AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Carl Woodward's Report !

Aller en bas 
AuteurMessage
Carl Woodward

avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Carl Woodward's Report !   12.08.07 2:40

Salut à vous joyeux contribuables !
Non, je n'ai pas touché le fond au point d'en être réduit à plagier la tringle à rideaux sur pattes partisane, au charisme d'huître sous tranxène et ne connaissant même pas le nom des prises qui me sert de collègue, même si le nom de mon bulletin pourrait faire fortement penser le contraire. Et du reste, la ressemblance s'arrête là: si ces affreux bulletins hautement subjectifs résumaient tant bien que mal le show qui venait de se produire, ici il n'y a pas tellement de show à résumer, sauf peut-être le "Summer Time is Money Time" qui vient d'être diffusé. Ce "Report" est plus ambitieux, car il vise à résumer de façon claire et conçise tout ce qu'il faut savoir sur l'actualité de la MDWF !
Que vous soyez un de ces nouveaux venus arrivés ici pendant la période estivale ou un vétéran ayant mis son cerveau en vacances pendant tout ce temps, vous pourrez vous servir de cette nouvelle comme d'un "petit guide" vous informant sur la situation des titres (qui les détient, mais surtout qui peut être en mesure de les ravir), la situation des clans (identité, état de forme, influence) et celle du staff (qui gouverne) pour vous (re)mettre dans le bain et ainsi bien préparer la rentrée !.
Sur ce, c'est parti, en avant pour le "Carl Woodward's Report" !

I) Le point sur les titres



Personne ne le contestera, avoir une ceiture autour de la taille constitue au moins un tournant dans la carrière d'un lutteur, et parfois même l'apogée de son existence. C'est donc tout naturellement la raison d'être d'au moins 90% du roster, et réussir à accorcher ce petit joujou de cuir et de métal autour des reins ne vous attirera pas que des amis !
Petite revue des forces en présence pour se retrouver au milieu de tout ce cinéma...

Million Dollar Championship: Citizen Kane

Aucun rapport avec le Big Red Monster, il faut y voir surtout une métaphore sur la situation du champion actuel, Edge. Ce dernier a en effet réussi son premier pari, celui d'être champion en 2007, et est en passe de réaliser un deuxième exploit, celui d'effectcuer le plus long règne avec cette ceinture (les vacances l'y aidant un petit peu !). Sa situation est d'autant plus confortable qu'en face, la concurrence a du mal à s'imposer.
- Il y a tout d'abord le n°1 contender officiel: The Rock, qui a confirmé son statut lors du dernier Pay Per View "Disobedience leads to Violence". Premier problème: The Bramha Bull fait partie du même clan que le champion, et il a fait savoir à qui veut l'entendre qu'il n'avait pas l'intention d'utiliser son title shot contre "son ami d'enfance depuis maintenant 5 mois". Deuxième couac, et pas des moindres: pendant Summer Time is Money Time, il a annoncé qu'à la rentrée, il prendrait officiellement sa retraite des rings ! Un match Edge vs The Rock apparait donc de plus en plus utopique.
- Cette situation pourrait toutefois profiter à un autre lutteur, celui-là même qu'il a affronté en PPV:Razor Ramon Hard Gay. Ayant été booké face au Rock pour la position de challenger au Million Dollar Title, il a perdu son combat mais pourrait, via, cette retraite, devenir le "n°1 contender par défaut" faute d'opposant officiel. Sur le papier, ce serait même logique, mais il reste à obtenir l'aval de la direction, qui voudra peut-être après cette défaite le voir à nouveau faire la preuve de son mérite.
- Il y a aussi Doink the Clownle dernier lutteur à l'avoir défié pour la ceinture. Son match ayant été un "Title vs Career", il a du finalement remettre sa démission et s'engager à ne pus remettre les pieds à la MDWF. Toutefois, il est de notirété publique que rien ne fait plus plaisir au clown que de mentir et ne pas tenir ses engagements et d'aller à l'encontre des règles. Edge vs Doink, la revanche, sera-t-elle sa nouvelle blague au sein de la fédération ?
- Disobedience leads to Violence a également été le théâtre d'un autre évènement de taille: le retour de CM Punk, un ancien "petit copain" de la Rated R Superstar ayant un long contentieux à régler, qui finira très certainement par un match. Or, il est assez difficile de concevoir un match impliquant le champion sans que sa ceinture soit mise en jeu ! Un problème de taille subsiste: l'absence du "straight edge soldier" a été longue et il devra certainement démontrer qu'il mérite son title shot avant de le revendiquer.
-Elvis Suprêmeconstitue également un adversaire de choix, et ce dernier n'a jamais caché ses ambitions ! Petit hic: le tempérament cyclothymique du sosie du King l'a poussé à quitter la MDWF alors qu'il était en plein boom au point qu'il aurait pu disputer le "n°1 contendership" en lieu et place de Hard Gay. En cas de retour, même s'il n'a plus à faire la démonstration de son talent, il devra tout de même faire avaler cette petite pilule.
- Enfin, je ne serais pas tout à fait complet sans mentionner Hébus, "le chaînon manquant", qui après un passage à vide semble connaître un retour en grâce. Et qui avec Mr Ratings cultive toujours une relation particulière: leurs affrontements ont été assez nombreux...et ont le plus souvent tourné à son avantage. Au point qu'il constitue certainement le "cauchemar" de Edge ! Ca plus ses dernières attaques réussies contre son clan constituent de bons arguments en sa faveur, mais son manager n'a pas encore fait savoir leurs ambitions de remettre la main sur le titre et la défense de sa ceinture hardcore X peut le tenir occupé.

Bilan: Quelques candidats potentiels, mais entre un "futur retraité", un candidat "par défaut", un lutteur "remercié, un "revenant", un démissionaire, et une menace tapie dans l'ombre pas décidée à sortir pour l'instant, aucun d'entre eux ne peut vraiment se targuer d'être le challenger officiel et de revendiquer dans l'immédiat un match pour le titre. Edge a donc les coudées franches pour le moment, mais il ne devrait peut-être pas pour autant s'asseoir sur ses lauriers...

Hardcore-X-Championship: Qui veut la peau de Roger Rabbit ?

De par sa nature très spéciale, la "valeur" de cette ceinture a été comme le cours du Dow Jones: fluctuante. Mais comptant des propriétaires déjà célèbres ou l'étant devenus pas la suite, elle reste une gratification certaine, anciennement détenue par Lestat Dragonheart, ancien Million Dollar Champion, et actuellement entre les mains (ou pattes ,) d'Hébus, tout de même le premier "2 times Million Dollar Champion": c'est quand même un solide CV ! Les noms des derniers propriétaires semblent d'ailleurs avoir joliment boostés le regain d'intérêt du roster, voyez plutôt !
- Il y a tout d'abord Lestat Dragonheart, le précédent détenteur de la ceinture. Après un sérieux revers au dernier PPV, le Punisher aura certainement à coeur de redorer son blason, et la reconquête de sa ceinture face à un adversaire qu'il connait déjà bien serait une bonne entrée en matière pour sa reconquête !
- Autre invité et pas des moindres:Edge, le Million Dollar Champion himself, qui a officiellement déclaré dans mon micro au Japon défier sa bête noire pour son titre dès la rentrée ! Ira-t-il jusqu'au bout ? En tout cas, la présence d'au moins un membre d'OBEY est plus que probable !
- La Johnny B.Brand, détenteur du titre jusqu'à leur défaite contre Lestat dans un Parking Lot Brawl particulièrement violent, a également fait rapidement savoir qu'ils n'avaient pas l'intention d'en rester là et que eux aussi seraient du rendez-vous pour défier el natural dans sa jungle au milieu du ring !
- Derek Naivlysa également fait savoir à plusieurs reprises son intention de se lancer dans la course au titre et a même consacré ses vacances dans sa préparation au sein de la ICWA pour le match à venir. Les enseignements de Booster seront-ils une arme suffisante ? En tout cas, il semble bien avoir l'intention de s'en servir !
- Quand bien même rien n'est encore officiel, un contentieux entre Hébus et CHINOs'est développé depuis "World of Pain" et la participation plutôt forcée de son manager Armando Alejandro Estrada en l'éducation (enfin, plutôt, en tant que "femme de ménage") du Motorhead. Le match du dernier PPV s'est soldé pour lui par une défaite, mais même s'il ne s'est pas exprimé sur le sujet, le voir se jeter dans la mélée pour continuer d'en découdre avec son "nouveau copain" ne serait en rien surprenant.

Enfin, comme nous ne le rappelerons jamais assez, le titre Hardcore-X peut être mis en jeu chaque semaine contre n'importe qui, n'importe quand ! Ce qui fait que tout un chacun peut tenter sa chance s'il le souhaite et grossir les rangs des déjà nombreux prétendants. L'animal du ring aura décidément de quoi s'occuper !

Wall Street Championship: Certains l'aiment chaud !

Détenue actuellement par Razor Ramon Hard Gay, la ceinture Wall Street connait en ce moment une compétitivité honorable et est souvent à l'originer de bons matchs au sein de la fédération, mais certains pourraient peut-être lui reprocher un manque de médiatisation (aucunnement proportionnelle à la valeur de son champion !). Le trophée garde néanmoins une réelle valeur, qui n'est pas sans faire quelques envieux !
- Il y a tout d'abord Jason Fighting: challenger arrivé un peu par hasard pour faire de l'affrontement au Japon un triptyque équilibré OBEY/OUSK/Punishers, il a par la suite montré que sa place n'était pas usurpée, n'étant même pas loin de remporter la ceinture avant la pause ! Une menace dont Hard Gay devra se méfier, et qu'il retrouvera certainement sur sa route à la rentrée.
- Il y a également Mister Kennedy(...Kennedyyyyyyyyyy !), le troisième membre du triple thread match du PPV, connu jusqu'ici comme étant "mister winning streak". Et qui avait brillé ce soir-là...cette fois par son absence ! Un faux pas que, connaissant son ego, il voudra certainement effacer et qui ne remet pas forcément en cause son title shot. A surveiller !
- Il y a aussi Triple H, dont la dernière tentative remonte à "World of Pain" et pendant laquelle il a fait bonne impression ! Ca plus le fait qu'il lâche régulièrement le fait que ses matchs actuels lui servent de "préparation" avant de se relancer dans la course au titre font qu'il est possible que nous le revoyons prochainement graviter autour du champion et tenter sa chance.

Tag Team Championship: Seul(s) au monde

Lorsque René Dupree & B-Max affirment qu'ils sont les champions tag-team les plus dominants de l'histoire de la fédération, cela est vrai, ne serait-ce que parce qu'ils effectuent (et de loin !) le règne le plus long dans cette division. Mais lorsque leurs détracteurs leur rappèlent régulièrement qu'ils en sont arrivés là faute de réelle concurrence...cela est vrai aussi ! Sans pour autant nier le mérite des deux lutteurs, il faut quand même avouer que le titre tag-team traverse eune criseet constitue certainement en ce moment le "maillon faible" de la MDWF, tant la concurrence est faible ! Néanmoins, il se pourrait bien que cela change à la rentrée...
- Lors de "Summer Time is Money Time", Razor Ramon Hard Gay & Hébus, les deux membres actifs de la OUSK, ont fait part de leur intention de s'emparer des titres. Problèmes: comme dit précédemment, tous les deux en ont déjà un ! Une situation inédite à la MDWF que le staff va peut-être avoir du mal à résoudre et qui ne sera pas forcément à l'avantage de ces deux concurrents...
- Il y a aussi à mettre sur le tapis la surprenante équipe de Carlos Fisher & The Big Show: alors qu'individuellement chacun d'eux a du mal à connaître la saveur de la réussite (façon politiquement correcte de dire que ce sont des jobbers patentés Wink ), ils ont une fois mis ensemble enchaîné les victoires, et pas forcément des moindres, la dernière ayant été obtene face à deux membres des Punishers ! S'ils continuent sur leur lancée, cela pourrait bien leur ouvrir l'accès aux précieuses ceintures...
- Enfin, parlant de Punishers, il ne faut pas non plus totalement les exclure de la course: si l'association Lestat/Draius n'a pas fonctionnée, celle entre le même Lestat et un autre membre (comme Jason Fighting ?) pourrait constituer un candidat sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Woodward

avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Carl Woodward's Report !   12.08.07 2:41

II) Le point sur les clans

Que ce soient dans les autres fédérations ou ici, les clans ont souvent occupé une part importante dans la vie d'une compagnie. Et à la MDWF, les clans, ça nous connait ! Que ce soient la nWo, la cWo, la Big Evolution, la Brotherhood of Darkness, la New Age of Wrestling ou les Rating Boosters, on peut dire qu'on en aura vu passer ! Le premier clan à s'être véritablement imposé a été le Silence Sampler, à l'époque dirigé par Bafftech et aujourd'hui démantelé, faisant désormais partie de la légende. Actuellement, trois grandes factions se distinguent, toutes ayant des caractéristiques bien particulières que l'on va passer tout de suite en revue !



Clan n°1: OBEY
Origine du nom:"OBEY" est l'initiale de leur véritable nom: "L'Organisation Internationale de catcheurs associés ayant pour But de trouver un point d'Excellence mais surtout il faut l'avouer souhaitant s'élever au dessus de la masse de catcheurs ne sachant pas catcher, YEAH !".
Alignement:Neutre Mauvais
QG:Tout en haut de leur building (luxueux et high-tech, évidemment !)
Technique de recrutement: Le casting
OBEY a recruté ses différents éléments en testant les différents aspirants à un casting supervisé par leur expert maison, Rikishi, titulaire d'un Masters en Gestion et Management des Ressources Humaines et un DEA en psychologie.
Trait de caractéristique majeur: la jet-set.
OBEY est la caste des superstars "hollywood style" et de la haute bourgoisie du catch, convaincus de faire partie de l'élite et ne reculant devant rien et certainement pas les pires bassesses pour maintenir leur position dominante : connexions étroites avec la direction de la MDWF (IRS est leur allié depuis toujours et JBL apporte également son soutien), corruption, interventions régulières, agressions backstages sont ainsi monnaie courante. Ce sont également les enfants du star system avec tout ce que cela comporte de plus caricatural, comme les liaisons avec le milieu du cinéma et un goût prononcé pour le luxe immodéré et le "bling-bling". Tout le reste de la fédération est un tas de "no names" qu'ils regardent avec autant de considération que l'américain moyen face au nid de cafards grouillant derrière sa cuisinière !
Avenir: A l'issue du dernier PPV, OBEY apparait toujours comme étant la force n°1 de la MDWF, ne serait-ce que parce que (entre autres !) les titres tag team et le Million Dollar Championship sont toujours en leur possession. Ils ont toutefois échoué à le consolider et apparaissent de plus en plus contestés. Face à certaines déconvenues, une réaction va probablement s'imposer !


Clan n°2: OUSK !
Origine du nom:Lors de la réunion fondatrice entre Estrada et un "invité mystère" (qui s'avérera être Elvis Suprême), Hébus a prononcé à voix haute cette mystérieuse onomatopée, dont personne n'a su déchiffer le sens; à part peut-être son manager qui reste muet comme une tombe sur la question, il n'y a que l'homme des bois qui doit savoir réellement ce que cela signifie !
Alignement:chaotique neutre
QG:"Tout en bas de leur building" (un garage miteux entr'aperçu pendant "Summer Time is Money Time")
Technique de recrutement:Le tri sélectif, suivi d'une "heure de vérité"
Il suffit sans doute de voir quels membres composent ce groupe (un sosie du King of Rock'n Roll, un lutteur japonais homosexuel en cuir moulant et particulièrement douteux, un "chaînon manquant" poilu s'exprimant par un curieux dialecte accompagné d'un manager Cubain qui fait figure de véritable Stanley Ipkiss passé sous UV) pour se rendre compte que ce clan est celui des catcheurs excentriques, décalés et partageant comme point commun celui d'avoir une forte personnalité ! Tous ceux désirant intégrer ce groupe devront ainsi sans exceptions réunir toutes ces qualités. Pour le reste, l'intégration d'Hard Gay est un exemple suffisamment éloquent: d'abord en contact régulier avec l'un des membres (en l'occurence Elvis Suprême), il s'est vu programmé pour un "combat test" contre Hébus dans un First Blood Match qui s'est déroulé au cours d'un Payback particulièrement mouvementé ! Il est fort à parier que s'ils envisagent de grossir leurs rangs, cela se fasse de façon assez similaire...
Trait de caractéristique majeur:le coup médiatique
La OUSK cultive un art consumé de faire parler d'eux et sont très souvent impliqués dans les évènements les plus bizarres auxquels ont été confrontés la fédération: on citera comme exemple la fameuse affaire du touriste japonais, la disparition du ring en plein show ou la visite remarquée de Mr Muggles ! Bref, c'est en quelque sorte le "poil à gratter" de la fédération, et rien ne leur fait plus plaisir que de mettre leurs adversaires dans des situations embarassantes, surtout OBEY qui doit être probablement leur cible favorite actuellement (ils n'ont pour autant aucune affinité avec les Punishers). Ils ne sont pas dénués d'ambitions: faire partie du haut de l'affiche et truster un maximum de ceintures fait clairement partie de leur cahier des charges !
Avenir:un effectif faible mais sans failles, une nette domination sur les deux autres factions sur le plan statistiques (cf mes autres nouvelles), deux ceintures sur les quatres disponibles à la fédération, et seule véritable force d'opposition face à OBEY pour l'instant compte tenu le déclin actuel des Punishers, l'avenir de la OUSK s'annonce sous les meilleurs auspices. Le revers de la médailles est que pour le coup, tout le monde les attend au tournant: leur principal défi à la rentrée sera d'au moins maintenir ces résultats et de garder le rythme !

Clan n°3: The Punishers
Origine du nom:"The Punisher" est le surnom de Lestat Dragonheart/Titan, leader du groupe. On peut peut-être aussi y voir un parallèle avec le héros de comics Frank Castle, dont la mentalité est assez ressemblante de la leur !
Alignement:Loyal Bon
QG:Inconnu
Technique de recrutement: Volontariat et sélection.
On dispose de peu d'informations sur la façon dont les Punishers ont alimentés leurs rangs, tant ceux-ci se montrent relativement discrets sur leur existence en-dehors des locaux de la MDWF. La seule chose que l'on peut à la rigueur supposer est qu'après certaines déconvenues de la part de certains de leurs membres, leurs exigeances risquent d'être revus à la hausse et devenir "membre du club" sera plus compliqué !
Trait de caractéristique majeur: la droiture
Les Punishers seraient ce qu'on pourrait qualifier assez grossièrement de "paladins du ring": les lutteurs alimentant cette coalition sont des guerriers combattant pour une fédération plus juste, davantage basée sur le mérite et purgée de toute forme de corruption. Ils vouent une haine tenace aux tricheurs et gangsters en tout genre, ce qui les a tout naturellement poussés à se mettre en guerre contre OBEY qui a tout du mal absolu selon leur point de vue. Pour autant, ils ne partagent aucune affinité avec la OUSK, dont la conduite est bien trop différente de la leur et qui leur a déjà joué un mauvais tour !
Avenir: Agité par des erreurs de recrutements et les délaissements de la part de quelques membres et alignant une lourde série de défaites contre leur principal ennemi dont "l'apothéose" a été vécue à Disobedience leads to Violence, la faction des Punishers est actuellement en crise. Ce serait toutefois mal connaître son leader, lutteur aguerri ayant déjà su relevr la tête en d'autres circonstances et leur dernière recrue, Jason Fighting, semble être un allié à la fois fidèle et de valeur. Sauront-ils se reconstruire et revenir dans la course ou mettront-ils définitivement la clé sous la porte ? La balle est dans leur camp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Woodward

avatar

Nombre de messages : 427
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Carl Woodward's Report !   12.08.07 2:41

III) Le point sur la direction



Ce bulletin ne serait pas tout à fait complet sans un bref mot sur ceux qui nous gouvernent.
La MDWF a, depuis sa fondation, connu quelques changements qui font que ceux ayant fait leur retour au sein de la compagnie après l'avoir quittée il y a un moment risquent d'être un peu perdus ! Ce qu'il faut savoir en tout cas est que vos "ronds de cuir" sont répartis de la façon suivante :


Le Propriétaire (MDWF's Owner): Ted DiBiase
Premier Président de la compagnie, Ted DiBiase a donné sa démission et nommé IRS pour prendre sa succession. Plus présent à Miami, Papeete, Monaco ou Fort-de-France qu'au sein des locaux de la MDWF, il n'intervient que modérément dans la conduite de la fédération. Cependant, en tant que fondateur ayant bâti la compagnie avec ses propres moyens, il reste le "propriétaire légal", ce qui lui permet d'exercer un droit de veto et de faire valoir certaines décisions, comme la nomination de Steve Austin !


Le Président: Irwin R. Schyster
Premier General Manager de la compagnie, il a été nommé Président suite au départ en "semi-retraite" de Ted DiBiase. C'est donc lui le "big Boss" que tous les lutteurs et employés doivent redouter ! Très présent sur le terrain, souvent impliqué dans les storylines majeures, il a démontré quand il le fallait qu'il savait être un leader efficace qui savait tenir sa boutique. Il est aussi relativement partisan en faveur d'OBEY, qu'il a toujours protégé, et ce dès l'époque où il était GM: une fois devenu Président, il semblerait néanmoins qu'il se soit un peu "assagi" et sans pour autant renier son soutien, cultive un certain "détachement".


Le General Manager: John "Bradshaw" Layfield
Une fois nommé au poste de Président, IRS eut pour premier réflexe de se nommer un General Manager, qui ne fut nul autre que JBL himself: une personnalité qu'il adule, mais que Ted DiBiase déteste viscéralement (et il le lui rend bien !). Il faut dire qu'avec sa grande gueule, son ego démesuré, sa démagogie consumée et son arrivisme forcené (putain si jamais il lit ça, je suis viré !), il ne se fait pas forcément que des amis. Qu'importe: JBL est "the Wrestling God", et en tant que tel a toujours raison (selon lui !) !
Grand ami d'IRS qu'il connait de longue date, il partage l'essentiel de ses opinions et approuve pleinement sa politique de direction de la MDWF. Il trouve cependant son Président "trop mou" et le pousse régulièrement à aller jusqu'au bout: c'est en quelque sorte la "mauvaise conscience" du Président !


L'autre General Manager:
Après le renvoi de Stone Cold Steve Austin en tant que co-General Manager, JBL avait bien cru se retrouver enfin seul aux commandes. Raté, à Summer Time is Money Time, IRS lâche le scoop; un nouveau co-GM fera son apparition à la rentrée !
Qui est-il ? Comment sera-t-il ? Beaucoup de questions qui demeurent sans réponses, la seule chose d'établie étant que le milliardaire texan ne voit pas cette arrivée d'un très bon oeil...


Bien: avec tout ça, vous avez tous les outils pour réussir votre rentrée.
Ici Carl Woodward, à vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Woodward's Report !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Woodward's Report !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Wall Street Academy :: News-
Sauter vers: