AccueilS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Body Snatchers - Le Topic des défis

Aller en bas 
AuteurMessage
Irwin R. Schyster
Président
avatar

Nombre de messages : 2590
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Body Snatchers - Le Topic des défis   10.07.07 23:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WolfpAck

avatar

Nombre de messages : 2319
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   11.07.07 11:54

Aujourd'hui, nous restons dans la simplicité. Nous sommes dans une loge 36 etoiles, il n'en faut pas moin pour acceuillir le MillioN Dollar Champion de la federation. Les projecteurs sont là, des caméras, des ingenieurs du son, ainsi que des types qui trifouilles des boutons et qui ne servent absolument à rien. Bon, ils sont chaud, alor c'est parti.

Citation :
LOL2007 production presente


PSHHHHH PSSHHHHH ( j'imite bien le bruit de la douche ) PSHHHH PSSHHHHH

GNIIH GNIHHH ( et là, c'est le mec qui arrete la douche. Trop trop fort )

SCRIIIIIK ( le mec qui sort de la douche en tirant les rideaux de douche )

Edge : Oh, mais il fallai me dire que vous etiez là. Salopio va. AH AH, ne vous inquitez pas, je ne vous en veux pas.

Et va y que je prend la serviette pour cacher quand meme un peu le corp d'athlete du champion des champion du monde des champion. Nan mais faut pas deconner non plus.

Edge : Mon nom est Edge, AH AH, comme si javais besoin de me presenter AH AH. Edge, champion du monde de la MDWF. Je suis imbattable, j'ai vaincu la tête haute, Titan, qui depuis devient un croupier des ceinture à petit niveau, j'ai vaincu The Rock, mon ami le plus ami de mes amis, mais que j'ai battu quand meme comme une sous-merde - d'ailleur, tu me dois des explications sur ton etat de santé mec. Je me suis battu contre toute sorte d'adversaire, un clown, un gros, un nain jaune, et même Godzilla. Avec moi, sa ne plaisante pas. Si vous voulez connaitre le secret de ma force ... AHAH ... Et bien, j'utilise DOBE, le shampoing 2en1. NAn mais coupez ...

GRIIZIIIII

Rikishi ( à la camera ) : Qu'est ce qui se passe ?

Edge : Tu ne crois pas que les repliques sont un peu ironique ?

Rikishi ( avec un sandwich dans les mains ) : Comment ça ? Je les trouves superbes moi ces repliques, j'aimerais bien etre à ta place !!!

Edge : Bah, c'est sur qu'avec ton physique disgracieux, tu ne risques pas de faire une pub pour une marque de shampoing. NAn mais, pourquoi je suis obligé de tourner des pub pour la federation MERDE. JE suis champion, j'ai d'autre chat à fouetter que de realiser des pub pour le profit d'IRS.

Rikishi ( avec deux sandwich dans les mains ) : Mais tu n'imagines meme pas la pub que sa te faits Cousin !!!

Edge : Nan mais j'ai une fierté à garder moi. J'ai les plus beau cheveux du sport entertements d'accord, mais pourquoi l'affirmé encore plus ? ... Nan mais quel question débile des fois. J'ai failli rater une nouvel occasion de montrer au monde a quel point ils peuvent pleurer sur leurs sort lorsqu'il me voient, beau, fort, avec des cheveux en or, une ceinture en or.

Rikishi ( RE avec la caméra - le ventre plein ) : Et avec un cameraman en OR

Edge : Nan mais, il y a des limites à la vantardise. Je vais me contenter de ma personne. Bon, on va la refaire, mais avant tout, tu as des nouvels sur mes adversaires ?

Rikishi ( Avec un paquet de bonbon haribo de 2006 - il vide les reserves le gros ) : Normalement, il ne devrait pas tarder a arriver ici.

Edge : ICI ? MAis tu es fou de les avoir invité ici ? C'est une bande de fou furieux !!! Il suffit qu'il y en ai un qui comprenne un pet de travers pour que toute la bande rentre dans une folie collective et mettre tout sans dessus dessous.

Rikishi : Dans ce cas, il faudrai deja foutre la paguaille ici, comme ça, si il y a un debordement, et bien, ils rangeront tout !!

Edge : Ta logique est bizzard, mais elle me plait.

C'est alor que le Million Dollar Champion se donne à coeur joie de casser sa loge a 36 etoiles. Les unes apres les autres il les demonte, coup de pied dans le buffet. La chambre ne ressemble plus à rien.

Edge : Ah, je comprend enfin pourquoi Orton fait ça a chaque tourné avec la WWE. Je vais continuer et faire pareil que lui moi !!

Rikishi : Oui, mais ne casse pas tout quand meme hein.

Edge : Je m'en fou je suis le champion, je fais ce que je veux.

DING DONG !!!

Edge : Tiens ? Tu crois que c'est deja eux ?

Rikishi : Sa m'etonnerait fortement.

Edge : Qui que c'est ?

Service d'etage : C'est le service d'etage monsieur !!!

SCROUIK ( bruit de la porte qui grince - mais vraiment, un jour je deviendrai bruiteur d'objet )

Edge : DOINK ?

Doink : AH NON AH NON !! SA SUFFIT !!! J'AI DEJA DONNE !!!!

Edge : AAH MOn dieu, il est devenu larbin dans les hotels AHAH

Rikishi : ...

Edge : Quel triste vie pour un clown. Bon, au moin, ce n'etait pas nos inviter. c'est deja ça.

Doink : J'etais venu vous dire que vos invité etait arrivé !!!

Edge : Crotte !!!

Vite vite vite, il faut se preparer pour la venue des invités, Edge, lui n'a pas grand chose à faire, il est toujours parfait. On note la presence de 5 fauteuil, avec noter dessus Cutting Edge. Rikishi quand à lui, ben c'est Rikishi. Secouant son petit bidon dans tout les sens, titubant de deux côté, celui des hors-d'oeuvres et celui des amuses gueules. Mais malheuresement, tout est par terre du au remu-ménage de tout à l'heure.

RE DING DONG !!!

Vite, il faut ouvrir la porte pour ne pas faire attendre nos invités. Edge prend son souffle, porte sa main doucement vers la poignée de la porte, la camera recule quelque peu pour prendre dans le champ de vision le magnifique visage du champion. Celui ci tourne la tête, petit clin d'oeil à la camera ... et crac cric boom, la porte est ouverte.

Edge : AH JE SUIS RAVIS DE TOUS VOUS RETROUVEZ ICI !!



Edge : En plus c'est bien vous avez penser a ramener un aspirateur, il y a un fourbis pas possible dans la chambre.

Teletubbies : ALALALAL - PO ?

Edge : Bah il y a eu une bourasques soudainement dans la chambre qui à tout fait valdingué, meme moi.



Teletubbies : LALA ? TINKY WINKIE ?

Edge : Nan, Rikishi est un gro... grand gaillard, il n'a pas bouger d'un pouce. Donc entrer entrer, prener place sur les sieges. Pas toi Aspirateur BOB, tu peux commencer le menage, il y a forte à faire.



Teletubbies : ALALALA Dipsie !!!

Edge : Totalement d'accord avec vous. Aller aller assoyer vous. Nous allons commencer l'interview. Un Cutting Edge special canapé, pour les vacances les enfants. Donc vous etes pret ? Nous allons pouvoir commencer. Tout d'abord, j'aimerais poser uen quesion à Dipsie !!



Teletubbies : DIPSIE !!!

Edge : Ah euh, oui, oué c'est toi, d'accord. Donc, j'aimerais savoir, quel effet sa fait d'avoir une emission à vous, qui dure environ 10 minutes, et qui regroupe une bonne partie des enfants futur attardé, grace à vous. Car il faut bien l'avouer, voir quatres lobotomisé deguisé en poire de couleurs dirent leurs nom toute la journée et se peter la gueule sur leur trottinette, c'est deja pire que les Pokemon, mais là sa atteint un niveaux extrement débile.



Teletubbies : ALALALA !!

Edge : Nan, mais je suis pas tellement d'accord avec vous, en plus si je ne m'abuse, il y a une rediffusion de vos programme. Le pire dans tout ça, c'est que sa passe immédiatement apres la premiere apparition sur les ondes télévisuels. C'est honteux. Imaginez une emission avec votre champion favoris, rediffuser tout de suite apres. Il faut savoir se faire desirer bordel !!

Rikishi : Tu peux y aller un peu plus molo non ?



Teletubbies : ALALALA !!!

Edge : Nan mais je suis pas tellement d'accord avec vous, en plus si je ne m'abuse, il y a une rediffusion de vos programme. Le pire dans tout ça, c'est que sa passe immédiatement apres la premiere apparition sur les ondes télévisuels. c'est honteux. Imaginez une emission avec votre champion favoris, rediffuser tout de suite apres. IL faut savoir se faire desirer bordel !!

Rikishi : Tu peux y aller un peu plus molo non ?

Edge : ??? Mais qu'est ce qui se passe, j'ai l'impression d'avoir deja vecu se moment.

Rikishi : C'est l'effet teletubbies, il font exactement comme tu l'avais fait remarqué, la rediffusion directement apres la premiere.

Edge : Bah merde alor. Bon, au moin, ca vous fait du Edge en plus hein AHA. Bon deuxieme question. Pour PO !!



Teletubbies : po !!

Edge : Hein ?



Teletubbies : PO !!

Edge : Je comprend pas désolé !!



Teletubbies : POOOO !! POOOOO

Edge : Ah il fallais le dire tout de suite que vous aviez envie d'aller au toilettes ( PO tu veux aller au pot ? Lol2007 2 ) Hey, mais vous allez où là ?

Rikishi : Ils vont aux chiottes !!

Edge : Mais pourquoi ils y vont tous en même temp ?

Rikishi : Cherche pas, ils sont elier par leurs antennes, ils pensent la meme chose au meme moment, ils ont les memes envies au meme moment, et pareil pour faire pipi.

Edge : Ah merde. Sa doit pas etre marrant tout les jours.

Rikishi : N'empeche, sa serai marrant qu'on fasse la meme chose non ?

Edge : Non

Rikishi : Ah d'accord.

Edge : Ah revoila, mes prodiges du mimétisme. Alor, la prochaine question est ... je vous laisse vous installer bien evidemment. Alor, j'ai appris que pendant les vacances, on va vous avez couper votre temp d'antennes, et vous avez donc decider de faire partie de notre bon vieux monde, celui du catch. Vous faites partie de la LTNWWFAOTDQT - pour les incultes, la Looney Toons Net Works Wrestling Federation Association Of The Death Qui Tue. et on vous a deja pronosticer des adversaires, la Team Bugs Bunny, des impressions sur tout ceci ?



Teletubbies : ALALAL TINKI WINKY !!! DIPSIE !!! LALA !!! PO ... POOOOO

Edge : Teletubbies !!!! Teletubbies

Rikishi : Dites ... BON-JOUR !!!



Teletubbies : HEY OOOOOH !!

Edge : Bon, je crois que nous avons tout. Nous allons pouvoir passer à la suite. Bon comment je peux les foutre en rogne pour qu'il range un peu tout le bordel. Ah oui, j'ai une idée !! Hey LALA



Teletubbies : LALA ?

Edge : Ben Po à dit que ta mere etait un croisement entre un lémurien et un un gros mec qui chante et qui vient de Menphis !



Teletubbies : PO ? HEY -OH !!

Rikishi : Mais naaaan, fallai pas les foutres en rognes, l'aspirateur BOB à tout nettoyer !!!

Edge : AAH MERDE !! NAN ARRETEZ JE DECONNES !! JE DECONNES !!

CRASH BADA BOOM SPLASH!!! PRITCH !!! ... TROP TARD


PS : Aucune de ces evenements n'est reel, et aucune equipe de type JBB n'est visé, encore moin des gens qui se nomme POlak, Fathom, JUachim & Serge, aucun manageur du nom de Johnny Bob n'est designé par un aspirateur qui sera l'element clé de toute cette scene et en aucun cas des gens degaine leur race. Par contre, toutes les images mettant en scene un eventuel champion du monde blond et super bien gaulé ont ete realiser sans trucage. Il est le champion du monde, blond, et super bien gaulé naturelement. PAS LOL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   15.07.07 0:08

Ca y est, c'est l'été, les feuilles des arbres et le gazon resplendissent de verdure, le ciel est bleu limpide, les oiseaux gazouillent et les jupes sont courtes. Enfin ! C'est qu'il se sera fait désirer, le salopiot, le mois de Juin et le début de celui-ci n'ayant daigné jusqu'il y a encore peu que nous offrir des pluies torrentielles, des orages assourdissant accompagnés par un froid de canard et des crises de rhume à la pelle. Une vraie météo de novembre !
Du coup, face au retour des normes saisonnières, il aurait été légitime de voir Paul Bearer profiter de la vie dans son jardin paradisiaque et de tenter de brunir quelque peu son teint livide qui a fait sa réputation en compagnie de Harvey l'abreuvant régulirement de thé...mais même pas. Le manager et probable futur Hall of Famer de feu-une-certaine-compagnie-qu'on-ne-mentionnera-pas-ici n'a pas encore mis le nez dehors de la journée. C'est même dans une pièce plutôt sombre et sans fenêtre qu'on le retrouve, face à deux moniteurs, un micro et autres outillages suspects, en compagnie d'un Harvey plus que désapprobateur.


Harvey: Patron, ce que vous faites est ignoble ! Vous n'avez pas le droit !

Paul Bearer: Silence, Harvey ! Je ne fais pas ça particulièrement par plaisir, mais c'est un mal nécéssaire. Lestat a BESOIN de cela ! Et je sais parfaitement ce que je fais !

Harvey: Enfin patron, vous êtes en train de le faire souffrir comme une bête ! Vous ne pensez pas que Mr Lestat a déjà été suffisamment malmené comme cela ? Je ne suis pas manager, ni entraîneur, mais là, c'est de l'ordre de l'humain ! Je serais vous, j'essaierais de le réconforter, de le retaper un petit peu pour qu'il revienne plus confiant en lui ! Là, vous êtes au contraire en train d'en rajouter une couche !

Paul Bearer: Bon...

Le juge Bearer se décide finalement à quitter son poste de travail, d'un air quelque peu courroucé.

Paul Bearer: Harvey, effectivement, comme tu l'a si bien souligné, sans vouloir être méprisant, tu n'es pas manager et quelques notions de l'humain semblent quelque peu t'échapper. Mais comme ta curiosité est si forte au point qu'elle en devienne gênante dans l'exécution de ma thérapie, je vais t'expliquer en partie ma démarche si après cela tu me jures solenellement de ne plus m'interrompre !

Harvey: Croix de bois, croix de fer, si je ments, je vais en enfer !

Paul Bearer: Bien ! Si je te parle de racines, qu'est-ce que cela évoque pour toi ?

Harvey: Bah, facile, celles du rosier avec lesquelles je créé des nouveaux arbustes par bouturage !

Paul Bearer: Tssssss... Non, Harvey, je parlais dans le sens figuré du terme. Les notres, celles qui nous alimentent et parfois définissent ce que nous sommes ! Tout individu a connu, dans son enfance ou dans une période relativement précoce de sa vie un événement, un fait qui a contribué à façonner sa personnalité. Quelque chose qui lui a attribué dans quelques cas peut-être une faiblesse mais qui aussi peut lui donner sa force. Une racine qui l'alimente en énergie et qui le fait tenir debout ! Or, dans le cas de Lestat, depuis quelques temps maintenant, il y a eu rupture !

Harvey: Bah, pourtant, Mr Lestat est toujours fidèle à lui-même. C'est The Punisher, le dernier rempart de la justice et de l'honneur, et il a toujours cette manie de faire de son cerveau un forum des Halles avec toutes ces voix !

Paul Bearer: Moui, bon, forcément, Panach' sera toujours Panach', donc Lestat sera toujours Lestat, Harvey, en compagnie de Titan et évoluant dans son univers ! Ce que je veux dire est que depuis bien trop longtemps maintenant, son for intérieur se vide, c'est un magnifique château qui perd ses fondations et qui s'affaiblit ! Dès ma rencontre avec lui, j'ai su que je tenais là un client exceptionnel, mais qui était en proie à une très grave crise. J'ai depuis fait tout ce qui était en mon pouvoir pour résoudre cette crise, avec quelques erreurs de jugement, parfois, je l'admet volontiers. Mais jusqu'ici, toutes mes tentatives ont échoué, sauf celle-ci. Que je répugnais un peu à utiliser mais dorénavant, on n'a plus le choix !

Harvey: Racines ? Passé ? Enfance ? En gros, ce que vous êtes en train de me dire est que vous faites de la psychanalyse à grande échelle !

Paul Bearer: Hum...Oui, en effet, si tu veux ! Mais c'est plus dangereux aussi ! Sur ce, je dois travailler, maintenant il est temps de tenir ta parole et de fermer ton clapet !

Tandis que Paul Bearer s'affaire, on retrouve inmmédiatement Lestat Dragonheart. Pour lui, point de ciel qui bleuoit, de soleil qui rougeoit, d'oiseaux qui gazouillent et d'autres joyeusetés de ce genre. L'endroit où il se trouve à présent tient plus d'une sombre geôle, aux parois grisâtres, sans fenêtre et et aux murs suintant l'humidité. Manifestement, le Punisher n'y est pas vraiment à son aise !

Lestat: Et bien, quand le juge parlait de me garder à l'ombre, je ne l'envisageais pas tellement comme ça !

Titan: Je n'aime pas cet endroit !

Lestat: Moi non plus, Titan, moi non plus ! Je pensais connaître toutes les salles de cette demeure, et pourtant celle-ci, je ne l'ai jamais vue ! Dieu seul sait à quoi elle a pu servir dans le passé, je n'aime pas ça !

Une troisième voix se fait alors entendre. Sans nul doute inconnue pour l'auditeur, mais certainement pas pour Titan ni Lestat. Elle est même affreusement familière...

???: Tss tss, allons allons, soyez honnêtes avec vous-mêmes: cette salle vous fait peur parce que vous ne la connaissez pas, ou au contraire parce que vous ne la connaisez que trop bien ?

Lestat: Non, ce n'est pas possible ! Ca ne peut pas être lui ! Ca ne va pas recommencer, pas après tout ce temps !

Titan: Comment oses-tu te présenter ici, larve ! Alors que nous en avions fini avec toi !

Lestat: MISERY !

Misery: Fini avec moi ? Vraiment ? Ce serait tellement facile ! Tout a toujours été d'une si déconcertante facilité avec toi, n'est-ce pas ? Comme lorsque tu te prétends “guéri” après un certain match pour mieux soulager ta conscience d'une présence amicale et pourtant si gênante !

Lestat: Non ! C'est faux ! C'est faux !

Titan: Cesse donc ces calomnies stériles, Misery ! Nous savons ce qui s'est passé, ce jour là!

Misery: Oh, mais je n'en doute pas ! Vous le savez parfaitement et dans les moindres détails, j'en suis certain ! C'est de ton honnêteté dont je doute ! Tu le sais que ce drame aurait pu être évité ! Vous aviez tenté de vous enfuir, ton petit copain et toi, et je vous ai rattrapés au vol. Que vouliez-vous que je fasse ? Deux petits garnements ont fauté, il fallait les punir. Mais dans un élan d'extrême générosité, j'avais décidé de n'en punir qu'un seul. Il te suffisait d'un mot, Lestat, un seul et ton ami si cher aurait pu être sauvé ! Rends-toi donc à l'évidence ! Mr Dragonheart, VOUS ETES UN MEURTRIER !

Lestat: NON ! NON ! CE N'EST PAS VRAI, CE N'EST PAS MA FAUTE !

Titan: C'était toi qui tenait les instruments, Misery ! Et tu l'avais choisi car de nous deux, c'était le plus chétif et tu savais qu'il résisterait moins à tes coups ! Aucune parole n'aurait changé quoi que ce soit, tu aurais fini ton sale boulot de toutes façons dans le seul but de nous marquer à vie et d'assouvir tes pulsions perverses ! Le seul véritable reproche que tu as à nous faire par rapport à cet incident est que tu l'as tué lentement, de sang froid, mais sans le spectacle de nous voir te supplier à genoux d l'épargner et de nous punir à sa place !

Lestat: Pourquoi ? Pourquoi ?

Misery: Bien essayé, Lestat, mais ça ne marchera pas avec moi ! Je te connais trop bien et je sais que tu n'en es pas convaincu. Je vois d'ailleurs qu'après toutes ces années, tu n'as pas changé. Toujours à fuir la réalité et à chercher à 'attirer la sympathie et la pitié sous un torrent de larmes ! Pathétique ! Quand donc te résoudras-tu à voir la réalité en face et à assumer ! Quoique ceci demande du courage, il est vrai, et depuis que je t'ai rencontré à l'orphelinat, j'ai tout de suite compris que tu n'en as jamais eu. Mr Dragonheart, vous êtes un lâche !

Cette dernière répartie, pourtant lancée sur un ton des plus cinglants, a eu chez Lestat un effet plutôt inattendu...

Lestat: Hé hé hé...

Titan: Hi hi hi !

Lestat: J'avais oublié qu'il savait se rendre amusant, par moments ! C'est quand même fort de café !

Titan: En effet ! Comment peut-on être taxé de lâcheté par celui-là même qui redéfinit le terme de LARVE !

Lestat: Tous ces enfants, de 7 à 8 ans, faisant face à un adulte en plein dans la force de l'âge, faisant au minimum deux fois leur taille !

Titan: Et qui ne se privait pas le moins du monde de son petit avantage en étant couvert par la direction ! N'est-ce pas là le dernier degré de couardise que de n'être capable de s'en prendre à plus petit que soi pour en tirer ce sentiment de supériorité qui nous fait tant défaut habituellement !

Lestat: Je n'ose imaginer ce qu'il devait être une fois sorti des murs de l'orphelinat. Ce devait être bien pathétique !

Titan: Certainement, Lestat, certainement ! Le genre de personne effacée, qui tressaute dès qu'un quidam lui demande où se trouve la troisième avenue, qui se fait dessus dès qu'un agent de police l'interpelle pour un contrôle du permis de conduire, la carpette utime blâmée par ses proches et qui ne rêve qu'à s'enterre six pieds sous terre pour se faire oublier. Et si par le plus pur des hasards il avait quand même réussi à se marier, inutile de dire que dans le couple ce n'est certainement pas lui qui porte la culotte !

Lestat: Hi hi hi !

Misery: SILENCE ! COMMENT OSEZ-VOUS ! JE VAIS VOUS PUNIR ! PUNIR !

Lestat: Tu vas nous quoi ? Tu ne peux plus rien faire à présent que je sache !

Titan: L'époque de l'orphelinat est finie ! Malgré ton crime et l'exercice de toute ta tyrannie, tu n'as rien pu faire pour nous empêcher de sortir ! Le meurtre de notre compagnon a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, et cela nous a motivé pour faire ce qu'on croyait jusque-là impossible !

Lestat: Quand j'y pense, je me demande encore comment nous avions pu le faire ! Il était si terrifiant, si imposant ! Et armé, en plus ! Quand il frappait, il faisait mal, si mal ! Rien que d'y penser, je ne tiens plus sur mes jambes tellement c'est douloureux !

Titan: Et pourtant, Lestat, nous l'avions fait ! Nous nous sommes redressés et nous lui avions fait face !

Misery: SILENCE ! SILENCE, J'AI DIT !

Lestat: Tiens, je pensais qu'il ne fallait rien se cacher, moi ! Elle ne te plait pas cette partie de l'histoire ? Je l'aime bien, pourtant !

Titan: Et comment, Lestat ! C'est tout simplement la meilleure, mon passage préféré ! Sitôt ce meurtre ignoble commis nous avions décidé qu'il était temps que ça s'arrête ! Nous nous sommes redressés, et rien que cette vision inattendue d'un gamin qui fait face de toute sa hauteur à un monstre le surplombant de deux bonnes têtes sans aucune trace de peur sur son visage avait suffi à le déboussoler !

Lestat: Et ensuite, ce fut nettement plus facile que nous l'espérions !

Titan: En effet, nous lui avions mis une véritable correction, HA HA HA !

Lestat: C'était la première personne à avoir franchi le seuil !

La suite de l'étrange “dialogue” se poursuit sur un chemin plutôt curieux...

Lestat: Quelque part, Misery, tu es tombé à pic ! Surtout quand on pense à notre prochain match !

Titan: C'est vrai, Lestat ! Au cours de notre carrière de lutteur, nous avons été amenés à faire face à une personne faisant indubitablement partie de son espèce ! Un dénommé B-Max !

Lestat: Misery était l'agent protégé par le directeur de l'orphelinat, B-Max est celui du groupuscule OBEY qui s'imagine à la tête de la fédération ! De par cette simple position, il s'imagine tout puissant et agit dans un sentiment d'impunité ! Il a même réussi à nous mettre à terre. Beaucoup alors se sont mis à spéculer sur notre fin, sur le fait que nous avions trouvé là un nouvel obstacle insurmontable et que nous pourrions jamais avoir le dernier mot !

Titan: Et pourtant, Lestat, la dernière fois que nous nous sommes vus, nous avons su nous relever ! Nous avons su faire face, mettre de côté nos craintes et l'avons mis au tapis avec une déconcertante facilité !

Lestat: C'est que B-Max, ce n'était pas Misery, tout de même !

Titan: Oh que non ! Misery était grand, costaud, et nous n'étions encore que des enfants. B-Max est lui tout à fait quelconque et nous sommes dans un corps mûr et puissant ! Face à nous, ce n'est qu'un insecte, un de ces moucherons qu'on écrase négligemment d'un revers de la main un jour d'été quand ils pululent dans la cuisine alors qu'il fait trop chaud et trop humide !

Lestat: A se demander comment il a pu nous échapper aussi longtemps ! Mais pourquoi avoir à nouveau un match contre lui alors que nous avions mis définitivement les points sur les I ? Je suis las de cet affrontement, nous avons fait le tour !

Titan: Sans doute parce qu'en haut lieu, ils s'imaginent que cette contre-performance était un accident. Lestat, cela n'avait rien d'un accident, c'était simplement le retour à la logique des choses, le plus fort des deux a enfin gagné ce soir-là ! Et puisque le message a l'air d'avoir du mal à rentrer dans certaines têtes, nous allons resservir le couvert, en étant plus que jamais libérés. B-Max va de nouveau perdre, et payer le prix pour son insolence et sa lâcheté !

Lestat: Enfin, calme-toi, ça ne reste qu'un match ! Il ne s'agit pas non plus de l'exécuter !

Alors que la “conversation” semble bientôt se terminer, la porte de la geôle s'ouvre ! Serait-ce la fin du mauvais traitement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Hébus

avatar

Nombre de messages : 1832
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   15.07.07 0:09

Lestat: Finalement, même si ça me fait mal de l'admettre, on doit à Misery quelque chose !

Titan: Oui, c'est vrai ! Misery, en dépit du fait que tu es le responsable de la plus grande douleur que nous ne connaîtrons jamais et que tu aies littéralement volé notre enfance, grâce à toi, nous avons enfin compris une chose: aussi imposant que semble paraitre l'obstacle, aucun d'entre eux ne sera jamais insurmontable. Ce sont même, bien souvent, ceux qui paraissent le plus effrayant qui au final montrent le moins de résistance pour peu qu'on daigne les affronter vraiment ! Cette vérité, qui faisait jusqu'ici notre force, nous avions eu tendance à l'oublier ! En vérité, Misery, tu es vraiment tombé au meilleur moment pour nous rappeler qui nous sommes et ce à quoi nous avions survécu !

Lestat: D'abord B-Max, et puis...

Titan: Oui, lui aussi. Il n'est pas différent lui non plus et les malédictions n'existent que dans la tête de ceux qui renoncent !

Et sur ces dernière paroles, il quitte finalement son lieu d'isolement. Quant à la voix de Misery, cela faisait un moment qu'elle ne se faisait plus entendre, vaincu une nouvelle fois par la volonté de Lestat.

La météo en cet après-midi de Juillet est toujours aussi clémente. Afin de se remettre de son éprouvant labeur, le juge Bearer s'est finalement décidé à enfin s'adonner aux joies du farniente et du bronzage !


[color:27a6=violet:27a6]Paul Bearer: Harvey, encore un peu de thé, je vous prie !

Harvey: Enfin, patron, ça fait déjà la septième tasse !

Une troisième personne fait alors irruption devant la face du manager.

Paul Bearer: Tiens, Lestat, te voilà enfin ! Tu sembles un peu triste, on dirait. Rien de grave, j'espère ! Serais-tu prêt pour ton prochain match ?

A cela, pas de réponse. Si ce n'est un pett sourire en coin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaos-net.org
Edge

avatar

Nombre de messages : 1015
Date d'inscription : 03/02/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   19.07.07 20:55

Image en noir et blanc. Une longue limousine blanche arpente les abords de l’arène qui accueille le house show estival de la MDWF de ce soir… les journalistes s’amassent vers les barrières de sécurité installées devant l’entrée. La porte de la limousine s’ouvre… B-Max en sort, costume rétro, feutre vissé sur la tête, et petite moustache à la Clark Gabke. Gentleman, il aide Purity à s’extraire de la voiture, celle dernière est elle habillée d’une longue robe à froufrou. Bras dessus dessous ils se frayent un chemin vers l’arène, quand un journaliste à la voix nasillarde et avec un micro qui rappelle celui qu’utilise Mr Kennedy les interpelle…

Journaliste : Max ! Max ! Vous allez de nouveau affronter Titan, quelles sont vos impressions avant ce combat ?

B-Max : Mes impressions ? Et bien j’ai l’impression… qu’il y a un problème. Comme un truc qui ne colle pas…

Journaliste : Je ne vois p… *grésillements, l’image saute*

B-Max : Ah si, j’ai mis le doigt dessus… nous sommes en plein dans les années 50 !

Dr Emmett Brown : NOM DE ZEUS ! Je vais arranger ça !




Et oui le Dr Emmett Brown est le scientifique attitré d’OBEY. Pour information c’est lui qui a construit l’OBEY-Jet ainsi que la machine à brushing d’Edge. Ca c’est de la guest star, paye ton caméo ! Le Dr Brown, B-Max et Purity remontent d’un pas pressé dans la limousine, qui ne tarde pas à démarrer. Quelques minutes plus tard et la barre des 90 miles passée…

B-Max : Ah, nous revoilà en cette bonne vieille année 2007 !

Et en effet le changement se fait remarquer. B-Max a abandonné son look rétro pour ses habituels T-Shirt à tête de mort & jean, Puriry quand à elle a une robe bien plus moderne décolletée. (ouais je lui pique son perso, j’ai bien le droit de profiter de son manager ?)
Max, après avoir remercié Doc, s’engouffre dans l’arène, en ignorant les journalistes…


GO !!

Can you feel it, the perfect day
Scratch the leaved, the paper tears
The world I'm feeling start giving away
A perfect day, a perfect day

Suddenly your rule the universe
Everything was shapeless is now clear
I visualize like a drop of sound
I am The Man Without Fear


La musique de B-Max retentit dans l'arène toute entière... Ce dernier apparaît en dessous du Milliotron... non en fait en dessous d’uen grande bâche blanche, vous croyez qu’on ramène le MillioTron en house show ? Il sourit... Purity apparaît à ses côtés. B-Max montre du doigt sa ceinture se trouvant autour de sa taille, puis ils s'avancent tranquillement vers le ring narguant les quelques fans tendant leurs mains... Ils montent ensuite sur le ring passant entre la 2ème et la 3ème corde, Purity elle passant entre la 1ère et la 2ème, B-Max fait son taunt sur le coin droit pendant que Purity elle, va en faire autant dans le coin opposé... B-Max enlève la ceinture de champion par équipe de sa taille et la lève pour la présenter à la foule... Il descend ensuite du coin, et rejoint sa manageuse... Il demande un micro…

Ah, nous revoilà en cette bonne vieille année 2007 ! Comme il est bon parfois de vivre avec son temps… n’est-ce pas Lestat ?
Tu ne crois pas que ce serait tellement mieux, de laisser au placard tes sempiternelles obsessions enfantines, et de te concentrer sur le présent ? Mais non… en même temps pour un type qui se prend pour un héros et un vaillant justicier, à l’époque où ceux qui font vendre sont des gens, comme moi, comme OBEY, on ne peut pas en demander plus ! Et hier, dans une scène vue et revue, il a fallu que tu ailles déblatérer un énième et ennuyeux évènements de ton « enfance vraiment trop malheureuse qui rend triste » à l’orphelinat. Tout ça pour quoi ?

Pour te donner un coup de boost, pour te prouver que tu pouvais remonter le challenge qui t’attends au prochain show… alors que je suis soit disant un adversaire facile, à ta portée, une larve, etc etc. Encore une belle contradiction ! Mais je comprends que tu aies besoin de te raccrocher à ça pour te remonter le moral, car comme tu as si bien oublié de le préciser, je mène toujours par 4 victoires à 1 contre toi… je me demande d’ailleurs pourquoi tu continues à t’obstiner avec moi.

Oh mais, si, en fait, je vois ! Vivre dans le passé, entouré de toutes tes obsessions futiles, c’est définitivement une vraie habitude chez toi, n’est-ce pas ? Et parmi tes obsessions MDWFienne, laquelle arrive en tête ?
... Edge évidemment. Ton ennemi juré, ton némésis, celui que tu ne n’a jamais battu. Laisse moi deviner : je suis jeune, je suis beau, je suis un brillant membre d’OBEY, je t’ai presque toujours battu et j’ai été pris sous l’aile de ta bête noire. Je vois bien là quel fantôme du passé tu cherches à vaincre, en cherchant une victoire contre moi…comme tu as apparemment abandonné l’idée de battre celui qui au tout début de sa carrière te battait déjà et qui est à l’heure actuelle au sommet de son art, tu te « rabats » sur moi, tu penses qu’en me battant, victoire symbolique, enfin tu auras retiré cette épine de ton flanc, enfin tu pourras passer à autre chose, comme dois te le conseiller le pauvre type qui a le malheur d’être ton psychiatre ? Après tout oui, je suis à priori à ta portée. Rompre le mauvais sort et me battre serait une bonne façon de relancer une carrière qui patine.

Et bien… c’est loupé, pas plus qu’Edge tu n’a réussi à me battre, ou si peu… tu devrais savoir depuis que la tactique du « reprenons doucement pour nous remettre en jambe» ne t’a pas donné beaucoup de succès, rappelons le lamentable règne de champion hardcore que tu as eu après avoiri finalement abandonné la course au titre Million Dollar, et laissé ta gloire passée…et tu n’as pas eu plus de succès dans la conquête du titre tag team contre René et moi, ou encore une fois je t’ai rivé les épaules ! Mon petit Titan, j’ai bien l’impression que plus nous avançons, plus ton cas semble être sans issue…


La foule manifeste son mécontentement, mais en fait c’est parce qu’il ne vendent plus de T-Shirt B-Max au shopzone, tout le monde s’en fout de Titan maintenant vous savez.

Auto-parodie, choix de carrière hasardeux, défaites qui t’ont décrédibilisés, attitude de pleurnicheuse, et ton dernier chef d’œuvre en date, les Punishers… ouvre les yeux, plus personne ne te prend au sérieux ici et il est évident que de tes 34 personnalités, celle qui faisait de toi un Million Dollar Champion est bien morte ! Certes, tu gardes un certain respect dans les vestiaires, car tu es un vétéran, et pour ton palmarès passé… mais tout le monde sait que tu ne vaux plus rien ! Il ne te reste plus qu’à arrêter la muscu, te tailler un corps en chamalow et tu seras notre Ric Flair local ! Mais tu vois, contrairement à eux je ne te respecte pas. Je respecte Edge, je respecte The Rock, parce qu’ils sont au top en ce moment et aussi parce qu’ils ont eu la perspicacité de voir en moi du talent, et de vouloir faire de moi l’un des leurs. Assurément des gens de grande qualité. ! Mais je ne respecte pas un mec qu’on « doit » respecter parce qu’on a entendu dire qu’il avait été champion je ne sais quand, parce qu’il aurait marqué son époque.

Moi ce type, je ne l’ai pas connu à cette époque et ce que je sais c’est que je l’ai déjà battu une poignée de fois, et sans trop de difficultés ! Moi B-Max, à peine 20 ans et un an ici et déjà un record qui n’est pas prêt de tomber, déjà des participations dans les matchs les plus importants de la MDWF, déjà des chances aux titres Wall Street et même mondial, et surtout, surtout, encore une grande marge de progression, contrairement à toi ! C’est aussi pour ça que tu ne devrais pas t’obstiner avec moi… comprends que plus le temps passe, plus tes chances de me battre diminuent ! Tu as déjà eu de la chance une fois, reste en là…


Nouvelles huées pour Max, mais parce qu’il s’en va. Non sérieux, Max est vraiment populaire, vous savez c’est le genre de gars qu’on adore détester parce qu’il est méchant mais tellement cool. Sur ce, il laisse le micro tomber à terre, souffle quelques mots à l’oreille de Purity… les deux rigolent, puis rejoignent les coulisses en ignorant la foule. Ouais c’est plus classe et en fait ça leur plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   20.07.07 3:50

Hey les gens, si tu avances et que je recule comment veux-tu que l’on s’en … tende !! Enfin bref une nouvelle fois vous avez la chance de voir la somptueuse JBB. Et cette fois-ci, finis avec toutes ces lopettes telles que les Tim Lonkins, Triple H ou la course à la ceinture de merdre qu’est la ceinture hardcore.
Oui, aujourd’hui c’est du lourd, du très lourd. L’actuel champion du monde, oui Edge, les plus beaux cheveux du business face au plus beaux membres.

Nous sommes donc en compagnie de cette magnifique JBB qui se battre face au blondinet sans houppe (bah ouais faut pas que vous confondiez ave Tintin : le blondinet à la houppe) pour prouver enfin notre valeur en battant le champion du monde, et toutes les chances seront de notre côté puisque son opposant ne sera nul autre que Juachim. Retrouvons donc nos marrants de service s’entraînant en vu de ce grand événement.


Johnny Bob : Hey les mecs, faut s’entraîner là … C’est pas parce que Serge prend douche sur douche qu’on va battre Edge bordel …

Juachim : Mais si , un jour un grand coach a dit :


un grand entraîneur j’ai dit a écrit:

Pour attaquer un ennemi et le surprendre il faut l’attaquer sur ses points forts, il travaille plus sur ses points faibles, délaissant et voyant comme acquis ses points forts.

Et là c’est exactement ce que nous faisons.

Johnny Bob : La soirée Rocky d’hier vous as marqué … Le point fort d’Edge est donc le fait que lui prenne des douches devant des caméras … Je vois, avec un entraînement comme cela, c’est clair on va le battre …

Juachim : Tais-toi et regarde un peu … Toutes les bonnes idées ne viennent pas de toi tu sais …

Fathôm : Silence sur le plateau, attention on tourne. Action !!


la JBB présente la nouvelle pub Edge & Shoulder a écrit:

Une chambre normale, de la buée, une porte coulissante qui coulisse, une tête qui apparaît, oui ici on fait ça directement, on n’est pas OBEY on ne se la joue pas autant et on s’en branle du bruit de la douche. M’enfin, c’est la tête de Serge et ses longs cheveux châtains qui apparaissent désormais à l’écran.

Serge : Moi Edge, j’utilise “Edge & Shoulder” et c’est pour cela que je suis le champion du monde avec les plus beaux cheveux.

Polak entre alors dans la pièce, avec 3 bouteilles de shampooing dans la main.

Polak : « Edge & Shoulder » le shampooing des champions !!

Fathôm : Coupez !! On ne tourne plus, faites du bruit !!

Le groupe : DEGAINE TA RACE !!!

Johnny Bob : Non mais Juachim … Si vous comptez vendre du shampooing rendez-vous directement à la porte d’OBEY, frappez à la porte et entrez … Ils acceptent tout le monde … Les exemples ne manquent pas … Les hommes invisibles Kennedy, MVP ou Crusher, B-Max l’homme a la spécialité unique : vaincre Titan, le bouffeur de fromage et non lutteur René Duprée, l’intermittent du spectacle rocher et le vendeur de shampooing Edge.

Polak : Mais va te faire mettre sale enfoiré de merde.

Fathôm : Quoi ?? Moi un enfoiré ??

Polak : Non, un tournage qui a foiré.

Fathôm : Quoi ?? J’ai appris à Spielberg tout ce qu’il sait. Alors les clips de pubs, ça me connaît.

Johnny Bob : Stop ça suffit, vous avez bien suivit les conseils de Mickey, mais vous l’ave vu comme moi, il est mort à cause de Clubber Lang.

Fathôm : Que j’ai entraîné !! Je le rappelle.

Polak : Putain le MITOOOOOOOOOO.

Johnny Bob : Bon vous avez attaqué Edge à un endroit dans lequel il était fort avec cette magnifique pub pour le shampooing. Maintenant il faudra donc continuer et vous attaquez à une autre de ses forces, dans un endroit où l’on ne vous as jamais vu avant vos matchs. Suivez-moi.

FIN … La suite tout de suite.


Dégaine Ta Race
La Rage Polonaise
Dégaine Ta Race
JE viens de Varsovie
Je viens de Cracovie
La Rage Polonaise Mec
Jamais elle ne faibli
C'est tout les jour que tu l'as vie
La Rage Polonaise


La Johnny B Brand fait son entré, Johnny Bob applaudissant en rythme, les differents membres de la Brand font leur entrer, Juachim sautant dans tout les sens, Polak insultant le public, Fathôm avançant tout droit, et Serge se cachant derrière qui il peut. Les differents membre de la Johnny B Brand rentrent sur le ring avant de fêter le tout. Une vraie équipe de dingues. La Rage Polonaise MEC.


Bizarrement, Serge a les cheveux teints en blond et de ses poches dépassent des flacons de shampooing. Polak, lui a un T-shirt Punisher sur lui et une bouteille de vodka à la main. Fathôm a lui juste des lunettes de soleil noires écran total 90 de protection UV et Johnny Bob lui laisse son ventre dépasser en agitant en l’air un drapeau français. Juachim n’a aucun déguisement ou accessoire et joue donc son propre rôle.
La présentation étant faite il est temps de se donner les moyens d’y aller et comme dirais l’autre : LA RAGE POLONAISE, JAMAIS ELLE NE FAIBLIT, ELLE RESSORT TOUJOURS GRANDIE


Edge caché derrière René Duprée, B-Max et The Rock. Il fait donc face à son ennemi du soir : Juachim.

Edge : Je ... Tu ... es nul. Tu … Je …

René Duprée (toujours faisant tournoyer son drapeau en l’air) : Allez dis-le … Moi je suis le champion invaincu de la WCF (sic) et il ne me fait pas peur ce suceur de vieilles et de vieux. Moi le French Tippler si grand si beau il est tout ce que je déteste. Je suis un phénomène et lui est un phénomène de foire.

Juachim : Quoi ?? Tu te prends pour quoi ?? Tu n’es rien, tout juste capable à faire face à des loosers ou jobbers. Oui, toi qui te crois fort, lorsque tu affrontes des gens faisant partis du gratin et bien tu perds. Un point c’est tout … Oui toi peut-être en France étant donné que tu en es le seul lutteur, tu es juste bidon. Juste capable d’aller faire tes coures à Auchan.

Et Duprée se jette alors sur Juachim mais ce dernier l’esquive et lui porte un « Dégaine ta race » avant de jeter le français hors du ring.

Premier boss vaincu, on passe au niveau 2 !!


Edge : Je ... Tu ... es nul. Tu … Je te battrais… Tu … Je …

B-Max : Moi l’homme sans peur, tu ne me fais pas peur. (logique, non ?) J’ai vaincu Titan, Lestat et tous les autres, alors toi pauvre petite larve c’est peu dire que de dire que tu ne me fais pas peur. Et tu sais quoi, je ne ferais pas comme mon partenaire, je n’ai pas de drapeau, mais si j’en avais un je te le planterais dans le cul.

Juachim : Dans le cul ?? Comme t’as une tête de cul, tu peux directement te planté le drapeau de ton enfoiré de pote dans ton putain de crâne ça m’évitera de le faire. Han, tu as vaincu Titan, tu as franchi le seuil sans en avoir peur, c’est bien, mais bon, Titan ce n’est plus rien, le futur c’est moi, c’est nous, la JBB. Toi, tu es l’étape de transition entre les vieux tels que Titan et la nouvelle génération tel que moi. Et tu sais quoi, c’est ce soir que la relève prend la relève.

Et la bataille va faire rage les deux hommes se regardent, B-Max prend nettement l’avantage mais tout à coup grâce à la merveilleuse rage polonaise de ce cher Polak, Juachim revient dans le match et accule le Man Without Fear dans les cordes avant de placer un coup de la corde à linge qui l’envoie


Christophe Agius & Philippe Chéreau : PAR DESSUS LA TROISIEME CORDE !!!

Deuxième boss vaincu, on passe au niveau 3 !!


Edge : Je ... Tu ... es nul. Tu … Je te battrais… Tu ne vaux rien ou pas grand chose … Je … Tu …

Juachim : Ah !! Enfin les choses sérieuses !! Je vais me faire le rocher Suchard !! Cela va être succulent. J’ai toujours adoré le chocolat au lait avec des éclats de noisettes et la meringue. Rocca je vais te manger. Oui et tu es la seule étape qui reste entre moi et ce sale blondinet de Edge. Alors laisse moi passer et pour toi, botter le cul de ce salaud qui a retiré le titre que tu mérites.

The Rock : The Rock se fout de ce qu’il se passe ici. The Rock est au dessus de cela. The Rock est le plus grand lutteur des deux derniers millénaires. The Rock tourne dans des grands films vus par de smillions et des millions pour ne pas dire des milliards et des milliards de fans. Alors The Rock n’en a que faire de cette mascarade. The Rock n’est pas le dernier rempart (ouh putain le jeu de mot tellement pourri que je dois dire qu’il y en avait un ..) qui te sépare d’Edge. Edge est fort mais The Rock est meilleur. The Rock ets le meilleur, The Rock fait ce qu’il veut et The Rock se barre car Alerte à Malibu va commencer.

Et The Rock sors du ring et retourne dans les backstages sous le regard ébahi de Juachim et celui apeuré de Edge.

Troisième boss vaincu, on passe au dernier niveau !!


Edge : Je ... Tu ... es nul. Tu … Je te battrais… Tu as peut-être passé mes sbires mais … Je …

Juachim : Edge, maintenant c’est enfin entre toi et moi que cela se passe. Tes sous-fifres sont passés à la trappe sans que j’ai eu à puiser dans mes réserves … Alors là cela va être ton tour … Tous les shampooings sont tombés de ta poche et tu n’as donc plus de potion magique pour te transfigurer durant les combats. Au début Serge devait t’affronter dans un « Hair Contest » mais les choses évoluent et l’honneur de te mettre ta misère dans un match me revient. Allez je vais cesser là et je vais te laisser répondre.

Edge : Je ... Tu ... es nul. Tu … Je te battrais… Tu as peut-être passé mes sbires mais … Je … Que … « Edge & Shoulder » le shampooing des champions !!

Juachim : Houla tel Sanson perdant sa force avec ses cheveux, tu perds ton illustre sens de la répartie si tu ne te laves pas les cheveux toutes les demi-heures ??? Eh bien cela risque de durer encore un peu puisque notre rencontre fut déjà trop retardée.

Alors que les deux hommes se toisent du regard, Juachim fonce le premier droit sur Edge et les deux hommes se rendent coup pour coup. Tandis que les deux hommes s’éloignent alors Edge fit alors sa technique spéciale est pris Juachim en petit paquet mais ce dernier parvint tout de même à en sortir au compte de deux (enfin DEUUUUUUUUUXXXXXXXXX) et c’est alors qu’un Juachim très énervé lui porte son Dégaine ta race pour le compte de trois et donc la victoire.

Dernier boss vaincu, félicitations !!


Dégaine Ta Race
La Rage Polonaise
Dégaine Ta Race
JE viens de Varsovie
Je viens de Cracovie
La Rage Polonaise Mec
Jamais elle ne faibli
C'est tout les jour que tu l'as vie
La Rage Polonaise


FIN ?? … La suite tout de suite ou pas ...


Juachim : Alors Johnny, on a été comment pour cette première sur le ring ??

Johnny Bob : Excellent !! Pour le moment vous battez Edge sur ses fondamentaux et ça c’est beau.

Le groupe : DEGAINE TA RACE !!!

Johnny Bob : Mais il y a un problème … Un sérieux problème …

Fathôm : Tu veux quoi gros bâtard ?? C’est toi le problème !!

Polak : Mais ferme là abruti de merde !! T’e spas le centre du monde bordel arrête ta parano con va.

Fathôm : Quoi toi t’as un problème !!

Polak : Euh non c’est toi qui est blême ... Tu e stout blanc en fait … Pâle comme un linge … Un peu comme Serge face à Titan dans le parking.

Serge : Non ce n’est pas vrai.

Juachim : Fermez la !! Bobby, quel a été le problème, oh grand manitou qui a entraîné le grand WolfpAck au cours de sa brillante carrière.

Johnny Bob : C’est cela oui … Fous toi de ma gueule … Le problème c’est que maintenant que vous avez montré vos capacités sur un ring pour une histoire de parodie il vous faudra refaire des promos sur un ring. Hélas tels René Duprée par exemple il ne faut pas que vous vous perdiez là dedans. Là vous vouliez attaquer notre grand champion blond sur ses points forts mais je vous déconseille très fortement de faire cela chaque semaines pour chaque adversaires que vous affronterez.

Serge : Finalement, Edge, il ne vaut pas tripette.

Le groupe : … Serge tu parles ??? Euh … DEGAINE TA RACE !!!

Serge : Ben oui, il s’est enfoncé dans ses stéréotypes sans essayé de se renouveler au contraire de nous qui avons essayé de nouvelles choses ... Il reste tranquillement sur ses bases et ne fait rien pour s’améliorer, sous prétexte qu’il soit champion du monde il se croit invincible et se la coule douce. Il n’arrivera plus à rien dans ce business, au contraire de nous qui en sommes évidemment le futur et le présent.

Le groupe : … Serge ??? Euh … C’est bien toi ?? On nous l’a volé notre Serge … DEGAINE TA RACE !!!

Fathôm : Bah … C’est moi qui lui ai appris à se sentir plus sur de lui, à se lâcher et à se faire plaisir.

Serge : MITOOOOOOOOOO …

Johnny Bob : Bon on va finir là dessus. Cela fait tellement plaisir de voir Serge parler.

DEGAINE TA RACE, LA RAGE POLONAISE, JAMAIS ELLE NE FAIBLI, ELLE RESSORT TOUJOURS GRANDI, ILS VIENNENT DE VARCOVIE, ILS VIENNENT DE CRACOVIE !! LA RAGE POLONAISE ...

Et voici la véritable fin. Et vous savez quoi ?? Si j’avais un Twix cela n’aurait pas eu lieu … Et oui, Twix deux doigts coupe fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B-Max

avatar

Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   27.07.07 18:55

AINT STOPPING ME, NOOO !

C’est le thème song de Shelton Benjamin qui se fait entendre, et le voici qu’il fait son entrée ! Il apparaît sous le titantron et tape dans la main des fans tout en se dirigeant vers le ring ! Il monte sur celui-ci et a déjà un micro en main !

Shelton : Me voici devant vous une nouvelle fois mesdames et messieurs, pour votre plus grand plaisir !!

Grosse ovation de la foule !

Shelton : Ca fait plaisir de voir que ma présence vous fait toujours autant plaisir ! Mais la votre est tout aussi importante ! Enfin, ce n’est pas ce que dirait mon adversaire du prochain Payback… Oui, je parle de Doink mesdames et messieurs !

La foule hue le nom du clown !

Shelton : Je sais à quel point vous le détestez, et vous devez savoir à quel point c’est pareil pour moi ! Je hais Doink, je hais le clown, je hais ce traître !! Non Doink, je n’ai toujours pas oublié, et je n’oublierai jamais !! Tu n’es qu’un être vil et fourbe, qui en plus aime le montrer et le mettre en évidence, tu me dégoûtes au plus haut point ! Le pire, c’est que tu te plais à faire ça ! Mais tu sais quoi ? Tu ne te plais qu’à toi-même, tout ce que tu fais c’est satisfaire ton ego ! Tu n’as aucune dignité ou quoique ce soit de ce genre Doink, tu es un être méprisable au plus haut point, et la semaine prochaine à Payback, je vais te donner la leçon que tu mérites tant !! Tu ne mérites pas de titre comme tu vas sans doute le dire, mais bien une punition !! Et ce n’est pas Titan qui se chargera de toi, Titan qui se fait surnommer le Punisher, mais bien moi, Shelton Benjamin, ancien champion Wall Street et Tag Team !! Je suis vraiment content tu sais Doink, mais tu te demandes sans doute pourquoi ? Car je vais ENFIN me venger de toi !! Ca fait tellement longtemps que j’attends ce moment, je ne l’espérais même plus ! Et là, on m’en donne l’occasion… Non Doink, je ne suis pas fou comme tu le prétendras sans doute… Je ne suis pas fou d’être heureux de t’affronter, je suis heureux de t’affronter car j’aurai enfin la conscience tranquille lorsque je t’aurai couché pour le compte de trois ! Et puis s’il y aurait un fou de nous deux, ça serait bien toi ! L’homme qui se déguise en clown à longueur de journée, ce n’est pas moi ! L’homme qui fait des farces aussi drôles qu’un speech de Joao-Paulo, ce n’est pas moi ? Ah ? Quoi ? Un speech de Joao-Paulo est drôle tellement il est mauvais ? Bon, je recommence alors… L’homme qui fait des farces aussi drôles qu’un speech de Nosferatu, ce n’est pas moi ? Haha ! Tu es pitoyable Doink ! Tu n’es vraiment plus ce que tu n’étais, il faudrait peut-être que tu comprennes que tu dois laisser la place à la génération future dont moi, Shelton Benjamin, fait parti ! Non je ne me vante, ce n’est pas mon genre ! Mais il est clair qu’il y a une différence d’âge et de talent entre toi et moi ! Doink, tout ça pour te dire que ce n’est pas une bonne chose pour toi ce match contre Shelton Benjamin, mais une mauvaise ! Car si tu considères perdre contre moi comme une humiliation, et bien prépares toi à subir une humiliation suprême ! Je donnerai le meilleur de moi-même pour mes fans et pour te battre, je ne te laisserai pas une seconde de répits et tu verras qui ressortira vainqueur de nous deux ! Finis de raconter des bêtises et faire pitreries monsieur le clown, ce temps est révolu ! Tu fais définitivement parti du passé Doink, et plus jamais tu ne mettras des bâtons dans les roues de qui que ce soit ! TOUT CA EST FINI DOINK !!

La foule applaudit fortement Shelton Benjamin qui continue de parler !



Shelton : Merci d’être là pour m’encourage chers fans, vous savez que lutter devant vous chaque semaine est un réel plaisir ! Et pourquoi ne pas vous parler un peu à vous maintenant ? Vous parlez de moi, sans être égocentrique ! Car vous êtes mes fans après tout, c’est normal que cela vous fasse plaisir ! Et bien sachez que je ne suis toujours pas remis de ma perte du titre Tag Team face à B-Max et René Duprée ! Monsieur Duprée, comment ai-je pu être ami avec cet énergumène un jour ! Je m’en répugne… Mais bon ! Le pire reste B-Max, cet homme qui ose dire qu’il m’a battu, alors que ça n’est jamais arrivé de manière clean !! Il suffit de regarder la façon dont il m’a pinné pour le titre par équipe, ce fut après un coup de poing américain passé inconnu aux yeux de l’arbitre, comme d’habitude ! Si B-Max a bien un talent, c’est de se faire discret pour pouvoir tricher comme il le fait ! Si tu n’aurais jamais triché, peut-être serais-tu encore en cours à l’heure qu’il est ? Voyant ton âge et la manie de tricher que tu as, cela ne m’étonnerait pas le moins du monde !!

Des rires se font entendre dans la salle.

Shelton : Vous ne valez rien ! Vous êtes des champions qui ne savent gagner que par la triche, et un jour, un beau jour, cela vous retombera dessus ! Mais vous ne méritez pas que je m’attarde autant sur vous, tout comme Doink ! C’est pourquoi je ne parlerai plus de lui jusqu’à-ce qu’il aie répondu à mes propos le concernant, si bien sur monsieur se présente avant le match ce qui n’est pas sûr ! Bon je suis désolé chers fans, mais je vais devoir vous laisser, je suis quelqu’un qui aime être à son 100% pour un match, et pour moi, un entraînement ainsi que quelques échauffements sont de rigueurs ! Je vous remercie de m’être fidèle, et à Mardi !!

Le thème song de Shelton Benjamin redémarre, et ce dernier quitte l’arène en prenant toujours le temps de répondre à l’appel de ses fans au passage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wresting4real.forumactif.com/
Ted DiBiase
Propriétaire de la MDWF
avatar

Nombre de messages : 5337
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   14.03.13 14:53

C'est ça ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jesaispas.activebb.net
René Duprée

avatar

Nombre de messages : 1186
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   14.03.13 15:04

Great !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Body Snatchers - Le Topic des défis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Body Snatchers - Le Topic des défis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Topic bouffe : à vos gamelles !
» Arrivée à la demeurre Tohsaka (Topic Hentaï)
» [Inutile] Topic des hommes mariés ou en couple
» B'jour, Ivry-body.
» (Topic débile) Couples entre filles de 3-A...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Million Dollar Wrestling Federation :: Million Dollar Wrestling Federation :: Carte Blanche-
Sauter vers: