AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Payback 18 Septembre 2007

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

La MDWF passera-t-elle l'hiver ?
Oui
21%
 21% [ 3 ]
Non
7%
 7% [ 1 ]
Oui car Ted DiBiase va partir
0%
 0% [ 0 ]
Non car Ted DiBiase va partir
0%
 0% [ 0 ]
Oui car IRS va rester
0%
 0% [ 0 ]
Non car IRS va rester
7%
 7% [ 1 ]
Oui car Obi Wan Kenobi
57%
 57% [ 8 ]
Non car Obi Wan Kenobi
7%
 7% [ 1 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 21:26

Jean Brassard : Une fois n’est pas coutume, faisons un retour vers le passé, eh ouais je n’ai pas de DeLorean moi, la faute à un récent Parking Lot Brawl …

La semaine dernière en France a écrit:

Nous sommes ici à l’aéroport Roissy - Charles de Gaulle et des milliers, que dis-je, des millions de fans se sont retrouvés et attendent le retour de l’enfant chéri du pays. Noah ? Non. Zidane ? Henry ? Non rien de tout cela. Le sportif préféré des français, l’homme qui a amené le rayonnement culturel de la France à un point si élevé que plus jamais personne ne pourra égaler ce sommet. Oui vous l’avez reconnu, il s’agit bien de René Duprée.
(d’un côté si je vous avais dit que c’était François Fillon vous ne m’auriez pas cru je pense)


Mais ici l’attente est longue … Puisque c’est Le French Tippler personne n’a osé quitter l’aéroport tant toutes les personnes ici présentes souhaitent plus que tout au monde ne serait-ce que l’apercevoir …
Bon là ça fait long tout de même … 15 heures de retard et toujours autant de monde … La nouvelle monte en ligne droite vers les plus hautes sphères de l’Etat. Et enfin un homme intelligent regarde Payback. René Duprée kidnappé et emprisonné à Cuba.

Tout de suite une réunion de crise est organisée : on a enlevé la huitième merveille du monde. Tous les cerveaux français sont présents. Tous veulent aider à la libération du phénomène. Oui car tous lui doivent quelque chose, un coup de main pour une invention, la vente d’un brevet pour une bouché de pain … Mais Cuba n’est pas un pays allié, les actuels ennemis y ont leurs racines. Cela ne s’annonce pas comme une sinécure.
Une petite voix se fait alors entendre, il faut sauver le soldat Duprée, et pour cela la communauté du ring est formée. Ses membres ? Nous organiserons un casting pour les trouver.

Bon allez on vous passe le choix des mercenaires. Passons à l’action, passons à Cuba et surtout ne pétez pas trop haut !!

Bref, grâce au tourisme très répandu sur les cartes postales cubaines, nous retrouvons notre duo de mercenaires au milieu des touristes lambda. Mais où est réellement l’homme qu’il recherche ? Rien de plus simple en réalité, en effet grâce à la triangulation des ondes émises par les membres de OUSK juste à la fin de l’émission de leur rapt jusque la Million Dollar Federation nous savons où se trouve le French Tippler avec une précision de 32 centimètres (et 5 millimètres environ).
Bref les deux hommes se dirigent vers l’entrepôt abandonné dans lequel est enfermé l’homme qu’ils vénèrent tous deux. Merde des centaines de cubains sont devant ce hangar et en bloquent l’accès. Que faire ? Vont-ils reculer si prêt du but ? Mais vous ne les connaissez donc pas ? Ah oui je ne vous les ai pas présenté … L’un se nomme Sébastien Chabal, 1m93, plus de 100kg et seulement 8% de masse graisseuse. Un athlète, un monstre même e ce n’est pas lui qui reculera devant le danger. Il n’a pas reculé face aux Blacks surentraînés, il en reculera pas aujourd’hui. L’autre est un peu plus chétif mais tout aussi dangereux que son collègue, son nom est Bernard Lavilliers. Celui qui a connu la belle vie quand il était aventurier, gardien de phare, pilote de F1, catcheur ou skieur alpin. Puis des moments plus durs lorsqu’il était guérillero, banquier, avant centre et dresseur de chameaux. Et à savoir ce que tu vas pouvoir faire car tu n’as plus de métier à faire, ah si mercenaire !! h non tu es en train de le faire.

Bref les deux hommes ne font qu’une bouchée des gardes mais je vous pense les détails vous aurez compris que je n’aime pas les descriptions de batailles

Quand les deux hommes rentrent dans l’entrepôt, ils voient René Duprée accroché à un poteau et des corps tout autour de lui. Il est libre le phénomène, mais ce séjour ne lui a pas fait spécialement du bien avec une barbe plus que naissante et hélas quelques kilos de muscle en moins.

Raymond : Mouais … Mais pourquoi nous avons montré cela ?

Jean Brassard : Pour que tu comprennes ce que tu vas voir et que l’autre Black menthol ne nous as pas appris dans ces news.

Carl : Pardon ??

Jean Brassard : T’as bien raison de t‘excuser …

Eh oui car ici au sein des couloirs de la Million Dollar Wrestling Federation un événement improbable est en train de se passer !! Oui Carlos Fisher a mis la main sur Chris Benoît !! Euh non pardon, c’est le French Tippler qui est de retour au sein de sa fédération ! Et quelle est sa première action ? Se raser ? Se changer ? Prendre un bon bain ? Rien de tout cela, avant d’être un playboy sex-symbol René Duprée est avant tout un homme épris de justice et d’égalité. Alors il se rend directement dans le bureau d’un des trois directeurs de cette belle entreprise familiale.
Travelling de la caméra, au travers de la porte vitrée, on devine des décorations comme une tête de bison accrochée au mur, un canapé garanti 100% cuir de vache tout droit importé du texas ainsi que des gravures de Buffalo Bill et un porte-crayon orné d'une paire de cornes bien astiquées. Sur la plaque postée à l'entrée, on peut y lire les mots suivants:

John Bradshaw Layfield
General Manager


La porte s'ouvre...

...


mais pas d'bol pour vous les p'tits loups, c'est à ce moment précis que la caméra s'éteint !


Money… it's a crime
Share it fairly, but don't take a slice of my pie
Money, so they say
Is the root of all evil today
But if you ask for a rise it's no surprise
That they're giving none away !


«Money» de Pink Floyd retentit dans l’arène, encore une fois ce soir pleine à craquer ! La camera balaye la foule qui est très chaude ce soir, ainsi que le tout nouveau décor de Payback, tout signe extérieur de richesse devant. Une chose ne change pas, c’est le traditionnel lâché de billets à l’effigie de Ted Dibiase dans la foule, qui je le rappelle sont échangeables contre certains produits du merchandising comme une moulure de la bi.. euh… . On peut lire ça et là sur les pancartes des petits mots tels que « Vendredi, c’était SUPER !! », «Mark Henry, va te torcher autre part ! ! », « Kane Kane Kane Kane ! » ou encore « Sega c’est plus fort que Cena ! » . La salle est fin prête et les hostilités vont bientôt commencer retrouvons nos commentateurs favoris !


Carl : Bonsoir chers amis, bonsoir Jean et bonsoir Raymond !

Jean : Bonsoir à tous et bienvenue pour ce show!

Raymond : Bienvenue à tous !

Jean : Passons aux choses sérieuses les amis. Ce soir on a plein de matchs, et plein de fois on sera appelé en coulisse !

Raymond : Et bien ça c’est des conneries ! On aura que 3 matchs, et c’est encore parce qu’on s’est battu pour les avoir. Les lutteurs de la MDWF doivent être en mouvement de grève, je vois que ça de possible !

Carl : Ah ouais c’est vrai… Enfin bon…

Jean : Allez, on va tout de suite en coulisse!

Nous nous retrouvons dans les coulisses de la MDWF, plus precisement devant la loge personnel d'Obey. rien de bien particulier apparament, jusqu'au moment ou, Juachim, memebre leader contesté de la Johnny B Brand se presente. Nous remquerons qu'il na pas les mains vides car il tient bien, un pied de biche. C'est un scenario que nous connaissons deja, mais sous un autre angle. Juachim va-t-il se mettre à la destruction de la loge de Obey pour se venger et aider ses "amis" de la OUSK ? C'est ce que nous allons voir.

Juachim s'approche lentement de la porte, fais bien attention de voir que personne ne le regarde. Il est maintenant au niveau de la serrure et commence a la crocheté de façon etrange. C'est sur qu'avec un pied de biche on va pas se la jouer Arsene Lupin.

Fathom : OH Qu'EST TU FAIS LA ??

Juachim sursaute et apperçoit Fathom & Polak qui le regardent d'un air d'autoroute ( merci Gad ) Juachim, se tient la poitrine et leur demande de faire moin de bruit avant de recommencer son crochetage. Polak pousse alor violament Juachim de la porte ...

Juachim : Mais c'est quoi ton problème ?

Polak : Me parle pas comme ça connard !!!

Fathom : Tu n'as toujours pas compris ? Nous ne voulons pas avoir à assumer des conséquences fâcheuses à cause d'un vulgaire règlement de compte. On est leurs partisans, et on fera tout ce qu'il faut pour t'empêcher d'être une bête nuisible.

Juachim : Vous avez donc décider de quel côté vous vous mettez hein ?

Fathom : Mais depuis le début, nous n'avons pas changer de camp, c'est toi qui a decider de couper les ponts avec la grande equipes.

Juachim : Alor comment on va regler ça hein ? Je suppose donc que vous n'allez pas le laisser faire mon petit travail.

Polak : Exactement.

Nous nous retrouvons donc devant un vrai problème. Polak & Fathom affiche clairement leurs préférences pour le clan OBEY pendant que Juachim participe activement a la destruction de ce clan nuisible qui est le sujet de tout leur problème, et se met donc deux des membres de la JBB à dos. Serge quand à lui et bien, nous n'avons plus énormément de nouvel depuis qu'il ai disparu de sa chambre lors de sa dernière intervention avec Juachim. Polak & Fathom sont techniquement plus fort et plus nombreux que Juachim, qui lui agis seul contre tous.

Juachim : Alor, com...

Polak : LA FERME !!!

Fathom : C'est dommage que tu agisses ainsi Juachim. On te tenait en respect car tu avais l'air d'etre plus en communion avec le catch. Mieu que nous. Mais maintenant j'ai l'impression que tu dérive, et que tu choisi une mauvaise voie. Donc nous allons faire très très simple. La semaine prochaine, c'est le Pay Per View de la MDWF. Nous réglerons nos comptes à ce moment. D'ici là j'espère que tu auras réfléchi à ta position. Ousk , un clan qui risque de faire face à de grand danger, ou OBEY, le clan qui ne finira jamais de monter, monter et monter.

Juachim : ... OUSK sans hesiter.

Fathom : Reflechi je te dis. Une semaine. Et tu donneras ta decision.

Juachim : ... Elle est déjà toute prise. C'est à vous de savoir si vous me rejoignez du bon côté.

Fathom & Polak partent doucement, Polak ne manque pas de faire des doigts d'honneur a Juachim, qui lui se sent vraiment très mal de voir qu'effectivement, il agit seul. Juachim et les autres membres de la Johnny B Brand se retrouve dans une nouvel épreuve bien étrange. La fin de la JBB ? Va-t-elle se séparer au PPV et bien la... Tiens, voila que JBL s'approche de la porte du bureau de la OUSK. Il aperçoit Juachim avec son pied de biche. Juachim pointe le nom d'Obey sur la porte. JBL souris, ouvre la porte et ... SURPRISE, c'est de nouveau le bureau du Wrestling GOD.

Juachim : SEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERRRRRRGGGGGGEEEEEEE !!!!!

Coupure.

Raymond : De la dissension au sein d’OBEY ?

Jean : Du JBB plutôt !

Raymond : Ah oui tu as raison. Je reprends donc

Jean : Non ce n’est pas la peine.

Raymond : Si, de la dissension au sein d’OBEY donc ?

Jean : JBB !!!

Raymond : Au sein du Johnny B. Brand ?

Carl : On dirait bien Raymond & Jean, mais si vous arrêtiez de jouer au plus con, on pourrait passer à la suite, vous ne croyez pas ?

Jean : Allons-y, tu as raison MVP !

Carl :


No more sorrow de Linkin Park retentit dans l'aréna ! Jay se tien en dessous du miilitron sans bouger, tête baissé...Il attend quelques peut, puis enlève sa capuche avec énergie et avance vers le ring assez rapidement. Il ne prend pas la peine de monter par les escaliers, et passe entre la 2em et la 3em corde. Une fois dans le ring, il monte sur un des turnbuckle et salut ses fans, et n'hésite pas à faire quelques mauvais gestes à ceux qui l'insultent. Puis il redescend et attend son adversaire en faisant quelques échauffements...

Bodies de Drowning Pool retentit dans l’aréna, c’est Brawling Devil qui apparaît et monte sur le ring.


L’arbitre fait les vérification habituelles et le match commence avec une prise de force. Jay repousse son adversaire dans le coin et lui assène de puissants coup d’avant bras ! Devil tombe « le cul par terre », Jay ce projète dans les cordes et s’élance pour un coup de genou… Non! Devil n’est plus là ! Jay ce retourne et BAM big boot ! Jay est à présent à terre, Devil ce projète dans les cordes et porte un Lionsault ! Il relève Jay et ce prépare pour une souplesse arrière, mais non! Jay contre avec un DDT ! Devil c’est enfoncer la tête dans le ring ! Jay relève son adversaire et lui porte une German Suplex. Il est à présent sur la troisième corde et porte un magnifique Frog Splash! Il tente le tomber:

1..
2..


Dégagement de Brawling Devil, Jay veut porter son Black Crash ! Devil est sur les épaules de Jay !

Carl : Le match est fini

Raymond : Pas sur ! Regarde bien !

Et oui! Devil contre en parant pour un Tornado DDT ! Jay est littéralement assomé, Devil lui porte un One Leg Boston Crab, Jay est en plein milieu du ring ! Il rampe péniblement jusqu’au cordes, il les touches du doigts… Non ! Brawling Devil le ramène au centre du ring; Jay ne veut toujours pas abandonner, et c’est Devil qui lâche lui même la prise, il relève Jay et lui porte une prise de l’ours ! Il lâche la prise et porte un double arm DDT sur Jay, Devil fait le tour du ring en chauffant la foule, mais Jay c’est relever ! Il arrive avec une Clothsline, mais Devil l’évite et porte un petit paquet !

1..
2..


Dernière édition par le 18.09.07 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 21:26

Dégagement de Jay, Devil énerver place Jay en Powerbomb, mais celui-ci a repris ces esprit et le contre en lui donnant des coups d’avant bras dans la tampe, ils sont tout les deux debout, Jay et le plus rapide et lui porte un Clothsline ! Jay monte sur la troisième corde et lui porte son Eat That ! Jay est prêt ! Il est prêt pour son Black Crash ! … Il est porté ! Magnifique ! Il tente le tomber:

1..
2..
TROIS !


Carl : Très belle victoire !

Raymond : Ouais ! On voit qu’il a de l’expérience !

Jean : Ouais… Ca reste une victoire de Punishers quoi…

Victoire via Pin fall: Black Jay Brawler.

Jean : Et alors c’est une bonne victoire de OBEY c’est tout ! On sait tous que tu préféres le JBB parce qu’ils sont plus !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : C’est faux !

Jean : C’est vrai !

Carl : PD va !

Raymond : Arrêtez les minous. On va aller en coulisse rejoindre nos amis !

Jean : Il a dis que j’étais son chat ?

A.A. Estrada : Vous m'avez fait demander, senor Layfield ?

JBL: Hellooooooooooooooo, Armando. Je peux t'appeler Armando ? Pas de chichis inutiles entre nous, la MDWF, c'est une grande famille, on voyage ensemble, on dort dans le même hôtel (enfin, VOUS dormez dans le même hôtel, les gens de ma caste ont leurs appartements privés, mais on pense quand même à vous de temps en temps !), on travaille ensemble et on fait le show tous ensemble !
Et entre donc, ta place est déjà prête ! Même ton copain peut venir, s'il ne dépasse pas le palier de la porte: la femme de ménage vient tout juste de passer et JBL n'a ni le temps ni l'envie de trouer le budget en payant inutilement des heures sup' !


A.A. Estrada : Euh, si, comme vous voudrez, John...

JBL: Tss tss, pour toi, ce sera « Mr Layfield », junior...

Ah ouais, les familiarités, ça va bien mais jusqu'à un certain point seulement, quoi.
Quoiqu'il en soit, pour ceux qui auraient raté le début de l'épisode de ce soir pour finir de mater le dernier Chuck Norris sur RTL9 (grave erreur, soit dit en passant: Payback n'est rediffusé sur aucune chaîne autre qu'américaine, même trois mois plus tard avec des commentateurs moisis et un montage taillé à la serpe !), on replante vite fait le décor: la scène se passe dans le bureau d'un deux deux General Managers de la compagnie, où Hébus et son manager sont convoqués séance tenante. Bien que n'étant pas encore hostile, le Cubain est des plus méfiants quand à la teneur de cette « entrevue ». Il ne virerait pas un peu parano, le Armando ? Oui, bon, y'a un certain René Duprée qui se trouve aussi dans le bureau, juste derrière le sous-boss et qui arbore une banane de deux kilomètres, d'aaaaaaaccord. Pas de quoi se formaliser, tout de même, hein !

A.A. Estrada : Muy byen, Jo...senor Layfield. Quand bien même je ne sais pas encore ce que vous allez me decir précisément qui nécessitait aussi urgemment la presencia de mon cliente et me, à veder votre copain assis juste derrière vous prenant la pose et souriant bêtement come un Chris Masters à qui on vient de promettre un push en main-event avant d'échouer à son 461234138411048em test anti-stéroïdes, pas besoin de sortir de l'Universidad d'Harvard por deviner de ce dont vous vouliez me parler !

JBL: Ooooooh, quelle rudesse, je t'ai connu avec plus de doigté, Armando. Je pensais un instant te demander de tes nouvelles, comment ça se passait ces temps-ci pour toi et son Sasquatch tout droit sorti d'une mauvaise production Trauma. Mais bon, soit, entrons dans le vif du sujet: bien sûr que c'est pour parler de CA ! Tu croyais quoi, que j'allais te convoquer pour disserter sur la culture des topinambours en patagonie orientale ?

A.A. Estrada : La seule cosa que j'ai à dire por la défense de me, mon cliente et mon partenaire de clan est que nous ne faisons ni plus ni moins que ce que vous et vos, como si dice in Ingles... « vos étroites relations » faites en permanencia de show en show, de Pay Per View en Pay Per View por asseoir leur soit-disante « soberanía ». La seule...diferencia, c'est que come siempre, à la OUSK, on a le sens de l'originalidad et de la grandeur, nous au moins !

Cette dernière remarque a le don de bien faire rire JBL. Ce qui n'est pas tellement au goût du French tippler, que le General Manager rassure d'un geste de la main. Après tout, le meilleur reste à venir...

JBL: Hum hum... Bon, Armando, il semblerait qu'il y a quelque chose que tu n'arrives pas à comprendre. Le fait que ça s'asticote un peu en backstages, que ce qui s'y passe n'est pas joli-joli et qu'une sorte de sélection naturelle s'y opère, c'est tout à fait normal, c'est dans l'ordre des choses. Seuls les meilleurs ont accès au meilleur. Cette loi empiriquement vérifiée n'est pas seulement valable dans l'industrie de la lutte, elle régie l'ensemble de la vie économique, politique et sociale de notre Pays et par extension, de la planète dont nous sommes le porte-étendard et a pour nom « le capitalisme » ! La position d'OBEY qui représente le meilleur n'a donc rien de scandaleuse. Et si tu ne me crois pas, il suffit de me regarder: n'en suis-je pas un magnifique exemple ?

Moui, effectivement, c'est un point de vue.
Et disant tout cela, JBL n'a pas enlevé un seul instant ce sourire Colgate qui fait désormais sa marque de fabrique. Il sourit même atrocement, le gros, pour un peu, on croirait presque qu'il vous boufferait le nez direct. Ce dont il a sûrement secrètement envie, d'ailleurs !

JBL: Mais bon, pour en revenir, au sujet, toi et tes petits copains êtes allés un peu trop loin. On ne parle plus d' »attaque » et de « droit de réponse » ou autres futilités de ce genre, ce que vous avez fait la semaine dernière a failli coûter la vie à un de nos meilleurs éléments sur qui l'on compte beaucoup pour tirer cette compagnie vers le haut !

A.A. Estrada : Coûter la vie, coûter la vie, come vous y allez, senor Layfield, vous trouvez qu'il a l'air muerte, votre poulain ? Je le trouve en pleine forma, me ! Bon, il est vrai qu'il n'a pas eu tellement l'occasion de se raser et qu'il pourrait faire plus présentable, ma il est rose come un nuevo-né ! Il a même perdu quelques kilos en trop et on ne voit plus ses hideuses poignées d'amour, il devrait m'en agradecer.

BLAM !

Ouh, c'était violent, ça ! JBL vient de frapper du poing sur son bureau. Et là, il ne sourit plus.

JBL: Armando, je suis quelqu'un de très conciliant et ouvert d'esprit, mais ma patience a des limites ! En faisant votre petit numéro avec le jet privé de René Duprée, vous avez failli provoquer la disparition définitive de son propriétaire, et cela doit entraîner une sanction immédiate. Je suis au courant de vos vues à toi et ton petit copain rescapé des Village People sur le titre tag team. Ce serait être de mauvaise foi que de ne pas reconnaître qu'avec vos victoires récentes, vous étiez bien placés pour tenter votre chance au prochain Pay Per View. Jusqu'à ce soir: vous êtes officiellement privés de Tag Team Championship. Les ceintures seront défendues à « Where it all begins again » contre Lestat Dragonheart et son nouveau copain la tortue ninja repeinte à l'encre de chine ! OBEY vs Punishers !

Ouh, c'était donc ça ce qui les pendait au nez. Plutôt contrariant: le manager Cubain se tient la tête comme s'il avait une soudaine envie de Nurofène...

A.A. Estrada : Como, ne soyez pas ridicules, entre un nuevo venu qui n'a fait que dos emisiones et la guerra psychologique interne permanente qui s'est fait plus battre par chacun des campeones en un jour que Carlos Fisher ne s'est fait pinner en toute une carrera, cette affiche est ridicule. Et injuste: nous avons des resultados, nous avions pris le dessus, nous méritions plus que quiconque ce title-shot !

JBL: Eux au moins agissent dans la légalité. Fallait y penser avant, cowboy !

Bien, maintenant que c'est officiel, il n'y a plus grand chose à rajouter. Reprenant son chapeau, réajustant sa veste, Estrada s'apprête à prendre ses cliques et ses claques.

JBL: Une minute, junior, ce n'est pas encore fini !

Estrada se retourne et voit la main tendue en direction de la chaise. Le genre de « proposition » qu'il ne peut pas refuser. JBL, pour sa part, a recommencé à sourire. Sauf que là, c'est encore plus atroce qu'au début du segment, y'a même une sale lueur dans le regard. Ouh putain que je n'aime pas ça...

JBL: Il y a un autre problème à régler, Armando. Indépendament du fait que tu as failli faire de toi un assassin, il n'empêche que ce que tu as commis s'appelle un kidnapping, et que c'est un crime fédéral. Une enquête a été ouverte, et pas seulement en France. Or, la fédération ne peut pas mettre en danger sa respectabilité en ayant un de ses champions fichés au FBI. En attendant que les choses se tassent, il va donc bien falloir prendre des mesures...

A.A. Estrada : Des mesures ? Je ne vois pas de...Oh no !

Et si, je crois bien ! Mais on va attendre confirmation.

JBL: ...et le fait qu'un des complices du rapt soit actuellement Hardcore X Champion est très mauvais pour la stabilité de cette compagnie ! En tant que General Manager, je ne peux pas laisser une chose pareille durer plus longtemps: Armando, je t' ordonne de me remettre la ceinture ! Ici et maintenant !

A.A. Estrada : ...

Raymond : ...

Jean : ...

Le public : ...

Jay et Silent Bob, devant le téléviseur : ...

Un moustique, dans la même pièce que le téléviseur: Bzzzzzzzzzzzz...

Hébus : ONKR !

Tiens, il se réveille, celui-là ! Apparemment, il vient de comprendre ce qui se passe: pas touche à mon bitoniau, hein ! Essaye seulement d'y poser les pattes, le goret avec le truc blanc sur la tête et tu vas voir ce qui va te tomber sur le coin de la gueule !

A.A. Estrada : Je suis désolé, campeon, ma ce sont les ordres...

Dans un silence pesant de chez pesant (maison de qualité transmise de père en fils depuis 1882), Estrada se dirige vers son poulain, puis, le trophée en main, regarde son « supérieur hiérarchique » d'un air neutre. Et pose violemment la ceinture sur le bureau.

JBL: Bien...D'ici le Pay Per View, les choses seront sûrement réglées, mais en attendant, le règne de « l'homme des bois » dans la division Hardcore est officiellement terminée.
Maintenant, Armando, The Wrestling God a à faire, et il te suggère d'aller voir ailleurs s'il y est si tu ne désires pas grossir les rangs de tous les métèques qui font la queue à la soupe populaire en y étant filmés par Michael Moore pour son prochain film. See ya !


Hébus : GRUK ZOLO BUH !

J'en connais bien un qui se ferait une pièce de boucher sur de la viande d'origine texane (bien tendre, en plus) mais pour espérer avoir encore une carrière à la MDWF, ce ne serait pas très indiqué. Ce qu'essaye de lui faire comprendre son manager, qui avec son physique de larve anémique myopathe, a toute les peines du monde à le faire. Mais heureusement (ou pas), on évite la catastrophe de justesse.
Le Milliotron, pour sa part, en a assez vu et préfère jeter un voile pudique sur cette scène.

Raymond : Bon voila ! Hébus a parlé !

Jean : Et oui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 21:57

Raymond : C’était…. Emouvant ?

Jean : Ce n’était pas le mot, mais ce n’est pas grave !

Raymond : Allez, prochain match !


Hiiiiiiiiiiiiii Yahhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!
My time is now, you can't see me, my time is now... NOW !!!

Pam pa la la !!! Pam pa la la !!!


Après tous ces bruitages musical, Cena apparait enfin en haut de la rampe, il regarde vite fait des deux côtés de la scène puis après avoir bougonné quelques chose que personne n'a pu entendre (faute de micro) il se dirige presque en courant sur le ring.
Il glisse à l'intérieur et monte sur l'un des coin pour faire le signe du Taureau avec ses mains. Ensuite il va voir l'arbitre et lui demande de lui passer un micro.


Cena: Yo yo yo yo.. YOOOOOOOOOO ! Ladies and Gentleman, pour le plaisir des jeunes et le malheurs des vieux cons, Cena, The Champ' !!! is HERE in MDWF !!!

Raymond: Ca on avait remarqué…

Cena: Cette semaine j'affronte Carlito Poissonneur, j'ai vraiment hâte d'en découdre avec lui, voir un peu ce que vaut cette fédération, à mon avis ça risque d'être une mauvaise surprise, mais laissons leur chance aux amateurs. Mais pour ma première apparition je ne pouvais pas juste faire un match, si je suis venu un peu en avance c'est avant tout pour faire ma première "Million Dollars Battle Rap !"

Raymond: C'est quoi ce truc là encore ?

Cena: Ne cherchez pas d'où ça vient, c'est nouveau et exclusif pour toutes les bit*hs de la MDWF ! Carl envoie la musique.

Carl s'éxécute en fredonnant un air de RAP en sortant des bruitages bizarre, et Cena commence à chanter.

Yo Yo … yo Take It !

A mon arrivé à la Million Dollars Federation
Je pensais à vrai dire me faire pas mal de pognon
Mais jusque là, j'ai croisé que des gars peu fréquentable
Et j'attend toujours de bonne nouvelles de la part de mon comptable

L'histoire ne s'arrête pas là
Car en si peu de temps voilà ce que je vois
Dans un premier lieu, un bien vieux gars
Qui, s'il se serait présenté à moi m'aurait sûrement dit ça

Hey, salut mon gars
My name is Shelton Benjamin
Mon intelligence n'est en aucun cas comparable à celle de Benjamin Franklin
Mais ça c'est avant tout à mes parents que je le dois !!

Ma couleur de peau est totalement différente
Durant longtemps j'ai joué ma chiante
En prétextant que j'étais discriminé, mais pour être franc cela m'a vraiment arrangé
Sinon comment expliquer, pourquoi je suis toujours le dernier


Yo Yo … yo Take It !

En avançant d'un peu plus près
Voilà l'espèce de machin que j'ai croisé
Un drole de gars qui se fait appeler Maximum Capacity
Et voilà ce qu'il m'a dit

Hey dude, moi je m'apelle Maximum Capacity
Car mes capacités peuvent faire du bruit
Mais je me suis plus fait remarquer
En bouffant comme un porc à longueur de journée
Mon gros ventre n'est pas ma seul qualité
Je peux aussi beaucoup "jobber"


Yo Yo … yo Take It !

P'tin moi je suis venu là pour enfin m'éclater
Et voilà sur quoi je suis tombé
Remarque j'vais réellement pouvoir m'amuser

Et si par hazard, tu trouves que mon rap c'est le bazard
Et que face à moi tu veux jouer le conn*rd
Et bien j'crois que t'as rien compris
Parce que le truc c'est que...: You can't See me !



Jean: Belle imitation de Shelton et Maximum Capacity

Raymond: Tu trouves ?

Jean: Je me demande malgré tous si Maximum Capacity et Shelton Benjamin vont laisser passer ça…

Raymond: Pour ça il faudra suivre des très près ce qui va se passer en backstage après cette émission. Mais pour l'heure voici le match qui va commencer.

Carl: En effet voici l'adversaire du soir pour John Cena, il s'agit de Carlos Fisher !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 21:57

La salle est plongée dans l'obscurité. "My mother says" demarre. Les percusion et le sythé commencent à jouer puis, peu après, les lumieres le long de la rampe clignotent lentement pendant que Carlos, sous le titantron mais les bras en croix comme un chanteur motivant les spectateurs tout en bougant la tête.
Lorsque le reste des instruments se lencent, Carlos descend rampe dans la meme position. une fois sur le ring, il intensifie les mouvements de ses bras puis saute sur pce avec le poing en l'air toujours en rythm avec la musique.


Et la cloche sonne, le match démarre. Aussitôt c'est le contact. Les deux lutteurs sont a ux prises dans une épreuve de force. Cena prend rapidement l'avantage, et Fisher perd du terrain. Mais rapidement il se sort de la prise et passe derriere Cena pour une ceinture arriere. Mais Cena lui donne quelques coups de coudes dans le visage et Calos lâche prise. C'est au tour de Cena de ceinturer son adversaire. Il le soulève, et le rabat rapidement au sol avant de se jeter sur sa tête pour un Headlock. Mais le match n'est est qu'a ses débuts et Carlos se relève vite. Il donne un coup de coude dans le ventre de son adversaire, puis contre l'Headlcok en Back Suplex. Les deux lutteurs restent au sol quelques instants, puis Carlos se relève et en fait de meme avec Cena. Il le projette dans les cordes mais celui-ci renverse la projection. Il se prépare a recevoir Fisher avec un Surpassement, mais celui-ci s'accroche aux cordes et ne revient pas vers son adversaire. Il se projette alors vers lui, mais Carlos le contre en Surpassement qui le fait passer par dessus les cordes. Cena réatteri sur le tablier du ring de l'autre coté. Carlos veut l'attaquer aussitôt, mais The Marine se laisse tomber au sol, et attrape rapidement les pieds de Carlos et les tire violemment vers lui, Carlos s'écrase sur le dos avant d'etre sorti du ring. Cena attrape la tête de Carlos debout, et reste quelques instants a la foule de deviner ce qu'il va faire, puis il se met a courire et saute par dessus l'escalier en métal, BULLDOG sur les marches !!! Cena sourit a pleines dents alors que l'arbitre l'engueule. Cena remonte son adversaire sur le ring et le couvre.

1...
2...

NON !!! Carlos se dégage. Cena fait les gros yeux, et lève la main en l'air d'un geste bien connue de la foule qui le conspue aussitôt. You Can't See Me ! Projection dans les cordes et... Rien du tout, Carlos s'est laissé rouler a l'exterieur du ring. Cena arrete son mouvement en plein dans les cordes et regarde Carlos avec ébahissement. Il semble pas content le John, il court et se laisse glisser hors du ring, il s'attaque aussitôt a Carlos qui n'aura finallement eu que bien peu de repos. Cena l'attaque dans uen vraie furie de coups d'avant-bras et de genoux. Il le projette ensuite vers les protections autour du ring contre laquelle Carlos se cogne violemment. Cena court pour une nouvelle attaque et... OUtch ! Carlos renverse le coup en Flapjack duquel Cena se receptionne directement sur les protection. Cena titube en se tenant le haut du corps, et Carlos profite de son avantage et VLan ! Big Clothesline qui cloue the Marin au sol. Une fois au sol, Carlos met quelques coups de poings rageurs sur la tete de son adversaire, puis le relève et le remonte sur le ring. Cena se relève lentement, Carlos patiente et une fois son adversaire face a lui, Double Hand Chockslam ! En se laissant retomber avec son adversaire. Carlos tente de le cover :

1...
2...

Et non ! Cena lève l'épaule. Carlos ne perd pas de temps et attaque le dos de Cena a coups de genoux rageurs. Puis il le relève et le projette dans les cordes, tentative de reception en Clothesline, non, Cena se baisse et continu sur sa lancé. Carlos se retourne pour tenter a nouveau de le receptionner, mais Cena a foncé comme une fusée et est déja sur lui avec un Jumping Shoulder Block, ils se relèvent rapidement, un deuxieme. Un troisieme... Back Suplex Powerbomb ! Attention, You Can't See Me... Five... Knuckles... Shuffle !!! Cette fois c'est bon, Cena tente de le cover, compte de deux. Cena sourit. C'est parti pour la prochaine étape, Cena monte sur la troisième corde. Attend que Carlos soit dans la bonne position, a genoux... Diving Legdrop... NON ! Carlos s'écarte au dernier moment et Cena s'écrase au sol ! Les deux se relèvent, Carlos saisit Cena et Sidewalk Slam. Il tente le cover pour le compte de deux. Carlos relève Cena, mais celui-ci commence a riposter. Une droite dans le bide... Une gauche... Il court dans les cordes et... Samoan Drop de la part de Fisher qui ne perd pas la main. Carlos tente a nouveau de relever Cena, mais rebelotte. Une droite, une gauche, course dans les cordes. Carlos réiterre son action précedente et se baisse pour receptionner Cena, mais celui-ci s'arrete juste devant lui, a un petit sourire vers la foule comme pour dire "C'est trop facile", puis attrape la tete de Carlos et porte un DDT.

1...
2...

Et non ! Carlos se dégage. Cena se relève et s'appuie sur les cordes histoire de reprendre un peus on souffle, puis repart, d'attaque pour un nouvel assaut... Qui arrive aussitôt sous la forme d'Un Spinning Wheel Kick de Carlos qui s'est déja relevé. Cena tombe, se relève, Carlos tente de l'envoyer dans les cordes, Cena renverse la projection, Carlos revient vers lui et Cena lui fait un croc-en-jambe, puis attrape sa jambe, entame un ample mouvement... STF... Non ! Carlos commence a courir et réussir a se mettre horse de porté de la prise de Cena. Celui-ci sourit et raproche son pouce et son index pour lui signaler qu'il est pas passé loin. Carlos se jette sur lui, mais Cena le receptionne sur ses épaules ! FU... Non, Carlos se laisse glisser derriere son adversaire, se projette dans les cordes et Flying Head Shoot... NON ! Cena esquive l'attaque et Carlos finit a genoux devant les cordes. Il se relève rapidement, se tourne vers Cena... Qui el prend sur ses épaules ! FU !!!

1...
2...
...
3 !!!

Vainqueur : John Cena !

Raymond: Victoire du rocker !

Carl : Il est rappeur…

Raymond: Victoire du rappeur donc !

Jean : Sinon, vous pensez quoi de Deuce and Domino ?

Carl : Rien…

Raymond: Pas mieux…

Jean : Ok merci les amis, on va passez à la suite hein.

Carl : C’est faux !

Jean : Tiens, voilà les parias ! Ces terroristes, ces criminels !

Raymond : Oh, ça va, ils ne nous ont pas fait de mal non plus…

Jean : Il n’empêche que c’est une honte quand même ! Bon, ils nous font quoi là, un apéro, un lunch ?

Carl : Un lunch effectivement, ils l’ont l’air plutôt à l’aise…

Et sur le ring, est installée une table avec toutes sortes de mets, quelques bouteilles de vin, un vase avec un bouquet de roses. Assis autour, Lestat, Paul Bearer, Don Robert de la Vega et Paulo, tandis que La Tornade est en train de brouter une botte de fo… ah non, ce sont des taps… au pied du ring.
Les quatre dégustent tranquillement un verre de vin (de l’Amoroso probablement), avec des tapas succulents.


Le Renard : A la tienne mon ami !

Lestat : Oui, à la notre !

Bearer : A nous !

La Tornade : Hiiiiiiiii !

Le Renard : Haaaa ! On est bien là hein ?

Lestat : Oh oui, ça fait du bien de prendre un petit encas… Surtout avant de préparer tout un PPV !

Le Renard : Oh ! Je suis sûr qu’il y a moyen de régler ça à l’amiable ! Autour d’une table, avec une bonne bouteille de vin…

Titan : Non mais t’es malade petit ! De la baston, de la vraie, y a rien de telle !

Le Renard : (songeur en regardant son verre de vin) Hummm… Ca manque de filles cette histoire…

Titan : Ouais ! Du rhum, des femmes, et de la bière nom de Dieu ! Ne blasphème pas s’il te plaît !

Le Renard : Un accordéon pour valser tant qu’on veut !

Lestat : Je ne suis pas aider là… Bon c’est fini maintenant…

Le Renard : Oui, c’est vrai….. parce que le rhum, beurk !

Sur ces bonnes paroles, Paulo applaudit, avec un grand enthousiasme, réclamant du coup un nouveau verre…

Bearer : Bon, c’est pas tout ça, mais vous avez un combat à préparer les enfants…

Le Renard : Préparez… Quel mot étrange pour les circonstances…

Titan : Ah ça, je suis d’accord ! Avec les deux larves qui devraient nous faire ça ! Ca va être une vraie petite promenade de santé, avec cassage de dents à la clé !

Le Renard : Olé !

Lestat : Bon, ça me donne faim tout ça… Mais dites vous tous, vous en voulez aussi ?

Le public répond par l’affirmative, et Don Robert claque des mains, permettant ainsi à des hôtesses de venir distribuer des collations à la foule.

Lestat : Mangez mes amis ! Ce repas vous rapproche du Plus Haut, car c’est lui qui l’a béni, nous permettant ainsi de communier avec lui ! Je suis sûr que vous ressentez actuellement sa présence !

Le Renard : Donne moi le verre Lestat, tu as assez bu je pense…

Lestat : Plaît-il ?

Le Renard : Si le Très Haut est parmi nous, qu’il nous fasse un signe !

http://fr.youtube.com/watch?v=a0wAqagbM7I

We are warrioooooors !

Le Renard : Je m’attendais pas vraiment à ça… Mais j’ai bien reçu le message Très Haut !

Les Champions par équipe débarquent maintenant sur le ring, accompagnés de Marine et Purity. Ils regardent la petite troupe présente sur le ring, puis la table, et B-Max lève un regard narquois vers les Punishers…

B-Max : Vous avez raison de profiter du temps qu’il vous reste pour bien vivre… Car après le PPV qui s’en vient, vous n’aurez plus le moral pour vous permettre ce genre de choses !

Lestat : Rira bien qui rira le dernier, B-Max ! Ce n’est pas la première fois que tu emploies ce genre d’arguments contre moi, et la dernière fois que nous nous sommes retrouvés en un contre un dans ce même ring, ça ne s’est pas passé comme tu l’entendais !

B-Max : Penses ce que tu veux après tout ! Mais je ne crois pas devoir te rappeler ce qu’il s’est produit la dernière fois que tu as été opposé à moi dans un match par équipe… ? Tu as succombé à mon Drop Of Sound, comme tous les autres ! Et ça sera encore le cas !

Lestat : Non, pas cette fois ! Car cette fois, j’ai un partenaire de confiance ! Quelqu’un sur qui je peux compter pour assurer mes arrières !

Le Renard : Tu me flattes… Et puis au vu de mon dernier match contre Charming X-Treme, je crois que nous partons avec un certain avantage.

Charming : Avantage, mon œil ouais ! Je n’étais pas au mieux de ma forme, voilà tout ! Tu veux peut-être que je te montre comment je suis au mieux de ma forme ?

Bearer : Du calme les enfants, vous n’allez tout de même pas abîmer tout notre beau décor !

Les deux couples de lutteurs sont maintenant face à face, une intensité rarissime et palpable se fait ressentir dans toute l’Aréna ! Mais alors que le combat était sur le point de débuter, Don Robert de la Vega se détourne, s’empare d’une rose dans le vase, la glisse entre ses dents, puis passe sous le nez de Charming avec un sourire narquois à la rose ! Il se saisit de la rose, et d’un geste majestueux et empli de galanterie, l’offre à Marine, qui ne peut s’empêcher de sourire timidement… Charming voit rouge…

Charming : A quoi tu joues là ?! Tu tiens vraiment à recevoir ta correction tout de suite ?!

Le Renard : Non, je tenais juste à combler le vide de son existence…

Le public observe dubitatif Paul Bearer qui semble remonter discrètement la rampe, accompagné par Paulo, un petit sourire malicieux en coin…

Charming : Je vais te la faire bouffer ta rose moi !!

B-Max : Calme toi Charming… Tu sais quoi ? Nous n’avons plus rien à faire ici… Laissons-les profiter du bon temps qu’il leur reste, après le PPV, il en sera tout autre ! Et c’est OBEY qui une fois de plus fêtera la fin du PPV dans notre building ! Viens Charming, allons nous en…

Titan : Déjà ? Ca serait trop bête de s’être déplacé pour si peu… Vous ne trouvez pas ?

B-Max se retourne alors, et fait quelques pas en arrière, quelque peu intimidé apparemment. Mais il tente de se reprendre, sous l’impulsion de Charming encore très énervé. Les Champions commencent à faire un pas vers les Punishers qui sourient de toutes leurs dents. Soudain, les lumières s’éteignent. Le public reste plongé dans le noir quelques secondes, et le Plus Haut intervient sûrement, car la lumière fut ! Il ne reste plus que sur le ring B-Max et Charming. Ces derniers regardent en tout sens, étonnés, puis se rendent compte qu’il manque deux personnes de plus à l’appel : Marine et Purity !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:26

Jean : Vite on regarde l’action sur le ring !

Behold the King, the King of Kings.
On your knees dog. All hail.

Bow down to the, bow down to the King.
Bow down to the, bow down to the King.


La musique du Game, du Cerebral Assassin, du King of Kings, Triple H retentit dans l'Arena. Triple H arrive sous le titantron. Triple H s'avance vers le ring avec une bouteille à la main ! Il monte sur le ring et fait ses gestes habituels.
Une partie de la foule est en délire l’autre le siffle!! Il monte au quatre coins du ring et salue la foule.


Raymond : IT’S GONNA BE THE GAME !!!!!

Jean : Qu’est-ce qu’il t’arrive ? T’as craqué ton slip ou quoi ?

Raymond : Désolé…mais c’est Triple H quand même !

Jean : Oui, mais quand même, c’est pas la peine de brailler, je suis sûr qu’il t’a entendu !

Bonsoir à tous ! Vous vous demandez ce que fait The Game dans ce ring, le PayBack avant le PPV ! Eh bien, je vais vous le dire ! Comme vous le savez, je ne vais pas affronter Hard gay pour sa ceinture à Where All Begin Again II ! Mais ce n’est que parti remise ! La patience paie toujours ! Je ne suis pas pressé. Mais de ce fait, vous vous dites : « Mais il n’a plus d’adversaire pour le PPV !» A cela, je vous réponds que vous êtes très perspicaces ! C’est le plus gros PPV de l’année et je me dois d’avoir un adversaire ! Vous vous demandez qui pourrait être cette personne ? Au vue des derniers Paybacks, mon adversaire est tout trouvé ! Regardez cette vidéo comme indice :

Le Titantron s’allume.

Citation :
Pour l'instant, les deux hommes sont KO et l'arbitre commence maintenant un double décompte. Jason, dont HHH a tout de même amorti la chute, est le premier à se remettre sur pieds... mais ce n'est pas non plus la grande forme: il se relève lentement et remonte dans le ring, avant de s'y étaler de son long. Bien vu car pendant ce temps le décompte continue et HHH va peut être perdre le match par count out ! Nous en sommes à...

6...
7...
HHH se relève enfin, réalisant l'urgence de la situation, il se précipite vers le ring... mais Jason, maintenant sur pieds l'a vu venir et le repousse à l'extérieur d'un baseball slide ! HHH ne l'a pas vu venir et se retrouve projetté contre les barrières de sécurité ! Nous sommes déjà à 9 et Triple H n'a plus qu'une seconde pour remonter dans le ring, il se précipite vers celui ci et...
il rentre à temps ! Mmh c'était litigieux, HHH semblait avoir encore une partie du corps à l'extérieur du ring alors que l'arbitre a compté 10, mais celui ne met pourtant pas un terme au match ! Jason croit d'ailleurs l'avoir emporté... c'est ainsi qu'il ne voit pas venir HHH par derrière, qui balance un grand coup de pied à l'arrière de la cuisse de Jason, le faisant carrément tomber à la renverse ! Jason, foudroyé, se tient douloureusement la jambe... mais HHH ne lui laisse pas le temps de souffler, il le relève et le place dans le... PEDIGREE ! Fighting n'a rien pu faire. C'est le tombé...

UN...
DEUX...
TROIS !

Vainqueur: HHH !

Le Titantron s'éteint.

Eh oui, mon adversaire sera…Jason, plus connu maintenant sous le nom de Black Jay Brawler !

Cela fait deux semaines que cet homme désire avoir sa revanche ! Je pensais m’en être débarrassé en l’envoyant à l’hôpital, mais il n’en est rien. Il est toujours là ! Lors de ce match, au PPV, je vais réellement mettre les points sur les I. Son obstination face à moi prendra fin à Where All Begins Again II !

Jason, si tu m’entends, saches que je te défie pour le PPV dans un… PARKING LOT BRAWL MATCH !!! Tu ne pourras pas te défiler !!


Raymond : Un match sympathique en perspective!!!!!

Jean : Je pense aussi!

Sur ces mots Triple H repart en backstage![/b]

Raymond : Bon et maintenant j…

Te te te Raymond ! C’est pas fini, le millitron s’allume, on se retrouve dans le parking de la MDWF. Une silhouette encapuchonnée et posée contre une voiture…C’est Black Jay Brawler !

BJB : Triple H ..Enfin te revoilà, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ton annonce, à revoir ta sale gueule de raie…Mais encore plus à t’entendre me challenger dans un parking lot brawl !

On peut déceler un sourire sadique sur le visage de Jason.

BJB : Regarde Hunter ! C’est ici que tu veux m’affronter ? Dans cet endroit lugubre ? Où tout objet peut faire office d’arme ? Où la situation du match peut se retourner en un coup de pneu ? Et surtout où les dommages sont quasi assurés ? Tu n’as pas peur on dirait, ça se voit que tu te crois bien supérieur à moi juste car tu as gagné la dernière fois ! Et bien tant pis pour toi, tu ne peux revenir en arrière car tout naturellement j’accepte ton challenge ! Et dans un peu plus d’une semaine, tu pourras faire tes adieux au monde du catch professionnel !

Et l’image se coupe…

Carl : Et bien…Une rencontre qui s’annonce violente entre les 2 hommes !

Jean : Oui, une raison de plus pour ne pas louper ce PPV !

Carl : Ouais t’as raison ! Mais la ya un match !


Ain't No Stopping Me, Noooo !

Et le voici le voila qui débarque comme un fou sous le MillioTron Il est accompagné de Maximum Capacity, Shelton Benjamin saute dans tous les sens en tapant dans la main des fans tandis que Maximum Capacity reste neutre et avance vers le ring sur lequel il monte par dessus la troisième et attendit Shelton qui monta d'un bond. Shelton se dirige vers un coin, saut directement sur la deuxieme corde et fait son taunt en levant les bras lentement vers la foule. Il recommence la même chose de l'autre coté, puis s'échauffe un peu en attente de ses adversaires.


Jean : Hé ben voila une drole d'équipe

Raymond : Pour une fois que t'as raison mais taisons nous voila The Criminal qui fait son entrée

La salle s'assombrie et des lumières vertes viennent éclairer l'entrée quand soudain des explosions jaisse de la scène et " Getting Away With Murder " se met a jouer tandis que The Criminal fait son apparition accompagné de Charming X-treme sous les hués de la foule. Puis arriver sur le ring ils enjambèrent les cordes et Crusher fait quelque poses musculaires tel un narcissique.

Le combat commence tandis que Maximum Capacity et Charming sortait pour se placer chacun a un coin de ring. Shelton se jeta sur le criminel qui le contra par une clé de bras qui le fit tomber par terre. Shelton soufrait a terre et faisait de son mieux pour se relever mais Crusher emplifia sa pression sur son bras. Après de douloureux efforts, il se releva et effectua un saut perilleux pour retourner la prise et c'est maintenant Crusher qui est a terre. Il se releva tans bien que mal et força Shelton a le lâcher avant de lui porter un big foot. Il le releva et lui porta un Samoan Drop .Il le releva et le traina vers le coin ou lui et son coéquipier lui donnèrent des coups de poing. Crusher sortit laissant sa place a Charming qui donnait a présent une avalanche de coup de pied dans la poitrine d'un Shelton a terre et déboussolé.

Carl : Dur entame de match pour Shelton

Raymond : Ouais... OBEY n'en fait qu'une bouchée ca lui apprendra a se mettre en travers de leur chemin.

Charming releva Shelton et lui porta une Clothesline dévastatrice... Non Shelton l'avait contrée par un Spinnig Reverse Kick et tout deux s'étalérent dans le ring. Shelton rampait a présent vers Maximum Capacity qui lui tendait la main. Il lui rester 1 métres....15 centimétres.....5 centimétres Non.... Charming s'était jeter sur sa jambe et le tirait vers le coin opposé. Shelton se mit sur sa seule jambe libre et BAN saut chassé en pleine poitrine. Cette fois-ci Charming avait son compte et Shelton fit le changement avec le King Burger. Crusher fonça vers MC qui lui porta une puissante corde a linge puis une Atémi dans la poitrine de Charming qui tomba sous le choc . MC marcha sur lui avant de le relever et....aveuglement de la part de Charming qui fonca faire le changement avec Crusher qui hésita un peu avant d'entrer dans le ring. MC avait retrouver la vue et porta un Big Foot rageur ...Non Crusher s'était baissé au dernier moment et donna un coup de poing dans les bijoux de Maximum Capacity qui tomba par terre. L'arbitre vint réprimender Crusher pour ce coup illégal mais celui n'en avait rien a faire. Avec l'aide de Charming Il soulevèrent le lourd Poid et BOUM double Suplex .

Jean : Raymond Raymond

Raymond : Quoi ?

Jean : Je croix que la terre a trembler quand ils ont fait ca.

Raymond :...... [/quote]

Crusher sortit du ring et regarda Charminq relever Maximum Capacity et lui porter un Spear.
Shelton frappait de sa main les cordes dans une expression impatiente. Charming vint alors narguer Shelton qui s'enflamma et voulu rentrer dans le ring mais fut retenu par l'arbitre. Charming se retourna un sourire aux lèvres mais son sourir fut effacer par un violent Big foot de Maximum Capacity .Celui-ci Tendit son énorme main a Shelton qui pénétra dans le ring en fou furieux. Il releva Charming et Diving Clothesline . Il fonça alors vers le coin du ring heurtant au passage Crusher qui tomba a l'extérieur du ring. Shelton attendait sur la troisiéme corde que Charming se relève mais Crusher attrapa la corde et la remua energiquement alors Shelton glissa et tomba a l'extérieur. Crusher fit signe a Charming de divertir l'arbitre. Charming ne se fit pas prier et s'exécuta. Alors Crusher descendit en dehors du ring et prit la tete de Shelton qu'il heurta violement au poteau. Il grimpa rapidement sur le ring et prit un air innoscent

Carl : Régle tipique de OBEY.

Jean : Mouais

Charming sortit du ring et prit Shelton et le fit glisser dans la surface de combat . Il grimpa dans le ring et atrappa Shelton qui glissait vers Maximum Capacity. Il le souleva et Powerbomb. Il commença a mimer quelque chose qui ressemblait a grosse patate a MC qui s'enerva et voulu lui regler son compte mais fut calmer par l'arbitre qui tentait de le ramener a la raison. Charming fit passer shelton par dessus la troisiéme corde et Crusher se jetta sur lui comme un fauve et lui porta un The Bone Crusher sur la table des commentateurs avant de le faire passer a charming qui le couvrit.Maximum Capacity s'affola et fonça le mieux qu'il put pour casser le décompte.

1!!

2!!

Et 3!!

Il se jetta trop tardSur Shelton car Charming avait déja filer en dehors du ring pour feter sa victoire avec The Criminal

Vainqueur : Crusher et Charming X-treme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:30

Carl : Bon après de match, on va passer au Cutting Edge ok ?

Raymond : Okay !!!!!!!

Jean : Okay !!!!!

I think you know me...

L'intro de « L.A Lurder Motel » démarre en trombe dans l’aréna qui est soudainement plongée dans le noir. Des flashs crépitent de partout alors qu’un faisceau lumineux entoure l’entrée menant au ring, juste sous l’écran géant. C’est à ce moment là que, comme la semaine dernière, une armée d’agents de sécurité font leur apparition sur la rampe, entourant Edge qui semble… caché sous une couverture. Il est escorté jusqu’au ring de cette façon, sous les huées du public.


Carl : Il se la joue Michael Jackson maintenant le Champ ?

Jean : Mais tais toi, tu ne sais pas ce que c’est de vivre la pression au jour de le jour lorsqu’on est au top.

Raymond : Souhaitons lui de perdre son titre le plus vite possible alors, il sera sans doute plus épanoui…

Une fois arrivé devant le petit escalier menant au ring, les agents de sécurité se déploie pour entourer tout le ringside et empêcher toute intrusion. Edge lui se débarrasse de sa « cape » et apparaît au grand jour, mais tout de même caché par d’énormes lunettes de soleil. Mr Ratings se rend dans le ring, visiblement mal à l’aise. Il reprend cependant contenance au bout de quelques secondes, et arbore son habituel sourire arrogant, quoique peut être un peu forcé, et ouvre les hostilités…

Edge : Bienvenue pour ce nouveau numéro du Cutting Edge, et sans doute le plus beau de tous ! Et je ne dis pas ça que pour que vous ne zappiez pas sur un autre chaîne… car le plateau de ce soir s’annonce vraiment comme le plus beau plateau de stars que l’émission ait eu à offrir. Ils ne seront pas moins que trois à me rejoindre sur le ring ce soir…

Le public s’interroge, Edge va-t-il inviter la nWo, LAX, ou encore les triplées de Secret Story ?

Edge : Mon premier invité, je ne ferais pas durer le suspense, n’est nul autre que l’actuel… pardon, je dois actualiser mes fiches en vitesse… L’ANCIEN Champion Hardcore-X… El Natural, Hébus ! Qui sera bien évidemment accompagné de son manager/porte-parole/dresseur/toiletteur cubain, Armando Alejandro Estrada.

Réaction mitigée à cette annonce…

Edge : Mon second ne sera nul autre que le seul homme ayant osé défier l’Animal sur son territoire, le futur de la MDWF, le « MVP » d’OBEY – et je ne parle pas du mec en combi en latex – le French Tippler René Duprée !

Cette fois réaction plus tranchée de la foule, qui hue à vive voix le champion français.

Edge : Et enfin mon troisième, qui sera là pour abaisser le niveau de l’émission avec des blagues sur les homos et des références à Christophe Lambert, l’homme qui a cru qu’il pouvait rivaliser avec le meilleur catcheur au monde… Razor Ramon Hard Gay !

Réaction toujours mitigée (OUSK divise !) mais tout de même plus vive, une partie de la foule s’étant pris d’affection pour le sympathique Japonais. Mais cette douce clameur est interrompue par une musique bien connue…

La bombe humaine
Tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Juste a cote du cœur
La bombe humaine
C'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
Prendre en main ton destin
C'est la fin, la fin


A cette musique désormais connue le public commence à huer vers le tytantron où se dresse déjà la silhouette du French Tippler René Duprée.
Il fait tournoyer en l’air un drapeau français et monte rapidement sur le ring.
Duprée regarde tout autour de lui et sourit tandis que la foule le hue.


OUSK...OUSK...OUSK...
Ce sont les trois premières notes de la musique d'entrée de la OUSK, cette fois-ci mixée version "Guerriers Masaïs lors du rite d'initiation aux joies de la vie adulte (Si si, c'est bien le nom qu'ils ont donné, et désolé hard gay, y'a rien de sexuel là-dedans !)". Et attention, à grande occasion, grands interprètes, puisque c'est Monty Brown lui-même, pur produit du Serengeti, qui est au micro pour l'enregistrement ! Superbe interprétation, d'ailleurs, ce type est un habitudé du micro, même s'il n'a pas pu s'empêcher de lâcher un "Fear the Pounce !" ou" Je suis un Main-Eventer, sortez-moi de là !". Sacré Monty !
Pour le reste, rien de neuf sous le Soleil, Hébus, serré de près par Estrada ains que par Hard Gay (pour les mêmes raisons ?) et bien sûr Alice Suzuki s'amènent en direction du ring d'un pas qui semble plus que jamais déterminé !


Edge : Bon, entrons dans le vif du sujet. Entre nous, plus encore que le titre Hardcore-X c’est l’animal que tu chassais… Contrairement à ce qu’on pourrait donc penser, que le titre lui ait été enlevé ne te réjouit pas forcément, non ?

René Duprée : Eh bien, en réalité, et pour être honnête avec tous ceux qui sont ici, je ne fais pas cela pour le titre en effet ... Mais bien pour affronter Hébus. Pourquoi ? Tout simplement pour prouver que je suis meilleur que lui, que ce n'est pas parce qu'il m'a battu plusiqeurs fois qu'il m'est supérieur. Qu'il avait eu de la chance dans notre seul match solo. Ce soir, je n'ai pas rendez-vous pour un simple combat, ce combat ce n'est pas un simple rendez-vous avec l'histoire, c'est l'histoire que je vais écrire.

Edge : Comme je te comprends, un vrai compétiteur ce Duprée, pas comme certains qui font dans leur froc dès qu’ils ont un gros match. [Edge lance un petit sourire en coin à HG] Mais quand on y pense bien, le Hardcore-X Challenge est ouvert à tous… alors je suppose Estrada, que ton poulain ne manquera pas l’occasion d’y participer dès qu’il sera réouvert ?

Estrada : Copeland, tu sais ce que l'on dit lorsque Don Vito Corleone se montre généreux envers vous et qu'il vous suggère un accord qui peut résoudre tous nos problemas ?...

Greuk ?

Non, je te rassure, y'a pas que toi qui a du mal à comprendre, cette fois...

Estrada : ... Que ce sont des propuestas que l'on ne peut pas refuser ! Et là, tu es en train de me demander s'il est possible, ne serait-ce qu'un todo petit peu, de balayer du revers de la mano l'opportunidad en or de laver notre honneur, de récupérer un bien dont la seule façon qui a été trouvée de nous en déposséder a été de faire dans la política backstage à la petite semana et de demontrer par A plus B -et à coups de poubelles dans la cabeza aussi, por que ça rentre- que le seul type de cinturones que peuvent porter un René Duprée dans toute sa carrer sont celles qu'on achète à Paris chez GAP pendant la période des soldes ? No ! No, Edge, c'est l'archétype de de la propuesta que l'on ne peut pas refuser. Et on ne résistera même pas: rené, si tu avais secrètement esperado mettre la main sur le trophée d'El Campeon sans même à avoir versé la plus petite larme de sang, tu viens très oficialmente te faire signifier que tu t'es fourré le dedo dans l'oeil jusqu'au métatarse gauche et en zig-zag !

ONRK !

Il...Il est d'accord !
Et même un peu beaucoup, au point d'avoir éprouvé le besoin de l'exprimer à pleins poumons. Ca ne rassure pas vraiment notre journaliste vedette qui après certains incidents malheureux (si je vous dit le mot « Jacuzzi » ?) a développé une certaine phobie de ce qui porte des poils...

Edge : Donc René Duprée versus Hébus, au PPV, vous confirmez ?

Estrada : Et como que je confirme. A moins que notre couverture d' »ici Paris » du mes de Janvier 2005 a découvert qu'il avait une gueule plus grande que ses cojones. Grosso klaxon, petit moteur ? O simple cuestion de bon sens, on s'excuse benoîtement et on retourne jouer au bac à sable avec ses petits camaradas avant qu'il n'y ait trop de casse ?

René Duprée : Je confirme également. Sauf si cette grosse bête pleine de poils à les foies. Après tout quoi de mieux pour moi qu'après t'avoir fait retirer ce titre te le rendre inaccessible ?

Estrada : Muy byen, au moins tu as de la suite dans les idées. Tu as voulu te lancer dans une traque ? Tu as cru un momento que la proie pouvait devenir chasseur ? Muy byen, voyons jusqu'où tu es prêt à y aller. Le petit séjour à Cuba en primera classe n'était que l'apéritif, à « Where it all begins again », mon cliente et me, nous passerons au plat principal, et il va falloir avoir l'estomac solide !
René Dupree vs El Natural, por la cinturon Hardcore X. One on one, pas de chair à cañón, de reines d'un jour, d'apprentis SM et autres interferencias inutiles.


Au fur et à mesure que le manager Cubain débite son speech, le lutteur presque animal (mi-homme, mimolette, comme dirait l'autre) s'approche doucement de René.

René Duprée : C'est exactement ce que je désirais. Juste toi (enfin lui) et moi. Sans rien, sans personne, pas d'interventions, personne pour m'empêcher de remporter ma première victoire face à ton poulain qui ne ressemble pas réellement à un poulain d'ailleurs. Et si j'ai bien compris l'idée, ce sera donc René Duprée qui veut enterrer la légende qu'est Hébus dans cette fédération face à Hébus qui veut me montrer que je suis plus bas que terre ?

Estrada : C'est l'idée, el niño ! Tu veux enterrer notre légende, nous voulons enterrer ton avenir. Une seule solución s'impose...

Et pendant ce temps-là, les shadoks pompent toujours...*paf* aieuh ! Je disais donc et pendant ce temps-là, hébus et son futur adversaire n'ont eu de cesse de s'approcher: l'un, mangeant facilement sa soupe sur la tête de l'autre, a la respiration qui n'en finit pas d'accélérer, l'autre faisant la grimace (de dégoût ? A cause de l'odeur ? Ca fallait y penser avant de jouer au malin et de tenir tête à l'autre monstre sans maintenir une distance hygiénique !). ce ne sont plus des yeux qui se font face, ce sont de vrais canons à Schrapnels qui ne demandent qu'à avoiner le coco d'en face.

René Duprée & Estrada, avec une synchronisation à rendre vert de jalousie les petits chanteurs de la Croix de Bois: A Buried Alive Match !

Edge : Et encore un scoop au Cutting Edge ! … mais revenons sur la destitution d’Hébus si tu veux bien Armando. J’imagine que tu vis cela comme une injustice, n’est-ce pas ? Allez, fais nous part de ta réaction…

Estrada : Une reacción? Cuale reacción ? Est-ce que ça vaut vraiment la peine que l'on s'y attarde ? La seule cosa qu'OBEY a réussi à démontrer de cette façon est que par rapport à la OUSK, ils resteront à jamais des gagne-petits. Ils agressent l'ennemi au détour d'un couloir sombre de la federacion, on retourne el ring dans tous les sens devant des milliers d'afficionados. Ils se font prendre en fotografía avec Arnold & Willy, on amène Mr Muggles himself dans l'arena. El French Tippler s'en prend à moi et m'amène en ambulance jusqu'à l'hospital d'en face, on part en avion et on lui fait faire du tourisme. Et quand, mis au pies du mur, il réalise qu'il n'a pas les moyens à la hauteur de ses ambiciones, il vient chouiner come un petit enfant dans le bureau de la maîtresse d'école ? Dis-me, René, lorsqu'une fois encore, tu te seras aperçu que te et tes amigos jouez en mineur et que tu finiras come une autruche la cabeza dans le sable, tu iras te moucher dans la cravate d'IRS et vas chercher Gilbert Collard por porter plainte por aggression sexuelle ?

Edge : Oui enfin c’est fini le temps ou BaffTech était le Général Balayeur de la MDWF… désormais nous avons des hommes de poigne et tout n’est plus permis dans les couloirs de la MDWF. Il va falloir s’y faire… puis hurler au favoritisme, quelle banalité, hein ! Il va falloir trouver autre chose… Bon en attendant ce fameux match, il ne reste plus qu’une seule ceinture dans les mains d’OUSK…

Edge se tourne vers Razor Ramon HG et lui tape sur l’épaule de façon condescendante, épaule ou le japonais avait laissé la ceinture qui tombe à terre. HG, pas vraiment intimidé ramasse la ceinture et fait face au canadien…

Edge : Alors nous avons donc là Razor Ramon Hard Gay… déjà, félicitations pour ta victoire conte Lestat. Non sérieusement ! Bon Ok, tu as battu un vieux champion sur le retour, même plus capable de poser la main sur un titre mineur depuis des mois mais c’est cool, au moins cette fois ci l’enjeu ne t’a pas flingyé comme lors du premier match, comme contre The Rock, ou encore contre ton pote Hébus… enfin tu as cette victoire qui te fait passer dans la cour des grands. Top of the world ! Wouhou j’ai battu Lestat ! Je suis un main eventer maintenant… non sérieusement, je vais te poser quelques questions : 1) tu crois avoir une chance contre moi ? 2) Est-ce que c’est flatteur d’être un énième bouche trou après DoiNk, parce qu’on est pas foutu dans cette fédération de trouver quelqu’un m’arrivant à la cheville ? 3) Tu n’as pas réalisé que tu avais plus à perdre qu’à gagner en acceptant ce challenge, et qu’avec ta stupide prétention tu viens quasiment d’enterrer OUSK une bonne fois pour toute ?

Hard Gay : Naniiii ? Kore wa nan desuka ? Le Edgi se fait oppressant ces derniers temps j'ai bien l'impression...So desu...Je crois que je n'ai pas trop le choix...Mais bon, parait-il qu'être cool c'était la mode en ce moment (Alice glisse légèrement dans l'oreille de Hard Gay que en ce moment la mode c'est de danser la Tektonik jusqu'a pas d'heure) Non mais tu me vois danser la tektonik espèce de dinde ?! Puis la mode je la connais mieux que toi non ? Regarde la preuve ! Parait il que la mode c'est actuellement d'avoir des cheveux longs et blong le tout avec un corps de semi athète qui se sculpte grâce à une masturbation de type 4 sur des photos divers et variés tel que des poster d'un certains IRS ou d'un certain Rock...Mais bon qui ne rêve pas de juter sur IRS là est la question...

Un vide s'installe

Hard Gay : Quoi y'a pas que moi quand même ?! Qui n'a jamais craqué sur ses petites lunettes démodé depuis plus de 20 ans ?! Et sa petite chemise qui colle ses tétons que l'on voit pointer à la moindre émotion ?! Bon...Apparemment je suis le seul à apprécié l'art ici donc je ne vais continuer à remuer le couteau dans la plaie...Grosse plaie que Edge ne va pas tarder à avoir entre le deux fesses si mon compte à reboom est bon.

Alice : Compte à Reboom ?

Hard Gay : Bé ui ! Mon compte à reboom sonne lorsque je dois sodomisationner quelqu'un...

Alice : Pwarf grossier personnage !

Hard Gay : Certes je te remercie ma grosse...Mais bon, je pense que des questions ont été posés par notre Claudia nationale donc un peu de respect mesdames et messieurs je vous pris...Euh...C'est quoi les questions déjà ?

Alice, Estrada et Hébus baissent la tête de honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:30

Hard Gay : Ah oui ! La première est, est ce que je pense avoir une chance contre toi ? Ma foi pourquoi pas...Qu'est ce qui pourrait me permettre de te dire non ? Rien, si ma mémoire est bonne, je n'ai jamais été sur le même ring que toi, un corps pareil sa s'oublie pas...Et puis je pense que mes dernières performance sont encourageantes, alors comme on dit chez moi, si le poney se présente devant ta porte, saute lui dessus ! Donc c'est ce que je fais...Et compte sur moi pour t'arracher la crinière...En ce qui concerne la deuxième question, tu as su souligner quelque chose qui m'a fais rire...le "on m'a trouvé"...Car effectivement tous tes prétendants ont pour le moment été choisis par les GM's or maintenant si je suis prétendant c'est suite à ta demande...

Hard Gay fait le tour de Edge et met à son tour sa main sur l'épaule, mais la laisse.

Hard Gay : Ce qui veut dire que tu veux te faire...

Hard Gay fait maintenant tomber la ceinture de Million Dollar Champion à terre, immédiatement Edge se baisse pour ramasser son précieux bien...Hard Gay se met derrière lui et fait semblant de l'empapaouter.

Hard Gay :OKKKAYYYYYYYYY WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!

Edge se retourne et ne trouve pas vraiment ça drôle, à l'inverse du public. Le champion regarde d'un oeil mauvais un Hard Gay décontenancé qui regarde vers Estrada qui lui fait signe de tenir...Les hommes sont quasiment front contre front, la tension est aussi palpable que les grosses fesses d'Hébus, Hard Gay reporte le micro à sa bouche...

Hard Gay : Pour ta gouverne, j'ai bien plus à gagner qu'a perdre...Ton titre est signe d'exception ici...Que vas-tu faire d'une ceinture de seconde zone sur ton épaule ? Moi j'ai l'or et l'honneur à gagner...Et penses bien que si j'arrive à bout de toi, tu n'es plus rien, penses bien à ça Edge... Quand tu seras enfermé !

Enfermé ?!

Ah oui j'avais peut-être oublié de te dire ça mais je veux que notre match soit un...Casket Match !


Edge : Oh je vois, c'est la mode des stipulations à la con ce soir ? Si c'est un de tes fantasmes de te retrouver enfermé dans un cercueil, pourquoi pas. Quant à ta ceinture de seconde zone, en plus de faire gongler mon déjà énorme palmarès je te rappelle qu'ici le nerf de la guerre, ce sont les titres. Et une fois que René aura enterré l'animal et qu'il me laissera une petite place pour y foutre ton cercueil... ça en fera combien ? 0 ! 0 pour OUSK, soit pas plus de crédit que ces abrutis de Punishers, soit la fin définitive d'une mauvaise blague lancée par un Fat Elvis qui a d'ailleurs eu l'intélligence de se désolidariser de vous avant le naufrage. Et pas conséquent, l'affirmation définitive de la supériorité d'OBEY...

Carl : Edge n'a pas tort, toutes les cartes seront sur table au PPV et ça risque d'être la fin de cette petite guerre... ainsi que celle d'un des deux clan impliqué !

Jean : Je me demande bien lequel... d'un coté OBEY et ses 262 membres, de l'autre OUSK avec ses deux freak et... une femme. Quel suspense.

Raymond : Ne nous hâtons pas non plus, si ce sera une étape très importante, ce ne sera peut être pas fini pour autant…

Hard Gay : OOOKAAAY si tu es si sur de votre « supériorité », pourquoi ne pas la prouver tout de suite sur le ring ? Après tout tous les acteurs sont ici, le chef de la bande, le bras droit, et OUSK au grand complet… que dirais tu d’un tag team match, Duprée & toi versus Hébus & Hard Gay ?

Voilà une idée qui ravie la foule ! Mais pas Edge qui immédiatement fait non de la tête, et s’apprête même à quitter le ring. Mais René Duprée le retient par le bras, et lui souffle quelque chose à l’oreille… Edge n’a pas l’air forcément convaincu, mais résigné, il fait un signe de la tête approbateur au français. Hébus, qui n’est pas si bête, a bien compris ce qui se passait et il en salive d’avance… tout comme Hard Gay qui se tient prêt !

Edge : Fais sonner la cloche machin !


Jean : Ouais, un match bonus ! Avec OBEY en action en plus !

Nous voilà donc parti pour un match bonus entre OBEY et OUSK, rien que ça ! Edge se débarrasse de ses lunettes, retire son t-shirt et luttera apparemment en jean. Même chose pour Duprée qui retire sa chemise (sale). Du coté d’Hébus on ne porte pas de tenue de ville, ce qui facilite les choses. HG portait lui aussi déjà sa combinaison en cuir, les deux équipes sont donc prêtes. Elles se concertent rapidement en ce début de match pour savoir qui va commencer. Du coté d’OUSK on tranche vite et c’est Hébus qui entre dans le ring, apparemment très en appétit ce soir à sa manière de faire les cents pas sur le ring. Il ne suffit que d’un rapide coup d’œil d’Edge vers El Natural pour que celui-ci retrouve soudainement son autorité et envoie René Duprée au charbon. Ce dernier ne bronche pas, il a tout autant envie qu’Hébus d’en découdre. Le premier contact est brutal, Hébus prend le dessus de part sa force et accule le français dans le coin, mais ce dernier réussit à faire tourner Hébus, et c’est bien l’ancien double champion du monde qui se retrouve contre les coussins du ring. Duprée y va d’une manchette européenne… sans aucun effet, et dans la foulée Hébus répond avec une atemi qui claque dans toute l’aréna ! Vexé, Duprée répond à son tour avec une atemi qui sans égaler la puissance d’Hébus fait son effet. Nouvelle atemi d’Hébus ! … Nouvelle réponse de Duprée ! Cette fois Hébus se jette littéralement vers Duprée et le plaque au sol dans un espèce de Spear, et le roue de coups. Duprée se protège comme il le peut à l’aide de ses avants bras, et réussit à renverser Hébus sur le dos, et c’est à son tour de frapper comme un malade ! Voilà un début de match très intense entre les deux rivaux… Hébus renverse à nouveau et se retouve dessus, mais Duprée le piège en passant ses jambes autour de sa taille. Il renforce la pression pour couper la respiration d’Hébus… mais ce dernier a trouvé une bonne solution pour se dégager : il se relève, sur ses deux pieds et soulève Duprée dans les airs avant de le claquer violemment au sol, comme une sorte de powerbomb, un mouvement qu’on voit parfois en MMA ! Sous l’impact, Duprée lâche effectivement la prise et El Natural y va même d’un tombé…

UN.. non, Duprée se dégage. Hébus ne perd pas de temps, relève son adversaire et le place dans une prise de l’ours ! Mais Duprée renverse habilement le tout à son avantage et réussit un Belly-to-belly Suplex ! Il y va à son tour d’un tombé…

UN…
DEU… non, dégagement d’Hébus. Duprée, épuisé par ce début de combat brutal, vient faire le relais avec Edge qui n’a pas l’air de très bien le prendre. Finalement, il rentre vite dans le ring, profitant qu’Hébus soit à terre pour lui donner un gros coup de pied au visage. El Natural commençait à se redresser mais ce coup renvoi brutalement sa tête contre le tapis. Edge poursuit son offensive, il redresse la tête d’Hébus en le tirant par les cheveux, puis renvoi une nouvelle fois brutalement en arrière la tête de l’animal qui percute durement le tapis. L’arbitre signale à Edge qu’il n’a pas le droit d’attraper les cheveux, mais bien que spécialiste dans le domaine le canadien n’en a pas grand-chose à faire. Edge relève Hébus, pour le remettre sur pied cette fois… mais Hébus le prend de vitesse et l’attrape au jambe, avant de l’élever très haut dans les airs et de l’écraser au sol d’un violent Spinebuster ! Ouch. Puis c’est Hébus qui attrape maintenant Edge par les cheveux… et le balance à l’autre bout du ring ! Hébus se retouve avec une poignée de cheveux blonds dans les mains, il les renifle un moment puis décide de les manger sous le regard circonspect de la foule mais aussi de son partenaire. Hébus se dirige vers Edge, qui tente de se relever à l’aide des cordes… il tente de nouveau de l’attraper par les cheveux mais Edge le prend de vitesse, le saisit par le pantalon et le projette violemment dans le coin, entre la seconde et la troisième corde ! La tête d’Hébus percute même le poteau ; et encaisse un nouveau choc.

Jean : Ca fait toujours du bien de voir les talents de stratège d’Edge sur le ring, ça m’avait manqué !

Raymond : Stratège n’est pas le mot que j’aurais employé…

Jean : Normal, tu sais même pas ce que ça veut dire.

Raymond : Si.

Jean : Non.

Raymond : Si.

Jean : Non.

Edge se remet sur pied, « retire » Hébus de son coin et le replace assis au centre du ring d’un snapmare. Puis vient ensuite un nouveau coup de pied en pleine tête qui foudroie Hébus… l’arbitre fait signe à Edge se calmer, soulignant la dangerosité de ses attaques mais encore une fois le champion n’en a pas grand-chose à faire. Ce dernier relève Hébus et… EDGECUTION ! Nouveau choc à la tête. Edge fait le tombé…

UN…
DEUX…
TR… NON ! Hébus se dégage in extremis. Edge est bien évidemment frustré de ne pas réussir à venir à bout d’El Natural, cela lui rappelle de mauvais souvenir. Souvenirs qu’il veut effacer, il relève Hébus et le place à nouveau en position pour son DDT… mais Hébus le contre d’un surpassement ! Un sursaut qu’il accompagne d’une course rapide vers HG et d’un relais ! Le Japonais bondit dans le ring, et se retrouve pour la toute première fois dans l’histoire de la MDWF face à celui contre qui il disputera le match le plus important de sa carrière au PPV. HG a le contact facile, et alors qu’Edge est entrain de se relever il l’attrape pour… un TESTICULAR CLAW ! Edge hurle de douleur (qui l’eu crut ?) mais se dégage vite de l’emprise d’HG d’une très jolie fourchette dans les yeux, Ric Flair dans le jury lui donne la note artistique de 9,5. Mais Edge se remet à peine sur pieds qu’Hard Gay est de retour à la manœuvre avec un foudroyant dropkick ! Edge se relève instantanément, mais seulement pour encaisser un second dropkick. Hadogay relève Edge, le projette dans le coin… et se place sur le second câble, pour commencer une série de coups de poing, en chœur avec la foule !

Raymond : Si.

Jean : Non.

Raymond : Mais, si…

Jean : Mais non.

Carl : Suivez le match merde !

1…
2…
3…
4…
Mais Edge réussit à s’en sortir avant qu’il n’aille au bout… d’un habile low blow ! Œil pour œil, dent pour dent. Edge rejette Hard Gay en arrière, mais celui-ci réussit à s’agripper au turnbuckle. Il repousse même Edge d’un coup de pied, et se retourne se plaçant face à lui, pour une attaque aérie… NON ! Cette fois c’est Edge qui y va d’un dropkick qui cloue HG sur place, c'est-à-dire toujours sur le turnbukcle. Edge se remet sur pieds et saisit l’occasion, il monte rejoindre HG, et se place même sur la troisième corde… il veut porter son TOP ROPE HURRICARANA ! C’est parti… NON ! HG n’a pas bougé d’un poil, se tenant aux cordes et Edge bascule en arrière tout seul, se réceptionnant fort mal. HG profite de la situation, s’élève sur la troisième corde et… HADOGAY NO SHOOTING STAR PRESS ! Réussi, magnifique ! C’est le tombé…

UN…
DEUX…
TROIII… NON ! Non car Duprée entre dans le ring au dernier moment et vient sauver la mise à son patron, en brisant le compte d’un coup de pied. Frustré, HG veut mettre la main sur le français mais ce dernier est déjà retourné derrière les cordes. Le Japonais se relève donc et va en direction de Duprée, pour quelques explications. Explications qui s’éternisent et permettent à Edge se reprendre ses esprits, ce qui était sans doute le plan de Duprée… Edge se relève donc, dans le dos de HG et le propulse tête la première contre le coin du ring avant de faire le relais avec Duprée. Le French Tippler prend donc la relève. Il saisit Hard Gay pour un slam en plein centre du ring, puis un rituel puis connu se prépare… Duprée nous gratifie de quelques pas de danse et… et HEBUS LUI FONCE DESSUS ! Visiblement énervé par tout ce cirque, Hébus rentre dans le ring sans en avoir demandé la permission et se rue sur l’ancien champion par équipe. L’arbitre tente bien de le faire sortir mais c’est peine perdue, on est reparti dans un combat type rixe de rue entre les deux rivaux ! Tout cela profite à Edge, qui toujours aussi vicieux, va se munir d’une chaise récupérée sous le ring… HG commence à peine à se relever, l’arbitre tente toujours de séparer Duprée et Hébus et ne prête pas attention à l’action. Mr Ratings entre donc dans le ring, dans le dos d’HG, il lève la chaise au dessus de sa tête et…SOOOOPERKICK ! Ramon le prend au dépourvu et lui balance son coup de pied, la chaise revient claquer violemment contre le visage du champion ! Hard Gay se saisit de la chaise, la balance en dehors du ring et fait le tombé…

UN…
DEUX…
TROIS… ?
QUATRE ! Toujours pas d’arbitre, le compte est bon mais personne n’est là pour l’officialiser. HG gueule pour attirer l’attention de l’arbitre et ce dernier accourt.

UN…
DEUX…
TROIS !

Vainque…

Non, l’arbitre se souvient soudainement… qu’Edge n’est pas l’homme légal dans le ring ! HG n’en revient pas… de rage, il balance un nouveau un SOOOOPERKICK, cette fois en plein sur le menton du pauvre arbitre ! De l’autre coté le continue a progressé jusqu’en dehors du ring entre Duprée et Hébus, et il faut que les agents de sécurité s’interposent pour éviter qu’ils s’entretuent ! Devant tout ce bordel le timekeeper n’a plus qu’une solution, faire sonner la cloche, sans même savoir qu’annoncer, count ount, disqualification… ce sera tout simplement un

NO CONTEST

Au milieu du ring, HG, revanchard, fait des poses pour le moins étranges au dessus de l’arbitre complètement KO… mais il est interrompu par un SPEAR ! SPEAR ! De nulle part, Edge porte son spear sur HG qui ne faisait plus attention à lui. Le Million Dollar Champion reste au sol, se met au niveau du visage d’HG et lui glisse quelques mots imperceptibles pour nous… puis enfin il roule en dehors du ring, récupérant sa ceinture, qu’il brandit dans les airs sous les huées de la foule. De l’autre coté les agents de sécurité ont réussis à séparer Hébus et René Duprée, mais ils ont bien de mal à les retenir…

Carl : Ca promet pour le PPV !

Raymond : En tout cas Edge a été largement dominé ce soir, sans l’aide de Duprée il aurait perdu ce match à nombreuses reprises. Ajoutons à cela son étrange comportement depuis quelques semaines, s’il ne l’emporte pas au PPV son leadership au sein d’OBEY sera clairement contesté…

Carl : Peut être par René Duprée d’ailleurs, qui ne cache pas son ambition. Il veut ni plus ni moins qu’enterrer le double Million Dollar Champion au PPV et s’il réussit… son aura grandira d’un coup.

Jean : Mais arrêtez avec vos conneries, de toute façon Edge & Duprée gagneront. A la fin du match, qui était debout entrain de brandir la ceinture, et qui était KO après un spear dévastateur ?

Raymond : Ca s’appelle la mémoire sélective ça non ? Tu vois que j’ai du vocabulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:30

Carl : Quoiqu’il en soit ce qu’il faudra garder en mémoire c’est que le dimanche 30 septembre c’est le premier PPV de la saison, Where All Begins Again et que la carte promet de grands matchs ! Soyez présents donc, et à la semaine prochaine !

Raymond : Salut !

Jean : Ouais c'est ça !

Fin de retransmission


Dernière édition par le 18.09.07 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:31

Bon show à tous.
N'oubliez pas de nous noter, et de critiquer ou féliciter notre travail ainsi que celui de nos bookers. Merci à tous les bookers.

Merci également à tous ceux qui font vivre la MDWF.

Les commentaires et la mise en page ont été fait par Ted DiBiase Les affiches ont été faites par Ted DiBiase.

Crédits (segments)

John Cena
Entrée de Cena

Edge
Cutting Edge

Razor Ramon Hard Gay
Cutting Edge

Hébus
Cutting Edge, segment Hébus/JBL

René Duprée
Cutting Edge, Intro du show

JBL
Segment Hébus/JBL

JBB
Segment JBB

Lestat Dragonheart
Segment The Punishers

Jason Fighting
Segment Jason Fighting & HHH

Triple H
Segment Jason Fighting & HHH

Crédits (matchs)

Shelton Benjamin
Single Match
John Cena vs Carlos Fisher

Charming X-Treme
Single Match
Brawling Devil Mickey Ozone vs Black Jay Brawler

Menace X
Triple Threat Tag Team Match (with unknown partners)
Maximum Capacity vs Crusher vs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Crusher

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:44

Super le show je suis fière de notre matche ^^ ainsi que de mon retour sur le ring sa fait du bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=N-MSLQ2V1t8
Batista
Invité



MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:45

moi c'est le prochain PPV !
Revenir en haut Aller en bas
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:51

Ouep !! Enfin une victoire aprés deux semaines sans cag.
Malgré qu'il n'y avais pas beaucoup de match, cela c'est récupérer avec les segments !
Sinon bravo à Crusher, parce que j'ai vraiment trouver ces défis bons et c'était un plaisir de faire équipe avec Wink. Je t'avais dit Shelton que j'aurais ma revanche plus tôt que prévu cag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
Crusher

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 22:53

eh bien merci surtout a toi Charming car sans toi je n'aurai pas pue avoir de partenair a temps tu m'a sauver la vie Razz et cela fut un honneur de faire équipe avec la moitier des Tag Team Champion Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=N-MSLQ2V1t8
Menace X

avatar

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:15

Bon show meme s'il n'y a que 3 matches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:21

En l'occurence y'en a 4 (mais bon, personne ne lit les show de toute façon cag. )

Sinon à défaut d'être un grand Payback c'était un bon buildup pour le PPV, avec de très bons segments. Les matchs sont peu nombreux et aussi trop courts même si certains sont agréables à suivre. L'idée du match bonus à la fin est sympa, c'est bien booké et ça prépare bien le terrain. Bref c'est pas mal.

Maintenant c'est l'heure des défis et du PPV qui j'espère sera à la hauteur de ceux de l'année dernière Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:29

Au début j'ai crus que vous aviez louper mon "éditage" de mon segment, car HHH et moi avions décider de changer notre match en buried alive, mais finalement j'ai compris que ce match était déjà pris par d'autre ^^ C'est pas bien grave, vu que c'était notre 1er idée.
Sinon un show qui malgré le peut de match s'en sort bien, de nombreux segments qui nous donne beaucoup d'indices pour le PPV.

Allez un 7.5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:33

C'est quoi ces crédits là ... "John Cena Entrance" ... c'est comme ça que vous appelez la minute Top Rating du Show ? Mon rap vaut tous les Cutting Edge du monde et c'est pas pour rien que je l'ai moi même surnommé "Million Dollars Battle Rap"

Sur ce, je vais lire le show, à dans 6 heures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:54

C'est bien sympa tout ça, et la fin est bien montée. Je ne sais pas s'il y a eu défi discret, mais c'est bien trouvé. A l'instar de Edge, je dirais que les segments viennent palier le manque de combats pour construire le PPV.
Rendez-vous à tout le monde à Where All Begins Again, j'espère que ce nom sera assez évocateur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   18.09.07 23:58

Citation :
Au début j'ai crus que vous aviez louper mon "éditage" de mon segment, car HHH et moi avions décider de changer notre match en buried alive, mais finalement j'ai compris que ce match était déjà pris par d'autre ^^

A croire que les grands esprits se rencontrent ! clown

Ben sinon, pas mieux que le titoune et Edge, peu de matchs, et ceux-ci étant sympas mais pas inoubliables, mais des storylines inickel chrome (j'aime bien ma rivalité avec Duprée en ce moment, j'espère que le plaisir est partagé. Et le fait d'avoir mis Hard Gay dans le show et ramené ça à la guerre des clans était une très bonne idée !) amenés par des segments de qualité.

J'espère qu'au PPV, les e-feudasseurs seront plus actifs que ces derniers temps, parce qu'avec un build-up aussi soigné, ce serait dommage que le reste ne suive pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 0:31

Bon ben je progresse, même pas 1 heure pour tous lire (pause compris !) A moins que ce soit les bookers qui fassent des shows de + en + court =S

Soit... le show n'est pas mauvais, mais bof quoi... je trouve que Raymond - Jean et Carl tourne beaucoup en rond aussi ... c'est con à dire mais avant il fesait toujours des remarques subtile, mais là il ne parle que pour créer de l'air entre les paragraphes... Et vue que ces perso sont joué par tous le monde, c'est donc un reproche que je fais à tous le monde (je vais me faire des copains dit dont lol) Mais rassurez vous, moi aussi je fais partie du lot Wink

Bon sinon il y avait encore plein de segment ... limite on a tendance à en abuser ... Enfin bon ... C'est peut être le petit nombre de match qui donne cette impression de segment monopoliseur...
Allez je met 7/10 ... et dîtes merci à Armando Estrada !! C'est lui qui m'a convaincu de mettre une assez bonne note grâce à ces discours marrant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 1:10

Le paiement, par chèque ou virement bancaire ? Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
John Cena
Tag Team Champion
Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 1:17

L'eau, le vin, la bière, que du Liquide, c'est dingues

(le message est passé ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 7:20

et bien je ne vais pas être originale mais un très bon payback d'avant ppv !!
on y voit plus clair on sait ce qu'il va se passer, le show en lui même est en effet court en match mais les segments sont bons.
Le PPV s'annonce très stipulé en tout cas !! entre les buried alive, les casket match, parking lot, hell in a cell ...

@Hébus a écrit:
j'aime bien ma rivalité avec Duprée en ce moment, j'espère que le plaisir est partagé. Et le fait d'avoir mis Hard Gay dans le show et ramené ça à la guerre des clans était une très bonne idée !) amenés par des segments de qualité.
également de ce côté ci Wink c'est tout à fait partagé !!
pour t ereprendre une phrase que tu m'avais sortie il y a longtemps (notre seul affrontement direct^^), pour l eppv je ne te souhaite pas bonne chance car cela serait à mes dépends !!

bref, la MDWF vivra car obi wan kenobi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R.R Hard Gay

avatar

Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 13:30

Show cooooollll malgré le peu de match, comme quoi quelque soit la situation, l'administration fait du bon taff Smile

Très belle fin de cutting Edge et de Main Event Very Happy

Bon bhé Edgounet...Que le meilleur gagne Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickey O
Invité



MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   19.09.07 14:42

Bon défaite attendu, mais c'est très bien d'affronter quelqu'un comme BJB pour progresser à l'avenir.

Joli payback, je l'ai suivé de loin avant mais celui est très bon pour buildé le prochain ppv malgré le manque de match (je repète tout le monde mais c'est mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Payback 18 Septembre 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Payback 18 Septembre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» Armageddon (Smackdown) - 23 septembre 2007
» Unforgiven (RAW) - 16 septembre 2007 (Résultats)
» NESQUIK mâle type yorkshire 18 mois né le 10 septembre 2007
» [Archive 2007] 15-16 Septembre - Fêtes médiévales d'Hautpoul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: La télévision-
Sauter vers: