AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   25.10.07 21:19

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock

Rappel : Défis interdits Lundi si aucun défi n'a été effectué avant.

FIN DES DEFIS LUNDI 29 OCTOBRE 20 H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   27.10.07 9:57

La malchance tombe sur la JBB comme la misère sur le pauvre monde. Après une victoire magnifique du Super Wrestler sur le membre des Punishers, BJB, la Johnny B Brand se retrouve non plus avec un Punisher sur le dos, mais deux. Et de plus, la trahison est de mise, car on vous le rappelle - Super Wrestler c'est inscrit dans la team JBL. Si c'est pas salop ça, alors Carlos Fischer arrivera a se venger de moi et a mettre fin à ma carrière ... hum hum ... Bref - nous nous retrouvons encore une fois à la Johnny B Cave - lieu de rassemblement de la JBB - où notre bonne équipe va devoir croisé le fer avec Serge au sujet de sa défection soudaine après une semaine de bonheur. Retrouvons sans plus tarder, Sergio, en conversation avec son nouvel ami, Super Wrestler.

Serge : Ouaah, tu as vu comment on en a fini avec BJB au payback passé ?

Super Wrestler : Pour sûr, j'étais là je te ferais dire.

Serge : Oué, et tu as vu la tête que Juachim à fait lorsqu il à vu notre petite surprise ? Ouaaah.

Super Wrestler : Pour sûr, j'étais ENCORE là je te ferais dire.

Serge : Je suis content, JBL s'est avéré être un défenseur de notre bonne Amérique, et The Rock est l'ennemi de la PAIX. Nous nous devons donc de l'aider a désincruster le mal de son seins. On va commencer par gagner le match du Million Dollar Pumpkins et ensuite, nous nous hisserons plus loin dans cette hiérarchie infernal afin d'atteindre le mal suprême, et de ramener la paix dans notre bonne vielle MDWF.

Super Wrestler : C'est bien dit mon ami, bientôt nous pourrons ...

La porte s'ouvre soudainement, ne laissant pas plus longtemps, Serge parler à son masque en tissu. C'est Juachim, en pétard qui se montre. Serge ne sait pas comment le regarder. Juachim s'approche de serge et lui fou une grosse tarte dans la tronche !!! Nan nan vous ne rêvez pas, Juachim vient de frapper Serge, et de bon coeur qui plus est.

Serge : Nan mais qu'est ce qui te prend ?

Juachim :Tu es vraiment un gros emmerdeur Serge. Tu reviens après plusieurs semaines sans nous donner de nouvelles. Tu nous montres un tout nouvel intérêt pour l'équipe, une nouvelle force, et toi tu te décides de trahir à nouveaux les tiens parce que tu à un complexe d'infériorité.

Serge : Mais de ...

Juachim : NE ME RACONTES PAS DE SALADE. Tout le monde sais que c'est toi le Super Wrestler, maintenant tu ferais mieux de te calmer. Qu'est ce qui te prends de jouer sur notre pouvoir tout le temp hein ? Déjà le coup de JBL et de la OUSK - maintenant ça, tu veux vraiment te mettre tout le monde à dos c'est ça hein ?

Serge : Mais tu ne comprend pas ? Vous etes sur le mauvais chemin.

Juachim : On est sur le chemin qu'on a choisi Serge. Mauvais ou non c'est nous qui l'avons choisi, et à l'unanimité. Tu te dois donc de continuer sur cette route, et tu feras ta petite révolution en jouant les grévistes si tu veux, mais la prochaine fois que tu nous sort, une conneries pareil, tel que l'inscription dans la TEAM JBL, tu peux être certain que ça va pas être joyeux.

Serge : Mais, je ...

Juachim : TAIS-TOI !! Pour la peine, tu vas devoir faire quelque chose pour nous ... Super Wrestler.

Serge : Hein, et qu'est ce que tu veux qu'il fasse ? Si je le vois, je pourrais toujours lui dire.

Juachim : ... oué ... Et bah si tu le vois, tu lui diras qu'on c'est arrangé cette semaine pour avoir Triple H comme partenaire contre les Punishers, et qu'au passage, on va lui faire payer la note de sa traîtrise. Don Robert & Lestat vs Triple H & Super Wrestler. Moi je tire ma révérence, je ne vais surtout pas me bousiller la santé pour tes conneries Serge.

Serge : Mais c'est injuste !! Vous etes sur le mauvais chemin, je ne peux pas vous aider. ( Super Wrestler : ne l'écoute pas Serge, prend ce match, et montre leur que tu es de leur côté, endors les encore un peu avant de porter le coup fatal )

Juachim : Je m'en fiche, tu va faire ce match.

Serge : D'accord, je ferais ce match. Car je veux me faire pardonner. Vous m'avez toujours aider, et je suis désolé de vous faire du tord. ( Super Wrestler : C'est bien Serge, encore un peu, et nous pourrons commencer notre mission, détruire le premier palier d'OBEY )

Juachim regarde Serge avec inquiétude. Serge ne se comporte pas comme à son habitude. Depuis son départ, il développe une étrange mentalité. Juachim sort donc de la pièce et le laisse seul. Il rejoint Fathom & Polak et tout le trin trin recommence habilement comme à son habitude. Serge lui, ressort son masques de sous son lit, et ne résiste pas à l'envie de le mettre, son regarde s'illumine et la camera se coupe soudainement.





Nous nous retrouvons à la MDWF, en plein milieu de l'aréna. Il n'y a pas beaucoup de monde, normal, nous sommes en plein milieu de semaine. Le ring n'attend rien n'y personne, et comme tout le monde préfère faire des promos avec des bimbo sur des capot de voiture, nous changeons la donne et ...

Somebody save me
And two warm hands break right through me
Somebody save me
I don't care how you do it
Just stay
Stay
Come on
I've been waiting for you


Vous reconnaissez cette musique ? Oui, c'est bien celle de notre ami, le Super Wrestler. Il se présente sur la rampe d'entrer, et il ne va pas se fouler pour les trois quatre no life qui sont passer par hasard dans l'aréna pour avoir un autographe de Menace X. Super Wrestler monte sur le ring et commence sans tarder.

Super Wrestler : Mesdames et messieurs, vous devez être très surpris de voir votre héros favoris, se pointer sur un ring de la MDWF, une aréna vide,et bien, j'ai tout simplement décider de rentrer dans le rôle qu'on m'a donner cette semaine.
Les membres de la JBB me tiennent comme responsable de leurs malheurs, alors que pour moi, tout va pour le mieux. Ma justice s'impose tout doucement, et continuera, le temp que je l'aurai décider.
Je ressors victorieux d'un match contre l'avidité d'un pouvoir qui ne sera jamais obtenu. Et cette semaine, je doit me battre pour la cause de l'injustice elle même ? Je ne le juge pas ainsi. Triple H & moi contre les champions par équipe.

Super Wrestler fait quelque pas dans le ring - et sa fait bien longtemps que vous n'avez pas entendu ce genre de promo.

Super Wrestler : Que l'on soit bien clair. Je ne suis pas, et je ne serais jamais, un partisan ou voir un membre d'OBEY. JE sais que la JBB c'est investi pour rentrer dans cette équipe, elle c'est investi pour se donne une image de marque. Elle a battu l'ex champion Wall Street, l'actuel challenger au titre de champion du monde.
Et elle continue de forcer le passage des gens contre qui elle à un problème. Mais, je ne vais pas m'abaisser à rester dans vos jupons, par le simple fait que vous n'aimez pas ce que je fais. JE trouve que tout ceci est très ironique d'ailleurs.
Regarder, vous en faites des tonnes et des tonnes pour vous et rien que pour vous, chose qui ne m'a jamais atteint plus que ça. Tandis que moi, un peine un coup de crayon sur une liste et vous vous emporté. Je trouve ceci très marrant, de voir que le peu de mes actes vous rend si impuissant. Impuissant car, grâce à moi, vous ne pourrez plus défendre les couleurs que vous arborez fièrement depuis Where All Begins again 2.
Je vous l'ai dit, vous etes sur un chemin qui ne doit pas être le votre, et si je doit anéantir la planète pour rétablir un certain ordre, je le ferais. JBB, vous avez découvert mon secret, mais je pense que tout ceci s'arrête ici.

Passons à la suite maintenant.

Super Wrestler : Donc, mardi, comme partenaire, je vais devoir cohabiter plusieurs minutes avec un homme, qui non seulement fait parti de cette hérétique machine que je doit anéantir, OBEY, mais de plus, il obtient l'un des palmarès les plus élevé de défaut que moi, le Super Wrestler doit punir.
BJB, plein de cupidité, Triple H, homme plein de haine, de rage, de soif de violence, incapable de se contrôler, manipulateur, et vicieux. Caractéristique importante pour un membre d'OBEY. Sache le immédiatement, que si j'ai l'occasion de te faire perdre petit, je le ferais, au nom de la justice Américaine.
Au nom de la justice mondial, je me doit de te donner une leçon, meme si mes camarades de la JBB ne pense pas la meme chose que moi. Mais ne nous attardons pas plus sur une personne que mon alter ego, a déjà battu et non puni, mais passons plutôt, aux âmes pur prisonnier d'un corps de démon, que sont, les Punishers.

Super Wrestler se pose sur une corde - sa sert à rien mais je trouve ça jolie.

Super Wrestler : Lestat Dragonheart & Don Robert de la Vega. Que dois-je dire à propos de vous ? Que vous partagez la meme vision que moi, sur cette notion de justice. Vous etes la pour punir les âmes que vous avez jugé, qui a souiller votre seuil, qui l'a franchi.
Manière à vous de faire votre propre justice. Je doit bien avouer que de me battre contre vous, m'est aussi gênant que si je devais porter des caleçons du ROCK après usage. Je n'ai pas de raison particulière de vous combattre. Vous défendez les mêmes idéologies, vous voulez rendre justice a la MDWF. Vous vous battez contre les diables d'OBEY, tout ce qu'il y a pour faire de vous, des alliés plutôt que des ennemis.
Je sais que mes camarades vous ont donner du fil à retordre durant plusieurs semaines, surtout à toi Lestat, je sais que je t'ai donné du tord moi aussi, mais tout ça, c'était avant d'avoir découvert le vrai sens des choses. Cette fois, je ne combats plus pour les meme raisons.
Je suis là pour vous sauvez, car je suis le Super Wrestler.

Super Wrestler : Donc, je vais être très clair sur la chose. Punishers, votre nom que vous portez fièrement, peut être le seul connecteur logique qui pourrait faire de nous, durant un soir ... des ALLIES.

Et là devant leur télévision, Juachim et le reste de la JBB qui était déjà très surpris de ce discours, n'en ressorte pas moins étonné. Serge mange à tout les râteliers ?

Super Wrestler : Oui, des alliés, je ne vois pas d'autre mot. J'ai peu être combattu un de vos hommes la semaine passé, mais c'était seulement car, il devait être purifiés, comme vous avez purifiés tant de vos amis jusque là.
Tout comme vous, j'ai jugé nécessaire de rendre une sentence irrévocable. Mais cette défaite de votre nom ne doit pas gâcher, le seul point commun que nous avons ensemble. Lestat, Don Robert, allions nous contre le fléau OBEY, anéantissons les comme toi Lestat à voulu le faire avec les Rating Booster, comme vous avez déjà anéanti tout les deux, le règne de champion de B-Max.
Allions nous et mettons fin cette fois, aux agissement d'OBEY. Rejoignez moi dans la lutte contre eux. Je ne suis pas devenus partisan de l'équipe du sauveur JBL pour simplement dire que j'y étais. Dans l'équipe d'en face, sera présenté tout les démons de la fédération, et il n'y aura pas de meilleur moyen que d'effacer tout les problèmes de la MWF que dans ce match. 5 hommes rejoignant le diable, 5 âme en perdition, 5 personne à punir, 5 personnes à sauver.

Super Wrestler : Triple H ne doit pas être un obstacle. Il a voulu se mêler a cette histoire, et bien qu'il en subisse les conséquences. Je m'adresse à vous, champion. Et j'espère que le message sera passer comme j'ai voulu vous le retransmettre.
Je suis le Super Wrestler, et je ramènerai la paix, à la MDWF.

Somebody save me
And two warm hands break right through me
Somebody save me
I don't care how you do it
Just stay
Stay
Come on
I've been waiting for you


La télévision s'eteind du côté de la JBB. Après une intervention des plus révélatrices. Serge qui demande a pactisé avec les ennemis d'OBEY. Un bordel sans nom comme on dirait. Trahison, manipulation, Super Wrestler répond plus aux critères qu'il combat que ses adversaires. Comment va réagir Triple H qui c'était pourtant proposer a aider nos amis de la JBB contre la force destructrice des Punishers. Comment va réagir les Punishers qui se faisait sûrement une joie d'anéantir à nouveaux tout ce que la JBB avait entrepris, et qui vont sûrement ressortir aussi surpris que le membre d'OBEY. Super Wrestler n'a pas fini de nous montrer toutes les cartes qu'il a en main.

La suite bientôt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Don Robert de la Vega

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   28.10.07 19:37

C’EST LA GUERRE !!!
Vous allez me dire, « encore !! », et ben oui !
Une fois de plus, il faut savoir se faire respecter, surtout pour avoir le contrôle du territoire, ici, à l’Ouest…….. de la cour de récréation.
A chaque récré, tous les copains se réunissent, et fomentent divers plans pour avoir le respect total de la cour, du banc des instituteurs qui surveillent, jusqu’aux toilettes des filles, territoire réservé…


Devinez qui est qui ? Wink

Au fond de la cour, il y a l’estrade, où siège le maître des lieux Edgy le resplendissant, celui qui a la contrôle de l’estrade jusqu’au banc, la classe, c’est le plus gros ! Faut dire que depuis qu’il a pris le contrôle de cette partie, tout le monde aime à lui lécher les pattes, c’est la classe aussi ça. Et ils sont nombreux les bigres, à jouer les kékés, « parce que ‘tention ! J’fais partie du clan de Edgy ! Fais gaffe ! ». On trouve Rémy le Boulet, Max « même pas peur », René « je prends mes rêves pour une réalité », Hunter la Teigne, Crusher l’Assassin, Juachim le Lâche, Polak le Kéké, Fâthom le Zarbi et Serge Double Face. Ca fait beaucoup, mais c’est comme ça. Mais il y a toujours un hic dans ce genre de clan où on est trop nombreux, et justement, le hic dans le clan de Edgy, c’est Serge ! Il aime beaucoup ses trois copains avec qui il est arrivé à l’école. Ils habitent le même quartier, et ont déjà fait les quatre cents coups ensemble. Mais depuis qu’ils ont décidé de rejoindre le clan d’Edgy, ils ne sont plus les mêmes, et Serge en est devenu nostalgique. Il reste toujours à l’écart, surtout lorsque ses potes préparent des mauvaises farces pour les autres élèves de l’école, histoire d’imposer la loi ici. Un jour, Serge, lui qui ne disait jamais rien, décide pour une fois de lâcher ce qu’il a sur le cœur.

Serge
Les gars, vous savez, je pense qu’on a pas besoin de suivre Edgy pour être reconnu dans la cour. C’est vrai, on avait plus de succès lorsqu’on faisait nos conneries tous les quatre. Maintenant, chaque fois qu’on des mauvais coups, c’est Edgy qui récolte tous les lauriers, et c’est lui qui obtient le respect. Et puis être respecté par la peur, c’est pas ce que j’aime moi…

Juachim
Moohhhh, tu fais du caca boudin pour rien Serge. On est dans le clan de Edgy, c’est trop fort ! On peut ce qu’on veut sans se faire engueuler. Et puis d’abord c’est quoi que t’aimes toi hein ?

Serge
Ben comme on était avant quoi. Même si les maîtres après ils nous disputent, au moins, les autres y nous aimaient bien parce qu’on faisait ça pour rire et pour nous, sans les embêter eux. Moi j’aime pas aller mordre le bras de Paulette, ou toucher les fesses d’Alice, après, à chaque fois, et ben l’autre fou avec sa casquette en cuir y veut faire pareil. Puis j’trouve ça nul en fait. Et puis Edgy y s’en fout de nous, y pense qu’à lui !

Juachim
Wow, dis pas ça tout fort, on va t’entendre ! T’es fou ou quoi ?

Fâthom
Tu nous fais quoi Serge, si t’es pas content, t’as qu’à partir !

Juachim
Dis pas ça, c’est not’ pote quand même…
Allez Serge, faut qu’tu réagisses là, tu vas quand même pas nous tourner le dos !

Serge
Non, mais bon, j’aime pas faire ça. Dites, ça vous gêne pas si je vous laisse faire vos blagues tout seul, et puis qu’on joue ensemble après ?

Polak
Boh, t’es qu’un cagueux ! Ben reste là à jouer tout seul, nous on va voir Edgy pour attendre nos ordres d’aujourd’hui ! J’espère qu’il nous fera faire un truc sensationnel, comme envoyer des boules puantes dans le bureau de Monsieur Estrada.


Juachim
Bon v’nez les gars, on y va ! A plus Serge !

Et voilà notre petit Serge une fois de plus esseulé.

SW
T’en fais pas mon pote ! T’es le plus fort, tu le sais, ça va bien se passer !

Serge
Bof, c’est plus vraiment important, j’n’ai plus d’amis, et ceux que j’avais sont devenus des cons !

SW
Tu m’as moi ! Allez, à nous deux, on va faire payer à Edgy de nous avoir volé nos amis !

Le plan que mettait SW, l’ami imaginaire de Serge, au point se construisait tranquillement sans que les autres ne s’en doutent. C’est le jour de l’élection des délégués que tout a basculé pour Serge. On savait tous que Edgy supportait son meilleur ami de l’époque, Dwayne, qui était opposé à un autre élève doué, John. Chacun devait voter pour le candidat de son choix. Il suffisait de mettre son nom dans la colonne correspondante. Edgy et sa bande se dirigeaient vers le tableau des votes, tout en riant, écartant les élèves gêneurs de leur passage.

Edgy
Bon les gars, vous savez ce qu’il faut faire, on vote tous pour Dwayne, et une fois cela fait, tout le reste suivra.

En effet, tout le monde avait attendu pour voter, car aller contre la volonté de Edgy, s’était s’attirer ses foudres pendant des mois ! Et pourtant, il y en avait déjà deux qui avaient voté…
Un certain John Cena, un p’tit rappeur rebelle qui n’avait de cesse de se moquer de Edgy et son clan, sans que ceux-ci puissent faire quoique ce soit. Mais John était trop vaniteux pour se faire des amis, ainsi, il restait souvent seul. Mais c’est le deuxième qui fait écarquiller les yeux de tout le clan : Serge ! Il avait voté pour John ! Incroyable ! C’était la goutte d’eau qui fit débordé le vase.

Edgy
Trouvez moi ce crétin ! Il va payer cette offense !

Tout le monde s’écartait devant la tempête qui parcourait la cour de récréation. Serge se trouvait assis sur un banc, regardant dans le vague, conscient de ce qu’il avait fait, et attendant son heure en quelques sortes. Juachim arrive devant lui, et lui porte une cacahuète sur la tête.

Juachim
Non mais ça va pas ! Qu’est-ce t’as foutu ? Edgy est en rogne !

Edgy
Crétin ! Tu sais c’que t’as fait ? Tu m’as mis en colère ! Tu sais c’que ça veut dire ça !

Serge
Mais c’est comme ça ! J’voulais pas voté pour le même type que toi, et c’est pas un secret que Dwayne est ton meilleur ami.

Edgy
Et en plus tu t’en vantes, j’vais te refaire la face tu vas voir !
Mais d’abord, tu vas te mettre à quatre pattes, et venir me lécher les baskets ! Allez, exécutions !

Serge regardait d’un air implorant ses trois amis, qui détournent les yeux…

Edgy
J’attends !


Waouw ! Impressionant ! Le grand Edgy qui tente à nouveau de soumettre un élève de l’école ! T’as pas bientôt fini, pauvre larve !


Oui, tu vas le laisser tranquille, sinon, t’auras à faire à moi ! Olé !

Trois petits importuns venaient troubler la fête d’Edgy, et Edgy les connaissaient bien ceux là. Ceux qui refusent toujours de se soumettre, ceux qui viennent en aide aux autres, même si Edgy a battu le plus grand à la course pendant le sport. Il avait triché ce jour là, un ancien pote à lui, un p’tit Punk avait balancé une peau de banane sous les pieds de Lestat. Oui, car tel était le nom d’un des trois importuns. Il y avait Lestat le redoutable, Roberto dit l’Espagnol et Jason le Fou.

Edgy
Vous voulez quoi ?

Lestat
Que tu le laisses tranquille ! T’es sourd ? Roberto vient de te le dire !

Edgy
Et si j’ai pas envie ?

Roberto
Dans ce cas, tu vas avoir à faire à moi !

Edgy
C’est une blague ! T’es pas à la hauteur mon p’tit ! J’vais pas me rabaisser à t’affronter ! Hunter, vas-y, montre lui de quoi on est capable ici !

Hunter
Ouais ! Ok !

Tout le monde entourait maintenant Roberto et Hunter, qui se fixaient droit dans les yeux ! Des autres élèves se regroupaient, tandis que Juachim avançaient dans le cercle. Il regarde son pote et Roberto, et sort de son sac une boîte…… de Lunch Money ! Les cartes distribuées,le combat pouvaient maintenant commencer !
Le petit Hunter découvre ses cartes et un sourire méchant illumine son visage de jeune brute.
Roberto regarde les siennes, et les combos les plus ahurissantes prennent forme dans son esprit, indéniablement supérieur à celui du petit chasseur. Hunter ouvre les hostilités…

Grosse Claque dans ta gueule, Fais ta Prière !
Roberto sort une carte de Blocage et enchaîne par une contre-attaque foudroyante.
Saisie ! Roberto attrape le nain par les cheveux, et le livre à ses petits camarades :
C’est le Tourniquet Infernal ! Lestat le redoutable et Jason le fou s’en donne à cœur joie et tatannent allégrement la gueule du lèche pompes. Sale fayot !Celui-ci finit par se dégager de la prise et lance à son adversaire un regard haineux.
Dégainant une carte spéciale, il se tourne vers Edgy qui lui lance une Chaîne de Vélo.
Hunter fait tournoyer celle-ci et s’avance vers Roberto, l’air menaçant. Il frappe l’Espagnol à la tête et celui-ci encaisse sans broncher. Il se redresse même en souriant et sort à son tour un carte très spéciale….
C’est l’Ami imaginaire !
Il choisit d’appeler la Tornade à son secours et le cheval court piétiner (encore une fois !) la tête déjà bien abîmée du petit chasseur. Hunter accuse le cou et réfléchit un long moment avant de lancer une nouvelle attaque…Il pioche une nouvelle carte et balance un Uperrcut !
Mais Roberto Esquive avec l’agilité du renard et achève Hunter avec un Poke In Your Eyes porté de doigts de maître (on reconnaît un spécialiste. Malgré son jeune âge, déjà des années de pratique).


Hunter qui n’en peut plus, tente malgré tout de trouver la parade, mais c’est inutile, la partie est gagné par Roberto. Hunter se retourne vers Edgy qui l’observe dédaigneusement: il a l’air bien déçu le Resplendissant…
Mais la Teigne n’a pas dit son dernier mot !

Hunter
J’m’en fous ! C’est pas fini ! J’ai déjà cabossé vot’pote le Fou, j’peux vous battre vous aussi !

Lestat
Dans ce cas, c’est à moi que tu vas avoir à faire !

Les enfants de la cour laisse échapper un cri de stupeur.

Hunter
Même pas peur !

Max
Non, ça c’est moi…

Jay
Si vous faisiez une partie de Yu Gi Oh ?

Hunter
Ouais, pas de problème, j’ai un jeu imbattable !

Lestat
J’accepte le Défi !

Hunter
T’es mort, tête de mort !

A nouveau, tout le monde forme un cercle, au centre duquel prennent place Lestat et Hunter…
Lestat sort son deck de sa poche et le tend à Hunter qui en fait de même. Les deux battent le deck de son adversaire avant de le couper et de le rendre. La partie peut maintenant commencer. C’est Hunter qui débute le duel. Il pioche parmi les 40 cartes de son deck les 5 premières du dessus. Lestat en fait de même. Un sourire apparaît sur les lèvres de Hunter…


Hunter
Mon petit gars, tu es cuit !

Hunter tire une de ses cartes, et la place dans ses cases de monstres, en position d’attaque : The Rock ! Une carte terrible, Lestat va devoir serrer les fesses sur ce coup là, mais ce dernier ne peut s’empêcher de sourire.

Hunter
Voilà, avec ça, je place un piège de pique devant mon terrain. Phase d’attaque, mon pote ! Tu vas souffrir !

Lestat
Tssssk ! Que tu crois !

Lestat abat sa carte de défense : Hébus !

Hunter
Quoi ! Mais où as-tu eu cette carte ?

Lestat
Je l’ai gagné contre le garçon à la casquette de cuir !

Hunter
C’est pas juste !

Non seulement Hébus bloque l’attaque de The Rock, l’envoyant directement au cimetière, mais en plus, la créature de la jungle franchit aisément tous les pièges au sol, et enlève 1000 points de vie directement à Hunter. C’est au tour de Lestat. Il sort une carte efficace : Jason Fighting !
Hunter
Pouah ! Trop nulle cette carte ! Je mets mon monstre Xtreme Rémi, avec la fusion Charming, ce qui me donne Charming Xtreme, doublant ses points de défense ! Héhéhé !


Lestat
Tu joues trop vite, pauv’débile ! J’utilise la fusion Punisher pour Jason, ce qui le transforme en Black Jay Brawler, doublant ses points d’attaque et de défense. Il est maintenant plus fort que ton Charming Xtreme ! Désolé !

En effet, l’attaque de Lestat réduit au silence la carte monstre de Hunter, direction le cimetière, lui retirant par là 750 points de vie. Plus que 6250.
Hunter revoit son tour arriver, et réfléchit…
Il pose la carte maîtresse The Rated R Superstar !
Lestat tente de parer avec la carte Titan The Punisher. Mais Hunter sourit très largement et pose sa carte CM Punk le traître ! Titan est du coup envoyé au cimetière, et l’attaque retire directement 2000 points de vie à Lestat ! Ouch !

Hunter
Dans ta face, tête de mort !

Lestat
La partie n’est pas terminée ! C’est à moi !

Lestat pose la carte Juge Bearer ! Hunter rit aux éclats, et pose la carte Juachim. Lestat abat à nouveau son joker : la carte maîtresse Plus Haut ! Elle me permet de ressusciter Titan, le transformant en Lestat Dragonheart ! Accompagné du Juge Bearer, la carte devient beaucoup plus forte, multipliant par trois ses caractéristiques d’attaque et défense.
Hunter voit les points de vie de Juachim descendre considérablement.
C’est au tour de Hunter, qui sort son joker JBB, permettant de redonner ses points de vie à Juachim, et multipliant par quatre les caractéristiques de la carte. Il attaque Lestat avec ! Mais Lestat contre avec sa carte Fusion Punisher, transformant Lestat Dragonheart en Lestat/Titan The Punisher. Et hop, direction le cimetière pour la carte JBB ! Et moins 2000 point de vie pour Hunter !
Lestat pioche 5 nouvelles cartes de son deck en même temps que Hunter. C’est maintenant son tour, et il lui reste son monstre Lestat/Titan The Punisher en activité, ainsi que ses monstres Hébus et Black Jay Brawler.


Lestat
Bon, je t’attaque avec ma carte Black Jay Brawler !

Hunter
Mauvais choix !

Hunter pose sa carte Triple H ! Plus fort que Black Jay Brawler, il envoie le monstre de Lestat au cimetière. Hunter abat ensuite sa carte World Tag Team Champion René Duprée et B-Max, et utilise sa carte joker séparation.

Hunter
Cela me permet d’avoir du coup deux monstres, et René me permet de ressusciter Charming Xtreme ! J’utilise Charming Xtreme et B-Max en Fusion Monster, me donnant une équipe imabttable, et j’attaque Lestat/Titan The Punisher avec !

Lestat pose alors sa carte Don Robert de la Vega, plus sa carte Fusion Punishers ! La carte devenant trop puissante pour les cartes du deck de Hunter, celui-ci blêmit. Sa nouvelle carte est envoyée au cimetière, il ne lui reste plus que René Duprée et Triple H. A son tour, Lestat joue une carte séparation, pour obtenir à nouveau nu monstre supplémentaire, et attaque Triple H avec Don Robert de la Vega, détruisant la carte de Hunter et lui retirant 2000 points de vie.
Hunter enrage, et sort sa carte Super Wrestler ! Il attaque Don Robert de la Vega avec, mais Lestat pose sa carte traîtrise sur le jeu, lui permettant de retourner l’attaque de Hunter directement contre lui. De plus, Lestat pose sa carte Plus Haut qui lui permet de faire attaquer toutes ses cartes marquées Punishers, c'est-à-dire Lestat/Titan et Don Robert de la Vega. Le tout retire ce qui reste de point de vie à Hunter qui perd à nouveau la partie.
C’en est trop pour Edgy qui s’en va, vexé, et Hunter se met à pleurer sous les rires des autres élèves de la cour.


Lestat
Allez, viens Serge, laisse tomber ces p’tits cons !

Serge venait de se faire peut-être de nouveaux amis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnny B. Brand

avatar

Nombre de messages : 1040
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   28.10.07 21:25

Nous nous retrouvons tous ensemble, chers amis, devant un immeuble, très très connu du monde entier, et je vais vous surprendre, il ne s'agit pas du Building d'Obey. Le Super Wrestler se retrouve devant cette immeuble qui pour l'instant vous est encore inconnu. Son regarde ressemble à celui d'un enfant de dix ans.

Serge ( derrière le costume ) : Ouah, comment je suis trop trop heureux.

Super Wrestler : Ici, tu apprendras beaucoup. Et si tu ressors de cet endroit aussi fort que le monde le prétend, tu ne risqueras plus jamais rien sur ce circuit qu'est la lutte américaine.

Serge ( derrière le costume ) : J'espère que mes maîtres sont là.

Du people passant à côté de notre homme ne pouvait pas s'empêcher de le dévisager. C'est sur que de voir un homme se parlant tout seul, ça se raconte le soir autour du feu. Serge ou le Super Wrestler lui avance à petit pas vers l'immeuble. Et une fois à l'intérieur ... nous découvrons, l'événement sensationnel qui se déroule.

LA CONVENTION DES SUPERS HEROS DE LA PLANETE.
(soit le CSHP - bon ça vaut pas le nom d'Obey, mais bon )

Un immense hall complètement édité et aménager de façon a recevoir tout les héros de la planète et de tout temp. Serge est en extase devant tout ce beau monde.

Serge : Oh regarde là bas !! Il y a Mcgyver !!! Trop Cool, oh mon dieu, et là bas, il y a un sosie de Wolverine, trop cool. Ah merde, ya aussi Catwoman ... CASSE TOI SALE PUTE !!!

Super Wrestler : Nan mais ça va bien de te faire remarquer comme ça ?

Serge : Nan mais avoue que c'est une garce, tu as vu comment elle traite Batman ?

Super Wrestler : MAis c'est des comédiens, qui sont payer une misère qui viennent ici.

Serge : AAAH D'accoooord !!!

Et pendant ce temps là devant l'immeuble en question. Juachim, second membre de la JBB a suivi Serge dans son aventures dans les rues de ... chez plus quelle ville. Juachim habillé d'un grand manteau, d'un chapeau, et de lunette noir, essaye de passer incognito. Il rentre ensuite dans l'immeuble. C'est alors que l'aventure commence.

Juachim : Quel plaie, il a un match de fou mardi, et qu'est ce qu'il fait, il va perdre son temp à admirer des connards en costume et en collant.

Juachim n'a pas l'air très content de devoir suivre Serge dans ces envies de journées. Une fois rentrer, il se rend compte du phénomène, qui amène ici des milliers de personnes en costume. C'est aussi à cet instant qu'il se rend compte que maintenant, il va en chier pour retrouver Serge. Et pendant ce temps là, Serge continue sa route autour de ses héros.

Super Wrestler ( on change la donne, maintenant, Serge parle en Super Wrestler ) : Franchement, vous m'avez épatez durant tout vos épisodes. Mais jamais vous n'avez eu envie de finir avec ce boulot ? Combattre sans arrêt des monstres venus de l'espace, faire appel à des machines de guerre pour pouvoir les anéantir, sa doit être un boulot de monstre.

Rangers Rouge : Je doit bien l'avouez, mais heureusement, nous avons l'aide d'Alpha et de Zordon, sinon que ferions nous de bien dans ce monde.

Super Wrestler : Oué, moi je me suis consacré à la défense des villes dont mon passage est stoppé.

Rangers Rouge : Tu sais que ça veut rien dire. Écoute, si tu veux devenir un grand héros, et peu être avoir une série à ton nom, laisse tomber les jolies phrases qui servent à rien. La plupart des gens qui te regarderont seront des gamins, et des grandes mères qui voudront faire plaisir à leurs petits enfants. Alors parle leur simplement.

Super Wrestler : Merci. Je prendrais vos conseils avec soin, et je les appliquerais pour le nouveau combat qui approche. Merci Rangers Rouge, et anéantissez une bonne fois pour toute les forces du mal.

Rangers Rouge : Je te remercies jeune guerrier. ( putain il est grave ce gamin )


( toi aussi tu peux sauver des lifes en devenant Power rangers de la mort, les qualifications sont simples - il faut que tu sois le meilleur en tout )


Serge est vraiment très heureux d'être ici, et ne se prive pas des conseils qu'on peut lui donner. Pensant ainsi que tout ceci pourra l'aider dans son match contre Don Robert le masqué et Lestat Dragonheart le dingo. Serge continue sa route, toujours à la recherche de ZE conseil de la NIGHT. Et pendant ce temps là ... Juachim.

Juachim : Mais lâchez moi bordel. NON je ne suis pas déguisé en Homme invisible.

Gamin : Mais meussieurs, pourquoi vous vous habillez comme ça ?

Juachim : Pour faire parler les cons, aller maintenant fou moi le camp espèce de cloporte ou alors, je t'ouvre par le bas et j'accroche tes trippes à la porte d'entrer.

Gamin : OUIIIN !!!

Capitaine Planet : Comment ça on fait pleurer les gamins monsieur.

Juachim : Mais c'est pas ça, je recherche un homme de petite taille, habillé comme un super Héros, avec un SW dessiné sur le torse.

Capitaine Planet : Ecoute Navarro, ici tu as que ça des super héros, donc soit tu es gentil avec les enfants ou alors je te jure qu'avec le pouvoir de la terre, je vais te faire regretter de pas être née dans un chou.

Juachim : Mais vous etes un grand malade mental.

Et pendant ce temps là ... Serge. Nous le retrouvons encore une fois dans cette foule, cette masse importante de fan. Cette fois ci, c'est Serge qui pousse une gueulante dans cet endroit. Serge est en présence d'un sosie de SuperMan, et apparemment, ça ne lui plait pas de voir des pâle imitation de son maître " spirituel"

Super Man : Mais vous devriez vous calmer tout de suite avant que je vous désintègre avec mon fulguro poing.

Super Wrestler : Mais connard le fulguro poing, c'est Goldorak, mais quel brêle. Enlève moi ce costume tout de suite ou je te botte le cul.

Super Man : Faudra d'abord me retrouver. Je vais devenir invisible et vous détruire.

Super Wrestler : Oh Bordel.

Super Wrestler se jette alors sur le faux Super Man. Un combat acharné commence entre les deux hommes. Super Wrestler qui a quand meme le côté technique de ces combats, prend vite le dessus. Un côté agressif en ressort, ce qui normalement ne devrait pas être perçu ainsi, surtout venant du Super Wrestler. L'agitation provoquée par cette bagarre amène beaucoup de nom autour d'eux. Static Choc, Robin, Daredevil, Rex le chien, Bruno Vandelli, Lestat Drago ... quoi ? Non c'est impossible. Ah si effectivement, nos tag team champion sont venus assister à cette convention. Faut dire, avec des costumes pareil, et une envie de justices comme eux, rien ne vaut que cette réunion, où ils ont du sûrement apprendre comment dessaler les filets de morues en un temp records. Juachim aperçoit lui aussi la bagarre, et s'approche avec curiosité, et vient de voir que Serge était dans le plein feu de l'action. Lorsque soudain ...



Oui, c'est bien la Tick, le super héros qui ... bah je ne sais pas moi. Il s'approche de Serge et du Fake Super Man ( dédicace à tout les Methodcobra dans le monde ) et se jette dans le tas pour aider le Super Wrestler. Une fois cela fait, il relève Serge et lui tapote le dos pour lui enlever la poussière.

La Tick : J'y crois pas, vous etes le Super Wrestler !!

Super Wrestler : Et vous, vous etes la Tick.

Super Man : Et moi je suis complètement KO

La Tick : Je suis Super Fan de vous Super Wrestler. J'ai vu de quoi vous étiez capable, j'adore la lutte, et je vous ai suivi cette semaine. Vous m'avez vraiment épater. Je peux avoir un autographe ?

Super Wrestler : A la condition que j’en ai un aussi !!

Juachim : Et moi je peux savoir ce que vous faites.

TADA, le costume est tombé, Lestat & Don Robert sont partie ... Juachim rejoint Super Wrestler et la Tick. La Tick regarde Juachim asser étrangement, avant de le reconnaître.

La Tick : Ouaaah, Juachim. Je peux avoir un autographe ?

Juachim : Tu pourra avoir mon pied au cul le poux si tu dégage pas tout de suite.

La Tick : Mais, je suis la Tick.

Juachim : Et moi Mireille Matthieu. Aller dégage. Ou non, c'est moi qui dégage, aller viens Ser... Super Wrestler.

Juachim prend par la manche Super Wrestler et l’amène dehors, sous le regard de milliers de super héros, de fans et d'enfants en pleure. Une fois dehors, Juachim amène Super Wrestler dans le coin d'une rue. Et là, je peux vous jurer que c'est un jolie rififi un jolie riloulou, qui nous attend.

Juachim : Je peux savoir ce qui se trame dans ta petite tête espèce d'attardé ?

Serge ( enlève son masque ) : J'ai plus le droit de me marrer ? J'ai deja accepter de me battre contre vos adversaires, sa te suffit pas ? Qu'est ce que tu veux en plus ? Que j'anime attention à la marche ?

Juachim : JE NE VEUX PAS QUE TU PACTISES AVEC NOS ENNEMIS. VOILA TOUT. Nan mais qu'est ce qui t'as pris de demander au grand public, une alliance avec Lestat & Don Robert. Tu as perdu la tête ? Tu sais quoi, on va aller voir le Docteur Nash, il va nous aider.

Serge : Je veux pas le voir ton docteur à deux sous. Non seulement, il est très mauvais dans ce qu'il fait, mais en plus, il put du bec.

Juachim : qu'elle distinction Serge. Tu sais quoi, tu vas tout de suite me suivre, on va aller mettre tout ça au point avec le reste de la Brand. Ton message sur le ring, va te coûter très très chère.

Serge : Non je ne viendrai pas avec toi. J'ai décidé du chemin que je dois prendre. Tout comme toi qui a jouer les capricieux un temp, c'est à mon tour. JE NE VEUX PAS FAIRE PARTIE D'OBEY. Et Triple H, il vient d'où ? Tu pays merveilleux où tout les enfants sont heureux ? NON, il viens d'OBEY. Je ne catche pas avec Obey, je ne catche pas pour Obey, ni pour aider OBEY, ni pour devenir ami avec OBEY. Est ce que j'ai été très clair là dessus ? Si je suis partie, c'est que j'en avais marre de vous voir vous pavaner à jouer les gros bras avec n'importe qui. Maintenant, j'ai les idées très claires, et vos magouilles à deux balles pour vous faire remarquer c'est fini. J'ai proposé une alliance avec Punishers pour cette nuit. J'ai proposé mon aide à JBL contre vous. Sa te suffit pas ? Tu veux aussi que je rentre en guerre avec vous ? Vous etes mes amis, mais vous devenez infréquentable.

Juachim : Mais merde, qu'est ce que notre Serge est devenu ?

Serge : Votre Serge, c'était un moins que rien, qui n'osait rien dire à personne. Mais maintenant que j'ai trouvé le Super Wrestler, je peux enfin montrer à n'importe qui que je peux l'étaler. Si je n'avais pas eu cette obligation, Lestat & Don Robert je me les aurais fait aussi. Mais les circonstances font que je ne peux pas le faire. Juachim, tu as toujours essayé de me soutenir, mais tu es un CON fini. Vous etes tous sympa à votre manière, mais je dois me démarquer de vous. Juachim, tu as prouvé que tu pouvais nous assurer une légende, malgré le départ soudain de Johnny Bob. Polak à su montrer malgré son air de gros débile qu'il avait la rage polonaise sur les rings, grâce a ces combats. Fathom à su montrer au monde qu'il était aussi fort qu'il était mitoman. Donc vous avez tous fait vos preuves, sauf moi. Alors, laisser moi agir comme bon me semble et ...

Juachim : Et rien du tout. Degaine ta Race, La Rage Polonaise, Le titre Hardcore X, le Super Parking LOt Brawl Match, tout ça ne signifie donc plus rien pour toi ? Si Johnny Bob était là, qu'est ce qu'il ferait ?

Serge : Une danse du ventre ?

Juachim : Il te raisonnerai, et tu l'écouterais. Alors entend la voix de Johnny Bob à travers mon corps. Retourne dans la JBB, laisse tomber ce masque, et retournons à nos bon vieux delirs, à notre réputation. Ouvrons nous des portes jusqu'ici fermés. Et tu verras que bientôt, la gloire, la véritable gloire nous tomberas comme la misère sur le pauvre monde. Nous deviendrons vraiment célèbre et redouté.

Serge : Et moi je te répondrais que ce genre de comportement, mériterai d'être puni par la voix du Super Wrestler. Estime toi heureux que vous etes des compagnons. Je ne m'attarderai pas sur votre sort.

Juachim : Donc tu nous trahi définitivement ?

Serge ; Seul l'avenir nous dira comment tout va se goupiller Juachim.

Un choc assez dur pour Juachim, qui enchaîne les déception et les mauvaise surprise. La JBB qui avait a peine réussi à retrouver la joie et la bonne humeur au seins du groupe, est denouveau plongé dans un bordel sans nom. Et tout ça, va se jouer Mardi, et au PPV. Que va devenir la JBB. Va-t-elle surmonter cette nouvelle épreuve toute seul ? Est ce que Dora l'exploratrice arrivera a arrêter Cheeper ? Est ce que Michel Drucker va ramener encore longtemps son putain de clebard sur le plateau de Vivement Dimanche Prochain ?

Tout ça, nous le saurons bientôt.

La JBB c'est comme un sandwich jambon beurre. Tu enlèves un élément du sandwich et tu as tout qui part en couille. JBB POWA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   28.10.07 23:55

Bienvenu au Japon !
Nous partons à l’assaut du Château Takeshi. C’est un jeu où on a de fortes chances, de se couvrir de ridicule, et de ne rien gagner. Voyez-vous, si le Parc Astérix avait été inventé par Jean-Claude Van Damme, ça aurait été le Château Takeshi ! Chez les Punishers, on adore !
Aujourd’hui, c’est Lestat et Don Robert qui s’y collent, mais ils ne sont pas seuls, puisqu’ils ont décidé d’inviter Triple H, et Serge, alias Super Wrestler, mais chut….. faut pas le dire c’est un secret !
Les quatre candidats au ridicule s’avance pour la première épreuve.
Tout le monde est habillé avec des costumes grotesques…
Il va donc falloir pour nos intrépides aventuriers trouver un emplacement pour leur pièce, sachant qu’il y a énormément de pièces et d’emplacements, donc la chance est de rigueur. Une cloche retentit pour lancer le départ, et les concurrents se précipitent sur les pièces. Triple H cherche désespérément un endroit pour mettre la première. Don Robert lui, étudie les emplacements, afin de chercher les bonnes pièces. Serge lui, ne sait pas trop faire, trop stressé sûrement. Lestat, quant à lui, s’efforce de faire entrer un carré dans un rond, mais rien à faire ça veut pas…


Lestat : Je comprends pas, on m’a dit que c’était simple… C’est simple !

Lestat flanque un gros coup sur le carré, l’enfonçant dans le rond, en arrachant les morceaux qui dépassent…

Lestat : Ah oui, c’est facile…

Et c’est comme ça que Lestat finit le premier l’épreuve. Serge continue de se demander ce qu’il doit faire, mais tout le monde sait ce qu’il doit faire dans ce moment !
Musique dans sa tête… Ah non, c’est pas ça…
Mais Serge se met à courir dans tous les sens ! Que fait-il ?

Serge : Une cabine téléphonique… (y en a pas !) Un photomaton… (y en a pas) Ah ! Voilà !

Serge pénètre dans un chiotte de chantier, ignorant la puanteur, se remplissant de son courage !
Et là, c’est l’apothéose !




Cliquez n'hésitez pas !



Serge, n’ayant même pas eu le temps de revêtir son costume de Super Wrestler à cause de l’odeur insoutenable déboule en volant, se place au-dessus des emplacements, et voit tout de suite les pièces à mettre, finissant deuxième de l’épreuve. Don Robert finit troisième, et Triple reste à la traîne. On a donc trois points pour Lestat, deux pour Serge et un point pour Don Robert.
Les quatre candidats se présentent pour la deuxième épreuve. Il s’agit de sauter sur une planche de surf surélevée qui tourne, et de sauter par-dessus des obstacles au bon moment. Au fur et à mesure, la planche tourne de plus en plus vite, et le gagnant sera celui qui aura sauté le plus d’obstacles. Lestat sera le premier à passer. Il se place sur la place qui passe à sa hauteur et saute par-dessus le premier obstacle, un gros poisson tout rose. Mais vu son poids, Lestat fait craquer la planche, et tombe à l’eau : résultat, un obstacle. Triple H ne peut s’empêcher de ricaner, et Don Robert lui porte un gracieux petit coup d’épaule pour le faire avancer. Triple H perd l’équilibre, tombe tant bien que mal sur la planche, et lorsqu’il lève la tête…. BOUM ! Il se prend le premier obstacle en pleine tête ! Résultat : zéro pour lui, mouahahaha ! Il se relève la gueule mouillée, et regarde froidement Don Robert qui n’esquisse qu’un « Olé ! » en guise de réponse. Et c’est justement au Renard de s’avancer. Il se jette aisément sur la planche, saute le première obstacle avec beaucoup de classe, puis le deuxième, et ainsi de suite, mais la planche va trop vite pour lui au bout d’un moment, et c’est d’un saut à l’extérieur pour éviter de se tremper que Don Robert cesse l’épreuve. Résultat : vingt-huit franchis, bravo ! C’est au tour de Serge de se présenter sur la planche. Il la laisse passer une fois, une deuxième fois, il semble désappointé, mais il se souvient : il est Super Wrestler ! Il vol… enfin saute sur la planche, et se met à enchaîner les obstacles avec une étrangeté…. Ben étrange en fait. On dirait qu’il survole les obstacles, c’est stupéfiant ! Il en franchit parfois sans même regarder, les derniers, il yeute Don Robert en souriant, les bras croisés sur sa poitrine, et lorsqu’il a sauté par-dessus le vingt-neuvième, il vient « se poser » à côté du Renard, qui le regarde un peu bêtement. C’est donc Sup… enfin Serge qui remporte l’épreuve cette fois. Serge comptabilise au total cinq points, Lestat quatre, Don Robert trois et Triple H… zéro !
C’est maintenant devant la troisième épreuve que les candidats s’avancent, on leur donne un casque, mais seul Serge l’accepte. Il s’agit cette fois de franchir des portes en papier. On doit choisir entre cinq portes, et seul une est franchissable. Au total, on peut essayer cinq fois sa chance. Le but étant de passer à travers le plus de portes possible. Lestat passe encore le premier. Il court, à fond, et passe à travers la première porte, puis la deuxième, et la troisième, ainsi que la quatrième, à travers une cinquième….. enfin toutes quoi. Lorsqu’il arrive au bout, satisfait, il regarde interloqué les arbitres…

Lestat : Quoi ?

Lestat se tourne, et s’aperçoit en fait qu’il n’a pas vraiment de chance, mais plutôt une force phénomènale, vu qu’il a même défoncé les portes renforcées, à travers normalement on ne peut pas passer.

Lestat : J’suis passé non !

Devant le regard plus qu’évocateur du Punisher, les officiels s’abstiennent de tout commentaire. Don Robert se lance à l’assaut des portes. Il bute sur son premier essai, mais trouve l’issue sur le deuxième, et d’une ! Il s’attaque à la deuxième série, et trouve du premier coup la sortie, mais perd trois chances sur la troisième série. Pour finalement perdre la dernière sur la quatrième série. Résultat : trois portes de franchies, c’est plutôt pas mal ! Triple H fonce maintenant à l’assaut : BOUM ! Premier échec… BOUM ! Deuxième échec… BOUM ! Troisième échec… BOUM ! Quatrième échec… Bon, là, il passe, forcément il n’y a plus que cette solution, il n’a pas de chance le Triple H aujourd’hui, ah, ça devient compliqué quand on n’a pas son Sledgehammer, hein ! Il ne reste plus que Serge. Il fonce tête baissée, et se trompe sur la première. Bizarre, il est pourtant Super Wrestler, il devait réussir à passer facilement. Il tente la deuxième, et non, toujours pas. Ca y est, la troisième c’est la bonne. Mais Serge commence à perdre confiance en ses pouvoirs, il devait réussir « aussi bien » que Lestat. Il se lance sur la deuxième série, et perd à nouveau deux autres chances, c’est à ce moment qu’une voix résonne dans sa tête.

Super Wrestler : T’as eu peur ! Allez, vas-y, je te faisais une blague, juste pour le suspense, tu peux passer maintenant !

Serge se jette alors à travers chacune des portes, avec autant d’aisance que Lestat, enfin, avec un peu plus de classe, il est Super Wrestler quand même. The Punisher regarde l’avancée de Serge avec un certain engouement, se rapprochant tranquillement de la dernière série du membre de la JBB. Et alors que Serge tente de passer à travers la dernière porte pour égaler le score de Lestat, celui-ci s’interpose en portant renfort à la porte… et ça marche ! Incroyable ! Lestat est plus fort que Super Wrestler !
Ainsi, Lestat garde sa première place pour l’épreuve, et ainsi remporte les trois points, suivi donc de Serge, deux points, Don Robert un point, et enfin Triple H qui instaure un rythme régulier, c’est tout à son honneur. Au classement général, Lestat arrive à la hauteur de Serge, se partageant tous les deux sept points, puis Don Robert avec quatre points, et finalement HHH… avec zéro point, il aime bien les extrêmes le garçon.
En avant pour la quatrième épreuve, c’est celle du labyrinthe ! Le principe est simple, il faut sortir du labyrinthe. Mais des hommes, aussi massif que le Great Khali, sont là pour s’interposer à votre progression, vous forçant à forcer le passage plus vite, et comme des issues donne sur la flotte, forcément, ce n’est pas forcément réjouissant.

Triple H : Cette fois, j’y vais le premier !

Triple H entre dans le labyrinthe et commence sa progression. Les deux colosses se lancent à sa poursuite, le suivant tranquillement. Au centre du labyrinthe, sur une plateforme surélevée, se tient un Japonais, en fait il s’agit du Comte Takeshi, habillé dans un uniforme entre San Ku Kaï et la Guerre des Etoiles. Il indique à Triple H le chemin à suivre, mais ce dernier ne comprend pas un traître mot de ce que dit le Comte. Ainsi, il tombe entre les mains des géants, qui se saisissent de lui, et l’entraînent à travers plusieurs portes. Triple H se débat comme un diable, mais rien à faire, les géants l’entraînent à travers plusieurs portes, jusqu’à une issue sur l’eau, et VLAN ! Un bain gratuit pour le chasseur moustachu ! Dommage.
Don Robert se lance ensuite dans le labyrinthe, et progresse plutôt rapidement, suivant les indications du Comte. Don Robert ne parle pas sa langue, mais en même temps, le Comte indique la route avec sa canne, subtilité qui avait échappé à Triple H apparemment. Mais malheureusement pour le Renard, il tombe également sur les deux colosses de Rhodes ! Ils tentent de le saisir, mais Don Robert est agile, et esquive bien les deux patauds. Il regarde tour à tour ses agresseurs et le Comte, et sort indemne du labyrinthe, en un temps record avec ça en plus !
Lestat s’avance, mais Serge lui barre le passage, (dis donc, il est culotté celui-là !) il veut tenter sa chance avant The Punisher !
Serge entre donc dans le labyrinthe, et écoute attentivement les conseils du Comte. Interloqué par ce qu’il dit, Serge s’envole (oh my God !) et s’en va se poser à côté du Comte Takeshi. Serge essaie d’entamer la conversation, intéressé par ce que le Comte peut bien raconter, mais rien à faire, il ne comprend pas. Il perd malheureusement des précieuses minutes, mais se décide enfin à hausser les épaules, et à s’envoler jusqu’à la sortie : bilan, trois secondes de plus de Don Robert, bouh c’est la lose pour un gars qui sait voler ! On brille par la force, mais pas par l’intelligence ! C’est maintenant au tour de Lestat. Pas de fioriture, il faut assurer sur ce coup là ! Lestat fonce à travers les portes, mais très rapidement, il tombe sur les deux géants qui l’encerclent. Un rapide regard à ses adversaires, et Lestat laisse apparaître un sourire… un sourire que l’on connaît tous… un sourire démoniaque. Titan fonce dans le tas, Clothesline sur le premier qui fait un tour dans les airs, et un Spear sur le deuxième. Le premier en demande encore, et Lestat l’attrape en Military Press, et l’envoie par-dessus les remparts du labyrinthe (pas très haute, limite si Lestat ne voit pas par-dessus…). Le deuxième tentait de se relever, mais le regard lancé par Lestat suffit à calmer ses ardeurs. Lestat finit par trouver la sortie, juste une seconde avant le temps de Serge, il aurait voulu le faire exprès, qu’il n’y serait pas parvenu. C’est donc Don Robert qui remporte l’épreuve, lui permettant de revenir dans la compétition niveau général, puis qu’on a maintenant en tête Lestat avec neuf points, Serge avec huit, Don Robert avec sept points, et… bon allez, inutile pour Triple H… et si rien que pour le plaisir ! Zéro !
Nous voilà maintenant arrivé à l’épreuve du pont suspendu. Il paraît simple de traverser un pont de singe, mais ça l’est moins lorsqu’il s’agit d’éviter les projectiles que vous lance toute une assemblée d’importuns. Don Robert s’avance... Il commence à courir, le plus rapidement possible, et les premiers projectiles l’atteignent. Il trébuche une première fois, mais parvient à se retenir de justesse. Il se redresse et reprend sa route, pim, une banane une pleine face, c’est pas gentil ça, mais ça n’arrête pas la progression du Renard. Il avance, malgré l’adversité. Un projectile, un ballon de rugby s’en vient le percuter le ventre, et cette fois, Don Robert tombe à l’eau. Un parcours exemplaire toutefois, que les arbitres s’empressent de marquer d’un repère. Serge décide de passer à nouveau avant Lestat, bien décidé à ne pas se laisse distraire cette fois.
Lestat disparaît soudain, laissant la progression de Serge se faire dans la plus grande tranquillité. Serge reçoit les projectiles, mais ne sent rien, un vrai Superhéros cette fois, regardez cette grâce, cette aisance, cette…. PAM ! Serge vient de recevoir un parpaing en pleine face ! Et il chute dans la flotte ! Mais que… OH ! C’est Lestat qui est venu se placer parmi les importuns, et qui a lancé le projectile, le fourbe ! Il vient de sauver le record de son partenaire en même temps. Serge n’est vraiment pas content, mais c’est le jeu ma pauv’ Lucette. Triple H veut y aller maintenant, mais alors qu’il se lance sur le pont, Lestat, revenu sur la plateforme de départ soupire, et flanque un grand coup dans le pont, ce qui le fait trembler de tous les côtés. Triple H tente de garder l’équilibre, et il y arrive le bougre… PAM ! Un projectile en pleine tête, et c’en est fini pour lui…
Lestat s’engage maintenant sur le pont, et à l’image de Sup… pardon, décidément, donc de Serge, ne craint pas les projectiles que lui lancent les autres. Mais alors qu’ils dépassent tous les repères, c’est Serge justement qui lui rend la monnaie de sa pièce, en soulevant le pont par l’autre bout, et en le faisant tout d’abord glisser, puis tomber… et il n’est plus aussi loin qu’auparavant, n’obtenant que la troisième place… bien vu Super Wrestler !
Au classement général, tout le monde en est au même point, sauf Triple H…
Tout va se décider sur la dernière épreuve !
Les candidats doivent se lancer à l’assaut du château Takeshi (décor style King Kong première version) à bord de petites autos équipés d’un capteur. Les véhicules sont également munis d’un fusil laser qui immobilise les autres voitures lorsqu’elles sont touchées. C’est un peu comme une partie de laser ball, en plus ridicule (mais en beaucoup plus marrant !).
C’est alors que le comte Takeshi fait son apparition et prend la parole.


Takeshi : Ecoutez moi bien, car vous êtes tous a égalité... bon sauf Triple H. Les points on s’en fout ! Et pas besoin de consulter les ossements sacrés pour désigner le vainqueur…Le gagnant sera celui qui dégommera tous les autres, ça vous va ??

Lestat répond par un rugissement de plaisir tandis que Robert arbore un sourire resplendissant. Deux grands gosses !
Les candidats prennent place dans leur petites autos, certains ayant plus de mal que d’autres à s’y faufiler…Et le combat commence !
Triple H tente de viser Le Renard mais ce n’est pas une tâche aisée car celui-ci manie son engin avec un certain talent. Robert parvient à contourner HHH et l’immobilise d’un tir impeccable. Faut pas faire chier le Renard ! Pendant ce temps là le combat fait rage du côté de Lestat qui peine à éliminer Serge… Il finit par arracher le fusil de la voiture et il poursuit Serge l’arme au poing. Serge, paniqué, tente de s’échapper mais Lestat canarde le véhicule, sans pitié. Voilà les deux amis face à face…Le comte Takeshi descend de son véhicule et se porte à leur rencontre.

Takeshi : Continuez ! Il ne peut en rester qu’un ! (Un immortel ?) Allez !

Lestat et Don Robert s échangent un regard amusé et décident plutôt d’aller boire un verre…
laissant là le comte Takeshi et son château en carton-pâte.
De toute façon, personne ne gagne jamais à ce jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Triple H
Wall Street / Hardcore-X Champion
Wall Street / Hardcore-X Champion
avatar

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   28.10.07 23:56



Triple H contre les Punishers


Nous nous retrouvons dans un monde où les territoires ne sont pas acquis, un monde où les combats font rages. Deux grandes puissances s’affrontent. Nous avons d’une part le groupe OBEY et de l’autre les Punishers. Ces deux clans sont composés de l’élite de la Nation, de membres qui sont prêts à tout, je dis bien à tout, pour pouvoir s’imposer à l’autre. Aujourd’hui, le monde est divisé en deux. OBEY possède 60% du monde et les Punishers, le reste. (40% pour ceux qui ne suivent pas). Le groupe OBEY est composé de cinq éléments, cinq puissants éléments. Tout d’abord, nous avons Edge, dit le rusé (peu importe la situation, il trouve toujours une solution, René Duprée, dit le français (il est chef d’un grand restaurant qui fait des spécialités françaises. Sa cuisine est tellement bonne que les gens font des milliers de kilomètres pour pouvoir goûter. PERSONNE n’a critiqué sa cuisine), B-Max, dit l’Homme sans peur (enfin, presque, il a juste peur des coccinelles…oui, celles que l’on surnomme « bêtes à bon Dieu », allez savoir pourquoi, enfin, peut être allons le découvrir par la suite !), Charming X-Trême, dit le « Bogoss » (c’est le recordman du nombre de filles qui s’évanouissent en le voyant tellement c’est un bogoss…quoi, vous n’y croyez pas…après tout, ce n’est qu’une histoire, j’écris ce que je veux !), la JBB, un groupe totalement déganté et surtout totalement imprévisible, personne ne peut prévoir ce qu’ils vont faire car ils ont toujours de la ressource, et enfin, nous avons Triple H, dit « The Game » (l’Homme qui peu importe les moyens finit toujours à ses fins !). De l’autre côté, les Punishers sont composés de trois éléments, puissants, enfin pas tous ! Tout d’abord, nous avons Lestat Dragonheart, dit «L’Homme aux multiples personnalités » (il est habité par plusieurs personnalités et ce, depuis sa plus tendre enfance. Depuis tout petit, il n’arrêtait pas de regarder la télévision et il s’appropriait chacune des personnalités qu’il regardait…ça va de Casimir à Sephiroth de Final Fantasy 7…oui, il y a une grande marge), Don Robert de la Vega, dit « Bébert »(Pour lui, c’est à peu près la même chose, sauf que ses parents n’avaient pas assez d’argent pour avoir plus de chaînes, il était donc limité à M6 à partir de 11h jusqu’à midi et il regardait Zorro. Il aurait pu s’appeler Don Diego de la Vega mais il a préféré garder son prénom de jeune garçon, à savoir Robert !) et enfin BJB, le soldat. Il s’est fait cloné en des millions d’exemplaires (déjà un, au secours, alors des millions !) afin de faire régner la terreur (c’est une histoire je vous rappelle) dans tout le territoire des Punishers.



Chapitre 1 : La goûte d’eau qui fait déborder le vase.


Le groupe OBEY a décidé d’accorder quelques semaines de vacances à Triple H, pour toutes les missions qu’il a effectuées durant le mois. Il décide donc de retourner chez lui afin de se reposer. Il habite sur une île déserte entre deux continents. D’un côté, il y a OBEY et de l’autre les Punishers. Deux jours après être rentré chez, deux jours où il en a profité un max (hammam, massage et autres plaisirs…enfin, ceci ne nous regarde pas et puis, ce sont ses vacances, il le mérite !), il reçoit une lettre cacheter par un tampon Punishers. Cette lettre lui ordonne de quitter l’île car ils vont la raser. Selon le groupe des Punishers, elle gênerait leur vu sur le continent adverse et de plus, même si c’est un motif bidon, ils ont rajouté qu’ils n’ont pas à se justifier. Ils laissent à Triple H six jours à compter de la réception de la lettre pour déguerpir. Triple H ne céde pas. Le lendemain, voyant que Triple H ne bouge pas, les Punishers décident de lui couper les vivres, ils brûlent tout ce qui a un rapport avec la nourriture sur l’île pendant la nuit. Eh oui, un gaillard comme ça, il faut qu’il mange. Triple H se réveille le deuxième jour et voit le carnage. Mais, il ne se laisse pas abattre. Il dispose d’une réserve contenant l’équivalent d’un mois de nourriture. Les Punishers voyant cela, décide de lui couper l’eau potable pendant la nuit. Manger, c’est bien, mais si Triple H ne s’hydrate pas…mais bon, c’est sans compter sur la cave de Triple H. Les Punishers, ont encore rater leur occasion. Ils décident alors de kidnapper toutes les personnes qui se trouvent sur l’île, c'est-à-dire toutes les masseuses, les serveuses, les strip-teaseuses, et autres filles sympathiques. Sachant que Triple H aime bien être bien entouré, il ne tiendra pas longtemps. Mais, c’est encore peine perdue puisque Triple H renouvelle son personnel tous les ans et que, comme de par hasard, le changement se trouvait être ce jour-là. Eh oui, Triple H se lasse vite de son personnel. Une fois qu’il le connaît bien profondément et de long et large, il change ! Donc, d’un côté, Triple H s’en foutait un peu. Les Punishers sont excédés par le fait que Triple H leur résiste. Ils décident donc de se réunir dans une réunion dite secrète, mais sachant qu’ils disposaient d’une chaîne 24/24, c’était un peu grillé. Après trois heures de recherches intensives, ils trouvent la solution. Ils décident d’envoyer une escadrille de moustiques sur l’île ! Triple H ayant vu la manœuvre, il décide faire porter des combinaisons à toutes les habitantes de l’île jusqu’à ce qu’il ait éradiqué les moustiques avec des produits. Les Punishers se ramènent sur l’île. Arrivée à quelques centaines de mètres de la maison de Triple H, ils lâchent les moustiques. Les Punishers regardent le spectacle, tous très contents. Tous (les moustiques) s’en vont vers la maison, mais, ne pouvant toucher personne, ils font demi tour et encerclent les Punishers. Là, les Punishers ne rigolent plus. Ils sont ans leur propre merde. Ils ont deux choix qui s’offrent à eux. Soit ils regagnent la plage en courant en se faisant piquer assurément, soit ils se dirigent vers la maison de Triple H en s’y abritant quelques minutes pour pouvoir trouver des vêtements pour se protéger en risquant de rentrer dans la gueule du loup…Ils prennent leurs jambes à leurs cous et se dirigent vers la maison de Triple H. Une fois dedans, Triple H les accueille avec son SledgeHammer. Après s’être pris des dizaines de coups, les Punishers préfèrent affronter les moustiques. Lestat et Don Robert vole tous deux des vestes et BJB, quant à lui vole la Peluche à Triple H. les Punishers retournent chez eux sur leur bateau en triple vitesse en échappant le plus possible aux moustiques. Pour Lestat et Don Robert, il n’y avait pas de soucis, ils se sont protégés avec les vestes mais BJB, lui, il n’avait rien pour se protéger ! Lestat et Don Robert ont demandé à BJB pourquoi il avait pris la peluche, et lui a répondu qu’il pensait qu’il fallait volé quelque chose chez Triple H en voyant ses deux compères voler les deux vestes. Il n’a pas pensé un instant que si Lestat et Don Robert ont volé les vestes, cela était dans le simple but de se protéger. Enfin, cet acte, aussi anodin qu’il soit, ne l’est pas. Tout au contraire. C’était LA peluche de Triple H, celle qu’il avait depuis son enfance, celle qui a bercé ses nuits ! Pour Triple H, c’était la goutte d’eau qui faisant débordé le vase. Que l’on touche à la nourriture, ok, que l’on touche à l’eau, ok, que l’on touche à ses femmes, bon, ça passe, mais que l’on touche à SA peluche, s’en était trop ! Il décide donc de rendre visite aux Punishers !



Chapitre 2 : La guerre est lancée !


Les Punishers apprennent ce que Triple H a l’intention de faire et ils en sont ravis. C’est le moyen rêver de se débarrasser du Game une bonne fois pour toute. Mais bon, les Punishers se doutent que Triple H va faire appel à ses collègues alors, ils décident de s’en prendre aux membres d’OBEY. Ils commencent par B-Max. Ils lui envoient des coccinelles dans sa chambre. L’effet est immédiat, B-Max est terrorisé. Il est directement envoyé à l’hôpital. (Vous ne comprenez pas pourquoi ? c’est simple. Un jour B-Max s’amusait avec un pot rempli de puceron dans son jardin, sauf qu’il s’est amusé à l’ouvrir et à en mettre plein sur lui. A ce moment là, un nuage de coccinelle est arrivé sur lui et les coccinelles ont tous mangés ! B-Max est terrorisé depuis ce jour-là). Ensuite, ils sont passés à René Duprée. Ils ont envoyé une mauvaise critique de son restaurant et de sa cuisine. Il a été anéanti. Ensuite, ils sont passés à Charming. Il lui ont envoyé une fille, mais pas n’importe qu’elle fille. Celle-ci ne s’est pas évanouie en le voyant. Charming a été anéanti et rempli par le doute ! Et pour cause, la fille est aveugle mais il ne le sait pas. Pour ce qui est de la JBB, les Punishers les ont fait monter les uns contre les autres. En fait, ils ont envoyé un jeu vidéo spécial. Sachant qu’ils sont trois, ils ont fait en sorte qu’il y en ait un qui n’ait que de la chance, un autre que de la malchance et le dernier, normal. Polak était le chanceux, Juachim, le malchanceux et Fâthom était normal. Au bout d’un moment, Juachim s’est énervé se plaignant de la chance de Polak. Polak disait que ce n’était pas de la chance, mais du métier ce qui énervait de plus en plus Juachim. Fâthom lui essayait de calmer les choses, mais cela énervait les deux autres. Résulatat, ils se sont séparés. Et enfin, pour Edge, le rusé, ils lui ont envoyé un TV magazine sans les réponses aux jeux. Sachant qu’Edge les réussissait grâce à cela, il était tellement désemparé, qu’il s’est enfermé dans sa chambre. Triple H ne peut donc plus compter que sur lui. Il décide d’aller sur le territoire des Punishers tout seul !
Après quelques jours de voyage, il arrive enfin. La première personne qu’il croise est un pêcheur du nom de Carlos. Carlos est un brigand. Il vole ses victimes pour acheter des vers de terre. Carlos tente de racketter Triple H. L’affrontement était inévitable. Sorti de nulle part, un arbitre vient pour ce combat. Et c’est parti ! Carlos sort sa canne à pêche. Il sait qu’il peut faire des dégâts avec. Il est confiant. Il court pour attaquer Triple H, mais ce dernier sort son SledgeHammer et détruit littéralement la canne à pêche. Carlos abandonne.


Victoire par Give-up: Triple H.

(Oui, les combats se passent comme ça dans mon histoire, tout simplement parce que c’est MON histoire !) Triple H continue sa route. Il tombe sur un sage nommé Hard Gay. Le sage lui dit qu’il ne pourra passer qui s’il répond à une énigme. « Hard Gay, est le frère du cousin de Maître bang. Qui est Hard gay pour maître Bang ? » Triple H répond au tac au tac son cousin. Hard Gay est désabusé. Personne n’avait trouvé dans le territoire des Punishers. Ceci n’est pas étonnant, on ne peut pas être fort et intelligent en même temps. Le sage lui demande si cela lui dit de jouer à la queueleuleu. Triple H connaissant le sage lui dit qu’il ne peut mais par contre, il lui promet de lui trouver un joueur. Le sage est content et suit Triple H dans son périple. Quelques heures après, il arrive devant la forteresse des Punishers. Lestat et Don Robert décide d’envoyer les millions de BJB. Le combat est imminent. L’arbitre revient. Triple H n’a pas d’autres choix : Il doit combattre. Et c’est parti. BJB saute sur Triple H et l’attaque avec une plume…(oui, vous pouvez trouver ça bizarre, mais, équiper des millions de BJB, ça coûte cher !) Triple H subit le coup de plein fouet, mais il s’en remet. L’arbitre fait sonner la cloche et rappelle que c’est un match sans DQ. (Triple H avec préciser cette clause avant le match !)

Victoire par DQ : Triple H !

Les BJB ont perdus et ne peuvent plus intervenir. Triple H s’avance vers les deux autres Punishers. Le combat final approche.



Chapitre 3 : Le combat final.


Triple H regarde le sage et lui dit que Don Robert veut jouer à la queuleuleu. Ni une ni deux, le sage court après Don Robert qui court en se cachant les fesses en mode Benny Hill. Triple H fixe Lestat. Le dernier combat est parti. L’arbitre est là pour faire respecter les règles. En effet, ce ne sera pas un simple combat. Il n’y aura pas d’armes, ni d’appels à un ami : Cette fois, ça va être une règle extrême : Le chifoumi ! Les deux se lancent. Lestat sort « Pierre » et Triple H sort « Masse ». C’est Triple H qui a fait les règles. Eh oui, c’est The Game je vous rappelle. Lestat n’en revient pas ! Il est KO !

Victoire par KO : Triple H !

Les Punishers ont perdus. OBEY finit par avoir la main totale sur le monde.

Par la suite, Triple H a récupéré sa peluche et est parti en vacances avec. Sinon, il s’est marié est a eu beaucoup d’enfants…bla bla bla… Tous les membres d’OBEY ont suivi des thérapies et sont aujourd’hui hors de danger. Les Punishers ont été condamnés à couper toute l’herbe du monde avec des ciseaux. Le sage a fini par faire tchi-tchi à Don Robert et aujourd’hui, il est responsable de l’application des peines fixées par le tribunal OBEY. En cas d’écart d’un prisonnier, c’est tchi – Tchi ! (voir dailymotion si vous ne connaissez pas ! Razz)


Fin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   29.10.07 17:41

Les ennemis de Lestat Dragonheart ont souvent tendance à le comparer à un personnage un de Final Fantasy 7, à savoir Sephiroth, pourquoi ? Tout simplement parce qu’à ses débuts, Lestat avait les cheveux longs et blancs ! Mais êtes-vous certain que leur histoire ne coïncide pas. On sait de par le jeu que Sephiroth est devenu en apprenant qu’il n’était qu’un clone de Genova, un rebus, une expérience un peu ratée. Il chercha donc à retrouver sa mère, qui n’était plus qu’une sorte de parasite maintenu en vie artificiellement. C’est officiellement la cause de la déroute de Sephiroth, mais à vrai die, on ne connaît pas bien son histoire. On se souvient du passage où il combat au côté de Clad (même si à la base ce n’est pas Clad mais son ami d’enfance Zack) et où il lui donne des conseils. Nous allons aujourd’hui enlever le voile sur l’histoire de Sephiroth, et vous allez vous rendre que cette histoire ne vous ai pas si étrangère que ça.
Sephiroth est orphelin, et comme dabs beaucoup des cas, rejetés par les petits enfants ayant des parents. Il se forge ainsi un moral d’acier, car surmonter les angoisses de l’Underworld, de Midgar c’est déjà assez stressant, alors seul, je ne vous raconte pas. Mais il survit tout de même, et fait la connaissance d’un jeune homme, à peu près de son âge à l’époque, un certain Vega. Bizarrement, cet homme charmant se prit d’amitié pour Sephiroth, lui racontant ses rêves, ce à quoi il aspirait, notamment la justice, l’égalité, l’humilité. Tout plein de choses qui n’avaient aucun sens pour Sephiroth, mais ce dernier se surprit soudain à rêver… oui pourquoi il n’aurait pas droit à ça lui ! Une motivation toute nouvelle naquit en lui, et il était déterminé à faire quelque chose de sa vie, mais il devait trouver quoi ! C’est un jour précis qui nous intéresse, le jour qui poussa Sephiroth à s’engager dans l’armée de la Shinra.

Vega et Sephiroth sont assis sur le sommet d’une maisonnette qui constitue l’attraction principale d’un parc pour enfants. Ils discutent de tout et de rien, jusqu’à ce que des enfants viennent troubler leur conversation. Sephiroth et Vega sourient en voyant les enfants jouer, mais ce fameux de sérénité n’est que de courte durée, puisque des hommes en costard cravate s’amènent pour troubler les réjouissances.

Hunter : C’est lequel déjà ?

Juachim : J’sais pas, il avait dit un môme qui joue au parc souvent…

Hunter : Mais il avait bien donné une description quand même ?

Juachim : Ben non…

Polak : Alors, on fait quoi ?

Hunter : Y a pas trente-six solutions, on les embarque tous !

Fâthom : Okay ! dit-il en se craquant les phalanges.

Les hommes commencent à embarquer les enfants apeurés, ce qui ne laisse pas de marbre Vega et Sephiroth.


Vega : Laisse-les tranquille, pour qui vous prenez-vous ?

Hunter : A qui crois-tu parler l’affreux ! Nous sommes les Turks, nous ne recevons nos ordres que de par Edge, quelque chose à dire ?

Sephiroth : Oui ! Vous allez laisser ces enfants en paix, ou vous aurez à faire à moi !

Aussi étrange que cela puisse paraître quand on connaît Sephiroth, cette réflexion n’attire qu’une salve de rires tonitruants de la part des membres du Turk. Hunter sort une matraque télescopique de sa poche, et fait signe à Sephiroth d’approcher. Il ne faut pas longtemps au jeune guerrier pour se jeter sur Hunter. Mais Sephiroth n’était alors pas encore le guerrier courageux et impitoyable que nous connaissons, il n’avait pas encore éveillé les gênes de Genova qui devaient faire de lui un combattant redoutable, et Hunter le maîtrise sans gros problème. Vega est rapidement assommé par les trois autres membres présents, et les Turks partent en riant, laissant là les deux jeunes amis. Lorsqu’ils se réveillent, tout est calme, les enfants ne sont plus là. Vega et Sephiroth se mettent alors en tête d’enquêter pour savoir qui sont les Turks, et pourquoi ils ont enlevé les enfants. C’est auprès du sage Hadogay (décidément, on le voit souvent comme un sage celui-là) qu’ils vont apprendre ce qu’ils veulent savoir…

Hadogay : Les Turks ! Des saloperies ces types là ! Vous ne devriez pas leur chercher des noises, ils sont féroces et sans scrupules ! Leur organisation est immense, et pourrait concurrencer la Shinra elle-même !

Vega : Pourquoi s’en sont-ils pris aux enfants ?

Hadogay : Pourquoi ? Tout simplement pour trouver l’élu, celui qui ramènera l’équilibre au sein de la Mako ! La Shinra pompe toute l’énergie de la planète depuis la « galette » ; ils sont bien à l’abri là-haut ! Mais ils ne se doutent pas qu’ils sont en train de tuer la planète. Les Turks en sont conscients eux, et ils recherchent activement l’élu qui devra renversé la Shinra, celui qui trouvera assez de courage en lui pour contrôler la Mako, l’essence même de la vie !

Sephiroth : Ils n’ont pas des mauvaises intentions en fait…

Hadogay : A ton avis, pourquoi recherche-t-il l’élu ?

Sephiroth : Pour renverser la Shinra !

Vega : Et avec ça, ils n’auront plus de concurrent direct, ils deviendraient alors les maîtres. En fait, le destin de la planète ne les intéresse guère…

Hadogay : Tu as vu juste mon ami !

Sephiroth : On doit faire quelque chose, on ne peut laisser faire ça !

Vega : Qu’as-tu en tête ?

Sephiroth : Il faut trouver un moyen de monter sur la « Galette », et d’infiltrer la Shinra. On peut les utiliser indirectement pour vaincre les Turks, et ensuite, cette histoire d’élu disparaîtra, jusqu’à ce qu’ils apparaissent, et qu’il rétablisse l’équilibre.

Vega : C’est jouable, mais c’est risqué !

Sephiroth : On peut essayer.

Hadogay : Bonne chance mes amis ! Je vous laisse, c’est le début de mon émission préféré, « La Chance aux chansons », avec Pascal Sevran… ahhh, Pascal… (Oui, on peut se demander ce que vient foutre Pascal Sevran et son émission dans Final Fantasy : c’est mon histoire, moi aussi je fais ce que je veux !)

Sephiroth et Vega se mettent en quête de trouver un moyen de monter sur la « Galette », la plateforme construite par Shinra pour se mettre à l’abri de la pollution générée par leur réacteur à Mako qui irradient l’Underworld.
Nos deux héros vont être aidés dans leur quête par un certain Black Jay, chef d’un mouvement écologique contre la Shinra appelé Earthquake. Il rentre en contact avec Vega et Sephiroth parce qu’il apprend leur intention par le bouche à oreille, et les engage pour l’aider à détruire l’un des réacteurs à Mako. Cet attentat devrait faire réagir la Shinra qui enverra des troupes à l’assaut du groupe via les transports inter-plateforme, après, c’est à Vega et Sephiroth de jouer pour s’infiltrer à l’intérieur.
Le jour de l’opération, tout se passe comme prévu. Le groupe Earthquake infiltre le réacteur avec l’aide précieuse de Sephiroth et Vega, et alors que les troupes Shinra interviennent, nos deux amis parviennent à se cacher dans le transport. C’était chose faite, Vega et Sephiroth se retrouvèrent sur la « Galette ». Profitant de la nuit, Vega et Sephiroth parviennent à s’échapper du hangar dans lequel il s’était réfugié, et ils s’engouffrèrent dans la ville. Tout était différent d’en bas ici, la pauvreté n’existait pas, les gens n’habitaient pas dans des bidonvilles, enfin bref, la Shinra avait bien œuvrée ici pour mettre à l’abri du besoin leurs employés. Ils rentrent dans un bar, et prennent place à l’écart pour discuter d’un plan.

Sephiroth : Bon, la prochaine étape, c’est de trouver un moyen de rentrer à la Shinra…

Vega : T’en fais pas, j’ai un plan !

Sephiroth : Ah bon, et c’est quoi ?

Vega : Ca !

Vega pose son doigt sur un journal avec en première page : la Shinra recrute pour son armée ! Une bonne opportunité pour nos deux héros d’infiltrer la Shinra sans grande difficulté.

Hunter : Tiens, tiens, tiens, si ce n’est pas nos deux héros de l’autre jour !

Vega et Sephiroth lèvent un regard vers les Turks qui viennent d’entrer dans la pièce. Ils sont un peu plus nombreux cette fois, ce qui n’est pas pour aider les deux compères. A nouveau Hunter sort sa matraque télescopique, et s’avance en souriant vers Sephiroth. Ce dernier réagit rapidement cette fois, et saute sur son futur agresseur. Sephiroth fait pleuvoir les coups sur Hunter qui est complètement dépassé, même Vega reste impressionné par la prestation de son ami, qui jusqu’alors n’avait pas présenté de telles aptitudes martiales. Mais les autres membres du Turk interviennent, Vega aussi, et c’est la bataille rangée, qui tourne très vite à l’avantage des Turks…

Estrada : Si ce n’est pas ces chers Turks ! Alors, on s’est perdu ?

Hunter tourne la tête vers l’importun qui vient de pénétrer dans le bar. Il est accompagné par une petit escouade de soldats Shinra, mais ce ne sont pas eux le plus inquiétant, c’est plutôt l’armoire à glace qui se tient derrière Estrada, courbé, l’air ailleurs…

Hunter : Buerk… La Shinra !

Estrada : En personne ! Quelque chose à redire ?

Hunter : On s’en va, ce n’est pas la peine de chercher les noises…

Les Turks quittent les lieux la queue entre les jambes, alors que Sephiroth et Vega se relèvent difficilement. Estrada s’approche des deux hommes, et les regardent des pieds à la tête.

Estrada : Vous vous défendez bien les p’tits ! Pourquoi ne pas rejoindre l’armée Shinra ? On recrute en ce moment, ce serait une bonne opportunité pour vous !

Sephiroth lâche un sourire dont il a le secret (ça ne vous rappelle rien ?), et accepte la proposition. La première phase de leur plan allait se déroulait plus facilement que prévu. C’est pendant les phases de tests que les gênes de Genova s’activèrent chez Sephiroth. L’instinct du combat prend vite le dessus sur ses sentiments, et il devient très vite un guerrier hors norme, si bien qu’il est très vite intégré au plus grand groupe guerrier de la Shinra : le Soldat !
Après plusieurs mois, Sephiroth est envoyé avec Vega, membre du Soldat lui aussi, à Nibelheim, afin d’enquêter sur des expériences qui seraient menées dans un manoir. C’est là que Sephiroth fait la connaissance de Zack. Sur place, tout paraît paisible : un village sympathique assez loin de Midgar quand même. Les premiers pas de l’enquête les conduisent au fameux manoir, reculé au nord de la ville, dans un contrebas. C’est là que Sephiroth et Vega comprennent à qui ils ont à faire. Deux membres des Turks sont là, à attendre des instructions apparemment. Les deux héros se regardent, et passent à l’assaut… on réfléchira après. Il ne leur faut que quelques secondes pour venir à bout des deux gardes. Ils effectuent leur rapport via radio au reste du groupe du Soldat, et ordonne au groupe de Zack de quadriller la zone. Cloud est présent aussi ce jour là, mais en simple soldat de l’armée. Vega et Sephiroth pénètrent dans le château, et restent sur leur garde. Ils entrent dans le grand hall, et là, Hunter, Juachim et les autres sortent de diverses portes.

Hunter : Vous êtes bien trop curieux mes potes ! Cette fois, ils n’y aura pas la Shinra pour vous aider… mais qu’est-ce que… ?

Juachim : C’est pas un uniforme de la Shinra qu’ils portent là ?

Polak : Celui du Soldat avec ça !

Fâthom : C’est des imposteurs, rien à craindre ! J’vais les défoncer à moi tout seul !

Fâthom se lance à l’assaut de Sephiroth, qui d’un coup de Masamune, le stoppe littéralement, coupé en deux (hey, j’ai pas dit que c’était un tendre le Sephiroth !). Les autres sont outrés, ils n’en croit pas leur yeux…

Sephiroth : Alors, on n’a plus sa petite matraque télescopique cette fois !

Hunter : Vermine, tu vas payer ça ! dit-il en sortant sa fameuse matraque…

Alors que les deux partis se lancent à l’assaut l’un de l’autre, un autre membre des Turks fait irruption dans la pièce !

Serge : Non arrêtez, ne faites pas ça ! C’est absurde ! Ecoutez, la Shinra détruit la planète, on ne peut pas laisser faire ça !

Vega : On sait petit, c’est justement pour les en empêcher qu’on fait ça !

Serge : Mais alors, on a le même but ! Pourquoi se battre ?

Sephiroth : Tout simplement parce que tes petits copains n’ont ce même but comme tu dis. Ils veulent prendre le contrôle de la planète, c’est tout, peu importe les sacrifices. Rien ne dit qu’ils désactiveront les réacteurs à Mako une fois la Shinra détruite. L’élu doit vivre puor vaincre la Shinra, c’est clair, mais vous avez l’intention de l’abattre parla suite !

Serge : Hunter, dis moi que c’est faux !

Hunter : Tu m’emmerdes Serge, va voir ailleurs si j’y suis !

Outré parce qu’il vient d’entendre, Serge reste pétrifié, incapable d’aider ses compatriotes. Mais en fait, Vega et Sephiroth n’en ont pas vraiment besoin. Ils défont très facilement Hunter, Juachim et les autres, avant de s’infiltrer un peu plus dans le manoir. Au sous-sol, ils vont trouver un laboratoire. Un homme est, un membre des Turks apparemment, est allongé sur une table d’opération, on vient de lui administrer le gêne du démon (Vincent Valentine). Plus personne à l’intérieur du manoir. Sephiroth et Vega vont sceller les lieux pour le fouiller de fond en comble, et font enfermé le membre du Turk dans un cercueil. Alors que Vega trouve la porte secrète qui va le conduire au repaire secret des Turks, Sephiroth lui trouve des documents secrets qui parle de Genova, et c’est là qu’il va se remémorer ce qu’il est…
La suite, on la connaît, Sephiroth devient fou, et tue tout le monde, sauf Vega qui parvient à fuir. C’est Cloud qui parvient à l’envoyer au plus profond de l’endroit où se trouvait Génova. Vega ramène suffisamment d’informations à la Shinra pour démanteler les Turks, et ces derniers vont être remplacé par des agents de la Shinra. Voilà l’histoire de Sephiroth. Il y a de nombreux points communs avec Lestat Dragonheart, saurez-vous tous les répertorier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Don Robert de la Vega

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   29.10.07 19:48

Une fois n’est pas coutume, nous nous retrouvons sur un ring de la MDWF, permettant à ces heures aux lutteurs de la Fédération de promouvoir leur combat. Ce sont The Punishers qui nous accueillons aujourd’hui, et qui sont là pour répondre à de nombreuses questions, et pas seulement des fans si nous avons bien compris. C’est Lestat qui prend en premier la parole…

Lestat
Oui je sais, je sais, il y a déjà quelques jours que Super Wrestler nous a posé une question. Que le Plus Haut me vienne en aide, je ne pensais pas que j’allais l’appeler comme cela un jour celui-là.
Enfin bref, je vais entrer tout de suite dans le vif du sujet, et te répondre Serge… c’est mieux quand même…
Tu nous demandes une alliance, et d’après ce que je comprends, ce serait une alliance éphémère, vu qu’elle ne durerait que le temps d’un combat au côté de JBL.
Je vais donc t’expliquer notre point de vue sur la question.
Il y a un bon moment que cette guerre du staff a débuté, et depuis le début, nous, Punishers, sommes restés à l’écart de ce conflit. Réfléchis un peu Serge, mon ami, quel intérêt pouvons-nous bien défendre à prendre part à un tel combat ! JBL, The Rock, IRS maintenant, tous ces hommes sont forgés dans le même bois ! Il mange le même pain, et n’ont de place dans leur cœur que pour leur petit être !
Jusqu’à présent, aucun de ces trois personnes n’ont agi en faveur des Punishers, bien au contraire, nous avons toujours été considéré comme la cinquième roue du carrosse !
On nous a souvent demandé dernièrement quand les Punishers allaient entré en guerre… la réponse est simple : Jamais !

Don Robert s’avance maintenant.

Don Robert
Je suis d’accord avec Lestat sur ce point. Si nous venons à entrer dans le conflit, cela se résumerait par « on veut casser du OBEY ! ». Pour ça, nous n’avons pas besoin d’une raison pour le faire ! Ces derniers temps, aucun membre de ce clan n’a réussi à nous faire chuter, nos seules défaites sont le fait de John Cena ou Hébus ! Le conflit qu’il existe aujourd’hui entre JBL et IRS ou encore The Rock n’est en rien notre problème. Ils sont grands pour se débrouiller tout seul, et nous demander de prendre parti, je trouve ça bien culotter !

Lestat
Le staff est tellement préoccupé par ses petits soucis maintenant qu’ils nous imposent des combats, c’est tout de même fort ! Il y a une grosse carence au niveau de la gestion, et ce n’est pas à nous de réparer les fautes !... même si toutefois, cette semaine, on s’en tire plutôt pas mal, hein mon Robert…

Don Robert
Ben on est un peu gâté cette semaine, on va devoir de nouveau flanquer une rouste à Triple H et Juachim !

Lestat
Euh non, c’est Super Wrestler cette semaine…

Don Robert
Ah bon ? Je commence à ne plus m’y retrouver moi avec tout ça…
En même temps, quand on regarde la carte de Payback, moi personnellement, je lis Don Robert de la Vega, Olé ! et Lestat Dragonheart contre Triple H et Juachim with JBB. Encore une fois, comment pouvons-nous avoir confiance en un JBL, puisqu’il n’y a que lui qui aurait pu agir à ce moment, qui se laisse marcher sur les pieds en laissant des moins que rien décider d’une carte et de la modifier comme bon leur semble ! On nous dit qu’on va affronter Juachim, et finalement, parce que monsieur n’est pas content, on doit combattre Serge, qui, si j’ai bien compris, n’a même pas envie de nous combattre, mais plutôt de se joindre à nous, c’est bien ça ?

Lestat
Oui, plus ou moins…
C’est vrai que ça devient du n’importe quoi cette histoire… en même temps, casser du Juachim ou du Serge, c’est pareil pour moi ! Mouais, mais le Sergio, il semble pas trop décidé à joindre OBEY lui…
Et alors, il a bien accepté de nous combattre, s’il est Super Wrestler comme il le prétend, il devrait pouvoir leur tenir tête aux autres glands là !
Je pense que ce n’est pas aussi simple pour lui…
Chercher la complication là où elle n’existe pas ! Il me fait penser à quelqu’un celui-là… ah bon ? Tu ne vois vraiment pas ? Euh… A toi andouille ! Comment ça à moi ?

Don Robert
Il est vrai que vous avez quelques points communs…

Lestat
Tu ne vas pas t’y mettre toi non plus…

Don Robert
Ben il a maintenant le côté « je me parle à moi-même » qui n’est pas sans rappeler un certain Lestat, avec le côté qui doute, et le côté « casse ta gueule ».

Lestat
Ca te va bien de dire ça toi, tu parles à ton cheval !

Don Robert
Ne te plains pas, on a trouvé notre plus grand fan Lestat ! C’est quand même fort. Il a le costume, le désir de justice, la schizophrénie en plus, c’est un Punisher né le petit Serge !

Lestat
Je ne voyais pas vraiment les choses de cette façon…
Le pauvre Triple H, il n’est pas sorti de l’auberge finalement…
Lui qui déjà n’a aucune chance contre nous, en plus, on le fourre dans un Handicap Match, c’est dur la vie des fois ! Le Juachim, il est plus con qu’il en a l’air en fait.

Don Robert
Et c’est seulement maintenant que tu le remarques, tu es parfois désolant mon ami. Tiens, j’ai une idée, un p’tit ver…

Lestat
Non ! Pas maintenant Roberto, nous commençons à peine…
Parlons un peu de Triple H !

Don Robert
Nous sommes vraiment obligé ?

Lestat
Et oui, c’est comme ça, il ne faut négliger personne, même s’il est personne…
Mon petit Triple H, fidèle à toi-même, mais tu vois, lorsque nous devons t’affronter, nous allons à bonne école, puisque nous agissons comme toi !
« Je ne veux pas que mes adversaires prennent un quelconque ascendant psychologique sur moi, alors je n’apparais qu’au dernier moment ! ». C’est nul comme tactique, et en plus, tu es toujours aussi ennuyeux, je pensais que l’on t’avait bien fait rentrer ces choses dans ton cerveau, aussi petit soit-il, mais non, tu agis toujours de la même façon…
A propos, on se voit ce soir non, sur les coups de 19H59, par là, hum ?
Ta première promotion n’a ni queue ni tête, et en plus, tu arrives quand même à faire paraître ton clan ridicule, et à te hisser au sommet, alors que tout le monde sait que tu es peut-être du niveau de Charming Xtreme. Voyons un peu les choses. Deux combats contre moi qui se soldent par deux défaites de ta part, même tactique employée à ce moment là…
Un combat contre Don Robert de la Vega, toujours avec la même tactique, décidément, et résultat : une défaite de plus. La conclusion n’est-elle pas évidente cette fois encore ? Non ?
Peut-être que si j’utilise ton Sledgehammer pour te remettre les idées en place tu t’apercevras que tu ne sers à rien ! Ca devient une plaie de combattre contre toi, un peu comme quand Lestat collait aux bask’ de Edge ! Hey ! Ben oui, c’est comme ça mon vieux…
Même si tu réaffrontais Don Robert, l’issue serait la même, n’est-ce pas Roberto ?... Roberto ?

Don Robert est accoudé aux cordes, faisant les yeux doux à une jolie petite minette du premier rang…

Lestat
Don Robert de la Vega !

Don Robert
Moui… qué passa ?

Lestat
Je suis en train de casser du sucre sur le dos de Triple H, et c’est l’effet que ça te fait !

Don Robert
Oh tu sais, moi Triple H, c’est pas trop ma tasse de thé, je préfère me noyer dans les yeux de cette ravissante jeune femme, si tu le permets, je n’ai pas grand-chose à dire sur le chasseur moustachu moi…

Lestat
Non, non, non ! Chacun sa part de cette besogne, ça me réjouit autant que toi de l’affronter encore celui-là, mais bon, on a accepté, alors maintenant, on assume !

Don Robert
Triple H, que dire sur toi………………………………………
J’y arrive pas, c’est terrible ça…
Attends, je vais me concentrer……………………………


Lestat
Je ne sais pas moi, parle nous un peu de sa dernière promo tiens…

Don Robert
Ben, il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il prend vraiment ses rêves pour une réalité. Non sérieusement, il pense vraiment qu’il peut nous vaincre si facilement ? En plus, il est incohérent dans son histoire, regarde juste la passage où il affronte l’armée de BJB, il annonce que le combat est sans disqualification, et il gagne par disqualification, ça montre quand même ô combien son esprit est plutôt dérangé non ?
Et puis d’abord, il est impensable que Hard Gay puisse m’élargir le trou de balle ! Je porte toujours ma culotte en fer moi ! Olé !
De toute façon, sa stratégie d’attaque, ça se résume à mettre des coups de Sledgehammer ! Oooohhh ! Réveille toi idiota ! On est dans un combat de lucha, et tout ce genre est interdit, sauf mention spéciale.


Titan
Moi j’aime bien quand on peut utiliser ce genre de choses…

Don Robert
Titoune, mi amigo, tes poings sont déjà des massues, pourquoi en voudrais-tu d’autres ?

Titan
Pas bête ça, héhéhé…
Bon, en même temps, je n’ai pas bien envie de taper sur Serge moi, je commence à avoir de l’affection pour le petit… un futur Punisher… ça se préserve quand même ! De la merdre, nous sommes déjà bien suffisants, on n’a plus besoin de se taper des boulets genre Charming, pour une fois que nous sommes équipe qui tient la route, va pas me chercher quelqu’un d’autres ! Mais… Y a pas de mais !

Don Robert
Mais te rends-tu compte quand même, que tu t’es fait chier pendant des mois à tenter de vaincre Edge par la force, alors qu’un simple TV magazine aurait suffi à le déstabiliser suffisamment pour remporter le combat…

Lestat
J’essayai de trouver une autre stratégie moi à l’époque, mais la brute épaisse ne l’entend pas de cette oreille… Tu sais ce qu’elle te dit la brute épaisse ! En tout cas, cette fois, il n’est cas de Edge, mais de bien inférieur, alors la stratégie, pour une fois, on peut peut-être la mettre de côté, et me laisser agir à ma guise, juste une fois, allez, soyez chic…

Don Robert
Bof… pourq…

Lestat
Non ! Le Parking Lot Brawl, tu te souviens (non Titan ne se met à taper sur le bambou pour le briser)… Bon, je ne veux pas que Serge en sorte avec un traumatisme crânien cette fois. Il y a quelque chose chez ce garçon, je vous le dis moi !

Don Robert
Et si tout ceci n’était qu’un plan monté de toute pièce par OBEY.

Lestat
Comment ça ?

Don Robert
Mais oui, c’est bien sûr ! Le coup de nous inciter à combattre pour JBL, à ses côtés, et puis finalement, au dernier moment, il retournerait sa veste, et une fois de plus, les Punishers seraient ridiculisés contre à leurs dépends ! Imagine un peu que le combat ne soit pas du cinq contre cinq, mais du quatre contre six. Même si cela ne nous impressionne pas forcément, ils auraient quand même un avantage. Ca sent le piège à plein nez tout ça !

Lestat
Ce n’est pas bête comme raisonnement… Alors, je peux lui fracasser la tête ? Non ! Pfff, t’es chiant quand tu t’y mets ! On ne peut pas prendre une telle décision sans avoir élucider cette affaire !

Don Robert
Bon, je propose de laisser venir le combat pour voir ce que ça va donner, et de concentrer nos attaques sur Triple H. Si Super Wrestler passe à l’attaque à un moment ou un autre, nous saurons à quoi nous en tenir.

Titan
Là je pourrai lui fendre le crâne ! Mouais, là tu pourras… Génial !

Behold the King, the King of Kings.
On your knees dog. All hail.

Bow down to the, bow down to the King.
Bow down to the, bow down to the King.


Don Robert se retourne vers le Millio’Tron…

Don Robert
BERNARDO !!!

Mais le muet est aux abords du ring, et tape énergiquement sur le tablier pour signifier sa présence…

Lestat
Non regarde, il est là ! Mais alors…

Les Punishers se préparent à recevoir l’intrus, mais ce n’est pas Triple H qui arrive, mais The Game. Oui, je vois déjà votre sourcil remonté façon The Rock, mais vous allez comprendre, alors lisez la suite hein…



The Game arrive donc sur le ring, on dirait John Cena croisé avec Shelton Benjamin !

Lestat
Euh… je peux savoir ce que vous faites ici ?

The Game
Je suis The Game abruti !

Lestat
Abruti, moui, certes, mais encore…

The Game
Ben oui, je sais qu’il y a un toquard qui s’appelle comme moi ici, et j’ai perdu mon procès pour les droits d’auteur, donc comme il peut s’appeler comme moi impunément, et ben je vais faire comme lui, et faire du catch ! Alors il paraît que c’est vous qui allez m’affronter !

Lestat
Euh oui…

Lestat, un peu étonné, se tourne vers Don Robert qui lui répond par un simple haussement d’épaules…

The Game
Bon, c’est pas que, mais je dois enregistrer un Single après, alors si vous pouvez me donner des tuyaux sur ce que je suis supposé faire, ça m’arrangerait les mecs…
Par exemple, il fait quoi The Game à cette heure là ?


Don Robert
Ah, pour celle-là, je peux répondre ! Déjà mon mi amigo, tu es arrivé trop tôt, Triple H, enfin The Game, ne se serait jamais pointé sur le ring maintenant !

The Game
Ah merde !
Ben sinon, y a pas d’autres trucs que je suis supposé faire, lever les bras, crier tout fort, cracher de la flotte, on m’a un peu parlé de tout ça, mais en vrac, et j’avoue ne pas trop comprendre quoi…
Par contre, je suppose que je gagne mes matchs, avec un nom comme The Game, on peut être qu’un winner !


Lestat
Ben pas vraiment…

The Game
What !

Lestat
Il n’a jamais gagné contre nous…

The Game
Parce qu’il vous a jamais affronté, j’suis sûr vous êtes des nazes ! Moi, j’ai de la boxe, ‘tention, je peux vous marraver vot’ p’tite gueule en deux temps trois mouvements !

Don Robert
Chiche !

The Game
Quoi, tu me cherches Zorro !

Lestat
Si je peux te donner un conseil…

The Game
Quoi ?

Lestat
Ne fais pas chier le Renard !

Don Robert part avec des gauches, et enchaîne avec le Coup du Gantelet ! Lestat attrape The Game, le place assis sur ses épaules, s’en va se dresser sur la deuxième corde… Don Robert s’élance…. Ouh ça fait mal will Punish You !! La prise de finition des Champions par équipe ! The Game est inerte au sol !

Lestat
Ah ben voilà, là tu as exactement tout du Game !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Triple H
Wall Street / Hardcore-X Champion
Wall Street / Hardcore-X Champion
avatar

Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   29.10.07 19:51



Nous retrouvons Triple H et ses compères de la JBB, à savoir Juachim, Polak, et Fâthom. Ils se situent au dessus des chutes du Niagara pour une partie de Poker. C’est un poker très spécial puisque se situe juste au dessus des chutes. La table tient par des câbles fixés aux parois. Une installation très périlleuse, mais bon, c’est bon Poker avec des sensations fortes. Ils s’installent autour de la table.

Eh bien, c’est la première fois que je fais un Poker dans de telles conditions.

Juachim : La JBB a toujours des ressources.

Polak : Oui, mais bon, je n’étais pas pour. J’ai le vertige.

Fâthom : Tu vas t’en remettre. N’y pense pas. Au pire, si tu tombes, ça fait comme si tu plongeais dans une piscine.

Polak : ça me rassure.

Enfin, bon, à cette distance, c’est comme si tu percutais un mur, donc, au pire, tu ne sentiras rien.

Polak : Au secours !

Juachim : Bon, allez, fini de pleurer, on joue.

Triple H distribue les cartes. Il se retrouve avec deux rois, carreau et pique, je vous jure qu’il n’a pas triché ! Razz Juachim avec un As de trèfle (qui pique ton cœur – Petite dédicace à MC Solaar) et un 10 de cœur, Polak avec un 6 et un 7 de cœur, et Fâthom avec une dame de pique et un 9 de trèfle. C’est plutôt un tirage sympa.

Un bon poker entre mecs, ça fait du bien.

Juachim : Messieurs veuillez par avance accepter mes excuses.

Pourquoi ?

Juachim : Pour le fait que je vais vous tondre comme des moutons.

Fathôm : Ce sont de biens grands mots pour un amateur tel que toi !

Juachim : C’est ce que l’on va voir mon cher !

Tout d’un coup, une personne s’écrit vers la table.

???: Bonsoir à tous !

Polak : Salut maman ! Tu ne devrais pas être à ton club de lecture ?

Maman : Oh, on a repoussé la séance à demain.

Juachim : Comme c’est dommage. Allez dehors !

Maman : Il est inutile de la dire. Quand je ne suis pas invité, je sais m’en aller.

Polak : Eh maman, tu veux jouer avec nous ?

Maman: Oh, j’en serais ravi ! J’ai toujours voulu jouer avec vous ! Je range mes affaires dans la voiture, on m’équipe et j’arrive !

Triple H, Juachim et Fâthom sont dégoûtés.

Polak : Prends ton temps maman. Alors, on joue à quoi déjà ?

A un jeu qui s’appelle l’andouille.

Polak : Comment ça se joue ?

On étale les cartes. Tu les étales comme ça, et suite tu comptes. Et un, et deux, et trois, et ANDOUILLE.

Triple H frappe Polak à l’arrière du crâne.

Polak : Ailleuh !

Qu’est-ce qui cloche chez toi ?

Juachim : Qu’est-ce que te prends d’autoriser une femme à participer à notre table ?

Polak : C’est pas une femme, c’est ma maman !

J’arrive pas à y croire.

La madre arrive à la table.

Maman : Ah ah, j’arrive pas à croire à quoi Juachim ?

Juachim : J’arrive pas à croire que l’on est pas songé à vous inviter à notre table.

Maman : Oh, ça c’est très gentil. Alors, à quoi on joue ?

Polak : On joue à un jeu qui s’appelle l’andouille.

Polak fait un clin d’œil à tous ses partenaires.

Maman : C’est quoi ça ?

Polak : Oh, c’est très facile. Tu étales les cartes, et tu fais un, et deux, et trois.

La maman de Polak lui met une tape derrière le crâne.

Polak : Ailleuh !

Maman : Et ANDOUILLE ! Ah ah !

Tous les membres rigolent.

Fâthom : Allez !

Jouons aux cartes maintenant.

Triple H réunit les cartes et les donne à la Maman de Polak pour qu’elle distribue. La mère s’applique beaucoup et met un temps fou à les mélanger. Tout le monde s’impatiente. Juachim commence même à bailler.

VOUS LES DONNEZ LES CARTES.

La mère, prise de peur, les balance dans le vide.

Maman : Vous avez vu ce que vous m’avez fait faire ? Il faut que je refasse tout maintenant.

Un technicien apporte un autre jeu de carte. Après pas mal de tours, c’est au tour de la Madre de distribuer les cartes, 5 par personnes. (oui, la mère veut jouer avec les mêmes règles que son enfance, et puis, elle trouve que le Texas Hold’em est trop long). Tout le monde se met en All-In. Elle regarde son jeu et sourit.

Maman : Grrrr ! Grrrr ! Aahahah !

Tout le monde est perplexe.

Maman : Eh, Triple H !

Quoi ?

Maman : Si toutes les cartes, elles ont des cœurs dessus, c’est bien ?

Oui, c’est bien !

Maman : D’accord !

Puis, elle repart à rire.

Maman : Eh Juachim !

Juachim : Quoi ?

Maman : Si toutes tes cartes se suivent, c’est bien ?

Juachim : Oui, c’est bien !

Fâthom : Elle a du jeu !

La mère repart à rire.

Maman : Eh Fâthom !

Fâthom : Quoi !!

Maman : Oh, patience ! Alors, si toutes tes cartes font comme ça : Dix, Valet, euh…Dame, Roi, As…

Tout le monde jette ses cartes. Tu m’étonnes.

Maman : c’est bien ça, c’est super ! En tout cas…j’avais rien de tout ça !

La mère rigole et prend toute la mise ! Tous les membres sont dégoûtés !

Fâthom : Je n’ai jamais vu ça ! Je n’ai jamais vu autant de chance.

Maman : Ne vos inquiétez pas. Vous pourrez reprendre tout la semaine prochaine !

Tous : La semaine prochaine ?

Maman : Oui, je ne raterai ça pour rien au monde. J’adore le Poker ! A plus tard !

La mère sort de la table et rejoint sa voiture.

Polak, il va falloir que tu fasses quelques choses ! Sinon, d’autres femmes vont venir jouer aussi.

Juachim : Nos mères…

Stephanie aussi. On est des hommes, on n’a pas à respecter ça ! C’est nous les patrons !

Tout d’un coup, tous les portables reçoivent un message. Stephanie demande à Triple H de rentrer pour manger, et les mères de la JBB demande à leur fils de venir se mettre à table sinon, ils seront privés de dessert !

Bon, eh bien, je dois y aller.

Juachim : Moi aussi !

Polak : Moi, aussi on m’attend !

Fâthom : il en est de même pour moi !

C’est alors qu’un journaliste sorti de nulle part arrive sur la table.

Journaliste: Bonjour, je réalise un Interview pour la MDWF Magazine.

Ok, on vous écoute.

Ils n’ont pas le choix car dans leurs contrats, ils doivent réponde à au moins une interview avant chaque match.

Journaliste : Alors Triple H, la semaine dernière, vous avez perdu de peu contre Don Robert, vos réactions.

Don Robert est un lutteur très prometteur. Il ne cesse d’accumuler les succès. Comme vous l’avez dit, ça ne s’est joué à rien. En tout cas, je compte bien avoir ma revanche un de ses jours. Je ne vais me laisser abattre. Cette défaite a failli devenir une victoire. Il a été plus endurant que moi. En tout cas, je sais que je peux gagner contre lui. Cela ne fait nul doute.

Journaliste : Certes, vous les avez bien démoli il y a deux semaines, mais la semaine dernière, ils se sont vengés !

Oui, en effet, et ce, grâce à l’intervention du branleur rappeur ! D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi il est intervenu. Je ‘ai rein avoir avec ce gars-là. Certes, je l’ai déjà battu cette saison, il y a quelques mois, mais bon, c’est de l’histoire ancienne. En tout cas, s’il en redemande, il va en avoir ! Et puis, je suis de nature rancunière. Tôt ou tard, il va payer ce qu’il m’a fait !

Journaliste : Après votre match en tag, vous comptez en rester là avec les Punishers ou pas ?

Eh bien, tout dépend de l’issue du match. Comme nous allons gagner, nous allons en rester là pour le moment, mais bon, imaginons, je dis bien imaginons, qu’ils gagnent, je pense que je vais les revoir prochainement. En tout cas, il y a le BJB qui en redemande encore d’après les rumeurs. Vu comment je l’ai encastré dans la voiture de jean, il aurait dû comprendre, mais bon, il ne comprend rien à rien.

Journaliste : Il faut dire que c’est le plus faible de Punishers, c’est un peu facile…enfin bon…

Je pense que si tu le prends comme ça, tu vas goûter de mon Sledge un de ces jours.

Journaliste : Gloups…Sinon, La JBB reste sur un échec face à Lestat et vous contre Don Robert. Statistiquement, vous n’êtes pas favoris. Vous le vivez comment ?

Eh bien, nous allons montrer de quoi nous sommes capable. Ils ne sont pas champions par équipe pour rien. Mais bon, il ne faut pas non plus les mettre sur un piédestal. Certes, Lestat est bon, mais il n’est pas invincible. La preuve en est qu’il a perdu récemment contre John Cena. Les deux n’ont pas réussi à gagner le tournoi pour la ceinture Hardcore. Donc, tout est possible.

Journaliste : Vous avez raison de rester positif. Il le faut. Surtout à ce niveau-là.

Je vais vraiment lui casser les dents.

Journaliste : Non par pitié ! Sinon, vous comptez vous y prendre comment pour les battre ?

Eh bien, je pense que ce qui va jouer dans ce match, c’est l’esprit d’équipe. Don Robert et Lestat n’ont pas beaucoup joué en équipe. Certes, ils ont gagné le championnat par équipe, mais contre Charming et B-Max qui n’étaient pas trop habitués à faire un match ensemble. Juachim est habitué à faire équipe par le biais de la JBB et moi, j’ai fait de nombreuses fois équipe. En terme d’expérience, je pense que nous sommes pas mal du tout. Durant le match, nous allons changer de nombreuses fois afin de ne pas se fatiguer inutilement. De toutes façons, dès que nous allons avoir la moindre occasion, nous n’allons pas la louper ! De plus, lors de mon match face à Don Robert, Lestat était aux abords du ring. Cette fois-ci, nous serons à égalité. Je compte bien, moi aussi, prendre ma revanche. Moi, il y a deux semaines, je les avais attaqué seul, eux, ce sont mis à plusieurs. Chose que je n’ai pas apprécié. Ils vont me le payer !

Journaliste : Et puis, c’est sûr que ça doit faire mal au moral de perdre contre un Schizo et un fana de Zorro….

Triple H sort sa masse sorite de nulle part telle Laura dans Nicky Larson.



Et fracasse le journaliste.

Polak : Ted ne va pas être content !

Juachim : c’était un incapable !

Fâthom : On lui dira qu’il faut qu’il fasse un recrutement plus approfondi la prochaine fois.

Et puis, les incapables et surtout les chieurs n’ont ce qu’ils méritent.

Polak : En tout cas, si on perd contre ma maman au Poker, je donne pas chère de votre peau contre Lestat et Don Robert !

Et toi, on ne donne pas chère de ta peau…MAINTENANT, si tu ne la fermes pas ! De toutes façons, ça n’a rien à voir. Le Poker, c’est 80% de chance et le reste, c’est le métier.

Polak : Je ne vois pas en quoi ça change quelque chose, puisque pour votre match, il va vous falloir 80% de chance.

Triple H, Juachim et Fâthom sont sur le cul. Le journaliste se réveille difficilement. Il a entendu la conversation.

Journaliste : Ah Ah ! Ailleuh ! Personne en croit en vous…Même ma grand-mère ne parierait pas sur vous ! Ailleuh !

Triple H regarde ses compères. Ses compères acquissent. Il sort la masse et fracasse la tête du journaliste tel un Home-Run ! Le journaliste s’envole telle la team Rocket qui s’envole vers d‘autres cieux ! Oui, Triple H a de la patate et alors ? Vous êtes surpris ? Vous ne devez pas.

Bon, les gars, on y va. On va « manger » et ensuite on part s’entraîner de la Donjon d’OBEY. Il faut que l’on soit à 100% pour le match. J’ai confiance en notre performance.

Juachim : ça tombe bien, puisque les harnais de sécurité me font mal aux couilles.

Polak : Quels harnais ?

Fâthom : Bah, les harnais de sécurité. Les choses qui permettent de nous attacher pour ne pas que l’on tombe.

Polak : Quoi ? Je croyais que c’était des ceintures. J’ai trouvé ça moche alors je les ai laissé là-bas.

Polak commence à se sentir mal.

Polak : Je me sens partir.

C’est bon. On te tient.

C’est sur cette image que nous voyons pour la dernière fois ces hommes. La prochaine fois, ce sera lors du prochain Payback contre les Punishers ! Tchao !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Triple H & Juachim w/ JBB vs Don Robert & Lestat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Triple H
» Triple Baptême: Sauvage, Vanille & Chatoyant, Lilas & Nenu + Clan
» United States Championship : Triple H Vs Zack Ryder
» United States Championship Table Match : Zack Ryder vs Triple H
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: