur ces crétins que l’inverse. Je te répète que je ne te représenterai pas directement. Ce sera un nouveau conflit Punishers contre OBEY sur ce coup là ! Et tu devras te plier à cette idée, si tu veux avoir une chance de garder ta place !
Représenter la Team JBL…. Rien que l’idée me donne des nausées… Tu es loin de me convaincre avec de tels arguments mon ami…

JBL: Mais tu accepteras, Lesty ! D'abord parce que tu n'as pas d'autres choix si tu veux vraiment parvenir à tes fins. Et ensuite, parce qu'en face, il y a ... Edge !

Pan ! En plein dans le mille, Emile ! C'est que le gros texan s'y connaît pour toucher la corde sensible.

Lestat: Facile, très facile ! Mais tellement vrai ! Il n’a pas tort, il faut prendre ta revanche, enfin ! Pas de cette façon ! Il s’en vanterait trop, il me le rappellerait trop souvent, je ne veux qu’il soit à l’origine de ma vengeance sur Edge. Mais tu ne peux pas nier le fait que tu brûles d’envie autant que moi de lui faire son affaire au pépère !
Ecoute John, tu viens définitivement de me convaincre du bien fondé de ma première impression. De quelque valeur que cela peut avoir à tes yeux, tu aurais pu te payer les Champions par équipe dans ton équipe…
Je sais que Black Jay va te rejoindre, mais ce sera l’unique apport des Punishers. Je me demande vraiment ce que je suis venu faire dans ce bureau ! Tu ne vaux pas mieux que ceux que tu voies comme tes adversaires. Ce conflit ne se résume qu’à savoir qui a la plus grosse. Et ce sera sans moi !

JBL: Oh mais si, tu viendras, Lestat. Je suis peut-être arrivé après toi dans cette compagnie, mais j'en connais parfaitement tous les rouages et tout son historique. Et je te connais, toi. Faire la nique à tes nemesis et à Mr Copeland en particulier sera plus forte que tout le reste. Je te donne jusqu'à la fin de ce show, mais pour moi, l'issue ne fait aucun doute. A bientôt...employé !

Se levant enfin de sa chaise, Lestat Dragonheart ne pipe pas un mot, mais regarde d'un sale oeil ce gros porc texan, avachi sur son fauteuil de GM et le dévisageant avec ce sourire imperturbable digne d'une pub des années 50 avec Marilyn Monroe vantant les mérites du lait en poudre. Une vraie provocation faite homme ! On sent que Titan est prêt à surgir d'un moment à l'autre pour commettre l'irréparable, mais dans un effort surhumain, le Punisher se retient. Et préfères quitter le bureau en claquant la porte. la caméra étant restée, elle, dans la salle: on peut voir clairement que Mr Layfiled, là, ne sourit plus.
Ira, ira pas ?
L'un pourra-t-il supporter l'autre ? La question reste plus que jamais en suspens...


Jean : Et voici le main-eveeeeeeeeeent !

Raymond : @Chris Agius

Carl : Qui ça ?

Jean : Quoi ça ?

Raymond : Ah que coucou !!

Carl :


Somebody save me
And two warm hands break right through me
Somebody save me
I don't care how you do it
Just stay
Stay
Come on
I've been waiting for you

Une musique etrange retenti dans l'arena, cette musique de rémy zero que tout le monde connait, entre autre dans le generique de smallville. Des explosions aux couleurs de notre belle amérique se fait voir dans toute l'arena. Soudain, un homme masqué, cheveux long, cape bleu, slip rouge, collant bleu ... Un super Heros est là. Celui ci fait des signes aux fans de catch, qui ne peuvent que le regarder avec stupefaction.


Super Wrestler : Ladies and Gentleman, je me permet de prendre de votre temps pour adresser un message. Un message à tout le roster. Mon Nom est Super Wrestler. Et je serais de la Team JBL, comme vous avez pus le constater. Beaucoup de personne on été surpris de ce choix, étant en connaissance de ma position, je tenais à vous expliquez pourquoi ma décision à tourner dans ce sens. Voyez vous, je défend les couleurs de notre Amérique, l'injustice et le mal, les défauts de l'humanité et ses perversions. Et j'ai entendu une sainte voix se fatigué vainement dans ces couloirs. Cette voix venait du manageur de la fédération, le grand John Bradshaw Layfield. Je ne suis pas un simple héros solitaire qui n'accepte pas l'assistance d'un homme bon, non non, je suis un héros évolué, et je me dois de participer à l'appel qu'à prononcer JBL. Un appel contre le mal que représente The Rock, un mal que représente dorénavant notre président, Irwin R. Schyster. Je suis incapable de résister à l'appel d'un homme qui a la parole d'un envoyer des dieux, et c'est ainsi que j'ai choisi le chemin qui m'amène ici aujourd'hui. J'ai "trahi" mes amis pour la bonne cause de cette punition, que nous infligerons tous ensemble au Million Dollar Pumpkins. J'ai lancé un message à tout le roster, pour qu'il comprenne que la personne derrière ce masque est bel et bien mort, et qu'une autre facette de la vie vient d'y être greffer. Et ce soir, je vais continuer de lancer se message, en donnant une leçon, au Cerebral Assasin, un envoyer des démons, un représentant du mal, que nous éradiquerons au Pay Per View. Il ne s’agit plus d'un simple règlement de compte, mais bien, d'une éradication pur et simple. Obey signera sa plus lourde soirée, sa plus lourde défaite depuis sa création. Et le monde comprendra que le Super Wrestler n'est pas là pour tricoter ou jouer au foot. Le monde verra quel phénomène représente le Super Wrestler, quel ennemi vous allez devoir vous tapez jusqu'a la moelle.

DEGAINE TA RACE
LA RAGE POLONAISE
JE VIENS DE VARCOVIE
JE VIENS DE CRACOVIE
LA RAGE POLONAISE MEC
C'EST TOUT LES JOURS QUE TU LA VIES
LA RAGE POLONAISE MEC


La JBB est dans place guella, et c'est maintenant l'heure d'un grand règlement de compte. Juachim s'approche du ring, Polak & Fathom en font de même. Juachim emprunte alors un micro et parle brievement vers le Super Wrestler.

Juachim : Tu as décider de rendre ton jugement sur OBEY ? Et bien, tu devras nous juger nous aussi. Et cette fois, je te l'avais dit, ça ne va pas être jojo.

Juachim et le reste de la Johnny B Brand se sépare le long du ring, mais n'attaque pas, les voila fin prêt au cas où un petit problème viendrai a surgir durant le match les opposants aux champions par équipe. LE règlement de compte de la JBB est sur le point de se produire ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:42

Jean: Et maintenant Time to Play the Game !!

Raymond: Rohhh arrête avec ça…

Bow down to the King.
All Hail, All Hail to the King !
Triple H apparaît en haut de la rampe avec une bouteille à la main, il descend la rampe et monte dans le ring puis crache en l'air.
Il monte ensuite sur le poteau pour faire ses gestes habituels pendant qu'une partie de la foule le siffle.


Raymond: Et leur adversaires, les MDWF Tag Team Champions !

Carmina Burana
De la fumée sort en abondance de sous le Millio'Tron, Lestat apparaît, au début qu'une silhouette dans cette pénombre, puis peu à peu, la fumée laisse place à cette masse imposante. Derrière lui, nous pouvons voir le Juge Bearer, heureux d'être au côté de son poulain. Tous deux s'avancent de quelques mètres, et Lestat lève un regard froid vers le ring, un sourire se dessine peu à peu au coin de sa bouche, et lorsque la musique change de ton, il frappe du poing le sol, alors que des effets pyrotechniques explosent de toute part. Lestat s'avance maintenant vers le ring. The Punisher grimpe sur le ring, se place au centre pour observer la foule qui l'accclame, puis s'en va s'assoir sur un coin du ring, attendant tranquillement les festivités...

Santa Maria...
Le Renard arrive au galop sous le Millio’Tron, son cheval noir, qu’il appelle singulièrement « La Tornade », se cabre, et Don Robert salue le public de la main.
Puis il se dirige au pas jusqu’au ring, une rose entre les dents.
Il fait le tour, épiant avec intérêt le public, et jette son dévolu sur la plus jolie spectatrice du premier rang, lui offrant avec charme sa jolie rose rouge.
Puis il jette un regard de défi vers le ring, arrache son pantalon et sa chemise pour dévoiler sa tenue de combat, attache son bandeau noir sur ses yeux, et saut d’un bon prodigieux par-dessus les cordes, pour atterrir avec grâce sur le ring.
Puis il exécute un petit pas de flamenco avec un « Olé ! » qui va bien et semble ensuite attendre le combat avec impatience, sa rapière de duel dans la main.


Carl: Ca va débuter !

Jean: Un gros match en perspective tout de même

Raymond: J'avoue !

L'arbitre demande à Super Wrestler et Don Robert de rejoindre le ring. Mais Super Wrestler refuse, il fait signe à HHH de prendre sa place en début de combat. Le King of Kings n'a pas l'air emballez mais s'éxécute.
L'arbitre fait sonner la cloche, DING DING DING (arrêtez de bouger la tête Christophe, j'vais la faire toute les semaines celle là)
Et c'est la prise de contact entre Robert et Triple H, les deux ont une revanche à prendre l'un sur l'autre en vue de ce qui s'est passé la semaine dernière. Et HHH n'a toujours pas digérer sa défaite apparemment puisqu'il y va d'entré de jeu avec des grosses droites au menton de son adversaire. Robert recule jusque dans un coin et HHH le projette dans le coin opposé, il s'élance et s'écrase sur son adversaire avec une corde à linge ! Robert s'écroule au sol et HHH après l'avoir placé sur le dos, continue son assaut avec des droites sur le front. L'arbitre demande à HHH de s'arrêter et celui ci s'exécute.
The Game se recule même pour laisser Robert se relever on dirait, mais NON ! Il s'élance dans les cordes et se laisse tomber sur Robert toujours couché pour un knee drop dans le front. Robert se tient la tête à deux mains et gigote les jambes pour montrer à quel point c'est douloureux.

Jean: Triple H est en forme !

Raymond: C'est que le début du combat Jean, calme toi

Lestat dans son coin tend la main le plus possible pour faire le relais mais HHH relève Robert et le place dans le coin où se trouve Super Wrestler. On y va pour des atémis cette fois ci !! Wooo Wooo Wooo. On voit bien que ce King of Kings a eu l'habitude de bosser avec Ric Flair ! Et HHH tend la main pour passer le relais à Serge !! Mais … … il ne se passe rien. HHH tourne la tête pour engueuler Super Wrestler alors que celui ci a quitté le coin, il a les mains en l'air, à côté de l'escalier en métal et fait signe à HHH qu'il ne veut pas s'en prendre à Don Robert. HHH enfourche les cordes et menace Serge pendant de longue seconde, ce qui permet à Robert de se relever et d'attraper HHH pour un Back Drop !!

Jean: Mais !! Il craint Super Wrestler là !

Raymond: Don Robert reprend l'avantage !

Et effectivement Zorro enchaîne avec un double Back Breaker sur HHH. On le relève et le place dans le coin, Robert monte sur la deuxième corde et commence une série de droites.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Le compte est bon !! Et Robert monte sur la troisième corde en attendant que HHH se relève, pour porter le Double Choke Handle ! HHH retombe aussitôt et le Renard se relève rapidement et passe la main à Lestat Dragonheart qui entre dans le ring super motivé.
Lestat relève HHH et le projette dans les cordes, il le réceptionne en Powerslam ! On tente le tombé.

1
2

Dégagement ! Triple H a encore un peu de jus, Dragonheart porte alors Triple H et lui porte un Judgement Slam qui a presque faillit casser le ring !! Cover…

1
2

Intervention de Super Wrestler qui brise le pinfall

Raymond: Je croyais qu'il ne voulait pas aider Triple H !

Jean: Ouais moi aussi ! Il est perturbé le garçon on dirait.

Carl: Peut être qu'il ne veut simplement pas perdre…

Lestat se relève et regarde froidement Super Wrestler dans les yeux. Serge semble assez effrayé et ne bouge plus, Lestat l'engueule et lui demande de retourner dans son coin.

Jean: Pourquoi il le frappe pas ?! Allez Lestat ! Fou lui une raclé, Super Wrestler est le problème de la JBB de toute manière !

Et Super Wrestler retourne dans son coin sans que le Punisher ait eu besoin de le tabasser. Triple H de son côté s'aide des cordes pour tenir sur ses jambes et alors que Lestat s'avance vers lui, il lui file un Kick dans l'estomac. Puis enchaîne avec une série de droite ! Il projette Lestat dans le coin et l'étrange un bon moment alors que l'arbitre compte inutilement. HHH y va maintenant avec des Shoulder Block dans les cotes et l'estomac !

Jean: Finalement la distraction de Super Wrestler aura été payante.

Raymond: Je ne suis pas sur que cela était une distraction mais enfin…

HHH a reprit l'avantage mais il titube toujours, il a ramassé grave en début de rencontre quand même ! Alors il se dirige vers Super Wrestler pour passer le relai. Arrivé dans le coin, Super Wrestler descend une fois encore les marches.

Jean: Mais merde !! Il est con ou quoi ?!

Raymond: Tu vois je te l'avais dit !

The Cerebral Assassin gueule de toute ses forces, il descend même du ring pour aller frapper Serge lorsque soudain.

Ding Ding Ding Ding !!! Tin tin tinnnn tinnn !!!

C'est Mister Layfield qui débarque en limousine blanche de 14 mètres de long. Une fois celle ci garée, John attend qu'on vienne lui ouvrir la portière puis sort du véhicule. Chapeau de cowboy sur la tête et micro dans la main !

JBL: Qu'est-ce que c'est que tous ce bordel ? J'ordonne à l'arbitre d'interrompre le match !

Jean: Il devient fou le bougre ! Il débarque tel un chien dans un jeu de quille pour annuler un match ?

JBL: Je vois quatres hommes dans ce ring, dont un qui n'a rien à faire dedans ! TOI Super Wrestler !! Tu n'as rien à faire dans le camp de Triple H. De plus tu ne veux pas en découdre avec les Punishers, ça crève les yeux. Visiblement tu as choisis ton camp et tu as choisis le bon.
Mais revenons sur le match de ce soir, il est hors de question que le tout s'achève ainsi ! J'ai promit un Tag Team match, et les fans l'auront ! C'est pourquoi je demande à …


Bradshaw sort un morceau de papier de sa poche.

JBL: Juachim de venir ici, pour remplacer Super Wrestler sur le champs ! On revient à la carte d'origine du coup !

Et Juachim se pointe en haut de la rampe, il passe à côté de la grosse limousine blanche à JB et accourt aider son pote HHH ! JBL ouvre sa portière de limousine et ordonne à l'arbitre de redémarrer le combat. Puis le GM repart en coulisse, tout en donnant quelques coup de klaxon (non pas pour saluer les fans mais pour demander aux technicien de dégager de la route)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:48

Carl: Le match reprend alors ?

Jean: Ben oui, regarde Super Wrestler s'en va et l'arbitre refait sonner la cloche !

Ding Ding ding (Christophe ça suffit !)
Juachim se retrouve face à face avec Lestat, le punisher ne semble pas effrayé une seule seconde. Il rigole et pousse un "pfff" avant de passer la main à don Robert qui réclamer depuis quelques secondes.
Juachim demande une épreuve de force mais alors que le Renard accepte, le JBB Members porte un Eye Rack sur son adversaire et enchaine avec des punchs dans l'estomac. On accule Robert jusque dans le coin ainsi et une fois celui ci assez amoché, on le soulève difficilement pour le placer sur la 3ème corde. Juachim pousse un cri pour réveiller les fans et va rejoindre son adversaire sur la 3ème corde. Il place ces jambes autour du coup du Punisher Bis et veut porter un Top Rope Hurricanrana, mais NON !! Robert attrape le corps de Juachim avec ces deux bras et l'empêche de décoller.

Jean: Juachim est en très mauvaise posture !!

Bien vue Jean ! Robert a complétement bloqué Juachim qui n'arrive plus à retirer ces jambes d'autour du coup du Renard. Et De la Vega se jette pour un Super Powerbomb !!! BIIIIMMM !!

Raymond: Holy shit ! Holy shit !!

Carl: Une fois encore Don Robert nous sort ce fameux powerbomb de la 3ème corde ! A croire que ça va devenir une de ses marques de fabrique !

Le problème avec ce genre de manœuvre, c'est que ça met KO aussi bien celui qui reçoit que celui qui éxécute la prise. Ainsi Robert tout comme Juachim cherche à passer le relais à leur coéquipier.
Et alors que le Renard est sur le point de toucher la main à Lestat, c'est Crusher qui arrive de nul part pour attaquer Titan et le jeter derrière les barricades de sécurité.
Crusher continue son attaque et c'est alors que Black Jay Brawler intervient pour aider le Punisher ! Black Jay dégage un fan pour prendre sa chaise et tape sur la tête de Crusher avec.
L'arbitre toujours au centre du ring voit tous ce bordel à l'extérieur et fait sonner la cloche !

DING DING DING ! (Encore ce Christophe !)

Et l'arbitre annonce un No Contest pour cause d'intervention. Le match est donc belle et bien annulé, ou plutôt gaché à cause de toute ces interventions !

Raymond: C'est dégueulasse ! Crusher est intervenu pour attaquer Titan, logiquement ça devait être une disqualification plus qu'un No Contest.

Jean: Qu'importe le résultat ! Les coups de chaise pleuve encore à l'éxtérieur du ring, regardez !!!

Et Crusher est ensanglanté. Jay rentre dans le ring HHH lui porte une Clothline par surprise. The Game ramasse le Sledghammer caché sous le ring et en porte un coup en plein sternum de Jay ! Triple H rentre sur le ring et s'en prend maintenant à Don Robert !! Mais soudain…

Pimmmm Pimmm Timmm tummmm DrrrrrllllllllllllllllllllIIIIIIIIIIIIIIiiiiiiyaaaah !!!
Pam Pa la la !!
Pam Pa la la !!!


C'est John Cena, le leader incontesté de la Team JBL qui surgit et déboule sur le ring.
HHH veut lui porter un coup de massue mais John s'abaisse, il fait le coup du You Can't See me et place HHH sur ces épaule après un toe kick dans les abdo du Game. FUUU connected !!! Le ring a faillit casser en deux, j'vous le cache pas !
Mais voilà que Charming X-Treme, René Duprée et Goldust débarquent à leur tour ! Crusher de son côté reprend conscience et monte dans le ring.

Jean: La IRS's Team ladies and gentlemen !! Ca va faire mal.

Les quatre homme se jettent sur Cena. Mais The Champ' résiste !!! Il avait caché une chaîne dans son pantalon et en donne un coup sur la gueule à Duprée !! Charming attrape le bras de Cena, Crusher lui fou des droites. Quant à Goldust il lui donne un gros coup dans les parties intimes !!!

Raymond: ouuuuuuuuuuuuuuuuhh !!!

Jean: Les chéreau shot !!!

Cena est paralysé cette fois ci. HHH revient à lui, c'est maintenant les 5 hommes de la Team IRS qui bloque Cena, ils vont pour lui mettre les menottes afin de le tabasser plus tranquillement mais voilà que c'est … … SUPER WRESTLER !!! qui surgit ! Il déboule avec une chaise et à peine monté dans le ring, Triple h, Duprée, Crusher, Charming et Goldust s'écarte.

Jean: Qu'est-ce qu'il foute !! Ils sont à 5 vs 1 et démi !

Et on dirait qu'ils ont entendu Jean parlé puisque les membres de l'équipe IRS se fixe un petit moment avant de rigoler tous ensemble. Super Wrestler ne recule pas, mais les 5 vilains garçon eux continue d'avance. Ca va faire "AIE AIE AIE" a un moment donné, c'est sur ! Est-ce qu'une chaise peu compenser une infériorité numérique aussi importante ?? … Et bien la question ne se pose plus puisque Black Jay Brawler, Lestat DragonHeart et Don Robert de la Vega entre à nouveau dans le ring en même temps. Les punishers au grand complet se placent autour de Super Wrestler qui redresse la tête.

Carl: A gauche les 5 membres de la Team IRS, et à droite les 2 membres de la Team JBL accompagné des Punishers !! Ca va chauffer !

Mais une fois encore la musique de JBL retentit dans l'arèna. Pas de limousine cette fois ci, le GM débarque presque au pas de course, micro en main comme toujours.

JBL: Calm down ! Calm down ! que personne ne bouge dans ce ring ! Le premier qui démarre les hostilité, c'est 150% de sa paye du moi prochain qui fou le camp ! Autrement dit vous aurez une dette envers la fédération.

Raymond: Ce JBL sait trouver les mots pour calmer les tensions, quel homme !

JBL: Il y a de la tension dans le ring, n'est-ce pas ? Je vous sens chaud ! Vous voulez continuer à vous foutre sur la gueule ? Et bien ça ne sera pas pour tout de suite… mais rassurez vous, vous allez pouvoir exhaussé votre souhait très rapidement puisqu'attention tous le monde … … Les Punishers rejoignent la Team JBL pour Million Dollar Pumpkins !!!

Carl: What ?!

Jean: Oh My God !!!

JBL: Et oui vous avez bien entendu ! A Million Dollar Pumpkins ça sera donc la Team IRS composé de "Edge, Crusher, Charming, Goldust et Duprée" qui affronteront la Team JBL composé de "John Cena, Lestat, Robert, Black Jay et Super Wrestler" !

Raymond: I can't wait pour voir ce PPV !

Jean: Il faudra bien Ray, car on doit rendre l'antenne.

Carl: Merci à tous de nous avoir suivit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 22:48

Bon show à tous.
N'oubliez pas de nous noter, et de critiquer ou féliciter notre travail ainsi que celui de nos bookers. Merci à tous les bookers.

Merci également à tous ceux qui font vivre la MDWF.

Les commentaires et la mise en page ont été fait par JBL et Ted DiBiase Les affiches ont été faites par Homer. L’intro par Wolfpack

Crédits (segments)

Crusher
Segment Crusher

JBB
Segment JBB, intro du show.

IRS
Segment IRS & Goldust, et segment IRS, Edge et René Duprée.

Charming X-Treme, Black Jay Brawler et JBL
Segment Charming X-Treme, Black Jay Brawler et JBL

Lestat
Segments Lestat

René Duprée
Tous les segments qu’il a fait et donc il a jamais été remercié Wink (d’après ce qu’il dis hein)

Crédits (matchs)

Nosferatu
Alex Twin vs Shelton Benjamin

Charming X-Treme
Great Teacher Okuda vs Jason Fighting vs Comte Mordekai

Razor Ramon Hard Gay
Chris Jericho vs Goldust

JBB
John Cena vs Razor Ramon Hard Gay vs René Duprée

B-Max
Maximum capacity vs Menace X

Triple H
B-Max vs Kevin Nash

John Cena
Triple H & Juachim vs Lestat & Don Robert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 23:33

Je vais donc donner mon avis sur le show - avec comme note, un METZ ( ville natal )

De bon match a certaine occasion bien sur, les trois dernier etait excellent je trouve ( et je dit pas du tout ça parce qu'il y a un de mes matchs cag. ) - De bon segment qui annonce bien le PPV.

L'annonce des membres ... Goldust, une véritable surprise pour la team IRS ( qu'on va devorer ) - l'annonce du Flamme of Phoenix, Hair vs Hair. Quelque petits trucs sympatoch en gros.

Bon sa ne sera pas le show de l'année, ça, je doit bien l'avouer. Mais bon, on peut pas donner de bon plat, avec la moitié de la recette. Qund je dit ça, je dit que je suis déçu de la participation médiocre de certain. Mais bon, que voulez vous, on ne vas pas changer le monde non plus.

Sinon, point fort : L'intro du show, rediger par mes soins, vous devoile le haut du corps, d'une personne du forum ... alos voici le nouveaux vote du soir

Qui est la personne qui tient la pancarte : Victoria is my Dad ?
- WolfpAck
- Shelton Benjamin
- Hard Gay
- Ted Dibiase
- Carlos Fischer

Pour Alice : Tu pourrais repondre a mes sms s'il te plait ? j'en ai marre de me fair remballer comme une sous merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 23:37

Hard Gay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   30.10.07 23:43

Tu le sais parce qu'il l'a dit plein de fois dans le topic de Bercy :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 7:34

UN bon bon show !!
mais déçu de ma défaite tout de même .... bien joué pour cena ...

sinon vivement le PPV, et ne venez pas me parler, 2 matchs de feu à préparer^^

mais bien sur que c'ets HG, la vraie question est : quel est le maillot qu'il porte ?? perso je sais Very Happy

EDIT : quel con j'ai oublié de parler de la feud JBL vs The Rock/IRS !!
quel con jbl tu me coutes la victoire ... saloperie de screwjob ... mais bref, sans doute la meilleure feud menée depuis ces dernières semaines !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R.R Hard Gay

avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 7:55

Mon segment n'a pas été transmis Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 8:46

Ah oui l'un d'entre nous a du oublier, il n'est même pas dans la partie réservée aux segments qui doivent être integrés dans le show... bon c'est pas moi qui l'ai reçu donc pour une fois c'est pas ma faute Smile

Il sera dans les news très vite je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R.R Hard Gay

avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 9:04

@Irwin R. Schyster a écrit:
Ah oui l'un d'entre nous a du oublier, il n'est même pas dans la partie réservée aux segments qui doivent être integrés dans le show... bon c'est pas moi qui l'ai reçu donc pour une fois c'est pas ma faute Smile

Il sera dans les news très vite je pense.

Et pourtant si Razz Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 9:40

J'ai pas pût lire le show bien comme il le fcaut et donc je ne peux pas donner de critique constructive ^^
Mais de ce que j'ai lu, il est pas mal ! lA FEUD jbl VS irs rock est bien mené tout le long du show, avec la surprise Goldust !
J'attend d'être chez moi pour lire comme il le faut au moins le main event qui m'a l'air pas mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 10:02

@Black Jay Brawler a écrit:
J'ai pas pût lire le show bien comme il le fcaut et donc je ne peux pas donner de critique constructive ^^
Mais de ce que j'ai lu, il est pas mal ! lA FEUD jbl VS irs rock est bien mené tout le long du show, avec la surprise Goldust !
J'attend d'être chez moi pour lire comme il le faut au moins le main event qui m'a l'air pas mal

Et le match Hard Gay vs René vs JohN Cena c'est de la merde ? cag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin Nash

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 11:44

Bon show comme toujours.

Très bon dénouement de la feud pour le match JBL/IRS-Rock.
J'aime bien aussi l'histoire d'Armando, ou on en apprend un peu plus sur osn passé pas très net.

A titre perso, j'ai beaucoup aimé défier contre B-Max, le challenge était au rendez-vous. Belle victoire de mon adversaire avec une intervention très bien bookée de Triple H. Mais après un petit tour dans les news, on se rend compte que l'histoire n'est pas encore finie Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 11:50

Voilà tout est mis en place pour le PPV, un show bien sympa, bravo à Cena, je suis bien content de sa victoire => a quand le championnat du monde.
Sinon, très, très déçu du No Contest, mais bon...
En avant pour Million Dollar Pumpkins qui je l'annonce aujourd'hui sera sûrement un des derniers combat des Punishers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Don Robert de la Vega

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 11:59

Bon show.Spéciale dédicace pour toi, Cena!
Malgré tout je n'ai pas appécié (du tout) le fait que l'on nous oblige à combattre. Après tout défier doit rester un plaisir, si ça doit devenir scolaire ça ne m'intéresse absolument pas. Surtout pour en arriver à un résultat aussi minable (no contest...).Très déçue donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 12:05

@Lestat/Titan a écrit:

Sinon, très, très déçu du No Contest, mais bon...
En avant pour Million Dollar Pumpkins qui je l'annonce aujourd'hui sera sûrement un des derniers combat des Punishers...

Il est vrai qu'envisager une carrière à la FAPW comme tu prévois de le faire, est plus avantageux pour toi. Il y aura des shows de qualité équivalente (forcément, ce sont des copier-coller des nôtres) mais en plus là, tu pourras profiter du faible niveau pour être quasi invincible et satisfaire ton égo.

Bonne continuation à toi. (ou à vous si Robert te suit, ce qui serait dommage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   31.10.07 12:18

Euh, je ne vois pas le souci à ce que je m'amuse un peu à la FAPW ! Si tu remarques dans mes défis, je subventionne pas mal la MDWF, même dans leur jeu, je m'amuse à faire de la pub indirectement pour la Fed. D'ailleurs, The Rock là-bas aime tellement mes défis qu'il veut venir à la MDWF. Si je fais, c'est au départ pour montrer que notre niveau ici est de meilleur qualité, et lorsque je serai Champion, ce qui ne va pas tarder, c'est tout simplement pour leur montrer qu'ils ont du travail pour nous rattraper et que si moi je suis champion ici, qu'ils imaginent une invasion de la MDWF comme beaucoup de souffrances parce que je suis loin d'être meilleur.
Toutefois, ici, je ne prends plus beaucoup de plaisir à feuder, et justement, le principe pour une e-fed, c'est de divertir. Dans Le Punjabi, je me suis éclaté même si j'ai perdu, contre HG, je me suis éclaté même si j'ai perdu, au-delà, je reste mitigé quand à certaines de vos décisions, c'est tout...
Après, que finalement il me plaise de rester à la FAPW, c'est mon problème, ça ne m'empêche pas de rester ici de bosser ici, là-bas je ne fais que mes combats... bon je participe au jeu parce que ça compte dans les décisions (pas très malin mais bon)...
Et c'est vrai que ça me permet un gain de temps dans le sens où je ne suis pas obligé de redoubler d'efforts pour sortir des défis sympas qui ne sont même pas convaincants au final.
Je pensais que les choses évoluaient ici, mais je vois que non, je suis encore plus déçu, j'étais loin de m'imaginer que l'on puisse me tenir rigueur quant à ma participation à la FAPW. Pour te dire, j'avais même remis le message de JBL sur le fofo, mais ils l'ont mis dans la section du staff à présent d'après ce qu'ils m'ont dit (bon je pense qu'il n'existe plus depuis...)...
Enfin bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Payback 30 Octobre 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Payback 30 Octobre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» RAW - 1er octobre 2007 (Résultats)
» Le president Preval a l'ONU
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: La télévision-
Sauter vers: