AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Payback 4 Septembre 2007

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Oh Marie, si tu savais...
- Tout le mal que l'on me fait !
0%
 0% [ 0 ]
- Ce que j'ai mangé hier soir chez Roland, mmmh !
0%
 0% [ 0 ]
- Combien d'heures par semaine je fiche en l'air devant mon PC avec cette fichue e-fed !
46%
 46% [ 6 ]
- Ce que je fais le soir quand je te dis que je dois rester faire des heures sup' !
15%
 15% [ 2 ]
- Que Jean a triché au Poker pour s'acheter sa voiture !
0%
 0% [ 0 ]
- Que je savais parfaitement que tu me trompes avec Elvis Suprême !
38%
 38% [ 5 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 18:56

Nous debutons le show tabour battant, le générique n'a meme pas commencer que la camera est dirigé droit vers Juachim au telephone, derriere lui, les eternels coequipiers, Fathom, Polak & Serge. Le leader potentiel de la Johnny B Brand est completement furax au telephone ... Mais avec qui est-il ?

Juachim : Comment ça tu ne peux rien pour nous ? Pourtant tu nous avez bien spécifier que ... Edge ECOUTE MOI !!! IL FAUT QUE JBL NOUS LAISSE MONTER SUR LE RING !!! SERGE REFUSE ENCORE ET TOUJOURS DE SE BATTRE !!!!

Grace à notre technologie, nous pouvons entendre les mots du champion, par le téléphone :

Edge : Ecoute Joshua, je ne suis pas à l’arène ce soir et j’ai passablement la flemme de chercher sur lequel de mes 6 portables se trouve le numéro de JBL, tout comme j’ai la flemme de sortir mon jet pour venir taper à sa porte alors j’ai bien peur de ne pouvoir t’aider pour cette fois. En même temps c’est que Shelton Benjamin hein, je suis sur que vous allez très bien vous débrouiller seul…

Juachim : Tu es bien gonflé, c'est toi qui nous a foutu dans cette merde !!! On se serai pas rencontré sa serai la meme chose !!!

Edge : Si vous étiez moins cons et que vous aviez saccagé le bon vestiaire vous en seriez pas là, fin de l’histoire. Maintenant je m’excuse mais le champion est soumis à une grosse pression de la part des media, des sponsors, de ses challengers, de sa mère, de son chien qui le regarde avec un œil mauvais en ce moment même – peut être veut-il des croquettes, peut être en a-t-il après mon titre lui aussi ? il faudrait que je pense à m’en débarrasser – et DONC il souhaiterait profiter d’un moment de calme et de paix loin de tout dans sa luxueuse résidence secondaire à… *Edge hésite* à ça vous regarde pas d’ailleurs.

Juachim : Nan mais Si c'est comme ça je prefere autant couper court à toute nos negociations !! ATTEND TOI A AVOIR DE LA VISITE DE LA JBB CHEZ TOI !!! DEGAINE TA RACE !!!

Edge : … tut tut tut…

Juachim : Tu fais très mal le mec qui a raccroché.

Edge : Excuse moi, c’est mieux là ?

*Edge raccroche violemment ce coup ci*

Juachim : BORDEL DE ...

Polak : N'empeche, il fait bien le mec qui raccroche.

Fathom : Mmaintenant on est dans une sacré merde ...

Les quatres membres de la Johnny B Brand se regardent et la camera se coupe.

You all give me such a thrill
But your loving can't pay no bill's
I want some money !
Yeah
I want some money !
Yeah yeah
One time


Ca yest, le Payback de ce 4 Septembre est enfin lancé, et c'est "Money" des Doors qui retentit dans l'arena pour ouvrir le bal ! Les habitués connaissent désormais la coutume, des billets sont lâchés par liasses du plafond, tous à l'effigie de Ted DiBiase, IRS, JBL, et désormais, c'est officiel, The Rock ! Ceux-ci sont toujours échangeables contre quelques petites gâteries comme un paquet de pepitos dédicacés, une paire de bretelles rouges, un stetson blanc ou des lunettes de verre fumées. Dépêchez-vous, y'en aura pas pour tout le monde !
Les pancartes, banderoles et tatouages corporels de buveurs de bières torse poils sont toujours au rendez-vous, avec de vrais petits messages d'amour comme "Die Rocky, die !", "JBL is a wrestling fraud" (on vous a jamais dit que l'ennui venait de la répétition, les gars ?), "Je suis le coiffeur de carl Woodward" ou "Je suis l'enfant illégitime de Ted DiBiase". Mais sans plus tarder, retrouvons notre trio d'indéboulonnables commentateurs de service. Bonsoir, les potos !


Raymond : Bonsoir à tous, chers fans !

Carl : Bien le bonsoir !

Jean : 'soir. dites, je le trouve de plus en plus familier, moi, le narrateur.

Raymond :Pas faux. faudrait veiller à ce qu'il ne prenne pas trop ses aises !

Oh, z'êtes pas cools, quand vous vous y mettez !

Carl : Quoiqu'il en soit, nous devrions avoir encore un programme des plus intéressants, ce soir ! Après sa rentée médiatique, CM Punk fait sa rentrée sur les rings ! Razor Ramon Hard Gay répond à un open challenge lancé par Lestat Dragonheart, et ce dernier, bien que n'étant plus aussi incontesté et redouté qu'auparavant, reste sûrement un adversaire de choix. La Johnny B. Brand, après sa dernière gaffe, s'est mise dans un sacré pétrin en perdant les faveurs d'OBEY et en se mettant un de nos General Managers à dos: et sa descente aux enfers commencera devant nous ce soir ! Tout cela, et bien plus encore !


Raymond : Et tu oublies une nouvelle incontourable: les grands débuts du "Original Party" !

Jean : Ah, parce que c'est incontournable, ça ?

Raymond : Et comment ! Un nouveau talk-show, y'a rien de tel pour lancer un lutteur, entretenir une rivalité ou former une nouvelle amitié ! Bien des scénarios prennent un tournant particulier au cours de ce type de segments ! Tu ne vas quand même pas me dire le contraire, Môssieur "le fan n°1 du Cutting Edge" !

Jean : La différence avec le Cutting Edge, c'est que ce dernier est monté et présenté par Mr Ratings ! On ne compare pas une Rolls Royce rutilante avec Dom Pé dans un seau de glace par rapport à la 403 du Lieutenant Columbo !

Raymond : Comment peux-tu juger alors que le premier numéro n'a même pas encore eu lieu ? Tu es d'un partisan, des fois...

Jean : je ne suis pas un partisan, je suis un homme de goût. ce n'est pas pareil !


Carl : Sans vouloir casser votre trip, les collègues, vous feriez mieux de regagner vos sièges, le premier match de la soirée va commencer. Et c'est du lourd ! Un revevant contre un pilier affirmé, c'est...



GO !!

Can you feel it, the perfect day,
scaps of leaves, the paper tears
I world of evil starts givin' way
a perfect day, a perfect day

suddenly, roof a uniburth
everything was shapeless, now clear
I visualize like a drop of sound
I am the man without fear…

La musique de B-Max retentit dans l'arène toute entière... Ce dernier apparaît en dessous du titantron... Il sourit... Ziny-San apparaît à ses côtés. B-Max montre du doigt sa ceinture se trouvant autour de sa taille, puis ils s'avancent tranquillement vers le ring narguant les quelques fans tendant leurs mains... Ils montent ensuite sur le ring passant entre la 2ème et la 3ème corde, Ziny-San elle passant entre la 1ère et la 2ème, B-Max fait son taunt sur le coin droit pendant que Ziny-San elle, va en faire autant dans le coin opposé... B-Max enlève la ceinture de champion par équipe de sa taille et la lève pour la présenter à la foule... Il descend ensuite du coin, et rejoint sa manageuse... B-Max et sa compagne attendent alors le début du match.


Les deux participants sont sur le ring, et la cloche sonne. Punk et Max se tournent autour quelques instants, puis le contact est fait. B-Max semble prendre l’avantage, il repousse Punk jusqu’au coin du ring et l’arbitre lui demande de le lâcher, et regardez comme il est sage le Max, il le lâche en levant les bras bien haut… Avant de lui sauter dessus avec un coup de genou magistral dans le ventre, enchainé avec une furie de coups qui s’abattent sur son dos. L’arbitre réprimande Max et lui demande d’arrêter, mais Max le repousse et… L’arbitre le disqualifie !!! CM Punk remporte le match !!!

Z’y avez cru ? Mheu nan, B-Max continue donc son travail sur son adversaire, il le ramène vers le centre du ring et lui porte un Headlock Takeover qui ramène le Straight Edge au sol, enchaîné avec un Headlock. Punk semble mal parti, mais une prise de soumission en début de match n’est jamais des plus efficace, Punk se relève déjà et… Jawbreaker ! Max vient de démolir la mâchoire de l’homme sans peur. Punk donne un coup de pied dans le ventre de son adversaire, enchaine avec quelques coups de l’avant bras dans son dos, puis se projette dans les cordes, mais Max l’attend de pied ferme et lui place à nouveau son genou dans le bide. Il se projette à son tour mais Punk l’attend de pied ferme et c’est d’un Powerslam qu’il le réceptionne. Il court dans les cordes et porte un Legdrop. Cover…

1…
2…

Non, Max se dégage. Punk le relève, projection dans les cordes, il veut le réceptionner en ArmDrop, Mais Max reverse et veut a son tour porter un ArmDrop, et ben nan, Punk lui attrape la tête et Reverse Neckbreaker. Punk passe derrière les cordes et commence à monter sur le coin. Max se relève, le rejoint et commence à l’attaquer a coup de droites dans la tête. Il monte a son tour sur le coin, certainement pour tenter une Superplex, et en effet, il tente de soulever son adversaire… Mais Punk s’accroche fermement. C’est la contre-attaque, une droite dans le ventre, une gauche, une poussée, Max roule par terre. Punk s’élance, mais Max a prévu le coup et VLAN ! Dropkick qui réceptionne le Straght Edge en plein vol. Il a du le sentir passer…Max se jette sur l’occasion et couvre son adversaire.

1…
2…

Et… Non ! Dégagement de la part de CM Punk. B-Max le relève, puis se projette dans les cordes derrière Punk et revient en Low Dropkick dans l’arrière de la jambe de son adversaire qui se retrouve a genoux, Max se saisit de sa tête et porte un DDT. B-Max se pavane un peu, en haranguant la foule qui le hue copieusement, puis il s’en va relever CM Punk, qui lui envoie un grand coup de pied dans le ventre… Mais Max l’a vu venir et attrape le pied au vol, Mais a ce moment, Punk lui adresse un petit sourire qui semble vouloir dire « You’ve Just Got Punk’d » et VLAN ! Enzuigri ! Punk reprend du poil de la bête, Max se relève, et Clothesline de l’ex Million Dollar Champion, une autre… Scoop Slam. Projection dans le coin, il le suit et lui flanque un grand coup de genou dans la face. Il enchaîne en partant pour un Bulldog… Non, Max le repousse, Punk s’arrête dans le coin opposé, Max le suit mais Punk réplique d’un coup de coude, puis fait un grand bond sur la troisième corde et rebondit pour un Moonsault droit sur le Tag Team Champion. C’est au tour de Punk de se pavaner devant la foule. Il retourne ensuite vers Max et le projette dans les cordes, et le réceptionne avec un Dropkick. Il le coince maintenant dans un Single Leg Crabb. Voila qui semble faire mouche, la douleur se lit sur le visage de B-Max qui essaie, en vain, de se rapprocher des cordes. Punk maintient sa prise en tirant parfois dessus, et B-Max semble a chaque fois sur le point d’abandonner, dans un dernier sursaut, il envoie sa jambe en arrière et… Ca marche, Punk est repoussé dans les cordes. B-Max se relève avec l’aide des cordes pendant que Punk reprend ses esprits. Celui-ci ne perd pas de temps et lui fonce dessus, mais Max passe en dessous de son attaque et l’attrape pour un STO. Chacun des lutteurs est au sol, l’arbitre commence le compte… Mais pas longtemps, car voici les deux qui se relèvent. Droite de Punk. Droite de Max. Les deux lutteurs s’échangent des droites, puis Max prend finalement l’avantage, il s’acharne sur le pauvre CM Punk, puis le propulse dans les cordes, projection renversée par Punk qui réceptionne l’homme sans peur avec son Swinging Backbreaker. Max roule à l’extérieur du ring pour reprendre son souffle, il s’éloigne du ring. Punk ne l’entend pas de cette oreille, il prend de l’élan et… Sucidal Moov à travers les cordes, droit sur B-Max… Qui se jette au sol ! Punk s’écrase au sol. Max l’attaque aussitôt a coups de pied, mais se voit obliger d’arrêter son manège, le compte de l’arbitre arrivant a son terme, il ramène Punk dans le ring avant d’y monter a son tour. Punk tente de saisir l’occasion il cour dans les cordes et tente un Baseball Slide, mais Max l’a vu venir et le réceptionne sans casse. Il se place sur le profil de son adversaire et porte un Elbow Drop avant d’enchainer avec le compte.

1…
2…

Non !! Punk se dégage ! Max enrage et recommence a cribler son adversaire de coups, penché sur lui. L’arbitre vient lui dire d’arrêter, ce qui distrait Max. Punk en profite, et lève son genou qui part rapidement a la rencontre du service trois pièces de l’homme sans peur. Celui-ci s’affale au sol, tandis que Punk se relève tant bien que mal. Il s’en va relever Max, et le projette dans les cordes, il se baisse pour le réceptionner, mais Max s’arrête et lui donne un coup de pied dans la tête. Punk titube un instant sous le regard suffisant de Max… Qui se fait littéralement décapiter par le Superkick du Straigt Edge ! Max roule à nouveau hors du ring, mais cette fois Punk ne compte pas le laisser faire, il le retient par le pantalon, et le force à se relever. Max en profite aussitôt, il attrape la tête de son adversaire par-dessus la troisième corde et lui porte un coup de la guillotine. Punk ne tombe pas mais titube vers le centre du ring en se tenant la gorge, Max se précipite vers lui et… Se retrouve sur ses épaules !!! Punk veut porter le Go 2 Sleep !!! Mais NON !!! Max lui met les doigts dans les yeux ! Il se laisse glisser dans son dos et… The Drop Of Sound !!! Punk semble complètement dévasté par la prise de finition de son adversaire. Quelques secondes après le port de la prise, l’arbitre vient lui soulever la main et la laisser retomber, une fois… Deux fois…

Trois fois !

Vainqueur : B-Max !

Jean : Pwned !

Carl : S'pèce de geek !

Raymond : Là, je reconnais que je tombe de haut. CM Punk nous fait une rentrée en fanfare, se présente comme une réelle menace que le Million Dollar Champion prend visiblement au sérieux, et pour son grand retour aux affaires, il perd contre un second couteau !

Jean : Second couteau toi-même ! Et lui, au moins, est bien aiguisé ! B-Max fait partie du futur de cette fédération, et il le prouve une fois encore en battant l'actuel Nemesis de notre champion et un ancien Million Dollar Champion lui-même. Et sans trop se forcer, en plus ! Ca, c'en est un qui réussit sa rentrée !

Carl : Il faut quand même reconnaitre que CM Punk n'a pas été ce soir à son meilleur niveau. Sans doute est-il encore rouillé par sa longue absence, mais attendons les prochaine semaines: il peut encore tout à fait se refaire. En tout cas, la victoire de B-Max est méritée.

Raymond :...

Jean : tu vois, Ray, prend exemple sur lui ! Il est intelligent, au moins !

Carl : Oui, bref, pour revenir à l'actualité de la soirée, Jean, ce qui va suivre devrait te plaire, connaissant tes goûts !

Jean : Quoi, de la Rocca-Cam ? Fais péter, Carly !

Raymond : Et c'est moi qu'on reproche de ne pas être à la page. C'est fini, la roccochose, maintenant c'ets notre nouveau co-GM: fini les enfantillages pour geeks sur youtube !

Jean : On s'en tape, Ray ! prosternes-toi devant ton nouveau Dieu !

Raymond : Ca, jamais ! Plutôt mourir que de mourir !

Carl : En attendant de mourir, c'est ici que ça se passe, et MAINTENANT !


Dernière édition par le 05.09.07 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 19:27

Bureau de JBL, TOUT EN HAUT du stade où à lieu Payback. L'homme est entrain de bosser sur des dossiers ce à quelques minutes du début des matchs ce soir, qu'il devra surveiller, disséquer, analysé, c'est ça aussi la vie de GM. On a beau croire mais cette vie n'est pas faite que de strass et de paillettes mon gars, un homme doit travailler dur pour gagner sa vie.

Quand soudain

BLAM !

Une porte ouvre, deux hommes franchissent le seuil de la porte ( à ne pas confondre hein ). Deux imposantes silhouettes, deux mecs à qui il ne faut pas la faire.

The Rock & MVP

The Rock : Eh! Jay-B what's up junior ?

JBL n'a pas le temps de répondre que MVP sort de son sac une Wii flambante neuve, il la passe au Great One qui la branche immédiatement sur l'écran plasma où défilait les cours de la bourse. MVP fait un signe de la tête en montrant Bradshaw qui en fait une drôle lui ( de tête, banane ).

The Rock : Quoi ? Non ça le dérange pas et pis c'est aussi le bureau du Great One maintenant. Eh ! C'est qui le plus grand des GM's MVP ? Yeah exactement le Brahama Bull, le plus sexy des boss de la MDWF, le plus musclé des GM. En plus faut se magner, le Great One doit recontrer des investisseurs après le show. Le truc tout frais payé, plus grand restaurant de la ville, la good life.

MVP : ...

The Rock : Yeah il y'aura IRS et maybe le gros Ted, pas certain il paraît qu'il est en cure de désintox. Bon allez anyways push play, le Great One va te mettre ta race. King of Tennis boy, King of Tennis

JBL: Hey hey hey, what the hell...Rock-E, j'ai rien contre le fait que tu doives prendre tes marques, t'imprégner de l'atmosphère, et voir comment le meilleur GM de cette fédération travaille, mais tu pourrais pas le faire autement qu'en amenant ta Game Boy dans mon bureau et faire de mon noble Bang & Olufsen une borne d'arcade pour ados de 14 à 16 ans ? Hé, Rock-E, mets le son moins fort, au mins, on ne s'entend plus penser ! Et mets-le plutôt la-bvas au fond, quand...HE ROCCO TU M'ECOUTES QUAND JE TE PARLE ???

Silence des abysses (non, aucun rapport avec James Mitchell et toussa !).

JBL: Oh et puis -censuré-

Fin de la retransmission

Raymond : Oh, tiens donc, un emploi fictif ! Ce n'est plus un bureau managérial, c'est la mairie de Paris !

Jean : Ce n'est pas toi qui disait qu'"il fallait attendre de voir avant de juger" ?

Raymond : Mais j'ai vu, justement ! Et c'est bien à partir de là que ça me gêne !

Jean : Ray, quand tu a rencontré la future madame rougeau, est-ce que tu lui as sauté dessus dès le premier soir ?

Raymond : Hein ? Mais ...

Jean : Ben quoi, réponds ! C'est pas comme si je te demandais de nous raconter la fois où...

Raymond : D'accord d'accord ! Ben...non ! Elle et moi, c'était du sérieux, et...

Jean : ben là, tu vois, pour Rock-E, c'est pareil. et il prend ça TRES au sérieux !

Raymond :...

Carl : le pire est que ça se défend !

Jean : Et sinon, quoi de neuf à part ça ?

Carl : Et bien, puisqu'on parle de neuf, justement, le prochain match opposera deux petits nouveaux fraîchement embauchés par la fédération, dont on attend (forcément) beaucoup ! Voici l'heure de...



Attention, Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va commencer ! Deux jeunes espoirs de la MDWF, Greg Johnson et Brawling Devil ne vont pas tarder à faire leurs débuts, ici et maintenant sur ce ring...



...


Raymond : ...

Jean : !!!

Carl :???


...mais rien ne se passe.

Jean : Ca c'est un four où je ne m'y connais pas !

Raymond : je veux bien concevoir que monter sur le ring où sont déjà passés tant de lutteurs prestigieux peut en intimider certains, mais là, faudrait pas pousser mémém dans les orties, tout de même !

Carl : Attendez, le MillioTron s'allume. On va peut-être avoir droit à une explication !

Et effectivement, elle s'allume, la bestiole. Entouré d'un mini aéropage façon « opération commando », le Co-GM le plus texan des deux déambule dans les coulirs et...euh...il n'est pas content.Il passe devant la loge de Greg Johnson.

Toc toc toc...

JBL : Helloooooooo ? Bon, fini maintenant de jouer la timide, tough boy ! J'ai une arena pleine à craquer et des millions d'Américains moyens qui attendent un match, je veux des ratings et comme l'arena et les millions d'Américains moyens sont des ratings, je veux un match. Aussi simple que a+b, on est à la MDWF ici, pas à la soupe populaire de Michael Moore ! GET BACK TO WORK !

Gniiiiii...

La loge est vide !
Ouh, pas content du tout, là, Djébiel. Bon, voyons voir la loge de Brawing Devil, maintenant. Là, il n'aura même pas besoin de se donner la peine de vérifier, la porte est grande ouverte...
Et la loge aussi vide que l'estomac d'un Somalien !

JBL : OK, junior, note ça: je veux voir ces deux messieurs dans mon bureau au plus vite à la fin de ce show. Et si je reste trop longtemps sans nouvelles de leur part, je leur dirait la même chose que dit Donald Trump ou Vinny quand ils veulent faire le nettoyage parmi leur personnel !

Coupure.

Raymond : Bon bah, circulez, y'a rien à voir !

Jean : On m'y reprendra avec le coup des p'tits jeunes, tiens !

Carl : Qu'un des deux combattants rate sa soirée, passe encore, mais que les deux se désistent au dernier moment après avoir signé leur match, c'est vrai que c'est assez regrettable !
Pour autant, on n'aura pas le temps de s'ennuyer, le prochain duel s'an...

Raymond : Hé, c'est quoi cette neige, sur le MillioTron ?

Jean :M...e, t'as raison ! Mate ça, Carl, on dirait que quelqu'un essaye de passer un message !




VOUS VIVEZ DANS UN MONDE DE TERREUR. VOUS VIVEZ DANS UN MONDE CORROMPU. VOUS ETES DE GRAND BANDITS DES TEMP MODERNE. VOUS AVEZ BESOIN D'ETRE SAUVER.

Super Wrestler : Mon nom est Super Wrestler, et je vous jure par ma puissance, que je vous sauverez tous, les uns apres les autres, je vous jure que vous n'aurez plus à avoir peur des fortes tête ici. N'est ce pas mémé ?

Mémé : Oh O... Oui Super Wrestler, merci de m'avoir aider a traverser la rue !!!

Super Wrestler : Mais c'etait tout naturel !! que puis-je faire pour vous desormais mémé ?

Mémé : Me ramener de l'autre côté, je voulais simplement rentrer chez moi.

Super Wrestler :AH AH BIENTOT JE VOUS SAUVEREZ TOUS !!!!

SUPER WRESTLER VOUS SAUVERA ... DANS 3 SEMAINES !!!

Raymond : Gné? C'était quoi, ça ?

Carl : Pas mieux, Ray, pas mieux !

Jean : moi, c'que j'en dis, c'est que Superman doit être aussi vieux que Ray, mais le voir en moules-burnes, lui au moins, c'est normal !

Raymond : Pas moule-burnes, culotte bouffante, je te signale ! Ce n'est pas pareil !

Jean : C'est pas dit que ce soit mieux !

Carl : Couchés, les deux mômes, sinon privés de dessert ! Le prochain match devrait pas mal vous intéresser, vu qu'il a suscité un certain remous médiatique. C'est en effet JBL en personne qui a décidé de le programmer en guise de sanction à certains employés de la maison ! Vous l'aurez compris, c'est l'heure de...


Dernière édition par le 04.09.07 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 19:57



Carl : Et c’est parti pour le match suivant, un match qui va opposer Serge la JBB à Shelton Benjamin.

Raymond : Match dont la particularité sera… qu’il s’agira d’un Submission Match ! De plus, la JBB ne pourra pas se présenter aux abords du ring. Pour Serge donc, qui est sûrement le moins expérimenté et le moins solide sur le ring du groupe, c’est quasiment mission impossible face à un ancien lutteur amateur comme Shelton Benjamin ! Merci qui pour cette décision ? Merci JBL !

Carl : Rappelons que la JBB s’est attirée toute seule les foudres du staff en fracassant la loge du Wrestling God… cela fait d’ailleurs plusieurs semaines qu’ils sont dans l’eau chaude avec la direction.

Jean : En même temps ils pensaient être dans la loge d’OUSK… ils partaient donc d’une bonne intention.

Raymond : C’est d’ailleurs Serge qui est à l’origine de ce tour de passe passe. Etrange de sa part… d’ailleurs il ne semble pas vouloir monter sur le ring ce soir. On dirait qu’il commence un peu à faire bande à part..

Carl : En résumé la JBB est un peu dans la merde ce soir, surtout qu’elle ne peut plus compter sur le soutien d’Edge, qui s’est montré bien évasif ce soir au téléphone.

Jean : Notons tout de même qu’il a de beaux cheveux même au téléphone.

Raymond :

Carl : Carl : Bon allez, place aux gladiateurs, et place à Shelton Benjamin qui fait son entrée en premier !

Ain’t Stopping me, Nooooo !!!
Et voici maintenant Shelton Benjamin qui débarque avec sa chemise hawaienne et son bling bling pour faire comme s’il avait une personnalité. En bon favori du public il tape les enfants. Enfin, dans les mains des enfants. Puis il monte sur le ring en bondissant par-dessus les cordes, nous faisant profiter de sa légendaire agilité..


Carl : Carl : Ah, on m’annonce que nous allons faire un bref détour dans les vestiaires avant le début du match…

Nous sommes en effet dans les vestiaires. La JBB au grand complet, excepté Serge, est en pleine discussion avec l’arbitre du match de ce soir qui s’appelle on ne sait comment car on s’en fout un peu.

Juachim: Je te dis qu’il veut pas venir !

L’arbitre : Mais le match doit commencer d’une minute à l’autre. Je vais être obligé de déclarer Benjamin vainqueur par forfait si…

La JBB tous en chœur : … Si ?

L’arbitre : Ben s’il vient pas. Tout simplement.

Juachim: Bon. Et si l’un de nous le remplace ?

L’arbitre : Pourquoi pas… je saurais même pas vous différencier moi-même alors...

Juachim: Parfait. Fanthom, t’y vas ?

Fathom: Je peux pas, j’ai de l’asthme !

Juachim: MENSONGES !

Fathom: Mais non, c’est pas mon genre.

Juachim: Bon, Polak…

Polak: Polak : Et pourquoi pas toi ?

Juachim: J’ai d’autres chats à fouetter, je suis entrain de chercher où se trouve la maison secondaire d’Edge dans le but de lui envoyer une lettre de menace de mort avec plein de gros mots… et écrite en rouge !!

Gros silence dans la pièce. L'arbitre regarde sa montre, un peu gêné, puis panique.

L’arbitre : On est en retard là !! C’est toi qui catche ? Allez, vite !

Polak: Polak : Mais…

L'arbitre tire Polak vers le bras, direction l'accès à la rampe...

Dégaine Ta Race
La Rage Polonaise
Dégaine Ta Race
Je viens de Varsovie
Je viens de Cracovie
La Rage Polonaise MEC
Jamais elle ne faiblie
C'est tous les jour que tu le vie
La Rage Polonaise

La Johnny B Brand fait son entré… enfin juste Polak, peu enthousiaste à l’idée de remplacer Serge et qui insulte le public comme à son habitude. Il monte le ring et fait face à Shelton, peu rassuré mais il n’a pas le choix !


Carl : Et bien ce sera finalement Polak qui va affronter Shelton Benjamin… c’est un peu le chaos du coté de la JBB ce soir !

Raymond : Ca ne va pas aider face à un Shelton Benjamin qui se tient prêt depuis plusieurs secondes sur le ring… d’ailleurs, la cloche sonne !

C’est donc Polak qui débute ce match face à Shelton. Ce dernier ne semble pas dérangé par ce changement, toujours confiant de ses capacités en ce type de match. Polak lui, ne se pose pas de question et fonce vers Shelton pour un premier contact. C’est ce dernier qui prend le dessus, transformant cette épreuve de force en ceinture arrière, puis voilà qu’il plaque Polak au sol, nous faisant une petite démonstration de lutte. Au sol, il maintient cette ceinture arrière. Le bagage technique de Polak étant pour le moins… limité, ce dernier tente de se dégager en bougeant dans tous les sens, mais Shelton maintient la prise sans mal. Polak finit tout de même par attraper les cordes, et lance un regard desesperé à l’arbitre qui a l’air de dire « dis lui de me lâcher ! ». C’est fait, les deux hommes se relèvent, Shelton souriant. Polak tente de le surprendre et fonce vers lui avec une clothesline… esquivée par Shelton, qui attrape à l’aveugle le polonais, dans son dos, et place un rapide et précis neckbreaker ! Puis au sol, il bondit et place maintenant un armbar avec autorité. Polak grimace… mais réussit néanmoins à se remettre sur pieds. Shelton ne lâche pas prise pour autant et place même un tour de bras, avant de tirer sèchement sur le membre, laissant Polak échapper un cri. Pourtant, ce dernier réagit et surprend Shelton en le terrassant d’une clothesline avec son bras libre ! Mais Shelton ne lâche pas la prise pour autant et entraîne Polak dans sa chute, puis lui replace un nouvel armbar au sol, en encerclant le bras du membre de la JBB avec ses jambes. Polak tente de se retourner sur le ventre… Shelton anticipe et modifie la prise en venant s’asseoir sur son dos, puis il renforce la pression à l’occasion !

Raymond : Et bien pour l’instant ce match est une démonstration de la part de Shelton, rien de surprenant donc.

Jean : Méfie toi Ray, je suis sûr que Polak a plus d’un tour dans ton sac !

Raymond : Sans la JBB pour l’entourer ? Pas sûr. Entre nous c’est pas le plus futé de la bande…

Jean : Médisant.

Carl : Bon, suivez le match un peu !

Polak semble piégé, incapable de progresser jusqu’aux cordes avec Shelton sur le dos. Cependant, l’ancien Champion Wall Street a envie de s’amuser encore un peu, et il relâche délibérément la prise. Polak se relève, légèrement égratigné dans son amour propre. Il ne change pas sa tactique, pourtant jusque là peu efficace, et fonce tout droit vers Shelton ! Ce dernier l’accueil avec un joli armdrag ! Polak se relève quasi instantanément, et repart en direction de Shelton… nouvel armdrag. Une nouvelle fois Polak amorti la chute et repart à l’attaque… mais il stoppe brutalement sa course, ce qui surprend Shelton, puis il lui envoie sans élan une big boot du bout du pied ! Shelton est ébranlé et titube jusqu’aux cordes, Polak lui se jette sur lui et le roue de coups de poing, dans les cotes, à l’abdomen… techniquement c’est pas ça mais ça a son efficacité. Le membre de la JBB relève maintenant Shelton et nous fait profiter, enfin, de sa technique puisqu’il porte un solide Suplex ! Puis suite à cela, il va attraper la jambe droite de Shelton et… c’est un half boston crab, correctement porté ! Quoique… Polak ne fait pas attention à la position de ses jambes, ce qui permet à Shelton d’attraper l’une d’elle, de le faire tomber et de renverser la prise à son avantage ! C’est désormais Benjamin qui porte le Crab ! Qu’il ne tarde pas à renverser, comme le fait parfois Samoa Joe, en STF modifié ! Modifié car au lieu d’appliquer la pression sur le visage il attrape et exerce la pression sur le bras douloureux de Polak !

Carl : Polak a fait ce qu’il a pu mais cette fois ça semble terminé pour lui !

Raymond : J’en ai bien peur oui !

Jean : Hey, mais attendez, regardez qui voilà !

La JBB, qui vient ainsi causer la disqualification de Polak… ?
NON ! Surprise, il s’agit de nul autre que Charming X-Treme, qui fait son chemin jusqu’au ring armé de mauvaises intentions, et surtout armé d’une chaise en fait. L’arbitre le repère immédiatement, mais ne peut l’empêcher d’agir : il n’y a pas de disqualification dans un Submission Match… à part évidemment, si la JBB intervient mais Charming n’en n’est pas un membre. Shelton, toujours entrain d’appliquer sa prise de soumission à Polak, ne voit pas venir Rémi dans son dos… et celui abat violemment sa chaise sur lui, ce qui a pour effet de lui faire immédiatement lâcher la prise, mais également de lui mal, évidemment. En effet, Shelton se tord de douleur… Charming attend que Polak se dégage du chemin… et c’est reparti ! Un second coup de chaise ! Un troisième ! Un quatrième et la chaise plie sous la violence des coups ! Chaise que Charming replie (enfin essaye) et place au centre du ring. Il relève Shelton et… SILENCE OF X-TREME ! En plein sur la chaise, et sous les yeux d’un arbitre impuissant qui somme le membre d’OBEY de quitter le ring mais celui ne lui prête aucune attention. Polak lui, observe les choses avec plus d’enthousiasme… Charming lui fait un petit signe, lui laissant la voie libre… Polak n’hésite pas une seule seconde. Il attrape Shelton à terre dans un « simple » sleeper hold. L’arbitre ne sait que faire. Polak lui demande de saisir le bras de Shelton et de commencer le décompte qui vise à déclarer Shelton inconscient, et donc à terminer le match. L’officiel hésite, mais il ne peut qu’appliquer le règlement, soulève le bras de Shelton, qui retombe au sol lourdement une première fois…

Puis une seconde…
Et une troisième ! Le match est terminé.

Vainqueur : Polak

Jean : C’est beau !

Raymond : C’est une honte !

Carl : C’est aussi une déclaration de guerre de la part de Charming X-Treme. Nul doute que Shelton aura soif de revanche après ce véritable attentat !

Jean : Encore faut-il qu’il sorte de l’hôpital.

Un Charming X-Treme qui depuis la rampe d’entrée, observe la situation avec un sourire sadique aux lèvres, alors que Polak savoure son inattendue victoire !

Carl : Bon allez, la suite.

Raymond : La suite ? Comment ça, la suite ? T'as l'air bien pressé, ce soir, Carl, t'as déjà envie de boucler le show ?

Jean : Ouais, moi aussi, je trouve ça suspect ! Tu n'aimes pas être en notre compagnie, mon p'tit Carly ? on n'est pas bien, là, comme ça, tous les trois ?

Carl :Mais enfin, non ! C'est juste que...

Puis, ô, miracle ! Il vient tout juste de se rappeler de ce qui est ensuite prévu au programme !

Carl : Les aminches, je dis vous quitter. On m'attend en backstages. et je vous jure que ce n'est pas une blague ! Regardez le MilliTron, vous allez comprendre dans cinq minutes. Et je sais que c'est quelque chose qu'attendait Ray avec une certaine impatience !

-zzzzzzzzzzzzzzzioup ! - A pu là !

Raymond : Hein ? moi ? Mais pourquoi ?

Jean : Aucune idée, mais j'imagine qu'on va pas tarder à le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 20:09

Nous nous transportons en backstage avec Carl Woodward et son invité .

Carl Woodward : Mesdammes et messieux , mon invité , le créateur et annimateur du plus grand talk-show de l'histoire de la télévision , Scartic .

Scartic arrive et met 100$ canadiens dans la poche interieur de son veston .

Carl Woodward : Scartic dans quelque instant , ce sera la grande première du Original Party et il parait que tu réserve une surprise de taille pour Maximum Capacity .

Scartic : C'est exacte Carl mais pour savoir ce que c'est , il va falloir patienter comme tout le monde ! Mais je peux vous promettre que cette surprise va créer une commotion !

Scartic ce sauve .

Everything's been said before
There's nothing left to say anymore
When it's all the same
You can ask for it by name


This is the new shit de Marilyn Manson , chanson thême du Original Party ce fais entendre dans l'aréna . Les spots , les lasers et la fumée donne une ambiances de rave .

Babble, Babble, Bitch, Bitch
Rebel, Rebel, Party, Party
Sex, sex, sex, don't forget the violence
Blah, blah, blah
Got your lovey-dovey sad and lonely
Stick your stupid slogan in
Everybody sing along
Babble, Babble, Bitch, Bitch
Rebel, Rebel, Party, Party
Sex, sex, sex, don't forget the violence
Blah, blah, blah
Got your lovey-dovey sad and lonely
Stick your stupid slogan in
Everybody sing along


Scartic apparais soudainemant sous le MillionTron accompagnée de deux danseuses . Scartic lève les bras , créant une explosion de couleur pyrothecnique . Il s'avance vers le ring avec ses danseuse .

Are you motherfuckers ready for the new shit?
Stand up and admit it, tomorrow's never coming
This is the new shit
Stand up and admit it
Do we need it? NO!
Do we want it? YEAH!
This is the new shit


Scartic embarque sur le ring , prend un des micro qui est au mini-bar et s'assois . La musique et l'ambiance de rave coupe . Ont peux entendre une réaction positive de la foule qu'on entendais pas pendant l'entrée car la musique étais trop forte .

Scartic : Enfin , ont y est ! Le premier Original Party . Et je crois que je vais ... prendre une bonne bière . Allez ma belle donne moi une Labatt Bleue .

La barmaid lui donne une bouteille de bière .

Scartic : Merci . Enfin , vue que je ne suis pas seulement ici pour boire , je vais vous présenter mon invité . Il est la seul personne que je connais qui pourais éliminé la faim en Haiti et en Afrique si il donnerais seulement une de ses collations . Mesdammes et messieux , Maximum Capacity !

Le MillioTron affiche de la neige. On peut entendre Demon Speeding de Rob Zombie retentir dans l'aréna. Sous le titantron apparaissent la grande silhouette de A-Dogg accompagné du large Maximum Capacity. Tous deux marchent en direction du ring à la même allure sous le huée du public. Maximum Capacity, Hamburger à la main et affligé par la haine du public, il leurs lance son Sandwich et continue sa marcche. A-Dogg court et grimpe dans le ring et s'asseoit sur la seconde corde pour laisser le passage au corps de Max. Celui ci va s'affaler dans un fauteuil sur-mesure préparé spécialement pour sa corpulence tandis que son larbin lui apporte un micro comme tout bon larbin le ferai, et va se placer à la droite du maitre.

Maximum Capacity : Avant de commencer, précisons que je suis Maximum Capacity et, malgré vos éfforts, je suis et je serais toujours plus gros que vous !

Une éxpression qui sucite les rires et les huées... Beaucoup trop de petites gens pensent que l'obésité est un handicap. Ils n'ont jamais vu Max lutter...

Maximum Capacity : Malgré vos pensées moqueuses et votre manque d'intelligence flagrant je ne vais pas me rabaisser à vous expliquer le pourquoi-du-comment de ma suprémacie et perdre avec ça un temps fou dans un dialogue aussi fun que Khali discutant philosophie avec loutre morte et aussi util que Carlos Fisher. La seule façon de vous montrer mon vrai visage, que vous avez pu entrevoir lors de mes deux premières apparitions où j'ai écrasé Crusher comme un tas de miettes qu'on oserai même pas laisser picorer à des oiseaux, est d'attendre la semaine prochaine ou j'affronterai Spector et l'autre No Name devant moi dans un Triple Threat... N'aie pas peur Scartic ! Je ne te toucherai pas ! ... Pas ce soir...

Enfin Maximum Capacity dans un match à la régulière. Ca va changer des attaques dans le dos ou même de l'inactivité.

Maximum Capacity : Revenons en à nos Burger et lancons nous dans ton Show. Si je suis venus ici, un Talk Show, c'est que tu doit avoir des quetions dont j'ai les réponses...

Scartic : Bien sur , nous savons tous ce qui ce passe entre toi et Crusher , nous connaissont tous ses capacités athletiques et il ne faut pas le cacher , il est assez intimidant ... en tout cas , si j'étais toi , j'aurais de sérieuse raison d'être intimidé ! Alors pourquoi tu prend un tel risque , pourquoi tu t'es embarqué dans une feud ou tu a tout à perdre et que lui a tout à gagner ?

Le A Dogg s'avance avec violence vers Scartic. Son maitre l'empêche d'aller plus loin.

Maximum Capacity : Non pas maintenant... Pas ce soir...

Le jeune va se remettre à sa place.

Maximum Capacity : Bon, pour en revenir à toi Scartic : Met toi en situation. Imagine que tu sois fort et talentueux, bref, que tu sois l'inverse de ce que tu es.

Une phrase qui provoque quelques sifflement du public.

Maximum Capacity : Imagine que tu détruise un lutteur au point de le blésser gravement et de l'attaquer la semaine après à l'endroit où tu l'as envoyé, l'hopital pour les ignares. Après tout ça tu pense que je puisse avoir la moindre pensée de défaite à l'heure où on ne sais même pas si celui qui m'en veut reviendra un jour sur ce ring? Je ne pense pas. Il a peut être déja tout perdu, et on ne le sait même pas.

Le public hue mais ne sais pas bien pourquoi... Crusher est un membre d'Obey et ça personne ne le cautionne mais Max l'a détruit et depuis on n'a plus de nouvelles... Ils huent, tout simplement. Scartic se frotte le menton en ricanant un peu en regardant la foule .

Scartic : Max Cap' , ça ne me dérange aucunement quand tu dit que je n'ai aucun talent , mais j'ai tout ce que tu n'auras jamais , l'argent , la célébrité , un corps de dieu grec que toute les femmes veulent ce que tu es loin d'avoir et que tu n'auras jamais en mangeant du junk-food , des titres majeurs de plusieurs fédérations mais surtout ... Tu n'accomplira jamais la moitié de ce que j'ai accomplie ! Mais tu sais je ne t'en veux pas de parler de moi comme tu le fais parce que je suis de ceux qui pense que les actions parlent plus que les mots et pour te prouver que je ne t'en veux absolument pas , je veux te donner ton cadeau ! Je crois que tu va apprécier . Je veux te donner une autre chance de confronter Crusher face-à-face . Alors mesdammes et messieux , le voici , mon cadeau pour Maximum Capacity , "The Criminal" Crusher !

Le A-Dogg bondit en arrière. Max affiche un regard livide et se lève de son siège avec difficulté. Il fixe le MillioTron.

Soudain a la grande surprise du public, " Getting Away With Murder " le theme du Criminal se met a jouer et voilà que la foule se met a hurler de plus belles tandis que Maximum lui regarde le titantron avec des yeux presqu'aussi gros que des BigMac mais Crusher ne se montre toujours pas, alors Max et son partenaire se mette tout les deux a rires au éclats quand tout a coup The Criminal sort de nul part , monte sur le ring avec une chaise et donne un grand coup de son arme sur la tête de A-Dogg qui tombe inconcien sur le ring avant d'enchainer avec Maximum Capacity. Scartic admire la scène et se tord de rire en voyant Crusher démolire sa chaise sur la tête de Max qui finalement, s'écrase au centre du ring et fait out vibrer dans la place. Fière de ce qu'il a fait, Crusher prend le micro des mains de Scartic et se met a parler.

Crusher:Ahh! Cela fesait deux mois que j'attendais cela avec impatience. Max mon gros, dis toi que la raclé que tu viens de te prendre n'est absolument rien a coter de toute la souffrance que tu m'as fais subire et laisse moi te dire une chose gros lard, dès le moment ou tu m'as démolis, tu as signer ton arrêt de mort alors prépare toi a entrer dans un ère de pure souffrance et de chaos a venir très prochainement.

Suite a cela The Criminal tourne son attention vers l'animateur du talk show qui lui continue de sourire en rendant son regard a Crusher et ce dernier reprend la parole.

Crusher: Il semblerait bien que tu as été plus vite que moi en ce qui concerne de prendre un morceau de Jumbo mais bref, puisque tu m'as laisser venir ici ce soire afin de pouvoir donner une lecon a cette montagne de cellulite, je ne vais pas rêgler ton compte tout de suite mais sa viendra crois moi d'ici là j'ai de la viande a varier sur ma planche.

Puis Crusher s'approche du "Original" et a la grande étonnation du public, le colosse lui sert la main contre son gré biensur et il revient a Max qui est toujours assomer tel un irlandais ivre mort.

Crusher: Tu en a de la chance cochonnais car ton châtiment devra être retarder d'une semaine puisque comme tu l'as dis plutot tu a un matche la semaine prochaine alors voilà ce que je te propose, dans deux semaines je te veux dans un No DQ matche et là les choses sérieuses vont commencer.

Une fois terminer le monstre descend du ring avec le micro puis il s'arrête subitement sans se retourner et s'addresse de nouveau a Scartic avec une voix moins arrogante.

Crusher: Ah oui Scartic, puisque toi aussi tu veux ta part du buffet je t'invite toi aussi a te joindre a la fête. D'ici là je vous dis a bientot les nullards.

Scartic sourris toujours .

Scartic : Tu veux "régler mon cas" . Comme j'ai dit , des actions parlent plus que des mots . Si tu ne cromprend jamais le sens de cette phrase , tu restera un raté !

Alors que Maximum Capacity ce relève avec les jambes molles comme des spaghettis , Scartic lui afflige un foudroyant Scartic Kick sur le côté droit de la tête , sur la tempe . Maximum Capacity s'écroule et a maintenant un regard vide . Scartic s'appuis sur les cables , regarde Crusher et le pointe du doigt en engueulant et en injuriant The Criminal , ce qui rend les spectateurs vraiment fou !

Raymond : Lui au moins, il n'a pas froid aux yeux: en une seule soirée, il s'est déjà mis deux lutteurs à dos !

Jean : Oui, enfin...malgré sa "brillante" carrière, ce n'est pas Mr Ratings, et ça se voit ! A chacun sa catégorie: lui les poids plumes, OBEY les poids lourds !

Raymond : Oui mais là, je dis non ! Y'avait "The Criminal" Crusher, dans le lot, et celui-ci fait bien partie de tes proches amis, non ? Han han han, dans l'cul, Lulu !

Jean : Certes, mais lui au moins, il...

Carl : Ne cherches pas, Jean, pour le coup, c'est lui qui t'a cassé. Tu peux bien reconnaître ça, pour une fois !

Jean : Faut dire que c'est tellement rare !

Raymond : Et mauvais joueur, avec ça !

Carl : Bien, il est temps de passer au prochain match, et ça, par contre, ça ne va pas faire plaisir à Raymond !

Raymond : Moi, pas content lors d'un match ? Ca m'étonnerait, je sais bien que je dois être le plus "expert" de nous trois, mais je reste bon public !


Carl : Mmh, sauf dans UN cas bien précis, Ray.

Raymond : ??? Lequel ?

Jean : Moi je saiiiiiiiiiiiiis ! Hin hin hin...

Raymond : C'est quoi ce rire sadique , Est-ce que... ah non. NON !

Jean : Et si ! Il est l'or, monseignore, du combat Hardcore !



Carl : Bon, inutile de vous rappeler le principe. Le champion peut être challengé n'importe qui, n'importe où, n'importe quand. Ca en fait donc de ce fait un combat de lutte particulier, et un champion pas comme les autres !

Raymond : Si toutefois c'est bien de la lutte...

Jean : Si toutefois c'est bien un champion...

Raymond : Jean, ce ne serait pas aussi partisan et biaisé par le fait que le détenteur de la ceinture soit un enemi anti-OBEY, je t'embrasserais presque !

Jean : Ray, tu ne serais pas aussi désespérément ringard, voire niais dans ton appréciation de la lutte moderne en général, je te demanderais en PACS !

Carl : Non mais je rêve ! Deux frères ennemis tellement opposés et partisans qu'ils sont forcés de se rejoindre ! Comme le diraient les djeun'z d'aujourd'hui, "c'est trop fort" ! Je vais imprimer votre dialogue en lettres d'or et me l'encadrer, tiens !

Raymond : Bon, en attendant, finissons-en, qu'on puisse retrouver du vrai catch !

Jean : Pas mieux.

Et le Milliotron s'allume...



...



Pour des nèfles.

Raymond : Ah bah...Pas de combat Hardcore ce soir. Affaire classée !

Jean : Si ça ce n'est pas un vent !

Carl : C'est assez surprenant: à la fin du Pay Per View, les candidats déclarés ne manquaient pas ! Tous voulaient leur part du lion ! Derek Naivlys, Johnny B Brand, peut-être Lestat Dragonheart...


Jean : Mouais, bof...

Carl : Puis René Dupree...

Jean : Bof, pas de quoi grim... Hé, mais si ! René Dupree ! Très bon, ça très bon ! Vas-y petit ! Renvoie-moi la bestiole dans son coucouche-panier !

Raymond : Moi je dis que ton petit René, il s'est dégonflé !

Carl : Peut-être pas. Je crois reconnaitre son thème en ce moment même !


Dernière édition par le 05.09.07 0:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 21:22

La bombe humaine
Tu la tiens dans ta main
Tu as l'détonateur
Juste a cote du cœur
La bombe humaine
C'est toi elle t'appartient
Si tu laisses quelqu'un
Prendre en main ton destin
C'est la fin, la fin


A cette musique désormais connue le public commence à huer vers le tytantron où se dresse déjà la silhouette du French Tippler René Duprée.
Il fait tournoyer en l’air un drapeau français et monte rapidement sur le ring.
Arrivé là il montre fièrement au public sa ceinture de champion par équipe.
Duprée regarde tout autour de lui et sourit tandis que la foule le hue.


René Dupree:Mesdames, mesdemoiselles et messieurs,
Ce soir pour votre plus grand plaisir vous me voyez en vrai, allez-y je vous laisse prendre des photos. … Bon il suffit je ne suis pas là pour ça … Comme vous l’avez appris la semaine dernière je projette d’être le prochain vainqueur d’Hébus et donc de devenir le prochain champion Hardcore-X. Et amener ce titre où j’ai amené un autre titre, celui de champion par équipe. Oui quoi qu’on en dise, quoi que l’on me dise, je suis et resterais à jamais comme membre de la plus grande équipe championne dans cette fédération.
Manque de concurrence ?? Pour cela je plaide coupable … Oui Max et moi sommes trop forts pour la quasi-totalité du roster … Coupable aussi d’avoir la meilleure alchimie … Coupable d’avoir affronter les anciens champions et de les avoir battus … Coupable d’avoir exterminer tous ceux qui se disaient mettre un terme à notre domination. De tout cela, oui je suis coupable.
Mais hélas je suis aussi coupable d’avoir entraîné une perte de vitesse autour de cette ceinture … Plus personne ne vient nous demander un match car ils savent tous qu’au final, nous serons vainqueurs et toujours champions par équipe.
Alors j’ai pris une décision … Il est temps pour moi de passer la main … Ne pensez pas que je jette cette ceinture aux orties. Cette ceinture compte beaucoup pour moi et si je m’en sépare aujourd’hui c’est avant tout pour le bien de la fédération. Alors je vais vous annoncer d’abord qui me remplacera aux côtés du toujours champion B-Max. Il s’agit de son cousin, et tout nouveau membre d’OBEY, vous l’avez tous reconnus, il s’agit de Charming X-Tremei. OBEY est une grande famille, alors c’est avec joie que je lui transmets ce titre, qu’il lui porte le même amour et le même respect que je lui ai porté. Par cette donation, sache que je fais cela pour que tu oublies ce passage aux Punishers, eux ce n’étaient que des individualités, maintenant tu fais partie d’une famille. J’allais vous souhaiter bonne chance, mais votre talent suffira.
Hébus … Toi et moi … Championnat Hardcore-X …


Après l’annonce de René Duprée qui je vous le rappelle, viens de nommer Charming X-Treme champion Tag, nous retrouvons justement ce dernier dans le buildin., MVP est avec lui.

Charming: Ouaw ! Ca y est ! Il faut fêter ça, MVP le champagne !

MVP ramène le champagne à Charming, Charming secoue la bouteille l’ouvre et BAM le bouchon dans les bijoux de famille d’MVP, ce dernier est out je crois. Charming vide la bouteille d’un trait, va derrière le bar et vide le frigo de ses bières, il a même mis le chapeau d’Estrada, c’est vous dire s’il est heureux !

Mais soudain B-Max fait son entrée dans la salle commune…


B-Max : Hey Charming X-Treme ! Je vois que tu as appris la nouvelle… Tu es désormais la moitié des champions par équipe avec B-Max ! Mais calme toi un peu là… C’est une responsabilité à prendre au sérieux.

Edge : Ah, vous voilà vous deux ! Il paraît que vos challengers principaux viendraient d’OUSK et des Punishers, donc à prévoir du Titan ou du Hard Gay à manger. (Façon de parler en ce qui concerne Hard Gay bien sûr)

B-Max : Enfin, sérieux… Pas trop quand même, attends d’avoir un vrai challenge. Car avec l’opposition que Lestat & Draius nous ont fait au dernier PPV de la MDWF face à moi et René, j’ai envie de dire qu’il est pitoyable en équipe ce pauvre Lestat… Ou Titan… Je crois que le seul avec qui il est apte à faire équipe c’est lui-même.

Charming rigole et ensuite répond:

Charming: Du vrai challenge…? Lestat et Fighting ? Mouahaha, laisser moi rire, mais Hébus et Hard Gay ne viendrons pas à bout de l’équipe que nous formons désormais ! Comme au bon vieux temps hein B-Max ? Lorsque l’on faisait équipe. Soit! Je suis désormais le nouveau champion par équipe et quiconque oseras nous défier ravaleras ces dents pour le p’tit déjeuner ! La fête peut à présent continuer !

Raymond : Et pendant ce temps-là, au parti communiste...

Jean : C'est quoi cette allusion idiote, Ray ? René Dupree vient de faire là un noble geste ! Se sentant mûr pour une carrière solo, plutôt que de laisser son titre vacant et de forcer la fédération à sortir des scénarios à la Vince Russo pour désigner un successeur, il adoube de lui-même une jeune pousse méritante pour l'aider à son tour à s'élever ! La France, Monsieur, la France !

Raymond : Mais oui c'est ça, et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu !

Jean : C'est pas plutôt suisse, la marmotte ? je vous pensais plutôt branché "élan" ou "original", moi !

Raymond : Et ma main sur le coin de la gueule, elle est originale ?

Carl : Eh là, on se calme ! C'est clair que l'on risque d'entendre parler rapidement de cette donation: même si le staff ne semble avoir rien dit, il va falloir "légitimer" ces nouveaux champions par équipe, et donc probablement les confronter à leurs prétendants dans un délai assez proche.
En attendant, la phrase de Raymond aurait presque pu faire figure de bonne transition...


Raymond : ???

Carl : Et pendant ce temps-là, dans les couloirs de la fédération ...

Welcome Back to the Back of Welcome ... Mais vraiment n'importe quoi. La Suite de Payback dans les vestiaires de la M-Dé-Double V - èF, RE Gros plan sur la Johnny B Brand, qui vient de terminer de se prendre le chou avec Edge. N'empeche, ils ont pas fini d'en morfler si ils continue à cette vitesse. Juachim, Polak & Fathom, sont ainsi dans les couloirs de la federation, et comme une fois n'est pas coutume, ils s'engagent dans des discussions philosophique que meme les philosophe aurait du mal a philosophé ...

Fathom : JE TE DIT QUE DANS LA VERSION NON CENSURE, C'EST CHEWBACCA LE PERE DE ...

Polak : MAIS N'IMPORTE QUOIII !!! ARRETE TES CONNERIES SINON JE TE PETE LES BRAS !!!

Fathom : ET C'EST MOI QUI DIT DES CONNERIES ?

Juachim : Oh putain qu'est ce qu'il me gonfle ces deux là ... J'en ai marre, Johnny Bob, pourquoi tu ne reviens pas.

??? : Hey salut !

JUachim interpeler par des mots d'une voix qu'il n'a jamais entendu, se retourne et ...

Juachim : AAAAAAAAAAAAAH

Fathom : Quoi Quoi ?? Qu'est ce qui se .. AHHHHHHHHH

Polak : AAAAAAAAAAAAAHH AAAAAAAAH

Juachim : AAAAAAAAAAAH MON DIEUUUU

Hard Gay : DOMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO HADOGAY DESUUUUUUUUUUU !!! Okayyyyy ! Qu’est ce qui passe mon grand ? Pourquoi tu me regardes avec ces grands hein ? J’espère que je t’ai pas choqué avec mon nouvel habit blanc qui te choque ? NANI ! Je parie que c’est ma sexualité qui te choque hein !

Juachim : Nan mais excuse moi, tu m'a surpris, je m'attendais pas à voir ... CAAAA !!!

Ron Simmons qui passe par là : DAMN !!!!

Juachim reprend ses esprits pendant que Hard Gay se joue bien tranquilement de la peur qu'il a infligé a la Johnny B Brand. Ce n'est pas ça qui va arreter la dispute entre Fathom & Polak. Juachim reprend son souffle avant de retenter un dialogue avec le champion Wall Street ... Quel est grosse ta ceinture vue de pret !!!

Juachim : Qu'est ce qui nous vaux ta visites ?

Hard Gay : Je pense aussi que Chewbacca est…Non en fait je déconne…C’est juste que j’ai remarqué que vous vous êtes crier fort tout rouge avec l’autre blondasse, donc je me suis dis, en tant que membre de OUSK…Et Dieu sait que j’ai un gros membre…Que OUSK pourrait vous aider à se foutre de leur gueule pendant quelques temps…Parce que faut bien dire ce qui est, cette belle bande de tocards est en train de partir en lambeaux…Sa vous dis ?

Juachim : Hum, je ne sais pas trop, vous nous en vulez pas qu'on aient essayer de detruire votre loge ? Apres tout, c'est pas comme ci on etait blanc comme neige dans cette histoire. Mais bon, vu les circonstances, c'est vrai que se serai vraiment tres tres tentant !!!

Fathom : Moi je suis pas d'accord !! On a quand meme essayer de detr...

Juachim : C'est bon, j'ai deja dit ça !!

Polak : Je vois pas pourquoi je pactiserai avec un sale GAY !!! AU BUCHER LE GAY !!! AU BUCHERRR - ERREUR DE LA NATUUUURE !!!

Juachim : Nan mais ca va pas ?

??? : ONKR ! Golo golo zok zok !

???n°2: Ma il se passe quoi, ici ? C'est el forum des halles ? El Harrod's pendant la période des soldes ? Alger la blanche pendant el dia du marché ? Y'en a qui bossent et se concentrent, ici, vous pourriez cuando même respecter la tranquilité des locaux !

Juachim : Qui c'est qui ... AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH

Fathom : OUAAAAAAH LE GROSS MORCEAAAUUUU !!!!!

Hard Gay : C'est mon gros morceau WOOOOOOO

Juachim : OOOH MON DIEU LE RETOUR !!!

AAE, faisant mine d'être flatté : Muchas gracias, gringo, ma appelle-moi juste senor Estrada, ce sera amplement suffisant !

Juachim : Bordel, nan mais c'est que tu es impressionnant en vrai, surtout l'autre gros tas de muscle là, nan franchement, a la télé ca va, mais en vrai face à face, j'avais oublier a quel point tu etais Hyper-flippant !! Nan mais nan, franchement c'est malsains là.

AAE : Cuando on veut compétiter dans la division Hardcore X, il FAUT être malsain, jeune hombre. A crecer que ta présence dans le match tenait vraiment de l'erreur de casting ! Dis-me, Ramon, tu fais quoi avec eux, exactement ? Ce sont des amis à te ? Ils ne viendraient pas à cause de la gueulante que todo el mundo a entendu tout à l'heure avec Miss Toronto à l'autre bout du couloir ? Attend... c'est VOUS qui lui avez fait péter sa durite ? C'est à cause de votre...tentative malheureuse, c'est ça ? Normalement, mon cliente et me aurions eu envie de régler votre compte ma avec tout ça...

Le manager Cubain tente de sonder...du regard (non, ne portez pas plainte à la brigade des moeurs tout de suite, bande d'esprits mal placés !) les quatres World Aparts wanabees. Avant de répondre par un sourire :

AAE: Mmmh... amusant ! Repassez nous veder à l'occasion, si...

Mais on n'en entendra pas plus: la MillioTron vient de se couper brutalement

Raymond : Après OBEY, la OUSK, en même pas deux semaines ? Mais ils bouffent à tous les râteliers !

Jean : Je n'aime pas l'orientation qu'ils sont en train de prendre...

Carl : je ne serais pas surpris qu'ils se bouffent entre eux, moi ! Le retour de leur manager se fait de plus en plus pressant !

Raymond : Tiens, c'est vrai ça, où est Johnny Bob ?

Jean : DTC !

Raymond : Tssss, trop facile...

Jean : J'y peux rien, Ray, c'est toi qui est trop facile !

Carl : En tout cas, à défaut d'Hébus, vous aurez quand même droit à de la OUSK ce soir, et pas plus tard que maintenant ! C'est en effet l'heure de...


Dernière édition par le 04.09.07 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 21:39



« Carmina Burana »

La foule japonaise hurle alors que de la fumée sort en abondance de sous le Millio'Tron, Lestat/Titan apparaît, au début qu'une silhouette dans cette pénombre, puis peu à peu, la fumée laisse place à cette masse imposante. Derrière lui, nous pouvons voir le Juge Bearer, heureux d'être au côté de son poulain. Tous deux s'avancent de quelques mètres, et Lestat/Titan lève un regard froid vers le ring, un sourire se dessine peu à peu au coin de sa bouche, et lorsque la musique change de ton, il frappe du poing le sol, alors que des effets pyrotechniques explosent de toute part. Lestat/Titan s'avance maintenant vers le ring, alors que Bearer s'en va se placer à sa place habituelle.

Viva la vida loca de Ricky Martin retentit dans l’arène tout entière… Hard Gay apparaît en dessous du Milliotron et fait son déhanché habituel qui fait lever toute la foule ! Il continue de marcher vers le ring en faisant des mouvements dont il a le secret et finit par monter sur le ring. Il enlève la ceinture de champion Wall Street d’autour de ses hanches qu’il a prises du plaisir à bouger encore un peu. Il montre son titre à la foule avant de le donner à l’arbitre !


DING DING DING !

Les deux hommes se regardent, Hard Gay fait une taunt faisant monter la foule mais Lestat n’apprécie guère ce petit jeu et fonce sur Hard Gay pour lui porter une violente Clothesine ! Il relève ensuite Hard Gay et le projette dans un coin du ring, il s’élance et écrase Hard Gay de tout son poids ! C’est maintenant Lestat qui fait un taunt, et Hard Gay en profite pour revenir dans le match avec un Hard Gay Roll-Up ! Mais Lestat s’en sort presque immédiatement… Et calme le nippon avec un Big Booth ! Il le relève ensuite et le place en position de Powerbomb… Il le place sur ses épaules… Mais Hard Gay lui donne des coups de poing ! Lestat titube et est à la limite de tomber, ce qu’il fait mais il balance Hard Gay en arrière, celui-ci retombe tête première sur le coin du ring ! Quel choc !! Hard Gay est debout et se tient le nom, Lestat l’attend et le prend en German Suplex, la prise est portée, et Hard Gay se fait littéralement faire un moonsault, il retombe sur le ventre presque de l’autre côté du ring !

Jean : Il est en mauvaise position Hard Gay…

Raymond : Voilà une phrase bien douteuse…

Carl : Bande de vieux pervers…

Lestat est lui-même étonné de la puissance de son attaque, mais il en sourit ! Il va vers Hard Gay et tente le tombé…

1…
2…

Dégagement ! Lestat grimace et on peut le comprendre, après une prise pareille, peu de gens s’en seraient remis ! Il relève Hard Gay et le place en Suplex, mais le nippon passe derrière lui attend que Lestat se retourne pour lui placer deux doigts dans les yeux ! Il porte quelques droites au géant avant de se projetter dans les cordes et de lui porter un Dropkick, mais Lestat ne tombe pas! Il titube, mais ne tombe pas ! Hard Gay se re-projette dans les cordes et porte avec sa vitesse un terrible Super Kick qui résonne dans toute l'arène ! Lestat se tient aux cordes et Hard Gay profite ! Il porte une Clothesline au géant qu'il fait ensuite passer…

Jean : PAR…

Raymond : DESSUS LA TROISIEME CORDE !!!

Carl : Bande de vieux copieurs…

Lestat est donc en dehors du ring, Hard Gay monte difficilement sur la troisième corde et tente un Diving Cross Body mais Lestat l’attrape au vol… Il le place ensuite sur ses épaules comme pour porter un Samoan Drop, mais non, il change d’idée, et… JUDGEMENT SLAM A TRAVERS LA TABLE DES COMMENTATEURS !!

Carl : Oh bah non et mon verre d’eau !!

Incroyable manœuvre de Lestat ! Ce dernier remonte sur le ring et demande à l’arbitre de compter !

1…
2…
3…
4…
5…

Hard Gay bouge quelque peu…

6…
7…

Hard Gay se traîne jusqu’au bord du ring…

8…
9…

Hard Gay s’agrippe à la première corde…

10 !!

Hard Gay… avait encore un pied en dehors du ring !

Vainqueur par décompte : Lestat/Titan

Raymond :Ah non ! Pas encore notre table, bordel !

Jean : Elle est supposée arriver quand, la nouvelle avec renforcement en titane ?

Carl : Euh, dans vos rêves les plus fous ?

Jean : Depuis que Rocky est GM, je me permets de rêver à tout, Monsieur !

Raymond : Même à une nouvelle voiture ?

Carl : Coup bas !

Jean : Je vous méprise...

Raymond : Bah en attendant, ce sont ceux que tu méprises qui gagnent ! Ou, qui perdent aussi, c'est selon...

Carl : Ce genre de match ne doit pas faire beaucoup d'effet à OBEY, je pense. Par contre, un des Punishers encaisse une première victoire, et si le deuxième réussit son combat tout à l'heure, ce sera un carton plein !

Raymond : Et le troisième ? Toujours porté disparu ?

Jean :Comme si c'était une perte...

Carl : Bon passons au prochain match.

Raymond : Oui maintenant c’est…

Mais Raymond n’a pas le temps de continuer que la sale est plongé dans le noir total…

Jean : Une panne de courant ?

Nan Jean ce n’est pas une panne de courant car quelques secondes plus tard le Millitron s’allume avec un message dessus :

Citation :
La vengence est un plat qui se mange froid…
Quoi que moi je la préfère…
SAIGNANTE !

Puis, toujours du Millitron, s’échappe une musique bien métalleuse, et voilà qu’on peut apercevoir ( toujours sur le Millitron, pour ceux qui aurait dévié du regard pour je ne sais quelle raison ! ) une série d’action, de moment où Triple H se fait détruire ! Un powerbomb de Batista à WM 21, Serge qui le bat lors du dernier PPV et plein d’autre chose qui montre The Game dans de mauvaises postures.

Carl : Mais…Qu’est ce que c’est que ça ?

Et alors après bien 30 secondes de « massacrage de Triple H » la musique se coupe, la sale est replongé dans le noir…

Jean : Encore une coupure ! Ted a oublié de payer la facture ou quoi ?

Raymond : Mais tu vois bien que c’est pas une coupure de courant espèce d’imbécile ! Tiens regardes.

En effet, alors que tout le monde est muet et encore sous le choc de ce qui vient de se produire, un nouveau message apparaît sur le Millitron :

Citation :
The Game …
Is…
OVER !

Et la sale se rallume comme si rien ne s’était produit et laisse nos 3 commentateurs dans la total incompréhension…
Carl : Il semblerait que quelqu’un en veut à Triple H !

Jean : Bravo ! Quel analyse ! C’est vrai que c’est dur de sortir ça après qu’on est vu des images du game ensanglanté et un message qui fait allusion à son nom ! Bravo Carl !

Raymond : En tout cas Hunter à intérêt de se méfier dans l…

Mais le Millitron se rallume une nouvelle fois ! Une caméra se déplace dans les couloirs, elle prend un virage séré, évite le balai d’une femme de ménage d’un saut tout en technique, esquive de peut Carlos Fisher qui…Ben qui était là quoi… Et arrive devant une porte de loge où se trouve déjà quelques personnes…Mais que ce passe t-il ???

JBL : Wo wo wo !!!! Poussez vous bande de techniciens à la noix, laissez passer le wrestling god !

Tout le monde s’écarte pour laisser passer le co-GM de la fed et le caméraman surgit et rentre dans la pièce. Tout semble normal…C’est ce que pense JBL car il dit:

JBL : Je vous donne 3 secondes pour m’expliquer se qu’il s’est passé dans la loge de Triple H ( !!! ) ! Je vois rien là ! Pourquoi est-ce que vous êtes tous affalé devant cette stupide loge !

Soudain JBL remarque que le caméraman lui fait des signes…

JBL : Si c’est encore toi le caméraman qui se plein de travailler alors qu’il a un torticolis c’est pas le moment !

Mais JBL remarque qu’en faite il lui montre un kelocks pendu à un file avec en dessous un petit bout de papier, sûrement un mot du meurtrier ! Enfin…De la personne qui a fait ça .
JBL le lit, puis le balance par terre…

JBL : Bon je vous préviens que si je prends le gamin qui s’amuse à pendre des céréales je vous jure que je lui colle un golden gram’s en pleine face ! ( quel humour ! )

Puis il quitte la pièce et le caméraman se penche sur le mot laisser par Mr X.

Citation :
Prend garde Hunter !
Je suis de retour.
Fais bien attention dans les ruelles sombres ou dans les champs de coquelicots.
I’M BACK

signé :BJB

PS : Bon je sais qu’un kelocks c’est pas très impressionnant mais j’allais pas pendre un humain non plus…C’est juste du catch…

Puis le Millitron se ré-éteint…

Carl : Mais c’est n’importe quoi ! Qui est-ce qui en a après HHH ?

Raymond : A mon avis on peut soupçonner Carlos Fisher, je ne vois pas ce qu’il faisait là ! Comme par hasard un kelocks se fait pendre et on retrouve Carlos pas loin ! Nan moi je dis que c’est plus important que ça en a l’air !

Carl : S’il te plaît Ray, arrête de te prendre pour l’inspecteur Derrick ! Carlos n’a jamais feuder avec Triple H !

Jean : Moi je dis que l’on a à faire à un céréale killer ! MOUAHAHAHAHAHAH

Carl :…

Raymond : …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 22:06

Raymond : Weeeeell...

Jean : It's the Big Show ?

Carl : M'est avis que l'on entendra à nouveau parler de cette affaire, moi !
Mais là, nous n'avons pas le temps de s'y attarder davantage: l'heure tourne et nous arrivons au Main Event !


Jean : Et qui dit Main Event dit OBEY !

Raymond : C'est dit avec tellement de fanatisme que c'en deviendrait presque mignon...

Jean : Ce n'est pas du fanatisme, c'est une propriété ! Aussi vraie que celle qui établit qu'un triangle rectangle est formé d'au moins un angle droit !

Raymond : C'est sûr qu'avec toi, il ne faut pas trop espérer te voir arrondir les angles...

Carl : La grande nouveauté, là-dedans, c'est que l'un des lutteurs de l'affiche fait ainsi un main-event alors qu'il vient tout juste de mettre les pieds dans la fédération alors que l'autre jusqu'ici n'y avait pas eu tellement accès: c'est donc une véritable surprise que ce soit ce match qui ait été retenu pour clôturer le show. On espère que la qualité sera au rendez-vous, en tout cas, c'est l'heure de...



Carl : Ah ! Maintenant c’est un match plutôt intéressant vu qu’il va opposer un membre d’OBEY et un membre des Punishers mais qu’en plus de cela, il marque les débuts de Don Robert de la Vega !

Raymond : Qu’est-ce que tu vends bien les matchs Carl !

Jean : Pfff, OBEY VS Punishers, du classique, tout le monde sait que Charming ne va faire qu’une bouché de Zorro !

Raymond : Nan on l’a déjà faite celle là…

All you will know
Give me your heart
Give me your soul
I'll tear it apart
So long as you'll know about
Let me go

Et c’est Eve Of Seduction de Symphony X qui rententit dans l'aréna, les métaleux son heureux !
Des explosifs explosent de part et d'autres du titranton, simultanément de la fumée ce dégage.
Deux silhouettes apparaissent,
il s'agit de Rémi et Marine, mains dans la main, X-Treme tient une rose en main, il l'offre à une fanes.
Ils s’avancent tous deux vers le ring. Et quelques roses rouges tombent du plafond.
Rémi fait signe à Marine d’entrer première elle monte donc sur l’escalier et passe entre la première et deuxièmes cordes,
Tandis que Rémi passe entre la deuxième et troisième corde,
Il monte sur les deuxième corde et fait ces taunt habituels, pendant que Marine le pointe du doigt


Santa Maria débute et l’on voit Don Robert, ou si vous préférez « Le Renard » qui arrive d’un galop sous le Millio’Tron, son cheval noir, qu’il appelle singulièrement « La Tornade », se cabre, et Don Robert salue le public de la main. Puis il se dirige au pas jusqu’au ring, une rose entre les dents. Il fait le tour, épiant avec intérêt le public, et jette son dévolu sur la plus jolie spectatrice du premier rang, lui offrant avec charme sa jolie rose rouge. Puis il jette un regard de défi vers le ring, arrache son pantalon et sa chemise pour dévoiler sa tenue de combat, attache son bandeau noir sur ses yeux, et saut d’un bon prodigieux par-dessus les cordes, pour atterrir avec grâce sur le ring. Puis il exécute un petit pas de flamenco avec un « Olé ! » qui va bien et semble ensuite attendre le combat avec impatience, sa rapière de duel dans la main.

Les 2 hommes sont maintenant dans le ring, Charming regarde interloqué le nouveau venu à la MDWF…Celui ci regarde Charming en souriant et en lançant un petit « Olè » dont il a le secret. L’arbitre vérifie que Don Robert n’ai pas d’arme caché quelques part dans sa tenu et sonne la cloche qui annonce le début du combat. Les 2 hommes se regardent en se tournant autour, après qu’ils ai fait chacun 3 fois le tour du ring, Don Robert de la Vega se lance sur Charming Xtreme qui ne s’y attendait pas et qui se fait prendre en collier arrière. Mais Charming n’a pas trop de mal à s’en échapper, il projète Don Robert dans les cordes mais ce dernier percute Charming d’un jumping shoulder block ! Après avoir lâché un petit « Olé » il se rejète dans les cordes, mais Charming reste couché au sol, le renard continu sa course mais Xtreme saute au-dessus de son adversaire qui continu sa course dans les cordes en accélérant de plus belle, Charming n’a pas le temps de se retourner que Don Robert de la Vega saute d’un bon sur les épaules du jeune membre d’OBEY ! Comme si il était sur un taureau le Punisher lâche quelques « Yiha ! » puis fait chuter Charming au sol !

Raymond : OUA ! Impressionnant .

Jean : Mais c’est pas du catch ça !

Carl : A c’est sur que ce Don Robert a une technique bien à lui ! En tout cas ça marche, Charming Xtreme semble bien désemparé !

En effet, le jeune homme c’est calé dans un coin du ring histoire de souffler un peu et de comprendre comment il s’est retrouvé à terre…En attendent, Don Robert de la Vega le regarde puis commence une petite danse de flamenco et finit en s’inclinant devant la belle Marine qui ne semble pas insensible au charme du nouveau venu à la MDWF ! En tout cas s’en est de trop pour Rémi qui ne supporte pas qu’un inconnu drague sa petite amie, normal vous me direz ! Et il se jète d’un magnifique dropkick en plein dans les jambes de son adversaire qui se retrouve au sol ! Furieux Rémi continue son assaut en donnant une bonne série de coup de pied dans la tête de Don Robert ! L’arbitre qui n’arrive pas à se faire entendre est obligé de compter Charming…

1…
2…
3…
4…

Charming arrête alors son attaque, envoie chier l’arbitre qui le réprimande de sa dernière action et soulève par la tête son adversaire du soir. Il porte alors un joli neckbreaker ! Il se jète dans les cordes et effectue une belle descente de la cuisse ! Il ne s’arrête toujours pas en se reprojetant dans les cordes, mais pour cette fois un magnifique springboard moonsault ! Enfin presque magnifique car Don Robert se sauve et Charming s’explose de tout son long sur le ring…Don Robert le soulève alors et le projète dans les cordes ( décidément… ) il y va d’une clotheline mais Rémi se baisse, passe sous le bras de son adversaire, stoppe sa course et juste quand Don Robert se retourne lui porte un super kick qui claque bien ! Don Robert de la Vega se retrouve au sol et Charming faite le tombé !!!

1…
2

Nan ! A peine 2 pour le membre d’OBEY. Il prend quelques secondes pour souffler et c’est déjà repartit ! Il ne laisse pas beaucoup de temps au Punisher pour souffler ! Voilà qu’il lui choppe une jambe et veut porter un one leg boston crab, mais Robert le repousse dans les cordes, et en un seul bond reporte une nouvelle fois un jumping shoulder block ! Rémi est au sol. Le renard s’assied maintenant sur le ventre de Charming, et lui enchaîne une série de claque ! Il se relève et histoire d’énerver encore plus son adversaire, il lui met un petit coup de pied ( vous voyez, un léger coup de pied, pas pour faire mal mais vraiment qui énerve ) dans les côtes ! Charming se relève direct, il semblerait que le coup de pied à fait effet, il a le visage tout rouge de colère ! …A moins que ce ne soit les baffes…Ce qui est sur c’est que Rémi n’est pas content et il va le faire savoir au Punisher en se ruant vers lui et en…Ben en se faisant projeter dans les airs par un surpassement suivit encore une fois d’un…

Le public ( avec Don Robert ) : Olé !

Ah, il semblerait que la catch phrase du nouveau venu plaise au public ! Mais pas à Charming qui semble encore plus énervé !

Carl : La technique de ce Don Robert est plutôt original, il utilise quelques coups bat et quelques petits mots pour déstabiliser son adversaire, une technique qu’il maîtrise parfaitement, je n’ais jamais vu Rémi dans un tel état d’énervement !

Jean : C’est pas du beau catch qu’il nous montre ! C’est juste basé sur la provoque ! On croirait voir Materazzi faire du catch !

Rémi se relève en se tenant le dos et lance quelques insultes au Punisher qui lui répond d’un « moi de même » en s’inclinant encore une fois…Rémi n’en peut plus, il court sur son adversaire qui le réceptionne dans un magnifique étranglement des yeux, Charming Xtreme hurle de douleur. Don Robert se jète alors dans les cordes et profite que son adversaire et perdu la vue pour lui porter une belle clotheline ! Rémi se relève déjà et se reprend une nouvelle clotheline ! Et encore une ! Et enc…A nan, Marine intervient et a abaissé la 3em corde ce qui fait que le renard passe par-dessus et se retrouve hors du ring ! Il se relève et regarde la jolie jeune fille en souriant. Il ne semble pas lui en vouloir. Il semble même la draguer encore une fois ! Il lui adresse un sourire qui fait briller ses dents blanches et lui tend la main…Marine va-t-elle lui répondre favorablement ??? On ne le saura jamais en tout cas car Rémi, furieux de ce qu’il se passe à l’extérieur du ring, c’est jeté d’un magnifique suicide dive à la Chris Benoit et percute son adversaire en pleine face ! Un joli tête contre tête ! En tout cas, c’est efficace, Robert se tord de douleur à l’extérieur du ring ! Charming qui semble aussi souffrir de son coup suicidaire se relève péniblement, il agrippe alors Don Robert de la Vega par le col et le plaque contre la rambarde de sécurité ! Il l’insulte et lui porte une série de droite pendant que l’arbitre commence le compte à l’extérieur !

1
2
3
4
5

Charming Xtreme qui laisse parler sa colère continue ses coups de poing, Marine le rappèle à l’ordre histoire qu’il n’y ai pas de double count out ! Rémi emmène son adversaire dans le ring et rentre à son tour. Puis il le replaque dans le coin et recommence sa série de droite !

1
2
3
4

Le membre d’OBEY stoppe ses coups pour ne pas être disqualifié, et place son adversaire assis sur le turnbuckle ! Il replace 2, 3 droites histoire de bien le sonner et monte à son tour sur la 3em corde, mais pas pour longtemps car Robert le renvoie d’où il vient avec un nouvel étranglement des yeux ! Puis il se jète et y va d’un sunset flip transformé en roll up !

1…
2…

Nan ! Rémi réagit à temps !

Raymond : Pfiou ! Quel beau match ! Les 2 hommes nous sortent de belles prises !

Jean : Forcément quand on porte des prises comme des étranglements des yeux c’est tout de suite plus facile !

Raymond : Et c’est toi qui te pleins alors que chaque semaines on à le droit à de la triche de la part d’OBEY !

Jean : Oui mais c’est pas pareil !

Raymond : …

Les 2 hommes se relèvent en même temps, et Don Robert enchaîne directement avec un dropkick qui envoie violemment Charming dans le coin ! Il semble quelque peu sonné après ça, et le renard saute sur la 2em corde et attrape la tête de Rémi pour une sorte de RKO ! Il paraîtrait qu’il appèle cette prise le « ouh ça fait mal ». Rémi est bien mal en point et le punisher fait le pin !

1…
2…

Nan ! Rémi avait sa jambe sur la 2em corde ce qui interrompt le compte ! Le renard relève son adversaire en double arnl souplex ! Il refait le tombé !

1…
2…

Et toujours pas, Rémi semble coriace. Robert attend que Xtreme soit debout et cour dans les cordes pour une clotheline esquivé par Rémi ! Il continu sa course et le membre d’OBEY le prend en samoan drop ! C’est peut-être la fin !!!

1…
2…

Non plus ! Charming engueule l’arbitre, il ne fait plus attention et Robert lui attrape la jambe et le fait chuter ! Il lui coince ensuite la tête entre ces jambes, c’est la chevauché infernal ! un collier de jambe suivit d’un ankle lock !!! Charming hurle et le punisher lance ces fameux « yiha » pour en rajouter encore plus ! Charming Rémi semble trop loin des cordes…Marine l’encourage…Et nan, ça ne suffira pas, Rémi abandonne !

Vainqueur via submission: Don Robert de la Vega !

Jean: Nan nan ! Il a triché !

Raymond : Tu pourrais reconaitre pour une fois qu'un membre d'OBEY a perdu, à la loyal en plus !

Jean : Comment ça à la loyal ! Rémi parlait à l'arbitre il l'a eu par derrière ! Comme un traitre !

Raymond : Et ben ça changera, pour une fois que c'est pas OBEY qui attaque en traitre...

Carl : Et c'est donc sur ce dernier match que nous terminons...

Jean : Hopopop, ce n'est pas fini ! Je viens de voir le MillioTron s'allumer, il se passe quelque chose en coulisses !

Raymond : Tabarnak ! Voyons ça tout de suite !

Jean : Tiens, ça fait une éternité qu'on ne t'a plus entendu jurer en Québécois !

Carl : Le fait d'être pris au dépourvu, sans doute...


Dernière édition par le 05.09.07 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 22:14

Attention aux promeneurs non avertis, il y a dans les locaux de la Million Dollar Wrestling Federation un lieu a éviter à tout prix. Oui, un lieu maudit, le lieu où diverses interventions de pompiers ont été réalisées. Non pas la loge de Titan où le seuil continu à ridiculiser le dernier des Punishers. Mais bien un lieu entraînant nausées, malaises et autres évanouissements. Ce lieu est désormais évité de tous les habitués des vestiaires. Il est une légende urbaine qui raconte que certaines âmes en peine errent à la recherche de Chris Benoît dans les couloirs …
Mais que ? Un intrépide ? Un touriste ? Encore un coup de Ted pour se faire de l’argent ça … Non pas de guide, il a l’air de savoir où il a et à qui il a à faire le gars d’UPS, (les transporteurs !!) en effet il sort un masque à gaz, l’ajuste et se dirige droit vers la porte à laquelle il frappe sans aucune hésitation.

Mec : Humpf humpf humpf

Estrada : Ma ? Che passa ??

Traduction Jean Maurice !! Entre un type avec un masque à gaz et un pseudo ressortissant cubain avec un accent hispano-italo-anglo français … Enfin tu vas me servir … Ils ont dit quoi alors ??

Bonjour, je représente la société de transport UPS et j’ai un colis à livrer pour l’homme des cavernes répondant au doux nom d’Hébus, et surtout, ce qui m’amène dans ces contrées, demeurant dans cette loge. Pouvez-vous, je vous prie, dans votre grande mansuétude aller le chercher afin que je lui remette son colis se trouvant encore dans mon camion.
Et là le cubain a répondu : Mais bien sûr mon cher monsieur, je suis en plus le représentant légal d’Hébus, mon client. Tout ce qu’il doit recevoir doit me passer entre les mains. Je vais vous accompagner jusqu’au parking afin de récupérer mon colis et en échange je vous ferais un petit autographe sur le récépissé que vous pouvez remettre à votre patron.

Euh … Merci Jean Mo … Maintenant on va faire les traductions simultanées hein

Les deux hommes se dirigent alors vers le parking et malgré l’éloignement de la loge des 3 OUSKemen le livreur garde son masque à gaz. On arrive près du camion et tandis que le livreur ouvre sa porte arrière, Estrada monte dans le camion afin de chercher le colis mais quelle ne fut pas sa surprise voyant que c’était vide et que le chauffeur montait avec lui avec une barre de fer. Le masque vole et c’est René Duprée qui lui faisait face. Le français lève sa barre de fer vers le manager cubain et …

Censure !! A la place un reportage sur le mode de reproduction des huîtres !!

Nous revoilà dans le camion avec un Duprée debout et souriant et un Estrada couché et en sang. Le français descend du camion, ferme la porte et frappe trois coups sur l’armature métallique. Du côté conducteur une main dépasse et met un pouce vers le haut avant de démarrer. C’est MVP !! Il n’est pas mort bordel !! Sa mission : amener le cubain à l’hôpital, nous sommes des gentlemen à OBEY nom de Dieu !!

Raymond : Et ce genre de traîtrise-là, ca te plait peut-être un peu plus, Jean ?

Jean : Beaucoup, Ray ! Loué soit OBEY, grâce à eux, mes tympans vont vivre dans un environnement sonore sain pendant au moins une semaine. J'en pouvais plus, de son fichu accent !

Carl : En tout cas, le message est passé. René Dupree en a clairement après El natural, et ce qui était au départ une lutte pour le titre hardcore prend un tour assez aggressif. A suivre de plus près, ainsi que de l'évolution de quelques nouveaux comme Don Robert ou Maximum Capacity qui risquent d'avoir fort à faire prochainement, de la JBB dont la descente aux enfers ne fait peut-être que commencer et qui devient de plus en plus imprévisible, sans oublier, bien sûr, la rivalité Edge/CM Punk qui ne va pas certainement pas s'arrêter malgré (ou surtout à cause de ?) l'absence exceptionnelle de ce dernier ce soir !
La suite au prochain numéro !


Jean : Violation de copyright, ça ! Tu vas morfler, Carly !

Raymond : Bonne soirée à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Bradshaw Layfield
Général Manager / Tag Team Champion
Général Manager / Tag Team Champion
avatar

Nombre de messages : 2407
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   04.09.07 22:22

Bon show à tous.
N'oubliez pas de nous noter, et de critiquer ou féliciter notre travail ainsi que celui de nos bookers. Merci à tous les bookers.

Merci également à tous ceux qui font vivre la MDWF.

Les commentaires et la mise en page ont été fait par JBL Les affiches ont été faites par Wolfpack L’intro du Payback a été rédigé par JBL.

Crédits (segments)

The Rock & JBL
Segments The Rock & JBL

Edge & JBB
Segment JBB & Edge

Scartic, Crusher & Maximum Capacity
Segment The Original Party

JBB & OUSK
Segment JBB & OUSK

???
Segment Super Wrestler

Jason Fighing
Segment Jason Fighting

Charming X Treme, B-Max & René Dupree
Segment OBEY

René Dupree
Segment Dupree & Hébus


Crédits (matchs)

B-Max
Single Match
Lestat vs Razor Ramon Hard Gay

Jason Fighting
Single Match
Charming X Treme vs Don Robert de la Vega

Shelton Benjamin
Single Match
CM Punk vs B-Max

IRS
Single Match
Shelton Benjamin vs Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Jay Brawler

avatar

Nombre de messages : 957
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 0:23

Et bien plutôt un bon show si on prend en compte que 2 matchs sur 6 ont été annulé...J'aimerais d'ailleur poussé une légère gueulante sur les 2 nouveaux qui se sont pas manifesté...Le Mickey Ozone la qui revient alors qu'on l'avait encore jamais vu et que malgré son retour on ne l'a toujours pas vu...Bref c'est dommage quoi...Déçu aussi de ne pas avoir vu de hardcore X, j'ai toujour adoré ce match.
Mais bon malgré les absences un show qui reste corecte, avec une belle victoire de B-Max, les débuts de Don Robert et un sans faute pour les Punishers !!!!!!!!
En plus j'ai eu l'honneur de booker le main event !
Mais le manque de match à été palier par pas mal de segment, petit ou grand qui restent bien simpathique.

Allez je met 8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teamxtrem661.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 0:33

Excellent show ! 9/10
Revenir en haut Aller en bas
Crusher

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 1:22

super show et content d'être de retour ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=N-MSLQ2V1t8
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1183
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 7:17

excellent xhow !!
pas beaucoup de matchs mais ds segments de qualités qui préparent bien le terrain pour le PPV !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WolfpAck

avatar

Nombre de messages : 2319
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 7:20

Un bon show avec quelque petite touche qui marque le debut des feud pour le PPV.

René vs Hébus qui commence enfin, Charming Rémi qui prend la place de René en tant que champion par équipe, le retour de Crusher. The Rock qui comence son role de "GM", la JBB qui file un mauvais coton ...

Par contre, je suis du meme avis que Jason à pousser une gueulante contre les deux nouveaux, surtout contre Ozone. Je me souviens tres bien du jour ou on lui avait officialiser un match il y a quelque mois, et quil etait revenu beaucoup, beaucoup plus tard pour savoir si on avait officialiser son match ... Il va quand meme pas refaire la meme chose tout de même.

Et je suis plutot content aussi de voir que malgré un effectif asser diminué du au vacance, d'autres reviennent sur la scene ( Crusher Wink )

Bravo a Don Robert de la Vega qui des son premier match entre dans les main event et remporte son match ^^

- Tout le mal que tu me fais !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 12:46

Un bon petit show ! Des segments intéressants, une nouvelle qui peut que nous ravir quand au championnat par équipe, même si j'avais trouvé un équipier de choix pour contrecarrer les champions actuels. Content de la victoire de Don Robert, de bons débuts prometteurs. Dommage pour mon combat, mais je ne vais pas me plaindre d'une victoire.

Sinon, on se demande comment le prendre le sondage...
Petit clin d'oeil ou hasard total...

Ah oui, dommage que aucune de mes interventions n'ait été prises en compte, enfin pour un des deux matchs, c'était normal, mais pour le deuxième, ça l'aurait fait, d'autant plus qu'un autre s'est permis de le faire, enfin...


Dernière édition par le 05.09.07 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
B-Max

avatar

Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 13:06

Bon show Smile

J'ai bien aimé lire mon match contre Punk Very Happy Dommage que celui-ci n'ait pas plus posté sinon... Enfin à part ça, malgré le manque de matchs, c'est correct. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wresting4real.forumactif.com/
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 13:13

Ouep c'était pas mal Razz

Un peu décus mais bon ^^ Sa faisait longtemps que je n'avais plus eu un si bon match ! Et j'en suis content ^^ Même si je deteste perdre par soubmission ^^'. Donc bravo à toi Don Robert !
Mon premie titre aussi ! Durement gagner ! =O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 13:17

@Charming X-Treme a écrit:
Ouep c'était pas mal Razz

Un peu décus mais bon ^^ Sa faisait longtemps que je n'avais plus eu un si bon match ! Et j'en suis content ^^ Même si je deteste perdre par soubmission ^^'. Donc bravo à toi Don Robert !
Mon premie titre aussi ! Durement gagner ! =O

Savoure le bien, tu ne vas pas le garder longtemps !Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 13:27

Serait-ce une provoquation ? =O
Sache que moi et B-Max sommes imbatatable ! (H)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
Lestat/Titan

avatar

Nombre de messages : 1460
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 13:46

Héhé ! On verra bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prisonville.miniville.fr/
Shelton Benjamin

avatar

Nombre de messages : 2291
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 15:48

Très bon show, qui célebre ma 50000eme défaite... C'est émouvant...

HOOOOOO MARY ! Si tu savais !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolutionworldorder.forumactif.info/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 18:12

Et bien! Si tout les show sont comme sa ! Je pense que je vais me plaire ici Razz
Revenir en haut Aller en bas
Maximum Capacity

avatar

Nombre de messages : 859
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 18:34

Great Teacher Okuda a écrit:
Et bien! Si tout les show sont comme sa ! Je pense que je vais me plaire ici Razz

La MDWF c'est du grand art Môssieur...

@Shelton Benjamin a écrit:
Très bon show, qui célebre ma 50000eme défaite... C'est émouvant...

Quand à moi c'est mon 800 ème psot que je célèbre cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/kenherkenreich/
WolfpAck

avatar

Nombre de messages : 2319
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 18:45

@Maximum Capacity a écrit:


Quand à moi c'est mon 800 ème psot que je célèbre cheers

Ton 800eme Flood cag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charming X-Treme

avatar

Nombre de messages : 698
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   05.09.07 18:47

Citation :
La MDWF c'est du grand art Môssieur...

*Qui t'as dit que j'était un homme ? Mademoiselle je te prie ! Razz

(Okay tu me parlais pas mais, je m'emmerderdais cag.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://qouaaaa.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Payback 4 Septembre 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Payback 4 Septembre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anarchy Rulez ( 20 septembre 2007 ) - Résultats
» Armageddon (Smackdown) - 23 septembre 2007
» Unforgiven (RAW) - 16 septembre 2007 (Résultats)
» NESQUIK mâle type yorkshire 18 mois né le 10 septembre 2007
» [Archive 2007] 15-16 Septembre - Fêtes médiévales d'Hautpoul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: La télévision-
Sauter vers: