AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John Cena vs Lestat/Titan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: John Cena vs Lestat/Titan   11.10.07 22:03

Les défis de ce match seront postés ici.
N'hésitez pas à consulter les règles en cas de doutes, ou à contacter, The Rock, John Bradshaw Layfield, Ted DiBiase ou Irwin R. Schyster. Si vous ne défiez pas sans avoir prévenu la direction, vous serez sans doute sanctionné au classement ainsi qu’au portefeuille, que cela soit dis. IRS est radin, presque autant que Ted DiBiase.. mais pas autant que JBL !

Pour nous contacter :

JBL

IRS

Ted DiBiase

The Rock

Rappel : Défis interdits Lundi si aucun défi n'a été effectué avant.

FIN DES DEFIS LUNDI 15 OCTOBRE 20 H
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   12.10.07 22:45

Il était une fois un jeune homme, plein de ressource et de motivation, apparemment prêt à vendre père et mère afin de gravir les échelons. Vous allez me demander lesquels, ne vous en fait pas, je m’y attendais. Notre jeune héros était un rappeur ! Encore une fois, vous allez me dire, oui, et alors ? C’était un blanc ! Oh je vous vois arriver, Eminem l’a déjà fait, mais ce petit gars avait tout pour réussir, et ne vivait pas dans la misère comme l’autre canari, et quand je dis avait tout, c’est bien avait tout. Il allait de battle rap en battle rap, détrônant un à un ces adversaires du moment. Il en était même arrivé à énerver un Cubain hystérique, qui n’avait pas hésité à lâcher son garde du corps monstrueux sur lui, offrant ainsi beaucoup de tendresse au jeune rappeur… ah oui, notre jeune héros s’appelait John ! Son nom ? Peu importe, comme il l’espérait, il ne restera pas dans les mémoires. Quelques jours plus tard, il affrontait un riche rappeur des temps modernes, et résultat des courses : une nouvelle victoire pour canard, mais aussi une nouvelle branlée ! Mais qu’importe finalement, il parvenait à faire ce qu’il souhaitait : « chanter » du rap et gagner des battle ! Oui, mais voilà… dans ces histoires il y a toujours un « mais », et pour John, ce « mais » portait un nom : The Punisher ! Imbattable en battle rap jusqu’à ce jour, The Punisher était devenu l’homme à abattre ! Et c’est justement John, le jeune espoir, l’idole des jeunes qui décida de mettre un terme à l’hégémonie de King Kong ! Se présentant dans l’arène de combat du King of Kings (déjà pris), du God of Gods (aussi…. Mouahaha…), du Punisher (c’est mieux), John effectuait un échauffement vocal en attendant son redoutable adversaire. Le colosse de 2m12 se présenta devant lui, laissant un « ooooooohhhh » général succéder à son arrivée. Mais le petit rappeur ne se laissa pas intimider, on ne lui faisait pas à lui, et c’est d’emblé qu’il attaqua sec !

John : Yo, yo, yo, yo, yo……………… yo !
Et oui, c’est comme ça qu’on joue par chez moi au yo-yo !
J-O-H-N mon nom à moi c’est John…
Peu importe mon nom de famille, ici ça déconne !
Tu veux te la jouer Punisher !
Et pourtant tu te couches à pas d’heure !
Aujourd’hui c’est John !
Qui va te faire raccrocher ton téléphone !
Aujourd’hui je suis l’idole des jeunes !
Et ça je peux te dire que c’est fun !

Public en délire, mais voilà que c’est The Punisher qui s’apprête à répondre…

The Punisher : Ici tu joues selon mes règles à mon jeu,
Et il ne s’agit pas seulement de faire ce que tu peux !
Alors si tu veux arriver loin John,
Ecoute bien les vers qui sortent de ce microphone !
Maintenant il faut que tu ouvres grand tes yeux afin de voir,
Qu’ici on se bat pas seulement pour la victoire mais aussi pour la gloire !
Tu as décidé de franchir le seuil de mon arène !
Alors apprête toi à être puni et à devenir ma reine !
Ici tu viens en face du Punisher !
Mais tu viens de vivre ton dernier quart d’heure !

Arbitre : Oh My God ! John, John, que vas-tu faire bro, mais que vas-tu faire !

John : Shut your mouth, shut your mouth, fils de la plage !
Il est temps pour toi de tourner la page !
Tu vois enfin s’écouler tes derniers moments !
Alors ne gâche pas tout à pleurer ta manman !
Tu crois que John en est arrivé là,
Simplement par s’agenouiller et crier alleluyah !
Mais ce que tu ne sais pas,
C’est que je ne suis pas un fils à papa !
Maintenant prépare toi à te retourner,
Parce que John va te faire pleurer !

The Punisher : Dieu t’a peut-être donné la foi,
Mais moi, c’est le Plus Haut qui guide mes pas !
Tu persistes et tu insistes !
Mais bientôt tu vas te sentir obliger de quitter la piste !
Tu crois que tu vas pouvoir briller comme contre Sean Paul !
Mais prends garde car tu fais face au Punisher, et tu risques de te froisser une épaule !
Tu es peut-être devenu grand chez les petits !
Mais ici c’est la cour des géants, et te voici rétréci !
Bon, c’est pas que je m’ennui à te regarder faire,
Mais il est temps pour toi maintenant de retourner à six pieds sous terre !

John :


Arbitre : Oh My God ! John ne sait plus quoi répondre ! C’est la chute, le vide intersidéral ! En gros, c’est le drame, et une fois de plus, c’est The Punisher qui défend son territoire !

Grosse ovation du public, mais pour John, c’est tout un monde qui s’effondre. Lui qui avait gravit tant d’échelons, il s’écroule dès qu’il décide de mettre un pied dans la cour des grands. C’est vrai, comparé au Punisher, le Cubain et le riche étaient des amateurs. Pauvre John, le voilà fuyant les queue entre les jambes, rentrant la tête basse à la maison, ne retrouvant même pas père et mère, ceux-ci ayant été déjà emporté par leurs nouveaux acquéreurs (quand je vous disais qu’il était prêt à vendre père et mère…), une bande de joyeux loufoques un peu déjanté ayant besoin de personnel pour faire croire à une certaine société huppée qu’ils ont la classe. Il reste donc seul, sous ses draps, pleurant toutes les larmes de son corps.

TOC ! TOC !

John n’a pas le cœur a allé ouvrir…

TOC ! TOC !

John décide tout de même que l’on n’a pas forcément besoin d’avoir de cœur pour ouvrir une porte, mais juste de ses deux mains, ouh qu’il ira loin de petit, je vous le dis moi !

Manager : VOUS !

John : Moi ?

Manager : Oui vous ! Je sais ce qui ne va pas chez vous !

John : Oh vraiment… moi je ne pense pas…

Manager : Mais si, vous avez fait fausse route, et j’ai été désigné par un comité spécial pour changer votre vie ! Je suis votre manager personnel, Bobby !

John : Mais je n’ai fait aucun casting…

Manager : Hum… écoute mon gars, on est à la dèche alors on attend plus que les jeunes viennent à nous ok, bon… Je suis heureux de voir que tu es heureux que je sois là !

John : Chouette…

Manager : Ton enthousiasme fait plaisir à voir ! Mais on va tout de suite commencer par parler de ton avenir !

John : Bon, vous allez m’emmener dans un studio d’enregistrement ?

Manager : Qui te parle de chanter !

John : Hein ?

Manager : Je t’ai dit que tu avais fausse route ! Non, je suis ici pour faire de toi un lutteur professionnel !

John : Vous avez bu ?

Manager : Pas du tout ! Regarde toi, tu n’as pas un physique ingrat, et avec un peu d’entraînement, et avec mes conseils, tu vas très vite devenir une icône ! Comment tu t’appelles ?

John : John…

Manager : Peu importe ton patronyme, on ne va pas le garder, voyons, John… John…, j’ai trouvé, tu vas t’appeler The Prototype ! Car tu es mon invention, mon prototype à moi, tu vas voir tu vas faire fureur !

Et c’est vrai, après à peine six semaines d’entraînement intense, voilà notre Prototype propulsé dans un show d’une fédération d’antan, oui souvenez-vous, celle qui avait tout pour réussir, mais à cause d’un patron égocentrique, à tout foutu en l’air, en gros, la WWE. Bon, notre Prototype fait d’abord office de jobber, mais peu à peu, il devient un midcarter. C’est à ce moment que notre manager décide d’intervenir !

Manager : John, mon petit, ma chose, tu as réussi ! Sautons de joie ensemble ! Oui ! Oui !
Mais maintenant, on va passer au plan B !


John : Le Plan B ?

Manager : Oui ! Tu as bien évolué ici, mais il est temps pour toi d’aller gravir les échelons dans la cour des grands !

Et là, c’est Tchernobyl dans la tête du pauvre John, car cette phrase sonne comme un glas à ses oreilles… « gravir les échelons dans la cour des grands ». John ne peut s’empêcher de penser aux battle rap, à la chanson, son ascension… et The Punisher ! Ah, The Punisher, le mur, celui qui n’a pas su franchir…
John se met à trembler des dents comme des castagnettes !


Manager : Hey John ! Mais qu’est-ce qui t’arrive mon pote ?

John : Le trac sûrement !

Manager : T’en fais pas, je suis là, tout va bien se passer ! Allez, fais un câlin à tonton… voilà !
Bon, on va aller signer un contrat avec la MDWF !


La MDWF ! Une Fédération de catch de prestige, là-bas, oui, John avait la possibilité de réaliser son rêve, de devenir un vrai champion, et de devenir le meilleur lutteur ! Oui, c’était son vœu ! Devenir le meilleur lutteur !

Manager : Bon, fini The Prototype, on va te trouver un nouveau nom…

John : Tu sais, moi je m’appelle en fait John…

Manager : On s’en fout, il faut que ça vienne de moi, que ce soit mon bijou, mon bébé… alors voyons… heu… heu… j’ai trouvé : John Cena ! Ca claque ça John Cena non ?

John : Oui…

Manager : Peu importe, tu vas t’appeler comme ça maintenant, écoute les conseils de Bobby, ils t’ont conduit déjà bien loin !

John : D’accord…

Voilà donc notre John Cena national propulsé à la MDWF ! Le niveau est surélevé, et John se sent vite dépassé ! Mais la détermination reprend son fort, et il ne baisse pas les bras. Le voici enfin face au public pour la première. Il est debout, seul, sur le ring, et doit se présenter, se vendre, faire en sorte qu’on l’aime ou que l’on déteste, enfin d’après les conseils de Bobby, il doit se faire aimer ! Mais pour le moment rien… John reste comme paralyser, il ne sait pas quoi faire, il ne sait que dire. C’est vrai après tout, il n’est plus The Prototype, mais maintenant, il est John Cena, et que ferait John Cena en cette heure ?

John : Yo, yo, yo, yo, yo, yo……………. Yo !
Mon heure de gloire est arrivée !
Il est temps pour vous de vous barrer !
Vous pouvez pas me voir !
Mais c’est mon heure de gloire !
Le Champion est là !
Et son nom c’est John Cena !

Manager : Mais qu’est-ce qu’il fait ?

Pour le mieux apparemment, car le public semble aimer. Après tout, le public américain a toujours tout aimé, pourquoi pas lui…
Et semaine après semaine, Cena lutte de tout son être, et rappe pour faire plaisir au public. Chacun de ses adversaires succombe, et bientôt, il sera confronté à son plus gros défi : le Million Dollar Title ! Le voilà justement sur le ring, préparant une tirade mélodieuse en l’honneur du Million Dollar Champion Edge !


John : Bientôt je vais faire face à Edge, le champion !
Et je vais vous montrer comment on balaye un pion !
Une fois que j’en aurai fini avec OBEY !
On retrouvera toutes ces icônes bradées sur ebay !
Et…


Carmina Burana se fait entendre !
Que se passe-t-il, qui est cet homme qui va apparaître sous le Millio’Tron et qui vient déranger la rap de John Cena. Personne ne connaît encore cette musique, et pourtant, le public exulte, que se passe-t-il ? Une fumée sort en abondance de sous le Millio’Tron, et au bout de quelques secondes, au moment même où la musique s’emballe, un homme massif en sort, et pousse un hurlement rauque ! L’homme semble familier à John Cena, il l’a déjà vu, il en est sûr ! Plus il avance vers lui, et plus cela devient une certitude. Les voilà maintenant face à face, et l’homme sourit tranquillement à John Cena !

Lestat : Je suis au regret de t’annoncer que tes plans ont quelque peu évolué…
Et oui, mon ami, avant de combattre Edge pour le titre, tu vas devoir venir à bout de moi, car moi aussi je convoite la première place de cette Fédération ! Comme tu le vois, je ne gravis pas les échelons, je les saute, et bientôt, tout le monde reconnaîtra en moins une légende ! Oui, moi Lestat Dragonheart te défie dans un combat un contre un, moi… The Punisher !

Ce nom résonne mille fois dans la tête de John Cena. Impossible, un cauchemar, celui qui l’a fait chuté revient sur sa route, mais pourquoi ?

Lestat : Pourquoi, tout simplement parce que The Punisher sera toujours là pour te faire comprendre que tu auras un train de retard sur lui ! Tu demandes sûrement si tu es dans un rêve, ou si ceci est la réalité, qui sait, est-ce là un pouvoir du Très Haut ! Mais une chose est sûre, c’est que tu es dans une merde noire, et que je ne vais pas tarder à te faire comprendre qu’on ne se dresse pas devant moi impunément ! Tu as accepté mon défi, ou j’ai accepté le tien, peu importe dans quelle réalité nous sommes, il s’en vient un combat où toi, petite larve, tu vas apprendre à me craindre !

John Cena ne comprend plus, le temps semble s’être arrêté, les gens ne bougent plus, que se passe-t-il ?

Lestat : Tu cherches à te faire tes alliés, mais la tactique que utilises m’indispose quelque peu mon ami. Vois-tu, je peux comprendre que tu veuilles tester tes futurs alliés, mais lorsque tu en parles, cela sonne plus comme : « je vais vous tester en vous affrontant, comme ça, si je vous bats, vous allez comprendre qui commande dans le Chain Gang et que vous m’êtes inférieur ! ». Je me trompe ? Arrête surtout si je suis dans l’erreur. Non, tu as trop peur pour dire quoi que ce soit ! Tu sais que ton heure est arrivée, et que je vais t’écraser comme on écrase une merde, et crois moi, tu es très loin de porter chance ! Moi Lestat Dragonheart, je vais t’affronter et te vaincre, et par là même, je vais t’apprendre ce qu’est vraiment le respect, et surtout la soumission ! Tu n’es pas sans savoir que The Punisher se déplace pour infliger un châtiment, grande nouvelle, tu fais partie de mes contrats !
Vois-tu, tu me fais penser à des gars qui sont arrivés ici tout plein de bonnes choses comme devenir très vite un Champion, le meilleur, et au final, ils sont repartis la queue entre les jambes, et on disparut de la circulation, mais c’est une chose qui te parle ça, partir la queue entre les jambes, hein mon petit Cena. Au fait, ça va mieux depuis le dernier PPV, non je ne voudrai pas que tu sois en mauvaise forme, parce que des Divine Judgement tu vas en recevoir en veux-tu en voilà, larve ! The Chain Gang ne verra jamais le jour, et toi, tout finira pour toi pendant la nuit de Payback ! Profite de ces moments, comme s’ils étaient les derniers…
Le Plus Haut a parlé, le Juge a condamné, et toi, tu vas devoir payer !
Alors ne t’empresse pas trop à rapper,
Car tu ne ferais que plus t’enterrer !
A bientôt, mon jeune ami ! Et surtout, ne force pas à l'entraînement, je ne voudrais pas que tu te blesses... en te déchirant un muscle par exemple.

Réalité, songe, illusion, on peut se poser la question, mais une chose est sûre elle, John Cena et Lestat Dragonheart vont s’affronter. Un combat important pour la carrière de John Cena, mais aussi pour celle du Punisher, car à travers John Cena, Lestat va pouvoir régler beaucoup de comptes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   13.10.07 7:42

Chain Gang Search … deuxième "Silence… moteur ! … Ca TOURNE"


Carl: Bonsoir les amis !!! Je suis ici en direct de Miami en Floride, lieu préféré de tous les riches retraités et des No Life fan du Rock. Nous sommes ici en direct pour un show local de la MDWF. Raymond et Jean, vous êtes toujours au siège social de la MDWF ? Vous m'entendez ?

Raymond: Oui on t'entend impeccablement Carl !

Jean: Le siège social de la MDWF ? ah non pas vraiment… on est juste à notre place de commentateurs, mais aucunement en haut du Building D'Obey.

Raymond: Ah ah ah très amusant Jean. Mais dis moi Carl, qu'est-ce que tu fais à un show local de la MDWF ? Normalement on affiche des posters dans les rues avec les têtes d'affiche de la fédérations tel que Hébus ou bien moi même et on annonce au dernier moment qu'ils ne pourront être présent à cause d'un entraînement de dernière minute puis on bouche les trous avec des jeunot sans talent…

Carl: Oui c'est vrai Raymond ! Mais pour une fois c'est un Show spécial et assez important puisque j'attend John Cena d'une minute à l'autre !!

Jean: John Cena ? Le vrai John Cena ? Qu'est-ce qu'il fou à un show local lui ? Sa place est dans les main event ici chez nous ! Dans les Payback !

Carl: Je sais pas trop… mais je vois sa limousine qui arrive, je vais de ce pas allez m'adresser à l'ancien Marine de la WWE pour savoir le but de sa visite.

Et Carl court en direction de la limousine de Cena, il pousse quelques photographe et manque de faire tomber un pauvre cameraman qui visiblement débute dans le métier puisqu'il filmait Britney Spears sortant de chez le coiffeur plutôt que l'arrivé de John Cena !

Carl: Voilà j'y suis Ray et Jean, Cena va pas tarder à sortir je pense, les cliché des photographes partent déjà dans tous les sens. Ahhhh la portière s'ouvre !

Et c'est un mec avec un drôle de maquillage sur la tronche qui apparaît. En y regardant de plus près on s'aperçoit que le maquillage représente des cicatrices à plusieurs endroits. Il essaierait pas d'imiter Lestat lui… Le type sort de la limousine. Plus aucun photographe ne prend de cliché à ce moment là. Puis l'homme enlève sa veste pour laisser paraître un T-Shirt noir avec écrit en blanc "Titan is a looser, Lookin' up !"
Et à ce moment un hélicoptère spécial "US Force Army" survole l'arèna (qui est en pleine air… oui c'est un show local je rappel) et une échelle descend de celui ci.

Carl: OHHHH Mon dieu !

Un homme à bord de l'hélicoptère est en train de descendre à l'échelle, il y a au mois 15 mètre de hauteurs, arrivé à mi-chemin l'homme lâche l'échelle et tombe en plein centre du ring !! Ohhh mais non ! Il se rattrape, il retombe en roulade complexé de l'arrière avec jambe fléchi en arc de cercle. Résultat il n'a aucune égratignure et la foule jubile. L'homme en question relève la tête, il s'agit de John Cena !!!!
Un homme tout près du ring et habillé avec beaucoup d'allure si bien qu'on croirait reconnaître l'agent Mulder de la fameuse série TV qu'on connaît tous (Au frontière du réelle… juste au cas où ^^) sort son téléphone et dit très discrètement.

Homme qui ressemble à Mulder: Allô Monsieur Layfield ? Oui… hummm je vois. Oui le trucage à la hollywoodienne à marcher à la perfection, il faudra penser à le renouveler le contrat avec la société "Truquer vos entrée comme au Ciné" il font un boulot magnifique. … … Très bien Monsieur Layfield. Oui tout à fait Monsieur Layfield. Sans problème Monsieur Layfield.

Et l'homme raccroche, remet son costard bien en place alors qu'il l'était déjà et repart le plus discrètement possible. De toute façon il aurait pu repartir en cassant le contenu d'un lave vaisselle sur le sol que ça n'aurait rien changé… avec un John Cena dans le ring, personne ne remarque ce qu'il y a autour. D'ailleurs il prend la parole !

Cena: Yo yo yo yooooooOOOOOOOO ! Bonsoir habitant de … …

Cena s'arrête une minute puis s'approche de l'agent de sécurité près du ring.

Cena: Psttt on est où là ? ah ok merci !! BONSOIR HABITANT DE MIAMI !!

Bon la foule a clairement vue que le Cheap Pop est foiré mais après une telle entré en scène on continue quand même d'applaudir !
De son côté Carl tente de rentrer dans le ring, mais l'agent de sécurité l'intercepte et lui demande d'aller voir plus loin s'il y est.

Carl: Vous ne comprenez pas, je suis Reporter en Chef de la MDWF. C'est à moi que revient la responsabilité d'interviewer Cena ce soir.

Agent de Sécurité: Très bien attendez une minute je vois pris.

Puis l'agent attrape son Taki-voulki (allez écrire un mot pareil vous) et demande

Agent de Sécurité: 1..2.1.. 2 vous me recevez ? Oui Bob, j'ai un mec d'environ 1 mètre 65, qui pourrait bien être un ancien membre des Jackson Five qui demande pour entrer dans le ring. C'est un reporter de la MDWF paraît-il. Très bien je le laisse passer, de toute manière si c'est un terroriste, vue son gabarit Cena lui portera un FU et on sera tous sauver.

Carl: Merci beaucoup !

Puis Carl entre, Cena l'accueil immédiatement.

Cena: Hey Carl, qu'est-ce que tu viens foutre ici bon Dieu ?

Carl: Et bien l'interview…

Cena: Tu pouvais pas rester à la MDWF pour t'occuper d'interviewer des cons comme Lestat et son partenaire Zorro… Faut que tu viennes jusqu'ici… t'es pas croyable.

Carl: Et bien je croyais que vous étiez venu faire une interview exclusive… donc c'est à moi de la faire… pas à Jean, lui il est incompétent !

Jean: Ohhh ! La liaison n'a toujours pas été rompu, j'entend tous !

Cena: Une interview exclusive ? Mais t'as rien pigé mon grand. Ici c'est le Chain Gang Search qui reprend du service ! T'as bien vue que la semaine dernière j'ai chercher des membres quand même… Avec Carlito Poissonneur qui est venu me harceler pour que je le prenne… quel minable celui là, il a voulu se servir de ma notoriété pour élancer un peu sa carrière. Punaise j'y crois pas ! Mais juste après ce foutu Lestat avec son Robert qui viennent interrompre mon projet. Putin c'est quoi son problème à celui là ? Hein ? Tu peux m'expliquer Carl… Déjà le dernier coup dans la Million Dollar Battle Rap il m'agresse, j'aurais bien demandé des dédommagements à JBL mais lui aussi m'a agressé ce soir là… Alors j'ai laissé passé ! Pensant que moi aussi si j'avais été humilié comme il l'a était, j'aurais voulu me venger. Et là il revient et m'annonce qu'il fera jamais partie de mon clan et me prend en Single Match pour Payback ! What's about that ? Que des conneries… j'ai l'impression que ce mec se prend pour la Star qu'il n'est pas… Il est le leader des Punishers, OK good job ! Moi je suis le leader du Chain Gang mon pote ! C'est donc un match Great Leader vs Little Leader, à toi de savoir de quel côté tu te places maintenant Lestat… sachant que ton gang à recruté des minables tel que Lonkins ou encore MethodCobra, tandis que moi dans mon Chain Gang, il n'y a que des winners mon pote ! Et ose dire le contraire, je le prendrai comme une attaque personnelle !

Raymond: C'est normal… c'est le seul membre en même temps

Jean: Toujours mieux servit que par soit même… sauf quand on fait partie de OBEY bien évidemment.

Cena: Ohhh les techniciens là, qu'on coupe la liaison avec le siège social MDWF, j'en ai ras le cul de me faire couper par ces deux minables !

Raymond: T'as vue il te traite de minable !

Jean: Mais non, c'est toi qui compte pour deux tellement tu es minable. Faut tout t'expliquer à toi !

Cena: Bref, comme je disais Lestat a complètement foutu en l'air ma 1ère étape du Chain Gang Search, et tous ça pourquoi ? Pour gagner de la popularité… Remarquez comme il s'incruste dans le match de Juachim et Hard Gay… Depuis quand il faut un spécial Enforcer pour surveiller un combat Beau Coq vs Petite Poulette. Ce qu'il faut pour un match pareil, c'est avant tout des vendeurs en Sex Toy pour s'assurer que le match ait un minimum l'air Extreme, et pas Extreme dans le sens que tu penses Carl, je ne te parle pas d'ECW ici ! Mais plutôt de film amateur production Japonaise. … Ah oui au faîtes ! Si quelqu'un oses me rappeler que Juachim m'a battu à la loyale dans un Tag Team match, il se prend un F-U !

Carl retire immédiatement le micro qu'il venait de mettre devant sa bouche.

Cena: Alors comme mon projet a été foutu en l'air le dernier coup, je remet ça ici. C'est donc ici à Miami dans un show local qui ressemble plus à un spectacle de Clown Bénévole du Cirque Zavatta qu'à un Show de catch qu'on aura droit à l'un des moments les plus prestigieux de la MDWF.

Carl: Vous voulez dire qu'on risque de connaître dans la soirée qui sera le premier membre Du Chain Gang ?

Cena: Même plus que ça Carl ! Je reçoit tellement de beaux monde ce soir qu'on risquerait de finir la soirée avec un Chain Gang aussi complet en membre que l'ai la partie abdominal du Juge Bearer en horrible bourrelets.

Carl: Wahoouuuu, ça va en faire du monde ça !

Cena: Ohh ça oui tu l'as dit Carl, et saches que je vais découvrir en même temps que toi qui sont mes invités. What a great night !!! Je me demande comment la Pognon Federation faisait pour vivre avant sans moi. Bon allez, dégage du ring Carl, je vais directement recevoir mon premier client.

Et alors que Carl dégage du ring…

TUM Ti TUM ti TUM … DAMN ! TUM Ti TUM ti TUM

Raymond (toujours en duplex, on en déduit donc que la technique du son n'a pas accéder à la demande de Cena tout à l'heure): Ohhh mais me dîtes pas que c'est Ron Simmons !

Jean: Diable que si ! Il était déjà présent au dernier Payback

L'ancien Faarooq de la WWF se dirige vers le ring, il porte un Jean noir et son fabuleux T-Shirt noir "DAMN". Il monte dans le ring, pointe du doigt notre rappeur et fait quelques signes pour remercier les fans qui l'applaudissent avant de se retourner face à Cena pour lui faire des gestes qui veulent clairement dire: "Cena je suis prêt à en découdre avec toi"

Cena a l'air effrayé par Ron, il a d'ailleurs déjà passé une jambe entre la 2ème et la 3ème corde pour être sur de pouvoir s'éjecter à toute vitesse si ça dégénére.

Cena: Wo wo wo ! Calme Calme… tu veux ? Ron Simmooooooooonsss ! Quel honneur tu me diras, ça serait un grand plaisir de t'avoir dans mon fameux Chain Gang. Et quel honneur si je pouvais avoir un match contre toi là ici ce soir !


Visiblement la foule est pour vue la réaction.

Cena: Mais tu sais Ron, rien ne nous y oblige… C'est vrai que j'ai dis il y a quelques temps qu'il fallait forcement m'affronter pour que j'évalue si la personne est apte ou non à travailler à mes côtés, mais depuis j'ai un peu changé les règles hé hé hé.

Faarooq a l'air déçu de ne pas affronter Cena, il le regarde d'ailleurs avec un drôle d'air mais ne dit rien.

Raymond: Pffff c'est quoi la réaction de Cena là ? Hier encore il disait qu'il fallait l'affronter pour entrer dans le Chain Gang, et voilà qu'aujourd'hui ce n'est plus d'actualité.

Jean: Il n'y a que les imbéciles qui ne change pas d'avis, il faut conclure que Cena n'en est donc pas un.

Cena: Qu'est-ce que tu penses Ron… si on faisait plutôt ça sous forme de questionnaire… Je te pose des questions et si j'estime que tu as bien répondu, alors tu entres dans mon Chain Gang.

Et Ron ne répond toujours pas, il regarde étrangement Cena puis hoche la tête lentement avant d'acquiescer à la demande du "Champ" en levant les deux bras comme s'il n'avait pas le choix de toute façon.

Cena: Bien, je vois que mon idée te plaît Ron. Alors tout d'abord j'aimerais savoir qu'est-ce qui te motive à rejoindre une Faction alors que tu es en retraite depuis pas mal de temps… Le ring c'est plus trop ton truc. Même ton ancien pote JBL serait d'accord avec moi… Tous les deux vous êtes juste bon à faire les guignols en backstage entre deux matchs, t'es pas d'accord ? Allez Ron… explique moi donc tes raisons pour reprendre du service.

Ron Simmons: Fame !

Cena: Fame ? La célébrité ? Tu fais ça pour gagner de la popularité… C'est donc tous ce qui t'intéresse ?

Ron Simmons: Fans !

Cena: Fans ? Les Fans ? Tu fais ça pour eux aussi… Alors tu veux travailler auprès du plus grand Champion de tous les temps que je suis pour avoir des Fans et du Succès… Ben mon vieux… tu répond plutôt mal aux questions, si c'est ça tes objectifs dans la vie… Je te conseil fortement d'aller lécher les pieds à Lestat pour qu'il te prenne chez les Punishers. Là bas au moins tu aura les encouragements de Raymond. C'est pas la popularité, mais ça y ressemble… Surtout si on part du principe que les Québécois suivent ce bon vieux Rougeau comme des moutons.

Raymond: Screw You Cena !! Tous ça parce que la foule l'a insulté quand il est aller à Montreal. Préférant adulé notre champion Edge !

Jean: Tu aimes Edge toi maintenant ?

Raymond: Non… Mais j'aime le Québec attention !

Cena: Bon allez mon vieux… Je crois que tu feras pas l'affaire, si tu veux vraiment que je te prenne dans le Chain Gang,. Il fallait répondre un truc du genre: "Je ferais tous pour propulser Cena au sommet" tu vois ? Là t'es pas dans l'état d'esprit…

Ron Simmons: la Ferme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   13.10.07 7:43

La foule explose de rire

Cena: What ! Hey mon pote ! Tu sais à qui tu parles là ? A John "The Marine" "The Best" "The Champ" "The Invincible" "The Greatest" CENA ! Tu viens dans mon ring pour foutre la merde dans mon Show ! T'es complice avec Lestat ou quoi ? Vous vous êtes passer le mot pour tout ruiner tous les deux ! Mais saches que ça va pas se passer comme ça. Je commence à en avoir vraiment ras le bol de l'état d'esprit qui règne à la Pognon Fédération, Cena n'est pas un Showman, enfin si j'en suis un ! Ca serait une erreur de dire le contraire. Mais je suis avant tout un grand sportif et un compétiteur ! Quand je monte dans ce ring c'est pour faire des trucs sérieux et utile ! Pas pour gueuler trois mots dans un micro et faire plaisir à la foule qui se souviendra même pas de moi si elle me croise dans la rue demain. Tu m'écoutes Ron ! Je viens d'expliquer très exactement ce que tu es… un Has Been mon gars ! Tu crois que les gens ici t'aime plus que moi ? Alors tu m'expliques pourquoi je vend des cartons de T-Shirt pendant que les tiens ne sont même pas commercialisé.

Puis Cena qui dans son délire regardait plus la foule que Ron, se retourne vers celui ci. Il a la tête en l'air, semble regarder un oiseau qui passe dans le ciel (c'est ça le défaut des shows en plein air, un moineau qui passe au mauvais moment, vous êtes distrait et PAF, vous perdez un championnat mondial.)
Cena plutôt vexé se dirige vers Ron d'un pas ferme pour attirer l'attention de Simmons mais voilà qu'un fan jette un rouleau de Papier Toilette dans le ring. Cena le reçoit de plein fouet au visage et s'énerve encore plus. Il ramasse le rouleau.

Cena: What's that !!! Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Qui m'a jeté ça ?

Et un enfant âgé d'environ 7 ans au premier rang, tout content, lève la main et crie "It's me, it's me" le mioche rigole.

Cena: Hey je savais pas que les gamins de Floride était éduqué comme ça ! Bravo… Vue ton éducation je dirais que ton père est au moins aussi intelligent que mon prochain adversaire Lestat. Juste bon à se tuer la santé au boulot et à diriger une équipe de fainéant pour échouer dans tous ce qu'il entreprend au final.
C'est à cause de gamin comme ça que l'Amérique se fait rattraper par les pays attardé comme la France !


Puis John jette le rouleau de P.Q en pleine tête du petit qui commençait à avoir peur tellement le catcheur criait fort dans le micro.
BIM ! L'enfant se tient la tête à deux mains et semble se retenir de pleurer.

Cena: Wo wo wo ! Et chiale pas ! Sinon je descend du ring et je te porte un F-U, là tu auras des raisons de chialer mon tiot !

Puis Cena se retourne à nouveau vers l'ancien Acolyte. Celui ci a regardé toute la scène avec le tiot et regarde maintenant le rappeur comme s'il avait honte pour lui. Faarooq regarde le tiot puis de nouveau Cena. Il semble vouloir dire un truc mais ça ne sort pas.

Cena: Quoi ? Un problème ? T'es son père peut être ? Tu veux le défendre ?

The former APA (on évite les répétitions comme on peut) tourne la tête et regarde vers le sol, comme si Cena lui faisait pitié puis il se redresse.

Ron Simmons: … …




… DAMN !



Cena: … Ohhhh qu ! qu ! qu !

Mais trop tard ! Ron Simmons balance son micro et attrape Cena à deux mains pour le jetter par dessus la 3ème corde !! John retombe juste devant Carl rester debout à l'extérieur du ring.
Ron descend voir le gamin en bas du ring, celui ci est maintenant mort de rire puis Faarooq reprend sa route.

Carl: John ? Ca va allez ?

Cena (qui se relève alors que Ron est déjà partie): Peuf peuf peuf… l'ordure ! Je l'aurais ! Il a fait comme JBL lors de ma précieuse Battle Rap, un coup en traître et il se sauve. Pas étonnant que les deux former une équipe de perdants.

Puis le rappeur remonte au centre du ring, il semble s'être fait mal au bras en tombant mais il s'en remettra !!
C'est pas une petite douleur au pectoraux ou à l'épaule ou je ne sais où qui va mettre "OUT" un mec
capable de garder une ceinture pendant plus de 2 ans et 9 mois, et en humiliant la totalité du roster au passage.

Cena: Bon ! Passons à la suite ! Je veux un candidat sérieux cette fois ! Marre de recevoir des cancres qui veulent saboter tous mon travail.

Ti Ti Ti Pummm Pummm ! Ti ti ti Pummm Puuummm !
C'est la musique d'une Diva de la WWE très populaire à Raw qui retentit ! Pour ceux qui n'aurait pas reconnu les Onomatopé. Il s'agit de Jillian Hall !!


Raymond (toujours en duplex mais voyant tous ce qui se passe grâce à ses écrans de contrôle): Une femme ? Dans le Chaing Gang ? Ah bin mince alors… si j'avais su que c'était possible j'aurais demandé à ma nièce de s'inscrire. Elle recherche un job d'été, elle fait sa rentré au mois de Janvier la petite.

Jean: …

Cena: Wo wo wo ! Une femme ? Je crois que tu n'as pas compris Jillian… je recherche quelqu'un pour m'épauler. Quelqu'un capable d'assurer mes arrières afin que je sois au sommet de la Pognon Federation au plus vite.

Jillian Hall: Hi Cena !! Laisse moi au moins dire ce que j'ai à dire, je suis certaine que tous le monde veut l'entendre.

Et la foule ne sachant pas ce qui l'attend répond par l'affirmatif.

Jillian Hall: OK c'est partie…

Puis elle se met à chanter les yeux fermer.

Jillian Hall: OoOooooOOOOOooOooOo CiiiiiiiiiiiiiinAAAAAAAA MyyyyYYYYyyyYYYy BaaaaaaaaBYYYYYYYYyyyyy yyyy yyy ! I ThinnnnnnnnnnnKkkkKKKkkkk YoooOoooOOuuu'rrrrrrrrreee sO preTTTTTTTyyyYyyYYyYyY !!

Jean: Arghhhh !! Je regrette que la régie n'est pas coupé toute transmission avec la Floride comme l'a demandé Cena tout à l'heure.

Raymond: Tais toi Jean ! Je vis déjà l'un des pires moment de ma vie, inutile que j'entende ton horrible voix en plus.

Cena: Oh My GOD !! Quel horreur ! Ferme ta bouche ! Pffouah… Je suis "so pretty" je suis ton "baby" !… c'est bien beau tout ça. Mais moi les Divas qui remuent leur paires de miches pour se rendre intéressante c'est pas mon truc ! Rien n'a ciré je dirais même… En revanche si j'ai bien vue lors du Punjabi Prison Match, c'est Don Robert et Lestat qui ont plutôt l'air facilement influençable par les femmes… La belle Alice Susuki les a dominée tous le match et les deux ont été incapable de la frapper…

Jillian Hall: Hi Cena ! Tu te trompes, je ne veux pas entrer dans un Clan… ni le Chain Gang ni les Punishers ! Si je suis venu mon Cinanounet. C'est pour te prouver que je suis une rappeuse hors paire et je veux me mesurer à toi dans une Million Dollar Battle Rap !

Cena: Une Million Dollar Battle Rap ? Ici ? Contre moi… c'est bien ça ?

Jillian Hall: Ouiiiiiihihihihihihi

Cena: Qu'est-ce qui n'était pas clair tout à l'heure quand j'ai dit haut et fort "Je ne veux plus de gens qui me font perdre mon temps !"

Jillian Hall (visiblement déçu): Bon très bien… mes copines m'avaient dit que tu serais sûrement effrayé à l'idée de te faire humilié sur une Battle Rap par une demoiselle.

Cena: Wo wo wo ! Effrayé ? Tu penses que je suis effrayé… Bon écoute ! Je déteste perdre mon temps, et c'est exactement ce que je suis en train de faire lorsque je parle avec toi, voilà pourquoi j'ai refusé. Mais Cena a une autre particularité autre que celle de ne pas supporter d'être déranger pour rien. En effet Cena "never backdown to any challenge !!!" ce qui signifie que Cena ne tourne jamais le dos à un défi ! NEVER ! Alors tu veux une Million Dollar Battle Rap ? Tu l'as ! Honneur au demoiselle je te prie !

Jillian Hall (toute contente): Ohhhh Cina !! Ca va être géniale. Seulement j'ai peur de commencer, je préfère que tu te lances le premier.

Cena: Et en plus elle est chiante… bon allons y… Ladies and Gentlemen ! Préparez vous pour un rap 100 pour cent Impro de votre Champ' !

Yo yo… yo… TAKE IT !

Je suis ici pour rechercher des talents capable d'assurer
Tous ça à cause de Lestat qui la dernière fois est venu tout gâcher
Et encore une fois on m'empêche de travailler
Bordel que quelqu'un me débarrasse de cette mocheté

La pauvre se prend pour une très bonne chanteuse
Mais elle est ridicule comparé à Lestat et son talent de danseuse
Lestat - Jillian Hall… D'apparence les deux son différents
Et pourtant on constate qu'ils sont tout les deux aussi navrant.

D'un côté petite Barbie chanteuse
De l'autre chef-leader capricieuse
L'une ferait mieux d'arrêter de casser les couilles
L'autre va se les faire briser par moi, ouille ouille ouille !

Chain Gang dans la place
Tête haute on a toujours la classe
Quant à ces déchets de Punishers
Je leur conseille de dégager ailleurs !!

Lestat, lors de Payback
Pas d'arnaque !
Il y aura forcément un Clash
WORD LIFE !


Et Cena lève ses deux poings dans les airs, il fait comme toujours le signe du taureau sous l'applaudissement et les hués mélangés des fans.

Jillian Hall: Hi euhhhh Hey ! Pas mal ! T'es vraiment le meilleurs John, même si des fois j'ai pas tout compris à ce que tu as dis, je dois bien le reconnaître. Et donc comme tu es le meilleurs au Rap, je vais plutôt faire une reprise de Jennifer Lopez pour être bien sûr de pas paraître ridicule.

Jean: Non non non !!! C'était pas prévu !

Raymond: Elle se remet à chanter !!! HELP !

Jillian Hall: Qué HiiiiiiiiiiiiiiiiiiciiiiiiiiiiiissssstééééééééééééééééééééééééEUHHH ! Hoy destrUIIIste con TuuUuUuu orgullllllllllllO!! La ESperANZZZZZZZZzzzzZZZZzA!

Jean: On croirait Armando qui hurle après s'être coincé les roubignoles dans sa fermeture de jean !

Raymond: Sécurity ! Sécurity !

Jean: On est en duplex… on les entend mais eux ne nous entendent pas… Alors ça sert à rien de gueuler comme tu le fais.

Cependant l'agent de sécurité s'interpose quand même, met sa main devant la bouche de la pauvre Jillian qui essaie malgré tout de ressortir encore 3 ou 4 notes tout en mordant le pauvre Agent.

Cena: Fuckin Bullshit ! Qu'on m'amène le prochain candidat, et un vrai ce coup ci ! Pas un pseudo futur Hall of Famer qui n'a jamais gagné aucune ceinture prestigieuse ou une poupée Barbie sosie officiel de la petite fille de Hogan !

Et c'est alors qu'une musique retentit, attention les oreilles, ça va choquer du monde je crois !


Dernière édition par le 13.10.07 7:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   13.10.07 7:46

Who'ssssss BETTER THAN KANYON ?!?!?!?


Jean: La totalité du roster MDWF sans doute

Raymond: ???

Jean: Je répondais à la question c'est tout.

Raymond: Mais Chris Kanyon est de retour à la MDWF ! C'est géniale !

Chris Kanyon arrive en haut de la rampe, visiblement tous les fans ne le connaissent pas, c'est pourquoi j'ai l'intelligence de vous montrer une photo de l'homme en question.



Quel sale gueule quand même… faut être franc


Cena: Chris Kanyon ??? Woooo comme dirait Flair ! Et bien… enfin un candidat sérieux. Juste une question: Tu veux vraiment être membre du Chain Gang ou être le Watter Boy du Clan comme on dit. Celui qui reste assis et qui tient les gourdes d'eau.

Kanyon: Wo wo wo Cena ! A ta place je prendrais pas ce ton là avec moi. Ma carrière est prestigieuse, je n'ai peut être pas autant de ceinture que toi. Mais moi j'étais là à la grande époque, j'ai connu la WCW, une fédération que tu ne connaîtras jamais. Et crois moi la WCW c'était autre chose qu'une fédération pourri par l'argent et la conspiration !

Cena: Hey TOI calme toi Chris ! Tu piges rien ou quoi ? Je te respecte énormément, j'ai rien contre toi. Au contraire je pense que tu as fais beaucoup pour la WWE dans les années 2003. Très peu de mec ancien US champion aurait accepté de jobber weeks after weeks à Velocity contre Billy Gunn. Chapeau à toi ! Chris Kanyon, l'homme utile à la WWE comme Draius l'est chez les Punishers.

Kanyon: Tu sais quoi Cena ! Je ne suis pas idiot, je sais qu'à la Battle Rap je n'aurais jamais le dessus sur toi. Je sais également que dans un "Grosse Gueule Contest" je ne pourrais pas gagner. On a pas les mêmes atout à ce niveau là. Je ne suis pas dupe encore une fois. En revanche je me sens d'attaque pour relever le défi du Chain Gang Search ! Un match contre toi, si je gagne on forme une Team et je gagne un contrat à la MDWF par la même occasion. L'enjeu me plaît. Allons y ! Fais sonner la cloche !

Cena: Tu veux m'affronter ! 1 contre 1 ! Visiblement ce qui t'intéresse c'est plus un contrat à la Pognon Federation que faire partie du Chain Gang ! c'est honteux de se comporter ainsi ! Alors j'accepte de te donner une correction pour la peine !

Et The Doctor of Thuganomics jette son micro, il s'étire un peu les bras et réclame une épreuve de force, Kanyon est sur le point d'accepter lorsque !!

PIM PIM ! Moi j'suis un homme fesse ! PIM PIM !!
Weauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu TU TU ! Moi j'suis un homme fesse !
J'aime les lécher ! Les embrasser ! Les caresser ! Les botter ! L'hooooooooooome Fesse ! Oui j'suis un homme fesse !

Vous aurez tous reconnu le theme musical de Billy Gunn ! Celui ci se présente dans le ring accompagné de sa manageur: Torrie Wilson, sans se préoccuper de nos deux compères Chris et John déjà présents. Billy salut les fans, il est habillé une fois encore comme un … … (comment dire) … disons comme un ancien partenaire de Rico. En effet Mr Ass porte un caleçon boxer rose fluorescent avec en prime un string noir en dessous qui dépasse bien.


Mr Ass: Hey Chris ! Hey Cena ! Je vois que vous allez vous affronter ! Ceci est très intéressant, on aimerait tous voir ce magnifique match. Mais tu vois John. Chris et moi on a eu une longue rivalité, je l'ai battu très exactement 19 fois à la WWE, et j'aimerais porter le record à 20 ! Et je compte le faire ce soir !

Grosse réaction de la foule ! Nous allons avoir droit à Billy Gunn vs Chris Kanyon !

John Cena a l'air ravi de la proposition de Billy, à croire que finalement il craignait d'affronter Kanyon. The Champ aurait-il toujours des doutes ? Ces fameux doute qui sont naît suite à sa défaite contre Polak et Fathom. Non c'est pas possible !! Cena a gagné lors du dernier Payback quand même ! c'est lui THE Champ. Et voilà qu'il prend la parole !

Cena: Tu veux t'occuper de Kanyon à ma place ? So let's go !

Cena quitte le ring, laissant ces deux amis / ennemis, s'entre tuer

Le match débute sur les chapeaux de roue, Billy porte de violente droites au visage sur son pauvre adversaire qui tente de rejoindre les cordes. Il y parvient ! Billy cesse de frapper et se caresse les fesse en guise de Taunt. Le match reprend ! Suplex très bien éxécuté par Billy ! Il enchaîne, il relève son ennemis et Brain Bustah !!! Billy après s'être délicieusement lécher les doigt tente un pinfall. 1…2… ! Dégagement ! Kanyon a encore des ressources, il reprend même l'avantage en mettant Billy au sol et en portant un Boston Crab sur Mr Ass en plein centre du ring. Depuis l'extérieur Torrie Wilson motive la foule a encouragé son poulain mais cela ne rapproche pas les cordes pour autant. C'est alors que Billy a une idée, il simule une sorte d'orgasme pour faire croire à son adversaire que la prise l'excite !!! (DIABLE COMMENT IL COPIE SUR HARD GAY L'AUTRE !) Kanyon lâche la prise et Billy porte un coup de genou dans l'abdomen de Chris. Il se tape un peu la cuisse et s'élance dans les corde. Fame ASSER !!! 1..2..3

Vainqueur via pinfall: Mr Ass Billy Gunn


Mr Ass réclame un micro alors que Cena depuis l'extérieur du ring, assis près de Carl, était justement en train d'applaudir.

Mr Ass: Hey John, mon pote, monte dans le ring, je crois que toi et moi on a un truc à régler maintenant.

Le rappaire a l'air inquiet, il se demande bien ce que peut lui vouloir ce Billy Gunn, un match ?! Ca serait terrible, Billy a l'air en grande forme ce soir. Qu'adviendrait-il de la carrière du Champ' s'il se fesait humilié ce soir en direct contre un mec considéré à travers les fédérations comme un simple jobber ou lower midcarter tout au plus ! REPREND TOI CENA ! Voilà ce que The Champ à dû penser puisqu'il se lève d'un pas déterminé et monte dans le ring, il se place face à face avec Mr Ass.

Mr Ass: Alors Cena, je crois que Kanyon a ramassé bien assez pour ce soir, il est définitivement OUT pour le reste de la soirée. Alors c'est donc à moi que revient la place dans le Chain Gang !

Suite à cette annonce, John paraît soulagé de ne pas avoir à affronter Billy Gunn, mais d'un autre côté cela ne le rassure pas de devoir faire équipe avec ce mr Ass. Cena regarde Billy de la tête au pied en s'arrêtant un long moment sur son caleçon rose et son string. BEURK ! Cena a l'air répugné. Il s'imagine les Tag match qu'il aura, devoir faire équipe avec l'homme au caleçon. Devoir compté sur lui, devoir le protégé aussi. Rahhh que c'est moche ! Mais Cena lui doit bien ça après tout. Billy Gunn mérite sa place dans le gang vue sa performance précédente.

Mr Ass: Alors John ? Tu rêves ou quoi ? Dépêche toi ! J'ai hâte de faire loge commune avec toi à tous les shows.

C'était les paroles de trop ! La nausée de Cena a faillit être fatal au parterre du ring mais heureusement Cena se rattrape et serre les dents ! MOUARF ! Miam miam ! La galette est redescendu mais la peur du caleçon de Gunn, elle, est bien revenu lorsque Billy a parlé de chambre commune. Et dans un élan de courage incroyable, Cena porte le FU sur Billy par dessus la 3ème corde ! VITE UNE AMBULANCE ! Cette prise équivaut au moins à un coup de semis remorque lancé à 110 sur autoroute et reçu de plein fouet.
De son côté, Torrie qui était restée discrète jusque là se met à hurler. Cena tel un gentleman descend du ring la rejoindre, il rassure l'ancienne Miss Galaxie et lui propose même de se rendre utile en lui demandant d'aller à l'entrée du parking récolter un peu d'argent en faisant ce qu'elle sait faire. Fifty fifty comme on dit ! Ben quoi ? Cena a bien le droit à sa part ! Mr DiBiase le paye très mal et le rappaire aussi aimerait lutter dans des Stipulation's Match.
Torrie part donc à son poste pendant que Carl rejoint à son tour le ring.

Carl: Et bien Cena… j'ai l'impression que ce n'est toujours pas ce soir que vous allez trouver un membre à ajouter à votre Chain Gang.

Cena: Humm… c'est vrai, en plus je crois pas qu'il y est d'autre candidat… Il doit y avoir pénurie de lutteur en ce moment. Je vois pas d'autre explication…

Carl: Et comment allez vous faire pour votre match mardi prochain face à Lestat ? Lui aura un gang pour l'épauler… pas vous !

Cena: Humm… Son gang est assez miteux il faut l'admettre. Et puis Titan n'est pas un gros objectif, il me fait penser à l'autre jobber de la WWE, tu sais le mec que j'ai battu avant d'être champion US… Lorsque je n'était qu'un rookie. Merde son nom ! Aide moi Carl !

Carl: Un jobber à la WWE ? Euhhhh funaki ? spike dudley ?

Cena: Mais non ! Ils n'ont rien à voir avec Dragonheart eux… Euhhhhhh Hummmm … ah voilà !!! Undertaker ! Ca me revient ! L'undertaker ! Voilà à qui Lestat me fait penser. Alors si j'ai battu l'original avant d'être au top, je dois bien pouvoir exploser la copie maintenant que j'y suis.

Carl: Votre raisonnement se tient. Et pour le Chain Gang on verra une autre fois donc ?

Cena: Le Chain Gang Search se déroule plutôt mal…D'un autre côté je suis peut être trop difficile dans mon recrutement. Je n'embauche que des mecs de mon envergure pour être sur que le travail soit bien fait. Mais qui a l'heure d'aujourd'hui peut se vanter d'être de mon envergure ? Je suis charismatique, doué, talentueux, aisé au micro… je vois pas qui d'autre peut se …

KENNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEDYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY !!!! Tu tulutulutulu ! TU TU LU TU LU ! TU LU TU LU !!!

Non vous ne rêver pas !!! MISTER KENNEDY himself se dirige vers le ring, Carl saute entre la 2ème et la 3ème corde. Visiblement le nom de "Kennedy" lui rappelle de gros tracas. Cena reste planté là, à regarder le beau blond le rejoindre et se placer face à lui.


Mr Kennedy: Ladies and Gentlemen, winning tonight at two hundred and forty six pouuuuuund ! He is from Green Bay Wisconsin !!! Miiiiiiisteeeeerrrr !!!! Ken…

Cena: Qu'est-ce que tu fous là toi ?

Mr Kennedy: Hey Cena ! Visiblement tu connais toujours pas le respect pour tes supérieurs. Enfin passons… Tu me demandes ce que je fous là ? C'est simple, je suis juste venu te dire à quel point je regrette que tu n'es pas créer ton Chain Gang plus tôt… Ainsi j'aurais pas choisit de rejoindre OBEY, je serais directement venue avec toi, c'est tellement plus tentant !

La foule rigole. Elle comprend très bien l'ironie dans les propos de Kennedy.

Cena: Ah ah ah very funny ! Dois je te rappeler que depuis que tu as rejoint OBEY tu as disparu ! C'est bien la peine de venir faire le beau lorsqu'on se fait virer au bout de 15 jours de non présence. Regarde MVP, 2 matchs en 5 ans de carrière à la MDWF, et il est toujours dans le roster, et surtout il reçoit toujours sa paye. Visiblement tu n'es pas très fort en affaire mon cher.



Mr Kennedy: Hummmm très intéressant ta remarque… Mais si Kennedy a quitté la MDWF c'est parce que la WWE lui avait promit une grosse carrière, après ma campagne sur différente chaîne de TV pour crier haut et fort que j'étais un lutteur "clean", Vince a voulu me récompenser ! Dommage que tu te sois barrer pile lors de mon retour… On parlait du "1st time Cena vs Kennedy" ça aurait été intéressant.

Cena: Intéressant ? Le 1st Time Cena vs Kennedy ont le fait quand tu veux ? Mais fais gaffe, je pourrais m'énerver et te blesser !

Mr Kennedy: Me blesser ? Ah ah ah ah… AH !

Et Kennedy jette son micro, retire son T shirt et semble prêt à se battre ! Cena en fait de même de son côté. Sa va chauffer entre les deux ! Ca commence !!! Droite Gauche Droite Gauche ! C'est du à toi à moi pour le moment au centre du ring. Mais attention Cena s'élance et coup de bélier ! Kennedy revient à la charge et BRAS A LA VOLE ! Kennedy retombe lourdement mais étrangement Cena semble avoir très mal au bras. A-t-il mal porté la prise ? C'est impossible ! L'homme à 40 titre à venir ne peut pas se blesser sur un bras à la volé, il sait les porter correctement quand même ! BING ! Coup de genou de la part de Kennedy, Cena est sonné. Ken le place sur ses épaule et crie "Yaaaaaaaaaaaaah !!" Et Standing Green Bay Plundge ! Cover. 1…2… Dégagement ! Cena a encore des ressources. Il rabat Kennedy au sol en lui faisant un dropkick dans le tibia (moove super Technique pour Cena quand même) Kennedy se relève et Cena l'attrape ! FU !!! FU !!! FU !!! Mon dieu c'est sortit de nul part !!! Cena ne tente pas le cover, il préfère placer son STFU au centre du ring. Kennedy abandonne !

Vainqueur via submission: John Cena

Attention quelqu'un arrive par la foule et attaque Cena en traître !!! C'est Titan ! NON ! C'est Randy Orton (Qu'est-ce qu'il vient foutre là celui là ?) Bing Bing Bing ! Les droites pleuvent sur The Champ. A défaut d'y avoir une table des commentateurs dans un show Local, Orton va chercher une table sous le ring et la place. Il relève Cena et va lui porter le RKO mais NON ! Cena bloque le finish du jeunot et renverse en FU au travers de la table ! Orton est KO ! Kennedy continue d'agoniser dans son coin.

Et c'est ainsi que le show local se termine, avec deux grandes stars WWE complètement explosé et The Champ MDWF debout en héro. On apprendra le soir même sur le site WWE.com que Kennedy et Randy Orton ne pourront assurer le prochain PPV WWE et devront prendre 6 mois de congé à cause d'une déchirure pectoral. Quel revanche sur la vie ! Quel homme ! Il a renversé son destin ! C'est la fin messieurs dames ! Ce défi long et chiant avait quand même une morale, je dirais même qu'il en avait deux !
La première: "Ton destin n'est pas écrit, fais comme Cena, créer toi ton destin et casse celui des autres !"
La deuxième: "Le Chain Gang search c'est encore plus pourri que le Diva Search, en + il y a pas de bonasse qui se mouille les seins en demandant qu'on vote pour elle ! NUL !"






______________ Not Finit ____________


Et comme je sais que notre IRS MDWfational manque à personne sauf moi (et que sa voix compte sûrement encore pour savoir qui sera le vainqueur) j'ai tenue personnellement à lui rendre ce dernier hommage, en lui adressant quelques mots que voici…



Best Joke Ever (comme lui aurait dit…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   14.10.07 2:22

Il se passe beaucoup de choses sur les rings de la MDWF, que ce soit sur le ring principal, dans les houses shows, ou les fédérations satellite (et oui avec une telle notoriété, la MDWF peut au moins se permettre ça). Récemment, nous avons pu John Cena en plein recrutement pour son Chain Gang, recrutement qui s’est soldé par un véritable fiasco, mais tellement pour le rappeur, puisque celui-ci a su se débarrasser de l’ancien Smoking Guns (moi aussi j’évite les répétitions), de Randy Orton et de Mister Kennedy, incroyable n’est-ce pas ?
Et tout ça pourquoi au final, et oui, il y avait un but subtil à tout ça, un but caché que peu ont pu remarqué. Et Lestat Dragonheart fait partie de cette minorité, et c’est justement que le ring de la MDWF que nous retrouvons la moitié des Champions par équipe afin qu’il nous parle un peu de son futur adversaire.

Lestat : J’ai regardé le Chain Gang Search il y a un petit moment, oui, oui, je sais, j’ai eu le courage de le faire, et sincèrement, je tiens vraiment à féliciter ceux qui ont tenu jusqu’au bout en le regardant, et encore plus ceux qui ont le malheur d’être sur place. Vraiment, un grand bravo à vous, le Plus Haut, suite à cela, dans sa grande miséricorde vous accorde sa bénédiction ! Vous avez prouvé par cette action que vous êtes des enfants du Plus Haut, car après une telle ignominie, vous voilà avec moi, afin de communier avec le Plus Haut, dans le besoin de trouver une source de bien-être et d’apaisement. C’est pourquoi, avant d’entamer le débat Cena, nous allons prier ensemble, honorons le Plus Haut pendant une minute
…………………………………………………… (si vous comptez bien, il y a bien les soixante petits points qui correspondent à la minute, alors pas de triche, le Très Haut s’en rendrait compte !).
Bien, maintenant que nous sommes tous en osmose avec le Grand Protecteur, nous allons enfin cracher notre venin sur Cena, car on aime tous ça, et il faut dire aussi que ça soulage !
Alors mon petit Cena, tu demandes pourquoi je suis venu interrompre ta recherche passionnante d’amis. Premièrement, il existe Meetic pour ton cas, ou encore Hard Gay, je suis qu’il serait intéressé ! Deuxièmement, il me semble que tu as reçu une petite leçon lors du dernier PPV, je m’en souviens bien parce que c’était de mes mains ! Je crois que tu n’as pas tout compris la subtilité de ce message qui transparaissait à travers le Divine Judgement. Alors, dans ma grande bonté, et parce telle est la volonté du Plus Haut, je vais tenter de t’expliquer avec des mots simples en espérant que tu comprennes. Voyons, comment pourrais-je t’expliquer… tu nous emmerdes avec tes battle rap de merde sans aucun intérêt, si bien que des gars comme moi qui ne connaissent rien au rap ont été capables de te ridiculiser ! Tes textes sont bidons, sans aucune profondeur, et j’ai horreur des gars qui se prennent pour le nombril du monde tout ça parce qu’ils sont en manque d’affection !
Bon, voilà qui est dit, ça résumé à peu près ce que je pensais...
Tu sais j’analyse ce que tu prétends, et lorsque tu te demandes de quel côté je me sens, en gros, chez les petits ou les grands, je pense que tu es assez grand pour pouvoir répondre tout seul à cette question…… non ? Je m’en doutais. Alors laisse moi te dire le fond de ma pensée…
Depuis un bon moment, je me suis résigné à accepter le fait que je ne suis plus le meilleur ici… Hey ! Et oui c’est comme ça, même toi tu vas devoir l’accepter. Je te rappelle que le Champion à l’époque c’était moi, techniquement, tu n’as jamais été le meilleur. Enfin bref, je ne suis pas le meilleur. Par contre, je suis capable encore de voir quand des jeunots ont grand besoin qu’on les remette à leur place. Tu vois, dans ton cas par exemple, malgré le fait que j’ai du calmer tes ardeurs à ma manière, tu reviens quand même à la charge à nous casser les oreilles avec ta « musique » de merde. Et en plus, tu cherches des potes pour étendre le virus, pour que ça devienne une véritable épidémie, et tu crois que moi, The Punisher, je vais te laisser polluer un ring de lutte comme tu le fais si bien… et quel qu’il soit ce ring ! Peu importe que tu te trouves dans un house show, le public est présent tout de même, on sait ce que tu fais. Je l’ai moi-même fait plusieurs fois, je suis même intervenu dans l’une des fédérations satellite afin de promouvoir mon combat pour le Championnat par équipe, et je te laisse constater le résultat par toi-même !

Lestat lève sa ceinture de Champion par équipe.

Lestat : Ceci maintient un fait : je parcours toujours la cour des grands, je suis toujours un challenge pour ceux qui me font face, et aujourd’hui, grâce au soutien de Don Robert en plus de la Main du Plus Haut et des conseils promulgués par le Juge Bearer, je me sens d’attaque pour défier n’importe qui, alors, tu te dis bien que venir te proposer un combat ne m’a pas coûté un lourd effort. Oui je dis proposer, car je ne t’ai nullement imposé ce combat, bien qu’il soit de mauvais augure de refuser un défi du Punisher, surtout lorsque ce défi découle d’une sentence ! Ah oui, j’avais omis de te le dire. Tu peux quand même te féliciter en te disant que tes raps ont même indisposé le Plus Haut. Te rends-tu compte de ce que je suis en train de te dire : tu casses tellement les tympans d’autrui que même le Plus Haut t’a entendu, et s’est senti obligé d’intervenir. Sa Parole fut sans appel, et le Juge Bearer a prononcé sa sentence. Tiens, en parlant du Juge, ne vous en faites pas pour lui, il revient de congés dès la semaine prochaine. D’ailleurs, il n’est pas très heureux de devoir rendre des sentences même en vacances, surtout pour des merdeux préados qui pètent un peu trop plus haut que leur cul, et qui le revendiquent en plus ! Et ça, clairement, au bout d’un moment, ça commence à puer, et forcément, pour nettoyer, on appelle toujours celui qui le fait le mieux.
Certes, ces paroles peuvent prêter à confusion, on pourrait dire que The Punisher nettoie les toilettes, mais bon, avec toi, c’est un peu ça !
Une fois que j’en aurai fini avec toi, tu vas comprendre à quel point le perdant, c’est toi. Oui, nous avons fait des erreurs de recrutement, oui, des gens qui ne comprenaient rien à la vie ont tenté de comprendre la psychologie des Punishers, Jarek et le Juge avaient fait vraiment des erreurs de jugements, la preuve, au-delà de Lonkins et Methodcobra, on a même été capable d’enrôler Charming Xtreme, notre bienfaiteur…

Lestat montre sa ceinture en disant cela…

Lestat : Mais l’arrivée de Don Robert m’a permis de prendre ma revanche sur tous mes détracteurs. Certes, il y a eu Draius aussi. Mais si mon ami était resté, tu aurais pu constaté par toi-même toute son utilité. Ma foi, il a quand même vaincu B-Max dès son premier combat… la chance du débutant ? Non je ne pense pas, mais qui sait, peut-être que dans l’avenir, il viendra t’expliquer lui-même sa façon de voir les choses.
Ensuite, tu critiques le fait que je viens me mêler de l’altercation entre la JBB et Hard Gay, seulement, tu ne sais même pas pourquoi j’agis ainsi. Et bien sûr, comme je suis toujours autant empli de bonté, je vais te dire ce qu’il en est. Lorsque la JBB est arrivé à la MDWF, ils se sont amusés à parodier les Punishers, et j’ai du les calmer une fois, mais ça n’a pas suffi, donc j’ai du tous les passer à la casserole afin qu’ils comprennent qu’on ne peut se jouer du Punisher sans en payer les conséquences. Malgré cela, lors de mon dernier combat contre René Duprée, ces trous du cul se sont permis d’intervenir à nouveau, et même si je n’ai rien sur le moment, il ne faut pas croire que j’ai oublié. Et enfin, lors du Punjabi, Juachim était tellement pitoyable qu’il a encore du avoir recours à ses petits copains qui m’ont ôté tout espoir de victoire en m’attachant à l’aide de menottes. J’en ai un peu marre de leur agissement, et dans le combat qui attend Hard Gay, même si je n’ai pas d’affinité avec l’homme en cuir, tu peux pas savoir comme je souhaite que ce dernier foute une belle fessée à Juachim, chose que tu n’as pas su faire, oui c’est juste pour te motiver à me porter un F-U, si tu trouves l’inspiration pour y parvenir… avant qu’il s’occupe du petit cul de Fathom. Enregistre toutes les informations que je te donne dans ton crâne de piaf, car tous les coups que je vais te mettre, tu pourras te dire qu’ils seront implicitement accompagnés d’un « ça c’est pour… ».
Je te vois ensuite critiquer ceux qui font vivre la MDWF : les fans !
Qui apporte à la MDWF sa notoriété : les fans ! Qui nous porte au sommet : les fans ! Qui nous permette de nous relever même lorsque nous sommes pire qu’abattu : les fans !
C’est un combat que je mène depuis mon arrivée ici pratiquement. J’ai presque toujours respecté ceux qui nous encourage semaine après semaine, et ce, depuis presque deux ans ! Mais des gens comme toi, lorsque vous regardez autour de vous, vous ne voyez rien, alors vous vous inquiétez, et vous foncez devant un miroir pour vois dire « ouf, je suis toujours là, oh je t’aime toi tu sais ! ». Pitoyable ! Tu vas bien avec la plupart des lutteurs qui évoluent ici, et dont la plupart sont regroupés tout en haut d’un building, bureau des ressources humaines.
Intelligence ? Parlons d’intelligence ! Moi au moins, j’ai l’intelligence de venir défier un troufion, toi, tu n’as pas le cerveau nécessaire à comprendre que je vais t’arracher les tripes et te pendre avec ! Va chanter après ça, juste pour voir…
Pourtant, tu as presque été capable de dire quelque chose d’intelligent, si, si je t’assure !
« Mais elle est ridicule comparé à Lestat », après, certes, le reste se gâte. J’avoue que supporter Jillian Hall, là je dis quand même bravo, même pour toi, je compatis. Toutefois, le reste de ta « chanson », désolé mais je n’arriverai jamais à m’y faire… m’enfin… le reste de ta… chose… des simples paroles pour tenter de te persuader que l’inévitable peut être évité, que tu peux conjurer le sort, mais réveille toi pépito, c’est pas possible, tu n’arriveras pas « à me briser les couilles », c’est tout simplement toi qui va te briser contre moi. Je ne peux peut-être pas te voir, et tu ne crois pas si bien dire, mais par contre toi, s’il y a bien une chose que tu vas bien voir, c’est mon poing à travers ta gueule !
Je peux te rassurer sur une chose en tout cas, pendant notre combat, pas d’arnaque non… pas besoin !
Oui je sais que tu as peut-être peur que Don Robert ou Black Jay viennent participer activement à ce combat, même si tu ne l’admettras jamais, mais je leur laisserai le plaisir de briller contre toi tout comme je vais le faire. Mais dans cette partie de ton argumentation, ce qui m’a plu, c’est ta comparaison avec l’Undertaker ! Oh putain que ça faisait longtemps qu’on nous l’avait pas faite celle-là ! Malheureusement, tu arpentes des sentiers déjà foulés. Demande à Rocky ou Edgy, les deux meilleurs amis t’expliqueront leur point de vue sur le sujet, mais dis moi, à part Paul Bearer et un physique plutôt impressionnant, qu’avons-nous en commun ? Hum ?
Je ne crois sortir de sous terre, je ne m’amuse pas à forger des cercueils toute la journée, j’ai un petit tripe avec les échafauds, certes mais de là à faire une telle comparaison. Ah oui, il y a de la fumée lorsque je m’amène vers le ring, oui c’est vrai. Enfin bon, je vais arrêter de chercher, ça me donne des cheveux blancs… oui ça fait longtemps que je cherche, et alors !
Bon, je passe donc sur le reste de ton formidable speech qui n’a pas servi à grand-chose, tu n’as même pas trouvé de partenaire, pourtant, le premier me semblait tout à fait approprié, il ne lui a pas fallu deux secondes pour te sortir du ring.
Bon, je vais te laisser méditer à tout ça, et je vais m’arrêter là avant qu’on vienne me dire que mes speechs sont soporifiques. Toutefois, évite de te faire trop d’illusion pour notre rencontre prochaine, il n’y a aucune échappatoire pour toi. Il ne peut y avoir qu’une seule issue à notre combat, et tu vas l’apprendre à tes dépends !
You crossed the Threshold ! So, prépare yourself… to be punished !

Lestat Dragonheart lève sa ceinture au ciel et quitte le ring sous les ovations du public à cent pour cent derrière lui (et oui, rien pour toi mon Cenanounet !).


Lestat : Ah vous trouvez ?

Oui, c’est vrai que le coup de la petite phrase qui va bien à la fin était pas mal… pas mal ?! C’est une véritable tuerie, moi ça me fait plaisir de renouer avec mon moi extérieur ! Oui, mais ce n’est pas une raison pour en abuser hein…

Oui, oui, je suis confiant, mais c’est bizarre, je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’il nous réserve quelque chose le petit… c’est ça, et les saucissons, ça pousse sur les arbres !! Il ne connaît rien à rien, je vais l’abattre d’un seul et unique Divine Judgement, pas de temps à perdre avec des enfants moi non plus ! Restons tout de même sur nos gardes !
Tu es trop timoré, il va falloir que tu muscles ton jeu, sinon, tu vas vers de graves déconvenues de victoire avec de telles pensées.

Ah tu vois, ça sent autre chose tout ce cirque. C’est pas possible, à chaque fois c’est la même chose, vous vous liguez contre moi, et après, place au doute, et place à la défaite. Vous pouvez pas vous la couler douce lorsque tout coule de source justement ? Faut vous décoincer, je vous le dis moi !

J’écouterai vos conseils avisés Très Haut. « J’écouterai vos conseils avisés Très Haut… », tafiole va !

Il ne sait pas ce qu’il dit, mais ne vous en faites pas, je saurai rester vigilant, et endiguer toute arnaque de la part du rappeur. Il ne m’impressionne pas non plus, et je pense que l’on va pouvoir contrecarrer n’importe lequel de ces plans, si tenté qu’il en est. Le combat approche, je vais aller me préparer psychologiquement. Ouais, moi je vais aller boire un coup, si on me cherche, je suis libre pour personne… hum… quoi encore ? Ben, si je vais méditer, techniquement… cauchemar, lis sur mes lèvres : cauchemar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   15.10.07 2:07

Nous sommes en plein sur le tournage d’un épisode de Prison Break les enfants ! Durant la pause, Lestat répète ses textes, soucieux de bien faire. Oh my God ! Mais c’est Faf la Rage, l’interprète de la version française du générique de Prison Break !

Faf : Hey Lestat ! Ca roule mon pote ?

Les deux hommes se tapent dans la main, se tapent le poing, le dessus du poing, le dessous du poing, l’avant-bras, la fesse gauche, la fesse droite (je mets le doigt dedans, je mets le doigt derrière, je mets le doigt dedans… oups, désolé…)

Lestat : Un peu fatigué, un peu le trac, sinon ça roule.

Faf : Cool man ! Ca va bien se passer, tu verras !

Lestat : C’est dur quand même de se concentrer sur deux choses importantes à la fois. D’un côté, je ne veux pas décevoir l’équipe de tournage, et d’un autre côté, j’ai un combat mardi soir à Payback que je ne dois pas perdre. Tu peux comprendre que c’est assez déstabilisant. Pff, si tu prenais plus le combat à la légère, ça se passerait mieux, ce John Cena…

Faf : John Cena !?! Mais à qui tu parlais au fait ?

Lestat : Laisse tomber... Tu connais John Cena ?

Faf : Malheureusement oui…
J’ai déjà entendu ses œuvres en composition musicale…

Lestat : Si on peut appeler ça de la musique…

Faf : Dis moi, pourquoi personne n’ose lui dire que sa musique a plus du boys band que du groupe de rap ?

Lestat : Ben c’est fait.

Faf : Tu sais, il y a une grosse différence entre le rap français et le rap U.S.. Tu vois, nous, enfin je parle des chanteurs tel que moi ou le groupe de mon frangin (Shuriken d’IAM au cas où), pas trop des franchies pro-U.S. comme NTM, on construit nos textes sur des thèmes d’actualité. Nos paroles ont peut-être un impact fort, mais le message passe et reste plus ou moins profond. Tu prends le rap U.S., à part des pétasses siliconées en bikini qui trémoussent leur gros culs sur des chansons où elles se font traiter de putes ou de bonbons, ben y a pas grand-chose à en tirer mon pote. C’est vrai là-bas, les rappeurs sont tous des macs… sauf Snoop, lui, il est malin, pour légaliser son trafic de poufs, il réalise des pornos. Et en plein milieu de ce merdier, t’as John Cena. Tu vas m’dire que c’est innovant ce qu’il fait…

Lestat : Ah non… j’allais pas dire ça non…

Faf : Allez, avoue que c’était quand même marrant le coup de l’agence tout risque dans le seul clip qu’on a vu avec lui…

Lestat : Si tu le dis…

Faf : Et je dois même dire qu’il m’a inspiré…

Lestat : Non !? T’as pas fait ça !

Faf : Attends, attends ! Laisse moi finir. Quand je dis qu’il m’a inspiré, c’est pas lui directement en fait, mais plus sa copine.

Lestat : Il est en couple lui ?

Faf : Un peu mon neveu ! Et quand tu vois le morceau, tu comprends le gars. Il a des complexes, il a donc besoin de se croire le meilleur sur le ring, parce qu’à la maison, c’est pas la même histoire. Et puis forcément, il ne peut pas chanter les mêmes merdes que la West ou la East Coast, sinon i l ramasserait cher une fois rentré. En gros, sa meuf c’est une caille mec, elle fume, elle boit, elle s’la pète, elle met des balayettes, elle met des coups de têtes, c’est une caillera !

Lestat : Ah oui d’accord, je vois en quoi il t’a inspiré…

Faf : T’as tout compris mon pote ! Hey ! Tu veux t’assurer la victoire, arrange toi pour ramener sa meuf sur le ring, et il va devenir doux comme un agneau !

Lestat : Non, d’après ce que tu me dis, ce serait alors trop facile après. Ouais, moi ce que je veux, c’est lui foutre une bonne raclée, qu’il trouve une raison valable à aimer sa femme au moins.

Faf : Ouais, ouais, dis moi, t'es plutôt impulsif comme gars, hein...Le pire, c’est que voyant qu’il n’a pas eu le succès escompté aux States, il est venu dans le plus grand secret en France, et il a organisé une sorte de « à la recherche de la nouvelle star », comment ça s’appelait déjà ?...

Lestat : Le Chain Gang Search…

Faf : Oui, c’est ça ! T’es au courant ?

Lestat : Pas vraiment, mais il a remis ça dernièrement à la MDWF.

Faf : Mais il est con ou quoi. Pourquoi il cherche des rappeurs dans une fédération de catch ?

Lestat : En fait, il ne cherche pas des chanteurs de rap, mais des partenaires pour l’aider à le propulser au sommet. En gros, il veut se servir de ses futurs alliés comme de tremplins, parce qu’il n’a aucun moyen de décoller tout seul.

Faf : Et il a même pas changer le nom de son show ?

Lestat : Faut croire que la créativité, c’est pas son fort…

Faf : Tu veux que je te dise, ça me fait penser à une chanson de mon frangin et son groupe, « Petit Frère » ! Le refrain surtout : « petit frère a déserté les terrains de jeu, il marche à peine et veut des bottes de sept lieux, petit frère veut grandir trop vite, mais il a oublié que rien ne sert de courir petit frère ! »

Lestat : En même temps, je t’avoue que je ne le comprends pas trop…
Je ne crois pas qu’il y ait de lutteurs dans le roster de la MDWF qui soit plus près du syndrome de Narcisse que lui, et pourtant, il semble s’être lancé dans une guerre contre OBEY alors qu’il a toutes les qualités requises pour faire partie du groupe. Bon certes, il a été battu par la JBB, j’insiste sur ce fait parce qu’il y a un F-U à la clé, mais bon, on va dire que c’était en paiement d’un droit de passage. En fait, je crois que notre combat va l’aider à se situer un peu… ou pas, vu son degré d’intelligence, je ne parierai pas sur une analyse cohérente du fracassage de gueule qui l’attend !

Faf : Je suis d’accord, même si je te trouve un peu zarb, mais à force de lui taper sur la courge, ça lui remettra les idées en place là-dedans.

Lestat : Prions le Très Haut pour que cela se réalise…

Faf : Le Très Haut ? Mouais... Bon allez mon pote, j’te laisse, et bon courage pour ton combat.

Lestat : Merci… pas besoin, c’est comme la chance, j’m’en passe !

Lestat se replonge dans ses textes, un peu plus serein maintenant, appréhendant beaucoup moins son combat avec The Marine.
Un peu plus tard dans la nuit, alors que Lestat rentre à son hôtel, ayant laissé Don Robert finir la soirée avec une jolie Hispanique, une voix familière se fait entendre……….dans la tête de Lestat (je me dis toujours que vous devez vous demander parfois ce qu’il peut bien dire hein… la seule chose que je peux vous dire c’est que…… moi je sais !)

Lestat : Ouais…

En fait, je ne le vois plus trop comme ça. Après tout c’est vrai, la seule chose qui va vraiment avoir de l’importance dans ce combat, c’est que le petit soit bien remis à sa place. Ah ! Voilà une idée intelligente. Il faut absolument que je note cette date dans le calendrier.

… : Monsieur Dragonheart !!

Lestat : Oui ? Qu’est-ce qui se passe ? Quelqu’un vous agresse ?

Lestat est à l’affût, prêt à en découdre.

… : Non, non, tout va bien, je suis simplement journaliste, je vous attendais.

Lestat : Hein ? Mais vous ne dormez jamais !?

Journaliste : Pas quand je peux avoir une exclusivité sur un combat majeur de Payback !

Titan : Ah oui ? Et qui vous dit que vous l’aurez ?

Journaliste : Ben si vous répondez à mes questions, ça devrait bien se passer.

Titan : Visionnez mes dernières promos, vous aurez les réponses à vos questions.

Journaliste : Mais là à chaud, je suis sûr qu’il y a quelque chose à ajouter. Vous n’avez pas pu tout dire sur John Cena. Il y a tant à dire.

Titan : Oh non ! Il n’y a pas tant que ça à dire, ce serait le flatter, et pour ma part, j’en ai déjà dit l’essentiel.
Pourtant… quoi pourtant ? Ben je dois dire qu’il y a une chose que je n’ai pas encore abordée. Si, on a tout dit ! Allez hop, on rentre, je suis fatigué moi…
Mais il y a une chose que je voudrai ajouter quand même avant d’aller dormir. Vous voyez, lors de ma dernière promo, j’ai émis le doute selon lequel John Cena préparait quelque chose. Mais je ne savais pas alors pourquoi j’avais cette impression. J’ai pu toutefois faire mûrir ma réflexion, et j’en suis arrivé à une conclusion. On s’en fout, tu te poses trop de questions comme toujours, il est temps de plonger dans les bras de Morphée.

Journaliste : J’aimerai quand même entendre cette fameuse conclusion.

Titan : On peut pas dire que vous êtes très coopératif vous hein… je peux vous l’expliquer autrement si vous voulez. Ne fais pas l’enfant. J’ai commencé, je termine, « j’ai commencé, je termine », c’est fini avec ça oui ! « c’est fini avec ça oui ! ». Bref, « bref », je disais donc que je n’ai pas vraiment l’habitude de voir John Cena agir ainsi. A la WWE, il était devenu le nouveau Goldberg, avec un style différent, certes, mais c’était un peu ça… « Who’s next ! », ça résumait bien les choses. Et même lorsqu’il était à la MDWF au moment de mon arrivée, vous vous souvenez, avec la Big Evolution je crois, il avait une attitude de bourin un peu, même si ce n’était qu’en apparence, il a rarement brillé à cette époque là. Et aujourd’hui, il nous revient dans un style tout à fait particulier, mais qui est en fait la pale copie d’un lutteur déjà au sommet de la Fédération, puisqu’il s’agit de Edge. Penchons-nous un peu sur la question… et si on s’asseyait, ça me permettrait de me reposer en attendant.

Les deux hommes prennent donc place sur un banc, Lestat poursuivant son argumentation, alors que Titan pet enfin s’assoupir. Ca fera des vacances à quelqu’un, mais ne nos attardons pas sur des détails…

Lestat : Vous avez noté comment Edge et John Cena se voyaient grands dès leur retour. « J’arrive et je me vois déjà en haut de l’affiche, le meilleur ! » On va dire que pour l’un, c’est vrai, et que pour l’autre, ça reste à prouver. Ensuite, et c’est l’aspect le plus troublant de Cena justement ; les deux hommes s’estiment les meilleurs, mais au-delà de ça, on évite tout risque majeur. Dès que la tempête s’approche, on court se mettre à l’abri. Faut quand même dire que le Chain Gang Search fut assez hilarant. Même si ce n’était pas forcément l’attitude recherchée par Cena, ça a quand même tourné à la dérision son truc. Je me souviens que lorsque Edge m’a battu, il avait une attitude un peu similaire, et encore plus lorsqu’il est devenu Champion, cherchant à éviter les gros combats afin de se préserver. Ensuite, il y a l’envie de former un clan à tout prix. D’un côté par contre, on a le Chain Gang Search qui a plutôt tourné au fiasco, et je me souviens que Edge, lui, a tout de suite ressenti le besoin de former un clan ; les Ratings Boosters d’abord avec CM Punk, puis OBEY avec The Rock. Là où on peut retrouver un point commun, c’est dans la manière de recrutement, puisque les débuts d’OBEY en matière de ressource humaine, c’était assez folklorique. Je me demande alors comment un gars comme Cena qui a toujours joué les durs à cuire peut tomber dans ce jeu auto dérisoire ?

Journaliste : Il faut dire que ça a bien réussi à Edge. Son premier grand fait d’arme fut de vous battre, et ce à maintes reprises !

Un petit haussement de sourcil rapide témoigne que l’assoupissement de Titan n’est que factice…

Journaliste : On peut donc supposer que Cena veut suivre le même parcours que le Champion actuel, mais qu’il ne serait pas propice qu’il se joigne à OBEY, tout simplement à cause de son ego et son ambition. Comment devenir Champion s’il rejoint OBEY ?

Lestat : Effectivement, comment ? Tous les lutteurs d’OBEY léchaient les bottes du Rock lorsqu’il était Champion, et ils en font de même avec Edge. Il y en a même maintenant qui entre dans le clan juste dans l’espoir de se voir offrir une ceinture en acceptant seulement de payer l’abonnement mensuel à OBEY.

Journaliste : Exactement ! Mais Cena lui vise le titre suprême, et il est bien conscient que s’il entre au service d’OBEY, il devra faire des courbettes comme tous les autres, et n’accédera par là même jamais à la notoriété qu’il recherche. C’est assez logique comme raisonnement. Du coup, agir comme Edge peut lui permettre de gravir très vite les échelons, et d’obtenir par exemple une victoire facile contre vous !

Lestat : Oui… hum… n’exagérons rien non plus hein… victoire facile… Cena n’a pas le talent de Edge… victoire facile !... Et qui plus est, il n’a pas le soutien de tout un clan pour l’épauler pendant un combat… VICTOIRE FACILE !!!

Lestat se jette soudain sur le journaliste, le martèle de baffes en aller retour. Il s’en saisit ensuite, monte sur la tranche du dossier du banc…

Titan : Je vais t’en donner de la victoire facile moi !!!

THE DIVINE JUDGEMENT !
Titan : Dans ta gueule, larve ! Finesse, tout en finesse ! Ben on en est débarrassé au moins…

Je suis d’accord ! Oh ça va, t’as vu comme il parlait de moi, je ne pouvais tout de même pas le laisser faire. Croire que John Cena peut obtenir une victoire facile sur moi, même toi tu te serais vexé ! Il ne faisait qu’émettre une hypothèse qui suivait mon raisonnement. Tu ne comprends vraiment rien à rien toi !

Oui, bonne idée, allons nous coucher maintenant, tu viens de me donner mal au crâne en plus. Oui mais… mais quoi ? C’est que j’suis plus fatigué moi maintenant, on va boire un coup et rejoindre Don Robert ?... cauchemar, lis sur mes lèvres : cauchemar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   15.10.07 4:01

Bienvenu à Skid Row mon pote. Ici, si tu ne portes pas les bonnes couleurs au bon endroit, t’es bon pour rencontrer Joe Black en chair et en os ! (Enfin presque…). Depuis un bon moment maintenant, le quartier est divisé entre trois gangs distincts : OBEY, qui portent généralement la couleur bleu roi en guise de reconnaissance, Ousk, sur lesquels on peut trouver la couleur cyan si on cherche bien, et enfin, The Punishers, arborant des rubans rouges (rien à voir avec l’armée) autour du bras gauche. Chacun son slogan : « OBEY je te dis, OBEY ! », « Allez Ousk ! », et « We will punish them ! ». The Punishers et OBEY se disputent actuellement un territoire important, à l’est de Skid Row (oui parce qu’à l’ouest, rien de nouveau…). Et ce sont The Punishers qui ont le dessus cette fois. Mais contre toute attente, à la frontière du dit territoire, un gang voit le jour : The Chain Gang. Aucune couleurn juste un slogan : « you can’t see me ! ». Oui, oui, « me », parce que le gang ne se résume qu’à un seul et unique homme : John The Marine !
Un homme ambitieux, et il faut l’être pour tenter de s’emparer de tout un quartier tout seul. Mais sa devise résume bien sa technique. Pourtant, il essaie de faire parler de lui, mais ses discours ne trompent personne, bien plus en fait, ils font fuir la populace, si bien que « personne ne peut plus le voir… ». Et ça marche ! John n’a plus qu’à se servir une fois le territoire déserté. Il est facile ainsi d’étendre son influence lorsqu’il n’y a plus âme qui vive à l’horizon, et surtout pas de gangstas pour défendre le territoire. Mais maintenant, c’est bien différent, et John aura fort à faire pour prendre possession de Skid Row. Mais ça lui fait pas peur, non, puisque c’est un bad, bad man !
Et voilà notre John national parti à la conquête de l’Est. Il trouve tout d’abord un homme solitaire sur sa route, un certain Alex Twin…


John : Alex twin ?!?

John regarde de droite à gauche, et se retourne vers l’homme qui lui fait face…

John : Où est ton frère ?

Alex : Mon frère ?

John : Je sais que vous êtes deux, mais j’ai pas peur ! Si tu me cherches, vient, je vais t’en donner !

Alex : Pourquoi t’es agressif comme ça ?

John : Je vois, tu essaies de faire diversion. Pourquoi je ne peux pas le voir ?...... « pas le voir »…

John semble soudain avoir l’illumination…

John : Ah !! Je vois clair dans ton jeu ! Tu as déjà entendu parler de moi, c’est ça ?

Alex : Gné ?

John : Tu tentes d’utiliser la même technique que moi sacripant ! Imbécile, je suis le fondateur du « you can’t see me », tu ne m’auras jamais avec ça !

Aussitôt dit, aussitôt fait, John se met à frapper dans le vent tout autour de lui…

John : Tiens, prends ça ! Et ça ! Ha ! Ha ! T’as peur hein, t’oses pas approcher ou te montrer !

Alex se gratte un peu la tête, interloqué, et s’avance vers John en lui posant la main sur l’épaule…

Alex : Hey mon…

PIM !!


Droite fulgurante de Cena en pleine tête qui envoie ce dernier au pays des rêves…

John : Ha ! Ha ! Je t’ai eu ‘tit con, tu croiyais m’échapper ! T’as vu ça A…
Ben où il est ?


John regarde de tous les côtés, sur ses gardes, avant de se redresser fièrement, les mains sur les hanches.

John : Mouahaha ! T’as vu petit ! Ton frère a tellement eu peur qu’il détalé comme un lapin en t’abandonnant. Ce quartier sera facile à prendre, rien ne peut résister au Great John The Marine !

Oui mais voilà, tout n’est pas si facile, tout ne tient qu’à un fil ! Et John va l’apprendre à ses dépends. Progressant furtivement dans les rues de Skid Row, il tombe sur une altercation entre quatre hommes… du trois contre un ! Apparemment, trois hommes avec des bas de joggings bleu roi sont en train de tenter de racketter un jeune afro-américain. Sauf que celui-ci semble bien décidé à ne pas se laisser faire par la bande de joyeux lurons.

Shelton : Bon, soit vous vous cassez bandes de rats !
Soit vous aurez à faire à moi,
Et Dieu seul sait ce qu’il adviendra !

John : Wowowowowow ! Deux secondes les jeunes !
Hey mon gars, c’est quoi cette grosse merde que tu nous as fait là ? Où t’as appris à sortir des vers, en Papouasie ou quoi ?
Recule toi un peu et laisse faire l’artiste. Observe le maître, et prends en de la graine ! Si tu fais comme moi, tu vas voir, ça va être cool ! Hum…
Yo, yo, yo, yo………….. Yo !
Alors les blaireaux,
On veut faire bobo,
A ce joli p’tit négro !
Pas d’chance les gars,
Parce que voilà John Cena !
Préparez-vous à faire un gros caca !
Vous vous croyant hyper intéressant,
Avec vos fûtes bleus gerbant ?
Mais vous craignez comme des vers dégoulinants !
Je vous rappelle que moi c’est John Cena,
Qui bientôt vous apprendra,
Qu’à Skid Row il va y avoir un nouveau Roi !
Yo !

Les trois jeunes d’OBEY se regardent perplexes, et décident de passer à tabac l’importun qui est venu troubler leur plaisir, sous les yeux de Shelton. Une fois leur besogne accomplie, les trois Obeyens réajustent leurs fringues bleues et leurs cheveux, se félicitent mutullement de la branlée qu’ils viennent de mettre à Cena, avant de disparaître. Shelton quant à lui hausse les épaules, crache sur Cena, et tourne les talons, sans même aider notre John The Marine, qui nous venons de l’apprendre s’appelle accessoirement John Cena (ça vous dit quelque chose…… non ? C’est normal). John se relève donc seul, en s’aidant lui-même, se rassure tout seul tout en se dépoussiérant…

John : Pff ! Ces crétins ne savent même pas que je l’ai fait exprès. Il faut que je reste discret pour le moment, je ne devais pas les fracasser devant un témoin. Mais j’ai un plan, et je vois que l’union fait la force par ici. Allez, en avant John, il est l’heure de passer à l’action ! Il y a trop de monde dans ce quartier !

Nous nous retrouvons quelques heures plus tard, parmi un groupe réuni autour d’un seul homme : John The Marine !

John : Vous vous demandez pourquoi je rameute les foules !

Effectivement, ça nous a traversé l’esprit…

John : Rassurez-vous, je vais vous l’expliquer !

Ah, nous voilà plus que rassurés !

John : Je m’appelle John The Marine !
Sentez-vous cette odeur qui emplit vos narines ?
Me voilà enfin à Skid Row !
Préparez-vous à faire partis du Big Show !
On peut se demander ce que le grand John Cena,
Peut bien faire ici parmi toute une bande de rats ?
C’est pourtant simple je vais prendre le contrôle du quartier !
Et j’ai besoin de votre aide pour y arriver !
John Cena arrive à Skid Row pour le desservir,
Et vous, vous serez tous là pour me servir !
Quel pied d se dire « je fais parti du Chain Gang » !
Sortir ses colts, les faire tournoyer avant le grand « bang bang » !
Le Chain Gang aura tout Skid Row dans sa main !
Et il en sera ainsi pour chaque lendemain !

Choississez le Chain gang, ou allez vous faire foutre !
Mais une chose est sûre, je serai le boss ! En outre,
C'est John Cena qui sera le meilleur !
Et vous le comprendrez mais seulement après l'heure !
Et après l'heure,
C'est plus l'heure !

John Cena se place de profil, dressé fièrement une fois de plus, les bras croisés, la tête tournée vers la foule. Mais tel l’effet Kiss Kool, tout le monde tourne le dos au Marine afin de poursuivre leur route, mécontent d’avoir perdu tout ce temps pour rien.

John : Hé ! Hé ! Ca marche !

Tout le monde… sauf deux hommes…

John : Dawn, c’est quoi leur blème à ces deux là ?

Montrant profil bas, John saute de son perchoir pour rejoindre les deux hommes.

John : Yo mes potes ! J’savais qu’y avait pas que des nazes dans ce vieux trou ! Bon voilà comment on va faire, je provoque les connards qui dirigent le quartier, et dès qu’ils viennent, j’vous dis ce qu’il faut faire, et vous…

… : Hop hop hop hop ! Du calme sale larve. On n’a pas du tout l’intention de rejoindre ton gang de merde !

John : What the fuck ? Hey man, if you want some, come, get some !

… : C’est pas l’envie qui m’en manque… mais pas tout de suite !

… : Est-ce que tu sais au moins à qui tu t’adresses comme ça sombre crétin ?

John : Mais qui peut bien vouloir connaître deux dinosaures ? Ils sont morts les dinosaures, alors dehors ! Vous avez des corps comme des ressorts, et moi les centaures ça m'endort...

… : Tu sais qu'il me fait penser à mon pote Jean-Claude par moment...
Hé, l'affreux ! Je crois qu’il n’est pas judicieux de ta part d’insulter Lestat Dragonheart, le leader des Punishers !


Lestat : Surtout quand il est accompagné de son fidèle et redoutable bras droit, Don Robert de la Vega !

Don Robert : Olé !

John : Lestat… Don Robert… The Punishers… le boss… le bras droit… Jean-Claude...

Lestat : Beaucoup d’informations à enregistrer pour un seul tout petit cerveau, je comprends la difficulté.

John : Hey ! Hey ! Honoré les mecs, j’suis John Th…

Lestat : Oui on sait qui tu es ! Tu viens de l’annoncer il y a quelques instants…

John : Ah ? Vous écoutiez ?

Lestat : Oui, on a écouté, et pour tout te dire, on n’apprécie guère que des petits glands dans ton genre tente de taper l’incruste sur nos terres !

Don Robert : D’autant plus que tu essayes de convertir les fidèles du Plus Haut ! Ce n’est pas très intelligent ça mi amigo, le Juge pourrait prononcer une sentence, et là, tu serais bien avancé.

John : Non, en fait… hé… hé… c’est pas tellement ça que j’essayai de faire, j’ai une toute autre stratégie à vrai dire, mais qu’importe, je ne voulais pas vous déranger outre mesure…

Lestat : Mais tu ne nous déranges pas vraiment, je commence à te trouver amusant. Mais dis moi, cette stratégie, elle consiste en quoi ? A faire fuir les gens, hé, hé, hé !

John : Ben… c’est un peu ça… en fait…

Lestat : Hein ?

Don Robert : Ho, mais attends, cet accoutrement, ce style…
Oui, ça y est, je sais qui tu es ! Lestat regarde bien !


Lestat : Hum ?... mais oui, c’est bien sûr ! T’es celui qui s’est pris une déculottée par la bande à Johnny il y a de cela seulement quelques heures ! (j’y tiens au F-U Wink )

John : Non, non, vous devez faire erreur… Personne ne met de déculottée au next bo...

Don Robert : Regarde, il a encore les marques de coups ! C’est pas bien de mentir bambino !

Lestat : Et ben mon gars, c’est pas comme ça que tu vas parvenir à prendre le contrôle du quartier, et surtout pas de mes territoires en tout cas. Se faire foutre une branlée par les sbires d’OBEY, il n’y a rien de pire de nos jours.
Encore, de la part de leurs boss, je veux bien, mais la JBB (j’insiste, j’insiste), que le Très Haut t’accorde sa grâce !

John : Bon ça va, on va pas en faire tout un fromage non plus hein… Ils m'ont pris par surprise, et ils étaient au moins six pour tellement ils avaient pe...

Don Robert : Mais oui, bien sûr et la marmotte, elle met le chocolat, dans l papier d'alu...
Non mais ce n’est même plus drôle. J’avais bien envie de me dérouiller un peu, mais il n’y aurait du coup plus aucune gloire à remporter une victoire contre lui…

Titan : Tu me diras, rien n’empêche de lui donner une bonne leçon, juste pour le plaisir… après tout, on ne perturbe pas les fidèles impunément sur le territoire du Très Haut ! Je lui arracherai bien un bras, ou non, un pectoral tien… c’est un bon le pectoral, surtout avec un délicieux quanti ! Miam…

John lance un sourire crispé aux Punishers, qui avancent vers lui. Il prend alors ses jambes à son cou, et détale en battant tous les records de vitesse, comme si les feux de l’enfer lui brûlaient les fesses. Mais arrivé à une centaine de mètres, il s’arrête, reprend son souffle du mieux qu’il peut, et se retourne tout sourire vers les Punishers.

John : Hey ! Bande de connards ! Vous voulez m’empêcher de prendre vos territoires et tout Skid Row, et bien il va falloir tout d’abord me rattraper ! Carl Lewis est un amateur à côté du Marine ! Allez les filles, à la revoyure !

John se tape les fesses avant de faire demi-tour, toujours perturbé par le sourire que continue d’afficher les hommes au ruban rouge, décidant ainsi de ne pas s’éterniser. Mais un malheur n’arrive jamais seul, car au moment où John allait décamper, il n’avait pas compter sur l’arrivée soudaine d’un groupe de fidèles du Plus Haut derrière lui, lui barrant la route de la retraite. Et voilà qu’un héraut apparaît solennellement sur le toit d’une voiture, arborant avec détermination son attitude « Straight Edge » !

CM Punk : Ah ! j’en connais un qui a franchi le Seuil, et qui est maintenant dans une merde noire !

Cette histoire se termine sur les cris de supplications de John, demandant la clémence de Lestat. Mais ce n’est plus Sir Dragonheart qui lui fait face, mais une toute autre personnalité…

Titan : Es-tu prêt pour un jugement divin ?

John : Noooooooooonnnn !!!
DIVINE JUDGEMENT !!!


Oui, c’est peut-être la fin pour vous, mais pour John Cena, c’est une histoire qui se répètera à l’infini, et encore, et encore…

Fin de la retransmission…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   15.10.07 20:00

C'est alors qu'on retrouve John Cena seul dans sa loge, il est assis sur un sofa et regarde la TV avec une canette à la main (le nouveau Stone Cold de la MDWF ? Sûrement pas ! Cena est un vrai sportif, pas un pseudo Brawler au bide abondant. C'est donc du Ice Tea que notre John bois) Il semble cependant pensif. Et marmonne une sorte de petite truc dans sa barbe.

Cena: Quel chieur ce Lestat… pas étonnant que son juge Bearer ait eu besoin de congé, supporter un âne pareil tout la journée. Quel pénibilité.
En plus il a le culot de demander en quoi il est semblable au Taker de la WWE. Pfff, j'aurais eu au moins 15 bonnes répliques à lui sortir s'il avait été en face de moi, comme par exemple le faite que les deux ont réussit à atteindre un jour le sommet uniquement grâce à leur gimmick. Heureusement que pour des gars comme ça le catch résume aussi avec Spectacle, car niveau Compétition ces loosers sont juste bon à squouasher des lutteurs locale en Dark Match. Mais rassure toi Lestat, si tu me regardes (ce qui n'est pas impossible puisqu'il y a des caméra un peu partout autour de Cena ces derniers temps) saches qu'après ce Payback il y aura une autre similitude entre vous deux, autre que la fumée et Bearer, vous aurez tous les deux le mérite d'avoir jobbé bien comme il faut face à moi lors de mes débuts dans une fédération. Mais je ne suis pas un dégueulasse ! Regarde le Taker, il s'est couché et résultat des courses il a pu chopper un titre World Champion quelques années après, c'est ça l'avantage aussi. Bon à la Pognon Federation ça va être difficile… il n'y a qu'un titre Mondial, du coup tu va devoir te rabattre sur le Wall Street… QUOI QUE ! Si Edge a pu détenir les deux en même temps, alors moi aussi ! Bon et bien il te reste le Hardcore X… mais là encore il y a un soucis, va peut être falloir penser à être capable un jour de faire autre chose que se laisser mettre les menottes par 3 jeunes ados attardé et incapable d'avoir des objectifs sous prétexte qu'ils doivent obtenir les photos du cul d'Alice avant de penser à faire un truc intéressant pour leur carrière.
Bon là je te vois déjà emprunté le Cheval de ton pote Zorro qu'il utilise lors de son entrée pour débarquer ici et venir me rappeler que Polak et Fathom m'ont déjà vaincu. Mais si tu le faisais tu pourrais te faire appeler Triple L, Lestat Looser et en + Lier (menteur) car en effet tous ce que je n'ai pas su faire, face à ces deux … … cons, (pas trouver meilleurs adjectif pour les décrire, vous me pardonnerez…) c'est de protéger mon partenaire visiblement handicapé, autant physique que mental d'ailleurs, d'une part pour sa performance dans le ring ce soir là, mais aussi d'autre part pour sa difficulté à comprendre que j'étais dans son camp et qu'on former une Equipe.
Mais de là à ce que Sergio ou Fantomas ou Polonais ou l'autre Babar de Juachim soit capable de me passer au travers d'une table ou de me passer les menottes, je crois qu'il y a de la marge !
Rah la la, c'est dingue comme on s'embarque dans des argumentations de fou lorsqu'on a du dossier à dévoiler sur son adversaire. On parle du faite que tu as été humilié comme jamais lors du dernier Punjabi Prison Match alors qu'à la base je t'expliquer juste que si tu jobbes face à moi tu pourras faire un bon champion secondaire comme le Taker. Bon on a vue que le Wall Street tu pourras pas, le Hardcore X non plus… Mais dominé une ligue Tag Team aussi bien remplie qu'à la Pognon Federation c'est déjà pas mal ! Charming X-Treme, Shelton Benjamin et tous ça. C'est pas rien quand même. Néanmoins je te conseil de faire attention, si par malheurs les Highlanders: Robbie et Rory McAllister, venaient à décider de rejoindre les rangs MDWF, alors là je ne donnerais pas cher du temps qu'il vous reste toi et ton pote Robert à être champion.
En attendant fais ce que tu veux, continue de raconter à droite à gauche dans des jolies discours que tu as battus Cena dans les quartier lorsqu'on était plus jeune. Peu importe… C'est peut être vrai en plus ! C'est pas interdit de le croire en tout cas, mais il faudrait vraiment être le roi de cons. L'autre jour en PPV, la Battle Rap était à 3 vs 1 et ils a fallut qu'on en arrive au main pour combler votre manque de savoir faire dans le domaine du Rap. Alors Lestat qui bat le Cena jeune, motivé et fougueux dans son domaine ?! Laisse moi te répondre que le Triple L dont je parlais tout à l'heure serait visiblement un surnom fait sur-mesure pour toi.
Alors Lestat tu vois ? Non ? Tu ne comprend toujours pas ? Tu n'arrive toujours pas à voir où je veux en venir. Et bien ne t'inquiète pas c'est tout à faire normal, car … YOU CAN'T SEE ME !!


Et Cena bouge sa main devant la caméra qui le film et reprend la télécommande pour monter le son de la Télévision lorsque

TOC TOC TOC

Cena: Si c'est des Pin Up qu'on commande par catalogue, vous vous êtes trompez de loge les filles. Celle de Kévin Nash est la prochaine à gauche. Merci !

Et on entend: "Mais non Cena ! C'est moi, ton pote Muhammad Hassan !"

Cena: Merde qu'est-ce que tu fous encore là ?

Rappelez vous qu'il avait déjà apparu lors d'un défi de Cena où il disait être embauché comme road agent à la MDWF après ces malheureux déboires à Hollywood où malheureusement son manque de popularité lui aura coûter une carrière semblable à celle du Rock.

Hassan: Et bien je suis toujours Road Agent, j'allais quand même pas me faire virer. Tous le monde m'aime John, j'ai même rencontré un type tout à l'heure, il se faisait appeler The Guru Sonjay Dutt, il ressemblait un peu à Daivari, même gabarit en tout cas. Et bien il m'a prit dans ses bras et m'a embrassé alors que je le connaissais même pas. C'est pas beau l'état d'esprit à la MDWF ?

Cena: Si magnifique… Allez je viens t'ouvrir

Cena va ouvrir la porte et se retrouve face à face avec Hassan

Cena: Qu'est-ce que tu veux alors ?

Hassan: Et bien te prévenir une fois encore que tu as un rendez vous chez le docteur Nash.

Cena: Cette fois tu fais erreur, je n'ai aucun rendez vous de prit avec lui…

Hassan: Va le voir quand même, je crois qu'il veut s'assurer que tu te portes mieux qu'au lendemain de ta défaite face à Polak et Fathom. Allez à la prochaine John

Et Muhammad reprend sa route, laissant derrière lui le rappeur avec les dents serrées et visiblement énervé qu'on lui rappel aussi sèchement qu'il a un jour était battu par deux tarlouzes.
Heureusement qu'il a prit des cours de Yoga en cachette dernièrement notre Cena. Il réussit à se calmer tous seul après quelques exercices d'expiration et inspiration. Puis finalement il se rend chez le Docteur Kévin Nash Bis (rappelons le, qui n'est pas Kévin Nash mais simplement son frère jumeaux. Le fameux Jumeau qui est apparut lors des défi contre Alex Jumeau donc. Ah ah ah quel blague ! Je met directement un Copyright dessus pour éviter qu'on me la reprenne à chaque fois lorsqu'on bookera les matchs de Alex Twins !)

Dr Nash Bis: Entre Cena je t'en prie… alors mon grand, tu t'es remit de tes soucis on dirait, jolie victoire à Payback !

Cena: Ouais, normal… Ca sera pas ma première victoire face à un jobber quand même.

Dr Nash Bis: Attention à ne pas être trop confiant ! Ni trop stressé, ni trop sur John ! Trouve le juste milieu et tous tes matchs tu gagneras.

Cena: Et bien alors on dirait que je l'ai trouvé ce juste milieu… puisqu'à Payback c'est encore une victoire qui m'attend.

Dr Nash Bis: Une victoire ? En est tu sur ? On dirait que tu connais mal Titan ! C'est tout à fait le genre d'adversaire que je n'aurais pas aimé affronté… enfin quand je dis moi je veux dire mon frère Kévin Nash qui fait lutteur évidemment.

Cena: Hummm continue…

Dr Nash Bis: As tu remarqué comme il parle toujours du "Plus Haut" ou du "Très Haut" ?

Cena: Oui j'ai remarqué…

Dr Nash Bis: Et tu n'as pas eu l'idée de faire des recherches la dessus ! Sachant que peut être cela allez changé tout l'issue de votre match ! Cena fais attention ! Ton match est demain soir ! Tu n'as plus le temps de préparez quoi que ce soit maintenant. Et moi je te dis que "Très Haut" "Plus Haut" c'est pas des conneries. J'ai était voir sur Internet et regarde ce que j'ai trouvé.

Nash Bis passe une photo à John, celui ci regarde.






Et John commence à mourir de rire.

Cena: Tu es fou ou quoi ? C'est juste un personnage de manga…

Dr Nash Bis: Qui existerait celon la légende !!

Cena: Oui bien sur… Sangoku, Vegeta, Boubou… Ils existent tous, d'ailleurs ils vont venir nous piquer nos ceintures à la MDWF à coup de Kaméhaméha.

Dr Nash Bis: C'est pas ce que j'ai dis ! Sangoku et autres… c'est de la connerie, personne peut sortir de boule de feu capable de terrasser des villes entières juste en récitant une formule magique. Si c'était le cas il ne passerait pas leur vie à se battre mais plutôt à se faire des couilles en or en pillant tous le monde puisque les flics ne leur feraient pas peur !
En revanche !!! Un homme qu'on appel "Très Haut" et qui se cache dans une tour caché très loin, c'est tout à fait possible. Et j'ai d'ailleurs continuer à faire d'autre recherche…


Cena écoute d'une oreille déjà un peu plus intéressé qu'au préalable.

Dr Nash Bis: si Lestat parle sans cesse de lui John… c'est parce qu'il paraît que nul ne peut battre Lestat sans avoir reçu un entraînement très spécifique et propre au "Très Haut".

Cena rigole jaune.

Dr Nash Bis: Alors John… as tu reçu un entraînement spécial par cette homme que tu vois en photo ?

Cena: Euhhhh non… désolé de pas vivre dans un manga…

Dr Nash Bis: C'est bien dommage John ! Vraiment dommage… car je crois que tu vas perdre ton match !!!

Cena: WHAT ?

Dr Nash Bis: Je l'ai eu au téléphone hier soir John… et il m'a demandé pourquoi tu n'étais pas venu le voir, tu avais toute la semaine pour ça. Il t'attendait ! Mais toi tu as perdu ton temps avec le Chain Gang Search. Et maintenant il est trop tard John, ton match est demain soir, tu ne pourras plus recevoir l'entraînement divin nécessaire pour vaincre Lestat !

Cena: Mais, attend c'est pas possible ! Tu l'as eu au téléphone tu dis ?

Mais le docteur Nash n'écoutait plus, il regarde sa monte et pousse un: "Ohhh"

Dr Nash Bis: Hummm John il va falloir que je te laisse. J'ai un autre rendez vous après toi. Menace X a choppé une sorte de grippe le pauvre, je vais devoir l'examiner.

Cena: Mais on s'en fou de la grippe de Menace X ! Répond à ma question, tu as eu ce type là au téléphone ?

Mais Nash Bis entraîne John en dehors de son bureau et le remercie d'être passé. BOUM ! (Bruit de la porte qui se ferme)

Alors Cena va donc perdre son match ? Ou bien est-ce que Cena aura le temps de trouver et de recevoir l'entraînement divin en seulement 24 heures ? Tel est la question !!
(Enfin la vrai question c'est surtout qu'est-ce que fume Nash Bis le soir, mais faut restez dans le délire alors bon)

Une fois tous ceci passé, John décide enfin de s'accorder un peu de bon temps pour oublier ces soucis. Il passe devant un DVD Club et décide de se prendre un bon petit film d'action. Il hésite un bon moment dans le rayon et finit enfin par sortir du magasin avec nul autre que le DVD suivant:



Cena: Taxi !!

Et une jolie voiture jaune ramène notre rappeur jusqu'à son domicile: soit les Lockers Room de la MDWF.
The Champ s'installe confortablement, il chope la télécommande et lance le DVD, hop c'est partit !!

Pan pan !! Tiens prend ça ! Pim Poum Paf ! Je suis le grand Punisher ! Tu va être punit mouahahaha ! Paf Paf ! Rooooonfle!!! (Ah tiens Cena pique un petit somme, ça doit être intéressant comme DVD) coup de poing dans ta tête sale con ! Je suis le meilleurs (HOP CENA SE REVEILLE). Pim Pim. … … The End


Cena: Ah ah ah ah !! C'est finit ? enfin ? alors c'est ça ce navet dont tous le monde a temps parler… The Punisher. Ah ah ah ah ! Heureusement qu'aucun catcheur ne s'inspire de ce truc là, il aurait vraiment l'air vieux jeux et con !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Cena vs Lestat/Titan   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Cena vs Lestat/Titan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» Tag Team Champion :Kane & Chris Jericho vs Randy Orton & John Cena
» DVD : John Cena : My Life
» John Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Ring-
Sauter vers: