AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Payback 11 Septembre 2007

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Koh Lanta !
Jade
20%
 20% [ 2 ]
Simon
30%
 30% [ 3 ]
Un autre donc je me souviens plus le nom
10%
 10% [ 1 ]
Je suis en train de regarder, m'emmerde pas !
40%
 40% [ 4 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 18:36

Tuesday Night Payback, 11 Septembre...
Non, on ne va pas encore vous faire le coup de l'anniversaire de la chute des deux tours, ce qu'on a à vous montrer est bien plus sensationnel et renversant que cela: THE ROCK ARRIVE DANS LES LOCAUX DE LA MDWF !

Oui Monsieur, ça c'est de l'évènement. C'est que c'est la classe incarnée, Rock-E, un véritable abécédaire de l'élégance et du charisme pour les nuls, à faire circuler entre toutes les mains si toutefois elles ont encore l'espoir d'atteindre ne serait-ce que le centième de son aura un jour. Ert accessoirement, c'est aussi ton nouveau GM, marche au pas ou crève.

Bref, le Great One arrive à bord de sa voiture de sport dans le parking et se dirige vers sa place réservée, dans la section VIP.

Et là... the Rock fait les gros yeux. Quelqu'un lui a chourré sa place !

Une espèce d'horreur toute blanche et d'une longueur intermiable, qui te bouffe deux places de bagnole à elle toute seule. Et qui se termine par deux énormes cornes au bout. La portière arrière s'ouvre, je parie que c'est lui ! M'en vais lui dire deux mots, moi, à l'autre c** !


The Rock: WHAT IN THE BLUE HELL IS THIS ? EH ! J-Bee talk to the Rock.

JBL, son sourire collé à la face : Oh, helloooooooooooo, Rock-E ! Ca gaze, collègue ? Pile poil à l'heure pour Payback, c'est le métier qui rentre, je vois ! Ah, oui, par contre, comme tu as pu le voir, on a un petit souci: le parking fait des travaux au-dessus de la place d'IRS, aussi quand il m'a demandé s'il pouvait exceptionnellement un peu sur mon pré carré, tu te doutais bien que je ne pouvais pas refuser ! Du coup, comme tu peux le voir, je déborde un peu sur la place de derrière...

The Rock : Vraiment ? Ze Rock a juste une news à t'apprendre Billy boy, la place de derrière c'est pas la place de derrière. La place de derrière c'est la place du Great One. Tu vois le gros taureau dessiné là, tu crois que c'était quoi ?


JBL : Ah, ben, maintenant que tu me le dis...Oui, en effet, je m'en rappelle. Mais bon, il y a sûrement une autre place ailleurs, le parking est assez vaste et The Wrestling God n'a pas vraiment eu le temps de chercher.

The Rock : Oh yeah ? Il y'a une juste un petit soucis dans ton plan. THE ROCK DOESN'T GIVE A FLYING SHIT à savori si il y'a une autre place ailleurs. Là c'est LA place du Rock et le Rock veut se parquer dessus c'est comme ça. Après tout ce que le Rock a fait pour cette féderation il n'en croit pas ses yeux

Le Rock fait les gros yeux

JBL : Ah, premier arrivé, premier servi, cowboy ! Au pire, tu peux bien te mettre dans le parking des lutteurs, après tout tu y créchais il n'y a encore pas si longtemps, ça te changera pas beaucoup ! Sur ce, le show va bientôt commencer, et on a du boulot, partner. See ya !

Mais c'est qu'avec son sourire niais, il se prendrait vraiment pour Dieu le père, le gros ! Mais l'heure tourne, et le nouveau GM n'a pas vraiment le temps de négocier. Personne ne parle de cette façon au great One, Jay-B, tu ne perds rien pour attendre...

Money… it's a crime
Share it fairly, but don't take a slice of my pie
Money, so they say
Is the root of all evil today
But if you ask for a rise it's no surprise
That they're giving none away !


«Money» de Pink Floyd retentit dans l’arène, encore une fois ce soir pleine à craquer ! La camera balaye la foule qui est très chaude ce soir, ainsi que le tout nouveau décor de Payback, tout signe extérieur de richesse devant. Une chose ne change pas, c’est le traditionnel lâché de billets à l’effigie de Ted Dibiase dans la foule, qui je le rappelle sont échangeables contre certains produits du merchandising comme une moulure de la bi.. euh… . On peut lire ça et là sur les pancartes des petits mots tels que « Vendredi, Bercy !! », « Welcome back Ted DiBiase, j’espère que tes vacances se sont biens passés ! », « Shut the Hell Up ! » ou encore « Sega c’est plus fort que toi ! » . La salle est fin prête et les hostilités vont bientôt commencer retrouvons nos commentateurs favoris !


Carl : Bonsoir chers amis, bonsoir Jean et bonsoir Raymond !

Jean : Bonsoir à tous et bienvenue pour ce show!

Raymond : Bienvenue à tous !

Jean : Passons aux choses sérieuses les amis. Ce soir on a plein de matchs, et plein de fois on sera appelé en coulisse !

Raymond : Et bien ça change pas à d’habitude ça !

Carl : Ah ouais c’est vrai, mais on s’en fout ! On va tout de suite commencer avec le premier match !

Raymond : Non la coulisse d’abord !

Jean : Non, premier match !


Dégaine Ta Race
La Rage Polonaise
Dégaine Ta Race
Je viens de Varcovie
Je viens de Cracovie
La Rage Polonaise Mec
Jamais elle ne faibli
C'est tous les jours que tu la vie
La Rage Polonaise

Fathôm apparaît en dessous du Milliotron, il sera managé par Polak pour ce match. Il fait sa route vers le ring et attend son adversaire.

Ready steady can't hold me back
Ready steady give me good luck
Ready steady never look back
Let's get started ready steady go

Et c'est The GTO qui fait son apparition,
Accompagné de sa "bécane",
Il s'avance vers le ring, en fait le tour,
Descend de sa moto puis monte sur le ring,
Monte sur la deuxième corde d'un des coins et salue la foule !


Ding ding ding !

Le match commence, GTO court vers Fathôm mais celui-ci l’esquive au dernier moment et l’envoie tête première dans le coin du ring, GTO est sonné et Fathôm en profite pour lui porter un neckbreaker. Il relève ensuite son adversaire et lui porte un Russian Leg Sweep ! Il veut encore une fois le relever, mais GTO, même affaiblit, ne se laisse pas avoir et porte un aveuglement à Fathôm ! Se dernier se retourne en se tenant les yeux, GTO sourit… Il attrape son adversaire, German Suplex ! Avec tombé !

1…
2…

Dégagement de Fathôm ! Il se relève rapidement, et semble énervé ! Il est debout face à GTO et lui place une droite qui lui décroche la mâchoire ! GTO recule de quelques pas, prend appuis sur les cordes et reviens vers son adversaire, mais ce dernier l’accueil d’un magnifique Spear !

Carl : Ca doit faire mal…

Jean : Tu veux une preuve ?

Raymond : Calme Jean, calme.

GTO est au sol et se tient l’abdomen… Fathôm quant à lui reprend son souffle et relève GTO, il le place entre ses jambes pour son Running Powerbomb !! Il fait un taunt mais il n’aurait pas dû… Car GTO en profite pour reprendre ses esprits et faire chuter Fathôm, il lui attrape ensuite les deux jambes et tente le tombé en pont !!

1…

Dégagement ! Même pas 2 sur ce coup ! Fathôm voit rouge et se relève, GTO va en prendre pour son grande ! Et dire que c’est lui le professeur normalement ! Fathôm lui porte une série de droites sans que GTO ne puisse rien faire, il le projette ensuite dans les cordes et le réceptionne en un Samoan Drop très bien effectué ! Il se dirige ensuite vers les cordes et monte sur la deuxième. Il attend que GTO se remette sur ses jambes… Top Rope Clothesline de la part de Fathôm ! GTO retourne au sol… Fathôm attend patiemment que son adversaire se relève, et lorsque c’est chose faite, il le projette dans les cordes à nouveau… Spinebuster !! Très durement porté par le membre du JBB ! GTO semble vraiment en difficulté, ça fait un moment qu’on ne l’a pas vu faire une prise… Et ça ne sera toujours pas le cas, car Fathôm lui porte plusieurs petites descentes du coude alors que ce dernier est toujours au sol ! Il s’arrête et relève GTO, puis le place entre ses jambes…

Carl : Ca sent la fin !

Jean : T’as fini de parler pour ne rien dire ?

Raymond : T’as mangé quoi ce midi Jean ?

Il lève son adversaire en position assise sur ses épaules, ça semble être parti pour le Running Powerbomb ! Mais voilà que GTO mord le front de Fathôm !! Fathôm se presse de laisser tomber GTO et se tient le front, peut-être essayant de deviner s’il lui manque quelque chose ? Mystère. En tout cas GTO en profite et veut donner sa leçon au membre de la JBB, il lui porte un Dropkick qui envoie Fathôm au sol ! Retournement de situation ? Pas vraiment… GTO vient vers son adversaire, mais Fathôm l’attrape par le pantalon et le fait tombé gorge la première sur la deuxième corde, coup de la guillotine ! GTO titube au centre du ring, Fathôm lui donne un coup de pied dans l’abdomen, le place entre ses jambes, puis sur ses épaules… Et le Running Powerbomb est porté !! Il touche le sol en pleine course, et quel impact ! Fathôm maintient GTO en position pour tenter le tombé…

1…
2…

3 !!

Vainqueur : Fathôm

Raymond : Ca me ressemble une victoire du Fantôme ça !

Jean : Tu prends toujours autant de cours de Français Carl ?

Carl : Carl ?

Raymond : Réponds lui.

Jean : Je voulais dire Raymond bien sur.

Carl : Ah ok.

Raymond : Fais attention à qu’est-ce que tu dis toi ! Je parle très bien le français !

Jean : Ok ok t’énerves pas…

Carl : Allez, à la suite.

Pendant ce temps, quelque part TOUT EN HAUT DU BUILDING DE LA MDWF, nous retrouvons ce cher Crusher qui s'est enfin rétablis de ses nombreuses blessures et il semblerait qu'il soit en train de visionner des scènes de son retour "fracassant" toute en laissant entendre un rire légèrement satanique. Puis il se tourne ensuite vers la caméra les bras croisés et fait un aller retour avec ses yeux de la télévisions a la caméra.

Crusher : Merveilleux tu ne trouve pas mon gros? Une fois de plus l'homme as sue l'emporter sur la bête, mais le plus interressant reste a venir crois moi tu n'as encore rien vue. Bref, alors c'est ce soir le grand soir non? Bientot tu fera tes débuts faces a deux autres monstres, dis moi, est ce que je me trompe ou bien Doink a décider de monter son cirque ici même car je ne vois rien d'autres que des phénomens de foire dans ce matche? Écoute, pour commencer nous avons une nouvelle recrue ce Spector fan #1 de Nosferatu et presqu'aussi affreux que lui, ensuite nous avons Scartic "The Original" un Punk qui a perdue tellement de cellules dans la cervelle suite a ses matches Hardcores, qu'il pense réussir a venir a bout d'une grosse bourique comme toi ou bien d'une force brute comme moi, puis voilà qu'il vient en dernier, le fils illégitime de Ronald McDonald, le plus gros catcheur au monde, veuillez vomir mesdames et messieurs j'ai nommé Maximum "Calories". Oh j'allais oublier, ne fais pas trop d'éfforts durant le matche mon balourd car il ne faudrait pas qu'il t'arrive une crise de coeur, parce que je tiens a ce que tu sois en pleine forme lorsque nous nous retrouverons sur le ring.

Soudain le colosse se met a réfléchir et s'adresse au caméraman.

Crusher : J’ai oublier quelque chose non?

Mais le caméraman lui fait signe qu'il ignore de quoi il s'agit alors c'est a ce moment que "The Criminal" se donne une petite tape sur le front comme si il venait de trouver ce qu'il avait oublier.

Crusher : Excuser moi il me semblait que je devais dire un petit quelque chose a quelqu'un et cela m'était completement sortie de la tête, il faut croire que cette personne est aussi importante qu'une piqure de moustique en pleine été. Car c'est justement ce que tu est "Scartic", un misérable moustique qui a fait l'erreure d'accepter de se mesurer a deux êtres de masses supérieures. Tu sais, au début quand je t'ai offert de te joindre a nous pour ce matche j'ai crue que tu allais être assé brillant pour décliner mon invitation mais il faut croire que tu est belle et bien née de la dernière pluie. Peut être n'as tu aucun rapport en ce qui concerne Max Cap et moi même, mais je vais te massacrer avec toute la rage et toute la férociter que je réserve pour cette obèse de Maximum Cholestérol.

Le regard de Crusher s'assombrit et il ressert les poings.

Crusher : À présent chers "amateurs", je vous conseilles de rester vigilant car sait on jamais quand ca va...COGNER!!!



À le seconde ou ce mot fut prononcé, l'ancien détenue a démolie la caméra d'un coup de poing puis plus rien....

Jean : Ca me fait froid dans le dos. Bon, la suite Carl !

Carl : La suite se fera avec Shelton Benjamin, encore de retour !

Raymond : Shelton Benjamin ! Ca fait quand même plaisir de le revoir !

Jean : Bof, il a fait une piètre prestation face à Hard Gay la semaine dernière…

Raymond : Faut dire que le Ouskien est plutôt talentueux !

Jean : Si tu le dis… En tout cas, contre Charming, la moitié des Champions par équipe…

Raymond : Ouais, il l’a eu plutôt par procuration son titre !

Jean : Il n’empêche que…Hein mais qu’est-ce que c’est ?

Le Renard : On vous dérange ?

Jean : Et bien en fait…

Lestat : Cette place m’ira tout à fait !

Jean : Mais nous sommes commentateur, vous n’avez pas votre place i…

Lestat : Dois-je le demander… autrement !

Raymond : Je vous laisse la place !

Carl : Moi aussi !

Jean : Bande de lâches ! Bon ben je m’en vais boire un café moi…


Ain’t Stopping me, Nooooo !!!
Et voici maintenant Shelton Benjamin qui débarque avec sa chemise hawaienne et son bling bling pour faire comme s’il avait une personnalité. En bon favori du public il tape les enfants. Enfin, dans les mains des enfants. Puis il monte sur le ring en bondissant par-dessus les cordes, nous faisant profiter de sa légendaire agilité..

Eve Of Seduction de Symphony X rententit dans l'aréna, les métaleux son heureux !
Des explosifs explosent de part et d'autres du titranton, simultanément de la fumée ce dégage.



Lestat : Tu savais que Charming était champion par équipe ?

Le Renard : Non ??!

Lestat : Si, si, il n’a jamais remporté de match de championnat, et on le couronne Champion, on voit de tout ici !

Le Renard : Mais j’en ai fait qu’une bouchée la semaine passée !


Dernière édition par le 11.09.07 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 18:37

Deux silhouettes apparaissent, il s'agit de Rémi et Marine, main dans la main, X-Treme tient une rose en main, il l'offre à une fan.

Le Renard : Pas comme ça, il n’a pas retenu la leçon apparemment !

Lestat : Tout le monde n’a pas ta classe Roberto !

Ils s’avancent tous deux vers le ring. Et quelques roses rouges tombent du plafond.
Rémi fait signe à Marine d’entrer première elle monte donc sur l’escalier et passe entre la première et deuxième corde.


Robert : Salut ma belle, tu te souviens de moi ?

Lestat : Oh, aller, il va pleurer comme un bébé le petit Rémi après…

Tandis que Rémi passe entre la deuxième et troisième corde,
Il monte sur la deuxième corde et fait ces taunt habituels, pendant que Marine le pointe du doigt.


Le Renard : Regardez comme ce gars est un naze, se dit-elle !

Lestat : Et regardez comme il va se faire battre !

Les deux lutteurs regardent d’un drôle d’œil les deux nouveaux commentateurs qui viennent de prendre place après le départ de Raymond, Jean et Carl. Le cloche sonne, tandis que les deux commentateurs parlent entre eux sur le combat, Charming et Shelton prêtent enfin attention l’un à l’autre. Les deux lutteurs se tournent l’un autour de l’autre, puis c’est le contact… non, Charming y va rapidement d’un puissant coup de genou dans l’estomac de son adversaire, il le traîne ensuite jusqu’à un coin du ring pour lui claquer la tête dessus, puis lui balance quelques droites au visage avant d’envoyer Shelton au tapis à l’aide d’un Dropkick très bien porté.

Le Renard : Un très mauvais début de combat ! Il donne tout dès le départ, c’est nul !


Lestat : Le petit Shelton, je l’ai connu meilleur que ça quand même, se faire mettre au tapis par Rémi, quand même…

Charming relève son adversaire qui le contre alors à l’aide d’un Belly to Belly avec maintien des épaules au sol…

1…
2…
Dégagement !!

Le Renard : Mais comment s’est-il fait surprendre de la sorte !

Lestat : Un petit débutant, c’est tout…

Charming semble plutôt surpris de la réaction de Shelton, et se relève les yeux écarquillé. Le lutteur afro-américain sautille sur place pour narguer son adversaire, et celui-ci répond à l’appel en lui fonçant dessus. Shelton effectue alors un excellent croc-en-jambe, et Charming s’en va percuter en plein visage le coin du ring. Shelton grimpe sur la troisième corde, et attend que Charming se retourne pour effectuer sa Flying Clothesline ! Il tente ensuite le tombé…

1…
2…
Dégagement à nouveau !

Le Renard : Ben il est où le garçon !

Shelton s’en va relever le membre d’OBEY, mais celui-ci revient dans le combat en portant un Reverse Atomic Drop, puis il projette Shelton dans les cordes et lui assène un violent Powerslam ! Charming y va nerveusement de plusieurs coups de pied dans le dos de Shelton avant de le placer dans un Boston Crab.

Le Renard : Tu crois qu’il faut semblant ?

Lestat : Hein ?

Le Renard : Ben il l’a porte très mal cette prise, tu vois, la pression exercé sur le dos pourrait être plus importante s’il se plaçait plus comme ça…

Lestat : Mais s’il se place comme ça, ce serait encore plus efficace, puisque la pressions serait portée à la fois sur les jambes et le dos !

Le Renard : Oui, en tout cas, le Campeon la porte atrocement, c’est une honte de le laisser lutter celui-là !

Shelton grimace de douleur, et tend désespérément la main vers les cordes. Charming tente de renforcer sa prise, et Shelton hurle d’autant plus.

Le Renard : Sinon, tu as vu le dernier Simpson ? Enfin le film…

Lestat : Ah oui, « Spidercochon, Spidercochon, il peut marcher au plafond ! »

Le Renard : « Spidercochon, il peut pas lancer de toile, ben non c’est un cochon ! »

Lestat : « prends garde, Spidercochon est là ! »

Le Renard : Mouahhahahahaha !

Lestat : Ah, attends, Shelton semble revenir dans le match…

Mais il en faut plus pour faire abandonner le vétéran des rings de la MDWF. Celui-ci se redresse quelques peu sur ses avant-bras et commence à ramper vers les cordes. Un immense effort qui porte ses fruits toutefois, puisque Shelton parvient à saisir les cordes.

Le Renard : Tu vois, elle était mal portée !

Charming casse la prise en maugréant quelques peu, puis relève Shelton. Il lui flanque plusieurs atémis jusqu’à l’acculer dans le coin du ring, puis grimpe sur la deuxième corde pour effectuer les 10 punchs ! Mais Shelton réagit, et agrippe les jambes de Charming pour le placer sur ses épaules, et lui porter une puissante Powerbomb ! Shelton prend ensuite impulsion sur la première corde… LIONSAULT ! Shelton tente le tombé…

1…
2…
Dégagement !

Charming semble troubler maintenant par les vives réactions de son adversaire, qui, on le sait, a été toujours capable de retourner certaines situations les plus périlleuses. Les deux lutteurs s’agressent maintenant mutuellement avec des droites, c’est du toi à moi.

Le Renard : Olé !

Mais Shelton parvient à prendre le dessus, et balance enfin un coup de pied de mule à Charming qui pare le coup en retenant la jambe de son adversaire. Charming le fait alors pivoter, énorme erreur ! Spinning Wheel Kick !

Lestat : Comment s’est-il fait prendre par cette prise ! Ca fait des années que Shelton l’utilise !

Le Renard : Mais qui permet à cet homme de passer à l’antenne !

Lestat : Et de porter une ceinture de Champion surtout !

Shelton relève Charming, le balance dans les cordes, et lui porte un Flapjack ! Charming se relève en titubant, et Shelton se propulse dans les cordes. Charming tente alors de l’accueillir avec une Clothesline, mais Shelton l’esquive et enchaîne avec un Super Kick fulgurant. Shelton attrape Charming qui le surprend avec rapidité et lui place dans un petit paquet !!

1…
2…
Dégagement !

Les deux lutteurs s’écartent l’un de l’autre pour reprendre un peu leur souffle. Shelton s’approche de Charming pour l’attaquer, mais celui-ci l’accueille avec un coup de pied à l’estomac, puis porte un Implant DDT. Charming grimpe alors au sommet des cordes, et s’élance pour un Moonsault. Mais Shelton s’écarte au dernier moment, laissant le pauvre Charming s’écraser lourdement au centre du ring.

Le Renard : Mouahahahahahahaha !

Lestat : Hohohohohohohohohohohoho !

Le Renard : Dans son plus grand numéro ! El Charming, notre funambule fou !

Shelton relève Charming, et le place pour sa T-Bone Suplex !! Mais Charming parvient à se contorsionner suffisamment pour retomber sur ses pieds, et renverse ainsi le tout en Neckbreaker !

Lestat : je confirme, c’est un cirque, pas un combat de lutte !

Shelton s’aide des cordes pour se relever, et Charming lui fonce dessus avec une Clothesline qui fait basculer l’ancier Wall Street Champion par-dessus les cordes. Shelton se relève encore, et Charming prend son élan dans les cordes puis se jette avec un Springboard Splash sur Shelton. Mais ce dernier avait prévu la manœuvre et accompagne Charming dans son mouvement pour l’envoyer s’écraser sur la table des commentateurs… NON ! Lestat intervient au dernier moment en plaquant les épaules de Charming, laissant celui-ci se fracasser le menton sur le coin de la table.

Lestat : J’espère que t’as vu ça Jean ! C’est comme ça qu’on fait pour éviter de se faire fracasser notre table !

Le Renard : Tu crois qu’il lui reste encore des dents ?

Lestat : Pour ce que ça change…

Un filet de sang dégouline de sa bouche. Shelton s’en vient alors le relever, et tente de lui claquer la tête sur le poteau du ring, mais Charming bloque la tentative et inverse la tendance, en fracassant la tête de Shelton sur le montant du tablier. Charming se retourne vers Lestat avec un regard réprobateur, mais Lestat se contente de hausser les épaules avec un large sourire.

Lestat : *sifflote*

Charming ramène Shelton sur le ring, puis grimpe sur la troisième corde. Il s’élance à nouveau pour un Moonsault, qui atteint son but cette fois ! Il tente le tombé…

1…
2…
Dégagement in extremis !!

Charming s’énerve, et martèle Shelton de coup d’avant-bras dans le dos. L’arbitre est obligé d’intervenir, ce qui ne fait que renforcer la colère du membre d’OBEY. Shelton se relève alors, et Charming tente de lui porter une droite au visage qu’il esquive en se plaçant dans son dos : GERMAN SUPLEX ! Shelton enchaîne ensuite avec un One Leg Boston Crab ! Charming résiste tant bien que mal, mais on voit que la durée du combat joue en sa défaveur, et il a beaucoup de mal à tenter quoique ce soit.

Le Renard : Il est tout rouge, on dirait une tomate ! Tomato Charming !

Lestat : Regarde il a encore ses dents, dommage…

Et pourtant, il parvient tout de même à tourner sur lui-même, faisant tournoyer Shelton dans les airs, puis il enchaîne avec une Head Lock à l’aide des jambes. Shelton tente d’écarter les jambes de Xtreme avec ses mains, mais le Champion par équipe maintient sa prise efficacement. Au bout de deux minutes, Shelton semble s’être assoupi sous la pression, et l’arbitre se voit contraint de procéder au décompte.

1…

Levée du bras…

2…

Levée du bras…

Tr… NON !!!

Shelton réagit au dernier moment, retrouvant son second souffle. L’énergie du désespoir semble le gagner, et il propulse ses jambes par-dessus lui pour effectuer une sorte de roulade arrière. Ses deux genoux viennent percuter le plexus solaire de Charming qui relâche forcément la pression et Shelton peut donc se dégager. Charming fonce sur Shelton avec des droites, mais Shelton parvient à contrer la dernière… T-BONE SUPLEX !!
Shelton vient de porter sa prise de finition sur Charming !!!
Il tente le tombé !!

1…
2…
3 !!

Lestat : Bravo ! Quel Champion se Charming, tellement humble qu’il laisse la victoire à Benjamin !

Le Renard : Quel fairplay ! Tu crois que si je lui demande sa ceinture il me la donnerait gentiment ?

Vainqueur via pinfall : Shelton Benjamin

Après le combat, Lestat et Don Robert quitte la table des commentateurs en riant de bon cœur. Mais avant de se lancer sur la rampe d’accès au ring, Don Robert fait demi-tour, et grimpe sur le ring, sa rapière de duel à la main. Il exécute un rapide mouvement, pour signer d’un « R » la fesse de Charming !

Le Renard : A bientôt !

Raymond : Curieux personnages…

Jean : En plus, un renard qui parle, ça fait bizarre…

Carl :

Raymond : Je crois que c’était juste son nom Jean !

Jean : Il s’appelle comme moi alors ?

Carl : La suite VITE !

Il était une fois dans l'Ouest des backstages de la MDWF...
Le show étant désormais bien lancé, l'un des deux GMs, John Bradshaw Layfield, décide en plein accord avec lui-même de sortir un peu et de se prendre vite fait un petit café. Il aurait pu faire comme d'habitude et envoyer sa bonniche son aimable et fidèle secrétaire lui faire elle-même son p'tit noir, mais son dos va mieux et il a envie de se dérouiller un peu.


JBL: Ah si j'étais riche, tilalali tilalali tilalalaaaaa...

Mais tu l'es déjà, couillon !

JBL: On ne l'est jamais assez, junior.

Morfale !
Le voilà devant la machine à café, The Wrestling God verse sa petite obole.


Bloubloubloubloublouphciiiiiiiiiiiiit...
(Je fais bien le bruit du café qui atterrit dans le gobelet, hein ?)

Tuuuuuuuuuuuut tuuuuuuuuuut tuuuuuuuuuuuut !

Non, ça, ce n'est pas l'alarme incendie, c'est le téléphone portable de JBL qui sonne. Oui, je sais, ce n'est pas hyper ressemblant cette fois, mais on ne peut pas être bon partout, hein ?

JBL: Allô ?

Le GM détourne son attention de la machine à café.*

Monumentale erreur, Jack Slater ! Quand il se retourne, le gobelet a atterri dans la main de quelqu'un d'autre !

The Rock : Eh! Brodback Bradshaw my man. Tu te souviens du Great One ? On s'est rencontré sur le parking. Merci pour le café.

The Rock se casse dans la nuit, sifflotant une petite chanson. Je crois qu'elle s'appelle premier arrivé, premier servi, cowboy lalala lalala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:19

Raymond : Marrant la cohabitation entre ces deux la.

Jean : Elle n’est pas pire que celle entre nous trois.

Carl : My name is Woodward, Carl Woodward….

Raymond : Tu crois qu’il va sortir un flingue la ?

Jean : Peut-etre oui… Carl, c’est quoi la suite ?

Carl : Bah regarde sur le Million Tron

On se retrouve maintenant dans les vestiaires de OUSK, où la fête n’est pas au rendez-vous…Payback oblige, entre défense du Hardcore X et du titre Wall Street, la soirée est forcément placé sous le signe de la pression extrême…

Alice : Où est partit Hébus ?

Hard Gay : Il est partit prendre l’air, avec le chauffage et sa surface de poil, il était tout dégoulinant de sueur…Puis Armando en profite pour le briefer.

Alice : Tu m’as pas l’air en grande joie toi…

Hard Gay : J’ai chaud au cul faut dire… Ce soir c’est tout ou rien.

Alice : Je t’avais dis de rester parmis les petits mai toi bien sur en monsieur qui se la pète t’as voulu faire mieux que tout le monde en voulant affronter un gros alors t’assume et du lui défonce la tête okayyyyy ?

Hard Gay : Mouais…J’espère que ça va le faire.

Alice : On fait tout pour…T’inquiètes !

Hard Gay : Je pense que je vais aller me chercher un truc à boire, là je sens que je vais tomber dans les pommes.

Alice : Tu prends ta ceinture ?

Hard Gay : Non, elle la source de mes soucis je préfère m’en éloigner quelques minutes.

Hard Gay sort du vestiaire tandis que Alice en profite pour prendre une douche…

C’est alors que MVP, OUI MVP LE MEMBRE D’OBEY (souvenez vous) apparaît dans les vestiaires, rentre discrètement…Prends la ceinture de notre ami japonais puis se dirige vers la porte de sortie…Puis hésite…Il se dirige vers la douche…Prend discrètement des photos…Et sort vraiment.

Raymond : MVP allait pas être viré ?

Jean : Je croyais que oui, mais peut-être pas finalement. Bizarre.

Carl : Tiens d’ailleurs, c’est ce soir après le show que Ted DiBiase diffusera la liste des virés oui ?

Raymond : BANDES DE CONS, PERSONNE NE LIT LE SHOW EN ENTIER !!

Jean : Ca va pas Raymond ?

Raymond : Excuse moi, un flashback !

Jean : Ah ok…

Carl : D’accord …

Jean : Bon la suite allez.

Carl : Nous voila dans le parking de la MDWF pour un match qui s’annonce plus que brutal qui oppose The man without fear B-Max au big daddy cool Kevin Nash.


Les deux catcheurs sont sur le ring et se fixent quelque instant et le contact se fait rapidement par une épreuve de force entre les deux lutteurs. Nash prend très facilement l’avantage et écrase B-Max contre la première voiture venue,et enchaîne avec quelque coup de bélier d’une énorme puissance, et continue sur sa lancée avec des grosses droites sur le front de B-Max qui ne répond plus,Kevin Nash regarde B-Max au sol il recule de quelque pas et court et envoie un gros coup de genou en pleine tête de B-Max mais qui esquive au dernier moment, il se relève pendant que Kevin Nash se tient la jambes et il enchaîne sur sa blessure en lui balançant pas un pas deux mais trois gros kick dans le genou. Kevin Nash à un genou à terre B-Max prend élan sur cette jambe et Shining Wizard en plein visage de Kevin qui tombe raide mort. B-Max fière de lui, regarde Nash K.O avec un grand sourire et il lui balance quelque claque et enchaîne avec un leglock porté très rapidement et avec beaucoup de pression sur les jambes endolories de Nash. Mais B-Max n’en a pas fini il ouvre une portière met la jambes de Kevin Nash dedans et claque la porte de toute ses forces mais malheureusement pour lui Big Daddy cool retire sa jambes au dernier moment et pousse B-Max qui gicle a trois mètres en faisant une grosse roulade sous la force du géant mais il lui en faut plus pour le déstabilisé et l’homme sans peur revient à la charge mais se prend une grosse droite dans l’abdomen qui coupe le champion par équipe dans son élan mais pas son adversaire qui lui porte un powerslam sur le capot de la voiture qui fait crier B-Max de douleur. Nash regard B-Max qui se tord de douleur après sa grosse prise mais il en a pas fini et lui porte une descente du coude en plein dans les abdos, pour ensuite monté sur le tout de la voiture pour porté un Leg Drop sur B-Max qui se retire au dernier moment et porte très rapidement un drop kick sur Nash qui se éclate sur le pare-brise

Raymond : Quel choc!!

Jean : Tant que ce n’est pas ma voiture

B-Max entre dans la voiture regarde ce qu’il l’entour et décide de se servir de l’allume cigare et commence a brûler le bras de Nash et une grosse brûlure au milieu du front et finit par sortir de la voiture laissant Nash inconscient et va fouiller dans le coffre et trouve un pack de bière et retourne vers Nash qui est en train de récupérer à coté du véhicules qui a déjà prit quelque chocs. B-Max ouvre une bière boit un peut et l’écrase contre le sommet du crâne de Nash qui vient de s’ouvrir sous le choc,B-Max lui reprend une bouteille la boit et crache au visage de son adversaire et lui lance un regard plus qu’arrogant en lui flanquant quelque droite ou le sang coule pour ensuite lui porte une souplesse arrière mais Nash est trop lourd et il contre B-Max avec plusieurs coup dans les cotes. Kevin Nash prend donc son adversaire par la nuque et avance vers une vitre et y balance l’homme sans peur qui lui aussi se retrouve le front coupé après se gros coup de son adversaire qui ramène le ramène vers lui et european uppercut qui sonne le champion par équipe mais on dirait que Nash n’en a pas fini avec son adversaire et court a vive allure vers une autre voiture et il y lance B-Max contre pour ensuite le prendre en en world strongest man et le faire atterrir sur le coffre de la belle voiture

Jean : Nooooooooon pourquoi il a prit celle-ci

Raymond : Je parie que c’est ta voiture Jean une fois de plus tu as vraiment pas de chance

Jean : Je te hais

Nash veut refaire une prise pour finir son adversaire mais B-Max lui fait un rapide aveuglement se relève et DDT sur le coffre de la voiture à Jean qui a son coffre totalement détruit. B-Max ceinture Kevin Nash et le tire vers le capot de la voiture de Jean et tente une german souplex,mais il y arrive moyen et Le Big Daddy cool lui fait un grand surpassement qui fait tomber B-Max en plein sur le capot qui laisse la marque de son corps comme si c’était de la neige. Mais Kevin Nash n’en a pas finit il monte sur le toit de la ce qui était la voiture à Jean et porte un leg drop sur B-Max qui est totalement K.O après se coup Pendant que Kevin Nash récupère l’arbitre compte B-Max

1 !
2 !
3 !
4 !

Même si il se relève péniblement il le fait le match continue donc Nash veut en finir…mais sa ne sera pas pour toute suite à peine qu’il s’approche du Man witloof Fear il se prend un gros Low Bow de sa part c’est au tour de Nash de rejoindre la douceur du goudron. B-Max quand à lui va refaire un tour de ce que se trouve dans le coffre de Jean et y sort un club de golf et retourne vers son adversaire et c’est un formidable swing digne de Tiger Woods que B-Max porte sur la blessure de Nash qui saigne bien plus que se retrouve le visage en sang. Pas de chance pour le géant B-Max à décider de le faire souffrir et commence à étrangler le géant avec le club de golf. Mais Nash a encore de la ressource et fait passer B-Max par-dessus lui mais celui-ci se relève rapidement mais il est tout de suite sécher par un big boot Nash n’en a pas fini il soulève B-Max avec une grande facilité malgré les coups qu’il c’est prit et porte une souplesse arrière.

Jean : Pourquoiiiiiii??Je finissais juste de la payer

Raymond : Le match est de plus en plus violent les deux catcheurs sont à bout de force.

Nash récupère un petit moment pendant que B-Max rampe au sol mais Nash le suit à la trace, mais B-Max ramasse un néon et fait face au Big Daddy cool diesel avec un large sourire. B-Max donne un grand coup dans le visage de Nash avec son néon mais il est esquivé et il donne un big boot à max qui lui aussi esquive se coup avec une roulade de coté. Les deux catcheurs se font face mais c’est B-Max le plus rapide qui donne son coup de néon dans la jambe blessée du géant qui tombe au sol. B-Max s’acharne sur la jambe de son adversaire et prend même un pneu qu’il lance sur la jambe de Nash. Mais on dirait que B-Max à une autre idée en tête il retourne vers la voiture de Jean et arrive à mettre le contact sans clé bien sur comme quoi être dans la même team que Crusher ça aide. Le bruit de moteur se fait entendre l’arbitre essaye d’empêcher B-Max de shooter son adversaire mais il ne l’écoute pas et face à vive allure sur Kevin Nash, qui à juste le temps de se sortir de cette impasse pour regarder la voiture de Jean s’écraser contre un pylône du parking et y voir B-Max en sortir mais des arbitre l’empêche de continuer de se battre.

Résultat: No contest

Jean :

Raymond : Toutes mes condoléance

Jean :

Carl : Tiens, on retourne en coulisse vite vite !

TOUT EN HAUT de la loge d’OBEY. M-V-P (ça fait classe avec des tirets) fanfaronne dans les couloirs, ceinture Wall Street à l’épaule. Il a hâte d’aller montrer son trésor de guerre au chef de la bande et par la même occasion de reprendre du crédit au sein d’OBEY, car il est vrai qu’il a été plutôt discret ces derniers mois. MVP passe donc le système de sécurité en mettant son œil au niveau d’un petit trou dans le mur. Un bip se produit et la porte s’ouvre. Edge fait les cents pas dans la pièce, visiblement stressé à l’idée de retrouver CM Punk ce soir dans le ring… puis le Million Dollar Champion remarque MVP.

Edge : Qu’est-ce que tu fais là ?

MVP : … !

Edge : Quoi ? Tu as volé le titre Wall Street de l’autre tarlouze ?

MVP :

Edge : Bien joué mec !


MVP, modeste :

Edge : Tu sais quoi ? C’est parfait. MVP tu es très investi ici à la MDWF et je suis certain que tu n’ignores pas qu’aujourd’hui le 11 septembre, je fête la date de mon arrivée à la MDWF. Un an ! Un an ou j’ai accompli tous les exploits, remporté tous les titres solos existants… sauf celui-ci.

Edge arrache littéralement la ceinture Wall Street des épaules d’MVP, et la place sur la sienne. Puis il prend pose devant son miroir avec ses deux ceintures. MVP fait une tête bizarre mais pas tellement plus bizarre que d’habitue quand on y pense bien.

Edge : Voilà une bonne chose de faite. OBEY 3 – OUSK 1 !

MVP s’apprête à répondre à Edge quand la caméra coupe.

Raymond : Et voila qu’on vole des ceintures maintenant !

Jean : C’est une très bonne chose.

Carl : T’en as encore un peu sur la bouche Jean.

Raymond : !!!!!!!!!!

Jean : Sale black !

Carl : SOS RACISME vite !!!

Raymond : Bon Jonathan et Jennifer, on passe au prochain match vite fait.


Sous une musique des ténèbres et avec une tonne de pyro rouge sang Spector fait son entrée avec un verre à la main. Il avance doucement vers le ring en montrant ces belles dents de vampire. Il arrête tout près du ring et prends une gorgé dans son verre puis les lumières se ferme. Quand la lumière revient le vampire crache un liquide rouge au visage d'un fan et monte sur le ring. Il sautille un peu sur le ring en attendant ses adversaires.

Le MillioTron affiche de la neige. On peut entendre Demon Speeding de Rob Zombie retentir dans l'aréna. Sous le titantron apparait la grande silhouette du large Maximum Capacity. Il marche en direction du ring sous le huée du public. Maximum Capacity, Hamburger à la main et affligé par la haine du public, il leur lance son Sandwich et continue sa marche. Il grimpa sur le ring tandis que Spector lui lançait un regard assassin .


Jean : Hé ben si du sang il n'en a pas pour le vampire de la graisse il en a bien.

Raymond : Chut on regarde l'entrée du punk.


Dernière édition par le 11.09.07 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:20

Undug, Gleeban, Gloutan, Globan
Give it to me baby,
Uh-huh uh-huh
Give it to me baby,
Uh-huh uh-huh
Give it to me baby
Uh-huh uh-huh
And all the girlies say I'm pretty fly for a white guy

Et youpla ! Alors que les premières notes de « Pretty Fly » de Offspring retentissent dans l'arena, une honda civic orange pointe le bout de son pare-choc sous le MillioTron.Très vite, il enlève tout l'attirail inutile, et c'est un fan du troisième rang qui va hériter du précieux couvre-chef tandis que notre Scartic, décidément pas mal motivé en cette rentrée, fonce tout droit sur le ring.


Sayez l'arbitre fait sonner la cloche tandis que Scartic fendit sur Spector . Pendant l'épreuve de force qui oppose les deux hommes. MC va demander a un Staff s'il n'aurait pas un sandwitch a lui offrir. Scartic réussi a gagner l'épreuve de force et fit rebondir Spector dans les cordes avant d'enchainer avec un Deep Impact ...Non contrer par un majestueux spine buster de Spector. BAN... Maximum Capacity de mauvaise humeur parce qu'il n'a pas pu se procurer un sandwitch se jetta sur le vampire en le décapitant avec une puissante corde a linge. Mc regarde ses deux adversaires au sol avant de se projetter dans les cordes pour une descente de la cuisse sur Scartic ... Mais non Scartic s'était écarter au dernier moment et Mc s'écrasa lourdement sur le ring qui trembla un peu sous l'impact. Scartic agile comme un guépard se projette dans les cordes et saut chassé directement dans le dos de MC. Il essaya se remettre le lourd poids de la MDWF sur pied mais se fit surprendre par Spector qui le prit par derriere et German Supplex.

Carl : Scartic devrait apprendre a surveiller ses arrières

Jean : ...Mouais mas il peut quand même se le permettre vu qu'il est trés hardcore.

Carl : .....

Spector se jetta dans les cordes et fonça a vive allure vers MC celui-ci reçu un coup du belier mais ne tomba pas se contentant de vaciller. Spector se jetta a nouveau dans les cordes et tenta d'entreprendre la même action mais Mc n'est pas dupe et le souleva au dessus de ses épaules . Il s'avança vers les cordes Spector entre ses mains et BAM.. Powerbomb par dessus la troisiéme corde. Ce qui laissera le temps a Mc de s'occuper de Scartic il se retourna et reçut un petit paquet de la part du Punk .

1 !
2 !

Non dégagement autoritaire da MC. Il se releva tans bien que mal avant de recevoir un coup de pied dans l'abdomen suivit d'un GIG DDT . Scartic leva les bras sous les acclamations du public .Il fonça vers le coin du ring et Double Jump Moonsault parfaitement exécuter. Le Punk se releva et regarda a l'extérieur du ring. Il vit a l'extérieur du ring que Spector se relevait peu a peu et se projetta dans les cordes.

Raymond : Qu'est ce qu'il s'aprête a faire ?

Jean : Je ne sais pas mais on dirait que c'est quelque chose de dangereux.

Effectivement il avait raison car Scartic executa un Forearm Suicida assez bien mais en fesant cela Scartic s'explosa contre la barriere de sécurité de même que Spector. Mc se releva enfin a l'interieur du ring et il vit que ses deux adversaires était étalé en dehors du ring . Il sortit lentement du ring et prit Spector et Chokeslam directement sur la barriere de sécurité. Spector mugit de douleur a terre alors que MC soulevait Scartic et le mit dans le ring . Il s'aprétait a y grimper lorsqu'il s'arreta il tourna la tête lentement en directon de Spector. Il semblait réfléchir puis il se retourna et PAN... coup de pied directement sur le nez de Spector qui se cassa et commença a saigner abondement ce qui déclencha les huées du public. MC ravi de ce qu'il venait de faire glissa dans le ring au même moment Scartic lui donna des coup de pied dans le dos. Mc se releva et repoussa violement Scartic qui s'effondra par terre et Mc marcha délibérément sur lui.

Carl : Ou le pauvre cela doit faire mal !

Jean : Surtout venant de 300 kilos.

Mc releva Scartic puis le projetta avec forces dans le coin puis fonça et BOUM écrasement . Lorsque Mc recula scartic tomba a genou front contre terre. Mc rebondit sur les cordes et descente de la cuisse sur le dos de Scartic . Le choc avait fait glisser ses genou et il s'étala de tout son long. Mc avec un sourire sortit du ring et glissa sur la petite flaque de sang qui était sur le sol. Il regarda Spector puis le prit et fonça avec droit sur le poteau du ring et y écrasa son dos. Il ne s'arreta pas la . Il le prit une nouvella fois et Powerbomb sur les escaliers en métal. Spector poussa un cri de douleur avnt de se tenir le dos. Mc se retourna et repartit vers l'endroit ou était étaler Scartic. Il atrappa son pied droit et le tira vers le poteau avec une force colossale. les deux cuisses de scartic de ratatinèrent sur le poteau et il tomba en dehors du ring se tenant la cuisse droite.

Jean : Dur match pour les adversaires de Maximum Capacity

Raymond : Ouais mais dorénavant ils réfléchiront a deux fois avant de défier ce gros lard

Carl : Gros mais efficace .

Ce combat devenait ennuyant. Donc MC décida de démolir a petit feu ses adversaires. Il s'en prit d'abbord a Scartic qui était le plus en forme de ses adversaires. Il le releva et celui-ci tenta de resister en donnant quelques droites dans la face mais MC lui porta un monstrueu Leg drop our le calmer. Il le releva et lui porta un Pumphandle Slam . Il le releva et lui saisit le coup avec deux mains et Double Chokeslam sur la barriere de sécurité. Il se retourna et partit rejoindre Spector. Il le releva et lui donna des droites dans le visage toujours saignant puis lui donna une atémi puissante. Il le fit rentrer dans le ring et y grimpa . Il roula sur son adversaire puis se releva. il monta sur la 1ere corde , la 2eme corde et s'arreta . Tout le monde compri ce qu'il allait faire. Il s'élança enfin avant d'aplatir son adversaire avec un Burger Splash . Il le couvrit

1 !
2 !
3 !

L'arbitre fit signe de faire sonner la cloche

Vainqueur via pin : Maximum Capacity

Carl : Victoire complètement méritée

Jean : Qu'un mot a dire il est le meilleur.

Raymond : T'en as dit trois pas un

Jean : Ok ok.. C’est l’heure du bord coupant je crois.

Carl : Oui en effet !

I think you know me...


« L.A. Lurder Motel » retentit en trombe dans l'arena avant que des flashs se mettent soudainement à crépiter. Un faisceau de lumière éclaire l'écran géant et là, tel le Christ trois jours après sa crucifixion, apparaît... des agents de sécurité anormalement nombreux. Ils sont au moins une vingtaine, et viennent tous se placer le long des barricades de sécurité qui entoure le ringside. Quel étrange balais pour amorcer l’arrivée du Million Dollar Champion, qui arrive au centre de la lumière sur la rampe, Million Dollar Belt sur une épaule et… Wall Street Title sur l’autre. Grosses lunettes de soleil sur le nez, Edge lance quelques regards mi-méprisants mi-paniqué à droite et à gauche, puis il se recoiffe en vitesse et poursuit son chemin vers le ring, avant de s’y glisser avec élégance. Edge saisit le micro qu’un des agents de sécurité lui passe, fait quelques pas dans le ring, lançant encore quelques regards à la foule… puis la musique s’arrête. Edge se racle la gorge et…


Edge : Les promos pour Payback vous avaient promis la « grande explication », et bien cher public affamé de sensationnalisme… vous allez l’avoir. Ne perdons pas de temps, voici mon invité de ce soir… The Straight Edge Soldier, CM Punk !



Love your hate…
Your faith lost…
You are now…
One of us !

LA musique de AFI, miseria cantare (the beginning) se fait entendre dans l’arène… CM Punk apparaît sous le MillioTron. Il s’arrête un moment là pour scruter la foule avant de se diriger d’un pas assuré en direction du ring, pendant qu’un festival d’effets pyrotechniques a lieu. Il porte un T-Shirt ou on peut voir écrit "I Back to the Primitive"… CM Punk effectue ses poses habituelles et monte sur un coin, cherchant les acclamations de la foule, qui lui répond avec ferveur. Puis Punk se retourne enfin vers Edge, c’est le face à face tant attendu…


Edge : Nous voici enfin seul face à face. Je vais entrer dans le vif du sujet : nous avons été amis, coéquipiers, et cela pendant longtemps. Certes, notre association ne s’est pas terminée de la plus belle des manières, mais que je sache, il n’y a jamais eu de guerre ouverte entre nous : tu as pris ton break, j’ai pris mon envol. Maintenant te voilà de retour, pour jouer au chat à la souris avec mois depuis déjà plusieurs semaines… ma question sera simple, qu’est-ce que tu cherches ? Vois tu je te soupçonne d’être un poil opportuniste. Tu veux faire un retour triomphal et oh tiens, comme par hasard tu as des comptes à régler avec l’actuel champion du monde…

CM Punk : Je reconnais bien là tes questions vicieuses. Ecoute moi bien Edge, avant mon départ, nous avions un différent que nous n’avons jamais réglé. Tu veux que je te rappelle ? Quand tu as décidé de casser cette équipe qui avait pourtant beaucoup de succès, les Ratings Boosters. Quand tu as décidé de rejoindre les tout puissants IRS et The Rock, champion du monde à l’époque et dont tu es devenu le larbin. Oh et ça a bien marché, tu as attendu dans l’ombre jusqu’au moment ou tu pourrais prendre ta chance, et te voilà champion. Ca a bien marché aussi pour IRS qui maintenant, se ferait appeler Mr le Président. Bravo...rien à dire, bien joué. Mais comment on appelle tout ça déjà ? De l’opportunisme peut être non ? Quoiqu’il en soit, pour moi que tu sois champion de quoique ce soit, je m’en moque. J’en ai après l’homme, pas le titre. Mais s’il est en jeu, crois moi que je ferais tout mon possible pour regagner mon or…

Edge : Laisse moi te rappeler une chose, Punk. Laisse moi te rappeler ce que pensaient les gens de cette fameuse équipe des Ratings Boosters que tu chéris tant. Ils pensaient que j’étais, et de loin, le maillon fort de l’équipe ! C’est moi qui t’ai porté vers le haut, moi qui ait fait tout le boulot contre Titan & Jarek, moi qui a fait redémarrer ta carrière qui piétinait. Moi qui a réussit là ou tu avais échoué, c'est à dire battre Titan. Tu n’aurais par exemple jamais eu ce title shot contre The Rock sans ces bon résultats et cette impulsion nouvelle que je t’avais donnée. Soyons francs, tu n’as pas le moyen de tes prétentions et ce n’est pas ta piteuse défaite contre B-Max qui prouvera le contraire !

CM Punk : Ne sois pas hypocrite ! Tu n’as jamais été le moteur des Ratings Boosters. Le moteur c’était IRS, c’est lui qui t’a fait passer en quelques semaines de rookie à main eventer, c’est lui qui est intervenu pour te faire gagner, cette victoire si précieuse contre Titan, sur laquelle tu as basé tout le reste de ton parcours. C’est lui qui a fait parler son pouvoir pour te donner le premier rôle et il le fait encore aujourd’hui, à moins que ce ne soit notre nouveau très objectif GM qui l’ai relayé. Alors... j’ai profité de son influence moi aussi ? Sans doute. Mais il y a un problème, tu sembles parler de cette période comme mon apogée à la MDWF … tu oublies que j’ai été champion du monde bien avant, et ceci sans l’aide de personne. Et toi Edge, t'es tu déjà retrouvé seul ici et as-tu réussi la moindre chose sans le soutien des hommes en coulisses ?

Edge : Tu parles là des premiers pas de la fédération, une époque que tout le monde a déjà oublié et ou la compétition n’avait rien avoir avec celle d’aujourd’hui ! Tu peux brandir ton palmarès tant que tu veux le fait est que tu n’as jamais été meilleur que lorsque tu étais dans mon ombre et que ta réputation actuelle n'est basée que sur cette période. Plus personne ne se souvient du premier PPV de la fed ou tu remportes le titre... beaucoup par contre, ont encore en memoire ta première victoire face à The Rock, le match revanche où tu passes à un cheveu du titre, tes victoires face à la WCF et j'en passe. Toutes ces performances obtenues lorsque tu étais mon second...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:20

CM Punk :Ton second ? Je n'étais le second que dans ta tê...

Edge : Attend attend. Ecoute moi. Tu sais, je suis aussi un peu nostalgique de cette période, et malgré ton acharnement de ces dernières semaines, je continue à te considérer comme un ami. J'ai envie que ton retour ici ne reste pas sur cette première défaite, j'ai envie de revoir le grand CM Punk. Alors je vais te faire une offre. Une offre qui risque d’heurter ton amour propre, mais si tu y réfléchis bien, tu sauras que c’est la seule solution raisonnable…. Rejoindre OBEY ! Champion du monde ou pas à une époque obscure et sans te manquer de respect, tu es et tu resteras un second couteau Punk. Tu n’as aucun avenir ici sans moi. Alors c’est simple, que dirais-tu de reformer notre légendaire association au sein d’OBEY ? D’aller chercher les titres par équipe ensemble ? Tu pourrais même te lancer à la poursuite du titre Wall Street… [Edge incline la tête vers la ceinture Wall Street posée sur une de ses épaules, l’air de dire « elle est à toi ! »]
Une voie royale s’offre à toi : fidèle lieutenant du champion du monde, comme je l’ai été à l’époque pour Rock-E ! Et qui sait quand mon tour viendra de rendre les armes, peut être que comme moi actuellement tu auras une « promotion », et enfin une nouvelle chance au titre mondial…


Edge retire pour la première fois de la soirée ses lunettes, révélant un regard légèrement angoissé, et tend une main à CM Punk. Ce dernier, impassible, jette un coup d’œil à la foule qui hue fortement et lui déconseille d’accepter. CM Punk porte le micro à sa bouche mais avant même qu’il ne puisse prononcer un mot…

Le thème de la A-Team remixé sauce OBEY se fait entendre. Et immédiatement sur la rampe, René Duprée & MVP font leur apparition ! Oui oui, MVP vous avez bien entendu, même Duprée a l'air surpris mais il est encore bien un membre actif du clan. Les deux lieutenants d’OBEY se dirigent d’un pas ferme vers le ring, et s’y glissent. Punk ne comprend pas tout de suite ce qui est entrain de se passer… et avant qu’il ne le puisse, le voilà encerclé par les trois membres d’OBEY. MVP met même un violent coup de pied dans une des chaises qui était posée sur le décor de l’émission, histoire d’impressionner un peu, ça ne marche pas vraiment.

Edge : Ah oui et j’oubliais de préciser… un refus risquerait grandement de me contrarier.

CM Punk, pris au piège, jette des regards aux trois membres d’OBEY. Il n’a plus d’issue…

OUSK… OUSK… OUSK…

La musique de OUSK retentit alors dans l’aréna, c’est Hard Gay qui est en tête de position micro à la main suivit de très près par Hébus, Armando Estrada et Alice Suzuki.
Les membres d’OBEY se placent de tous les côtés du ring tandis que Edge montre fièrement la ceinture Wall Street sur son épaule.


Hard Gay : DOMOOOOOOOOO HADOGAYYYY DESUUUUU

Le public semble partagé quand à leur réaction.

Hard Gay : OKAYYYY !!! Sos o so…Quand je suis revenu prendre l’air, j’ai remarqué la disparition de ma chère et tendre…Je ne parle pas de cette grosse vache d’Alice bien évidemment mais de ma ceinture Wall Street, celle que j’ai gagné à force de travailler ! Tu me l’as volé alors que j’avais le dos tourné, et cette grognasse se la fait chourrer alors qu’elle lave ses grosses fesses ! Alors s’il te plait rend la moi en plus j’en ai besoin ce soir !

Alice : Hey ho tu te fous de moi ? Depuis quand c’est de ma faute ? T’avais qu’à la prendre abruti !

Hébus : Gnourf…Bouka…

Hard Gay : Rends moi la ceinture ou je vous jure qu’OBEY ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Edge ne semble bien évidemment pas vouloir rendre la ceinture.

Edge : Hey les filles, ici les meneurs de cette triste fédération, si tu penses récupérer ton vieux machin en fer… sache que tu peux te le mettre là où je pense, je suis sûr que tu en tireras un grand plaisir !

Armando : Yé proponé que vamos a leur écrasé el ano !

Et voilà, ça dégénère déjà ! Hébus & Hard Gay se ruent vers le ring... René Duprée se jette immédiatement sur son rival actuel, Hébus. Hard Gay lui veut pourchasser Edge et récupérer son titre mais... le Canadien a déjà quitté le ring, en y laissant d’ailleurs ses deux ceintures. HG trouve donc nul autre que MVP sur sa route. CM Punk observe tout ce petit manège, le sourire aux lèvres...et alors qu’HG fait passer sans mal MVP par dessus la troisième corde, ça devient féroce entre Hébus et Duprée ! Hébus fait passer le français par dessus la troisième corde d’une clothesline, mais ce dernier l’entraîne dans sa chute et le combat va maintenant carrément se poursuivre dans la foule, les agents de sécurité en place n’osant pas s’interposer.

Mais attention car revoilà Edge sur le ring, armé d’une chaise ! CM Punk, entrain de regarder d’un oeil distant la bagarre générale, ne fait pas attention au Million Dollar Champion qui avance discrètement dans son dos, dans le but de lui porter un coup fatal... MAIS D’UN COUP C’EST RAZOR RAMON HG QUI RECUPERE LA MILLION DOLLAR BELT AU SOL ET VIENT SAUVER PUNK EN DONNANT UN SEVERE COUP DE CEINTURE AU VISAGE D’EDGE, AVANT QU’IL NE PUISSE AMORCER SON MOUVEMENT ! Sonné, Mr Ratings roule immédiatement en dehors du ring... Il ne reste plus que CM Punk et Razor Ramon Hard Gay au centre du ring.

Le japonais examine la ceinture qu’il tient dans sa main, puis la place sur son épaule comme pour répondre au vol de sa ceinture plus tôt dans la soirée. CM Punk regarde également la ceinture, avant de croiser le regard d’HG, sans véritable reconnaissance malgré son sauvetage. La tension est dans l’air, la foule exulte ! CM Punk sourit, puis finalement s’éloigne lentement et quitte le ring, toujours sous le regard d’HG, qui reste sur ses gardes en attendant que l'ancien champion quitte le ring...Puis Hadogay jette encore un coup d’oeil à la Million Dollar Belt, puis la jette au sol et récupère son titre Wall Street, qu’il va devoir défendre ce soir. A l’extérieur du ring, Edge qui se tient la mâhcoire, glisse rapidement sa main dans le ring et récupère également sa ceinture. Mr Ratings, humilié, semble proférer quelques menaces à l’encontre du Japonais mais celui ci n’en a cure... finalement Edge ramasse MVP et quitte le ring escorté par ses 1210 agents de sécurité.

Raymond : Et bien c’est loin d’être fini entre OBEY & OUSK... et cette fois la donne change, non seulement le Million Dollar Champion est au centre de l’action mais un nouveau facteur fait également son apparition: CM Punk, qui se trouve entre deux feux !

Carl : Je ne suis pas certain qu’il accepte l’offre d’OBEY après la tentative d’attaque d’Edge... il parait clair qu’il cherche uniquement à écarter un potentiel danger pour son titre. Mais s’il ne l’accepte pas, il risque d’avoir quelques problèmes... et là le soutien d’OUSK pourrait lui être utile !

Raymond : Tout comme OUSK serait heureux d’acceuillir un nouveau membre, car à deux contre six...

Jean : Seul problème, on dirait bien que Punk comme HG ont des vues sur la Million Dollar Belt... déjà des dissentions avant même d’être alliés ? Nan, arrêtez vos plans sur la comète, OUSK n’aura pas de nouveau membre, CM Punk retombera dans l’anonymat et OBEY achèvera sa domination sur la fed.

Carl : C’est un point de vue. Tu fais d’ailleurs bien de parler du championnat du monde, à deux semaines du PPV on ne sait toujours pas qui sera le challenger d’Edge... même si effectivement, on connait quelques prétendants !

Raymond : Nous en saurons sûrement plus dans les semaines à venir... en attendons passons à la suite !


« Carmina Burana »

La foule japonaise hurle alors que de la fumée sort en abondance de sous le Millio'Tron, Lestat/Titan apparaît, au début qu'une silhouette dans cette pénombre, puis peu à peu, la fumée laisse place à cette masse imposante. Derrière lui, nous pouvons voir le Juge Bearer, heureux d'être au côté de son poulain. Tous deux s'avancent de quelques mètres, et Lestat/Titan lève un regard froid vers le ring, un sourire se dessine peu à peu au coin de sa bouche, et lorsque la musique change de ton, il frappe du poing le sol, alors que des effets pyrotechniques explosent de toute part. Lestat/Titan s'avance maintenant vers le ring, alors que Bearer s'en va se placer à sa place habituelle.

Viva la vida loca de Ricky Martin retentit dans l’arène tout entière… Hard Gay apparaît en dessous du Milliotron et fait son déhanché habituel qui fait lever toute la foule ! Il continue de marcher vers le ring en faisant des mouvements dont il a le secret et finit par monter sur le ring. Il enlève la ceinture de champion Wall Street d’autour de ses hanches qu’il a prises du plaisir à bouger encore un peu. Il montre son titre à la foule avant de le donner à l’arbitre !


Et c’est parti pour une véritable opposition de style, que ce soit au niveau de la technique ou de la personnalité ! C’est un match pour le titre, c’est important et cela commence par un petit round d’observation. Les deux gladiateurs se tournent autour au centre du ring… HG tente une première offensive avec un rapide coup de pied en direction des jambes de Lestat mais ce dernier réussit à l’esquiver. Lestat lui cherche le premier contact et tente d’agripper le Japonais mais celui-ci esquive également avec quelques pas latéraux. Il veut éviter le défi physique, se sachant nettement désavantagé. HG tente un nouveau coup de pied et touche cette fois ci la cible, il enchaîne avec un second, une troisième mais Lestat le repousse brutalement et l’envoie au sol. Hadogay rampe au sol et tente de se relever en vitesse mais il est stoppé par la botte du Punisher en plein visage ! Ouch. Lestat relève désormais le japonais, et l’envoie valser jusqu’au coin d’une main ! Et il y va d’une série de coups de poing à l’abdomen, droite, gauche, droite, gauche… et un uppercut à la gorge pour bonne mesure ! HG tombe, avachi contre le coin, ayant bien du mal face à la puissance du Punisher.

Carl : Ca sent le match à sens unique…

Raymond : Ne sous estime pas les qualités d’Hard Gay tout de même… même si c’est vrai que ce n’est pas le type d’adversaire pour lui réussir.

Jean : J’espère surtout que ça ne va pas durer trop longtemps, je déteste regarder des matchs entre deux lutteurs que je déteste.

Raymond : Quel professionnalisme.

Sur le ring, le match continue tranquillement pour Lestat. Il relève Hard Gay, l’attrape à deux mains par le cou et le projette à l’autre bout du ring ! Quel vol plané. Leather Ramon se relève à l’aide des cordes, à nouveau dans le coin du ring, mais cette fois à l’opposé… Lestat ne veut pas lui laisser le temps de souffler et fonce vers lui… Hard Gay a le réflexe de lever son pied qui atterrit… en plein dans l’entre jambe de Lestat ! L’arbitre, remarquant que le geste n’était pas intentionnel, ne bronche pas. Hard Gay lui voit là l’opportunité de se remettre sur les rails… il s’élève sur la seconde corde et y va d’une flying clothesline… qui ne fait pas tomber Lestat ! Alors Hard Gay va escalader à nouveau le coin, se place cette fois ci sur la troisième corde, Lestat qui est toujours un peu gêné par son entrejambe lui laisse le temps de le faire et… nouvelle flying clothesline… qui met Lestat à terre ce coup ci ! Hard Gay fait le tombé…

UN…
DEU… Non, Lestat se dégage. Ramon y va maintenant d’un sleeper hold et tente d’endormir le géant. Avec peu de succès car celui-ci ne tarde pas à se remettre sur pieds… HG ne lâche pas la prise pour autant, et grimpe même sur le dos de Lestat. « Monumentale erreur » car le colosse n’a qu’à se laisser tomber sur le dos pour écraser l’ami des bikers moustachus comme une crêpe. Lestat se contente de rester allongé sur HG pour que l’arbitre vienne effectuer le tombé…

UN…
DEUX..
TR.. Non ! Ramon a encore bien des ressources et il se dégage vivement. Lestat se relève, puis fait de même avec son adversaire, qu’il tente de porter en développé pour un military pr… non, HG glisse astucieusement derrière et porte maintenant une ceinture arrière au Punisher. Une situation cocasse pour qui a un poil d’imagination. Mais une situation dont ne tarde pas à se dégager Lestat, qui pivote sur lui-même et attrape HG dans un Full Nelson ! Qu’il porte avec autant de ferveur qu’un Chris Masters suspendu pour une sixième fois de suite et particulièrement irrité. Hard Gay a bien du mal à s’en dégager… heureusement le turnbuckle est à proximité, il s’appui contre celui-ci avec ses pieds et se propulse en arrière comme Bret Hart face à Roddy Pipper à WM8, le tout avec un tombé à la clef !

UN…
DEUX…
TROI… NON ! Lestat se dégage de justesse, mais vraiment de justesse. Hard Gay se tient la tête entre les mains, conscient qu’il est passé à deux doigts du match. Lestat se relève lui, encore un peu surpris par ce contre qui a failli lui être fatal. HG profite d’ailleurs qu’il soit relativement perdu dans ses pensées pour lui balancer un foudroyant SUPERKICK ! Et c’est un nouveau tombé, le rythme est désormais très soutenu dans ce match…

UN…
DEUX… NON, encore dégagé par Lestat.

Raymond : Oulalah, c’est fort gaillard ce combat.

Jean : C’est quoi ce commentaire de merde ?

Raymond : C’est pour faire rugby, c’est à la mode.

Carl : Vos gueules, suivez le match !

Hard Gay prend l’initiative dans le combat et relève Lestat, puis lui place une atemi, sans trop de résultat. Puis une seconde, une troisième… le colosse commence à tituber quelque peu ! Hadogay en profite donc, et propulse Lestat contre le coin, avant de se propulser vers lui pour une planchette japon… NON, CONTRE EN SPINEBUSTER ! Ouch ! Nouveau tombé…

UN…
DE.. NON, toujours pas ! C’est cette fois Lestat qui se prend la tête entre les mains, mais il ne se décourage pas pour autant et relève HG en vitesse… mais ce dernier le piège dans un inside cradle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:20

UN…
DEUX
TRO... NOOON ! C’était encore une fois tout près. Le rythme ne faiblit pas, HG est immédiatement sur pied, il guette Lestat qui ne tarde pas à se relever lui aussi… puis le japonais le charge, clothesli… esquivée, et à nouveau Full Nelson ! Full Nelson Slam même ! Blam. Lestat s’est complètement relaissé tomber au sol en exécutant la manœuvre, du coup les deux hommes sont à terre. L’arbitre commence un double décompte sous les vifs encouragements de la foule qui a adoré l’action incessante de ces dernières minutes.

1…
2…
3…
4… Mais Lestat est déjà sur pied, l’arbitre peut stopper le compte. Le Punisher souffle quelque peu, jette un œil sur HG, toujours au sol… et décide d’aller escalader le turnbuckle, ce qu’il fait non sans une certaine lenteur après ce match épuisant. Voilà qui laisse le temps à HG de se remettre sur pieds… et de grimper en un éclair sur le turnbucke, duel au sommet ! Mais malheureusement pour le champion en titre Lestat l’a vu arriver et lui colle un coup en plein visage ! Hard Gay est sur le point de s’effondrer depuis la troisième corde… mais Lestat l’attrape par le cuir et le retient. Son idée ? Porter THE DIVINE JUDGMENT ! Un Black Hole Slam du haut de la troisième corde, rien que ça ! C’est parti... NON ! HG se dégage à l’aide de coup de coude, et dans une manœuvre complètement kamikaze, bondit pour un Top Rope Hurricarana ! Réussi ! Incroyable ! HG a réussi avec ses jambes à propulser la masse de Lestat jusqu’au tapis… HG retombe comme une patate sur le Punisher et c’est l’ultime tombé !

UN…
DEUX…
TR.. ET NON ! Lestat se dégage encore… HG n’en revient pas.

Raymond : Quel match !

Carl : Qui va craquer le premier ?

Hard Gay n’en peut plus, mais il sait qu’il a l’ascendant en ce moment et qu’il doit poursuivre son offensive. Il relève Lestat… mais celui-ci, au sol, place astucieusement sa tête entre les jambes d’HG et sans le moindre mal, il se relève, portant le japonais sur ses épaules, en position pour une POWERBOMB ! … NON, HG renverse le tout avec un sunset flip !

UN…
DEUX..
TROIS !

Cette fois ça y est !

Vainqueur et toujours champion : Razor Ramon Hard Gay

Raymond : Incroyable ! Quelle victoire, quel match, quel champion.

Carl : HG passe en effet dans la cour des grands avec cette victoire de prestige. Félicitions aussi Lestat qui lui a donné une sacrée opposition… le match est resté incertain jusqu’à la fin. Sans doute un des plus beaux qu’on ait pu voir pour ce titre récemment.

Jean : Mouais mouais.

Raymond : Allez t’énerves pas ! On va continuer le show aller.

Jean :

Carl : Oh la régie, c’est quoi la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:33

Raymond : La suite !

Jean : Au prochain numéro !!!

Raymond : Dis donc j’me suis demandé, comment tu fais pour sortir à chaque Payback des blagues de merde ? Nan parce que 1 ou 2 fois je comprends, mais tout le temps !!! C’est impressionnant…

Jean : *@ » !°[*

Raymond : A tiens ! La MDWF a reçu son nouvel appareil pour censurer.

Jean : A ouai, pourtant Irwy ( IRS, mais Irwy c’est pour les intimes ) m’a dit qu’ils avaient eu un problème avec le bon de commande…Sois disant qu’ils avaient confié la tâche à Rocky mais que celui ci avait commandé la toute nouvelle Gameboy Advance 636 Mac Mac multicolore.

Carl : Bon on peut revenir au catch là ? Maintenant c’est…

Mais Carl est interrompu…La sale est plongé dans le noir comme la semaine dernière…

Jean : Encore une coupure ?!?

Raymond : …Nan je préfère rien dire …

Pour la 300em fois Jean, ce n’est pas une coupure, comme la semaine dernière, le millitron s’allume et nous commençons à voir des extraits de match…

Citation :
JR : BATISTA BOMB !!!!

Jerry : OH MY GOD !!!

JR : BATISTA ! BATISTA ! IS THE NEW WORLD HEYVIWEIGHT CHAMPION !!!!

Psssssssssssssssssssssssssccccccccccchhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhht ( ça veut dire que l’image se brouille et qu’une autre va suivre )

Citation :
JR : STFU !!!!!

Jerry : OH MY GOD !!!

JR : THE GAME TAP OUT !!!!! JOHN CENA JUST MAKE TRIPLE H TAPE OUT !

Psssssssssssssssssssssssssscccccccccccccccccccccccchhhhhhhhhhhhhht

Citation :
JR : SPINEBUSTER !!! OH OH...THE GAME IS MAYBE HURT ?

JERRY : OH MY GOD !!!

JR : OH NO! TRIPLE H JUST INJURED HIMSELF !
Psssssssssssssssssssssssssssssscccccccccccccccccccccchhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhht

Puis la sale se rallume…

Carl : Encore des menaces pour HHH ? Mais qui est derrière tous ça ?

Raymond : Carlos Fi…

Carl : Arrête avec ça ! J’aimerais bien sa…

Voici la réponse ! Une musique inconnu du public de la MDWF retentit alors dans l’arena…Le tueur de kelocks va-t-il enfin être révélé ?????

Carl : Quel est cette musique ?

Jean : C’est « No more sorrow » de Linkin park .

Raymond : T’écoutes ça toi ?

Bon ben on va croire Jean, on attendra confirmation mais pour l’instant, No more sorrow de Linkin park retentit dans l’arena donc…Et nous voyons une silhouette sous le militron !!!! Elle commence enfin à bouger ! Elle s’avance doucement vers le ring, capuche abaissé sur sa tête ! L’inconnu est maintenant sur le ring, nous pouvons seulement voir qu’il est vêtu d’un pull noir avec inscrit dans son dos en lettre rouge : BJB. C’est donc bien l’homme mystère qui harcèle Triple H depuis la semaine dernière ! Il a des baskettes entièrement noir, et un pantalon blanc avec des symboles rouge et noir ! WHO IS HE ???? Il est maintenant sur le ring, nous ne voyons toujours pas sa tête…Il prend un micro, et commence à parler…

BJB : Bonsoir mesdames et messieurs, comme vous pouvez le constater depuis quelques temps, un certain Mr X envoi quelques messages à un certain Triple H. Et bien comme vous avez put le deviner, cet homme c’est moi ! Alors bien sur vous êtes tous à moitié debout sur vos sièges, chacun essayant d’apercevoir un indice sur ma personne vous permettant de deviner qui je suis. Ne vous donnez pas cette peine, vous le saurez dans quelques instants.

Puis il marque une pause laissant la sale dans un profond silence…

BJB : Qui je suis ? Who i am ? That’s the big question ! Même moi je ne suis pas sur de qui je suis…Ce qui est sur c’est que vous m’avez tous déjà vu, ce qui est sur c’est que j’étais dans ce ring il n’y a pas moins de 2 semaines ! J’étais…Jason Fighting !

Et là, l’homme enlève sa capuche et révèle son visage ! C’est bien Jason ! Mais en plus…En plus…En plus je ne sais pas quoi, mais on peut déceler quelques chose dans son regard qu’il n’avait pas avant ! Un léger regard sadique…Et il a un petit sourire en coin qui n’inspire pas confiance…Jason en plus fourbe ! Et toc ! J’ai trouvé l’adjectif ! RIEN NE M’ARRETERA ! Hum pardon…Après quelques cris de stupeur, Jason reprend la parole.

Jason : Mais j’ai quelques peut changer depuis…D’ailleurs je ne réponds plus au nom de Jason Fighting. Maintenant c’est Black Jay Brawler ! Je n’ai pas envie de passer 15 ans à essayer d’expliquer à des ringard dans votre genre le pourquoi du comment j’ai pris ce nom, alors on va faire simple! Après mon match d’il y a 2 semaines, j’ai subit un léger traumatisme au niveau du crane…J’étais en pétard, je venais de perdre la chance de gagner la ceinture Wall street, je venais plus simplement de perdre un match et en plus de ça je me retrouve out pour quelques temps ! Tout ça en un soir ! C’en était de trop pour moi ! Et la, inexplicablement, dans ma chambre d’hospital, j’étais toujours fiévreux, j’avais de lourds mots de tête, et j’entendais également des voix…Une voix que je connaissais, qui me semblait familière, peut être même semblable à la mienne ! Cette vois me remettait en question, me disait de réagir, d’évoluer, de changer de style. Un soir s’en était de trop, j’ai quittez ma chambre, et je suis partit à l’endroit secret où vivent le groupe des Punisher, ma 2em maison donc ! Une fois là bas, quelques chose d’étrange c’est produit, je n’entendais plus cette voix mystérieuse, nan, maintenant elle était intégralement en moi, je sentais que je n’étais plus Jason Fighting, et c’est pour ça que j’ai décidé de prendre un tout nouveau nom ! Black Jay Brawler donc ! Si vous voulez, un Jason Fighting mais en plus sombre, plus vile, plus fourbe ! Bref un Jason Fighting mais avec ses défauts en moins !

Jay regarde maintenant autour de lui, quelques peut amusé de voir tous le monde muet comme une carpe…

Jay : Pour ce qui est de mon nom, je ne veux pas que chacun m’appèle Black Jay Brawler, c’est beaucoup trop long ! Nan nan, ce sera Jay ou comme vous avez l’habitude Jason . Il ne faut pas oublier que je reste Jason, mais quelques peut changer…Bref, après l’explication passons maintenant à l’action ! Je suis ici, pour une seule chose ! The game HHH ! Ce même homme qui il y a 2 semaines me battait, m’envoyait directement à l’hosto et m’enlevait mon droit pour la ceinture Wall street ! HHH…Je te hais ! Je ne veux qu’une seule chose, me venger, te battre par tous moyen possible ! J’ai entendu que tu utiliseras ton droit pour la ceinture, que tu n’obtiendras jamais d’ailleurs, après le match entre Hard Gay et Lestat, tu veux affronter un des 2 après le prochain PPV de la MDWF ! Soit, j’attendrais ! Mais sache une chose, après le PPV j’aurais mon match contre toi ! Je n’ai pas besoin de préciser si ce sera pour la ceinture ou pas, car je sais que tu ne l’auras pas ! Car tu ne pourras jamais battre Lestat Dragonheart ! Car oui, mesdames et messieurs, Lestat Dragonheart, The Punisher ! Va capturer cette ceinture ce soir ! Dans ce ring !

Les fan du Punisher applaudissent, les autres huent…Comme d’hab quoi…

Jay : Je te conseil Hunter, de plutôt te concentrer sur notre match, car même si la ceinture est plus important pour toi, sans une bonne préparation tu vas te faire détruire comme jamais face à moi ! Ne me souséstime pas ! Je suis bien meilleur qu’avant ! J’ai perdu mon côté niais et gentil ! C’est un tout autre homme qui te fais face ! Maintenant je n’aurais plus de pitié ! Je ne laisserais plus rien passer ! Alors Hunter commence l’entraînement dès maintenant si tu ne veux pas te retrouver à la retraite trop vite !

Puis, sans perdre ses bonnes vielles habitudes, Jason balance le micro par terre, et quitte le ring alors que sa nouvelle musique retentit dans l’arena de la MDWF. Voilà HHH qui est prévenu, il sait à qui il devra faire face après « Where all begins again II ».


<<Place au King Of Ring>> Menace X apparait sous le Milliotron. A ce moment des fumées apparurent devant lui ne laissant paraitre qu'une silhouette sombre . Lorsqu'elles se dissipèrent il s'vanca sur la rampe et en plein milieu il s'arreta. Enleva sa cape et la lanca au public déchener . Il poursuivit son chemin et lorsqu’il arriva au ring il y grimpa et alla se placer en son milieu. Alors il mit les bras en X et des effets pyrotechniques explosèrent dans toute la salle.

Santa Maria débute et l’on voit Don Robert, ou si vous préférez « Le Renard » qui arrive d’un galop sous le Millio’Tron, son cheval noir, qu’il appelle singulièrement « La Tornade », se cabre, et Don Robert salue le public de la main. Puis il se dirige au pas jusqu’au ring, une rose entre les dents. Il fait le tour, épiant avec intérêt le public, et jette son dévolu sur la plus jolie spectatrice du premier rang, lui offrant avec charme sa jolie rose rouge. Puis il jette un regard de défi vers le ring, arrache son pantalon et sa chemise pour dévoiler sa tenue de combat, attache son bandeau noir sur ses yeux, et saut d’un bon prodigieux par-dessus les cordes, pour atterrir avec grâce sur le ring. Puis il exécute un petit pas de flamenco avec un « Olé ! » qui va bien et semble ensuite attendre le combat avec impatience, sa rapière de duel dans la main.

La musique du WARRIOR retentit dans l’arène !!! IL arrive en courant, la foule est en délire !


Les trois hommes son sur le ring, ils se tournent autour... Sauf Ultimate Warrior et Menace X, le second étant au sol suite a une Clothesline du premier Menace X se relève et le Warrior le remet au sol d'un Samoan Drop. Il pose devant les fans quelques instants... De trop, le renard s'est glissé derriere lui et l'emprisonne dans un Petit Paquet. Le Warrior se dégage aussitot mais Don Robert profite de son avantage en prenant maintenant le Warrior dans un Boston Crabb. Le Warrior n'est pas encore en trop mauvaise posture mais le renard tient la prise fermement. Mais n'oublions pas l'ami Menace X qui se relève dans le dos de nos guaillards et attaque Don Robert avec un Bulldog. Il relève maintenant l'Ultimate Warrior et le projette dans les cordes. Reception d'un coup de genou dans le ventre, puis Menace X se projette dans les cordes derriere le Warrior, et revient avec un double coup d'avant bras dans le dos de son adversaire qui tombe, la tête entre la deuxieme et la troisième corde. Menace X se projette a nouveau et cette fois saute et donne un double coup des genoux dans le dos du Warrior. Le roi se pavane, fier de son coup.

Jean :

Mais faut pas oublier le renard, celui-ci arrive vers Menace-X et le contact se fait. Don Robert prend l'avantage et porte un Headlock. Menace X se projette dans les cordes et Don Robert est contraint de le lacher, poussé par son élan. Menace X se baisse pour le réceptionner en Surpassement, mais Robert s'arrete, attrape sa tête et porte un Reverse Neckbreaker. Enchaîné rapidement avec un Headlock au sol, Menace X se relève, il tente de se retourner pour pousser son adversaire a le lacher, mais celui-ci prend les devant et VLAN ! Neckbreaker puissant qui plie littéralement la nuque du souverain sous l'impact. Et maintenant revoici le Warrior qui entre en action. Il se précipite vers Don Robert pour une Clothesline, mais celui-ci se baisse et esquive le coup. Il donne ensuite un coup de pied en balayette aux pieds du Warrior qui tombe en arrière. Il va ensuite pour un Elbow mais le Warrior roule sur lui-même et Don Robert s'écrase au sol. Il se relève rapidement, Warrior le soulève en Gorilla Press ! Il le tien a bout de bras ! Mais Don Robert se glisse derriere le Warrior et le pousse dans les cordes. Celui-ci y reste accroché, Don Robert se précipite a sa suite, mais le Warrior le surprend et le fait passer par dessus la troisieme corde, Don Robert atterri debout de l'autre coté du tablier du ring

Jean : Oui je suis encore fâché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:34

Le Warrior lui envoie une droite mais le renard la bloque, puis attrape sa tête et porte une Guillotine dans les cordes."Olé !". Le Warrior s'éloigne en titubant, et Robert prépare son attaque. Il saute sur la troisieme corde et Springboard... SPEAR !!! SPEAR dévastateur en plein vol de la part de l'Ultimate Warrior qui vient de démolir l'estomac du renard. Il le couvre :

1...
2...

NON !! Menace X intervient et casse le tombé. L'Ultimate Warrior lui fait les gros yeux. Menace X recule quelques peu, mais se reprend et attaque le Warrior au visage avec des coups de poings a répetition. Mais celui-ci finit par contrer une des attaques de Menace X, et c'est a son tour d'envoyer des coups a Menace X. Droite. Gauche. Droite. Gauche... Projection dans les cordes. Tentative de reception en Clothesline, mais Menace X se baisse, continue sur sa lancé, rebondi dans les cordes opposées, et revient avec un Lou Thesz Press. Menace X tente de prendre un peu de repos mais le Warrior se relève déja. Menace X reccomence le meme manège. Quelques droites dans ta face pour faire bonne mesure, projection dans les cordes, Lou Thesz... Non ! Le Warior ne tombe pas, mais retien Menace X en position et VLAN ! Spinebuster. Mais voila Don Robert qui se relève. Warior se précipite et le fait tomber d'une Clothesline. Robert se relève et Warrior part pour une seconde Clothesline, mais celle-la Robert l'esquive, Warrior se retourne et Boum. Superkick. Le Warrior titube, rebondit dans les cordes, puis revient vers Robert qui l'accueil avec une Belly to Belly Suplex. "Olé"Il le relève maintenant et le projette dans le coin. Il réflechi un instant, puis relève également Menace X et le projette dans le meme coin qu'Ultimate Warrior. Il prend son élan et porte un Shoulder Block sur les deux... Il s'éloigne lentement, nouvelle projection et cette fois c'est avec un Running Dropkick qu'il part a la rencontre de ses adversaire. Les deux s'écrasent au centre du ring. Le renard les regarde un instant, puis grimpe sur la deuxieme, troisieme corde. "Olé !". Il s'élance... Moonsault, direct sur Menace X.

1...
2...

Ultimate Warrior s'est jeté sur le compte. Robert se tient la tête entre la tete entre les mains. Le renard relève le Warrior, mais celui-ci lui place un direct dans le ventre. Un deuxieme. Il commence a se relever... Non, Robert lui donne un coup de coude dans l'arrière de la nuque qui le calme aussitôt. Robert souffle une seconde, pui sse projette dans les cordes... Et le Warrior se lève au dernier moment et Flapjack !!! Les trois adversaires sont au sol. Plus rien ne bouge, apart un obèse qui mange de chips au neuvieme rang. L'arbitre ne sait plus quoi faire, lorceque les trois hommes donnent enfin un signe de vie. Ils se relèvent tous les trois en meme temps. Menace X s'attaque a Robert, et le contact est fait. Tous deux se lancent dans une épreuve de force. Le Warrior se projette et tente de les attaquer tous les deux avec une double Clothesline, mais les deux se sépparent puis se baissent. Le Warrior continue sur sa lancée et ses deux adversaires l'accueuilent de coups de pieds dans l'abdomen, suivi d'un double DDT. Robert baisse sa garde apres cette prise, et Menace X en profite pour essayer de l'envoyer hors du ring, mais Robert renverse la projection et c'est Menace X qui va embrasser le sol de l'aréna. Robert en profite aussitôt pour le compte sur le Warrior :

1...
2...

Non. Dégagement du Warrior. Don Robert le relève, et porte une Suplex. Il monte maintenant sur le coin du ring, il s'élance pour un Diving Elbow... Non ! Le Warrior esquive le coup et le renard s'écrase sur le ring. Une fois de plus, les trois hommes sont au sol, dont un a l'exterieur du ring. Et cette fois c'est l'Ultimate Warrior le premier a se relever. Il va s'approcher du renard, mais il voit alors Menace X en train de remonter sur le ring. Le roi se précipite vers le guerrier, qui l'accueil avec un Spinning Walk Slam. Don Robert se relève. Le Warrior l'attaque maintenant, mais Don Robert le saisi en Facebuster. Il le relève, place sa tête entre ses jambes, puis le soulève et porte un Piledriver. Il s'effondre, essouflé, il regarde Menace X qui se relève et se dirige déja vers lui, il le relève. Le met en position de Powerbomb... Non, Robert le contre et porte un Hurracanrama, mais il ne lache pas sa tête qui reste enserrée par ses jambes... Non... Serait-ce... Oui, il entame L'ankle Lock, c'est la Chevauchée Infernale !!! Menace X résiste quelques instants, mais sous un ultime "Olé", tape le sol.

Vainqueur : Don Robert De La Vega !

Raymond : Victoire de Canard !

Jean : Renard Raymond, renard…

Raymond : C’est pareil bof…

Jean : Bon je crois qu’on va passer en coulisse avant le dernier au revoir non ?

Carl : Ouaip !

I am a poor lonesome froggy,
and a long way from home...


Bon, j'déconne, bien sûr: René Dupree n'a rien d'un cowboy solitaire, à la WCF et au sein d'OBEY, il s'est même fait tout pleins d'amis, des gens cools, riches et bling bling donc bien comme il faut. Et la nuit étant tombée, il est un peu tard pour le soleil couchant. Mais bon, l'idée de base reste la même: le Payback étant terminé, la présence du French Tippler au sein de la fédération n'est plus justifiée et il est donc temps qu'il regagne tranquillement ses pénates, en faisant un petit crochet vers son Pays natal histoire de se ressourcer un peu. C'est donc tout naturellement qu'il se dirige vers un aéroport privé et embarque à bord de son jet personnel, direction aéroport Roissy Charles de Gaulle (ben quoi, ne me regardez pas comme ça ! Vous croyiez quoi, qu'il allait se pointer à Paname en 2CV sans la clim' ? On est chez OBEY, ici, gamin, on pète feutré !).
L'engin l'attend fidèlement, et à bord, sa place est déjà prête. Dites à Mademoiselle l'hôtesse de lui préparer un peu de boursin et un verre de Vieux-Papes, année 1989.

L'avion décolle.
Le French Phenom met son fauteuil en position semi-allongée et ferme déjà les yeux. Mmmh, ce voyage s'annonce bien agréable, comme d'habitude.

Le pilote : Buenas noches, benvenido sur OBEY Airlines, ici el commandante de bord. Nous espérons que vous effectuerez un agréable viaje en notre compagnie. Le personnel se tient à votre entière disposición por assurer votre confort et votre securidad pendant votre trajet. Nous vous souhaitons un buon vol !

Merci, commandant.


...


Hé, minute, papillon ! C'est quoi, ce sale accent hispanique à couper au couteau ? J'étais persuadé que le pilote était Norvégien ! Ca fait pas très local, ça !
Bah, sûrement un remplacant, l'autre a du se faire porter pâle. Etre lutteur à la MDWF, mine de rien, c'est un boulot stressant, et son imagination me joue sûrement des tours. Après tout, que pourrait-il arriver ? Le voyage s'annonce sous les meilleurs auspices, il n'y a même pas un seul trou d'air !

Le pilote : Pilote à copilote, veuillez prendre les commandes de l'appareil, por favor, j'ai besoin de me soulager et de me reposer un poco.

Le copilote : OKAYYYYYYYYYYYYYYYYYYY !

Hé, mais c'est qu'il est bizarre, l'autre aussi ! Ca tourne pas rond dans ce jet, il commence à moins aimer le vol !
Non, allez, détends-toi, René, tu en fais vraiment trop. Tiens, voilà l'hôtesse, payes-toi ton petit gueleton et tout ira mieux ! Mademoiselle ?

Gadazok Huk !

René Dupree : !!!

Nom de D... ! Un traquenard, j'en étais sûr ! Mais comment ils ont fait pour passer le système de sécurité et choper la place de mon personnel, ces cons ? Non, en fait, je crois qu'il ne veux même pas le savoir. Ca sent méchamment le sapin, là, comment l'ex-co champion par équipe va-t-il se sortir de ce bordel ?

AAE : Vas-y, campeon, montre-leur de quel bois on chauffe nos cigares !

Et meeeeeeeeeeerde ! Il n'en faut pas plus pour que ça tourne à la baston générale. René Dupree, encore attaché à son fauteuil par la ceinture de sécurité qu'il n'a même pas eu le temps d'enlever, se mange quelques baffes bien placées avant de finalement arracher le dit fauteuil dans un sursaut de détresse. Mais c'est qu'il frappe fort, en plus, le bestiau, de vrais assomoirs ! Pam, d'un mouvement de recul, le membre d'OBEY placarde son support contre l'estomac d'El natural, de quoi le retenir le temps d'enlever cette p****n de ceinture. Pour la suite, vous vous rappelez de la scène de baston finale dans « Passager 57 ? » Mais si, l'histoire du terroriste dans l'avion et toussa...Bon ben là, en ce moment, c'est un peu pareil: la porte de sortie est ouverte à Dieu seul sait quelle hauteur du sol et les deux lutteurs se bastonnent pour savoir lequel des deux va faire le grand saut. Le membre d'OBEY n'étant pas vraiment préparé, la situation tourne assez rapidement à son désavantage, l'avion n'étant pas vraiment un endroit des plus commodes pour placer un Loire Valley Driver (et en plus, ça manque de cordes !). Miracle, un parachute, juste à côté ! Vite, c'est le moment où jamais: The French Phenom s'en empare et saute tête la première pour échapper à ses ravisseurs. Si en plus on est pas trop loin des côtes américaines, leur plan aura définitivement fait chou blanc: tchaô les quiches, vous resterez décidément une belle bande d'amateurs !

Atterrisage en douceur, on sent la maîtrise, tout de même. A croire que René Dupree a fait ça toute sa vie ! Vu l'aspect du coin, on doit être quelque part en Floride, ou bien dans le vieux Sud. Parfait, il ne faudra pas longtemps pour regagner les pénates de la fédération, juste le temps de trouver un peu d'aide. Ca tombe bien, il y a une maison pas loin d'où semble s'achapper un peu de musique tout droit sortie d'un vieux poste de radio:

He he

Hola Bonjour
Ca va he
Como tu estas
Que vengo
Que vengo
Comme si comme ça
He Vacilando...

Arrrr....iba!!

Muy diferente
Es el concepto
Que ahora mismito
Yo le traigo
Bien caliente
Aqui a mi gente
Bum bum bum
Bumbata
bum bum bum
Bumbata

Llegamos ha ha
Bien relajao
Con este estilo
Bien riquito de nosotros los cubanos
Oye te lo repito
Con este estilo
bien riquito de nosotros los cubanos

Carnavalera
Baila pa'olvidar tus penas
Con mi trompeta...
Carnavalera
Baila pa'olvidar tus penas
Con mi trompeta
Rompe el cuero mama


Hein ? C'est ça qu'ils écoutent en Floride ?
Et c'est quoi, tous ces gens qui fument des cigares et qui portent le panama, c'est la nouvelle mode ?
...

Bon, réflexion faites, ce n'est pas la Floride.
Bienvenue à Cuba, René. Et attention, hein, je ne parle pas du Cuba de carte postale avec ses hôtels 4 étoiles pour touristes aux fausses allures d'hacienda à La Havane que l'on voit affichés en promo chez Look Voyage ou Lastminute.com, ici, c'est le VRAI Cuba. Une civilisation qui a au minimum deux sièces de retard, où la populace locale parle aussi bien l'Anglais que moi le tchétchène et où les rares pelos qui ont suffisamment de moyens pour se payer une télévision et suivre les programmes de MDWF TV sont tous sans exception fans de « l'enfant du pays », et de son poulain par extension (mais ça, fallait-il vraiment le préciser ?).

René Dupree : NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

Bon séjour, Monsieur Duprée !

Carl : Et voilà qu’arrive, enfin, la fin du show !

Raymond : Un bon show ma foi !!

Jean: Oui, il y a des rivalités qui commencent aujourd’hui. Elles vont sans doute se continuer au prochain Payback. D’ici la, bonne semaine à tous !

Carl : Bonne semaine à tous !

Raymond : . Bonne semaine à tous !

Fin de retransmission
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 21:44

Bon show à tous.
N'oubliez pas de nous noter, et de critiquer ou féliciter notre travail ainsi que celui de nos bookers. Merci à tous les bookers.

Merci également à tous ceux qui font vivre la MDWF.

Les commentaires et la mise en page ont été fait par Ted DiBiase Les affiches ont été faites par Ted DiBiase.

Crédits (segments)

Edge
Cutting Edge

Crusher
Cutting Crusher

Razor Ramon Hard Gay
Cutting Edge

CM Punk
Cutting Edge

Jason Fighing
Segment Jason Fighting

The Rock
Segment The Rock & JBL

JBL
Segment The Rock & JBL

OBEY
Segment MVP

Hébus
Segment Dupree & Hébus

René Dupree
Segment Dupree & Hébus

Crédits (matchs)

Lestat
Single Match
Shelton Benjamin vs Charming X Treme

Nosferatu
Parking Lot Brawl
B-Max vs Kevin Nash

Shelton Benjamin
Triple Threat Match
Menace X vs Don Robert de la Vega vs The Ultimate Warrior

Menace X
Triple Threat Match
Maximum Capacity vs Scartic vs Spector

B-Max
Single Match
Great Teacher Okuda vs Johnny B. Brand

IRS
Wall Street Championship
Razor Ramon Hard Gay (c) vs Lestat/Titan


Dernière édition par le 11.09.07 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Crusher

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 22:12

hey mon nom n'apparait pas dans les crédits de segment et en plus mon intervention après le matche de Spector vs Max Cap vs Scartic n'est même pas là :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=N-MSLQ2V1t8
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5336
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 22:18

Première erreur réparée.

Cependant, tu m'avais dis que tu m'enverrais l'intervention. Je ne l'ai jamais reçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
Shelton Benjamin

avatar

Nombre de messages : 2291
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 23:06

Yok, bon show. J'ai gagné cag.

Elle a belle mine OBEy la hein ? Leur auto-proclamé Tag Champ qui s'prend une décullotée par le jobber de service, et apres ça ça se veut effrayant ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolutionworldorder.forumactif.info/index.htm
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 23:10

Une raclée ouéééé ! Il m'a dominer tout le match ca c'est sur ! (H)
Bon..
Oué c'était un bon show...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
Kevin Nash

avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 23:14

Bon show, le 1er que je prends le temps de lire en intégralité (Koh Lanta étant loin d'être passionnant).

Content de mon no-contest, je me suis attaqué à un gros morceau, et au final je m'en suis bien sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   11.09.07 23:16

mouais bah o contest à koh lanta^^
mais yavait mary à tout prix bordel !!

bon j'en susi au match de cahrming et ... je n'aime pas du tout ...
c'ets un manque total de respect vis à vis de shelton et rémi ... peut-être ça peut montrer que les punishers veulent le titre mais je désapprouve totalement et je trouve cela honteux ...

je ne sais pas si c'ets une idée des gms ou si c'est lestat qui as pris cette responsabilité mais c'ets juste une belle merde ... je vois pas pk lestat et le renard seraoent autant médiatisés dans un match dans lequel ils n'ont pas performés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 0:12

Un bon show, de bons segment bien marran ( j'adore la mini feud entre JBL et Rocky, c'est bien marrant à lire ^^ ).
Sinon c'est dommage que mon segment apparait après le match de Lestat ( en plus je l'avais précisé ein! ) enfin c'est pas le plus grave, mais ça fait moin cohérent vu que je dis que Lestat va gagner, et vu qu'il vient de perdre...Bref !
Un bon show, pas de quoi hurler de joie, mais bien plaisant à lire !

8/10 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Menace X

avatar

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 0:48

Bon show 9/10 j'ai bien aimer RRHG VS lestat/titan Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 2:22

@René Duprée a écrit:
mouais bah o contest à koh lanta^^
mais yavait mary à tout prix bordel !!

bon j'en susi au match de cahrming et ... je n'aime pas du tout ...
c'ets un manque total de respect vis à vis de shelton et rémi ... peut-être ça peut montrer que les punishers veulent le titre mais je désapprouve totalement et je trouve cela honteux ...

je ne sais pas si c'ets une idée des gms ou si c'est lestat qui as pris cette responsabilité mais c'ets juste une belle merde ... je vois pas pk lestat et le renard seraoent autant médiatisés dans un match dans lequel ils n'ont pas performés ...

Calme tes ardeurs mon garçon. J'ai booké de cette façon à mon initiative seul, et je ne vois pas pourquoi cela a une quelconque nuisance dans le combat. Pour lancer la feud, c'est idéal, et j'ai posté mon combat relativement tôt, donc si le staff n'avait pas approuvé, je pense que j'aurai eu des remontrances, et ça ne m'aurait pas gêné de changer. Ai-je râler qu'à chacun de mes combats contre un membre d'OBEY vous êtes intervenus, est-ce que je me plains encore que l'on m'ait volé ma première victoire contre B-Max, et que celui-ci ose l'utiliser dans ses combats !

Bref...

Je trouve le Show pas mal. Hard Gay, félicitations, tu mérites ta victoire, tu t'es vraiment arraché, et j'ai vraiment bien aimé feuder contre toi. Ca fait un partout, il faudra que l'on se fasse la belle un de ces quatre. Et content pour ma petite protégée : deux main event en deux shows !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Crusher

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 4:00

d'accord c'est pas grave Ted le show est super mais c'est parce que j'avais envoyé l'intervention a IRS Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=N-MSLQ2V1t8
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 7:27

@Lestat/Titan a écrit:
Ai-je râler qu'à chacun de mes combats contre un membre d'OBEY vous êtes intervenus, est-ce que je me plains encore que l'on m'ait volé ma première victoire contre B-Max, et que celui-ci ose l'utiliser dans ses combats !

Euhhhh ...
C'ets une blague ou quoi ??
à tout cela je réponds bien évidemment par l'affirmative sans le moindre petit doute ...
putain pour quelqu'un qui dit qu'on ne lui fait pas confiance, qui pense que la mdwf ne lui fait pas confiance, moi je trouve que tu te permets des choses que peu de monde ici aurait pus faire ...

tel est-il que de mon point de vue, c'est honteux un point c'est tout ... tel est-il que c'est mon point de vue seul ...

le show est bon, je vous envoies une carte postale de Cuba la belle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 10:14

@René Duprée a écrit:
@Lestat/Titan a écrit:
Ai-je râler qu'à chacun de mes combats contre un membre d'OBEY vous êtes intervenus, est-ce que je me plains encore que l'on m'ait volé ma première victoire contre B-Max, et que celui-ci ose l'utiliser dans ses combats !

Euhhhh ...
C'ets une blague ou quoi ??
à tout cela je réponds bien évidemment par l'affirmative sans le moindre petit doute ...
putain pour quelqu'un qui dit qu'on ne lui fait pas confiance, qui pense que la mdwf ne lui fait pas confiance, moi je trouve que tu te permets des choses que peu de monde ici aurait pus faire ...

tel est-il que de mon point de vue, c'est honteux un point c'est tout ... tel est-il que c'est mon point de vue seul ...

le show est bon, je vous envoies une carte postale de Cuba la belle !!!

Ouais c'est ton point de vue, je ne le partage pas ! Encore une fois, j'ai booké le match tôt, s'il ya avait un problème on me l'aurait dit. Toi tu fais des segments sympas pour lancer des feuds etc, moi c'est tout comme, sauf qu'on a trouvé amusant de le faire pendant un combat, au-delà, le combat est booké normalement, et au contraire de ce que peut dire Charming, il n'a pas été dominé tout le long.
C'est honteux...
On se croirait à une remise de prix, sans déconner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Don Robert de la Vega

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 10:27

J'ai du mal à comprendre cette attitude.
N'as tu pas le sens de l'humour?
Pourquoi prendre notre intervention comme une agression alors qu'il y a un second degré assez évident dans tout le booking?
J'ai lu pas mal de paybacks et bien souvent Lestat a aussi été tourné en dérision sans que quiconque y trouve à redire.
Tu as le droit de penser,bien sur,que tu n'aimes pas la tournure du booking,mais de là à dire que c'est honteux je trouve que tu abuses...Tu ne crois pas?Mais peut-être tes mots ont-ils dépassés ta pensée..Hé!Faut rigoler Very Happy
En ce qui me concerne je suis très satisafaite de la tournure de mon match,merci à celui qui l'a booké.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 10:54

Je suis aussi un peu étonné de voir la réaction de René !
C'est une E-fed, faut bien lancer les feud, les faire avancer,...Et pout cela Lestat à préféré le faire pendant un match au lieu d'un segment, moi je ne vois pas du tout le problème ! Tout le monde dans la fed se fait à un moment ou un autre charier, parodié, insulté,...Mais si on peut plus faire ça je ne vois pas à quoi ça sert ! Pour moi tes propos sont un peu fort, dire que c'est une honte est exagéré... Surtout que le match en lui même et un des meilleurs de la soirée ! Alors je ne vois pas en quoi c'est un manque de respect pour Shelton et Charming !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 13:03

Citation :
et au contraire de ce que peut dire Charming, il n'a pas été dominé tout le long.

C'était de l'ironie, il dit qu'il m'a foutu une "branlée", je réponds...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
B-Max

avatar

Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   12.09.07 13:04

Citation :
Est-ce que je me plains encore que l'on m'ait volé ma première victoire contre B-Max, et que celui-ci ose l'utiliser dans ses combats !

C'est dans ma gimmick de me vanter de mes victoires, je l'ai toujours fait... Après victoire méritée ou pas, et bien c'est le match qui a été écrit dans le show, donc ce qu'il s'est produit. B-Max a donc eu la victoire, qu'elle soit méritée ou non. Je ne vois pas pourquoi ça serait un problème que je l'utilise dans mes interventions.

Sinon calmez-vous les gens... Pas la peine de hausser le ton. Smile

Bon en ce qui concerne le show en lui-même, il est bon, comme d'habitude ! Déçu du résultat de mon match que je pensais gagner, finalement cette stipulation ne me réussi pas apparemment... Mais bon tu t'es bien débrouillé Nash, en espérant que tu continues sur cette lancée ! Dommage que le fait que mon ordi soit en réparation m'ait handicapé... J'aurais pu plus répondre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wresting4real.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Payback 11 Septembre 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Payback 11 Septembre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» Armageddon (Smackdown) - 23 septembre 2007
» Unforgiven (RAW) - 16 septembre 2007 (Résultats)
» NESQUIK mâle type yorkshire 18 mois né le 10 septembre 2007
» [Archive 2007] 15-16 Septembre - Fêtes médiévales d'Hautpoul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: La télévision-
Sauter vers: